Partagez | 
 

 Deux vampires dans un village humain (inconnu - Reikan )


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité

Invité



MessageSujet: Deux vampires dans un village humain (inconnu - Reikan )   Ven 29 Jan - 14:46


    Puis-je un jour retrouver ma petite soeur que j'ai jadis perdue alors que nous fuyions pour pouvoir survivre? Je l'espère car c'est la seule personne qui me reste de ma famille et je ne souhaite pas que notre lignée ne s'arrête aussi brusquement, surtout que moi, je suis déjà considérée comme morte, puisque je suis vampire, un mort-vivant? Comme le dirait-on si bien peut-être, sans plus ni moins d'informations précises sur cette race. Mon regard s'ahardait un petit moment sur un nid d'oiseau dans un arbre. La mère était légèrement couchée, ses yeux n'étaient pas fermés. Cela signifiait donc qu'elle couvrait soit des oeufs ou bien des oisillons. Tandant tranquillement l'oreille, j'attendis voir si je pouvais entendre des bruits d'oiseau. En effet, quelques secondes plus tard, j'entendis de petits sons aigus. Elle protégeait donc ses enfants. L'oiseau femelle commenca soudainement à regarder de gauche à droite assez frénétiquement. Se passait-il quelque chose en particulié pour qu'elle réagisse ainsi après une sérénitude qui ne devrait même pas être interrompue? Mes yeux se tournèrent tranquillement vers la gauche avant de se relever par la suite vers le ciel. Je compris alors pourquoi cette femelle s'était énervée tout d'un coup. Un oiseau de proie descendait en vol plané au-dessus de la cime des arbres et sa destination: Le nid. Je n'avais point le coeur d'arrêter cet oiseau en plein vole puisque je voulais que la nature fasse tout simplement son court normal sans que quoi que ce soit ne se mette au travers de son chemin. Mes longs cheveux de neige commencaient à fouetter contre mon visage ainsi qu'au rythme du vent qui avait étrangement augmenté d'un seul coup, comme par enchantement. Cela était très étrange et je me demandais si j'étais bien seule dans cet endroit, dans cette forêt? Y avait-il quelqu'un d'autre qui me suivait par-delà la lisière où j'étais? Incertaine, j'avancais de quelques pas et tandis l'oreille pour voir si je ne percevrai pas de pas anodins dans les environs. Non. Rien du tout. Tant mieux! Je n'aime point me faire suivre et encore moins espionnée. Mes yeux s'étaient teintés vers un rosé percant mais plutôt neutre, ce qui ne signifiait pas vraiment grand chose tant qu'à la couleur que je venais d'aborder. Car d'ordinaire, la couleur de mes iris se teintent selon les émotions que je ressens. Comme la colère, ils deviennent d'un rouge ardent et la haine, ils se teintent d'un noir comme l'ébène et je deviens ainsi presque incontrôlable, d'une haine profonde envers toutes les personnes qui m'entourent.Ma seule raison de poursuive en ce moment dans ce bas-monde est bien ma petite soeur Maelle que je veux retrouver à tout prix car c'est la seule personne qui me reste et c'est aussi la seule personne que j'ai le plus connue. Qu'était-elle exactement devenue? Était-elle devenue comme, une créature de la nuit ou est-elle restée simplement humaine mais cherchant désespérément quelqu'un qui pourrait la loger sous son aile? Je ne sais pas ce qui s'est passé avec elle mais je compte bien évidemment le découvrir et le plus tôt possible sera le mieux! Je m'arrêtais soudainement sur la bordure, à l'aurée de la forêt et je m'accosta que très légèrement sur un arbre qui était juste à côté de moi. Mon regard surplombait le village qui se trouvait devant moi. Mon longs ongles s'enfoncèrent subitement dans l'écorce de l'arbre mais je ne ressentis rien. Ce n'était pas assez pour que je ressente de la douleur. Je posa un autre pied devant moi. Maintenant, je devais aller voir si ma soeur se trouvait dans ce village d'humains. Heureusement pour eux et pour moi-même, je m'étais rassasiée avant de venir ici car sinon, tout ce sang humain m'aurait fait tourner la tête et je serais sûrement beaucoup moins clémente car lorsque la soif de sang commence à s'éveiller en moi, je deviens sadique et cruelle car je suis encore jeune en tant que vampire. Encore une initiée comme le dirait-on si bien! Puisque je n'ai qu'un an à peine en vampirisme. Le village qui est devant moi n'est pas réellement un village puisque c'est plutôt un territoire agricole. Des plaines à perte de vue, mais que de la nourriture poussait par si et par là puisque je les gens qui habitaient par ici sortaient le plus souvent la journée, toute la journée même, pour pouvoir cueillir leurs affaires et pouvoir ainsi subvenir à leurs besoins ainsi que les besoins de leur famille si tel en était le cas. Nous sommes la nuit. Je ne peux évidemment pas sortir de jour car je ne supporte plus du tout le soleil depuis ma transformation en vampire. Mes yeux roses se promenèrent tranquillement sur les quelques maisons qui résidaient par si et par là et dont de faibles éclats de lumière les éclairais pour dire qu'il y avait encore quelqu'un ou quelques personnes debout. Je sentais le sang humain par terre car des ouvriers s'étaient sûrement blessés durant leur travail car ils travaillaient aussi avec des outils tranchants. Je reprimai un certain rictus au niveau de mes lèvres car je détestais justement aller dans les villages humains pour leur odeur si attrayante. Cela produisait en moi un certain sens de tueuse prononcée malgré mes 16 ans à peine. Je commencais à me dire que je ne devrais pas entrer dans les plaines plus profondément car sinon des villageois allaient sûrement se plaindre de ma présence mais finalement, je m'en fiche un peu royalement. Si jamais ils venaient à l'insulter, un simple coup les ferait s'endormir pour un très long moment! Quelle bonne... Ou mauvaise idée! Bref, je ne voulais pas m'ahardir plus longtemps dans ce petit trou perdu. Je devais trouver tout simplement Maelle. Je ne suis pas venue pour quelque chose d'autre, ca c'est clair!Donc, je partie finalement ma marche dans les plaines de Palina, dont je ne connaissais évidemment pas le nom puisque je ne suis jamais venue ici. Je ne connais pas beaucoup ses terres. C'est pour ca aussi que je me promène de village en village pour premièrement voir de nouveaux horizons, deuxièmement assouvir les soifs qui me tiraillent et troisièmement pour recueillir des informations des qui auraient sûrement pu voir ma petite soeur. Je ne sais pas si d'autres créatures comme moi rôdent dans ce village humain mais comme dans ce grand monde, sûrement puisque je ne suis pas du tout toute seule à être de la race que je suis, n'est-ce pas? Mes pas ne faisaient aucun bruit sur la terre battue sur laquelle je marchais depuis un petit moment déjà. Perdue dans mes pensées, je ne savais pas qu'un autre vampire s'approchait. Je ne ressentais pas vraiment par sondage magique les gens qui pouvaient approcher puisque je ne possédais pas du tout ce genres de facultés. Ne prennant point garde à ce vampire qui s'approchait dangereusement d'elle, elle continua d'avancer comme si de rien n'était, comme si la quiétude règnait toujours en ces lieux. Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas plus méfiante autour de moi. Pour le moment, je ne le suis pas trop puisque je suis trop perdue dans mes pensées à réfléchir....
Revenir en haut Aller en bas



Reïkan Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Deux vampires dans un village humain (inconnu - Reikan )   Mar 2 Fév - 13:29

Message de Reïkan Asmodeus, vampire.

Fatigué et blessé, Reïkan avait du voyagé longtemps pour trouver un abris sur. La maison de Milëwe. Cette jeune humaine, sauvée il y a trois jours par Leires et Reïkan vivait désormais au Manoir, c'est ce que le vampire supposait en tout cas. Si il était revenu à Palina, c'était pour s'y reposer, et puis surtout parce que ce village était plus prêt de l'endroit qu'il avait quitté que le manoir Asmodeus.

Marchant le plus discrètement t possible, il constata une jeune créature au regard perdu, qui était ce ? Elle n'était pas là la dernière fois qu'il fut à Palina, et ses vêtements, sa chevelure, et son air laissait supposer qu'elle n'était pas humaine non plus. Reïkan n'avait qu'a interroger ses sens magiques pour constater qu'il s'agissait d'une vampire, mais étant lui même traqué par le tribunal, il ne savait pas si elle en faisait partie ou non...

Que faire ? Il était faible, ses blessures n'avaient pas eu le temps de cicatriser, et son corps n'avait pas pu récupéré assez d'énergie pour engager un combat, à un tel point qu'il devait se servir de son bâton pour marcher, comme un vieillard...

Après réflexion, il estima qu'elle n'était pas une menace au premier abord, elle semblait si perdue qu'elle ne pouvait appartenir au tribunal, ou alors il s'agissait d'une magnifique illusion qui aurait raison de lui... L'avenir lui en dira plus...

Avançant vers la jeune Vampire, il lui posa une main sur l'épaule, elle se tourna et Reïkan lui dit :

" Que faites vous ici ? Ce n'est pas un endroit pour les gens comme nous. "


Revenir en haut Aller en bas
 

Deux vampires dans un village humain (inconnu - Reikan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» Deux loups, deux Feuilles
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» Petite surprise par deux chipies dans le dortoir des garçons



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-