Partagez | 
 

 Une Grande Résurrection (Falana - Miya)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Miya

Invité



MessageSujet: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Mar 12 Jan - 18:33

Message de la fée Miya



    Résurrection... Qu'est-ce que ce mot vous fait-il ressentir? De la joie? De la peur? Ce même mot peut faire ressentir tant d'émotions en même temps, mais bien sûr, cela dépend de la personne... En tout cas, pour Miya, cela évoquait de la joie, de refaire vivre sa sœur, mais aussi de la difficulté, étant la première résurrection qu'elle faisait, et puis, ce n'est pas de tout repos. Heureusement pour elle, que dans les milliers de livres complétant l'énorme bibliothèque Elfique, comptant dans les parties privées, accès réservé aux rois et aux reines (ainsi qu'aux princes/princesses doté d'un certain âge), il y avait un livre, un seul, un grimoire plutôt, parlant d'une magie aussi ancienne que le Monde. Cette magie là, c'était la seule capable d'une telle prouesse, et donc, logiquement, était quasiment inconnue. Seuls les plus sages de tous les sages connaissaient l'existence de cette magie, et un seul livre nous expliquait, et ce livre était propriété, en quelque sorte, des Nobles Elfes... Bref, revenons à nos moutons.Il avait fallut des heures et des heures pour trouver un livre ainsi, ou plutôt dirait-on des semaines et des semaines, car Miya, dès qu'elle avait du temps libre, allait farfouiller, errer, dans les rangées de la bibliothèque en quête d'un livre pouvant ressusciter sa sœur. Notre jeune Elfe a dut fouillé les moindres recoins, les moindres livres de cette immense pièce, mais a finit par trouver ce qu'elle cherchait. Heureuse, elle l'avait lue, entièrement une première fois, puis une deuxième, voulant s'assurer qu'elle ne rêvait pas. Malheureusement, ce "sort", si l'on peut l'appeler ainsi, avait des inconvénients: il fallait le sacrifice d'une personne proche du décédé, et que cette personne soit volontaire. Il fallait son corps, intact. Il fallait aussi son âme, emprisonnée dans un objet, quel qu'il soit. Et, bien sûr, il fallait une énorme énergie que Miya, seule, n'avait pas. Il fallait aussi beaucoup d'objets, dont je ne ferais pas l'inventaire. Bref, c'est ainsi que Miya fit appelle aux plus puissants des mages Elfes de venir l'aider. Aussi, cette jeune Elfe demanda à une vingtaine d'Elfes de confiance, de chercher les objets qu'elle aurait besoin, bien sûr, elle demanda un objet par personne, ainsi, seule cette personne précise savait qu'elle avait besoin de l'objet dont il allait chercher pour faire il ne sait quoi. De cette manière, le secret restait secret.Heureusement, un jour, tout fut près. Tout les objets étaient rassemblés, le corps de Falana était intact, les mages tous réunis. C'est ce jour là où Miya alla voir une garde rapprochée de Falana, une des plus puissante archère, et une des plus proches de l'ancienne reine, et lui expliqua tous ce qu'elle voulait faire, et le sacrifice qu'elle devra faire. En échange, les personnes qu'elle désignera sera très bien non pas récompensé, vu qu'il y a la mort d'une personne mais... consolée? En quelque sorte. Bref, elle accepta, et demanda un réconfort, voilà le mot, à sa famille. Miya accepta, elle ne pouvait pas lui refuser cela, et descendit, avec elle, après qu'elle eu fait ses adieux à ses plus proches amies guerriers, au sous-sol du grand palais. Là, les mages patientaient, entourant le corps, inerte certes, de la chère sœur de Miya. Celle-ci se rapprocha de Falana, et lui souffla un "enfin" à son oreille, puis se plaça, livre en main, à l'endroit où elle devait se placer, disant, aux mages et à la seule archère, qui sera bientôt sacrifié:


-Nous sommes tous ici pour ressusciter Falana Eliana, Ancienne Reine Elfe. Êtes vous près?
Revenir en haut Aller en bas



Falana Eliana

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Mar 12 Jan - 23:36

Message écrit par la reine des fées Falana Eliana

Les mages qui entouraient Miya, bien que pas du tout prêt répondirent tous oui en coeur a son appel. Mais leur attention était beaucoup focalisé sur la jeune Elfe qui avait accepté de se laisser tuer pour sauver sa reine. Tout les mages sans exceptions étaient fortement émue de ce jeste d'amour. C'était on ne peut plus émouvant. Mais ils gardèrent leur sérieux. Ils se mirent tous en rang militaire devant Miya et le Doyen s'avança :

- Princesse, nous n'avons pas autant de pouvoir que les membres de votre famille mais ... J'ai eu beau relire votre livre, il y a un point qui me chiffonnait.

Il se gratta le tête

-nous n'avons pas l'esprit de falana aussi je propose de faire des recherches. pendant que mes collèges dessineront le pentacle sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas



Miya

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Mer 13 Jan - 17:00

Message de la fée Miya


Le Doyen s'avança, et dit à Miya qu'un point l'embêter. Pour lui, ils n'avaient pas l'âme de Falana, ce qui était faux, quoi que ils n'ont pas l'âme, je veut dire par cela qu'elle ne leur appartient pas, c'est difficile à expliquer... Bref, la Reine Elfe s'avança, et, le sabre dans ses deux mains, lame sur sa paume gauche, et manche que  celle de droite, dit:

-Ma sœur m'a fait cadeau du sabre l'ayant servie pour... mourir disons, et il est plus spéciale que vous ne pouvez le penser: son âme, celle de ma sœur, est enfermée dedans. Donc, oui, nous avons bel et bien son âme. Nous avons tout ce qu'il nous faut, et je vous remercie encore une fois tous pour avoir accepter de m'aider à ressusciter ma soeur.

Miya s'inclina, geste voulant appuyer sur le fait qu'elle les remerciait, puis s'écarta pour qu'un mage puisse tracer la fin de son cercle. Regardant le sol, et voyait bel et bien des symboles apparaitre, créé grâce à plusieurs matériaux différent. Bientôt... Enfin, pour le temps qu'elle avait attendue, c'était bientôt. L'Elfe regarda le Mage, qui sourit, hocha de la tête, et tandis les mains comme pour prendre le sabre, pour vérifier, sans doute. Miya le lui tendit pendant qu'elle se remémorait chaque passage appris par cœur du grimoire. La Reine regarda l'Elfe qui voulait se sacrifier, s'avança jusqu'à elle, et la remercia, encore une fois. Elle était triste de devoir sacrifier quelqu'un pour qu'elle puisse faire quelque chose, mais comme on dit, un de perdu, dix de retrouvés, non? Pourtant, ça n'enchantait toujours pas Miya...
Revenir en haut Aller en bas



Falana Eliana

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Jeu 14 Jan - 18:49

Message écrit par la reine des fées Falana Eliana

Encore une fois les mages se retrouvaient face a un problème épineux.

- Mademoiselle, nous n'avons pas le corps de la reine. Il es enfermé dans le sanctuaire ancestrale des Eliana. Vous et vous seul pourrez aller le récupérer. Enfin ... Non pas vraiment, une de vos nombreuses cousines participent au rituel. Elles vous aideront.  Velvet !!! Vien la veut tu ?

La jeune mage accourut :

- Velvet, tu vas aider la reine a récupérer le corps de ta cousine veut tu ?
Nous finiront de rassembler les matériaux en attendant. Bonne chance votre Altesse ... et Velvet ... de même pour toi

La jeune fille acquiesça et se tourna vers Miya :

- Allons y cousine.

Dit elle avec excitation
Revenir en haut Aller en bas



Miya

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Sam 16 Jan - 15:04

Message de la fée Miya


Miya sourit, et se retourna afin d'aller dans le sanctuaire ancestral des Eliana. Les deux grandes portes, au sous-sol du château, ne voulurent pas s'ouvrir alors que la Reine poussa seule, alors celle-ci demanda l'aide de sa cousine et, ensemble, ils parvinrent à ouvrir une des deux géantes portes qui pesaient si lourd, mais qui étaient si résistantes... Bref, toutes deux rentrèrent dans le sanctuaire, et se dirigèrent vers la tombe de Falana. Elles ouvrirent le cercueil prirent le corps de Falana, et sortirent de cette pièce sacrée. Fermant la porte qu'elles avaient ouvertes, les deux jeunes Elfes de sang Noble se dirigèrent vers la salle où étaient les mages, et déposèrent le corps de l'ancienne reine là où il le fallait. Ensuite, notre jeune  Reine remercia sa cousine pour l'aide qu'elle lui avait fournit, et se tourna vers le grand mage, lui disant:

-Tout est près, désormais, je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas



Falana Eliana

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Dim 17 Jan - 0:14

Message écrit par la reine des fées Falana Eliana

La jeune Mage Eliana était fier d'aider sa cousine a resuiciter sa soeur. Elle la suivit d'un pas décidé, visitant des lieux souterrains du palais que très peu de gens ont eu dans l'histoire des Elfes l'honneur de le visiter. Elles arrivèrent devant une porte que Velvet examina assez longtemps. Elle était faite d'ébène, ce bois rare venant d'arbres des contrés arides avaient du être ramené il y a des millions d'années. Dire que ce lâche de "Démon hybride" comme on l'appel en ville allait tout détruire. Des millions d'années de connaissances et de culture. Mais ... La contemplation de Velvet fut interrompu quand elle vit que Miya s'efforçait d'ouvrir la porte. Elle se précipita a son aide. La porte aurait du s'ouvrir en grinçant, mais il n'en fut rien. Ce fut comme si elle même faisait attention a ne pas déranger les âmes des défunts seigneurs de la cité Elfique. Toutes deux pénétrèrent donc dans le temple dédié au Régents de la civilisation Elfique de tout les ages et de tout les temps. Cette pièce était éclairé par la faible lumière bleu que diffusait les cristaux dans lesquels était enfermé, leur corps encore intactes, des régents. Ils arrivèrent vite a celui de Falana ... Il était placé entre celui de sa mère et celui de son père. Elle vit Miya verser une larme d'amour pour ses parents et pour sa soeur. Cette cousine qu'elle n'avait encore jamais rencontré avant aujourd'hui était un être adorable et doué d'une sensibilité qui dépasse de loin celle de bien des Elfes. La jeune Reine finit par se ressaisir et par magie fit disparaître l'enveloppe de cristal de sa sœur. Elles l'attrapèrent et la mirent sur la civière que portait Miya pour la conduire ensuite sur les Lieux du rituel. Après de rudes montés d'interminables escaliers sculptés dans la pierre qui formait le pilier du palais et de la ville elle même, ils arrivèrent enfin.

- Ma reine, ce fut un plaisir de vous aider.

Et Velvet disparut dans la foule. La reine demanda au Doyen si tout était prêt et il acquiesça.

- Ma Reine, nous allons former une ronde autour de la sacrifié et de la reine et vous allez prononcé les incantations que je vous ai demandé d'apprendre par cœur, dit-il. Si je vous ai demandé ça c'est pour que vous ne soyez pas obligé d'ouvrir les yeux durant le sacrifice qui risque de ne pas être... enfin vous voyez ce que je veux dire.

La petite Reine approuva et posa le sabre de Falana dans les mains froides de cette dernière qui elle même était alongé au centre du pentacle avec la soldate. Les sorcier et elle sortirent du cercle tracé au sol et se mirent en rond. Ils se donnèrent tous la main et Miya commença les incantations pendant que les mages répétaient  "Miya, de notre pouvoir nous te soutenons... Pour ramener a la vie cet être qui t'est si cher... Nous t'offrons notre pouvoir." Une aura verte pomme envahit la sale avec un arrière goût de sorcellerie démoniaque. Il est en effet vrai que ce livre fut écrit par un grand érudit de la capitale démoniaque il y a des milliers d'années de cela. Quand Miya arriva a un certain stade de son incantation, Velvet entra dans le cercle. C'est elle qui était chargé de sacrifier la jeune archère. Elle avait été choisit car bien que membre des Eliana elle avait purgé des peines des prisons pour meurtre et vols. Elle n'avait pas apprécié l'ennui du palais et était devenus chasseuse de prime. Elle s'approcha donc de la jeune archère. Cette dernière tendit le coups en pleurant a chaude larme pas pour elle. Sa vie l'importait peu mais ce qui la faisait pleurer ainsi c'était la vision du cadavre de sa reine qu'elle n'avait pu sauver. Velvet fit glisser ses belles mains autour du non moin beau coup de la fée et l'étrangla. Là, l'aura qui englobait la salle changea de couleur. Comme un démon qui aurait été rassasié, les instances supérieurs d'on ne sait quel enfer accordèrent la résurrection de Falana. Malheureusement, l'ame de Falana bien que transféré, il lui manquait ses souvenirs. C'est a ce moment que Miya fit une erreur de prononciation. Là, le charme fut romput et tout s'éteignit. Tout le monde pensait que tout était perdu et la reine avec ... Mais elle se mit a respirer et ses yeux s'ouvrirent.
Revenir en haut Aller en bas



Miya

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Jeu 21 Jan - 18:53

Message de la fée Miya


Un mot, un seul. Un seul prononcé incorrectement, très légèrement, et le dernier, pour la simple et bonne raison que c'était difficile. Oui, ce mot était un des plus compliqué existant à prononcé, il n'était pas en Elfe, et en plus, notre chère reine n'eut pas de professeur pour apprendre son texte, pour le prononcer, je veut dire. Cette langue qui n'est plus utilisée était inconnue pour notre Elfe, et donc, une seule erreur. Le charme se rompit, les lumière s'éteignirent. Les larmes allaient commencer à couler sur les joues de Miya : un sacrifice inutile, et elle ne reverra pas sa soeur. Tous ses espoirs se verraient achevés en... rien. Sauf que, Falana ouvrit les yeux. Il faut vous souvenir que les Elfes voient dans le noir, et la Reine se dirigea à grande vitesse jusqu'aux côtés de sa soeur, et lui demanda:

-Falana, Falana, tu m'entends?
Revenir en haut Aller en bas



Falana Eliana

Invité



MessageSujet: Re: Une Grande Résurrection (Falana - Miya)   Dim 24 Jan - 23:00

Message écrit par la reine des fées Falana Eliana

- Falana, Falana tu m'entend ?

Tout les mages étaient en rond autour d'elle. Ils attendaient une réponse de la part de leur ancienne Reine. Il s'avéra qu'elle répondit mais sous la forme de gazouillement comme font les bébé. Ensuite elle se mit a pleurer a grosses larmes comme un poupon. L'assemblé était légèrement exaspéré. Le Doyen s'approcha de la jeune Miya et lui dit :

-Vous avez réussi madame, mais il lui manque ses souvenirs. Vous avez bafouillé au moment du transferts mémoriel. Elle vient de perdre tout ses souvenirs et ...

-Sou ... Souvenit ... Souvenirs

Coupa Falana qui venait de répéter le mot du mage comme un bébé imitant ses parents.

-Comme j'allais le dire, reprit il, elle apprendra bien vite car ce que vous lui inculquerez, son cerveau l'a déjà appris donc il est normal que ce soit fort bref. Logiquement en 2 mois elle aura récupéré l'essentiel des connaissances nécessaires pour passer en seconde année d'apprentissage dans l'école d'enseignement élémentaire, ce qui peut vous paraître for peu mais en un mois c'est une performance.

Il s'inclina devant sa reine la salua et envoya ses collèges se coucher et il les accompagna. Seul la jeune velvet resta sur place. Elle dégageait le corps de la jeune soldate. Après tout c'était elle la criminel. En attendant Miya allait avoir beaucoup de difficulté a cumuler l'éducation de sa soeur et le pouvoir. Mais ça c'est une autre histoire. ( Que nous ne feront pas en RP ce serai trop long et compliqué. On vas donc sauter. )
Revenir en haut Aller en bas
 

Une Grande Résurrection (Falana - Miya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Grande Résurrection (Falana - Miya)
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-