Partagez | 
 

 Voyage au Centre de la Terre. (Solo : Noxx Daedeloth)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Noxx Daedeloth

Invité



MessageSujet: Voyage au Centre de la Terre. (Solo : Noxx Daedeloth)   Dim 27 Déc - 10:21

~oOo~


En selle sur une jument à la robe sombre, Noxx observait attentivement les alentours. Elle profita un instant du paysage grandiose qui s'étalait devant elle. Elle se trouvait sur le flanc d'une montagne, sur le territoire des Dragons. Mais pour l'instant, aucun être n'avait troublé sa route. Le chemin escarpé qu'elle empruntait montait dans les hauteurs. Mais elle n'allait pas au sommet de la montagne, elle cherchait un endroit bien particulier. Elle s'était équipée pour un long séjour loin de la civilisation et acheté un cheval pour l'occasion, ne désirant pas se fatiguer à utiliser un double transformé en monture. Elle portait son armure classique de cuir mais avait amené plus d'armes qu'à son habitude. Et surtout, elle s'était couverte de fourrures grises, pour rester discète dans le paysage et pour supporter le froid mordant des hauteurs. Ses habituels poignards à sa ceinture côtoyaient un arc et un carquois fin accrochés à son dos. La sacoche qui était accrochée à l'avant de la selle contenait d'autres poignards plus légers bien rangés dans un étui à portée de main et une petite arbalète démontable. Mais elle n'avait pas amené l'Epée de Feu que Shrikan lui avait offert. L'arme était cachée en sûreté. Noxx irait la récupérer plus tard. Sur la croupe, elle avait attaché deux autres sacoches bien plus grandes qui contenaient les vivres et divers objets qui lui seraient utiles. La jument avançait péniblement mais résistait au conditions rudes du voyage. Noxx avait bien fait attention aux fers de sa monture et prévu quelques herbes spéciales pour la garder en forme le plus longtemps possible. Cela faisait une semaine qu'elle était en selle et parcourait Hypolaïs. Elle avait changé de route après une nouvelle découverte. Elle était dans les Montagnes depuis trois jours et espérait bien trouver le sujet de sa quête. Elle savait néammoins qu'elle approchait de son but.

Le chemin était de plus en plus étroit et les sabots de sa monture dérapaient de plus en plus souvent. Elle se résolut à mettre pied à terre pour guider plus sûrement la jument. Elle parvint vivante à la division du chemin. Une piste plus large continuait vers les pics, l'autre semblait se terminer plus bas sur une falaise escarpée. Elle prit le deuxième chemin après un court instant de réflexion. Elle marcha moins d'une heure avant d'arriver vers le rebord d'un énorme gouffre qui creusait le flanc de la montagne. Elle lâcha la bride de la jument pour s'approcher du rebord avec précaution. Elle s'allongea sur la neige pour regarder vers le bas. Et un sourire illumina son visage. Un pan de la falaise à sa gauche semblait avoir été creusé pour amener les quelques explorateurs à un surplomb étrange. La forme allongée évoquait quelque créature aux longs crocs. Elle avait atteint son but, et savait que sur ce surplomb elle trouverait l'entrée de la galerie qu'elle cherchait. Elle se releva avec précaution et jeta un regard en arrière, vers la jument. Le chemin n'était pas praticable par un cheval, Noxx devrait donc l'abandonner, ou tout du moins la laisser le temps qu'elle accomplisse ce qu'elle était venue faire. Elle se dédoubla pour la première fois depuis bien longtemps et les deux Noxx s'affairèrent à détacher les sacoches de la jument. L'une la dessella et fixa tant bien que mal la bride à une crevasse rocheuse pour éviter que la monture ne s'enfuyât plus tard. Avec la plus grande prudence, les Noxx descendirent enfin vers le surplomb, chargées des sacoches. Elles terminèrent leur descente de la falaise sans encombre. Le chemin creusé était aisément praticable pour quelqu'un en grande forme, il suffisait juste de ne pas regarder vers le gouffre plus bas. Les doubles arrivèrent au surplomb, Noxx observa l'entrée de la galerie. Devant elle se dessinait les premiers mètres d'un tunnel sombre et inquiétant. L'entrée était étroite, et l'endroit peu attrayant. Des odeurs de souffre lui parvinrent, portées par un courant d'air montant des profondeurs de la montagne. Noxx frissona, elle approchait du but, mais elle savait quels risques elle prenait en s'aventurant dans un tel endroit. Tous les récits qui faisaient allusion à cette entrée suffisait à dissuader n'importe quel être de s'approcher de  l'endroit au risque d'atroces châtiments. Mais Noxx savait aussi que le tunnel ne cachait pas seulement un danger, mais un outil bien utile si elle parvenait à s'en  servir... Elle espérait tout du moins que ses sources ne se trompaient pas.

~oOo~

Elle se saisit d'un bâton improvisé en torche et se dédoubla une nouvelle fois. Les trois Noxx ajustèrent toutes le capuchon de leur cape pour masquer leur visage avant de pénétrer dans le tunnel. Le changement d'atmosphère fut brutal. L'air se réchauffait de plus en plus alors qu'elles progressaient. A la surprise de Noxx, la progression fut très rapide. Elle avait marché à peine plus de quelques dizaines de minutes lorsque le tunnel étroit déboucha sur une grande salle. Elle leva sa torche le plus haut possible et commença à explorer la pièce. Mais elle posa un pied sur une dalle étrange et la salle s'éclaira brusquement dans un bruit crépitant. Noxx eut un brusque recul vers le tunnel, elle soupçonnait un autre effet plus meurtrier.

*Je me demandais bien quand il y aurait quelque chose de bizarre, mais là rien ne m'a encore empêché de progresser, méfiance, ça ne devrait pas tarder...*

La lueur étrangement sombre des torches allumées par magie dévoila une grande salle circulaire. Le plafond était assez haut, plus de quatre mètres, et l'étendue de la salle aménagée faisait près d'une dizaine de mètres. Sur le sol était creusé un étrange pentacle, orné de signes à peine érodés. Elle sourit en observant les signes inscrits. Elle ne s'était pas trompée. Elle ne perdit alors pas de temps et prépara son rituel.
Rien d'autre d'étrange ne se passa lors de la préparation du processus, à part une odeur piquante de souffre assez désagréable qui emplit la pièce. Les Noxx finirent leur tâche et deux d'entre elles allèrent se placer vers le centre du cercle gravé tandis que la troisième se plaçait à l'extèrieur, entre deux sillons particuliers tracés dans le sol rocheux. Elles étaient toujours masquées. Elle respira profondément et vérifia une dernière fois le pentacle. Tout était prêt, tout était simple à faire maintenant, le plus difficile avait été de trouver le lieu.
La Noxx hors du pentacle lâcha une série de mots aux intonations très étranges. Elle retira son capuchon, libérant sa chevelure noire qui rougeoyait aux reflets des torches. Les deux autres au centre de la pièce restèrent masquées. Elle continua à prononcer les mots rituels, presque dubitative quand au succès de l'opération... Mais elle avait passé tant de temps à mémoriser les paroles adéquates qu'échouer ou abandonner à ce moment serait très frustrant. Elle finit sa tirade mais aucun effet ne s'était encore produit. Elle continua  donc avec plus de conviction le deuxième couplet de paroles. Au centre du pentacle, une Noxx s'était agenouillée, la tête baissée sous le capuchon, les deux bras tendus. La troisième avait dégainée un poignard et prononçait d'autres paroles d'une voix murmurante, douce. Et le rythme s'accéléra. Le troisième couplet débuta. Celle qui tenait le poignard se pencha brusquement sur celle agenouillée et lui saisit un poignet. Elle traça un trait sanglant dans la peau et laissa le sang couler vers les contours du pentacle. Les deux Noxx commencèrent un autre couplet, encore plus rythmé, d'une voix profonde. Le poignard trancha la chair du deuxième poignet tendu. Les deux filets de sang se joignirent et attinrent les traits creusés du cercle. Un souffle d'air chaud balaya la pièce, les torches rougeoyèrent vivement. Le quatrième couplet se fit plus rapide encore. Et la Noxx qui tenait le poignard traça un nouveau sillon dans le bras de celle offerte en sacrifice. Celle-ci ne criait pas, aucun gémissement ne franchissait ses lèvres, mais le sang qu'elle perdait en grande quantité lui laissait un désagréable effet d'étourdissement. Autour d'elles, l'obscurité semblait absorber la lueur des torches, s'étendre dans la pièce pour étouffer les démones qui avaient osé venir. Elles continauaient à prononcer des mots étranges et sentait peu à peu une présence invisible emplir la salle.
Après six couplets rythmés, presque chantés de la bouche des deux Noxx, la troisième portait les marques sanglantes de trois traits profonds sur chacun de ses bras. Elle chancelait, très affaiblie, uniquement retenue à l'épaule par la Noxx qui l'avait ainsi blessée. Le sang remplissait les fin sillons du cercle et une flaque de sang s'étendait dans le pentacle.
Une longue syllabe raisonna dans l'air, le dernier mot du sixième couplet, l'avant-dernier couplet. L'écho leur achemina un son distordu. Elles laissèrent le silence se faire, pesant. Une torche s'éteignit sans bruit, mais la lumière ambiante restait de la même intensité, rougeoyant peut-être plus fortement. Une autre flamme s'évanouit. Les Noxx ne bougèrent toujours pas, silencieuses. Lorsqu'une troisème torche s'éteignit, les deux voix de Noxx s'élevèrent de nouveau. Le dernier couplet était plus difficile, les mots plus âpres et plus brutaux. Mais la langue restait chantante, hypnotique. La gorge irritée à force de parler devenait plus grave et rocailleuse. L'air s'épaississait, comme si un orage allait éclater à l'intérieur même de la montagne. Noxx éleva son poignard au-dessus de la tête du “sacrifice”  et prononça un dernier mot avant de l'abattre d'un geste sûr vers la nuque offerte. La lame s'inséra entre les os et un craquement sourd se fit entendre. Le chaos débuta. Elle fut violemment aveuglée par une lueur brûlante qui jaillissait de fissures dans le pentacle. Les yeux emplis de larmes, ne pouvant plus voir ce qu'il se passait autour d'elle, Noxx s'agenouilla sous la force d'un tremblement violent. Elle sentit la disparition des doubles restés sur le pentacle et commença à paniquer.
Avec le pentacle, elle n'aurait pas du subir les effets de l'invocation, le pentacle devait la protéger, elle l'avait vérifié ! Il se passait quelque chose d'anormal, et de terriblement effrayant. Un bruit atroce déchira l'air, la pièce semblait exploser sous ses pieds et elle entendit le souffle profond d'une créature. Elle s'obligea à se redresser et fit face à ce qu'elle avait fait apparaître, les yeux rougis par la chaleur et douloureux.


Dernière édition par Noxx Daedeloth le Dim 27 Déc - 11:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Noxx Daedeloth

Invité



MessageSujet: Re: Voyage au Centre de la Terre. (Solo : Noxx Daedeloth)   Dim 27 Déc - 10:23

~oOo~


Elle ne reconnut pas tout de suite ce qui se tenait face à elle. Des nuées de souffre s'échappaient d'un trou impressionant qui creusait maintenant toute la salle. Le sol était ravagé par des crevasses d'où un magma visqueux suintait. La seule source de lumière ne venait plus que de cette lave brûlante et de la silhouette humaine masquée par la brume de poussière. Mais ce n'était pas un être normal, la taille même en témoignait. Le corps flamboyant d'un être humain faisant plus de trois mètres emplissait de toute sa hauteur la salle creusée et son aura malfaisante étreignait Noxx pour l'empêcher de fuir. Elle n'eut pas le temps de se rendre compte de la situation désastreuse qu'une grande main griffue surgissait pour lui saisir la gorge et la soulever vers le visage de l'être. Noxx suffoquait et elle s'aggripa vainement au bras ennemi pour tenter de retrouver son souffle. Elle se retrouva face à un visage féminin aux traits cruels. Une paire d'yeux aux pupilles verticales étroites la dévisageait avec intérêt. Noxx eut le réflexe de dégainer un poignard. Mais elle ne put s'en servir, un choc aigü de douleur la traversa, la lame lui échappa, plongeant dans une crevasse, irrécupérable. La main qui lui tenait le cou l'étouffait, elle commençait à perdre conscience. Un nouvelle douleur lui transperça l'esprit. La créature fouillait sa mémoire... Elle vit passer dans son esprit tout ce qu'elle avait vécu, tout ce qu'elle avait dit, fait, pensé, ressenti, en un temps si bref qu'un mal de tête lancinant lui perfora le crâne. La prise autour de sa gorge cessa brusquement, Noxx s'écrasa sur le sol, sonnée, le corps endolori.

-Noxx Daedeloth, ainsi se nomme la créature qui m'a fait languir tant de temps ! Je suis ravie que tu sois venue te livrer moi, démone, le goût de ton sang était prometteur mais la mort ne t'a jamais menée à moi, c'est très frustrant d'avoir à attendre si longtemps...

-Qui es-tu ? Le... le pentacle... devait retenir...

Un rire désagréable résonna dans la pièce tandis que la créature se penchait de nouveau sur sa proie en souriant. La peau de la créature était couverte d'écailles rougeâtres minuscules, aux contours si fins que seul un examen détaillé pouvait différencier une peau faite de chair de ces écailles. Lorsqu'elle parla, la créature dévoila des dents pointues triangulaires fines comme des lames de rasoir. Les canines, qui étaient plus épaisses, ressemblaient aux crochets des serpents.

-Mais tu ne t'attendais pas à invoquer une divinité n'est-ce pas ? Et je connais maintenant le secret qui t'as maintenu si longtemps en vie : des clones ! De simples clones, mais quelle efficacité ! Toi qui cherchais à asservir une créature, tu me serviras désormais !

Noxx se rendit compte qu'elle était dans une situation bien pire qu'elle ne le pensait. Elle se retrouvait face à une... Déesse ? Et ladite déesse parlait de l'asservir ? Noxx recula contre un mur fissuré et tenta de remettre de l'ordre à ses pensées. Elle observa du coin de l'oeil le tunnel qui s'ouvrait derrière elle vers la liberté et son regard se posa de nouveu sur le visage assoiffé de sang de la déesse -dont elle n'avait jamais entendu parler et qui manifestement était “seulement” une déesse mineure. Elle évalua ses chances de survie si elle cherchait à fuir. Très faibles en fait, la déesse était déterminée, et son regard inquiétant ne la quittait pas. Noxx vit ensuite les fines mains nerveuses de la Déesse, lesquelles étaient prolongées par des ongles taillés en pointe, et semblant aussi durs que de l'acier. Elle s'appuya au mur pour se mettre debout. La déesse réagit instantanément et la saisit de nouveau par le col avant de la traîner à l'opposé de la pièce, la soulevant par dessus le magma fumant pour la garder entière, et de façon à empêcher toute tentative de fuite de la part de sa proie. Elle s'écarta de quelques enjambées majestueuse et parla d'une voix pensive désagréablement sifflante :

-J'ai appris de nombreuses choses sur toi en fouillant tes pensées, et l'être contre qui tu t'opposes m'intéresse grandement. Car c'est l'Elemental nommé Ether qui est loin d'être inconnu chez les Dieux. Et il y a eu pas mal d'agitation ces temps-ci...

Noxx resta muette, attentive. Car elle savait que Shrikan était chez les Dieux -ou du moins Noxx savait qu'elle prévoyait d'y faire un tour. Et si c'était la dragonne qui était responsable de l'agitation ? Shrikan avait elle-même dit qu'elle devrait secouer les Dieux pour obtenir de l'aide. Noxx espéra que rien de grave ne lui était arrivé. La Déesse semblait réfléchir, une lueur malveillante dans les yeux. Noxx chercha le contact rassurant de son deuxième poignard et cacha l'arme de la vue ennemie, prête désormais à se servir de son dernier moyen de défense.

-Ether est une menace et aucun dieu ne se risquerait à agir en personne... et ce cher Thanatos à qui... Ha ! Je sais... Un moyen simple, habituel. Mais peu sûr...

Tandis que la grande Déesse continuait son monologue à voix basse, Noxx se concentra sur les amas de magma dispersés dans la salle et se prépara. Tout ses muscles tendus pour l'action, elle bondit enfin vers le tunnel, transformée en panthère. Elle évita agilement la Déesse, le magma brûlant, et se précipita vers l'entrée en de larges sauts souples. Deux secondes plus tard, elle se retrouvait projetée violemment contre une paroi, reprenant sa forme humaine sous l'étau magique de la Déesse. Et pour la troisième fois de la journée, elle s'écrasa lourdement sur le sol. Noxx ne bougea plus, elle sentait une douleur sourde lui paralyser tout le corps. Cette fois-ci, elle était sérieusement blessée. Un sifflement moqueur la sortit de son “auto-inspection des dégâts”. Elle ne pouvait plus lui échapper, elle jura en sentant la poigne tenace la saisir par sa cape déchirée. Elle gémit de douleur lorsque quelque chose craqua dans sa cage thoracique. Une nouvelle fois, elle se trouvait en face-à-face avec sa tortionnaire. Mais celle-ci ne semblait pas furieuse de la tentative d'évasion, une pointe de malice éclairait son regard. Une Déesse bien sûre d'elle. Noxx avait saisit son poignard et le planta avec l'énergie du désespoir dans l'avant-bras qui la soulevait. La chute fut de nouveau trop brutale et elle perdit connaissance. Noxx avait sur-estimé ses propres forces.

~oOo~


Lorsqu'elle s'éveilla, elle avait l'esprit complètement embrouillé. Et elle avait conscience d'une désagréable sensation de froid. Elle souleva la tête avec peine pour repérer l'endroit où elle se trouvait. Tout d'abord, elle ne vit qu'une intense lumière blanche qui faisait étinceler le sol. Elle avait le soleil dans les yeux mais aucune chaleur ne s'en dégageait, Noxx avait toujours aussi froid. Complètement désorientée, elle croyait rêver. Une lumière blanche, mais où était-elle ? Elle fit retomber sa tête, et se rendit compte qu'elle était étendue dans de la neige. Tout s'éclaira, et ce qu'il s'était passé lui revint en mémoire. Elle se tourna péniblement sur le ventre pour se relever. Il n'y avait plus aucune trace de la Déesse. Mais elle était sûre de ne pas avoir imaginé les faits, elle sentait toujours un poids douloureux sur ses côtes et ses mains étaient horriblement écorchées. Elle avait laissé une trace de sang là où elle avait été étendue. Elle avait une blessure au ventre qui commençait à peine à cicatriser. A genoux à présent, Noxx observait le paysage. Elle se tenait au bord du gouffre, elle était sortie de la salle de la Déesse, ou plutôt quelqu'un l'avait sortie de là... Elle aperçut sa jument qui s'agitait au bout de sa bride un peu plus loin. Quelque chose l'avait manifestement effrayée. Une main se posa sur son épaule alors qu'elle se relevait en chancelant. Une griffe lui  effleura la joue.

-Enfin réveillée Daedeloth ? Bien, maintenant laisse-moi le temps de t'expliquer ce que tu vas faire pour moi.

Avec une légère poussée, la Déesse la fit pivoter vers elle. La main serrait très fortement l'épaule de Noxx et elle se sentait vaciller. Seul le fait que la Déesse la tenait lui permettait de rester debout. Son regard glissa sur la blessure qu'elle avait infligé avec son poignard. La lame avait laissé une horrible trace noire sur le rouge délicat du bras écailleux. Mais la blessure semblait s'être très rapidement résorbée... Noxx leva un regard craintif vers la Déesse. Le visage divin – ou plutôt divinement inspiré par des caractères reptiliens- la dévisageait avec froideur. Elle ne semblait pas avoir apprécié le coup de poignard. Mais la Déesse ne parla pas de sa blessure.

-Tu es contre Ether d'après ce que j'ai pu comprendre, et je serais également ravie de participer à la chute de l'Elemental, surtout si Thanatos lui-même veut s'en débarasser... Cela m'apporterais un grand privilège d'avoir contribué à la perte de cet être du vide... C'est pourquoi tu seras une arme que j'aurais améliorée et qui contribuera grandement à la perte Ether ! Pendant ton inconscience, j'ai pour cela légèrement modifié quelques petites choses... Mais toute chose à son prix.

Une pause. La Déesse affichait un sourire satisfait, ses yeux observaient un point fixe dans le vide. Noxx frissona, submergée par un immense sentiment de solitude. Un vide lui étreignait le coeur. Elle avait touché à ses pouvoirs ? Qu'avait-elle fait ? La Déesse redressa Noxx et la dirigea fermement vers la jument.

-Tu découvriras par toi-même ce que je t'ai fait payé. Une fois Ether mort, tu reviendras me remercier pour avoir accentué la part de Mal qui t'habite.

Elle saisit Noxx et la souleva comme une enfant pour l'asseoir sur sa monture. La jument ne bougeait plus, la présence de la Déesse la pétrifiait. La douleur dans le torse de Noxx s'accentua et elle s'affaissa sur sa selle en grimaçant. Elle prêtait peu d'attention à la Déesse, elle était trop meurtrie pour répondre. Si elle se taisait, “Elle” ne lui ferait pas plus de mal, elle devait subir ces douleurs passagères. C'est ce qu'”Elle” voulait sûrement, que Noxx l'écoute et subisse ses tortures. Ce devait être une épreuve à endurer pour avoir oser invoquer une créature des Enfers et pouvoir rester en vie. Elle entendit la voix de la Déesse lui murmurer quelques phrases à l'oreille, sans en saisir le sens. Un poids s'ajouta à sa ceinture, la jument se mit d'elle-même en route. Un pic aigü de douleur lui déchira la poitrine et elle s'évanouit de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas



Noxx Daedeloth

Invité



MessageSujet: Re: Voyage au Centre de la Terre. (Solo : Noxx Daedeloth)   Dim 27 Déc - 11:12

~oOo~

Elle s'éveilla deux jours plus tard, toujours juchée sur le dos de la jument, qui s'était arrêtée à la lisière d'une forêt. Noxx se releva prudemment, des courbatures lui tétanisaient les membres. Elle s'aperçut que ses jambes et sa taille étaient liés à la selle avec de la corde ; expliquant pourquoi elle était restée en selle si longtemps. La jument était en piteux état, la tête basse, elle ne bougeait plus. Noxx sentit sa monture trembler de fatigue. Elle dénoua les liens qui l'attachait et se laissa tomber à terre au pied d'un arbre. Ses poignards étaient à sa ceinture...  Elle s'appuya au petit tronc et dégaina ses armes favorites. L'un avait le manche un peu roussi, du fait de son séjour dans la lave. L'autre avait maintenant une lame d'un noir d'encre. Le sang de la Déesse avait teint le métal... Elle n'avait pas rêvé, et avait échoué dans sa tentative d'invoquer un monstre serviteur. Elle reprit les choses en main. Elle nourrit sa monture au mieux, se dégourdit les jambes pour se remettre en forme, elle se préparait à revenir défier Ether et Kanuga. Mais d'abord elle testa ses pouvoirs. Trop fatiguée, elle parvint à peine à faire apparaître un double et elle fut incapable de se transformer en panthère. Un corbeau croassa tout près. Elle frissona et s'avança vers la ville la plus proche, guidant sa jument par la bride.
Son but : se nourrir, soigner sa monture et elle-même, et se remettre en route pour récupérer la fameuse arme qu'on lui avait confiée.



[TERMINE]
Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage au Centre de la Terre. (Solo : Noxx Daedeloth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Voyage au centre de la terre [solo]
» Début du voyage
» Le plus haut sommet à partir du centre de la Terre.
» Voyage au centre de la terre avec un Pizzaïolo efféminé.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-