Partagez | 
 

 Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Mio

Invité



MessageSujet: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   Mer 25 Nov - 3:28

Mio s'était éloigné(e) du village de Palima, car l'homme qui tenait l'auberge près de la sortie est du village avait refusé ses services. Ç'avait été en premier lieu un refus ferme sans être bien méchant, mais devant l'insistance de Mio, le barman s'était soudainement montré très vulgaire à son égard, surtout en ce qui a trait à son apparence. Mio s'était contenté(e) de lui jeter le regard le plus noir qu'il/qu'elle pouvait, puis était parti loin hors du village avant de s'attirer plus d'ennui. Il/Elle se disait que cela n'avait sûrement pas servi à grand-chose mais bon, après avoir essayer d'être le/la plus convaincant(e) en abordant l'homme qui s'occupait des lieux où il/elle était entré(e), son regard mauvais était sûrement la meilleure chose qu'il/qu'elle pouvait faire à l'égard de cette ordure.

Et c'est donc en courant vers la montagne qui se profilait à quelques heures de marche, la chaîne attachée au large collier qu'il/qu'elle portait au cou voltigeant dans les airs, que Mio se mit en route vers un endroit tranquille où il/elle pourrait, une fois la nuit tombée, dormir en paix. La fin de la journée s'annonçait maintenant, avec cette lumière particulièrement dorée qui recouvre le paysage juste avant de prendre des teintes rougeâtres, lorsque Mio trouva un endroit idéal pour s'y reposer. En fait, songea-t-il/elle, il n'y avait probablement pas meilleur endroit à très basse altitude dans cette montagne pour passer la nuit.

C'était une minuscule prairie qui s'était nichée dans une vallée tout aussi petite, entre des pics abrupts de la montagne. Celle-ci fesait face au lever du soleil, ce qui était parfait car Mio pourrait ainsi profiter de ce moment qu'il/qu'elle aimait bien contempler. Mais ce qui avait retenu particulièrement l'attention de Mio, c'étaient ces petites fleurs d'un bleu éclatant qui recouvraient la quasi-totalité de la prairie. C'étaient des gentianes de printemps, une fleur rare. Mio regardait ces fleurs avec extase, comme un enfant venant de recevoir le cadeau de ses rêves à son anniversaire. Il/Elle fit un petit bond de joie, et serrant sa chaîne contre lui/elle, et jouant avec celle-ci, se précipita vers ce lieu de délices. Il/Elle s'assit sur un rocher qui surplombait la petite vallée, et se dit alors à voix haute:


-Ça alors...! Voilà bien une découverte qui finit bien un après-midi désastreux!

De sa place, Mio avait une vue panoramique du village et de ses environs. Mais ce qui l'intéressait d'avantage, c'était ces minuscules fleurs qu'il/qu'elle pouvait mieux voir depuis son rocher. Celles-ci étaient formées de cinq pétales ( «comme des étoiles bleues», pensa Mio ), avaient de très courtes tiges, et çà et là volaient paresseusement quelques papillons; et la seule chose que Mio trouva a reprocher de cet endroit, c'était bien l'absence de parfum des fleurs. D'ailleurs, ce dernier point tourbillonnait dans ses pensées, dans ses rêvasseries.

Ces fleurs n'ont-elles donc aucun parfum? Pourtant, les papillons sont attirés par celles-ci... Oh, et si elles étaient magiques!...


Et, déjà, le temps de l'échec de la journée lui semblait bien loin, à l'abris dans ce lieu de tranquillité...
Revenir en haut Aller en bas



Aldric

Invité



MessageSujet: Re: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   Mer 25 Nov - 14:48

Message d'Aldric Lhanssien, magicien.

Aldric marchait d'un pas mal assuré. Ses frèles jambes supportaient mal les descentes abruptes et caillouteuses. Cela lui donnait un mal de dos insupportable. Il se demandait encore ce qui lui avait prit de grimper cette montagne. Il n'arrivait plus a se rappeller pourquoi. Il était resté plusieurs jours au niveau d'un col, se refusant a descendre car il savait parfaitement quelles répercussions de santé cela allait avoir. Mais, il s'était finallement fait une raison : il ne pouvait tout simplement pas passer sa vie en haut de cette montagne vide. Cela faisait quelques jours qu'il en entreprenait donc prudemment la descente. Heureux et surpris, il ne ressentait pas encore de mal de dos, mais cela allait-il durer ? La nuit tombait mais le vieil homme était maintenant a basse altitude et espérait atteindre le bas de la montagne avant le lever du jour.

Il entr'aperçut une sorte de petite vallée a quelques mètres de dénivelé et décida de s'y rendre afin de faire une pose et de prendre un repas bien mérité. Alors qu'il négociait un passage un peu dangereux, son attention fut attirée par une sorte de papillon sphinx. Comment se faisait-il que cette espèce arrive dans une zone si froide ? Il essaya de l'attraper d'un geste habile mais fut destabilisé et ses jambes cédèrent sous son léger poids. Il effectua une série de roulades et de galipettes avant d'atterrir a plat ventre dans l'herbe fraiche. Il se releva péniblement et se débarrassa des restes de papillon écrasé dans sa main. Il remit rapidement quelques vertèbres en place en un geste d'expert et remit en ordre sa besace.
Un fois remit, il remarqua une silouhette a l'autre bout de la prairie. Mince alors, la place était déjà prise ! Il marcha néanmoins en direction de l'inconnu. En effet, son niveau d'activité sociale était au plus bas et il devait le rebooster un peu. Arrivé a quelques mètres de Mio, Aldric remarqua les gentianes de printemps. Ses yeux globuleux s'agrandirent et plusieurs capillaires éclatèrent. Il se précipita sur sa trouvaille et en cueillit quelques unes. Il se releva et enfonça son long nez parmi les fleurs ramassées.

- Merveilleux, absolument merveilleux ! Cela faisait longtemps que j'en cherchais !

Le bouquet a la main et du pollen sur le nez, il se tourna finalement vers l'inconnu et tenta d'en voir les traits maintenant qu'il faisait sombre. Il n'arrivait pas a déterminer le sexe de la personne. Peu importe, il se présenta quand même :

- Bonjour ! Que dis-je, bonsoir ! Vous avez vous ces petites merveilles ?Voila longtemps que j'en cherchais, vous savez ? Elle vont bien m'aider !

Sa voix transparaissait de bonheur rien qu'a la vue des gentiannes.

- Comme elles sont belles ! Je vous en offre une, tenez, cadeau.

Il tendit de sa main décharné une des fleurs bleues, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas



Mio

Invité



MessageSujet: Re: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   Mar 15 Déc - 21:59

Mio avait regardé(e) l'étrange scène qui s'était déroulée sous ses yeux d'abord avec curiosité, puis avec horreur au moment où il/elle avait distinctement vu(e) les restes du pauvre papillon tomber de la main du vieil homme. Il/Elle écarquilla les yeux en voyant l'inconnu s'approcher de lui/d'elle, le prenant pour un mystérieux sorcier envoyé par le village, mais fut bien vite fixé(e) sur la question lorsque celui-ci se pencha pour ramasser quelques gentiannes de printemps.

Toujours sur son rocher, Mio regardait le sorcier s'émerveiller devant ces fleurs dont lui-même/elle-même ignorait tout, hormis leur beauté. Il/Elle pensa alors que sa théorie selon laquelle ces plantes auraient une vertu utile en magie était vraie, lorsque le vieillard en face de lui/d'elle se retourna soudain pour lui faire face, tentant pendant quelques instant de déterminer si Mio était une femme ou un homme. Cela ne semblait pas avoir de grande importance pour l'inconnu, et Mio en fut d'autant plus heureux(se) qu'il/qu'elle aimait bien la personnalité du vieillard, sa façon de parler et de s'émerveiller comme un enfant... comme Mio l'avait fait lui-même/elle-même en fait.

Le vieil homme entama la conversation avec Mio, qui fit un petit sourire amical, car à dire vrai il/elle n'avait pas tout comprit des propos de son interlocuteur. Des fleurs qui allaient l'aider?...

La lune avait entre temps fait son apparition, suivie de sa garde privée scintillante. Le ciel virait tout doucement au bleu sombre, malgré que le froid nocturne tardait à se faire sentir. Le vieil homme lui offrait à présent une de ces fleurs, et c'est avec un réel bonheur que Mio prit celle qu'on lui tendait. Sa main entra en contact avec celle d'Aldric, et malgré sa surprise en touchant une peau qui ressemblait à un parchemin prêt à partir en poussière, Mio se dit que cette apparence frêle ne pouvait être qu'une impression, forcément. Il/Elle lui répondit, en prenant la fleur:

-Oh... -euh- ...merci!

Il/Elle sentit à son tour la fleur, mais se rappela soudain qu'elles n'avait aucun parfum. Mio regarda avec étonnement le sorcier qui avait pourtant fourrer son nez de taille respectable dans celles-ci, et se dit finalement, peut-être par naïveté, que si ces fleurs étaient magiques, leur parfum ne pouvait probablement être perçu que par ceux étudiant la magie. Il/Elle regarda alors plus attentivement le vieil homme; celui-ci semblait avoir dépassé depuis longtemps un demi-siècle d'âge tant il était ridé (ses vêtements usés par le voyage et le temps passé n'arrangeait rien à la chose). Avec sa longue barbe, il rappelait à Mio ces druides qu'il avait parfois aperçu dans son village natal, venus pour des raisons qui dépassaient les limites de sa mémoire. Aussi, c'est avec enthousiasme, quoique teinté d'une bonne part de rêverie, qu'il/qu'elle ajouta:

-Alors, vous venez vous aussi trouver refuge auprès des étoiles? C'est vrai qu'elles orientent les gens, et les rapprochent également, et leur réchauffent le coeur..

Et se dit à lui-même/elle-même:

Tiens, c'est peut-être l'effet de ces fleurs... oh, mais il le sait sûrement!

Mais comme ses maîtres lui avaient apprit à ne parler que lorsque l'on lui adressait la parole, il/elle préféra laisser l'homme devant lui/elle démystifier la raison de sa présence dans les montagnes; ses questions avaient tout leur temps pour tourbillonner dans sa tête, il/elle les sortirait éventuellement, plus tard.


~ ~


[ Désolé pour ce délai ridicule... heureusement, mon ordinateur a miraculeusement récupéré internet depuis une petite heure maintenant, donc j'en profites! ]
Revenir en haut Aller en bas



Aldric

Invité



MessageSujet: Re: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   Mer 16 Déc - 14:21

Message d'Aldric Lhanssien, magicien.

Aldric remarqua que Mio apréciait beaucoup son petit cadeau. C'était tellement simple de faire plaisir aux gens ! Il suffisait de ramasser des fleurs que se trouvaient tout près et que la personne elle-même avait découverte avant lui pour faire plaisir. C'était un petit truc de vieux sorcier. Comme quoi on n'a pas besoin de se décortiquer l'esprit pour offrir, le geste compte plus que le cadeau.
Le vieux fou n'avait pas réfléchit à la réaction de l'inconnu, il voulait simplement faire profiter de ces petites merveilles éphémères. Il rit légèrement sous cape lorsque que l'inconnu chercha a sentir le parfum des gentiannes. Elles n'en avaient pas, et c'était une particularité des cette espèce qui interressait spécialement l'érudit.
A bien y regarder, l'inconnu ressemblait a une jeune fille avec la fleur dans la main. Elle (ou il ?) dégageait une aura de...romantisme. C'est ce que percevait le vieil homme. Ses yeux s'illuminèrent d'amusement lorsqu'il imaginait ce qu'il venait de faire. La scène ressemblait à un chevalier faisant la cour a une princesse. Cependant le chevalier avait au moins 100 ans de trop et la princesse avait une petit air de masculinité dérangeant, il fallait l'avouer. Il était trop vieux pour ces fariboles, voila bien longtemps qu'il avait perdu sa jeunesse et son coeur d'artichaud qui caractérise bien souvent les jeunes gens.
Les paroles de Mio firent briller les grands yeux d'Aldric d'une lueur mi-amusée mi-maline. Ce petit discour sur les étoiles lui rapellaient d'anciens souvenirs...
Il leva le menton pour admirer la panoplie d'étoiles qui s'étendait au dessus d'eux. Il les avaient étudiées elles aussi, il en reconnaissait d'ailleurs la plupart.

- Elles sont inaccessibles. Mais plus belles vues d'ici que de près, selon moi. Oui elles m'ont servi a m'orienter mais j'ai principalement pris la direction des lumières de ce village.
Il disigna vaguement de son bras rachitique les faibles loupiotes qui indiquaient le village de Palima.
Sur ce, il s'assit lui aussi sur le rocher. Ses jambes étaient faibles et il devait se reposer. En un grognement d'effort, il posa son derrière osseu sur la roche dure.

- Les étoiles signifient beaucoup de choses pour de nombreuses religions. Mais la plupart des gens n'ont pas besoin de ses croyances pour être faciné par ces lumières. Elles exercent sur nous, simples créatures de la terre, tout un tas de choses, d'états d'âme, de sentiments...

Il fallait avouer que lui ne ressentait plus maintenant que de l'intéret sientifique pour ces curiosités. Le monde manquait encore de beaucou trop de connaissances a propos des astres.

- Je ne suis pas vraiment venu pour chercher un refuge près des étoiles non, je suis arrivé ici par hasard en toute honnêté. Je ne cherche qu'a descendre cette maudite montagne qui me donne tant de courbatures... Mais finalement c'est un mal pour un bien puisque j'y ai trouvé ces fleurs. Elles sont très utiles pour mes activités. Et puis j'aime bien le fait qu'elles n'aient pas d'odeur. Parmi toutes les curiosités de la nature, ces plantes sont les seules que je connaissent qui ont cette particularité. Vous savez qu'elles sont censées porter malheur ? C'est quand même bien dommage de se détourner de leurs bienfaits pour des superstitions populaires !

Aldric n'apréciait pas beaucoup les superstitions. Elles déformaient beaucoup trop souvent la vérité et déconnectaient les gens de la réalité du monde. Il n'y a pas besoin d'imaginer pour trouver le monde irréel et fantastique.
Revenir en haut Aller en bas



Aldric

Invité



MessageSujet: Re: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   Mar 23 Fév - 19:30

Message d'Aldric Lhanssien, magicien.

Aldric resta quelques instants le regard perdu dans les étoiles. Son esprit volatil s'était égaré dans ses souvenirs et ses réflexions. Au bout de quelques minutes, alors qu'un silence de mort était la seule réponse a ses paroles, Aldric baissa finalement la tête.
Il la tourna ensuite vers la petite prairie de gentianes, trésors de fleur. Ses sourcils broussailleux se froncèrent alors de surprise. Il distinguait un petit bruit étrange a bien y écouter. Un bourdonnement. Des bourdonnements.  Il se releva lourdement et s'approcha des fleurs, l'origine du bruit. Il vit alors des dizaines de papillons sphinx occuper a butiner les gentianes. Il était très étrange qu'ils le fassent de nuit ! il existait bien des insectes qui vivaient la nuit mais les papillons sphinx ne faisaient pas partie de ceux-ci, d'après les connaissances d'Aldric. Le vieux savant se baissa a quelques pas des premiers papillons pour se cacher parmi les fleurs. Ses grands yeux verts brillaient d'une joie enfantine. Puis, d'un geste rapide tel un fauve en chasse, il en captura un entre ses longs doigts osseux mais agiles. L'insecte essaya vainement de sortir du piège de chair mais ce n'était que vain. L'érudit le maintient ensuite par deux doigts sur son corps afin de l'étudier. L'insecte avait des antennes touffus ainsi qu'un corps dodu et sombre, caractéristiques des papillons de nuit.  
après l'avoir étudier calmement sous toutes ses coutures, Aldric en conclut qu'il avait affaire la à une nouvelle espèce qu'il n'avait jamais rencontré. sans doute une micro espèce qui ne vivait que sur cette montagne. Il regarda plus en avant et vit que ses insectes avaient colonisé toute la prairie de gentiane. Il récupéra alors ses affaires toujours posées sur le rocher et s'avança joyeusement a travers les fleurs. Son esprit divaguait littéralement. Il avait totalement oublié la présence de Mio, qui n'avait de toute façon pas dit un mot pour le réveiller de sa transe.
Ainsi, toujours le papillon cobaye a la main, il s'en alla descendre le flanc de la montagne, gambadant tel un enfant dans les fleurs. Il se mit même a fredonner un petit air gai d'une musique depuis longtemps oubliée.

L'érudit était heureux dans cette nuit étoilée.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des étoiles sur la montagne (Mio - Aldric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La douleur de la montagne.
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-