Partagez | 
 

 Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Phaere

Invité



MessageSujet: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Mar 3 Nov - 18:18

Message de Phaere Delryn, humaine.


    Toujours cette air mélancolique qui touchait son visage, était-ce parce que le fait d’être seule face a une horizon sans fin lui inspirer tout et rien ? Ou était-ce parce que jamais elle ne saurait réellement la vérité sur ce qu’est advenu son père ? Dans le fond, le voulait-elle vraiment, savoir ce qu’il lui était arriver ? Si ça se trouve il n’était pas mort non, si ça se trouve si…  Elle soupira avant d’être une fois de plus déranger par son foutue cheval, celui-ci mit a hennir subitement sans grande raisons, elle se retourna vers lui, et s’avança en fronçant les sourcils :« Qu’est-ce qui t’arrive encore ! Tu m’énerve ! »Elle saisit les rênes, tira un coup sec et le fixa, lui mobilisant la tête pour éviter qu’il ne cabre sur elle et la blesse de ses sabots. Le cheval était en transe regardant de ses yeux les alentours, ce que fit également Phaere, mais rien, rien même dans le ciel pas de nouveau un dragon ou autre, elle soupira et ramenant ses rênes par dessus l’encolure lui dit en posant ses lèvres sur son encolure :« Tu voit des choses que je voit pas petit cheval … »Soudainement prit d’une irrésistible envie de se défouler un peu elle grimpa a crue sur le dos de son équidé, rassembla les rênes dans ses mains et talonna les flancs de la bête sans non plus y aller comme une forcené. Le cheval s’ébroua et partit de suite au galop, l’encolure vaguant, les crins volant au vent et ses pattes s’allongeant aux rythmes des foulées. Le vent jouait avec les cheveux de la jeune-femme, les faisant voler en tout sens, parfois même lui cachant la vue, de toute façon peut importe, elle faisait confiance a sa monture.  Tournant sur la gauche le cheval rentra dans le peu d’eau qu’il pouvait, continuant de galoper le long de l'oasis, cette fois-ci l’eau  éclabousser l’humaine, elle rigola aux éclats avant de stopper subitement son cheval. Une des choses qu’elle voulait lui enseigner, le former pour en faire une parfaite monture de guerre, répondant a la jambe et n’ayant peur de rien. Elle lui flatta l’encolure, avant de peigner un peu ses crins pour enfin revenir en arrière au pas, vers ses affaires poser sur le sol. Son cheval se stoppa de nouveau, une odeur étrange planait dans l’air, Phaere se stoppa reprit le trot saisit son arme a terre ,et chercha aux alentours d’ou venait l’odeur :« Qui est la ? »Attendant, tendu, cette odeur ne rassurait pas, mais elle n’allait pas pour autant en avoir peur …


Dernière édition par Phaere Delryn le Mar 3 Nov - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Darky

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Mar 3 Nov - 19:15

« Qui est la ? »
La voix de la jeune humaine raisonna dans la tête du dragon, il y avait de l'inquiétude et de la curiosité dans la voix de la femme.  Elle tournait la tête de chaque côté et scrutait les environs.
*Elle finira par me repérer si je ne fais rien, que faire lui apparaître sous cette forme au risque de l'écœurer ? Me monter sous ma forme vampirique, non c'est contre mais principe !*
Je reniflais l'air, j'avais trouvé ce que je voulais.  Doucement, je me déplaçais vers une dune.
Je soufflais sur une motte de terre, puis posais une patte dessus, je plongeais l'autre dans la tombe, et en sortis un corps.  

Le cadavre était à moitié décomposé, apparemment un pirate égaré, mort d'une balle dans la tête (la parfait endroit pour assassiner quelqu'un).
*Je saurais facilement le contrôler.*
Je prononçais une formule, en langue elfique, puis soufflait un gaz pourpre dans sa bouche.
L'homme eut de violente convulsion, ses yeux prirent vie et il se leva :
-  Que... qu'est-ce qui m'est arrivé
- Tu vas me rendre un service et après je t'expliquerais tout.
J'avais pris une voix menaçante, et l'homme était désarmé, il accepta le marché.

Le cadavre ambulant se dirigea vers la femme humaine, sa démarche était hésitante, il titubait.  Elle était retourné patauger dans l'eau de l'oasis.
L'ombre du mort-vivant se projeta sur le cheval, qui s'enfuie en courant. Le Soleil était dans son dos, il était donc difficile de le regarder, depuis là où elle était.  Le pirate s'arrêta et cria :
- Femme, ne bouge plus !
Un frisson se fit ressentir...
Revenir en haut Aller en bas



Phaere

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Mer 4 Nov - 16:46

Message de Phaere Delryn, humaine.


    Elle attendait toujours que l’odeur se manifeste, et valait mieux pour elle qu’elle vienne de suite au risque d’énerver la jeune-femme. Même si elle paraissait fragile ou midinette, Phaere savait et avait appris l’art du combat. Pourquoi pensait a une menace ? Simple réflexe humain ? Ou l’odeur immonde qui flottait dans l’air sans savoir de quoi il s’agissait … ? Questions sans réponse bien sur.Son cheval aussi était tendue, soufflant l’air. Comme ci le temps s’était figeait, leur cœurs semblaient aussi figeait, tout autour d’eux était figeait, essayant de cerner l’origine du problème. Rien … Rien si ce n’est que le vide, a par l’odeur, y avait pas grand chose d’alertant, a près tout, un cadavre devait être en décomposition pas loin, et étant donné que le vent venait de se levé, l’odeur venait plus facilement vers eux.Elle poussa un soupir, serrant sa main autour du pommeau de son arme. Pour finalement abandonner l’idée de chercher un éventuel danger, puisqu’il y en avait pas. Elle retourna donc patauger dans l’eau de l’oasis, chaude et douce. Gardant tout de même son épée dans sa main, la faisant tourner agilement. De son oreille des bruits de galop se fit entendre, doucement elle tourna la tête pour regarder derrière elle, un homme approcha, mais le soleil empêcha une vue parfaite sur son corps. Elle fronça les sourcils, cette chose avait effrayer son cheval, elle ne marchait pas très droit et semblait désorienter.Phaere se retourna pour faire face a cette créature nouvel. Celle-ci se stoppa non loin d’elle avant de déclarer un « Femme, ne bouge plus ! ». Non mais il déconnait la ? Elle eu envie de rire mais au moment de prendre sa respiration l’odeur était plus forte :« Oh la vache ! C’est quoi cette odeur ? » Elle posa son avant bras devant son nez mais garda son épée a la main et ses yeux braquer sur l’ombre :« En même temps … Je bouge pas vraiment ! Tu veux quoi toi !? »
Revenir en haut Aller en bas



Darky

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Mer 4 Nov - 19:09


    « Oh la vache ! C’est quoi cette odeur ? »La femme posa son avant bras devant son nez mais garda son épée a la main et ses yeux braquer sur l’ombre : (HRP : je reprends tes termes ^^)« En même temps … Je bouge pas vraiment ! Tu veux quoi toi !? »Un vent doux soufflait sur le sable encore chaud, un filet de sable passa devant le pirate, et il reprit avec un ton méprisant : - Baisse ton arme femme, ne vois-tu pas que je suis déjà mort ! Les yeux de la femme montrait un sentiment proche de la peur, le Soleil l'empêchait toujours de voir le zombie.  Malgré ses conseil, elle ne lâcha pas son épée, une belle épée.*Que fait cette femme avec une si belle arme ? Elle la tient comme une guerrière, mais je vois qu'elle ne supportera pas de tendre le bras comme ça.  L'épée est certainement lourde.*Le mort-vivant, se rapprocha d'elle, elle se tenait sur ses gardes prête à frapper. Comme je lui avait demandé, il s'arrêta assez près mais de façon à ce qu'aucun coup ne puisse lui être porté.  Il leva son bras, il n'avait pas de main droite, il donna un coup de pied dans le sable agacé. - Ne vois-tu  pas que je ne suis pas armé ? Petite sotte !La belle Dame n'avait pas apprécié l'insulte, un bruit se fit derrière elle, elle se retourna en pointant son épée dans la direction du bruit. Ce n'était qu'un fennec qui venait s'abreuver à l'oasis. Elle transpirait autant par la chaleur que par la peur certainement. Elle ne savait pas à qui elle avait affaire, et les révélations de l'homme l'inquiété très certainement.  - Vous êtes tendues, de quoi avez-vous peur? Il avait pris un ton arrogant et très provocateur, et il insista :  - Vous n'êtes certainement pas venu seule, ou alors vous êtes très téméraires... ou peut-être folle ?  D'ailleurs, que fait une humaine ici, c'est dangereux dans la région. Je peux en témoigner, je me suis fait descendre ici par mon propre équipage. Que des rebelles, j'aurais du les tuer moi même. De sales mutins ! Le pirate s'approcha de la femme, juste assez pour qu'elle puisse le voir. Elle laissa échapper un petit cri strident.
Revenir en haut Aller en bas



Phaere

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Jeu 5 Nov - 17:25

Message de Phaere Delryn, humaine.


    Toujours sa main posait sur le pommeau de son épée, elle fixa tant bien que mal l’homme (ou créature ?) face a elle, une goutte de sueur perla le long de sa tempe avant de sauter dans le vide et de s’évaporer en touchant le sable chaud. Il lui demanda de baisser son arme, ce qu’elle ne fit, hors de question de baiser son arme sans savoir si l’homme était oui ou non un danger potentielle. Mort ? Que voulez t’il dire par mort ? Alors cette odeur … C’était lui qui la dégageait autant ? Elle fronça encore plus les sourcils pour essayer de mieux l’apercevoir, mais rien.Quelques secondes passa, des secondes longue est tendue, il finit par s’avancer mais toujours laissant un écart entre eux pour éviter qu’elle ne le touche, bonne tactique, mais elle ne porte coup que si on lui porte le premier coup, ou que le danger est imminent. L’homme leva son bras, elle ouvrit plus les yeux, il n’avait pas de mains au bras droit, il était donc belle et bien mort. Se redressant doucement, et non légèrement pencher en avant en position de combat, elle continua de rester sur ses gardes.Certes il n’était pas armé, mais il fallait se méfier, après tout les mage n’ont pas besoin d’arme réelle pour attaquer ! Simplement de la magie, alors sotte ou pas elle ne baiserait pas son arme, pas maintenant … Un bruit derrière la fit tressautait, elle se retourna par réflexe en pointant son arme dans la direction, c’était rien, il fallait qu’elle se détende.   * Doucement ok ? T’emballe pas ma grande … *Pensa t’elle avant de prendre une inspiration et de se tourner de nouveau vers l’homme, prenant son arme a deux mains. De quoi avait-elle peur ? De l’inconnu, de ne pas savoir ce qui l’attends, et cette peur était commune a tout humains, voir être-vivants … Si une grotte sombre se pointe devant vous, vraiment sombre sans aucun point de lumière, dans la plupart des cas  a moins de n’avoir le choix, vous ne rentrerez pas dedans … Ne pas prendre de risque de mourir, c’était comme ça, le réflexe animal … Elle eu un petit rire en écoutant l’histoire du pirate :« Ecoute mon grand si toi on t’as buter comme un con c’est pas mon problème … Je suis ici pour une raison qui ME regarde … » Elle venait de voir a quoi il ressemblait … Un corps en décomposition, l’odeur lui monta a la gorge, une nausée implacable, cela faisait un moment qu’il était en décomposition :« Attendez … Si vous êtes mort … Comment ça se fait que vous parlez ? Les morts restent silencieux … »Elle se redressa et stoppa la garde, laissant son arme le long de son corps elle le fixa :« Tu veux quoi ? juste me mettre en garde contre un potentiel danger ? Je te remercie, mais a par toi je necraint pas grand chose et puis … Mon cheval est une frais fiote’ … Un radar a danger … »Dit elle en faisant une moue de la bouche qui ressemblait a un sourire …
Revenir en haut Aller en bas



Darky

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Ven 6 Nov - 23:11


    Le pirate commençait à devenir totalement incontrôlable pour moi, ses sentiments étaient trop fort, cette phrase avait été de trop : « Écoute mon grand si toi on t’as buter comme un con c’est pas mon problème … Je suis ici pour une raison qui ME regarde … » J'entendis un cris, je regardais par les yeux du mort, sa main droite... je ne l'avais pas vue, elle serrait la jambe de la fille. L'aura du pirate était agressive, c'était clair. S'il l'avait laissé parler s'était en attendant que sa main arrive.*Le malin je n'avais rien vu ! Je vais attendre et voir comment ça ce passe*Le pirate avait sorti un sabre avec une rapidité insoupçonné, et comme un éclaire il s'abattit sur la fille. Elle eut tout juste le temps de lever son épée, les armes se touchèrent dans d'aigus bruits métalliques.La force du zombie prenait le dessus, avec sa main gauche, il arrivait à exercer une grande pression sur la lame argenté de la femme. Elle faiblissait, et sa jambe souffrait sous la force de la petite main squelettique.ARRÊTE ! FAIS CE QUE TU AS À FAIRE ! OU RETOURNE D'OÙ TU VIENS !Il se détourna d'elle durant l'espace d'une seconde, elle sut en profiter pour donner un coup de talon dans la jambe du macchabée, déséquilibré, il perdit son sabre, qui tomba en un bruit étouffé par le sable. Elle frappa avec son épée dans son flan, il vacilla puis tomba. Elle lui coupa son bras, la main droite l'avait lâchée.  Épuisée autant par la lutte que par le Soleil étouffant, elle s'assit dans le sable chaud. - Petite salope, je vais te tuer - Et comment pourrais-tu t'y prendre sans tes bras. Tu vas retourner dans ta tombe.Elle s'était levée, prête à l'achever, alors qu'elle allait lui couper la tête, son bras coupé qui avait repris le sabre le défendit tant bien que mal. Il n'avait plus rien à perdre, même s'il arrivait à la tuer il retournerait avec les morts.  Il voulait la tuer, il mourrait avec elle, je m'apprêtais à intervenir, sa petite main sauta au coup de la belle avec une dextérité digne d'un elfe.Je l'entendis penser *Nous allons mourir ensemble belle garce*Ses plans ne purent aboutir, car sans bons appuis elle envoya valser le sabre une dizaine de mètres plus loin avec le bras.  Elle lui trancha la tête sans aucune difficulté et toute vie cessé dans le zombie. Il était mort pour de bon, il fut saisit d'une dernière convulsion, et rendit son âme tâché de mille péchés. - Jolie coup, mais vous savez, je peux trouver facilement d'autre mort.J'étais au-dessus d'elle, mon odeur était portée en dans les hauteurs et n'était donc plus désagréable pour la belle Dame. - Dites moi, qu'est-ce qu'une aussi belle humaine peut faire dans un désert vide aux mille périls. D'ailleurs vous devez avoir un nom ?  Appelé moi Monsieur le Dragon, je préfère ça à mon nom. Vous voyez ce que vous humain de terre d'Hypolaïs avez fais de moi. J'étais admiré de tous au par avant et maintenant je suis contrains d'errer, seul.  Vous me paraissez jeune , mes les erreurs de vos pères sont aussi les votre ! Vous les humains êtes tous vices à la recherche de richesse et de pouvoir. Dommage que vous apparteniez à cette race perfide...Mon ton était rempli de reproche mais sans haine ni rancœur.
Revenir en haut Aller en bas



Phaere

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Dim 15 Nov - 15:53

Message de Phaere Delryn, humaine.


    [HS : Tu c’est si je réponds pas c’est que j’ai une vie avant le forum …]Toujours fasse au Zombie, Phaere cependant ne se laissa pas démonter pour autant, bien au contraire, elle lui faisait face, et attendait avec impatience la suite des évènements. Bien qu’une peut terrifier, la jeune-femme cependant n’en laissa rien paraître, après tout, il était déjà mort, qui nous dit que de le tuer une seconde fois ne serait pas simple ?  Quand a lui, apparemment outré qu’une femme puisse lui parler sur ce ton, continua dans son énervement. Sa main droite avait repousser, le fourbe, il semblait en réalité reprend vie petit a petit, comme ci il passait d’un état de décomposition a un état saint de son corps, mais seulement comment était-ce possible ? Sans magie ? Ou alors … Un mage qui pratiquait la nécromancie se planquer quelque part, pas assez courageux pour venir affronter la jeune-femme en face. Elle due arrêter de penser, car le pirate maudit revint a la charge, aussi bête qu’il l’était déjà, il essaya tout de même de la défiée en combat, enfin si on peut appeler sa défiée disons que la tuer serait un plaisir pour lui. Très bien, on va la jouer a la loyale, elle ne se laisserait pas faire, surtout pas pour un mort, c’était lui qui avait commençait. Au début, le mort-vivant ne lui laisser pas vraiment d’opportunité de l’attaquer, il s’accrocher a elle avec sa main squelettique, avant de lancer son sabre sur elle, bon elle esquiva, mais la chaleur du désert compressait ses poumons, chaque respiration devenait difficile, douloureuse, et la transpiration faisait glisser son arme entre ses doigts, a plusieurs reprises elle manqua de la faire tomber a terre. Alors que son corps s’assit lourdement dans le sable, épuisée, elle lui avait enlever ses bras, mais il ne la laissa pas pour autant … Et enfin sa tête fut couper lui enlevant définitivement la vie. Le souffle court, elle regardait le cadavre dans le sable avant de souffler et de se rediriger vers l’eau, elle avait besoin de boire, et de se rafraîchir. Alors qu’elle s’imbiber d’eau le visage elle entendit une voix au-dessus d’elle, la se tenait un dragon, un dragon du moins des plus squelettiques. Alors c’était lui, pas trop tôt pour se montrer … Il lui narra un court récit de son histoire, elle posa son épée et s’assit, de temps en temps elle jeta un coup d’œil autour d’elle avant de prendre la parole :« Je me nomme Phaere Delryn … Et je ne suis point en ces lieux pour une quelconque recherche de pouvoir ou de richesses, je n’en est nullement besoin, mais je suis la en quête du corps de mon père. Il n y a pas de race a proprement dîtes de plus terrible qu’une autre, tout dépends de soit même, de nos valeurs inculquer … Mais a quoi bon discuter ? Je suis votre assassine, mais je ne vous craindrez pas, sachez le … »Elle poussa un soupir et le fixa, non vraiment son apparence était fascinante et pas effrayante, imposante et donnant le respect …
Revenir en haut Aller en bas



Darky

Invité



MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   Dim 15 Nov - 17:29


    « Je me nomme Phaere Delryn … Et je ne suis point en ces lieux pour une quelconque recherche de pouvoir ou de richesses, je n’en est nullement besoin, mais je suis la en quête du corps de mon père. Il n y a pas de race a proprement dîtes de plus terrible qu’une autre, tout dépends de soit même, de nos valeurs inculquer … Mais a quoi bon discuter ? Je suis votre assassine, mais je ne vous craindrez pas, sachez le … »Elle poussa un soupir et me fixa. - Je vois que tu est encore une pauvre âme innocente, je suis assez joueur et pour te prouver que tu as tord je vais te lancer un défi. Donne moi le nom d'un seul homme pur, et je réaliserais ton rêve le plus cher, je n'attend aucune réponse de ta part, j'ai vécu assez longtemps avec les humains pour te dire que se sont tous des lâche, des faibles, des menteurs, des pervers, des traitres...Je n'ai jamais vu un seul homme qui sache tenir sa parole, jusqu'à ce que la mort mette fin à ses chimères. Ils m'ont trahis pour le pouvoir. Bientôt toi aussi tu seras comme eux, si ce n'est déjà fait. Mes paroles sont valables depuis que l'Homme existe. Je leur ai laissé une chance, pas une deuxième jamais...Maintenant donne moi une seule raison valable qui me prouve que tu ne sois pas comme les autres, et alors...Une larme, se forma le long de mon visage, elle glissa avec élégance, les reflets du Soleil donnaient l'impression que c'était de l'or. Elle tomba sur le visage de la femme, et glissa le long de sa joue. Elle laissa une trainée de sang rouge vif sur la joue de la femme.Je poussais un mugissement à briser les tympans, des fumées verdâtres sortirent de ma bouche. Cette femme me mentait, elle essayait de me duper comme l'avait fait ses congénères. Ils ne m'auraient plus jamais, ils n'avait pas le droit de me faire ça.Une autre larme tomba puis des dizaines d'autres suivirent, je continuais de pousser des cris. La femme restait immobile mes larmes formaient un bain de sang rougissant le sable jaune.Je me posais à côté de la femme, soulevant une vague de sable rouge. Je réalisais ma naïveté, il n'y avait plus d'espoir à placer dans les hommes et je le savais au fond de moi.Je la regardais dans les yeux, elle n'avais pas peur, mais ça m'importait peu, si elle répondais mal à ma question elle subirait le même sort que moi.J'attendais et riais : - Tu ne trouveras jamais, l'homme ne se bat jamais pour de noble cause. L'homme doit-être exterminer comme la peste. J'étais sur le point de de lui faire goûter aux gaz mortelles, mais déjà le vent les emmenaient vers la femme, formant des filets verts et violets.Une autre larme tomba ce sera la dernière...
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seule ou presque ... (Phaere - DARKY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un dîner presque parfait
» Il suffirait de presque rien ...
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Un dîner presque parfait
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-