Partagez | 
 

 L'appel des Loups (Shrikan - Baal)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Shrikan

Invité



MessageSujet: L'appel des Loups (Shrikan - Baal)   Mar 27 Oct - 9:34

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

La nuit était tombée depuis plusieurs heures sur le lac scintillant de Leona . La Lune rousse , diffusant ses rayons couleur rouille sur les alentours , donnait à l'endroit une dimension de désolation , de mort prématureé .
Et malheureusement , c'est ce qui se passait en ce moment même sur Hypolaïs ....
Des loups hurlèrent dans la nuit , un hurlement long et douloureux , appelant à la réunion du Concil . Sur un rocher surplombant le lac , formant une terrase lisse propice à ce genre de rassemblement , étaient postés plusieurs silhouettes .
Les plus nombreuses étaient celles de loups immenses à la fourrure sombre , assis sur leur postérieur , fixant de leur yeux sulfureux leur congénères . Chaque loup représentait une meute d'Hypolaïs , et l'on pouvait compter en tout une quinzaine de loups . Normalement les loups ne se réunissent jamais ainsi , surtout entre meutes ennemies .
Mais l'heure était grave , et la silhouette plus petite et fine assise entre deux loups noirs le savait très bien .
A ma chevelure rouge tombant en cascade sur mes épaules , j'étais reconnaissable , et bizarrement je me sentais toute petite par rapport à eux . Non pas que je les craignaient , car il suffisait que je me transforme en dragon pour que l'affaire soit réglée , mais leur prestance naturelle m'avait toujours impressionné .
Assise comme eux , ne portant aucune arme sur moi , je pris la parole en premier , d'une voix forte et assurée .


" Bien .. Je crois que tout le monde est finalement la . Vous connaissez sans doute les raisons de ce conseil , et si vous avez des doutes , je vais me faire un devoir de vous le rappelez . Ether , l'Elémental du Vide , a été libéré et projète d'anéantir ce monde , comme tout les autres .... "

Quelques grondements se firent entendre . Les loups connaissaient cet élémental , car ils avaient aidés ( il y a fort longtemps de cela ) à l'enfermer dans l'entre-deux mondes par la Porte des Enfers . Ils en étaient à la base les gardiens , et se transmettaient de génération en génération ce savoir devenu presque légendaire .
De tous les prédateurs connus , c'était eux les seuls qui pouvaient vraiment m'aider à résoudre ce problème , et heureusement pour moi le Pacte que j'avais fait avec les Loups-Dragons me permettait de bien m'entendre avec eux , et d'obtenir leur aide .
Je continuais sur ma lancée , ignorant les grognements de rage .


" Vous êtes les descendants de ceux qui ont aidés à l'enfermer , et je sais que vous gardez encore certains savoir . Je suis venue vous demander conseil pour l'enfermer à nouveau . "

Certains loups se regardèrent et discutèrent entre eux . Un moyen de l'enfermer à nouveau ? Comment pouvait on vraiment le faire ? Et pouvais t on lui faire confiance à elle ?
Un loup gris anthracite pris la parole , ses yeux jaunes brillants me fixant avec défi .


" Et dites nous pourquoi nous vous ferions confiance ? Vous qui , selon source sure , voulez abandonner votre charge de Gardienne et de Reine des dragons . Qui nous dit que vous n'allez pas utiliser ce savoir pour vos propres fins ? "

Cette interrogation souleva de nouveau un brouhaha , cette fois les loups montrant les crocs . Il y avait ceux qui étaient d'accord avec lui , et ceux qui étaient indignés que je sois insultée de la sorte . Je laissais pendant un petit moment les choses se tasser , puis repris la parole , fixant le loup gris .


" Pour vous répondre , Maitre Larhn , c'est tout simplement que vu ce que je vais faire , je ne peux plus accumuler les deux fonctions , ni même en avoir une seule . Les Dieux et les Hauts Dragons qui sont censés me diriger sont plus des gêneurs dans ma tâche . Je vous rappelle qu'Ether n'est pas un Dieu ni un Dragon , mais un Elémental . On ne les combats pas de la même manière , surtout que lui n'est pas bridé par son Orbe .  Si j'ai décidé de quitter mes deux fonctions , c'est pour mieux agir de manière indépendante , et surtout pour manipuler avec des pincettes Ether . Il valait mieux jouer l'indifférence face à ce qu'il veut faire pour qu'il me laisse agir à ma guise , même si c'est dans l'ombre . Vous savez que j'agis dans l'intérêt de tous , même si ça commence un peu à me gaver .... "

L'assemblée sembla un peu perplexe , mais un autre loup , presque blanc vu son grand âge , pris la parole à son tour , imposant un silence de mort dans l'assemblée .

" Nous savons Shrikan-sama , que vous avez toujours été dans l'intérêt de la Nature et des Loups . En cela nous vous faisons confiance , et je ne pense pas qu'il devrait être remis en doute . "

Il lanca un regard appuyé sur le loup gris , qui se renfrogna mais en dit rien . Ce loup blanc était le plus vieux mais surtout celui considéré comme le plus sage . sa parole n'était pas prise comme loi , mais peu s'en fallait .
Il continua , fixant de ses yeux pâles presque aveugles la dragonne .


"Aussi selon mes souvenirs , je sais que les seules manières d'arrêter cet être est de soit faire intervenir les Dieux , soit les autres Elémentals . "

Un lourd silence s'abattit sur l'assemblée . Tout le monde savait que personne ne pouvait atteindre les Dieux , et les autres Elémental avaient disparu dans d'autres mondes, innaccessibles . Un peu pensive , je repris la parole sous le plus grand étonnement des loups .

" Les Dieux , je peux m'en charger . Je les aient déjà rencontrés , mais ce ne sera pas aisé de les convaincre . En revanche je peux consulter leur registres de leur Archives , peut être trouverais je un moyen de le sceller . Mais cela peut nécessiter des mois , si ce n'est des années ou des siècles ! Et il ne faut pas qu'Ether quitte ce monde , à aucun prix . Il envisage de quitter ce monde en sacrifiant des dragons , que je dois évacuer au plus vite .
Et pour les Elémentals , ils sont tous dans les Orbes et je les aient tous mis dans d'autres mondes sur . La dernière à être partie est Ondine , l'Elémental de l'Eau . Et je peux vous dire que c'était moins une avant qu'Ether ne la prenne . Bref , aucun Elémental ne peut nous aider ....
"


Soudain mes sens furent en éveil . Une présence non loin de nous , presque familière et pourtant étrangère , se rapprochait . J'allais me lever et interrompre la réunion pour cela , quand le vieux loup , une sorte de sourire malicieux sur les lèvres , me stoppa dans mon action .

" Tous les Elémentals ? Vous oubliez qu'il existe des Elémentals mineurs sur ce monde , et d'ailleurs je crois que notre invité pourra nous le prouver ^^. "
Revenir en haut Aller en bas



Baal Drak'Thor

Invité



MessageSujet: Re: L'appel des Loups (Shrikan - Baal)   Mer 28 Oct - 22:47

Message de Baal Drak'Thor, démon.

Quelle déchéance… Cela faisait à présent trois mois que Baal était parti à la recherche de Lilith. Il savait parfaitement que cette dernière l’avait quitté pour rejoindre sa mère et, au premier abord, ne s’en était pas inquiété autre mesure. Après tout, durant l’année que le démon avait passé à l’élevé, il en avait fait une femme parfaitement capable de survivre seule dans la nature. Cependant, Baal n’avait, à l’époque, pas pris réellement conscience d’à quel point il était devenu dépendant de l’amour de sa futur épouse. Les semaines passèrent et l’inquiétude se mit à le dévorer. Le démon finit par décider de se téléporter aux côtés de son âme sœur… Seulement c’était sans compter sur l’affreux sens de l’humour des Dieux. En effet, dès qu’il s’était servi de son pouvoir, Baal se retrouva perdu au beau milieu du désert de l’oubli. La panique s’était alors emparée de lui, craignant qu’il ne soit arrivé malheur à Lilith le jeune homme réitéra l’action des centaines de fois. Mais le résultat restait le même. Comme avec Elyadin, il lui était impossible de localiser sa compagne. Baal avait alors opté pour un système de recherche plus conventionnel, usant de tous les réseaux d’informations qu’il connaissait et arpentant les routes tel un vagabond. Et, au bout de trois longs mois, il ne possédait encore pas le moindre indice. Le désespoir le rongeait, réduisant le démon à l’état d’ivrogne et le faisant sombrer dans un gouffre où s’extirper, relevé de l’impossible.
Soudain, quelqu’un posa une main sur son épaule, le faisant revenir au présent. En temps normal, le jeune homme aurait bondi en dégainant ses lames rétractables, mais là il se contenta de tourner nonchalamment la tête vers son interlocuteur.

« Eh mon gars ! La taverne ferme ! »

Baal hocha la tête et se leva avec quelques difficultés, titubant, il parvint tant bien que mal à gagner la sortie et à s’engager dans les ruelles du quartier pauvre d’Espalion. La ville basse était déserte à cette heure-ci et l’obscurité faisait régner une atmosphère lourde et inquiétante. Cependant, le jeune démon ne s’en préoccupa pas plus que cela… Déambulant tel un fantôme dans les rues, il était perdu dans ses pensées. Personne, personne ne le connaissait. Il avait beau être un Espada, jamais une de ses cibles n’avait vécu assez longtemps pour rapporter son visage à une autorité quelconque. Baal avait déjà vu des enfants se faire pendre pour avoir voler de la nourriture et lui, l’un des meilleurs assassin d’Hypolaïs, arpentait toujours les rues de la cité librement. Quelle ironie… En ayant assez de marcher, le jeune démon s’appuya contre le mur d’une bâtisse en ruine et s’assit à même le sol. Avait-il jamais eu un but dans sa vie ? Tuer Elyadin. Longtemps il avait cru qu’il était né pour cela : Venger sa mère. Mais aujourd’hui, sa stupidité le frappa de plein fouet. Jamais Elinda n’aurait voulu ça, jamais non plus elle n’aurait voulu que Baal devienne un assassin… Tout ce en quoi il croyait, tout ce qu’il pensait devoir accomplir était construit sur du sable.  L’Assassin dégaina ses lames rétractables et les rapprocha de sa gorge. Comme c’était facile, il l’avait déjà fait des centaines de fois sans une once d’hésitation alors pourquoi en avoir une maintenant ? Sa vie ne valait pas plus que celle de toutes ses anciennes victimes après tout…

« Alors c’est comme ça que tu vas mourir ? Seul, au milieu d’un tas d’ordure… Mouais. »

Baal se releva d’un bond et scruta attentivement les alentours, qui diable avait parlé ?

« Tu ne peux pas me voir petit frère, ton esprit est devenu trop faible. »

« Petit frère » ? Le démon prit le temps d’analyser la voix de cet inconnu avant de répondre ; il n’y détecta aucune trace d’hostilité ni de moquerie.

« Qui es-tu ? »

Il y eu un long et franc éclat de rire avant qu’il ne donne sa réponse.

« Qui je suis ? Je ne le sais pas. Personne ne m’a donné de nom, cela fait un an que je suis enchaîné dans les coins sombres de ton âme. »

Baal rengaina ses lames et longea la rue en étudiant le terrain pour repérer une quelconque cachette.

« Si j’avais voulu te tuer, je l’aurais fait au cours de cette année. Et crois moi, j’ai plus de raisons qu’il n’en faut pour exécuter quelqu’un. Cela fait un an que je vis dans la pénombre, incapable de bouger, obligé d’endurer des souffrances que je ne comprenais pas et que je ne méritais pas. Je n’ai jamais demandé à naître petit frère, tu m’as crée et cloîtré comme un animal. Mais je ne t’en veux pas, après tout, tu ne savais même pas que j’existais. Cependant, je ne peux pas te permettre de t’ôter la vie, cela signifierait également ma mort.
-Ta mort ? Tu viens de me dire que ta vie n’a été que souffrance,  la mort serait une délivrance non ?
-Personne ne s’en souviendrait. Je veux une existence.
-Hahaha… Crois-moi, le suicide est préférable.
-Ne te moque pas de moi ! »

Une explosion de chaleur déferla dans le corps de Baal, le démon avait l’impression que chaque parcelle de sa peau se faisait marquer au fer rouge.

"Regarde ce que tu es devenu. Tellement faible que je peux utiliser mes pouvoirs à travers toi. Je prie les Dieux pour que jamais Lilith ne te retrouve, cela t’évitera une grande humiliation. Enfin bref, je m’emporte, j’ai un marché à te proposer petit frère."

La température de l’assassin chuta jusqu’à redevenir normale. Il défit la gourde qui pendait à son flan et la vida d’une traite avant de répondre.

« Refais ça encore une fois et je me tue. »

Il y eu de nouveau un éclat de rire avant que l’inconnu ne reprenne.

 « Laisse-moi devenir maître de ce corps. En échange, je retrouverai Lilith et tuerai Elyadin.
-Et que deviendrai-je ?
-Nous échangerons nos places, à un détail près : tu pourras voir à travers mes yeux. »

Baal réfléchit quelques instants, le deal semblait correct, après tout il n’avait plus rien à perdre.

« C’est d’accord. Cependant, j’ai toujours un contrat en suspend…
-Je vois. Ce sera fait. »

Pendant de longues minutes rien ne se passa et un silence pesant s’était installé. Soudain le rythme des battements de cœur de l’assassin s’intensifia, il se mit à avoir chaud, très chaud. De grosses goûtes de sueurs perlèrent de son front et une douleur intense explosa dans son thorax. Baal tomba à genoux en se tenant la poitrine. Malgré tous ses efforts, il fut incapable de retenir un hurlement perçant qui réveilla nombres de personnes dans le voisinage. C’est alors seulement que le démon remarqua : Sa main droite commençait à s’enflammer, bientôt suivi du bras, de l’épaule et de chaque partie de son corps. Essayant tant bien que mal de se relever, le jeune homme mit le feu à un tas d’ordure qui jonchait la rue. L’incendie se propagea, gagnant les maisons délabrées du quartier pauvre et petits à petits, des dizaines de personnes sortirent de chez elles en criant. La panique était totale, mais c’était bien le dernier des soucis de Baal. Réduit à l’état de torche humaine, il avait de plus en plus de mal à encaisser la douleur. Pourtant, bien que le faisant souffrir, le feu ne semblait pas lui infliger de dommages corporels. C’était bien la pire torture qui soit. Il n’y avait aucune échappatoire, même pas celle de la mort. Puis vint le moment où Baal ne parvint plus à distinguer ses pensées de celles de l’inconnu qui se disait être son frère. Une tristesse infinie mêlée à une joie qui ne lui appartenait pas s’accaparèrent de son esprit.  Les flammes grandirent et la douleur atteignit son paroxysme.
La vision de l’assassin s’obscurcit et il finit par s’évanouir.

Trois mois, trois longs mois s’écoulèrent entre le commencement de l’échange d’esprit et son achèvement. Durant ce laps de temps, chaque cellule avait été remplacée, engendrant un corps semblable à celui de Baal à quelques détails près.  S’ils avaient été au même niveau de puissance, les deux frères auraient permuté en moins d’une nuit. Mais les derniers événements de la vie de l’assassin l’avaient brisé psychologiquement et ainsi, grandement affaibli.

L’inconnu se réveilla dans une chambre spartiate, il se redressa et se prit la tête entre les mains. Il jubilait. L’échange avait pris beaucoup plus de temps que la pire de ses prévisions mais qu’importait ? Il était vivant ! Vivant, dans un corps qui lui appartenait qui plus est.  Les souffrances endurées en valaient la peine, tout était absolument magnifique. Un an et demi de cécité le forçait à s’intéresser à chaque chose qui lui tombait sous les yeux. Nu, il se leva et arpenta la chambre de long en large, touchant le bois, caressant les couvertures. Tout était si parfait ! Comment Baal avait pu songer à se suicider ?! L’inconnu contemplait en détail la table de chevet lorsque des bruits de pas se firent entendre. Une jeune femme entra dans la pièce sans prendre la peine de toquer, elle s’attendait surement à trouver le démon encore endormis. La demoiselle ne put retenir un cri de surprise lorsqu’elle le vit bien debout et la regardant avec un air naïf qui ne semblait pas feint.  

« P… Pardon ! J... je ne savais pas »

Elle pointa du doigt une pile de vêtements et sortit en courant. Ne comprenant pas sa réaction, l’inconnu se dirigea vers les habits. Apparemment il était censé les enfiler. S’habillant, il contempla son reflet dans le miroir. Le démon était vêtu d’un simple haut en lin et d’un pantalon qui lui allait trop petit. Ses cheveux longs et son visage propre contrastaient avec l’impression que donnaient ses vêtements.

« Tu ressembles à un gueux » fit une voix dans sa tête

L’inconnu sourit en reconnaissant Baal, ce dernier ne semblait pas se porter trop mal. Suivant les conseils de son frère, il s’arma d’une paire de ciseaux, enleva son haut et fit quelques retouches à son pantalon. Une fois satisfait il se dirigea vers la porte… Pour constater que la jeune fille était encore derrière.

« Je ne vous espionnais pas! S’exclama-t-elle
-Il n’y a pas de mal. »

Il avait parlé d’une voix douce et la demoiselle se détendit d’un coup.

« C’était juste pour m’assurer que vous alliez bien… A vrai dire, je ne pensais pas que vous vous réveilleriez un jour.
-Ca va, merci. Mais, où est ce que je suis exactement ?
-Oh, vous êtes chez moi. Deux jours après l’incendie, nous avons découvert votre corps sous un tas de cendre. Vous étiez bouillant, bien plus qu’une fièvre normale, on a tiré à la courte paille pour savoir qui allait s’occuper de vous et c’est tombé sur moi.
»

Cette fille s’était occupée de lui durant 3 mois. Elle lui avait sauvé la vie.

« Attendez-moi ici. »

Puisant dans les souvenirs de Baal, le démon se téléporta dans un de ses repaires. Fouillant pendant plusieurs minutes, il finit par dénicher une bourse pleine d’or sous un chapeau qui semblait être un des nombreux accessoires de déguisement de l’assassin. Le jeune homme prit la bourse et le chapeau puis se re-téléporta chez la jeune femme. Cette dernière n’avait pas bougé et le fixait étrangement. Comme si elle avait un monstre juste devant son nez.

« Tenez. Pour payer les trois derniers mois. »

Elle détacha ses yeux de l’inconnu et les fixa sur la bourse. Puis reprit la parole d’une voix faible.

« Mais qui êtes vous ? »

La question le frappa comme un jet d’eau glacée. Il devait se trouver un nom et rapidement.

« Je… Heu… Mon nom est… »

Djinn.


La voix de Baal avait retentit en lui comme un coup de tonnerre.

J’ai toujours pensé que « Djinn » était la partie de moi la plus forte… Je ne sais pas si c’est vrai, mais ça t’irait bien.

-Merci petit frère.


Il se rendit compte que la jeune femme continuait à le fixer bizarrement. S’éclaircissant la voix, il reprit.

« Mon nom est Djinn. »

Elle prit la bourse et s’apprêtât à se présenter aussi quand soudain elle fit un bond sur place et se dirigea vivement vers l’escalier. La demoiselle revint quelques secondes plus tard avec un collier de perles dans les mains.

« C’était à côté de vous quand on vous a trouvé. Quelqu’un a essayé de le voler, mais il s’est mit à hurler dès qu’il l’a passé autour du cou. »

Djinn examina quelques instants les perles et les passa autour de son cou. Ne remarquant rien d’anormal, il remercia une dernière fois la femme qui s’était occupée de lui et sorti. Il faisait nuit noire dehors mais le démon était bien décidé à savourer sa liberté ! Par quel endroit allait-il bien pouvoir commencer sa visite d’Hypolaïs ? La forêt blanche ? Pourquoi pas ? Ou encore les prairies fleuries ? Non non ! La plage aux milles vagues serait parfaite ! Tout à coup, l’image d’un lac calme et magnifique s’imposa dans son esprit. Sans doute un souvenir de Baal… Le cliché lui donna tout de suite envie d’y aller et la seconde suivante, il fut sur place. L’endroit était extraordinaire ! Djinn gonfla ses poumons d’air pur et souffla un long jet de feu par la bouche. Sans prendre la peine d’enlever son chapeau ni son pantalon, il plongea dans l’eau. Le démon rit et rit encore pendant plusieurs minutes… Comme il était bon d’être en vie !

« Mon enfant, il est temps d’aller à la rencontre de ton destin… »

La voix était cristalline et Djinn s’interrompit dans son jeu.

« Baal c’est toi ?
-Je n’y suis pour rien. »


Le démon sorti de l’eau et s’assit, attendant que celle qui avait parlé reprenne la parole.

« Je suis Gaïa, l’esprit de la Terre. Je ne te veux aucun mal mon fils, bien au contraire… Rends-toi sur ce rocher en haut. Certaines choses doivent être faites pour que tu puisses jouir complètement de ta liberté.»

Il mit un temps à comprendre que la voix venait du bijou. Ne décelant que de l’honnêteté dans son ton, il chauffa son corps pour faire s’évaporer l’eau et se téléporta sur le rocher. Une étrange réunion se tenait à cet endroit. Plusieurs loups étaient assis en rond et une humaine siégeait entre eux. Humaine ? Rien n’était moins sur. Son aura dégageait quelque chose de particulier que Djinn ne parvenait pas à expliquer. Le jeune démon arriva au beau milieu du discours d’un loup blanc, qu’il parvenait d’ailleurs à comprendre !

" Tous les Elémentals ? Vous oubliez qu'il existe des Elémentals mineurs sur ce monde, et d'ailleurs je crois que notre invité pourra nous le prouver ^^. "

C’était donc ce qu’il était ? Un « Elemental mineur » ?


Tu fais erreur noble loup, le démon que tu as devant toi n’est pas un élemental. Il appartient à une race que je croyais disparu… C’est un Djinn. Un fils du feu. Cela peut te paraître identique, mais il y a une grande différence. A sa mort, un élémental perturbe l’équilibre naturel. Il n’en va pas de même pour les Djinns, bien que possédant les mêmes aptitudes la mort d’un fils du feu n’a aucune répercussion sur son environnement. Je pourrais te raconter leur histoire, mais cela prendrait trop de temps et il me semble que vous en manquez sévèrement…

Gaïa avait parlé une fois de plus mais il ne faisait aucun doute que tous avait entendu cette fois. Les regards étaient tournés vers lui et, gêné, Djinn alla prendre place au côté de la belle femme aux cheveux rouges qui lui inspirait confiance. Il ne comprenait pas ce qui se tramait ici, mais la suite allait sans doute le lui dire…

Enchaîné au fond de son âme, Baal avait aussi assisté à la scène. La rage montait en lui car il comprenait tout à présent. Un pion, c’est tout ce qu’il avait été depuis le début ! Mais patience… Le temps de la vengeance viendrait.

Les Dieux allaient payer.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: L'appel des Loups (Shrikan - Baal)   Jeu 29 Oct - 17:32

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

Un jeune homme torse nu , plutôt mignon d'ailleurs , fit son apparition sur la terrasse rocheuse . Certains loups se mirent à grogner , mais la voix de l'Esprit de la Terre fit taire ces derniers .
J'écarquillais les yeux , et répondis avec un petit sourire sur les lèvres ....


" Ben ne me dit pas que .... Gaïa , c'est toi ? Mais ça fait un bail ! Quoi , depuis au moins 600 ans minimum .... Si tu es la , alors tout n'est pas perdu . Soyez les bienvenus , toi et ton hôte djinn . Excusez mon ami pour sa confusion , mais je dois dire que les djinn ne sont plus vraiment monnaie courante en ce monde . "

Je fis un grand sourire confiant au jeune homme , et le laissa s'installer à coté de moi . Je remarquais une aura de chaleur autour de lui , et surtout sa nature démoniaque . Mais cette nature était bien plus noble que celle des démons lambda , et tout en effleurant son esprit , je remarquais la complexité de celui ci . Apparamment il n'y avait pas qu'un seule esprit ....
Sans m'en rendre compte je l'avais fixé pendant un moment , et un peu gênée de le dévisager ainsi , je finis par me présenter .


" Ha , au passage je me nomme Shrikan Tatsu , Reine des Dragons ... enfin pour le moment ^^' . Contente de te rencontrer , cela fait une bonne paye que je n'ai pas croisé un djinn ! Vous êtes marrant en plus , enfin en général . Faudra penser à s'entrainer ensemble un de ces quatre , je n'ai pas manipulé le Feu depuis des lustres .... "


Ayant finis de parler mondanité avec le djinn , je repris avec les Loups , un peu plus sérieuse cette fois ci .

" Bon , maintenant que nous avons Gaïa avec nous on est un peu mieux lotis , mais pas pour autant sauvé . Et comme le Vide est l'inéquation de tous les autres éléments , il faudrait les 3 autres Elémental , mais je ne sais pas ou sont leurs esprit . "

Un autre Loup , couleur sable , pris la parole . Sa voix était grave et profonde , contrastant avec sa taille fluette .

" Pas besoin d'avoir tous les Elémental . Ether ne peut pas continuer indéfiniment avec ce corps , il va s'épuiser rapidemet et tomber en léthargie . Gaïa pourrait par le biais du corps de ce démon le forcer utiliser ses pouvoirs et ainsi le faire tomber en hibernation . Cela devrait nous faire gagner du temps ... "

Je le stoppais , rappelant tout de même un détail .


" Il ne faut tout de même pas oublier que cela ne peut se faire que si le Djinn est d'accord . On ne peut pas le forcer , et j'espère Gaïa que tu n'en avais pas l'intention . "

Je me tournais maintenant vers le djinn , m'adressant directement à lui .

" Je en sais pas si tu es vraiment au courant de ce qui se passe en ce moment dans Hypolaïs , mais on a besoin de ton aide pour une mission importante . Gaïa pourra te donner les détails , mais es tu d'accord pour nous aider ? "
Revenir en haut Aller en bas



Baal Drak'Thor

Invité



MessageSujet: Re: L'appel des Loups (Shrikan - Baal)   Sam 31 Oct - 19:03

Message de Baal Drak'Thor, démon.

Les événements s’enchaînaient un peu trop vite au goût de Djinn. Dix minutes avant, il était encore dans le coma et voilà qu’on voulait l’impliquait dans… Dans quoi d’ailleurs ? Le démon n’en avait pas une traître idée. Cependant,  Gaïa venait de lui apprendre sa vraie nature, il se demanda un moment si Baal n’avait pas fait exprès de lui choisir ce nom mais ce dernier restait totalement silencieux depuis que l’esprit de la Terre avait parlé. Shrikan, la Reine des Dragons s’était ensuite adressée à lui après l’avoir dévisagé plusieurs secondes, ce qui ne manqua pas de le remettre mal à l’aise. Apparemment elle connaissait Gaïa et avait côtoyé d’autres représentants de son espèce, Shrikan lui inspira tout de suite de la sympathie. C’était plutôt marrant de voir qu’elle lui proposait un entraînement alors qu’ils étaient entrain de débattre du futur d’Hypolaïs. Djinn lui rendit son sourire et se présenta lui aussi, bien que cela le fit se sentir incroyablement idiot de porter le même prénom que sa race. Mouais, il n’était plus à ça près de toute façon.

« Enchanté, moi c’est… Djinn… »

Mais déjà la Reine avait repris la parole pour, une fois de plus, parler d’un plan qu’il ne comprenait pas. Le vide ? S’il était l’inéquation des autres éléments, alors eux aussi étaient l’inéquation du vide non ? Et puis, quel était réellement le problème dans cette histoire… Ether était possédé par Ulquiorra et ce dernier ne projetait pas de détruire complètement hypolaïs ! Dû moins pas pour le moment… Peut-être s’était-il passé quelque chose durant son coma ? Bref, cela faisait beaucoup trop de question en suspend et Djinn avait une sainte horreur de ne pas maîtriser complètement sa situation. Ebranlé, le démon finit par demander à Gaïa de lui éclaircir tout cela.

« Il y a quelques semaines, le démon Ulquiorra a tenté d’ouvrir la porte des Enfers, hélas, il avait préalablement passé un accord avec Ether l’Esprit du Vide. Lui autorisant à prendre son corps dès qu’il atteindrait le puits. Ether n’a pas attendu qu’Ulquiorra libère les démons, il l’a attaqué dès qu’il a franchi les portes. Le combat qui s’en suivit fut aussi bref que violent. Bien que puissant, ton seigneur ne fut pas de taille face au vide et mon frère finit par prendre possession du corps d’Ulquiorra. »

Djinn n’eut pas besoin que Gaïa  lui conte la suite des évènements pour deviner… Mais le fait qu’Ulquiorra soit coincé dans le néant compliquait grandement la chose. Le contrat n’était pas terminé ce qui signifiait qu’il devrait une fois de plus, aller récupérer son employeur. Le démon soupira devant l’ampleur de la tâche qu’il avait devant lui. Maudit soit Ulquiorra et son impatience ! Il aurait fallu qu’il attende quelques semaines de plus et peut-être que Djinn l’aurait aidé. Maintenant, il allait avoir besoin de tous ses talents d’assassin pour le secourir !

« Imbécile ! Tu as beau être plus puissant, tu n’es qu’un sombre idiot Djinn !! »

Quelle était cette manie qu’avait Baal de parler tout le temps au moment où il ne s’y attendait pas ?!

« Réfléchis, utilise ta tête ! Ether a beau être dans le corps d’Ulquiorra, son esprit est le même. Ce qui veut dire que si on ré-ouvre les Enfers, il sera forcé d’y revenir !
-Ca ne change rien, si j’affronte Ether, que je gagne ou que je perde ça ne fera pas revenir Ulquiorra.
-L’enfer n’est pas sur le même plan que nous, sinon les démons contenu dedans se serait envolé depuis belle lurette. Le fait qu’Ether soit sorti de son joyau en est une preuve. Le Quadra pourra s’y matérialiser.
-Imaginons une seconde que tu ais raison, qu’est ce qui nous garantis qu’Ulquiorra ne perdra pas une fois de plus ?
-Rien. »


Tsss… La théorie se tenait, mais qu’allait-il en être de la pratique ? Il y avait là beaucoup trop d’incertitude et de questions en suspend. Tant pis de toute façon, il ne pouvait pas faire tomber Ether en léthargie avant d’avoir au moins essayé de libérer le chef Espada. C’est alors seulement qu’il s’aperçut de la question de Shrikan. Revenu à la réalité, il vit que tous les loups le fixaient bizarrement. Ils le considéraient vraisemblablement comme un gamin qui s’était vu confier un jouet beaucoup trop précieux. Djinn saisit cette occasion pour remettre les pendules à l’heure. Il se leva, dépoussiéra son pantalon et se dirigea vers le centre du cercle de loups. Le démon se mit à sourire, et tous les feux autour du conseil s’étirèrent pour former de grandes langues de feu qui vinrent flotter autour de lui. Cette manœuvre n’était pas là pour les impressionner, juste pour leur montrer qu’ils commettaient une grave erreur en le sous-estimant. Quand il fut certain de captivé toute l’assemblée, Djinn prit la parole d’une voix calme.

« Vous vous trompez si vous me considérez seulement en tant qu’hôte de Gaïa. Je suis Djinn, le Tercera Espada. Ce joyau m’a été confié par Ulquiorra et c’est pour cela que je ne peux vous laisser plonger Ether en Léthargie. J’accepte de vous aider, mais cette aide ne pourra se concrétiser que si vous acceptez de jouer à ma façon. J’ai un plan, que je ne peux vous dévoiler pour l’instant mais qui mettra un terme à toute cette histoire. »

Sachant pertinemment que Shrikan pouvait lire dans ses pensées, il lui sourit amicalement et lui envoya :

La solution se trouve là où tout a commencé, notre salut à tous est en Enfer. Fais moi confiance j'ai un plan d'action.

N’attendant pas de réponse, il se prépara à se téléporter en Astria.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: L'appel des Loups (Shrikan - Baal)   Dim 1 Nov - 13:10

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

A ma question , Djinn ( vu que c'est son nom : a noter que je vais faire aucune reproche , vu que mon propre nom "Tatsu" veut aussi dire "dragon" ) se leva , souriant et préparant son coup , pour se mettre au milieu du cercle . Il utilisa ses pouvoirs pour faire flotter autour de lui les flammes illuminant la réunion , ce qui fit reculer légèrement quelques loups .
J'esquissais un sourire , riant pour moi même de l'attitude de Djinn .


* Toujours à vouloir se faire remarquer et faire les pitres ceux la ! Je les adore XD ! *


Il prit la parole calmement , expliquant qui il était et ce qu'il avait prévu . Je levais légèrement les yeux aux ciel . Un espada ? Et alors ! Moi je m'en fichais comme d'une guigne , et si il comptait nous impressionner c'est raté .
Mais ce qu'il disait en dehors de ça était intéressant . J'appris ainsi que les Joyaux enfermant les Esprits des Elémantals avaient été en possession d'Ulquiorra , et que maintenant  ils avaient tous été dispersés . Cela expliquait que Gaïa soit en possession de Djinn .
Il parla d'un plan qu'il ne voulait pas dévoiler , et sceptique , j'effleurais son esprit pour en savoir plus . S'attendant sûrement à ce que je fasse cela , il m'informa vouloir utiliser à nouveau la Porte des Enfers .


* La Porte des Enfers ? Un plan d'action ? Mon dieu ... je sens qu'il faut qu'on discute un peu seul à seul pour mettre ça au point , sinon tu risques de mettre la pagaille >.<' ....*

Je sentais quelques picotements dans l'air , et compris que Djinn se préparait à se téléporter . Bondissant sur mes pieds , en une seconde j'avais un bras sur l'épaule de Djinn , l'empêchant ainsi de partir en " brouillant son énergie " .
Les loups s'étaient un peu énervés , ne supportant pas qu'on leur parle ainsi et qu'un djinn leur dise quoi faire . Toujours souriante et forçant Djinn à rester de manière discrète , je calmais l'assemblée .


" Allons allons , ne nous emportons pas . Ce petit feu-follet semble ne pas avoir sa langue dans sa poche et être téméraire , mais il n'a pas tord sur certains points . En tout cas , je me vois obligée d'écourter notre réunion car je dois discuter de certaines choses avec le djinn et Gaïa . Des choses entre .... Gardiens , Elémental et hôte  ^^' .... Je vous remercie pour vos précieux conseils . Loups d'Hypolaïs ...."

Le loups ne semblèrent pas très convaincus , voir vexés , mais n'ayant pas vaiment de raisons de rester ni de choses à dires , un à un ils partirent , nous saluant brièvement .
En moins de 3 minutes ils étaient tous partis , chacun plus ou moins satisfait de cette réunion .
Moi je me mis à soupirer , lachant enfin Djinn , et fit apparaitre une grande bouteille de vin rouge . La vie reprenait enfin ses droits , et moi mon caractère de soifarde .


" Pfiouuu ... que je déteste ces réunions . En plus j'avais super soif @.@ .... Bon maintenant qu'on est seul tous les .... trois  , on va pouvoir parler plus sérieusement . Et n'essaye pas de te barrer pti' feu-follet . Non seulement c'est impoli mais en plus j'ai pas envie de te courir après dans tout Hypolaïs , même si t'es très mignon ...."


Débouchant la bouteille comme une pro , je buvais à grande gorgé , vidant presque la moitié la bouteille . J'en proposais à Djinn , et continua sur ma lancée .

" Bon .... J'aimerais que tu m'explique un peu ton plan , car j'ai peur qu'il soit un peu...foireux . Car je pense que tu n'as pas toutes les infos que j'ai moi . Il existe un moyen pour récupérer Ulquiorra , si c'est ce que tu veux , mais la Porte des Enfers et le plus mauvais des choix . "
Revenir en haut Aller en bas
 

L'appel des Loups (Shrikan - Baal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» [règle maion] Dwarfnak et ses chevaucheurs de loups



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-