Partagez | 
 

 une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Kinay

Invité



MessageSujet: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Mar 30 Juin - 18:45

Message de Kinay, gobelin.

Le soleil commençait à illuminé l'endroit, toute cette neige brillait d'une lumiere tranquille, mais notre voyageur savait que lorsque le soleil serait plus haut dans l'horizon tout ne serait que lumiere. A la derniere bourgade où il était passé on lui avait dit que ce spectacle était d'une beauté inégalable, que pendant un long moment on avait l'impression de marcher dans la lumiere elle même. Il avait hésité et finalement c'était dit que ce chemin ne le ralongeant pas tant que ça il aurait été bête de passer à côté. Enfin de toute façons il n'a pas de destination alors c'est vrai que ça ne pouvait pas le ralonger. La journée passée il avait séparé le chemin qui le séparait de la base du mont, il avait passé une courte nuit et à la faveur de la nuit profonde avait entamé la montée parmis des pics pas forcément acceuillant, mais qui lui rapellait assez sa montagne natal.

* Mais bordel pourquoi j'ai écouté cette bonne femme, je me les gels, j'ai les crocs et j'ai mal au pied. Et c'est completement vide, j'espere au moins que ce fichu spectacle en vaudra le coup, parceque sinon ... ba sinon rien je vais aps faire demi-tour mais quand même !!! *

Autour du pauvre gobelin, tache noir dans la neige immaculée, s'étendait quelques amas rocheux, et notre pauvre créature fut bien tenté d'aller s'assoir au sec, et qui sait il trouverait peut être même quelquechose à grignote. Et voilà que notre cher Kinay escalade quelques rochers pour ce poser à l'abrit d'un plus grand. Il ce posa en tailleur et jeta un coup d'euil à ce qui l'entourait, il repera une touffe de mousse, il la souleva avec précaution et HO miracle des cloportes. Kinay n'attendit aps que les pauvres bestioles le quittent et les avala tout rond, puis il attendit, écoutant le vent et ce reposant un peu.
Revenir en haut Aller en bas



Suwen

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Mer 1 Juil - 17:31

Message de Suwen, demi-fée.

Le froid, la neige et le blanc à en faire mal aux yeux, voila ce que détestait par-dessus tout la jeune hybride qui arpentait actuellement ces grandes montagnes enneigés tout au long de l’année. Suwen plaignait les pauvres habitants qui devaient supporter cela quotidiennement. Cela ne faisait pas 1 jour qu’elle était ici et la petite demoiselle en avait déjà ras le bol alors comment eux, qui étaient présent tout le temps, pouvaient-ils supporter ce temps ? Certes ils devaient être habitués mais même ainsi  ils devaient ressentir l’envie d’un peu de chaleur et de couleur ?
Elle avait hâte de retrouver la douceur et la fraicheur de la forêt elfique, avec ses arbres, ses fleures et toutes les autres plantes qui parfumaient les lieux en une odeur douçâtre que l’hybride aimait tant.
Ce lieu glacé en tout cas ne produisait aucunes odeurs perceptibles chez la jeune femme, pourtant ce point là pouvait être un avantage pour tout prédateur et un inconvénient pour toutes les sortes de gibier potentiel. La jeune métisse espérait au moins ne pas être l’un de ces gibiers ...

Arpentant avec prudence le manteau neigeux, Suwen se dirigeait vers le sommet de la montagne. Pourquoi ? Elle-même n’en était pas tout à fait sur. Une intuition ? Un pressentiment ! Elle savait, et ce depuis longtemps, que ses pressentiments n’étaient pas à prendre à la légère. Ainsi décida-t-elle de se laisser guidé par le hasard qui, elle l’espérait vraiment, ne la conduirait pas dans une mauvaise passe. Elle se savait peu chanceuse et pas forcement très débrouillarde, autant dire que l’endroit ne pouvait pas être le préféré de la demie-elfe. Elle se demanda un instant comment elle allait faire si jamais elle se perdait au milieu de cette étendue de neige. Hormis appeler  Mamoru et Mynkuës, tous deux pas très accoutumé à la neige, elle n’avait pas d’autre solution. Ha si, peut-être tout simplement crier « au secours » mais là encore ce n’était pas dans les habitudes de la jeune femme de faire entendre sa voix même dans les pires circonstances.
Distraitement elle jeta un coup d’œil en arrière, elle savait d’avance qu’elle n’allait rien y trouver pourtant il y avait toujours cet espoir au fond d’elle de voir apparaitre ses deux « compagnons » (s’il on peut dire). Se sachant seule, elle continua sa route, ne laissant presque aucune trace sur la neige de son passage grâce à sa légèreté digne d’un elfe, mais prenant tout de même garde à ne pas glissé à cause de sa maladresse d’humaine...

Le soleil montait de plus en plus haut dans le ciel dépourvue de tout nuage au grand dame de la petite hybride qui aurait espéré un temps très nuageux pour atténuer la luminosité que ses yeux n’aimaient pas.
Soudain elle eu une idée, pas forcement intelligente pour son cas mais c’était un bon moyen de voir ce qu’elle pouvait donner. Elle ferma les yeux, effaçant le paysage d’une blancheur immaculé. Elle en devient ainsi plus que vulnérable, elle ne voyait plus rien, elle n’entendait plus depuis longtemps. Elle ouvrit son esprit à tout ce qui l’entourait employant ainsi sa télékinésie chose qu’elle n’aurait surtout pas fait quelque temps plutôt mais faut bien voir qu’elle avait changé depuis. Elle tâcha de sentir le plus d’informations possible et une nouvelle fois elle pesta contre le manque d’odeur de ses lieux. Elle reprit sa route d’un pas prudent et mesuré, dessinant dans son esprit les potentiels reliefs. Elle se sentie prendre de l’altitude encore un peu, surement devait-elle être sur la petite colline de neige qu’elle avait entre aperçus  un peu plus tôt, du moins c’était la plus probable de se trouver là en cet instant. Elle fut accueillit par une grosse bourrasque d’air froid qui lui mordit le visage dont les traits fins et la pâleur rappelait vaguement celle des portraits qu’on s’imaginait des anges. Elle possédait en elle cette beauté commun à tous les elfes, sa légèreté, sa silhouette, ses yeux violet comme les mèches de sa longue chevelures et ses oreilles -bien que ces dernières soient plus courtes que la normale- pourtant il y avait toujours ce quelque chose qui rappelait constamment son métissage avec un humain ; sa toute petite taille, sa maladresse, ses long cheveux doré mais terne face à ceux des elfes...
Elle ne pouvait rien y faire mais cela la tiraillait entre deux peuples bien qu’aucuns des deux ne semblaient vouloir l’accepter entièrement. Bon, cela ne lui déplaisait pas forcement répondant ainsi à son caractère solitaire et très peu sociable. Mais la solitude finissait toujours par être lassante et la petite demoiselle le remarqua très vite par l’absence de son cheval et de son chien dont elle s’était finalement accrochée à leur présence sans s’en rendre compte.

Soupirant, elle laissa le vent lui apporter des messages et en profita en même temps pour élargir son champ télépathique.
C’est à ce moment là qu’elle sentit une plainte intérieur venir que quelque mètre sur sa droite, en dehors de son chemin, puis une odeur. Au début elle fut ravie de sentir enfin quelque chose mais elle se ravisa immédiatement en sentant l’intensité de l’odeur par très attirante. Elle se concentra sur la plainte qui venait sans doute d’une personne qui avait elle aussi sentie l’odeur. Mais elle fut surprise de sentir cette fois une allégresse et un certain plaisir. Ni résistant plus elle ouvrit les yeux et tenta de trouver la source vers l’endroit  qu’elle avait délimité, a par un tas de pierre sombre visible au loin, il n’y avait rien d’autre. Elle manquait encore d’expérience et donc ne parvenait pas à discerner avec exactitude l’endroit précis où se trouvait l’âme qu’elle avait sentie, de plus le vent l’avait peut-être conduit beaucoup plus loin que prévue. Laissant place à sa curiosité bien que sa méfiance n’en demeurait pas moins bien présente, elle se dirigea vers la supposé source. Elle trouvait étrange se revirement de sentiment, de plus cette odeur était peu connue de la jeune femme, l’empêchant ainsi de savoir là aussi l’origine. Elle se demanda si l’odeur ne venait pas d’un cadavre en décomposition bien que le froid aurait du ralentir le processus. Elle se demanda aussi si elle n,’avait pas à faire à deux personne, la victime et le tueur. Mais tout cela était peu probable, le manège d’elle se mettait en place dans son esprit n’était finalement pas très cohérent. S’il y avait eu véritablement cadavre elle aurait sentie l’odeur du sang et cette impression de mort dans sa tête, ce qui n’était pas le cas. De même qu’elle était quasiment sur d’avoir à faire à une seule personne.
Plaçant ses suppositions de côté, elle gravie avec prudence la roche apparente, révélant ainsi un amas d’autres pierre éparpillés un peu partout idéale pour se mètres à l’abri et même comme cachette de grand prédateur. L’odeur était bien plus forte ici pour son nez sensible mais à première vue il n’y avait personne. Instinctivement, elle vérifia la présence de son poignard et de son carquois. Elle contourna une partie de pierre rendant visible une autres partie qu’elle ne voyait pas jusque là, c’est là qu’elle trouve le ... truc, assis sur une pierre et qui mangeait je ne sais quoi, en tout cas cela ne devait pas être fort appétissant car ça tira la grimace à la demi-humaine. C’était bien ce petit être bizarre et tout moche qu’elle avait senti et elle regretta aussitôt de s’y être approché. Espérant qu’il n’ait pas remarqué sa présence, elle fit quelque pas en arrière dans l’espoir de repartir le plus vite possible. Elle n’avait pas de temps à perdre avec ces êtres et plus vite elle aura quitté cet endroit froid et peu accueillant mieux cela sera.

C’était sans compter la présence de la plaque de verglas qui vient négligemment se placer sous le pied de la jeune femme et du sol qui avait décidé de s’incliner légèrement histoire de continuer la chute de la jeune demoiselle. La petite hybride se retrouva donc fesse par terre, à quelque mètre de l’être qui avait tout l’air d’un gobelin bien que encore caché par une assez grosse pierre. Mais même si aucun son n’était sortie de sa bouche, elle savait que sa chute en elle même n’avait pas été très silencieuse, et à moins que l’être soit totalement obnubilé par sa nourriture au point de faire abstraction du monde environnant, elle se doutait bien qu’il l’ai entendu, ou peut-être quelqu’un d’autre que elle, Suwen, n’avait pas remarqué...
Revenir en haut Aller en bas



Aiyleirma

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Jeu 2 Juil - 21:06

Message d"Aiyleirma, fée/démone.

Aiyleirma gambadait joyeusement aux côtés de Shrikan. Elles s'étaient retrouvées quelques temps auparavant, à quelques pics de là. Les deux compères n'avaient pas arrêté de discuter. Aiyleirma, normalement retirée et timide, s'exprimait librement en présence de son amie de sang. Elle se sentait en sécurité avec la demi-dragonne. Aiyleirma et Shrikan marchaient maintenant en silence.

Depuis quelques minutes déjà, une odeur boréale s'étendait aux alentours. L'odorat aiguisé d'Aiyleirma était affuté par le froid. Elle n'avait découvert le parfum de la neige que quelques semaines plus tôt. Cette fragrance fraîche et alléchante qui faisait penser aux jours de pluie.  La demi-elfe était euphorique. Allez savoir si c'était l'altitude, les retrouvailles, ou la découverte de nouveaux paysages... En tous cas une autre créature des forêts était proche. Bien plus proche que ce que la jeune fille pensait. Et pas toute seule. Aiyleirma s'avança plus rapidement et passa devant son amie. Elle trottina jusqu'à passer une petite bosse qui cachait la vue. C'est alors qu'une autre odeur attaqua ses narines. Forte, un mélange de fumier, de glaise et de souffre. La demi-elfe se couvrit le nez et la bouche en fronçant les sourcils. Peu de choses lui avaient piquer la gogre à se point. Un peu plus et elle en aurait pleurer...

La demi-démonne fit signe à Shrikan de ne plus faire de bruit. Une silhouette s'était dessinée un peu plus bas. Apparemment une elfe, quoi qu'un peu petite. Aiyleirma pria de toutes ses forces pour que l'atroce attaque nasale ne vienne pas de la créature svelte et fragile qu'elle voyait. A mesure qu'elle s'approchait, les deux odeurs qu'elle avait repérées s'intensifiaient. Tout à coup, elle aperçut l'elfe reculer puis trébucher pour finir à la renverse dans la neige froide...


** La neige; être avec Shrikan; les efluves qui me parviennent, délicieuses, déroutantes, ou dérangeantes; la cascade improvisée de cette ELFE.... **

Aiyleirma n'était vraiment pas habituée à tout cela. Elle ne put se retenir et éclata de rire. C'était un de ces rires nerveux que l'on a du mal à arrêter et qui bien sûr résonnent aux alentours. Les crêtes d'en face renvoyèrent des echos parfaits, Aiyleirma s'accroupit et continua à hoqueter doucement.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Ven 3 Juil - 9:19

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

La rencontré précédente de Neden m'avait remis du baume au coeur .
En effet , cela faisait vraiment longtemps que je n'avais pas croisé quelqu'un de ma connaissance .
De plus , nous étions liée par le sang , ce qui nous rendait encore pus proche .
Je marchais dans la neige silencieusement , observant avec un vague sourire Neden .
Elle avait l'air tellement joyeuse ! cela faisait plaisir de voir que quelqu'un avait le moral .
Moi j'essayais de masquer mon désarroi et mon inquiétude grandissante , et j'avoue que je me débrouillais pas mal pour le moment ^^ !
Mais bon .... Je marchais droit devant , sans vraiment m'occuper des odeurs . Seul celles des dragons m'importais .Pour les autres , elles ne représentaient aucun danger pour moi . donc je le ignorais .
En revanche , je relevais la tête et fis un peu plus attention quand Neden me demanda de ma taire .
Intriguée , je fis ce qu'elle disait , et lui envoya un message télépathique .


* Qu'est ce qui se passe Neden ? Tu as repéré quelque chose ? *

Une odeur vint alors me frapper les narines , et je fronçais des sourcils .

* Argh , du gobelin ! *


Ils n'étaient en général pas très sympathiques , mais je les laissais tranquilles et ne les mangeais jamais .
Mais que fait un gobelin ici ? Ce n'est pas leur habitat naturel .
Dans tous les cas je me rapprochais , et vis Neden  tomber de rire .
Vraiment intriguée , je me rapprochais encore plus , et vis pourquoi elle riait .
Une elfe était assise les fesses par terre , avec non loin un gobelin .


" Neden .... pourquoi rie tu comme ça ? Je sais que les elfes sont assez comiques dans leur genre , mais quand même ! "

Oui , moi j'étais un peu comme les nains . Je n'appréciais pas trop les elfes . En fait , c'était plutôt eux qui ne m'appréciaient pas trop . Je ne suivait jamais leur étiquette , trop naturelle et en plus dangereuse de par mon ascendance de dragon .
Bref , en tout cas pour faire honneur à mes habitudes , je fis un grand signe de la main au gobelin et à l'elfe .

" Hé laaa !!! Que font des habitants de la forêt en pleine montagne neigeuse ? Vous savez qu'ici les arbres et les marais sont rares non ? Êtes vous perdus ? "
Revenir en haut Aller en bas



Kinay

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Ven 3 Juil - 20:09

Message de Kinay, gobelin.

Kinay était en train de macher ses cloportes, il était si sec dans ce froid qu'ilc croustillaient entre les chicots du gobelin.

*Mouai bof, il ont un gout de lichen, ce n'ets pas comme ceux de la forêt d'il y a un moi, eux ils avaient un gout de chene. Mmmmm un délice ...*

Mais alors qu'il savourait son frugale repas, voilà qu'il entend quelquechose, oreille aux aguets il attend. Esperant un animal qu'il pourrait consomé, et quis erait a coup sur plus nourissant que ces insectes. Mais voilà qu'une elfe tombe à la renvers, juste devant lui, de surprise le gobelin avale les cloportes qui n'étaient plus qu'une bouille dans sa bouche. Le Gobelin s'éttouge, il ce tourne et tousse, il tousse jusqu'à ce qu'un amas de pattes et de carapaces tombe. Et alors un rire ce met à résonné dans la montagne, tout proche. Kinay ce retourne vers la nouvelle arrivant, ce n'est pas elle. Kinay commençait vraiment à douter que cette montagne soit si vite mais c'est à ce moment qu'une voix résonna au dessus de sa tête. Kinay lêve els yeux, mais dans la précipitation ne comprend rien à ce qui ce dit, à ce qui ce passe.

"Mais c'est quoi ce bordel, je croyais ces montagnes vide. Et vous mademoiselle, sa va, il n'y a aps de mal ?"

Kinay était paniqué dans ses paroles, il cherchait une raison à toutes ses présences. Et si, et si ils étaient venu pour le tuer ? Mais pourquoi il n'avait rien fait ? Le gobelin restait sur ses gardes, pret à faire flamber ses doigts à la premiere agression ...
Revenir en haut Aller en bas



Suwen

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Dim 5 Juil - 22:46

Message de Suwen, demi-fée.

Les fesses par terre, la jeune femme vit le gobelin se retourner et visiblement s’étouffer avec sa nourriture.  Elle en profita pour se lever d’un bon et  s’écarter de quelques pas en posant sa main sur son poignard. Elle redoutait de devoir le sortir même si elle savait pouvoir en venir à bout de ce gobelin assez facilement. Celui-ci décida alors de rejeter négligemment son repas sur le sol, la demi-elfe ne put réprimer une grimace et finit par détourner les yeux tout en sachant les risques que son geste pouvait apporter. C’est alors qu’elle ressentit une autre présence, ou plutôt deux autres présences. Elle jura intérieurement face à sa négligence. Même si elle ne sentait pas de menace chez les deux esprits, elle aurait du faire un peu plus attention et non pas resté concentré sur une odeur répugnante. Elle se tourna vers les deux arrivantes qui se trouvaient en haut de la petite colline. L’une d’elle balançait son bras en l’air tout en hélant la jeune métisse et le gobelin. Elle prononça quelques mots que Suwen eu un peu de mal à décrypter sur ses lèvres à cause de la distance. Une histoire d’habitants de la forêt en pleine montagne neigeuse et de « perdu ».  Elle sentait un calme insupportable chez celle qui venait de parler et une hilarité vexante chez la deuxième qui pour l’instant ne semblait avoir rien dit. Elle fusilla du regard les deux personnes, l’une parce qu’elle savait qu’elle se moquait d’elle, surement l’avait-elle vue tomber et l’autre parce qu’elle la supposait perdue et parce qu’elle ne supportait pas ces personne à l’aspect si « sage ».
Suwen tourna juste à tend son regard glacial vers le gobelin pour le voir s’exclamer. Lui semblait plus que paniqué et Suwen ne comprit pas très bien pourquoi. Il n’était pas menacé par quoi que ce soit pour l’instant.
Il se tourna vers elle pour savoir si elle allait bien ce qui énerva encore plus la jeune femme. Elle sera les points tout en essayant de garder son calme et ne daigna pas lui répondre. Elle n’avait pas besoin qu’on s’enquit d’elle. En plus il y avait beaucoup trop de monde autour d’elle. Elle avait été si longtemps seule et la voila maintenant, tout d’un coup, avec 3 personnes à côtés d’elle. Elle ne savait pas où poser les yeux, redoutant à chaque fois qu’une personne parle sans qu’elle s’en apercevoir ce qui ferait ressortir sa faiblesse qu’elle ne tolérait pas. Ressentir les sentiments des gens n’était pas assez suffisant pour comprendre les paroles qui sortaient de leurs bouches...

La petite hybride regarda en direction du sommet, il n’était pas loin mais elle n’y était pas encore arrivé. Il lui faudrait encore un bon bout de chemin avant de l’atteindre. Pourtant, elle ne ressentait plus ce pressentiment qui la guidait vers là bas ou était-il moins présent. Mais son pressentiment n’était plus très important, le seul truc qui l’importait était de s’éloigner de ces gens. Même si elle ne ressentait rien d’inquiétant en leur présences, elle avait toujours autant de mal à se faire à de la compagnie. Néanmoins, elle ne put s’empêcher de remarquer ironiquement la diversité présente en ce moment. Un gobelin tout ce qu’il y a de plus normal, repoussant, puant, pas très bien élevé et j’en passe ; une elfe aux yeux de braise et aux petites ailes noires étranges pour sa race et qui devait facile faire largement plus d’un tête de plus que Suwen ; une humaine élancé et élégante tout aussi grande que l’autre demoiselle qui n’avait pas l’air d’une simple humaine à ce que pouvait ressentir l’hybride ; Et à côté il y avait Suwen, une naine et une gamine parmi les elfes qui n’avait rien de particulier sinon de n’être ni entièrement elfe ni entièrement humaine.

Ravalant sa colère, elle tâcha de trouver une réponse à adresser à l’humaine, plus par politesse que par envie de le faire. Cependant, elle n’était pas sur de ce qu’elle avait dit, si elle lui avait vraiment demandé si elle était perdue, et même s’il avait bien été question d’une interrogation. Mais même s’il s’agissait de ça, Suwen ne voyait pas trop quoi dire sans révéler des choses qu’elle voulait garder secret.


- Je ne suis pas perdue...

Ce contenta-t-elle de murmurer au final.

*  je passe seulement des « vacances » que j’aurais voulu « tranquille » jusqu’au bout.*

Pensa-t-elle rageusement en continua à observer les personnes présentes, sur le qui vive.
Revenir en haut Aller en bas



Aiyleirma

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Lun 6 Juil - 7:12

Message d"Aiyleirma, fée/démone.

L'hilarité dont avait été prise Aiyleirma lui avait empêché de répondre à Shrikan. Elle était restée assise par terre quelques minutes après cela, le temps que la situation change. Brusquement, la jeune fille s'était arrêtée de rire et s'était remise sur ses pieds. Une créature des plus hideuses à son goût venait d'apparaître derrière l'amas rocheux que regardait l'autre elfe. Petite, poilue et bossue, les genoux calleux et l'arcade protubérante, la chose arborait de vieilles loques poisseuses en guise de vêtements. Et pour couronner le tout, des chicots putréfiés pendus à son cou rappelaient ceux de sa bouche. Ce spectacle répugnant tira une grimace de douleur à Aiyleirma. Elle se boucha les voies respiratoires avec les deux mains. C'était comme si découvrir visuellement la source des émanations empoisonnées les avait renforcées! Le nez sensible de la demi-elfe commença à lui piquer et des larmes montères à ses yeux rouges. Elle finit par éternuer bruyamment.

Au final, c'était bien la première fois qu'Aiyleirma sortait des plaines, et la petite chose représentait le premier gobelin qu'elle rencontrait. Cela ne paraissait pas vraiment agile, ou du moins très desordonné, et paniqué comme une souris dans l'eau. La demi-elfe se détendit un peu, tout en gardant les mains sur le visage. Elle reprit alors conscience de l'elfe qui faisait face au gobelin. Vue d'un peu plus près, elle était assez frêle et jeune. Pour une quelconque raison que la demi-démonne n'avait pas saisit, elle paraissait quelques peu agacée.  Trop curieuse, l'attention d'Aiyleirma revint vite à la nouvelle créature. La jeune fille se tourna vers Shrikan et marmonna entre ses mains :


- "Shrikan, c'est quoi cette créature bizarre? Comment ça peut être aussi sâle? Cela ne devrait pas être permis.... J'ai du mal à respirer correctement..."
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Mar 7 Juil - 16:25

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

La situation était des plus tendues .
Même si l'excès d'hilarité de Neden avait cessé , la jeune elfe qui s'était relevée semblait assez vexée ( vu son aura ^^' ) .
Elle avait entendu ce que je leur avait crié , mais sans savoir pourquoi quand je croisais son regard , je sentis comme un agacement tenace provenir d'elle .


* Ha ..... déjà une amie ? L'aurais je rencontré quelque part et me tiendrais t elle rogne depuis ? Cela ne m'étonnerais pas , me connaissant XD !!! *

Il est vrai que même si j'étais plutôt de nature enjouée , je me faisait tout de même des ennemis . Que j'oubliais presque aussitôt ^^' .
Je soupirais tout en me grattant derrière l'oreille . Non , ça n'allait vraiment pas être facile .
En plus la présence du gobelin n'arrangeait rien . Il n'avait pas du tout l'air agressif loin de la , mais tout le monde sait à quel point l'exécration entre elfe et gobelin était ...génique .
Je ne faisais pas trop attention à Neden , observant les deux autres antagonistes , et fut très surprise quand elle se tourna vers moi les mains sur la bouche .
Je compris tout de même ce qu'elle me dit , et rigola tout en lui caressant amicalement les cheveux
.

" Hahaaa !Cette créature bizarre , comme tu dis , est un Gobelin . Ils vivent en général dans les profondeurs de la Terre , dans les marais et parfois dans les bois . En général ils ne sont pas très amicaux , mais celui ci semble assez sympathique et civilisé . Allez viens , ça va te faire du bien de rencontrer un peu de gens différents ! Hé hé hé hé ... "


Je l'avais ainsi prise par le bras , et quasiment trainée derrière moi comme si ce n'était qu'une simple plume .
Toute sourire , je me dirigeais vers le gobelin et la jeune elfe qui était sur ces gardes .
A cette dernière , je souris et tenta de la rassurer .

" Et bien ! Pourquoi cette tête de chien de garde ? Je ne vais pas te manger tu sais ! Je n'aime pas trop manger les elfes ... ni les humains d'ailleurs  ;) . Je m'appelle Shrikan Tatsu , Reine des dragons .  Enchantée et ...surprise de voir une elfe aussi loin de chez elle ^^' . "

Je tournais à présent mon regard vers le Gobelin .
Certes , il n'était pas très beau . Au sens que son esthétique et le mien n'était absolument pas dans les mêmes accords . Mais je crois que pour son espèce , si mes souvenirs sont bon , il était plutôt dans le genre distingué .
En plus son regard était absent de toute animalité , et il reflétait plutôt une certaine intelligence .
Sans me départir de mon sourire , je l'acceuilli aussi .


" Bonjour Gobelin ! Désolée si mon amie t'as offensée , mais c'est la première fois qu'elle voit un gobelin . Ne lui en veut pas , elle n'arrive pas toujours à supporter son odorat hypersensible ^^' . En tout cas , je serais bien curieuse de savoir ce que tu fais ici . Et tou seul en plus . A moins que ... tu ne sois avec la demoiselle ? "


Je tournais mon regard vers la jeune hybride elfe . Ce cas que j'évoquais était vraiment très improbable , mais si cocace à éventualiser XD !
Revenir en haut Aller en bas



Kinay

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Sam 11 Juil - 11:37

Message de Kinay, gobelin.

Kinay fixa la certaine " reine des dragons", mais comment cela pouvait il possible, physiquement c'est un humain et elle ce dit dragon ?

" Ou alors c'est un puissant dragon mage, qui peut prendre la forme d'un être humain ? "

Le gobelin huma l'aire, et oui effectiveemnt elle sentait le sang, elle sentait le carnage. Kinay restait perplexe, il sentait qu'elle était dangereuse mais elle n'était pas un danger actuelle. Kinay ce leva donc pour els rejoindres et engager la discution.

"Je suis Kinay membre du clan Kos, mais je suis surpris que vous ne connaissiez pas ma race, il faut crorie qu'elle a fortement baisser en nombre ici. Mon clan vit en exil depuis un trés long moment."

Kinay devisegea l'elfe, elle paressait jeune, cela pouvait expliquer son ignorance. Mais pourtant le grand shamann lui avait dit que les gobelins étaient le peuple le plus nombreux ...

" Si je suis venu ici c'était dans le but de regarder la neige lorsque le soleil sera au zénith. "
Revenir en haut Aller en bas



Suwen

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Dim 19 Juil - 17:02

Message de Suwen, demi-fée.

Suwen observa les deux arrivantes descendre à leur rencontre. La dénommé Shrikan qui se disait « reine » semblait bien trop enjouée à son gout, bien différente de la Reine des elfes qu’elle avait rencontrée une fois il y a si longtemps de ça... Comme pour essayé de la rassurée, la dragonne prétexta ne pas manger les elfes comme les humains néanmoins ce n’était pas ce que Suwen avait besoin d’entendre pour la rassurer, sa crainte à elle était bien différente de se que Shrikan pouvait s’imaginer. Mais bon, qui aurait put s’en douter...
En tout cas, la jeune hybride sourit intérieurement lorsque la dragonne apparenta son expression à celle d’un chien de garde. Le seul chien de garde que la petite Suwen connaissait était Mamoru. Un chien débile, maladroit, totalement déluré et j’en passe... A croire qu’il y avait un contraste entre l’image qu’on se faisait habituellement des chiens de garde et ce qu’il était possible de trouver dans la réalité...
Enfin bon, là n’était pas là réflexion à se faire en ce moment.


- Je ne suis pas avec ce... ce gobelin !

Murmura-t-elle en fusillant par la même occasion le dénommé Kinay comme si cela était de sa faute si elle se trouvait là entourée de tout ce petit monde.
Tachant de respirer calmement pour apaiser les battements de son cœur, Suwen jeta un coup d’œil ver le soleil. Il y avait encore de la marge avant que celui-ci n’atteigne le zénith. A par une grosse lumière aveuglante, elle ne voyait pas ce que cela pouvait faire de plus au paysage déjà bien blanc, trop blanc... Les gobelins avaient de drôle d’envie. Enfin, peut-être que s’était pas ce que ça leur changeait de leur territoire sombre, boueux, marécageux même. Certes, le paysage n’avait là aussi rien à voir avec la forêt elfique ou Espalion mais Suwen n’aimait pas ces changements qui engourdissaient ses membres par ce froid désagréable.
L’espace d’un instant, elle quitta du regard les individus face à elle pour regarder vers la colline où elle avait l’intuition de devoir s’y rendre. Elle n’était pas si loin en fin de compte. Le paysage devait être jolie ici, enfin légèrement gâché par toute cette neige mais peut-être jolie quand même. Après tout, cela devait surplomber les autres collines. Peut-être verrait-elle une partie de la forêt blanche ? A vol d’oiseau celle-ci n’était pas très loin non plus.
Leur révéler la raison de sa présence ici était inutile. Surtout qu’elle n’avait pas grand-chose de justifier et de cohérent à répondre.


- Je m’appel Suwen Wylenaryn... Enchantée aussi.

Dit-elle d’un ton froid, habituel chez la jeune femme mais qui pouvait parfois désorienter les personnes à qui elle s’adressait. Elle savait qu’elle devait changer cette manie mais bon, l’envie n’y était pas...
Revenir en haut Aller en bas



Aiyleirma

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Lun 20 Juil - 16:47

Message d"Aiyleirma, fée/démone.

Aiyleirma avait suivi Shrikan qui s'était approchée des deux êtres. La jeune fille se tenait à présent derrière elle, comme pour poser une barrière entre elle et l'odeur qui lui assaillait les narines. Depuis que la dragonne lui avait dit de ne pas craindre ce "gobelin", elle prenait sur elle pour se montrer le moins desagréable possible, mais ce n'était pas gagné... Elle laissa ses deux nouvelles rencontres se présenter. Il était vrai que la créature des marrai ne semblait pas très aggréssive. Du moins Kinay était venu jusqu'ici pour observer des phénomènes naturels, cela ne pouvait donc pas être un ennemi. Même si d'après Aiyleirma, il offensait le panorama de sa tenue... mais bon, pas de discrimination raciale. Elle entamma une inspiration pour se motiver et s'arrêta net, se rappelant les désagréments que pourraient avoir son geste. La jeune fille soupira donc, évacuant psychologiquement les odeurs de son nez. Heureusement, l'autre elfe avait apporté avec elle une légère odeur de feuillage. Cela apaisa la conscience de la demi-démonne qui avait commençé à ne plus voir d'autre issue possible que la fuite. En tous cas, elle fut aussi soulagée par l'attitude un peu crispée de Suwen. Aiyleirma pensa que c'était dû à la présence de l'autre créature et se sentit rassurée de ne pas être la seule à agir étrangement.

Elle était maintenant la dernière à ne pas s'être présentée. Elle ne se fit pas tarder, et esquissa un sourire maladroit pour adoucir le ton brut avec lequel elle parla.


- Je suis Aiyleirma Neden, l'amie de Shrikan. Veuillez excuser mon manque de politesse Kinay, je n'ai pas vraimant voyagé en dehors des contrée elfiques jusqu'à présent. D'ailleurs je me demande bien ce que vous voulez contempler d'ici au zénith... Je n'arrive pas à distinguer la différence entre les pics. Pour moi elles ont toutes la même blancheur pure...
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Lun 20 Juil - 21:33

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

Je lançais un sourire à la jeune elfe , me retenant de rire .
Avait elle saisi le contraste qu'il y avait entre la signification d'être "enchantée " et le ton glacial qu'elle nous avait servi ?
Neden se présenta aussi , posa une question judicieuse mais restait tendue .
Je remarquais aussi que sa respiration était irrégulière et très controlé , tout comme le fait qu'elle se tienne derrière moi .
Suwen aussi semblait tendue et dégoutée par le gobelin .
Je soupirais et leva légèrement les yeux vers le ciel , pensant avec un certain amusement :


* Les elfes , je vous jure .... *


Je souriais toujours au Gobelin qui se prénommait Kinay , et voulu en savoir un peu plus
.

" Et que pensez vous y découvrir au zénith du soleil , en venant ici ? Si vous voulez vous bruler les yeux , ça c'est sur c'est le moment parfait ! Personnellement je préfère le soir , quand les tons son plus rosés et violets . Mais bon..... "

[ Désolée je n'ai pas beaucoup d'inspiration ><' ! au pire si personne n'en a , à on prochain tour je déclenche une catastrophe naturelle . ]
Revenir en haut Aller en bas



Kinay

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Jeu 6 Aoû - 8:40

Message de Kinay, gobelin.

Kinay fixa la neige aprés la remarque de Aiyleirma.

"On m'a raconté que lorsque le soleil est a son zénith, que els rayons viennent du plus haut poit, la neige renvoi cette lumiere et donne l'impression que ce n'est plus qu'une montagne de lumiere."

Le gobelin rigola a la remarque de Shrikan, il ressentait toujours un danger chez elle. Mais elle ne semblait pas agressive.

*Un dragon, mouai je ne suis pas convaincue, mais restons sur nos gardes.*

"Ce bruler els yeux, non ça ne m'interesse pas, je cherche juste à ressentir la sensation que ma décrit le mendiant, celui d'être dans la lumiere, juste un court moment d'être comme la lumiere. Voyez vous je suis shaman et ressentir ça peut être pour moi une bonne experience, enfin je pense ..."
Revenir en haut Aller en bas



Suwen

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Jeu 13 Aoû - 11:51

Message de Suwen, demi-fée.

Au moins, niveau avis, elle était en accord avec l’elfe et la soit disant reine. Elle était d’accord, la neige était pareille partout et déjà que ça faisait mal aux yeux alors que le soleil commençait seulement à prendre un peu d’altitude alors elle n’osait même pas imaginer lorsque celui-ci est au zénith. Bruler, c’était le mot. Et ça oui pour ressentir quelque chose ça il allait le ressentir mais de là à ce que se soit une bonne expérience, Suwen n’en était pas si sur que ça. Elle était plus dans l’avis de Shrikan et d’attendre le soir. Enfin, il y avait quand même de nombreuses heures à patienter, ce que Suwen n’avait pas tellement envie. Le froid transpercer déjà ses habits elfique qui se devaient d’être chaud longtemps. Si elle ne bougeait pas elle allait finir congelé sur place.
En tout cas, elle ne comprenait pas l’obstination du gobelin. Certes c’était un shaman mais vouloir ressentir quelque chose qui n’était que pure lumière et rien d’autre ; c’était un peu bizarre. Suwen ne se posait pas trop de question, elle ressentait déjà bien trop de chose, en vouloir ressentir encore des suppléments serait absurde, cela finirait par la rendre folle.
Néanmoins, elle ne dit rien de son opinion sur le zenith. Ce n’était pas son problème. Elle allait plutôt chercher à l’éviter et à partir rapidement d’ici. La colline qu’elle se devait d’atteindre n’était qu’a quelque pas de là. Même si ses pressentiments c’étaient sérieusement amoindrit depuis la rencontre, elle sentait qu’elle avait quand même un tour à y faire là bas. La réponse lui viendrait surement après quoi qu’elle doute sérieusement qu’il y ait quoi que ce soit. En plein milieu de la neige et des collines. Il ne pouvait rien se passer d’intéressant ou du moins de remuant.


- Non pas que je m’ennuis avec vous, mais j’ai une affaire urgente à régler. Peut-être à une prochaine fois ...

S’exclama-t-elle d’un coup, coupant avec la discussion sur le ciel qui ne l’intéressait pas du tout. Elle ne tenait vraiment plus en place, il fallait qu’elle bouge. L’idée de finit comme un glaçon ne lui disait rien et rester avec ses gens, même s’ils n’avaient pas l’air bien méchant, ne la rassurait pas. 3, c’était déjà beaucoup trop de monde. Elle avait déjà du mal en présence d’une seule personne, je vous laisse deviner ses traqua entourée de 3 inconnus.
Sur ce, elle fit volte-face, ne laissant pas tellement l’occasion aux personnes de dire quoi que ce soit et repris sont chemin en espérant qu’aucunes d’elles n’aient l’idée de lui adresser la parole alors qu’elle tournait le dos. Cela dit, si c’était le cas, elle pouvait toujours passez pour une personne désagréable qui décide des les ignorer.
Elle partie d’un pas qui se devait calme mais on sentait néanmoins qu’elle était pressé.
Alors qu’elle s’éloignait, elle sentie une pression dans son ventre, une angoisse de plus en plus forte. A chaque fois qu’elle avait un pressentiment où que quelque chose de plus ou moins grave allait arriver, elle avait cette sensation au creux de son ventre. Ça arrivait mais elle ne savait pas bien d’où et qu’est ce que cela pouvait bien être. Tachant de faire comme si de rien n’était, la jeune femme continua à avancer tout en sondant les alentours. Le moment qu’elle ressentait arrivait. C’était tout ce qu’elle savait, le mal de ventre ne nous apprend guère de chose, elle savait juste que c’était pour dans peu de temps. Cela dit, ce pouvait être une bonne information. Au moins était-elle d’avantage sur le qui-vive.
La jeune femme tourna un regard indescriptible vers la colline qui les surplombait. Elle ne vit rien sinon la blancheur d’une pureté étouffante de la neige pourtant elle sentait une pression à ce niveau. Sceptique, elle tourna un regard vers les personnes resté derrière elle. Peut-être entendaient-ils ou ressentaient-ils quelque chose ? En tout cas, ça renforçait encore plus son envie de s’éclipser d’ici.
Revenir en haut Aller en bas



Aiyleirma

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Mer 26 Aoû - 17:10

Message d"Aiyleirma, fée/démone.

Aiyleirma écouta en acquiescant Shrikan faire sa remarque. Il était vrai qu'au coucher du soleil, le paysage devait être plutôt divin... Mais au zénith ? La dragonne avait raison : se brûler les yeux serait le seul résultat en restant ici. Et cela, l'herboriste ne savait pas le guérir. La science des yeux était plus délicate que toutes les autres pour qu'elle s'y soit essayée.

Quand Kinay répondit, Aiyleirma leva les sourcils, étonnée. Un shaman qui suit à la lettre les conseils d'un mandiant... N'était-ce pas étrange ? Mais en y pensant, l'image que la demi-démonne avait d'un shaman était plutôt précaire : des osselets, une cape en peau d'animal exotique, un bâton  de deux mètres auquel seraient attachés toutes sortes de grigris bruyants... Elle n'avait eu que des echos et commerages concernant les shamans. En fait, rencontrer un gobelin dont la vocation était shaman était une pierre deux coups en quelque sorte... Aiyleirma n'y comprenait plus grand chose. Et la lumière qui commençait à sérieusement l'éblouir n'aidait pas vraiment non plus. Elle ferma ses paupières et inspira fortement l'air froid dégagé par la neige blanche. L'odeur de Kinay la stoppa un instant. Elle s'était assez bien adaptée mine de rien, mais la demi-elfe resta tout de même derrière Shrikan, gardant une distance respectable avec le shaman.

La voix claire de Suwen fit rouvrir les yeux à Aiyleirma. Quelques clignements éblouis l'obligèrent à mettre ses mains en visière pour y voir net. L'autre elfe avait tourné le dos, et semblait s'en aller vers un sommet arrondi proche. "Une affaire urgente" avait-elle lancé... Qu'est-ce qui pouvait bien être urgent en ces lieux ? La nature dominait le temps ! Ce n'était pas quelques minutes qui pouvaient retarder une créature voyageant dans ces immensités lumineuses. Aiyleirma courut sur quelques pas pour rattrapper Suwen, puis quasiment arrivée à son niveau elle l'interpela :


- Où vas-tu toute seule ? Peut-être que l'on peut t'accompagner, avec Shrikan on était censées redescendre des montagnes...

La jeune fille arrêta de parler. Une espèce de grognement s'était fait entendre en direction de Suwen. Aiyleirma secoua la tête. Une elfe ne pouvait pas faire ce genre de bruit... Peut-être avait-elle rêvé. Après tout le soleil commençait à taper fort, la neige brillait, fondant sur les premiers millimètres. La demi-elfe se retourna vers Shrikan, la questionnant du regard. Peut-être que c'était Suwen qui s'était râclé la gorge... Peut-être, oui. Les elfes n'aimaient pas vraiment la demi-démonne en vérité...


(HRP : j'ai trouvé un tit temps pour répondre, mais je suis encore dans le déménagement et ma connexion n'est pas stable encore. Je me reconnecterai dès que je pourrai!!! Et désolée du retard ^^")
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Mer 26 Aoû - 17:41

Message de Shrikan Tatsu, demi-dragonne.

Je regardais l'elfe partir en direction du sommet , suivis de Neden qui voulait la suivre .
Mais j'entendis un grognement rauque , dont la mélodie m'était malheureusement si familière . Je edvisn alors blanche comme la neige , les yeux écarquillés d'horreur .
Las bas sur le pic rocheux , au loin devant l'elfe , des Renégats . Un gros dragon noir , accroché sur le pic , dardait son regard mauavis et fou . Avec lui , commençant déjà à descendre les parois , une dizaine de dragon-chiens ( ça peut pas voler , ça fait que 3 mètres , mais c'est stupide et violent ) .
Je me mis à hurler , enlevant mon sac à bandoulière .


" COUREEEEEZ ! METTEZ VOUS A L'ABRIS !! "

Le dragon noir me reconnu , et s'envola dans ma direction dans un cri de victoire . Il faisait au moins 15 m , et il était massif . Sans plus attendre je m'étais ruée en avant , me transformant en dragon blanc en un clin d'oeil .
Je poussais un feulement de défi et de rage , percutant le dragon noir de plein fouet .
Nous tombions tout les deux dans la neige , nous mordant l'un l'autre .
Je lui filais des coups avec mes pattes avant , et roulant boulant sur la neige , nous avons finis par tomber dans le vide .

Les autres devaient se débrouiller sans moi ....
Revenir en haut Aller en bas



Kinay

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Ven 28 Aoû - 15:44

Message de Kinay, gobelin.

Le gobelin ne comprit pas de suite ou venez le danger, mais lorsqu'il vit la femme devenir dragon et foncer sur, ho merde un autre dragon ?!

"C'est quoi ce bordel, y'en a un gros noir là bas et il a aps l'aire cool et putaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaain c'est quoi ce bordel yen a d'autre qui fonce vers nous !!!"

La surprise et la peur émise par le gobelin provoquèrent chez lui une drôle de réaction, son sang de shaman s'activa sans lui et la température autour de lui augmenta, faisant fondre la neige dans un périmètre de deux mètres.Lorsque Kinay le remarqua il ce reprit.

"Est-ce que quelqu'un sait si ces bestioles sont sensible à la chaleur, venant d'un dragon ça me surprendrait mais bon ..."

Sur ce le membre du clan Kos sauta en haut du rocher qui lui avait servit de refuge, prêt à ce battre ... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas



Suwen

Invité



MessageSujet: Re: une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)   Lun 7 Sep - 16:25

Message de Suwen, demi-fée.

Alors qu’elle s’éloignait, Suwen sentie un esprit se rapprocher, un coup d’œil en arrière lui permit de voir la jeune demi-elfe s’approcher d’elle. Elle venait de dire quelque chose mais quoi ? En plus elle venait de s’interrompre pour se retourner face à la reine de dragon, cachant ainsi son visage aux yeux de la jeune hybride. Disait-elle encore quelque chose ? ça Suwen aurait bien aimé le savoir mais bon c’est pas toujours facile quand on est sourd. Soudain, une tension se fit sentir dans l’air. Cela provenait la dragonne. Elle regardait dans sa direction mais ce n’était pas elle qu’elle fixait, c’était un point juste au dessus d’elle. Rapidement, Suwen fit volte face en sondant les alentours.
Des dragons ! Elle ne les avait pas sentis. Une fois de plus elle maudit le froid qui engourdissait ses sens et de son manque d’attention. Shrikan passa à côté d’elle et percuta dans un fracas assourdissant un grand dragon noir qui fit frissonner la demoiselle. Elle resta un instant hébété par la violence du combat que menait les deux dragons mais son attention fut fit détourné par les dizaines de « dérivé de dragons » qui dévalaient la pente dans leur direction, gagnant du terrain à une vitesse surprenant vue leur carrure.
La première chose qui lui vient en tête fut de ralentir, voir d’arrêter mais c’était fort improbable, l’avancé des dragons sans ailes. Avisant rapidement les alentours, peu de choix s’offrait à elle mais il fallait qu’elle trouve quelque chose et vite.

Sa seule idée cohérente fut plutôt simple. Construire un mur de neige devant les dragons. Réunissant le peu de force qu’elle arrivait à contrôler, elle souleva un bloc de neige pour en faire un mur assez épais pour au moins déboussoler les dragons lorsqu’ils le percutèrent. Et par mesure supplémentaire elle souleva un autre bloc  quelques mètres plus loin. Elle avait privilégié la longueur plus que la hauteur mais elle doutait qu’un de ses colosses puisse sauter par-dessus. Néanmoins il était évidant que les colosses allaient réussit à le briser sans trop de ménagement. Mais au moins cela leur donnait du temps d’avance.

Suwen fit demi-tour et attrapa le poignet de Aeylinel, l’obligeant ainsi à la suivre. Se mettre à l’abri ne lui plairait peut-être pas, ça ne plaisait déjà pas à Suwen, cependant pour l’instant il fallait s’éloigner, elles étaient trop vulnérable au milieu de toute cette neige. Elle se dirigea vers le shaman qui demanda si les dragons étaient sensibles à la chaleur. Suwen se demande, elle, comment un shaman aussi ignorant avait réussit à venir jusqu’ici.
Elle retourna vers les rochets seyant parmi cette neige de plus en plus lumineuse. Ils n’étaient pas assez grand pour se dissimuler derrière mais ça pourrait quand même les aider. Enfin, ce dissimuler derrière ce n’était pas trop l’ambition de la jeune femme, elle ce qu’elle voulait c’était de la hauteur. Lâchant l’autre jeune femme et passant à côté du shaman sans se préoccupé de lui, elle monta sur un bloc de pierre. Elle sortie son arc et une flèches qu’elle banda près à tirer au moindre mouvement. Elle était certaines de toucher ses cibles -ses flèches et son arc étaient les même  qu’utilisé par les sentinelles- ; mais de là à les blesser c’était autre chose...


- Vous savez vous défendre au moins ?

Demanda-t-elle aux deux autres de son habituel ton froid et distant.
Suwen percuta qu’elle ne les avait pas regardé depuis tout à l’heure. S’ils avaient dit quelque chose et bien elle l’avait loupé. Reste à espérer qu’elle passe pour une personne froide qui préfère les ignorer ...
Elle se demandait comme ils allaient s’en sortir. Non pas parce qu’elle doutait des compétences des deux personnes avec elle, mais plus de ses compétences à elle.  D’habitude, elle avait toujours Mynkües et Mamoru pour la protéger sauf que cette fois ils n’étaient pas là (par sa faute). Et on ne peut pas dire qu’elle soit très douée, elle maitrisait seulement le tire à l’arc et c’était un vrais danger publique avec sa télékinésie. Enfin bon, elle allait faire comme elle le pouvait néanmoins ça l’énervait et la stressait d’avoir ces deux personnes à côtés d’elle. Si jamais ils leurs arrivaient quelque chose elle se sentirait responsable ...
Revenir en haut Aller en bas
 

une montagne bien peuplé ... (Kinay - Suwen - Aiyleirma - Shrikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-