Partagez | 
 

 Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Sam 7 Mar - 23:31

Message de Ciboré, elfe.

Se retrouvant une pomme caramélisée à la main, Ciboré regarda les deux étranges personnages s'ébatant autour du vieil arbre. Il avait l'impression que l'arbre riait dans un bruissement. L'exaspération amusée de Ciboré dépassait de loin la hauteur du petit paquet de fraise des bois. Il les regarda, se délectant de leur difficulté...

Il se leva, prit le furet, et le plaça sur la longue branche, à la place des fraises. Il regarda alors la bestiole dans les yeux, tenant le ballot, qui lui rendait un regard noir. Il prit une fraise, fit mine de la poser sur ses lèvres, il était fortement amusé par l'air supliant et amusé d'Ash. Finalement, il lui donna, sa fraise. Il donna le paquet à Scende, sans un mot, mais néanmoins avec un regard gentiment appuyé, et partit se rasseoir près de la réconfortante chaleur des flammes.

Il croqua le caramel qui lui collait aux dents et dit :

« Merci pour le sucre. »

Malgré son insomnie, il ne ressentait aucune fatigue. On dit que le sommeil pour les elfes n'est pas indispensable. La pomme était lentement savourée par Ciboré, la douceur du sucre retirait l'acidité du fruit à moitié mûr.

Il lança un regard à la fée et au furet, et dit :

« Qu'as tu à préparer pour le voyage ? On part, enfin si tu me suis, dès que possible »
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Sam 7 Mar - 23:58

Message de Scende, fée.

La jeune fée s'amusa du petit jeu de Ciboré et de Ash, leur manège la fit bien rire.
Scende fut surprise du regard soutenu de l'elfe, il avait quelque chose... d'amical et de protecteur. Mais il y avait aussi autre chose... elle n'aurait put le définir. Sortie de son trouble elle se saisit du paquet de fraise, s'assit prés du torrent, mettant ses pieds sans l'eau fraîche qu'elle fit clapoter en faisant des allers et venues avec ses jambes. Puis elle se fit un devoir de dévorer son petit déjeuner. Alors qu'elle avait presque finit les fraises elle rougit, puis d'un air timide et penaud elle tendit le font des fruits rouges qu'elle n'avait pas engouffré à Ciboré.

"Je n'ai rien à préparer, au fur et à mesure de notre parcours nous ramasserons les fruits, herbes et racines que nous aurons besoin pour nous nourrir. Il nous faudra aussi trouver de l'argent et une ou plusieurs montures pour le reste de notre voyage, les terres d'Hypolaïs sont vastes et notre quête suffisamment difficile pour que nous n'ayons pas à marcher pendant plusieurs années d'un point à un autre".
Elle joint ses mains, baissa légèrement l'échine, laissant couler entre ses doigts l'eau claire. Puis elle en saisit une partie, la ramenant à ses lèvres et but, l'eau fraîche vint taquiner son cou et ses jambes en s'échappant.
"Allons y ! " Elle se tourna vers Ash, " j'espère que tu viens avec nous? ". Le petit animal siffla comme pour approuver, Scende lui sourit, l'air satisfait.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Dim 8 Mar - 0:22

Message de Ciboré, elfe.

« Bien !», dit Ciboré dans une profonde inspiration.

« Je propose que nous longions la rivière qui se trouve plus loin, comme cela nous rejoindrons une rivière plus large et trouverons éventuellement un vilage, ou une ville... Peut-être a ville de la cascade dont tu as parlé... »

L'elfe saisit ses luxueuses étoffes, eparses à cause d'Ash qui les avait méticuleusement fouillées. Il s'en vétit, enroula la nourriture dans un vêtemement dont il se servit de baluchon. Pensant à son futur, il fit un premier pas vers le ruisseau où les pieds de Scende étaient plongés quelques minutes auparavant.

Un soleil brûlant perçait les feuilles des hautes cîmes, de longs et langoureux rais de lumière humide se lançaient vers Ciboré. N'ayant jamais vu un tel spectacle, l'enchanteur regarda l'illumination du plafond feuillu de la forêt. Il se demandait de quelle magie pouvait être fait le soleil... Le son de l'eau claquant en minuscules cascades sur de beaux galets, du bruissement des arbres poussés par le vent frais, la lumière forestière tamisée du soleil et la chaleur en émanant lui donna du courage. Il vit là le signe d'un nouveau départ.

« On y va. »
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Dim 8 Mar - 0:50

Message de Scende, fée.

Alors ainsi leur voyage commença...

Tout deux partirent sur les pas de leur destin, un destin étrange qui unissait un elfeT'hellyen et un dragon aux allures de fées. A la fois jeunes et essoufflés sous le poids d'un lourd passé.

Les pieds nues de la fée frôlaient le sol d'un pas assuré et plein d'entrain, pendant leur trajet elle avait créé une cadence ou elle intercalait entre des moment de silence et des moments de chant mystique. Si l'on était un peu attentif et sensible on pouvait percevoir que son comportement avait une raison d'être toute simple mais aussi merveilleuse. La fée gardait le silence pour écouter la mélodie de la nature, autant sonore que spirituelle, puis elle exprimait par sa voie ce qu'elle avait sut écouter. Lorsqu'elle prononçait quelques mots c'était dans un langage inconnu, on aurait presque put se demander si elle ne l'inventait pas, ou peut-être que la nature lui avait soufflait un langage plus ancien que le souvenir des créatures vivantes. Chaque déplacement de Scende semblait être des petits pas de danse aléatoire, elle semblait heureuse, elle rayonnait, curieuse de tout, s'extasiant d'un petit rien. Son chant se faisait toujours plus fort lorsqu'un animal, un cour d'eau, une fleur ou un arbre inhabituel croisaient leur chemin. Elle essayait tant bien que mal de faire partager son bonheur et son étonnement face aux choses à Ciboré, mais il lui était difficile de desceller les sentiments de l'elfe.

Alors que la journée avait bien avancée et que la faim commençait à se faire sentir, la fée leva les yeux subitement.
" Un arc-en-ciel ! Viens! " Elle saisit dans un mouvement rapide le petit furet qui était non loin d'elle. Elle se mit en courir, se jetant à corps perdu dans une course folle, les branches lui déchiraient les bras, les ronces les pieds, mais rien ne la ralentissait. Elle se dirigeait à très vives allures vers l'apparition. Autour d'elle, une fine pluie se déposait sur la végétation.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Dim 8 Mar - 20:00

Message de Ciboré, elfe.

En effet dans l'allée d'arbres naturellement tracée dans les sous-bois, on pouvait voir à travers la trouée lumineuse, au dessus de la tête du vagabond, un magnifique arc-en-ciel. Il était très large, brillant et d'une translucidité qui frôlait l'opacité. Il semblait émaner de lui une puissance magique presque matérialisée. Ciboré regarda attentivement le demi-cercle diapré, il n'en avait jamais vu de si près, car du haut de la montagne, il n'en voyait que de minuscules. Il se demandait toujours si la magie était dans le monde, ou si le monde était lui-même la magie... Cette confrontation le fascinait toujours, surtout devant des phénomènes aussi étranges, et beaux.

L'écoulement de la rivière ravissait ses oreilles, la douce brise caressait sa peau de porcelaine, l'odeur forestière fruitée titillait ses papilles et flattait son odorat. Il fût comblé par la vue de cet astre.

Il était dans une humeur si posée, si euphorique, qu'il vit à peine la fée partir à toute vitesse dans les fourrés. Il s'en rendit compte, mais c'est à ce moment qu'il remarqua avec quelle délicatesse la rouquine se déplaçait, même s'il semblait qu'elle se donnait le plus de mal possible pour faire des dégâts.

L'elfe suivit la fée dans son élan délirant. Il la voyait se déchirer les vêtement et la peau dans son entrain alors que le chemin était facilement praticable. Une fois qu'elle avait vu la masse bariolée dans le ciel elle avait l'air emprise d'une frénésie innarrétable. Plus les deux compagnons avançaient dans les bois de plus en plus denses, plus la fine brume se transforma en pluie. Ciboré ne pût y relever autre chose que quelque chose de magique, il s'inquiéta. Il pleuvait sous les arbres, mais cela ne semblait pas venir du haut, c'était plutôt comme un épais brouillard de milliards de petites gouttelettes de pluie. Pourtant, le ciel était bleu, et il n'y avait guère de nuages sauf quelques rares et  moutonneux cumulus. L'arc-en-ciel continuait encore et toujours à trôner comme un rois des nuées absentes dans son paisible château céleste.

Ciboré, lança à la fée :  « Calme toi ! Explique-moi ! Que se passe t-il ?! »
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 17:37

Message de Scende, fée.

Scende ne s’arrêtait pas malgré les questions et l’inquiétude qui se fit entendre dans la voix de Ciboré, au contraire elle accélérait, mettant ainsi une petite distance entre eux. A présent elle évoluait à travers les branchages tel le vent, caressant ce qui lui barrait le passage, elle ne faisait plus un bruit. La distance et le silence soudain du parcours de la fée la rendait difficile à suivre. Elle avait disparut.

Elle venait d’entrer dans une minuscule clairière protégée par une muraille d’épines et de ses petits fruits rouges.
Un petit bonhomme, ou plutôt un être microscopique fumait une très longue pipe, assis sur un champignon à l’empoisonneuse couleur rouge. Il était vêtu entièrement de tissu de fibres végétales, son petit bonnet étant une écorce d’arbre. Mais même si ces vêtements semblaient modestes au premier abord on pouvait remarquer qu’ils étaient cousus et brodés avec du fil doré. Sa longue barbe rousse faisait plusieurs tours sur le chapeau du champignon pour en descendre et traîner encore un peu par terre.  L’air autour de lui était irisé, les multiples couleurs de l’arc en ciel se mélangeaient dans une danse très lente, tout semblait pailleter par une fine couche qui tombait doucement comme de la neige. L’ambiance était chaude et teintée comme une palette d’artiste. La fumeé  de la pipe aux coloris orange et violet montrait de variantes formes connues, passant d’un dragon à une cornemuse.
Scende se retourna, elle déposa Ash dans les bras de Ciboré qui était arrivé un peu à la traîne, elle mit un doigt devant sa bouche et laissa s’échapper un "Chut ". Elle lui fit signe de rester là ou il était. Puis elle s’avança très doucement devant le petit homme. Elle se mit à genoux devant  lui et parla très doucement pour ne pas déranger ses petites oreilles sensibles.
" Bonjour Monsieur le Leprechaun"  Elle lui fit révérence, très respectueuse et délicate. Elle resta là sans bouger, la petite créature n’avait pas changé d’attitude, il faisait comme si elle n’était pas là, puis au bout d’un moment il la regarda puis la détailla entièrement, appuyant davantage son regard dans le décolleté de la jeune fille. Puis il daigna répondre.
" Aussi jolis soient-ils je n’aime pas les étrangers ! Comment se fait-il que je ne t’ai pas entendu venir ? ha ! tu es en parti fée, cela explique tout… Mais cela ne change en rien le fait que tu me dérange ! Vas t-en ! "
Scende le laissa dire, mais curieusement l’agressivité de l’odieux personnage ne parut pas la toucher, au contraire elle souriait, et continua dans la même voix très douce, presque chuchotée.
" Mes compagnons et moi poursuivons une longue et très difficile quête seigneur Leprechaun, nous sommes des cœurs vaillants qui seront probablement vénérer dans l’avenir si nous amenons un terme à notre mission. Mais pour cela nous avons besoin de l’aide d’un des êtres les plus respecté de la forêt, lui seul peut nous aider et être connu comme le sauveur des défenseur d’Hypolais. Nous avons besoin de quelques pièces d’or pour continuer, sinon jamais nous ne pourrons atteindre le Psyché… " Le farfadet avait parut choqué et amusé que la fée lui demande un peu de son précieux trésor, mais son regard s’obscurcit au nom du miroir, il parut réfléchir.
" En effet ! quelle entreprise folle qui est la votre ! Peu de chance de réussir que vous avez là voyageurs téméraires. Mais si vous y parvenez, il me plairait bien d’être inscrit dans votre légende… mais une promesse ne suffit pas, c’est trop long à venir, je veux un cadeau tout de suite ! "
Scende eut son sourire d’autant plus élargit.
" Roi des trésors, sachez que j’ai sur moi quelque chose qui vous sciera probablement."  Elle sorti de son petit sac une bourse en cuir qu’elle déposa prés de l’être magique, celui ci s’en saisit, et l’ouvrit. Son visage s’illumina, il saisit l’objet à l’intérieur de la bourse et l’en sorti. C’était des feuilles… non, en réalité c’était un trèfle à quatre feuilles. La créature semblait toute joyeuse, elle s’empressa de la mettre sur son chapeau.
"Voilà un présent qui vos tous les autres ! ma célébrité peut-être acquise dans le futur m’en réjouit encore davantage. Tu sais y faire petite rouquine ! Voici mon trésor. "
De nulle part il sorti un pot en céramique qui rappelait dans sa forme un chaudron, sa poignet était toute d’or. " Ne vous fiez pas à sa petite taille, elle n’est qu’apparente et son contenu bien rempli. Mais c’est un tout petit chaudron pour un Leprechaun, c’est celui que j’aime le moins, mes autres chaudrons sont quasiments infinis eux ! avec celui ci, vous êtes à peine plus riche qu’un roi… J’espère que ça vous iras, c’est tout ce que je vous proposerez ! "
Scende saisit avec gratitude le petit objet, souffla un merci et s’immobilisa. La petite créature devint peut à peu transparente, puis disparut, comme toutes manifestations magiques.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 19:47

Message de Ciboré, elfe.

Ciboré qui tenait le furet d'une main hésitante avait observé la scène avec distance, maintenant le fadet disparaissait... et l'elfe fût dubitatif.

« Bien, maintenant je ne serais plus sceptique sur un sujet aussi absurde ! Dit-il moitié remonté et moitié heureusement étonné. Non seulement tu es assez folle pour croire à cette légende que je croyais stupide, tu pars sans crier gare, mais de plus, tu as réussi à soutirer l'or d'un Leprechaun ! Comme si de rien était, autant demander avec politesse le trésor de tous les dragons ! »

Malgré tout elle avait eu raison, le mage était durement scié. Après réflexion, il se dit que le trésor du dragon est surement plus facile à obtenir par la sage parole que par la force brute... Mais le dragon excelle dans les deux... là est le problème, comme pour le leprechaun près de ses sous...

« Et maintenant que compte tu faire ? Nous amener à la capitale à dos de licorne ? Dit-il d'un ton sarcastique désespéré. »
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 20:05

Message de Scende, fée.

Scende fut particulièrement amusée par les paroles de l’Elfe, elle se mit à rire d’un rire simple et doux, un rire sincère et chaud. Elle tendit le petit chaudron à l’elfe lui confiant ce qu’elle avait soutiré au leprechaun. Puis sans prévenir, Scende vola un baiser sur la joue de Ciboré. Elle recula pour tournoyer sur elle même de joie. Son jupon se soulevant et volant. Puis elle se laissa tomber à l’endroit ou se trouvait précédemment le petit être.
" Si nous mangions ! " Elle sorti de son sac quelques poissons, les départageant et donnant sa part au petit Ash qui apparemment ne pensait que par son ventre. Alors qu’ils mangeaient elle lui expliquait ce qu’elle savait.
"J’ai rencontré un de ces farfadets quand j’étais petite, mais ce dernier était plus gentil que les autres, il c’est prit d’amitié pour moi et m’a confiait quelques secrets. Il m’aimait bien parce que j’étais rousses, les leprechauns sont quasiment tous roux… " Dit elle dans un petit rire enfantin. " Il m’a aussi confié que si sa race avait beaucoup de chance en tout et surtout pour trouver les trésors, ils étaient incapables de trouver par eux même un trèfle à quatre feuilles, ce qui en fait pour eux un trésor inestimable ! Et puis pour ce qui est de la célébrité, juste une question d’orgueil. J’avoue que je ne pensais pas y arriver. Pour ce qui est des licornes, pardonne moi, mais je préfère les laisser tranquille, elles sont si belles et si pures que je n’ose pas leur demander quoi que ce soit… "
Elle lui fit un petit sourire, elle avait peur qu’il la gronde.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 20:19

Message de Ciboré, elfe.

Le soupir très appuyé de l'elfe lui donna un air boursouflé pendant une seconde, puis il réinspira profondément, s'avançant vers la fée. Il s'assit en tailleur et  regarda la demoiselle dans les yeux :

« Plus de marque d'affection de ce genre, dit-il d'un ton sec, et donne moi un peu de poisson s'il te plaît. »

En fait le pauvre esprit troublé ne savait que penser de ce petit baiser. Il n'aimait pas être troublé, ce sentiment le répugnait lui même, et il s'appliquait à le répudier, sans y arriver.

« La pause ne sera pas longue, nous avons un chemin plus que très long à parcourir, et dieu sait quelles embûches le destin mettra en travers de notre route. »

Il était préoccupé, avoir ré-entendu le nom de la psyché l'avait perturbé. Ayant commencé le voyage, il avait oublié son rêve, son cauchemar, les phrase vaporeuse de la dragonne et toutes les préoccupations que cela entraînait. Il se sentait libre, errant dans ces lieux bucoliques, loin de tous ses malheurs, alors que maintenant il se rendait bien compte qu'il était bien au centre de tout le nœud. Bientôt il devrait affronter le jugement des elfes de la forêt. Il appréhendait ce moment, mâchant lentement les doux filets de poisson séché.
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 20:30

Message de Scende, fée.

Ciboré n’avait rien dit pendant un long moment, alors elle lui avait expliqué ce qu’elle savait sur les Leprechaunes, mais pendant ce temps il n’avait ni bougé ni parlé, il avait l’air en colère.
Puis ses phrases tombèrent. Son rejet tomba.
La fée ouvrit la bouche pour répondre, mais elle la referma aussitôt. Des larmes lui montèrent aux yeux, mais elle les cacha immédiatement derrière ses cheveux, baissant la tête. Elle se tut, ne dit rien. Plus un son, plus un sourire, plus un rire.
Elle était blessée.
Ils reprirent leur marche sans un mot, elle avançait cette fois ci derrière Ciboré, et du reste de la journée elle ne dit mot. La nuit tomba, et alors que l’elfe freinait sa marche, elle prit les devant et continua à avancer jusqu’à une heure tardive de la nuit. Mais elle ne dit mot, avançant toujours. L’air toujours aussi sombre. Les yeux définitivement baissés.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Lun 9 Mar - 20:55

Message de Ciboré, elfe.

Durant cette longue demi-journée de marche, Ciboré ne dit mot. Mais il regardait fréquemment en arrière, pour savoir si la fée le suivait. Mais manifestement elle ne le regardait pas, alors qu'il attendait toujours un regard pétillant. Sa tristesse manifeste déteignit sur l'expression morose de l'elfe.

La nuit venait de tomber sur le cours d'eau boisé que suivaient les deux compères. Ralentissant, Ciboré ouvrit la bouche pour parler à la fée, mais quand il la vit lui passer devant à une vitesse constante, les yeux rouges et les joues humides, il se tut. Il comprit alors à quel point il l'avait blessée et à quel point sa colère et son rejet avaient été disproportionnés, surtout pour une enfant si fragile.

Il la suivit alors, cette fois, lui derrière, elle devant. Une immense lune gibbeuse violacée se levait à l'horizon du sentier tracé par la rivière. L'érudit se sentit honteux, presque sale.

Quel humain parlerait ainsi à une fée ?
Quelle affliction !


Le chemin montant, la rivière en faible cascade, ruisselait doucement, comme pour éviter de réveiller les arbres dormant. La fée arrivée au sommet du petit monticule herbeux, Ciboré courut faiblement pour la rattraper. Il la voyait de dos, à contrejour d'une lune qui éclairait la forêt entière d'une vapeur violette. Une fois à son niveau, il lui attrapa l'épaule pour l'arrêter dans sa course à travers la nuit. Voyant alors son doux visage émacié par les pleurs, il voulut la consoler, mais il n'osait la prendre dans ses bras car il se sentait trop sale. La peur d'être rejeté l'envahit. Il lui dit alors :

« Excuses-moi pour la dureté de mes mots tout à l'heure. Tu es quelqu'un d'extraordinaire tu sais, et ne vas pas croire que je suis en colère. Je t'aime beaucoup. »

Au moment où il dit ces mots, il se sentit bien ridicule. Ayant l'impression d'avoir atteint un point de non-retour, il s'aperçut de l'ambiguïté de ces mots.

J'espère qu'elle ne va pas me comprendre de travers. Espéra t-il...

Du haut du monticule, se trouvait une large clairière qui donnait une vue panoramique sur le haut des arbres de la forêt blanche. L'ombre des nuages laissait de larges tâches d'ombres à certains endroits, mais la vue était magique...
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Mer 11 Mar - 19:59

Message de Scende, fée.

Scende releva un peu la tête, hésita puis plongea ses beaux yeux mauves dans ceux d’un noir profond de Ciboré. Une larme sur sa joue parut être un diamant tant la lune sembla se matérialiser dans la petite goutte d’eau. Ses cheveux d’un rouge sang encadraient son visage blanc, redonnant toujours cette impression de perfection picturale. Ses yeux en amande qui semblaient être ceux d’un chat emprisonnaient l’elfe, leur profondeur et le trouble qu’ils exprimaient, dévoilaient une passion dévorante plus ancienne qu’elle n’aurait dut l’être dans les yeux d’une enfant de 16ans, aussi bien soit-elle une fée.
" Je te crois T’hellyen. Dorénavant je ferrais plus attention moi aussi… "
C’est tout ce qu’elle eut le temps de dire, elle se retourna tellement vite que le mouvement en était presque invisible. A présent elle regardait un point dans la forêt que Ciboré ne pouvait distinguer.
" Nous voilà à la première ville, le village de la rivière. Continuons ! nous sommes sur le bon chemin, nous leur demanderons vers où nous devons aller maintenant. Ils nous proposerons sûrement un abri pour la nuit. Mais avant qu'ils nous accueillent soyons méfiant, même si c'est un village il doit y avoir des sentienelles " Elle se remit en marche. Dans un souffle et dans mouvement discret, les deux lames de la fée apparurent dans des fourreaux croisés sur son dos. Au fur et à me sure qu’ils avançaient, ils entendirent des chants et des rires, qui rappelaient ceux de Scende.
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Ven 13 Mar - 1:36

Message de Ciboré, elfe.

Descendant la crête, voyant les pâles lueurs bleues du petit village elfique se reflétant dans les eaux mouvantes de la rivière qui creusait un canyon. En fait on ne voyait pas le village, le seul indice qui permettait de savoir où il se cachait était cet éclat bleu, presque blanc, qui fendait la forêt, émergeant du fond du canyon.

S'approchant, les deux compères avançaient lentement, plus ils approchaient de la combe, plus ils se sentaient revigorés par le sentiment d'accueil qu'inspirait les chants éthérés des elfes, raisonnant comme de douces violes.

Arrivés sur les bords de la falaise se révéla à eux une architecture presque inhumaine. De magnifiques bâtisses couplées d'arabesques tenant sur de minuscules pitons rocheux prêts à s'effondrer. Construits avec un immense tact, réfléchis, doux et puissants, ces constructions ancestrales donnaient une impression d'immensité par leur travail d'architecte-joaillier. Il n'y avait pas de murs qui ne comportait pas de bas reliefs, de magnifiques sculptures jonchaient les bords des falaises et des petits jardins suspendus sur les plateaux. La roche quand elle était nue, semblait elle même sculptée. L'air était pur, et des embruns rafraîchissants revitalisèrent les deux voyageurs.

La lumière, à la tendancieuse limite entre le puissant et le tamisé, était faite d'une part par d'énormes cristaux luminescents qui pendaient sur les toitures saillantes des habitations et sur de hauts lampadaires de bronze, et d'autre part par une présence chaude et réconfortante de colonies de lucioles pacifiques, voletant au gré du chemin capricieux des sylphides.

Les maisons coquettes étaient effilées vers le haut, donnant un air majestueux aux somptueuses bâtisses. Mais, il ne semblait pas y avoir de bâtiment plus importants que d'autres, le bonheur paisible était tout ce que ce lieu pouvait faire ressentir ainsi que la tranquillité de l'âme.

Une immense cascade plongeait du sommet du canyon vers le fond du gouffre en un prodigieux fracas qui avait sa part de douceur.

Ciboré, assoiffé de repos, entreprit de descendre l'escalier qui serpentait longuement vers les petites maisons en contrebas. Il fut vite arrété par une phrase sonnante, qui détruisit quelque peu l'harmonie résidente :

« Halte ! Qui va là ? »
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Mer 18 Mar - 0:42

Message de Scende, fée.

Scende était fascinée par le spectacle qui s'offrait à elle. Les livres étaient loin de la vérité magnifique que lui offrait alors ses yeux. Elle sentit comme une vague froide sur sa peau qui la fit frisonner. Cette sensation lui avait jusqu'alors était inconnu, son sang de dragon ne lui permettait pas d'avoir froid, mais alors quel était cette sensation ? Chaque parcelle du lieu magique ne faisait qu'augmenter ce qu semblait n'être pas un fait physique, mais purement émotionnel. Elle était émue et émerveillée.
Mais une voix menaçante la sorti de ses rêveries. Dans un mouvement à peine persceptible elle se mit devant son compagnon. Elle commença à ouvrir la bouche pour répondre quand elle sentit un souffle d'air innabituel, la seconde d'aprés elle perçut une lueur argentée foncer vers elle.
Dans un mouvement invisible, elle saisit une de ses cimetaires et dans un éclair bleuté elle alla s'entrechoquer contre l'autre lame. Scende faisait face à un grand Elfe au visage balafré et mauvais.
Avant même tout mouvement une voix vint s'interposer:
« Arrête Ill'kior ! Ne vois tu pas qu'ils sont des notre ? »
Un Elfe, à l'apparence plus jeune mais trompeuse car son aura démontrait qu'il était plus agé que le premier, apparut. Le visage souriant et bienfaisant, il sapprocha des deux voyageurs, les bras ouverts. Il écarta le garde, qui recula dans un grognement de réprobation, sans lui accorder d'importance. L'elfe au comportement amical s'adressa aux deux inconnus avec confiance et jovialité.
« Des voyageurs ! Quel bonheur, nous n'en voyons que peu ces derniers temps! Appelez moi Inoé, je serais votre hote, je suis au conseil du village, et je vous souhaite la bienvenue dans notre village de la rivière.

Scende lui sourit et répondit avec la même amicalité:
« Ravie de faire votre connaissance Inoé, ainsi que celle de votre peuple. Je me nomme Scende, et mon compagnon Ciboré. Nous sommes très fatigués et nous espérions pouvoir passer la nuit dans un lieu plus confortable que le plein air. Nous espèrons ne pas vous déranger. »
Inoé répondit du tac o tac « Les jolies fées ne nous dérangent jamais »
Il lui fit un sourire complice qu'elle lui rendit.[/color]
Revenir en haut Aller en bas



Ciboré

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Jeu 19 Mar - 2:33

Message de Ciboré, elfe.

Ciboré, dès le premier abord n'aima pas les deux elfes, et il  redoutait déjà la rencontre de ses congénères. Il était choqué par la brutalité de l'un et par la beauté cachotière de l'autre. Sans savoir pourquoi, il redoutait Inoé. Il mit cela sur le compte de la jalousie, il se sentait perdre son individualité par rapport à la fée.

Marchant en dernier d'une file de quatre : En tête, Inoé, le suivant le regard admiratif, Scende, à sa suite, Ill'kior, et enfin, dans le tracé du sillon, Ciboré, avançant le regard marqué par l'agacement. Il ne comprenait pas comment de tels êtres étaient capables de construire de telles merveilles, les comparant aux elfes t'hellyen dans son esprit, il ne put s'empêcher de s'imaginer que tout cela n'était en fait qu'habité par les elfes, et non conçus par eux... Il en vint à une pensée pessimiste : Les plus grandes civilisations ne sont jamais elles-mêmes méritantes de leur grandeur. Il pensait à un savoir absolu comme une masse divisée dans les civilisations, se déplaçant et se transmettant... Pensée métaphysique pas du tout en accord avec son être qu'il voulait matérialiste.

Ils se déplaçaient sur de longs ponts suspendus, de cordes et de bois, passant d'un côté de falaise à l'autre, ce qui permettait aux voyageurs d'apprécier toute la grandeur du paysage. Une magnifique chute brutale, de minces filets d'eau, des broussailles pleins d'oiseaux bariolés, des cervidés marchants à flanc de falaise de façon improbable qui disparaissaient dans les tréfonds de la faille, des centaines de milliers de lucioles, semblables à autant de feux follets criblaient toute la vue de leur magnifique luminescence. Ciboré était charmé et avait du mal à garder sa mauvaise humeur. Il était envahi d'une euphorie, provoquée par cette ambiance magique...

Inoé prit la parole : « Quel bon vent vous amène ici, vôtre hote sera heureux de vous rencontrer, rares sont les être ayant une vue pouvant voir notre village. C'est un privilège réservé aux elfes et aux créatures magiques...
Yop ! Répondit brièvement Ill'kior.
Je pense que vous pourrez rester ici le temps qu'il vous faudra, combien de temps resterez vous ? Demanda Inoé.
Pas longtemps, répondit sèchement Ciboré.
Revenir en haut Aller en bas



Scende

Invité



MessageSujet: Re: Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)   Mer 22 Juil - 22:53

Message de Scende, fée.

Scende se sentait enchantée par ce nouveau décor, elle trépignait de joie. Il y avait plein d’elfes ! plein d’elfes partout ! Jamais elle n’avait vu autant de monde, elle n’avait jamais même vu un village. Au loin elle voyait des enfants courir, elle observait les relations entres les membres de la communauté, ainsi que les systèmes architecturaux de la vie en société. Elle avait envi de regarder partout, de rentrer dans tous les bâtiments et de parler à toutes les fées qu’elle rencontrait. Elle osait de temps en temps poser une question à Inoé, ce dernier lui répondait, souvent amusé par sa curiosité naïve.

Scende fut ramener à la réalité par la froideur de Ciboré, elle essaya de rattraper tant bien que mal son manque de politesse.
" C’est que nous poursuivons une quête, et que le temps manque toujours. Mais j’avoue que votre village m’intéresse et que si le sort me le permettait je resterais quelques temps avec vous. Mais la vie est pleine de surprise. " Elle lança un sourire à l’elfe, tandis qu’elle jetait un regard noir à son compagnon de route qui était incapable apparemment de faire preuve de gentillesse et qui n’avait jamais eut le secret du sourire.
Inoé semblait troublé par Scende, il était obligé d’admettre que son aura magique ainsi que son comportement n’était pas entièrement ceux d’une fée. Mais malgré ce mystère, il savait qu’elle n’était pas un danger, et qu’il se dégageait d’elle quelque chose de puissant et de serein.

Il les conduisit vers le feu des contes, là où, enfants et adultes, étaient assit à l’indienne, écoutant le vieil elfe qui racontait de vieilles histoires. Des lucioles multicolores formaient une sorte de bulle autour des jeunes fées. Scende s’assit et écouta, les yeux grands ouverts, le furet lové sur ses genoux.
Le vieil elfe commença une histoire.
"Mes enfants, jamais ho grand jamais vous ne devez vous fier aux apparences, car il faut savoir que ce que l’on voit des êtres n’est pas le reflet de leur cœur. Tout comme ce que l’on voit du monde n’est pas le reflet de son âme. Tout comme l’or et les bijoux même s’ils brillent, n’ont pas toujours la valeur qu’on leur attribut… Le jeune Zerdid le découvrit à ses dépends, le jour ou il rencontra une très belle elfe qui lui confia une mission… "



[j’ai pensé que par l’histoire on pourrait avoir un indice sur le lieu ou chercher le miroir à la capitale des elfes]
Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouvel Eveil (Spinelle - Ciboré - Scende)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Scende Leviaz [En cours.]
» Nouvel organisation du clan
» Voeux de nouvel an



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-