Partagez | 
 

 Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Idril Palanén

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 35
Style de combat : stratégique


MessageSujet: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Ven 6 Mai - 10:59

J'arrêtais ma charrette à l'entré d'un carrefour dans une petite ville que je venais de trouver. Je pouvais m'installer ici pour monter le spectacle de la journée. Mon perroquet sur mon épaule, qui ne cessait de pailler des absurdités sur la politique d'aujourd'hui et le respect inexistant des citoyens d'ici, je vidais les caisses à l'aide de mes pouvoirs. Je les transportais sur le sol et je voyais certains passant s'arrêter pour observer mes prouesses magiques. Je soufflais de désespoir. C'était toujours pareille, à chaque nouvelle ville, on m'observer soit pour mon physique, soit pour ma magie. avouez qu'une fée sans ailes, c'est quand même bizarre. Mais quand leurs regard s'arrêtaient sur ma poitrine, de la bave coulait sur le menton des hommes. Mon visage cicatrisé les laissait ensuite dans l’indifférence totale et ils continuaient leur chemin sans demander leur reste. C'est pour ça que je détestais le monde. Je préférais rester seule tant que ces abrutis ne voyaient pas au delà des apparences.

Alors que je commençais à chanter une berceuse de ma région natale avec mon instrument de musique, les femmes et les enfants s’asseyaient pour me regarder en se balançant au rythme de la musique. Mon perroquet passait avec un sac au travers de la foule pour récupérer les pièces qu'ils nous donnaient.

La matinée se déroula sans accroche. J'observais mes spectateurs à la recherche d'un client pour une enquête potentielle. Rien ne venais. Plus la journée passait, plus je me disais que c'était fini pour aujourd'hui. J'allais enchainer sur mon prochain numéro lorsque j'entendis des cris au fin fond de la foule. Intrigués, tous se détournèrent de moi pour regarder ce qu'il se passait.

Moi-même m'arrêta un instant, les sourcils froncés par l'agitation soudaine. J'allais intervenir tandis que je passais au premier rang pour voir ce qu'il se passait.

Enfin un peu d'action pour égayer ma journée !

_________________

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://Floriansa.skyblog.com



Shey Aslà

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 131
Style de combat : Vous ne croyez quand même pas que je vais vous le dévoiler...? é_è


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mar 17 Mai - 16:34

Shey traînait dans les ruelles de la petite ville. Elle lisait un livre en même temps de marcher, son sac sur son dos
et son épée attachée à la ceinture elle même serrée autour de sa taille.
Elle n'avait plus rien à faire de sa journée, ayant vendu l'arme qu'elle venait de créer, et commençait à se demander quoi faire.
Elle ne supportait pas ne rien faire, surtout dans une ville qu'elle visitait.
Elle entendit soudain une douce mélodie.
Elle provenait du centre, et Shey se mit à pousser les passants en jurant pour essayer d'atteindre le ou la chanteuse/chanteur.

Un coup d'épaule lui arracha un juron pire que les précédents et un terrible pressentiment.
D'un coup, Shey eut un déclic, se retourna brusquement et vit une silhouette encapuchonnée s'enfuir ses jambes à son cou.
"Cette personne m'as volée!!!"
Pensa-t-elle.
Elle se renfrogna et partit à la poursuite du voleur, courant le plus vite possible pour ne pas le perdre de vue.
Plus elle courait, plus elle pensait à sa récompense merveilleuse en pièces d'or dans sa bourse dérobée, et elle sentait la rage monter en elle.

Quand le voleur diminua un peu l'allure et que Shey se retrouva à quelques mètres de lui, elle ramena un chariot devant elle grâce à sa puissance psychique, sauta dessus, rebondit en s'élançant loin devant et atterrit pile devant le voleur.
Elle sortit son épée Wyrda en même temps que le voleur sortait la sienne.
Lui en voulant pour son salaire volé, elle fondit sur lui avec toute sa force et frappa son épaule. Le fer glissa sur la cape, l'entailla et réussit à toucher la chair. Le voleur laissa échapper un cri de douleur et fit fondre sa lame épaisse sur la tête de Shey. Grâce a ses pouvoirs, elle réussit à repousser le fer mais l'effort cumulé à celui utilisé pour le chariot de tout à l'heure l'épuisa plus qu'elle ne le pensait. Elle se ramassa sur elle même faisant voleter sa cape autour d'elle.

Alors seulement elle remarqua les gens agglutinés autour d'eux le sourire aux lèvres et les différentes bourses accrochées à la ceinture du voleur.
Il n'avait donc pas volé qu'elle!
Elle repéra vite la sienne et tendit la main dans un ultime effort.
Sa concentration magique eu raison de l'attache et la bourse violette décorée d'un grand S se dirigea rapidement dans sa main qui resserrât sa prise aussitôt.
Le voleur, étonné, et ayant lui aussi vu les "spectateurs" eu peur pour son anonymat et s'enfuit.
Shey s'en contrefichait maintenant qu'elle avait sa bourse.
Elle serra les dents d'épuisement mais savait que cet horrible moment d'impuissance et de vulnérabilité passerait dans environ....
Elle calcula,
3 minutes et 47 secondes.
Elle se redressa lentement; sa tête lui tournait, regarda d'un air froid les curieux autour d'elle et s'avança vers eux pour sortir de cette agglutination étouffante.
Elle grogna en poussant ceux qui restaient plantés là et rangea sa bourse en même temps que son épée.

[hors rp:
•excuse moi Célestine, mais ta date de péremption ( hilarant ) de ton message a été dépassé! Je prends les devants parce que je m'ennuie!^^ désolée!
• Vu que je savais pas trop qui voulait se faire voler, j'ai fait la possibilité que plusieurs personnes avaient pu être volées, le voleur ayant plusieurs bourses a sa ceinture.
•et enfin, si quelqu'un avait voulu être le voleur, eh bien j'effacerai cette petite altercation, et j'attendrai son post ou je posterais autre chose, mais là, comme j'ai dit plus haut, je prends les devant!]

_________________
La vrai puissance est de transformer ses ennemis en amis.

Toute chose pose des pierres sur ton chemin. À toi de choisir si tu veux en faire un pont ou un mur...

Tous les Hommes sont des menaces. Seul l'homme mort ne représente pas une menace.
Revenir en haut Aller en bas



Niels O'Khane

Intendant du roi


Masculin Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mar 17 Mai - 20:08

Niels était encore à Espalion quelques jours auparavant. Il avait cependant eu une subite envie de briser son quotidien en se rendant dans un lieu où il pourrait écouter le peuple. Et pour cela quoi de mieux que la campagne. D'après sa propre expression ''C'est en écoutant les pécores que l'on se rend compte de l'état d'un Royaume : S'ils râlent c'est que tout va bien, s'ils sont trop calme c'est qu'ils trament quelques choses''. C'est donc à la source que le nouvel Intendant du Roi comptait bien aller chercher l'information. Il ne voulait se fier à un rapport, et se dégourdir les jambes n'était jamais mauvais. C'est ainsi qu'il avait faussé compagnie à sa garde au Palais, laissant une petite lettre explicative stipulant que s'il n'était de retour avant la fin du mois, c'est qu'il était tout simplement mort ou incapable d'exercé sa fonction. Niels avait toujours eu cette toucher d'excentricité, mais peut être devrait-il apprendre à la réfrénera au vu de la place qu'il occupe désormais.

C'est ainsi qu'il avait voyagé vers le Sud au sein d'une caravane de marchand qui prenait le direction du Royaume de la Forêt Blanche. Pays d'ailleurs que l'Intendant n'avait aucunement l'envie de visiter un jour. Au sein donc de cette petite compagnie il avait déjà pris quelque peu la température du peuple, et en cas de colère il s'était bien prémuni. Il avait sous ses habits, en dessous d'une large cape, son armure d'Uurta'kal, et dans un long drap et tout enroulé, tenu par de la ficelle se trouvait la hallebarde de ce set qu'est celui du dragon. Continuant toujours plus vers le sud, il ne pouvait s'empêcher de croire que quelque chose allait mal dans ce pays, l'économie n'était certes pas reluisante, mais l'effondrement du pouvoir royal et la prise de pouvoir des nobles ne faisaient qu'empirer les choses. Les taxes semblaient oppressantes, en tout cas celles locales, celles qui venaient par dessus celle du Royaume. Visiblement, tout le monde dans la noblesse voyait dans cette tragédie une opportunité de se faire de l'argent.

C'est ainsi que Niels arriva dans une petite ville. Il ne l'avait jamais vu ni connu, et ne semblait vraiment être de grande importance. Par dessus tout, elle semblait être abandonnée par son Seigneur, l'état de la cité ne pouvait tromper aucun voyageur. Il descendit alors de la caravane en remerciant par quelques pièces d'or ceux qui l'avaient accompagné. Il commença à entrer dans la ville quand il fut interpellé par un drôle de spectacle. Une fée, au physique loin d'être déplaisant mais sans ailes, avec un perroquet un peu trop bavard sur son épaule. Ce dernier piaillait des blagues sur la politique et la gérance du Royaume. Il ne pu s'empêcher de s'en approcher. Encore encapuchonné il plaça quelques piécettes sur l'étale avant de découvrir son visage. Un grand sourire arpentait son visage.

« Quelle insouciance et ignorance, à un tel point que cela est presque touchant ! »

Il reprit dès lors sa route, tout en entendant la chanson que la fée s'était désormais mise à interprétée. Une bien jolie performance. Mais c'est à ce moment qu'un cris se fit entendre. Une agression ? Un vol ? Cela devait être courant. Mais la personne semblait se distinguer en agilité en réussissant à rattraper le voleur mais aussi à le blesser pour récupérer son argent. Mais l'utilisation de ses pouvoirs semblait lui avoir coûté beaucoup. Manque grave d'expérience du combat visiblement. Mais cela n'était pas important. Il s'approcha de la jeune femme.

« Vous me semblez bien habile et bien remontée. Mais la fatigue vous a gagné aussi. Allons nous reposer tranquillement et boire un verre que vous offre. Nous aurons ainsi le temps de discuter et nous repartirons à sa poursuite juste après ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Idril Palanén

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 35
Style de combat : stratégique


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mer 18 Mai - 9:16

Je regardais avec envie la performance de la jeune femme qui reprenait son argent. Un rictus apparu sur mon visage en remarquant qu'elle ne récupéra que sa bourse en laissant celles des autres passants à la merci du voleur. Il était temps pour moi d'entrer en scène, décidais-je en pensant avant tout à la récompense que je pourrais avoir si je rendais à chacun son petit sac. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que plusieurs personnes réceptionneraient bien plus que son dû. Avant même que le premier sujet ne se jeta sur le voleur à terre, je fis voler toutes les bourses vers moi sous leurs regards surpris. Je faillit lâcher un ricanement en voyant leurs pupilles suivre leurs argents comme si leur vie en dépendait. Leurs expressions, leurs vêtements, leurs gestuelles et l'état des différentes sacoches que je réceptionnais entre mes mains me suffis pour déduire à qui appartenais exactement quelles sacs.

L'un d'eux cria à ses comparses de se ruer sur moi mais j'avais prévu le coup. D'un simple regard, je me protégea en faisant virevolter vers moi les objets et les caisses qui trainaient dans la rue. Je réussis en quelques secondes à créer un rempart autour de moi pour ne pas qu'ils m’atteignent. Je me forgea une estrade pour que tous puissent me voir et m'entendre tandis qu'ils me criaient de leurs rendre leurs biens. L’enchainement de l'utilisation de mes pouvoirs commençait à me faire tourner la tête mais je devais montrer à tous ma puissance pour que l'on me prenne au sérieux. Aussi, mon perroquet me rejoignit sur mon épaule en répétant aux citoyens une tirade d'insultes avec une voix qui me donnais des envies de meurtre. D'un geste de la main, j’attrapais son bec pour le faire taire et commença enfin mon discours. Mon heure de gloire sûrement. J'avais entraperçu un viel homme dont ses vêtements et sa posture me faisais penser qu'il venait de la haute-bourgeoisie. Non je dirais même de la cours royale. Une petite discussion avec lui pourrais me rapprochait de mon but et peut-être d'avoir des informations sur les faucons nocturnes...

<<-Citoyens, citoyennes, les appelais-je tout haut en étalant devant moi les différents sacs, ce petit intermède me permettra de réaliser le dernier numéro de la journée. Je vais à présent tenter de deviner à qui appartient chaque sac. N'essayez pas de me mentir en me disant que vous en aviez plusieurs et ainsi priver votre voisin de sa bourse, je saurais détecter le mensonge. En guise de victoire et de service rendu, je vous demanderais de bien me verser au moins une pièce de monnaie dans le sac que vous fera passer mon perroquet. attention à la moindre entourloupe, il mord et il paille alors je serais vous, je resterais sage.>>

Ainsi débuta ma performance. Si dans l'ensemble chacun avaient suivis mes instructions, une petite minorité du public avaient quand même essayer de m’entourlouper. Mais à chaque fois, mon perroquet redémarrait sa série d'insultes et au bon d'une vingtaine de minutes, plus personne ne voulait le réentendre et préféraient garder leurs silences.

Au final, je gagna bien plus qu'en ce début de matinée. Je retrouva très vite la jeune fille qui avait stoppé le voleur ainsi que le viellard qui discutait avec elle. Je me dirigea vers eux avec la ferme intention d'obtenir mes informations et peut-être une augmentation de récompense.

<<-Mademoiselle, monsieur, bonjour, les saluais-je avec une inclinaison de la tête, je tenais à vous féliciter madame pour vos prouesses de tout à l'heure. Je crois que le voleur a pris la fuite mais avec ses blessures, il ne doit pas être bien loin. Souhaitez-vous m'accompagner tout les deux dans cette quête ?>>

_________________

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://Floriansa.skyblog.com



Shey Aslà

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 131
Style de combat : Vous ne croyez quand même pas que je vais vous le dévoiler...? é_è


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Jeu 19 Mai - 19:36

L'humaine voulait tout simplement retrouver la chanteuse de tout à l'heure pour se reposer les méninges. Mais apparemment, le destin avait d'autres projets pour elle; Shey fut arrêtée lors de ses bousculades par un homme plutôt âgé.
Elle s'était d'abord exaspérée d'être déjà interpellée, mais ce fut avant que l'homme ne l'invite à prendre un verre qu'il paierais lui-même.
Malgré l'irritation que lui avait provoqué la remarque sur sa fatigue qu'elle essayait de cacher tant bien que mal, la jeune femme acquiesça et suivit l'inconnu.
Un petit remontant, gratuit qui plus est, n'a jamais fait de mal à personne.
Et si ça tournait mal, et bien...
Calcul:
1min 29 secondes.
Tout ira bien. Ou du moins pour elle.
Elle trouvait juste dommage de ne pas avoir pu voir la chanteuse.
Ce fut exactement à ce moment là, quand elle s'était retournée, qu'elle vit une jeune femme rousse et au visage
recouvert d'effrayantes cicatrices qui se dirigeait vers elle.

Elle soupira, fronçât les sourcils et lâcha au vieil homme:
-" Arrêtez-vous "
Elle attendit impatiemment que la femme s'approche, d'ailleurs elle remarqua qu'elle avait les traits fin d'une fée mais n'avait pas les ailes.
Elle réprima un sourire; quelle étrangeté.
La jeune femme/fée la félicita de son acte ( même si Shey ne voyait pas en quoi il fallait la féliciter ) et lui annonça que le voleur bléssé ne devait pas être loin. Pour finir, elle leur demanda à tout les deux ( l'homme et elle ) de l'accompagner.
Shey réfléchit a toute allure. Elle regarda le vieillard ( même si sa mèche lui cachait un oeil ) à ses côtés et pensa à sa chope de bière gratuite.
-" Excusez-moi, mais nous allions faire quelque chose, et votre voleur n'as été que superficiellement blessé. Au contraire, il aurait pu n'en tenir compte et s'évader comme si de rien n'était.
De plus, j'ai d'autres choses à faire pour arrondir mes durs fins de mois.
Je ne sais même pas si il a pu aller très loin, et ainsi... "

Shey s'arrêta pensive.
-" Si je vous accompagne et que je vous aide, j'ai le droit à quoi?"
Un sourire narquois se dessinait lentement sur son visage. Elle pensait a deux trois piécettes de plus, et rien que de les imaginer sonnantes et trébuchantes, ça la faisait sourire.


_________________
La vrai puissance est de transformer ses ennemis en amis.

Toute chose pose des pierres sur ton chemin. À toi de choisir si tu veux en faire un pont ou un mur...

Tous les Hommes sont des menaces. Seul l'homme mort ne représente pas une menace.
Revenir en haut Aller en bas



Niels O'Khane

Intendant du roi


Masculin Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Dim 22 Mai - 13:56

Niels était en face de la jeune femme. Nul doute celle-ci devait se demander ce qu'un vieil homme encapuchonné qui portait sur son dos un grand sac de toile suspect lui voulait. Pour autant elle ne semblait pas refuser son invitation et tout deux se mirent en direction de la taverne la plus proche pour aller s'abreuver d'une bière bien fraîche et pourquoi pas en profiter pour même manger un bout. Cependant, l'odeur (ou l'idée) alléchante d'un poulet rôti servi sur plat avec quelques pommes de terre fut interrompu lorsque la jeune femme fit signe au vieil homme de se stopper. Ah quelle cruelle et profonde déception, lui qui avait si faim. Les larmes lui couleraient presque sur les joues mais cependant, ce n'était que parti remise. Son esprit entier hurlait ''Attends-moi poulet !!''. Mais pour ce qu'il en ait de cet arrêt. Il s'agissait enfaîte de la jeune chanteuse de tout à l'heure avec son perroquet quelque peu agaçant qui était entrer dans le champ de vision de celle qui désormais accompagnait le vieux conseiller. Il est vrai qu'elle avait aussi attiré l'attention de Niels et que son approche n'était sûrement pas anodine. Il patienta alors jusqu'à ce qu'elle arrive à leur niveau.

Elle salua avec la grâce et le tact du à sa race mais continua sa phrase telle un chevalier de la Justice. C'était paradoxal et assez amusant. Les elfes et les fées sont loin d'être très épris de ce genre de distraction dans d'autres pays que le leur, hormis si cela menace leurs intérêts. Elle proposa ainsi de former un trio pour une sorte de mini-quête pour rattraper ce voleur. En soit, au vu de la performance respective de chacune des deux jeunes femmes et des compétences de Niels, l'on pourrait dire que c'était un peu trop pour un simple voleur à la tire. Mais il était intéressant de voir ce que cela pourrait donner. C'est pourquoi Niels, qui aurait à son habitude rechigné à ce genre de tâche ne fit rien d'autre que d'écouter la réponse de celle qui l'accompagnait.

-" Excusez-moi, mais nous allions faire quelque chose, et votre voleur n'as été que superficiellement blessé. Au contraire, il aurait pu n'en tenir compte et s'évader comme si de rien n'était.
De plus, j'ai d'autres choses à faire pour arrondir mes durs fins de mois.
Je ne sais même pas si il a pu aller très loin, et ainsi... Si je vous accompagne et que je vous aide, j'ai le droit à quoi?"


Il y avait là cupidité et opportunisme. Mais qui pourrait lui en vouloir. Dans les temps difficiles la moindre occasions de gagner pièces sonnantes et trébuchantes est une bonne chose, même si pour cela il faut détourner une noble cause. Notion par ailleurs en déclin en temps difficiles. Niels était persuadé d'une chose. Ces deux là étaient plus que de simple itinérants comme l'on peut croiser sur les routes. Leurs pouvoirs respectifs n'étaient pas si mauvais et se ressemblaient quelque peu. Et même si la maîtrise de ceux-ci n'était pas encore parfaite, elles étaient sur la bonne voie. Niels le voyait, à leur âge il avait du s’exiler pour enfin réussir à atteindre la magie. C'est la que le vieil homme passa sa main droite sous son étoffe et pris à sa ceinture une petite bourse. Il tendit la main et la fit sautiller dans celle-ci.

''Je me présente, je m'appelle Niels. Cette bourse contient cinquante pièces d'or, de quoi subvenir à vos besoins quotidiens pour quelques temps. Alors voilà, nous allons jouer. Celle d'entre vous qui attrape ce voleur en première gagne cette bourse. Et bien évidemment je vous offre à toutes les deux le repas après. Qu'en dites-vous hihi ? »

Le vieil homme semblait bien s'amuser, et comme à son habitude ses idées étaient toujours aussi farfelues, à voir si les deux jeunes femmes allaient le suivre dans son exubérance...


HRP : Désolé pour le temps d'attente mais j'étais pas mal occupé et je n'ai pas vraiment eu le temps ! Voilà j'espère que ça vous ira, vous n'êtes bien évidemment pas obligé de suivre son petit jeux blablabla ! Bonne lecture et bon Rp :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Idril Palanén

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 35
Style de combat : stratégique


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Lun 23 Mai - 13:37

Je regardais aux alentours pour tenter de trouver des indices sur la piste du voleur en attendant ma réponse qui ne se fit pas longue et aucunement prévisible face à ses temps dures. Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit ricanement en écoutant la requête de celle qui se trouvait devant moi. Évidemment, cela ne pouvait pas se finir sans avoir à payer quoique ce soit. Avant même de pouvoir lui donner ma réplique, le vieillard me devança en nous proposant une compétition. Telle ne fut pas ma joie de le voir sortir une bourse de sous son étoffe. C'est qu'il savait parler aux femmes le bourgeois. Cependant, cela ne pouvait pas être si simple en ce qui me concernait. Alors je m’empressai de lui donner suite à son idée. Tant qu'à se faire plus d'argent... Ma pauvre adversaire ne savait pas à qui elle se frotter. Rechercher des criminelles, c'était mon métier de tous les jours.

<<-Mon chère monsieur, permettez-moi de rajouter une règle à votre petit jeu ma fois fort intéressant. En plus de votre bourse, la perdante devra à la gagnante la moitié de votre bourse ou le quart si cela est trop pour la concernée. De plus, comme vous semblez venir tout droit de la haute-bourgeoisie et j'ose espérer, d'un poste haut placé auprès de la cours, vous devriez pouvoir répondre au minimum à une question de la gagnante sur le sujet qu'elle souhaite. Qu'en dites-vous ?>>

Je me tourna vers mon adversaire en attendant son avis sur la close du marché que nous venions de soumettre. Cette journée pouvait finalement s'avérer intéressante. Si seulement mon salopard de perroquet n'avait pas ajouter ces mots qui me figèrent d'effrois en me disant que tout était perdu.

<<-Les faucons nocturnes, les fauc...>>

Je lui cloua le bec avec ma main en espérant que mes deux compagnons n'avaient rien entendu...

_________________

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://Floriansa.skyblog.com



Shey Aslà

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 131
Style de combat : Vous ne croyez quand même pas que je vais vous le dévoiler...? é_è


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mar 24 Mai - 19:27

Shey sentait tout les regards posés sur elle. 6 yeux, ça fait beaucoup. Beaucoup trop à gérer, même.
D'autant plus qu'elle ne trouvait plus si amusant l'enjeu de la proposition de départ. Elle avait une forge à gérer, des clients à asservir et son dernier marteau de forge à payer.
Le fait qu'elle puisse passer un bon bout de temps de son emploi déjà limité pour en plus en ressortir avec 50% de moins dans sa bourse, laissez-tomber.

Elle savait que le vieux qui pensait pouvoir se divertir d'elles, et de la jeune femme au perroquet ( un peu trop parlant ) qui avait renchéri un enjeu encore plus risqué voulaient qu'elle accepte. Mais elle s'en foutait royalement et même, rien que pour les énerver, elle resterait sur sa décision.
Elle aiderait, mais alors tant pis pour le dût. Ce n'était pas très grave.

Pendant ce temps, elle regardait d'abord le vieux qui la regardait d'un air suffisant voire carrément snob.
Elle devait se retenir pour ne pas le gifler, ce vieux truc rabougris!
D'autant plus qu'il n'a pas l'air d'avoir besoin de travailler pour subvenir à ses besoins vu sa stature... Elle ne dira pas impériale parce que c'était avouer qu'il devait occuper une place dans la haute-société.

Elle passa à la jeune femme avec son visage assez spécial. Ça lui donnait un air qu'elle adorait, et qui aurait pu surpasser l'avis qu'elle avait de sa mèche rebelle cachant son œil dont elle était fière. Mais jamais elle ne s'abaisserait à ça.
Elle avait une poitrine pas mal volumineuse et franchement, Shey ne pouvait nier sa déception. Elle, elle n'avait quasiment rien! Une injustice de plus, voilà tout. Elle se réveilla de ses lamentations silencieuses quand le perroquet de la femme/fée se mit à brailler le noms des Faucons Nocturnes.
Cela mit la puce à l'oreille de Shey qui leva légèrement un sourcil. Décidément, elle ne savait pas lequel des trois entités qui patientaient devant elle était le plus louche.
Elle soupira et lança les yeux fermés:
-" Je ne peux manquer de mon temps envers ma forge et mes clients si en plus je devrais revenir avec moins d'argent. Je vous aiderais si tel est votre souhait, mais alors laissez ces enjeux et ces pièces. Pendant que nous parlons, n'oubliez pas que votre homme est en route, et que ses traces s'effacent. Si vous voulez le retrouver, nous ne devon tarder."

Shey savait qu'elle avait cassé l'ambiance mais...
Tant pis pour ces snobs qui la prenait de haut! La seule émotion qui traversait l'épaisse barricade qu'était son visage, c'était une (presque) fausse désolation, et un léger sourire en coin. Mais très léger. Et puis elle était frustrée de ne pas avoir pu leur montrer de quoi elle était capable. Oh, et puis zut!

_________________
La vrai puissance est de transformer ses ennemis en amis.

Toute chose pose des pierres sur ton chemin. À toi de choisir si tu veux en faire un pont ou un mur...

Tous les Hommes sont des menaces. Seul l'homme mort ne représente pas une menace.
Revenir en haut Aller en bas



Niels O'Khane

Intendant du roi


Masculin Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mer 25 Mai - 18:48

Les deux jeunes femmes se tenaient face à l'intendant. Cependant les deux n'abordaient pas le défi de la même façon. La première proposa ainsi de corser le jeux en contraignant l'autre à donner de l'or au vainqueur, la seconde se sentait plus agressée par ces propositions. Au vu de son discours sans nul doute celle-ci venait d'un milieu bien plus modeste et que sa profession ne lui permettait pas ce genre de folie. Il fallait vraiment être sur de ses compétences pour se risquer face à un inconnu à un tel défi. Pour autant cette roturière n'était pas la personne qui intriguait le le vieux Niels. Il s'agissait bel et bien cette fée. Pendant un instant Niels cru que son perroquet parle des faucons nocturnes, de plus, celle-ci demanda comme récompense supplémentaire le droit de poser n'importe quelle question. Peut être était elle en quête d'informations ? Mais le jeux ne pouvait se faire tout seul, et donc elle devrait se contenter d'une simple poursuite. Pour autant, le vieil homme n'avait pas encore perdu l'idée du défi.

« Oh et bien voilà qui est bien dommage. Moi qui comptait réellement vous opposer. Faisons donc comme cela. Allons donc déjà chercher ce petit voleur, et ensuite je vous proposerai un autre petit défi qui pourrait vous convenir à toutes les deux - Il regarda d'abord la jeune humaine -, de l'or pour l'une, - puis la fée, avec un sourire sombre – et des questions auxquelles je pourrais apporter des réponses pour l'autre hihi. Alors, mettons-nous en route ? »

Niels replaça son étoffe comme il faut, puis pris son sac qui contenait sa hallebarde et commença à prendre la direction du dernier endroit où le voleur avait été aperçu. Certes celui-ci y était déjà passé depuis quelques minutes, mais c'est une petite ville, et dans ce ce genre d'endroit ce sont de petites organisations qui se partagent en territoire la cité. Il suffit donc de trouver à qui est ce terrain de chasse, et de remonter jusqu'au voleur. Il n'y avait là presque aucune difficulté, nul besoin de se presser. Sans doute les voleurs se rendraient ils aussi à la moindre vue d'une lame, car bien que cherchant à terrorisé, ils sont bien souvent de piètres combattants et ne savent tenir décemment ce qui leur sert d'arme. Le coup dans le dos est l'arme du voleur. Un corps à corps prolongé n'est pas à leur avantage, et la hallebarde du set du dragon faisait toujours autant d'effet auprès des couards.

Niels continua son chemin sans attendre ou chercher à voir ce que faisaient les deux femmes. Il pénétra alors dans une ruelle quelque peu sombre où deux charmants jeunes hommes à l'odeur caractéristique étaient assis. Quand ils aperçurent le vieil homme, ils se levèrent et marchèrent en sa direction. À ce moment, Niels retira sa capuche, un grand sourire affiché sur son visage.

« Oh oh ! On vient jouer… Messieurs ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Idril Palanén

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 35
Style de combat : stratégique


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mer 25 Mai - 19:27

J'adressais un regard peinait à ma concurrente qui venait de refuser le défi. Tant pis, haussais-je les épaules. Ca sera pour une fois. J'étais tout de même soulagée de constater qu'aucun de mes compagnons ne semblaient avoir entendu la dernière phrase de mon perroquet. Le regard inquisiteur que me lançait le vielle homme me prit un instant de cours puis je secoua ma tête par dépit.

De toute façon, il venait de changer les règles lui aussi et il se pourrait bien que je gratte quelques informations supplémentaires concernant les faucons nocturnes avant la tombée de la nuit. Car trouver le voleur serait, comme le disait le noble, assez facile. Je ne tarda d'ailleurs pas à tomber sur des goûtes de sang qui semblaient nous indiquer le chemin droit vers lui. En levant mon regard vers le large, je pus voir quelques paniers et autres caisses échoués sur le sol. Il avait tourné à droite.

Je m’apprêtais à donner l'info à mes deux compagnons lorsque je vis le vieillard disparaitre dans une rue plus petite. Bon sang mais où allait-il ? Sans même lancer un regard à la jeune femme à mes côtés, je me dépêcha de le rattraper. Je ne fis pas plus attention aux deux hommes qui l'encadraient pour récupérer le poignet du vieux et tenter de le tirer vers moi.

<< Non mais je peux savoir ce que vous faite ? Vous nous faussez compagnie pour vous abreuver de conneries avec deux ivrognes ?! Ne le prenez pas mal messieurs mais au vu de l'odeur que vous dégagez... Bref suivez-moi vieillard le chemin c'est par là ! >>

je savais que je n'aurait pas du les provoquer mais même s'ils souhaitaient nous attaquer, j'étais bien plus forte que ces deux abrutis réunis. Du moins je le pensais...

_________________

Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://Floriansa.skyblog.com



Shey Aslà

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 131
Style de combat : Vous ne croyez quand même pas que je vais vous le dévoiler...? é_è


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Jeu 26 Mai - 12:51

Voilà que Shey se retrouvait à la traîne.
Et franchement, elle savait que ce vieillard impertinent allait soit les emmener loin, soit leur apporter des ennuis.

Elle fut désespérée quand elle vit que ses deux "compagnons" se coursaient déjà après, malmenés dès le départ par le vieil excentrique. Elle avait compris son idée; de retrouver les guildes de voleurs pour ensuite de remonter au malfrat, mais il avait oublié que les membres de ces confréries portaient tous un signe prouvant leur place parmi les autres fripouilles de leur espèce. Elle en avait vu, des voleurs et autres du genre lui demander des armes toutes plus excentriques les unes que les autres, taillées avec l'insigne de leur clan.
Soit il taillait leur emblème sur leur épée, soit des bagues tout aussi singulières aux maints mécaniques ornaient leur doigts.

Et malgré les gants de son attaquant, Shey avait bien vu qu'il ne portait aucune bague. Son épée aussi était vierge, et malheureusement pour l'enquête, ce n'était pas elle qui l'avait faites. Elle reconnaissait ses créations entre mille autres.

Elle rejoignit finalement les deux autres pendant ses ruminations dans une petite ruelle, et ces deux là étaient entourés de deux ivrognes, vu leur odeur pestilentielle.

La fée, et elle se rendit compte qu'aucune des deux ne connaissait leur nom respectif, sauf du vieillard ,(malheureusement pensa-t-elle)
Essayait tant bien que mal de ramener Niels vers le centre. En le sermonnant, elle avait insulté les ivrognes qui, vu leur trombines rougies par l'alcool, n'avaient pas trop apprécié la tirade.

Elle se préparait déjà au pire, la main posée sur le manche de son épée Wyrda,
S'approcha doucement de la femme/fée et lui souffla:
-"Laissez-le faire. S'il est si compétent qu'il ne le laisse paraître, il n'aura aucun remord sur ce qu'il va faire. Et nous non plus. Je connait son intention, du moins je l'ai deviné, alors je pense que nous n'aurions rien à perdre de son intervention.
Néanmoins, préparez-vous au pire."


Shey se posta légèrement en retrait, la main crispée sur le pommeau de son épée, regardant avidement la scène qui se présentait devant elle, et tous ses sens aux aguets. Elle attendait avidement la suite de l'histoire...

_________________
La vrai puissance est de transformer ses ennemis en amis.

Toute chose pose des pierres sur ton chemin. À toi de choisir si tu veux en faire un pont ou un mur...

Tous les Hommes sont des menaces. Seul l'homme mort ne représente pas une menace.
Revenir en haut Aller en bas



Niels O'Khane

Intendant du roi


Masculin Nombre de messages : 9

MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Jeu 26 Mai - 15:04

Alors que Niels s'était seulement depuis quelques instants enfoncé dans cette petite ruelle, la fée le rejoignit avec un air des plus agacés. Les deux ivrognes leur faisant face, ils ne représentaient cependant un grand danger. Le vieil Intendant  avait été général et encore officier avant d'obtenir cette place bien au chaud dans le palais Royal. Ce n'était donc pas pas deux pauvres petits ivrognes d'une petite bourgade perdue dans la campagne qui allait se faire mettre en retrait. Ce fut ensuite au tour de la jeune femme de faire son entrée. Son attitude était plus posée, et cela se voyait, elle n'avait nullement l'intention de se battre. Quelques messes basses entre les deux femmes, puis le retrait de quelques pas de la dernière arrivante. Niels avait compris, il allait devoir leur montrer ce que lui aussi était capable. Il aurait aimé des adversaires plus glorieux pour cela, mais bon il allait devoir s'en contenter.

Le vieil retira de son dos le long sac qui servait à masquer la hallebarde. Il ne découvrit que le manche et enroula la totalité du sac autour de la lame. Les deux ivrognes titubaient, et leurs halènes chargées pouvait e sentir jusqu'au vieil homme. Le premier s'avança mal adroitement et se prit un coup dans le ventre du manche de la hallebarde de la part de Niels. Projeté sur le mur, il s’évanouit directement. Bien qu'il était âgé, Niels avait passé le plus clair de sa vie à entretenir son corps et pour sa âge sa musculature était assez importante bien que son gabarie très peu imposant. Le deuxième pris alors peur et recula de quelques pas avant d'essayer de s'enfuir, mais l'Intendant ne le voyait pas ainsi et le fit aisément trébucher à l'aide de sa longue allonge. Il marche en sa direction puis s'accroupit.

«- Mais c'est que vous n'êtes pas très distrayants. Peut-être aurais-je du boire moi aussi hé ! Mais je ne voudrais choquer ces demoiselles. Alors… dis-moi, sais tu qui est le voleur qui vient de faire une tentative pour le moins… peu réussie ? À l'instant, sur la place ? 
- J'en sais rien moi m'sieur ! Jvois pas d'qui vous parlez !
- Oh ? Tu en es sûr ? Je ne voudrais pas en venir à des mesures trop extrêmes devant des femmes.. mais si tu ne me laisses pas le choix… -Niels retira le sac de la hallebarde- ...Je vais devoir être plus pertinent dans mon questionnement.
- Non ! Non ! Attendez ! D'accord ! C'est bon.. mais vous dites pas que c'est moi hein ? Promis m'sieur ?
- Muet comme une tombe. Alors ?
- Je connais pas son vrai nom tout le monde l'appelle Freddo ! Il vit dans les quartier Est près d'une vieille auberge toute moisie remplie de clochard et de pécores, vous pouvez pas la louper m'sieur !
- Oh ! Et bien merci..
- Jpeux partir maintenant ? Hein m'sieur ?
- Oui oui, retourne donc à tes si importantes occupations ! »

L'ivrogne déguerpit rapidement et Niels se releva doucement. Il se tourna vers les deux jeunes femmes et les approcha.

« Voilà, nous avons maintenant un nom et un lieux. Commençons par là. Si bien évidement vous n'avez pas peur de vous faire entourer par quelques fripouilles mal polies aux mains baladeuses ah ah ah ! »

Le rire était quelque peu forcé, mais il tonnait le ton. Niels prit la route de ce quartier délabré dans la ville, encore une fois, sans attendre que ses compagnons d'infortunes ne se décident à bouger. Il rangea de nouveau sa hallebarde dans le sac, mais cette fois ci il la garda en main. Ce fut rapide avant qu'il ne parvint à ce quartier de brigands. Il ne s'était toujours pas retourné pour voir si elles l'avaient suivi, cela l'importait peu : si elle ne suivait pas c'est qu'elles n'étaient pas à la hauteur de ses espérances, et si elles suivaient, c'était tout simplement normal pour lui.

Encapuchonné il arriva en face de cette merveilleuse et charmante auberge. Le cadre était parfait. La toiture en lambeau, les volets à moitié arrachés, les vitres tellement sales qu'elles en étaient devenues opaque et bien évidemment l'odeur qui aurait réussi à faire vomir un rat mort. Niels s'avança calmement jusque la porte, puis retira la hallebarde de son sac. Il enleva ensuite son étoffe, découvrant ainsi son armure d'Uurta'kal. La lame de la hallebarde brillait d'une intense lumière, il ne pleuvait pas aujourd'hui, c'était un jour parfait pour faire du feu. Niels donna un bon coup de lame dans la porte rongée par les termites qui s'effondra rapidement au sol et à l'endroit où la lame avait frappé, le feu commença à prendre. Le vieil homme posa à terre le baluchon humidifié qui lui servait à transporter sa hallebarde puis s'écria.

« Bonjour ! Je cherche Freedo ! Freedo ?! Où es-tu ? Ah ah ah »

Encore ce vieux rire forcé et amplifié, qui ne dit que lever la douzaine d'individus présent dans la salle de leur table, et les faire avancer d'un air menaçant, vers le vieil homme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Shey Aslà

Modératrice


Féminin Nombre de messages : 131
Style de combat : Vous ne croyez quand même pas que je vais vous le dévoiler...? é_è


MessageSujet: Re: Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]   Mar 12 Juil - 18:24

"Bon dieu!"
Shey soupira. Il aura fallu que ce vieillard reparte sans les attendre. Elle avait jeté un léger coup d'œil à la femme/fée et s'était élancée derrière le papy.

Il était vrai qu'il se battait bien, avec humour, malgré son âge plutôt... Tardif.
Mais sa démonstration avait été trop courte et les ivrognes trop simples à battre, ce donnant un échantillon tout juste suffisant des efforts de ce Niels.

Arrivée sur place, Shey ne pût réprimer un sourire; le vieux s'attirait les ennuis avec une facilité débordante. La jeune femme espéra qu'il s'en échapperait tout aussi facilement.

Elle se posta à côté de lui et lui dit:

-"Vous ne pouvez vous empêcher de défier tout le monde, hein?
Mais cette fois-ci vous ne combattrez pas seul. J'en ai marre d'être à la traîne."


Sur ces mots, elle dégaina sa fine épée dans un bruit métallique et examina leurs ennemis qui s'avançaient lentement mais sûrement vers eux.
Certains n'avaient pas d'armes et s'étaient pris une bouteille de verre vide pour remplacer leur faiblesse, mais ceux-là étaient peu.
D'autres brandissaient des épées ou encore des glaives ou des poignards, et seulement un d'entre eux avait opté pour la masse.

-"Vous vous êtes frottés à une belle brochette, messire."

Elle fit danser son arme d'une main à l'autre et la fit tourner.
Un de ses doigts glissa sur le bord du tranchant sans se blesser et elle empoigna de sa main droite Wyrda.

Shey leva les yeux et vit le barman s'équiper d'une lance.
Pas banal pour un combat comme ça, il pouvait blesser un de ses clients.
Puis elle eu une idée: le barman servait TOUJOURS les clients, et même peut être un certain Freddo.
Il pourrait savoir quelque chose...
Elle se tendit en voyant les hommes charger, prit une position stable sur ses pieds, et para un premier coup d'épée.
Elle profita que le badaud allait lui asséner un coup en dégageant une partie de son flanc pour lui faire une attaque d'estoc.

Percé, il tomba en dispersant son sang.
Shey avait déjà reprit le combat, elle affrontait deux adversaires en même temps.
Elle devait esquiver deux coups en même temps et avait réussi à entailler deux fois le bonhomme de droite et trois fois celui de gauche. Mais rien d'extraordinaire.

Alors, elle usa de ses pouvoirs. Elle s'incrusta dans les pensée de l'homme qu'elle avait tailladé deux fois, et hurla dans son esprit.
L'homme, choqué, s'arrêta un court instant. Mais un instant mortel.
Elle lui perça le cœur d'un coup. De toute sa force. Et arracha son épée.
Sauf que derrière, il y avait le deuxième homme qui s'apprêtait à lui donner un coup d'épée. Quand elle avait retiré son épée, elle avait propulsé son coude en arrière et frappé au ventre l'homme qui laissa échapper un "Outch!!" Retentissant.

Shey en profita pour lui donner un coup de pied dans le menton et l'homme chuta la tête la première. Lorsqu'il toucha le sol, son cou craqua violemment et il resta inerte.

Shey fit une moue de douleur. Une rupture du cou en tombant, c'est bête dans un combat.

Elle allait se retourner quand une douleur aiguë lui fit briller les tympans.
Quelqu'un l'avait prise dans son dos et lui avait entaillé le bras.
Heureusement, le bras touché n'était pas celui qui tenait son arme.
Elle appuya son autre main sur sa blessure et regarda son assaillant qui reprenait déjà son souffle. Il avait déjà une grande ecchymose au front et de multiples coupures.

Celui ci avait du réchappé à ses camarades et s'était rabattu sur elle.
La rage d'être touchée envahit la jeune femme et elle sortit sa Hati empoisonnée.

Elle regarda son agresseur le feu dans les yeux et s'élança vers lui, ne prenant plus compte de sa blessure.
Shey fendit l'air d'un geste rageur et elle sentit sa dague recourbée trancher de la chair sans résistance et elle dut se couvrir les yeux de son autre main pour ne pas avoir de gouttelettes rubis sur son visage.

L'homme tomba dans un bruit sourd par terre et Shey vit plus loin le barman effrayé et dégonflé qui n'avait plus sa lance et qui s'apprêtait à s'enfuir.

La jeune femme courut après lui et tendit le bras. Elle l'attrapa par le cou et l'abbati par terre en le maintenant avant qu'il ne sorte de l'arrière-boutique.
Elle sortit sa dague qu'elle essuya du sang et du poison qu'elle contenait grâce à un chiffon et la pointa sur la gorge du barman.
Elle soupira et lui lança:

-"t'aimes ta vie, hein? Je vais te poser deux, trois questions auxquelles tu répondra. Si tu ne le fais pas...

Elle appuya un peu plus sa lame sur la gorge de son captif et continua:

-"Les bêtes qu'on tue pour les manger, généralement on les égorge aussi.
Je le fait tous les jours pour manger, et je te dit que ça leur fait pas du bien.
Après si tu veux, tu pourras essayer."


Elle sentit l'homme se tendre et déglutir.
Il parla avec difficulté:

-" Qu'est-c' qu'vous voulez savoir?"
-" Tu connais Freddo? "
-" ... C'est possible... "
-" Tu sais où il habite?"
-"Non."
-"Sûr?"
-"Quelqu'un peut savoir, elle s'appelle Dora et elle est... Comment dire... "

Il hésita.

-"C'est une fille de rue."
-"aow... On va encore se taper une gente par trop peu fréquentable..."
-"Hmmm..."
-"Quoi?"
-"Rien, rien!"
-"... Bon. Quand est ce que tu as vu ce Freddo la dernière fois?"
-" Bah! Ce matin, pardi!"
-" Quel est son vrai nom?"
-"eh bien j'n'ai pas l'd..."

Shey avait appuyé sa l'âme plus encore et avait fait perlé une goutte de sang.

-" Frédéric Douglass"
-" Mais c'est bien, ça! L'encouragea-t-elle,
T'as compris le principe du je questionne tu réponds!"
-"ah.ah.Ah."
-"oh ça va, rigole un peu!"

Silence gêné.

-"j'peux partir", demanda le barman.
-"euh... Non. Tu sais où il pourrait aller si il serait légèrement blessé après avoir volé quelqu'un en vain?"
-" Euh... Non. Vous n'aurez qu'à d'mander à Dodo mam´zelle."
-"Dodo c'est Dora?"
-"Oui, mam´zelle."

Shey leva la tête pour regarder si ses compagnons l'avait rejointe et leur poser cette question:

-"D'autres questionnaires à proposer?"

_________________
La vrai puissance est de transformer ses ennemis en amis.

Toute chose pose des pierres sur ton chemin. À toi de choisir si tu veux en faire un pont ou un mur...

Tous les Hommes sont des menaces. Seul l'homme mort ne représente pas une menace.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un vol mystérieux [Célestine/Edwin/Sey/Idril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rendez-vous mystérieux
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]
» Azäziel [Assassin]
» Miran le Mystérieux.
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Royaume Humain :: Sur les routes-