Partagez | 
 

 Les déboires d'un esclave [Pv Carrack]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Les déboires d'un esclave [Pv Carrack]   Jeu 5 Mai - 19:47

Je faisais mon chemin en direction de la capitale des humains. Après avoir enfin déterminé du plan d'action pour les laboratoires, il fallait à présent que je rejoigne la grande ville pour retrouver ma troupe d'artistes. Inquiets, il me tardait de les retrouver pour les rassurer, mais aussi pour les décevoir. Car malheureusement, je ne pouvais rester avec eux longtemps, devant partir chercher des recrues et aller trouver ces laboratoires avec Edwin et Kathryn. Cependant, vu mon état, je devais me ménager un peu. Même si en ayant mangé j'avais retrouvé une bonne aprtie de mes forces, je ne pouvais faire comme à l'aller le vol d'une traite des marais jusqu'à la capitale. C'est donc un peu avant la tombée de la nuit que je repérais un village. Il était loin, et ma forme intermédiaire me permettait de passer inapperçue. Je me posais à quelques kilomètres, reprenant une forme humaine pour terminer à pied. Il devrait bien y avoir une auberge, ou bien une grange dans laquelle je pourrais sans doute passer la nuit.

Arrivée là bas, je vis que celui ci semblait tenir un festival. Très animés, les habitants ne semblèrent pas me remarquer au début, buvant et mangeant avec joie. Au bout d'un moment on me remarqua, ne pouvant faire impasse sur la jeune femme que j'étais avec mes cheveux blancs et mon armure de la même couleur. D'abord méfiants, je leur souriais cependant et les saluais, leur confirmation mes bonnes intentions et mon besoin de passer là nuit ici. Parlant du festival, je proposais même en échange du logis et d'un peu de nourriture de les divertir. Après tout, dans al troupe itinérante à la capitale j'avais pour rôle de danser et de jouer de la musique. Enchantés, ils acceptèrent, me proposant de manger et boire un peu avant de jouer, sachant qu'il y avait déjà un groupe en piste. Je m'asseyais donc, un peu en bordure car n'aimant pas que l'on me fixe de trop. Mais j'allais vite me rendre compte que je n'étais pas la seule chose qui était inhabituelle dans ce village...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Les déboires d'un esclave [Pv Carrack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» Les déboires de la diplomatie haïtienne
» déboires internetesques...
» La Gazette d'Altamira
» Les déboires de DeVitto



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Royaume Humain :: Dans la campagne-