Partagez | 
 

 Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Carrack

Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Style de combat : Dragon faiblard


MessageSujet: Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)   Jeu 7 Avr - 11:14

Il lui fallut quelque temps avant que le village ne l'accepte véritablement. Il faut dire que les agissements du mage à la tour n'étaient pas vraiment bien vu dans les environs, et voir une de ses créations, aussi gentille et serviable soit-elle, n'avait pas été un franc bonheur pour eux. Et ce, même si Carrack se démenait comme il pouvait. Il avait, tout d'abords, aidé comme ils pouvaient aux champs, mais son envergure provoquait plus de dégâts qu'autre chose. Sa seconde option fut un peu plus dans ses cordes. On l'avait envoyé à l'orée d'une des forêts de coupe, son travail se résumant soit à remplacer, soit à suppléer les chevaux de traits qui traînait les troncs des arbres abattus pour le village et ses environs. Inutile de dire que ce n'était pas un travail pénible en soit pour Carrack, mais encore une fois, sa taille gênait parfois. Et ce fut après un énième accident provoqué par sa queue [je vous vois venir] qu'on le reconduit au village, lui demandant aimablement de ne plus chercher à se rendre utile.

Je vous aurais bien dit qu'il avait piqué une petite dépression, ce qui serait tout à fait normal quand on sait qu'il ne voulait que se trouver une nouvelle famille et plus basiquement aider les gens, que ces refus en chaîne, aussi justifié que possible, n'avait qu'entamer sa bonne humeur déjà assez fragile comme ça. Je pourrais aussi vous dire que les villageois le méprisaient tout à fait, le laissant à son sort. Mais même si cela aurait put être possible dans ses débuts dans le coin, Carrack fut tout de même assez étonné de constater qu'on ne le laissait pas totalement tomber. Les villageois l'hébergeaient dans leur grange, quand elles étaient inutilisées bien sur, ils lui donnaient de quoi se nourrir et parfois, même les enfants venaient jouer avec lui. Mais qu'on ne s'y trompe pas, ce n'était pas par pure bonté d'âme que les villageois agissaient de la sorte. Non mais sans blague, même si cette espèce de dragon maladroit et pataud ne se rendait pas plus utile que cela, il y aurait forcément un domaine dans lequel il pourrait se rendre utile non ? Donc autant le garder sur place au lieu de le voir vagabonder dans d'autre villages...
Et leur calculs se révélait exacte. Carrack, ne pouvant tout bonnement pas accepter la charité, même si ça l'arrangeait bien, il rendait de menus services de ci, de là. Et un beau jours, en voyant une petite caravane marchande faire leur campement pour quelques jours, il eut une idée aussi stupide que réalisable. Et s'il se faisait, tout bonnement, transporteur ? Il était suffisamment fort pour voler avec une cargaison, même avec un cavalier, alors pourquoi  pas ? Et puis cela arrangerait sûrement beaucoup de personne, quand on voit la quantité de chariot qui pouvait avoir des accidents, se faire attaquer par des bêtes ou des malandrins... Non, ce serait utile, définitivement. Se recouchant sans retenu dans le tas de foin qui lui servait de lit, pour la première fois depuis son arrivé, Carrack eut un large sourire. Si cela ne leur plaisait pas, il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire de plus.

L'idée plut au chef du village quand il alla lui en « parler » le lendemain. L'idée lui plaisait d'autant que beaucoup d'échanges étaient prévus pour les jours à venir, Carrack arrivait donc à pique avec sa proposition. Ce dernier, voyant qu'on lui donnait encore une chance ne pouvait réprimer sa joie. Joie qui fut tout de même légèrement ternie quand le chef du village apposait une condition à son projet. Une condition légère qui avait tout de même le don, parfois, de lui faire regretter son idée. Bien entendu, il devait être équipé en conséquence. Harnais, selle, il s'y était attendu et l'avait accepté avant même qu'on ne lui en parle. Mais un filet de tête et un mors ? Il comprenait les arguments donnés, comme quoi s'il prenait un cavalier, il ne pouvait risquer quoique ce soit sur une mésentente... Mais tout de même. Il s'y plia pourtant et n'attendait plus que son équipement, fait sur mesure ne lui soit fourni. Ce qui fut fait le surlendemain. Et comme prévu, il supportait aisément le harnais et la selle, mais le reste... Il lui fallut beaucoup plus de temps. Cela le blessait un peu qu'on ne lui fasse pas plus confiance que cela. Mais si c'était la seule option pour que, enfin, on l'accepte pleinement, Carrack ne voyait pas d'autre option.Sa petite entreprise, si on peut en parler ainsi, démarrait timidement. Bien entendu, certains villageois se cantonnaient à des moyens plus traditionnels, mais ceux qui voulaient aller vite et plus « sereinement » apprécièrent les efforts que Carrack déployait dans chacun de ses voyages. Et plus le temps passait, plus ils avaient de demande.

Et beaucoup de demande... Cela finissait par l'épuiser légèrement. Bien sur, il avait des jours de repos, même la plus insignifiante des bêtes en avait besoin, mais ce matin là, à son dernier retour, il n'attendit pas de se retrouver dans une des granges et s'affalait non loin de la place publique, roulé en boule et s'accordant un petit somme, encore tout équipé, sur le pavé rudimentaire...
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)   Lun 11 Avr - 21:04

Message de Darkame, démon.

Encore un petit vol ?
 
Carrack  




Cela faisait bien trois jours que le démon traînait cette vieille carriole usée. Après avoir récupéré des morceaux de la grosse loutre il était descendu vers le Territoire nain pour son rendez-vous. En chemin, le démon avait profité de l'insouciance de certains habitants pour remplir son stock de marchandise en empruntant une charrette et en y mettant tout ce qui lui passait sous la main. Cela avait quelque peu agacé les habitants et un démon qui traîne dans les parages est toujours le coupable c'est pourquoi celui-ci ne voyageait que de nuit.

Darkame passa la frontière des Hommes une nuit ou la lune était haute et claire, lui permettant ainsi de se repérer bien plus facilement que d'ordinaire. Après une bonne heure de marche, la roue de la charrette sortie de son axe stoppant ainsi la progression de l'expédition. Le démon jura tellement vulgairement que son compagnon miniature se boucha les oreilles.

La situation était compliquée, un chariot rempli a raz bords de marchandise, une roue cassée en pleine nuit et pas l'ombre d'un village aux alentours ... Le démon soupira.

Il sorti sa petite créature de sa besace et la posa sur le dessus de ses trésors cachés sous une bâche. Lucy et le démon débâtirent un bon moment pour trouver une solution au problème. Ils fouillèrent dans leur cargaison et trouvère une boite de chandelle. Dépité le démon essaya de faire de son mieux pour refixer la roue grâce à la cire liquide.

Il réussit à tenir comme cela environs 3 ou 4 jours, faisant couler la cire chaude dans l'essieu en bois. Il marcha sortait du bois régulièrement pour se faciliter le chemin cependant le chariot ne tiendrait pas bien longtemps.

La nuit du quatrième jour, ce qui devait arriver arriva. La roue refusait de continuer comme si elle était mue par une force propre. Heureusement pour lui, le démon apercevait au loin les cheminées fumantes d'un hameau. Délaissant alors son fardeau, le démon se dirigeât vers la petite bourgade en plein milieu de la nuit. Par chance il trouva vite ce qu'il cherchait. L'auberge, petit bâtiment de bois presque branlant était encore ouverte et quelques piliers de comptoir finissaient leur choppe. Sur le pas de la porte, Darkame ne bougea pratiquement pas. l savait que les démons n'étaient pas bien perçus et il ne voulait pas effrayer sa porte de sortie.

Lorsque l'aubergiste le remarqua, le bonhomme bien en cher marqua une pause, les yeux écarquillés. Après quelques d'immobilité pour montrer qu'il ne leur voulait pas de mal, le démon entra enfin dans le bâtiment en prenant soin à ne pas faire de gestes brusques. Il demanda alors au tenancier :


" Je ne suis pas là pour chercher la bagarre. Mon chariot est cassé et j'ai besoin d'un moyen de transport pour rentrer chez moi."


Le démon marqua une pause et regarda tout autour de lui. Les poivrots ne lui prêtaient guère attention, trop occupés à lorgner leur dernière goutte d'alcool.

Darkame se retournant vers l'homme joufflu et reprit.

" Si vous avez un chariot à vendre je suis preneur ... "

L'aubergiste fronça les sourcils, il nettoyait cette choppe depuis un bon moment maintenant ... Il reprit de sa voix grasse :

" Si vous attendez demain, je pourrais vous présenter quelqu'un qui saura quoi faire. Cependant, vous devrez attendre quelques jours, le temps qu'il se repose ... *

Cette phrase intrigua grandement le démon qui marqua son intérêt en relevant un sourcil. Attendre plusieurs jours ? Dans l'état dans lequel il était, il aurait besoin de repos également ... Il pourrait sûrement chaparder quelques babioles en plus !

Un sourire étira ses lèvres fines.

" Très bien, je vais écouter vous conseil. J'ai besoin d'une chambre maintenant ... "

L'aubergiste souri à son tour, lui demanda 3 pièces de bronze pour la nuit et après avoir été payé, il lui indiqua la chambre à l'étage. L'escalier grinçait et le lambris était sale mais à quoi bon s'en plaindre ? Le démon se dirigeât vers la pièce qu'il lui était allouée. Une petite chambre donnant sur une cour pavée, juste devant les écuries. Les draps étaient propres, le miroir avait quelques tâches mais cela suffirait bien pour quelques jours.

Le démon posa sa besace et Lucy en sorti. Ils allèrent tous deux se coucher sur la paillasse dont le matelas fait de foin leur grattait légèrement le dos.
Au matin, l'aubergiste frappa à la porte pour le réveiller. Une fois debout le démon se lava rapidement le visage et sans prendre le temps de boutonner sa chemise, il suivi l'homme dont la bedaine menaçait de faire craquer son pantalon.

Ils arrivèrent en vue de la place centrale ou une masse grisâtre se soulevait régulièrement. Le démon lança un regard interrogateur à l'aubergiste qui lui fit un sourire mystérieux. En approchant, on pouvait distinguer des ailes sur le côté de la masse. Le démon se pétrifia alors et lança un regard noir à son guide.

" un dragon, c'est ça votre moyen de transport ! "

L'homme bouffi souri.

" Ne vous fâchez pas, m'sieur. C'pas vraiment un dragon. Tenez, allez voir sa tête ! "

Le démon obéit et fit le tour du dragon. Ce qu'il vit le surprit. On aurait plus dit un cheval qu'un reptile ... Maintenant il voulait savoir ce dont quoi il retournait.

Il s'assit devant le museau du dragon et attendit que la bête se réveille.



Dernière édition par Darkame le Mer 11 Mai - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Carrack

Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Style de combat : Dragon faiblard


MessageSujet: Re: Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)   Lun 11 Avr - 22:29

Est-ce qu'il vous était déjà arrivé de vous réveiller pour la seule et bonne raison que quelque chose de nouveau, silencieuse et imperceptible se tenait devant vous alors qu'elle ne se trouvait pas là avant de dormir ? Vous êtes vous déjà réveillé uniquement à cause de cette sensation, insidieuse et hautement dérangeante, voire malsaine, d'être surveillé ? Eh bien Carrack, lui, se réveillait toujours dans ce genre de cas, et en sursaut s'il vous plait ! Ce matin là ne dérogeait nullement à la règle. Bien entendu, son sommeil se fragilisait à mesure que les rayons apparaissait, mais sa fatigue lui aurait laissé un peu plus de temps. S'il n'y avait pas cette présence un peu plus noire que d'habitude. Oh, Carrack était habitué à ce qu'on le réveil malgré lui, mais cette fois...ce fut plus sournois. Obéissant à un impératif du type « DEBOUT Y A QUELQUE CHOSE ! » qui lui donnait un petit frissons, il ouvrit les yeux, sursautant légèrement en voyant des pieds, suivit de près par des jambes et tout le tanti, devant lui. Les gens n'avaient décidement aucune considération pour lui. Après tout ce qu'il faisait, il ne pourrait pas avoir quelques heures de répit supplémentaire ? Soupirant, Carrack finissait d'ouvrir ses mirettes et se relevait du mieux qu'il pouvait malgré quelques courbatures. Toisant de toute sa stature l'inconnu qui campait devant lui, il finit par établir un contact télépathique, assez pénible si tôt le matin.

  «si vous voulez mes services, faudra attendre un peu. Dernières courses pénibles et réveil tout aussi...dérangeant. »

Bien qu'il essayait de se constituer un sourire aimable, Carrack avait bien appuyé le « dérangeant » il ne savait pas trop pourquoi. Lui faire comprendre qu'il n'avait pas apprécié ce début de journée ? L'odeur des pieds ? Ou simplement une impression générale qui lui déplaisait chez l'individu. Son physique ? Oh non, il était bien placé pour ne pas prendre en compte ailes et cornes, fussent-elles d'un démon. Car, bien sur, Carrack savait à qui il avait affaire. Un démon. Certes il n'avait pas vraiment l'air de lui vouloir du mal, du moins pour le moment. Non, c'était un ensemble de circonstances qui l'agaçait. D'autant plus que la place commençait à s'agiter. Le marché s'installait et il faudrait peu de temps avant qu'on ne lui fasse comprendre que son derrière prenait beaucoup de place. Mais bon, ce n'était pas avec les maigres pièces qu'il avait dans sa petite bourse (accroché au ceinturon de son harnais) qu'il pouvait se permettre de faire la fine bouche. Dans un long baillement et quelques petits étirement dérisoires, l'hybride tourna le dos au démon.

« on risque de déranger. Si vous souhaitez m'expliquer ce que je peux faire pour vous, vous feriez mieux de me retrouver un peu plus tard, hors du village. »

On pouvait bien dire que cette personne tombait assez mal, il était très rare que Carrack se montrait aussi bourru...
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)   Mer 11 Mai - 17:34

Message de Darkame, démon.

Encore un petit vol ?
 
Carrack  





L'hybride se réveilla enfin, cligna des yeux pour essayer d'en faire partir la fatigue sans grand succès . Le Dragon-cheval se releva de toute sa hauteur, dominant le démon de plusieurs pieds. Celui-ci d'ailleurs n'aimait vraiment pas ça, devoir lever les yeux vers quelqu'un (ou quelque chose) lui donnait envie de frapper sans raison.

Un contact télépathique s'érigeât et la voix de la "chose" résonna dans sa cavité cérébrale.

« Si vous voulez mes services, faudra attendre un peu. Dernières courses pénibles et réveil tout aussi...dérangeant. »

Darkame avait très bien compris l'allusion. Il fit un sourire crispé de colère à son interlocuteur sans pour autant faire semblant de formuler une réponse. Autour d'eux la place commençait à s'agiter, l'odeur du pain tout juste cuit assaillit les narines du démon et détourna momentanément l'attention de celui-ci. Son ventre gargouilla si fort qu'on aurait dit qu'un monstre en colère y avait élu domicile.

La voix revint lui indiquant qu'ils devraient se retrouver hors de la ville, quelques heures plus tard, afin de sceller un accord. Darkame ne répondit rien mais hocha la tête pour marquer son assentiment. Il se détourna alors sans un mot, fit quelques pas puis se retourna pour finalement ajouter :

« Je vous laisse votre mâtiné ... Retrouvez moi après le repas de la mi-journée. J'ai un chariot plein et immobilisé qui attend a une chandelle à pied, vers le nord est. »


Il attendit un signe de compréhension et d'acquiescement. lorsqu'il le reçut il se dirigeât rapidement vers la boulangerie ou une foule de paysans se pressaient déjà pour recevoir leur boule de pain.  Lorsqu'ils l'aperçurent, servis ou pas, tous s'éparpillèrent sur la place en tremblants de peur.

Darkame reparti vers l'auberge en mordant dans son pain encore chaud, il en profita pour jeter un dernier coup d'œil à l'hybride, curieux de le voir se déplacer ou interagir avec son environnement. Dans le bâtiment branlant qui lui servait de chambre, le démon retrouva son compagnon et partagea son petit-déjeuné avec lui. Une foule de questions se bouclaient dans sa tête. Un dragon croisé cheval ? Naturel ? Surement pas. Mais qui serait assez fou pour tenter l'expérience ? La folie, était une compagne très rependue parmi ceux de sa race. Lui-même en atteignait parfois les frontières lors de ... soirées.

Un peu avant midi, l'aubergiste frappa à sa porte pour lui apporter son repas. Le démon l'avait demandé et le brave homme ne voulait pas échauffer le démon et avait obéi même si ce n'était guère dans ses habitudes. Sur le plateau, un bol contenant un bouillon de légumes fumait doucement. Une tranche de lard fumé attendait sagement sur l'assiette voisine, accompagné d'une tranche de fromage légèrement piquant, très apprécié par les nobles en ce moment. Enfin, deux tartine beurrée terminaient le repas. Le ventre du démon gargouilla encore une fois, à croire qu'il passait ses journées à avoir faim !

Il remercia l'homme, ferma la porte et commença à dévorer le tout à belle dent. Cette bourgade, bien que petite, savait recevoir ! Même les démons ... En tout cas, on y mangeait bien et c'est tout ce qui lui fallait. Le repas aussitôt avalé, Darkame dévala les escaliers, déposa le plateau vide sur le comptoir et sorti de la salle a grandes enjambées.

Il pria intérieurement pour que rien ni personne ne s'était amusé à fouiller le chariot. Arrivé sur la place, il s'élança dans les airs en déployant ses grandes ailes, faisant crié au passage quelques femmes occupées à bavarder non loin de lui. Une quinzaine de minutes s'écoula doucement, il fini par apercevoir son chariot a terre et amorça la descente. La bâche était toujours en place, aucune trace de passage. Les animaux avaient dû éviter la zone à cause de son odeur.

Il ne lui restait plus qu'à attendre et pour faire passer le temps, il entreprit de réaliser un inventaire de ses "possessions".




Dernière édition par Darkame le Sam 28 Mai - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Carrack

Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Style de combat : Dragon faiblard


MessageSujet: Re: Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)   Mar 17 Mai - 11:45

Ronchonnant encore un peu face à son manque de sommeil, Carrack s'éloignait lentement du village, souhaitant plus que tout de trouver un peu de calme avant de commencer sa journée de travail. Il n'avait vraiment pas assez dormit et tout son corps semblait le lui hurler. Parmi les reproches corporels, les blâmes de ses muscles ou encore les railleries de son encéphale, l'hybride parvint enfin à se trouver un petit coin douillet. Rien ne valait une bonne grange remplie de foin. S'assurant qu'elle était réellement vide, il se jeta ensuite sur une des piles, soupirant de joie et refermait les yeux, comptant bien dormir une toute petite heure supplémentaire. Juste une seule.
Mais hélas, nous savons tous que se rendormir une « toute petite heure en plus » avait bien plus de chance de s'étirer en « bon gros retard ».

Légèrement paniqué, il ne pouvait pas se permettre de se faire mal voir, il se releva si vite qu'il manquait de se prendre une des poutres de la grange et s'envola bien vite. Qu'avait donc dit le démon ? À une chandelle à pieds vers le nord est ? Carrack ne prit pas le temps de réfléchir bien longtemps. Le nord est était une indication suffisante en elle-même. De fait, malgré l'altitude qu'il avait choisit de rejoindre, de peur qu'on puisse penser que le chemin était confus, Il vit bientôt la charrette indiquée par le démon et, dans un long et profond soupire, il mit patte à terre. Le démon était occupé a vérifier son chariot. De quoi avait-il peur ? Personne ne volait ici, la bourgade était si petite que de toute façon tout le monde connaissait tout le monde et leur possession respective. Personne ne pouvait obtenir un tabouret sans que cela ne se sache. Cela se voyait que le démon n'avait pas une si grande expérience que cela.

Toussotant pour indiquer ça présence, était-ce vraiment utile en fin de compte ? Carrack attendait à une distance respectable, voulant se rattraper de son comportement précédant. Après tout, il était un client, et ce malgré un grondement qui provenait de son estomacs. « imbécile » si dit l'hybride qui avait encore sauter un repas pour dormir. Se concentrant sur le démon :

  « me voilà. Et donc, comment je peux être... » , grondement suivit d'un tapotage de ventre discret, « … utile ? »

Pour ceux qui le connaissaient, Carrack était un curieux de « naissance » et au vu des formes sous la bâche, il aurait été ravi de pour jeter un coups d'oeil, farfouiller, juste pour savoir ce que le démon transportait. Des armes ? Des bijoux ? Peuh, tout ce qui importait au Draponey était d'assouvir sa curiosité. Aussi dut-il se faire violence pour ne pas s'approcher d'avantage. Après tout, ça ne le concernait pas. Et ce fut pendant de longues secondes qu'il attendait la réponse de son client, un sourire crispé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Encore un petit vol ? (Carrack - Darkame)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-