Partagez | 
 

 Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 0:30

Message de Hassam Strongshield, nain.

Cette chaude matinée signait la 400ème journée passée depuis l'intronisation d'Hassam StrongShield dans l'Ordre de la Sainte Voix. Il s'était rapidement passionné pour le culte de Sainte Célestine, et était probablement le plus érudit des Ordinés à propos de celui-ci. Pourtant, il n'était qu'un prêtre de bataille, et inactif avec ça, car l'Ordre ne prenait pas part à des batailles. Son rôle se résumait à guérir les lanciers de première ligne lorsqu'un cavalier fou attaquait la forteresse. Son travail présentait ses avantages, cependant. Certes, il était peu payé. Mal payé. Mais outre ces quelques pièces, il avait accès à un toit. Les repas n'était pas très nanesques dans cette organisation de foi : on se passait de frugaux repas pour se consacrer à l'adoration de la Sainte Repentia.

Aujourd'hui, Célestine avait convoqué le Nain dans les Montagnes Enneigées pour ce qu'elle avait appelé « Une réunion religieuse ». Malgré son simple statut, Hassam était devenu peu à peu l'ami de son Adorée. Un certain respect semblait acquis au religieux qui avait été solitaire une longue partie de sa vie. Il croyait avoir retrouvé ses compagnons d'antan au sein de l'Ordre. Outre l'adoration d'une divine figure, c'était un moment d'unité au sein d'une immense communauté, ou chacun connaissait et souvent appréciait l'intégralité de son régiment. Pour ce qui était de son échelle, le plus ancien et le plus jeune des Prêtres étaient les plus fidèles des amis qu'il avait pu voir au cours de sa nanesque vie ! Célestine n'était pas aussi inaccessible que l'on pouvait le croire. Toujours ferme, elle ne se laissait jamais aller à la faiblesse. Pourtant, son cœur s'ouvrait (un peu) lorsque ses fidèles lui parlaient. Hassam StrongShield partageait une caractéristique avec certains des prêtres de l'Ordre, et que la plupart des autres membres, des lanciers aux archers, ne possédaient pas. Leur Foi était éveillée au delà de Célestine. Célestine, pour eux, représentait quelque chose de bien plus large qu'une divine Idole. Elle était l'allégorie de la Lumière et de la Pureté.

À Midi, StrongShield entamait la Sainte Ascension. Parole de Nain, il n'avait jamais connu un froid pareil ! Né dans les chaudes Mines, il n'avait pas l'habitude du froid, et le contraste avec la chaleur de la journée fut violent et réellement ralentissant. Hassam se résolut à durcir le bout de ses doigts et de ses orteils. Dès qu'il eut le sanctuaire en vue, la traversée devint presque agréable. L'énergie qui en émanait apaisa instantanément ses peines. En traversant l'entrée, il découvrir deux immenses rangées de chandeliers à 3 branches, et, au fond de la salle, sous un tableau la représentant, la sublime Célestine entourée d'une aura plus puissante qu'à l'accoutumée. De plus, les deux Grands Prêtres étaient en présence. Et à part eux trois.. personne. Le Nain comprenait qu'il se tramait quelque chose. Aujourd'hui, sa vie basculerait. Il annonça d'une voix calme et sobre, comme il convenait en ces lieux, son arrivée :

« Salutations, Saints. »
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 1:35

Message de Célestine Repentia, humaine.

Aujourd'hui, un destin allait changer. Quelques jours auparavant Célestine avait convoqué un des prêtres de l'Ordre du Chemin Sacré. Hassam Strongshield. Celui ci n'était en rien un prêtre ordinaire tel que l'on pouvait en apercevoir au sein de la forteresse. Non, il s'agissait d'un nain, sans hache, et d'un érudit du Culte. Sans nul doute celui-ci était tout aussi habile que Cornelius pour la chose de la religion, et débrouillard qu'Helayn pour ce qui est que de converser avec une personne. Il n'était pas taillé pour un petit poste. Il fallait voir plus grand, et lui attribuer des responsabilités dignes de sa dévotion et de son intellect. Elle l'avait déjà rencontré plusieurs fois, et au fur et à mesure des mois avait appris à l'apprécier d'avantage que la moyenne des membres du Culte. Mais il ne fallait voir dans tout cela une histoire de favoris, car tous savaient qu'il méritait ce qui l'attendait.

Il fut débattu longuement au sein du Conseil du Culte  du rôle à attribuer à ce nain, second représentant de son espèce dans cette religion. Il va sans dire que le Chambellan et le Maréchal de l'Ordre de la Sainte Voix lui donnait sans hésitation un poste à hautes responsabilités. Mais le reste du Conseil restait plus réserver. Les administrateurs ne voyaient pas la chose d'un bon œil. Pour eux, seul Cornelius, le Grand Maître actuel, pouvait diriger un Ordre autre que celui régit par la Sainte. Il n'était en aucun cas bien vu qu'un ''nouveau'', qui n'était même pas passé par des postes intermédiaires, prenne le contrôle de la branche la plus sacrée du Culte. Cependant, et comme il est de coutume, il s'agit de L'Ordre de la Sainte Voix qui eut le dernier mot. Et bien que Célestine n'était pas à ce Conseil, le dernier vote est positif à unanimité pour attribuer au nain au bouclier le poste qui lui était du.

Dès lors, Célestine lança la convocation au sanctuaire, et s'y rendit elle même. La route était longue est périlleuse pour atteindre les sommets enneigés, et son périple, elle ne le faisait pas toute seule. Avec elle, la moitié de L'Ordre de la Sainte Voix était présent, en plus des deux Grands Prêtres du culte et de presque tous les prêtres de L'Ordre du Chemin Sacré. Cela faisait un beau convoi. L'ascension était longue et se faisait dans un froid telle que certain ne l'avait jamais connu. D'autres se demandaient comment Célestine, en simple vêtements de toiles et de simple soulier avait pu gravir la montagne et atteindre Le Sanctuaire. En effet cela semblait être du ressort de l'impossible. Mais ils oublièrent tous le détail que la saison était des moins propice pour une ascension.

Enfin ils arrivèrent au Sanctuaire. Au vu du temps prit pour l'ascension, il ne devait pas avoir plus d'une demi journée d'avance sur le nain, heureusement pour eux, la neige qui battait fort avec le vent aura recouvert toutes les traces, laissant ce dernier dans le doute jusqu'au bout. Il fallait dire que La Sainte aimait particulièrement les mystères, et que pour elle rien n'était plus important que de réussir ce que l'on avait commencé. C'était une perfectionniste. Elle ordana d'allumer tous les chandeliers et tous les cierges. Ainsi, Le Sanctuaire qui ne comptait à son habitude que deux prêtres et  quelques gardes étaient maintenant tout lumineux et animé par la vie. Nombreux fur ceux qui allèrent prier au fond de la grotte, sur la stèle où était l'armure avant que Célestine ne la trouve. Y s'y trouvait encore quelques petites babioles. L'on pouvait surtout trouver une bague, en or massif. Il va sans dire qu'elle valait une fortune, mais jamais le Culte n'en trouva la moindre utilité ni désira la vendre. Elle était sacrée, et devait rester au Sanctuaire. Cependant, elle fut arrachée,  et dans l'anneau intérieur l'on y grava le plus petit possible les initiales H.S. .

Alors que le travail venait d'être remis à la Sainte depuis peu, le Nain entra dans la Grotte de L'Illumination. Il n'y trouva cependant ni troupes, ni prêtres.  Juste la Sainte et ses deux Grands Prêtres tout au fond du hall. Le Maréchal Stanislas Humpfray avait regretté que Célestine lui confit l'Ordre en son absence, car il ne pouvait pas assister à l'élévation de l'un des siens. Mais les ordres de la Sainte étaient indiscutables. Strongshield s'avança, et salua Célestine. Son ton était humble et franc, comme d'habitude, il n'y avait aucun miel qui coulait dans ses paroles, et cela lui plaisait. Elle ne regrettait en rien son choix. Ainsi commença la cérémonie d'élévation. La Sainte descendit les quelques marches, le nain s'agenouilla avec respect. Cornelius et Helayn descendirent à leur tour, l'un portant le livre des lois sacrés, l'autre portant le Codex. Les deux livres furent superposé et tenus devant la Sainte par les grand prêtres. Elle mit alors sa main droite sur les livres, et sa main gauche sur la tête du nain.

« Ôh toi frère, qui a exécuté la Sainte Ascension. Toi qui en ce lieu béni et aux yeux de tous est un frère de nôtre Culte Sacré, reçoit Sa bénédiction. Reçoit l'appel de ta destinée. Suis La Voie qu'Il t'a tracé, et aujourd'hui, avec nous, élèves toi ! Car aujourd'hui tu renais. »

Les deux Grands prêtres écartèrent les livres, qui sont les toutes premières éditions manuscrites de l'histoire du Culte, et la Sainte s'agenouilla pour prendre la main droite du nain, et y glissa à son auriculaire la bague Sacrée, baptisée la Principa (première). Elle s'illumina, accordant au nouveau Pontifex Maximus un don de lumière, permettant de bénir ses alliés au combat et de ne jamais ployer le genoux à terre. Puis elle releva le nouveau Grand Prêtre par les épaules, et se dirigea vers le second hall en contre bas dans la grotte. Ils descendirent un escalier qui les mena à un balcon dans un pièce souterraine taillée dans la roche. Là, toute la troupe et les prêtres étaient réunis. Célestine s'effaça pour laisser place au nain. Tous s'écrièrent ''PONTIFEX MAXIMUS'' à la vu d'Hassam. Plusieurs fois ils l'acclamèrent. Et quand cela était finit, tous attendaient qu'il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 2:24

Message de Hassam Strongshield, nain.

Les Saints personnages entamèrent la cérémonie. Désormais il comprenait. Hassam rejoindre les deux Grands Prêtres sur la décision de Célestine. Ceux qui furent ses modèles étaient désormais ses égaux. Cette pensée faisait frissonner le fier Nain. Il écoutait attentivement Célestine :

« Ô toi frère, qui a exécuté la Sainte Ascension. Toi qui en ce lieu béni et aux yeux de tous est un frère de notre Culte Sacré, reçois Sa bénédiction. Reçois l'appel de ta destinée. Suis La Voie qu'Il t'a tracé, et aujourd'hui, avec nous, élève toi ! Car aujourd'hui tu renais. »

Il fut équipé de la Principa, qui serait son objet de commandement, qui était avant tout la représentation de la confiance.

StrongShield était le premier dignitaire religieux qui n'était pas de race humaine. Parole de Nain, l'Ordre était totalement acquis à Célestine ! Sa décision faisait foi, et nul ne la contestait. Quand bien même son meilleur archer n'aurait jamais vu un cheval, elle aurait pu le faire devenir cavalier, et même faire abandonner son arc. Son pouvoir de persuasion était infini parmi ses adorateurs.

Ces adorateurs étaient d'ailleurs réunis dans la pièce où Célestine conduisit Hassam. Plus de 150 hommes étaient présents dans une immense salle, probablement taillée pour protéger les voyageurs du froid ou pour se restaurer après la prière. Les hommes clamaient ''Pontifex Maximus'', ce qui emplit le Nain de fierté. Conscient des nouvelles responsabilités qui lui incombaient, et après une bénédiction de la Sainte Célestine, il s'avança face à eux. Sa première parole fut :

« Merci »

Il leva sa bague au ciel et accorda la première des bénédictions à toutes les troupes en présence. Il mesurait la puissance de l'objet, et aussitôt une impression ressortait de la foule guerrière : ils semblaient plus robustes, mais surtout plus unis. Une armée de ce type pouvait être redoutable et démotiver des armées plus grandes qu'elles, ou l'organisation faillirait. Trop peu habitué pour le moment à ses nouvelles fonctions, Hassam choisit de rejoindre ses soldatsn, en sautant directement devant eux. Il embrassa d'abord chacun des Prêtres, puis salua la main de tous les soldats présents. Bénissant chacun par son nom, il avait cette folle capacité de galvaniser les troupes. Tous les soldats étaient prêts à mourir pour Célestine, mais surtout prêts à vivre pour elle ! Confiants en les soins de StrongShield, ils hurlaient son nom, à l'unisson.

Une fois qu'il eut fait le tour des troupes, Hassam alla voir ses frères Prêtres, désormais sous son commandement quasi-exclusif. Il s'assura de la fidélité de ceux-ci, promettant que tout homme sous ses ordres faisait passer la vie des autres avant la sienne. L'un d'eux s'avança fasse à lui et lui serra la main. Il monta face à Célestine, présenta ses excuses à genoux, et quitta la pièce. Une contestation s'éleva dans la salle, que le Pontifex calma d'un geste de la main. Les autres Prêtres promettaient qu'ils seraient toujours loyaux à l'Ordre. Hassam remonta au balcon et adressa ses respects à chacun des Grands Prêtre, avant d'annoncer :

« L'Ordre est une organisation libre mais où chacun doit être engagé. Je vous présente mes respects, Sainte. »

Pliant un genou à terre, il prêta à nouveau allégeance à la Sainte Célestine. Il la vouvoyait plus par cérémonialisme que par obligation, car il savait qu'il entrait désormais dans le cercle privé de ceux qui pouvaient tutoyer Repentia en public. Ayant montré ses respects à chacun, il sortit de la pièce. Il entendit soudain des pas dans la neige, et des ombres se mouvaient à l'entrée du sanctuaire. Il déclara l'alerte et durcit son visage et son corps et bloqua l'entrée de la porte de la grande pièce de son bouclier. Il se mit à réfléchir à une solution, ne connaissant ni le nombre, ni les compétences des agresseurs.
Revenir en haut Aller en bas



Gaal

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Style de combat : Hmm... Démoniaque


MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 2:50

Gaal en avait marre d'attendre dans la neige, et encore, il avait de la chance, la température était bonne. Il maudissait cette foutu neige et ces foutus montagnes. La cité lui manque, il n'aurait jamais crut dire ça un jour mais ça n'avait jamais été aussi vrai que maintenant. Mais voilà qu'un client capricieux voulait la tête de l'autre timbrée qui se prenait pour une sainte. Il cracha par terre. Pourquoi avait-il accepté cette mission... Il n'avait aucune chance d'en sortir vivant. La soi-disante sainte et comme même puissante et il ne doutait pas une seule seconde qu'elle hésite à le tuer. Si il avait accepté cette mission périlleuse c'était seulement pour l'argent, comme d'habitude.

Gaal était entouré de vingt-cinq soldats. Pour cette mission, il avait du recruter des soldats pour augmenter leurs chances de survie. La seule chose qui le dérengeait dans cette alliance provisoire,  c'est qu'il allait devoir partager l'argent. Rien qu'à cette idée, Gaal frissona. Les mercenaires, soldats et assassins qui l'entourait représentait la pire vermine du continent. Le commanditaire n'avait pas pris les choses à la légère. Il voulait que tout soit parfait, pas trop de dommages collatéraux mais pas trop de témoins non plus. Abruti d'humain... Les voilà à attendre comme des idiots que Célestine Repentiz sorte de son foutu sanctuaire dans lequel elle n'arrêtait pas de débiter des anneries.

Il entendirent un bruit. Un bruit de pas. Ils se mirent tous en mouvement. La personne qui avait émit ces bruits était positionnée à l'entrée de la seconde salle du sanctuaire, bien décidée à leur barrer la route. C'était un nain, sûrement un des partisans de la secte de Célestine. Gaal intima à ses hommes de se préparer au combat et d'avancer lentement...
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 3:31

Message de Célestine Repentia, humaine.

Le nain s'adaptait bien à son nouveau poste et cela ne pouvait que réjouir La Sainte. Il avait réussi à prendre en main les hommes dès le début, son alliance lui donnait un redoutable pouvoir d'influence envers tout le monde, et cela ne semblait contenter toute l'assemblée. Il fallait cependant bien se plier à la volonté de la Sainte. Personne ne pouvait rien y faire. Tant qu'elle serait vivante et qu'il continuerait sur cette voie, personne ne pourrait l'atteindre, et il semblait le savoir. Il faisait parti du cercle privilégié autour de Célestine, dès lors, personne n'y pouvait rien.

La salle était euphorique mais chacun tenait les rangs. Hassam passa parmi ceux qui désormais étaient ses subordonnés et s'assura leur fidélité. Quel geste des plus normal pour une intronisation. Satisfaite, la Sainte descendit de son estrade, avant d'être saluée par tous, menés par le nouveau Grand Prêtre. Un sourire se dessina sur son visage, jusqu'à ce que le nain eut une réaction étrange. Il couru vers l'escalier et se mit à bloquer l'unique sortie avec son grand bouclier. Immédiatement la garde réagit, si le nain l'avait pressenti, d'autres aussi. Toute la garde rapprochée sur mis autour d'elle, et elle fut emportée derrières des rangées de troupes,  bien loin de ce qui pourrait être la futur première ligne.

Cependant, La Sainte détestait cette idée. Elle ne pouvait s'imaginer derrière ce rempart humain alors que des hommes pouvaient mourir. Elle décida de prendre les choses ne mains. Elle s'élança, bousculant sa garde et la troupe devant elle, et couru vers l'escalier, sa garde à ses talons. Elle gravit l'escalier et arriva à la sortie bloqué par le nain qu'elle poussa dans le dos en avant pour forcer le passage. Arriver dans le premier hall, elle dégaina, prête à aller accueillir ceux qui pourraient attenter à vie de tous. Elle s'écria alors :

« Chargez pleutres ! Ou regardez Votre Sainte faire le travail toute seul ! »

Elle ne perdit pas un instant, continuant sa charge inexorable vers ses adversaires, sa garde juste derrière, ainsi que les hommes qui s'activèrent pour la rejoindre. Elle ne savait pourtant rien de ce qui l'attendait...
Revenir en haut Aller en bas



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 17:37

Message de Hassam Strongshield, nain.

Célestine s'était lancée tout de go dans un assaut hasardeux, avec sa garde proche à ses trousses. Déboussolé dans un premier temps, Hassam était fasciné par sa façon de se mouvoir. Elle rayonnait de mille feux, et bientôt StrongShield la rejoint dans la bataille. Les embusqués avaient atteint le milieu de la pièce et Elle avait engagé sur un ennemi, et ses gardes étaient dans diverses situations de duel, allant du face-à-face au trois-contre-un. Le Nain évaluait le nombre des ennemis présents à 10 ou 12, et s'attendait à d'autres combattants à l'extérieur. Peu importe leur nombre, ils ne pourraient pas assaillir le sanctuaire en entrant à plus de 30 à la fois. Malheureusement, la petitesse de l'endroit entravait aussi les soldats de l'Ordre présents, et seuls les hommes d'armes et les Prêtres auraient leur épingle à tirer du jeu ici. Quatre Prêtres encadraient leur nouveau Pontife, et des soldats rejoignaient Célestine. Les archers et les lanciers se tenaient repliés dans la seconde salle, prêts à tirer sur celui qui y entrerait.

Hassam StrongShield aperçut soudain une vieille connaissance. Le démon qui semblait diriger les troupes était en quelque sorte, un grand ennemi pour le Nain. Il restait dans son esprit un grand empoisonneur et un lâche, qui habituellement fuyait les guerriers. Pour la première fois cette immondice affronterait Hassam frontalement. Certes, il était accompagné, mais il ne pratiquerait certainement pas une lutte juste, et encore moins un noble duel. Hassam guettait ses mouvements et s'attendait à le voir disparaître, ne connaissant pas ses pouvoirs. Voyant qu'il était couvert par ses Prêtres guérisseurs et que toutes les troupes ennemies ne pouvaient tourner le dos aux Ordinés qui avaient désormais engagé le combat, fixa son regard sur celui qu'on lui avait indiqué comme Gaal, mercenaire efficace mais qui salissait sa proie, et qui ne connaissait pas la notion de "crime parfait". StrongShield s'attendait à une fourberie et ne le lâcherait plus des yeux. Durcissant ses membres supérieurs, il appela à lui :

"Épéistes, encerclez cet homme et ne le laissez pas fuir."

Deux épéistes s'étaient placés autour du démon, et les affrontements faisaient rage dans le sanctuaire. Si un seul assaillant avait perdu la vie, des mains de Célestine, quatre hommes d'armes de l'Ordre étaient déjà tombés au combat. La défense de leur possession tournait au fiasco, il fallait agir vite.
Revenir en haut Aller en bas



Gaal

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Style de combat : Hmm... Démoniaque


MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 17:59

A priori l'alarme générale venait d'être sonnée. Célestine et ses imbéciles de prêtres se ruait sur ses hommes. Pas de chance pour eux, l'entrée était petite et leur avantage numérique ne leurs servirait à rien, surtout face à l'élite des mercenaires. La priorité était Célestine, le reste importait peut, si il devait il y avoir des morts, il y aurait des morts. Il regarda la mélée et croisa le nain des yeux, un certain Hassam. Gaal se souvenait de lui, il l'avait croisé sur la route sur le littoral humain alors qu'il accomplissait une mission. Ce nain était un abruti de rêveur qui pensait pouvoir sauver le monde et le faire vivre en paix. Gaal allait lui enseigner ce qu'était réellement la vie.

Hassam sembla le reconnaitre, car il ordonna à ses hommes de se jeter sur lui et de l'encercler. Gaal ricanna, si il devait arriver au portes de la mort, ce ne serait sûrement pas deux petits religieux qui l'y emmenerait... Les deux soldats se jetèrent sur lui, épée au poing. Gaal dégaina à son tour sa hache, et prononça l'enchantement. Il prit un élan et trancha la jambe du premier, le sang gicla. Sa soif de sang et son élan furent tels qu'il décapita le second. Les yeux du soldat se révulsèrent sa tête roula sur le sol jusqu'au pied d'un prêtre qui prit la fuite, appeuré. Puis Gaal sentit une vive douleur au bras, il avait été tellement occupé à contempler la tête du garde mort qu'il n'avait pas vu que l'un deux lui avait infligé une coupure au bras gauche. La colère monta en lui. La priorité n'était plus Célestine, mais Hassam.

Il prit fermement se hache et se jeta dans la mélée pour pouvoir atteindre ce nain. Il le haissait, il avait envie de le tuer, lui, et tout ses proches. L'esprit de Gaal ne resonnait plus correctement. Sa fureur emplissait toute sa tête. Aujourd'hui il allait faire comprendre à ce nain qui dominait qui.
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 18:38

Message de Célestine Repentia, humaine.

La charge avait été donnée, et rapidement le corps à corps s'engagea. Il n'y eu qu'une dizaine d'adversaire en face d'eux dans un premier temps. Un de ces imbéciles osa tenir tête et provoquer Célestine en duel. Il agita sans grande dextérité ce que l'on pouvait dénommer une arme, s'il est vrai qu'un couteau à beurre se rangeait dans cette catégorie. Elle avait envie de rire face à quelque chose d'aussi pittoresque. L'on aurait cru voir une personne malade convulser tellement ses gestes étaient aléatoires. La Sainte laissa l'homme briser sa charge sur sa parade, et de sa main gauche le saisi à la gorge,  puis l’entraînant au sol lui brisa la trachée d'un coup fort. Elle regarde autour d'elle, Hassam, son Pontifex Maximus avait suivi sans hésitation. Mais plus d'un homme était déjà tombé au combat, et cela ne pouvait qu'enrager Célestine. Deux épéistes se lancèrent, sur les ordres du nain, sur un démon en particulier. Celui ci lui disait quelque chose, elle l'avait déjà rencontré. Lui aussi était pathétique, pas la peine de s'en occuper. Mais c'est à ce moment qu'il sortit son épingle du jeux et abattit deux des hommes de L'Ordre, et cela semblait l'amuser. Elle ne pouvait supporter cette scène.

Elle regarda rapidement du côté de sa garde, Lizy et Tulham s'étaient déjà débarrassés de leur adversaire, sans aucune surprise, alors que Mickaïl et Trisha étaient encore aux prises avec le leurs. Les deux premiers gardes revinrent vers leur Sainte, celle ci prit le corps de l'homme qu'elle avait tué auparavant, le souleva, et utilisant la volonté divine, le projeta sur deux des mercenaires. Puis elle se dirigea vers le démon impure qui avait osé venir souiller ce Sanctuaire sacré., le tout sans prêter la moindre attention aux deux personnes qu'elle avait mis à terre. Sa garde elle, se rua sur eux, les achevant au sol, comme des bêtes qu'ils étaient, ne leur laissant pas la moindre chance, puis ils se redirigèrent vers d'autres adversaires. La Sainte elle continuait de marcher au coeur de la bataille. Ses troupes étaient engagées et chacun se battait avec courage. Et alors qu'elle n'était plus qu'à quelques pas du démon, des renforts arrivèrent.

De l'extérieur surgirent encore une petite quinzaine de mercenaires, portant le compte à environ vingt cinq adversaires. Et c'est avec cela que l'on voulait s'en prendre à son Culte ? Une bien vaine tentative. Cependant cette nouvelle troupe arrivante barra la route à la Sainte, qui se trouvait dorénavant dangereusement encerclé par plusieurs mercenaires. Elle tourna la tête et regarde son Pontifex Maximus, il la regardait aussi. Elle lui dit un sourire, puis un hochement de tête, lui accordant pleine confiance pour ce qui allait suivre. Elle ne pourrait elle même s'occuper du pleutre démon. Elle le lui confiait. Elle, elle avait une toute autre tâche. Ses troupes étaient embourbées dans la petite salle, elles ne pouvaient se déployer et se trouvaient désavantagées dans un combat face à des personnes plus agiles et moins lourdement encombrées. Elle lança un dernier regard derrière elle et s'écria :

« Ma Foi est mon bouclier, morts aux impurs ! »

Cette phrase s'adressait à tous les fervents croyants qui combattaient, mais aussi et surtout pour sa garde et Hassam.

Elle prit alors une initiative, encore. Elle se rua sur son adversaire le plus proche de la porte, misant sur le fait qu'aucun autre adversaire n'était encore dehors. Elle le plaqua puis s'élança vers l'extérieur, entraînant avec elle le malheureux mais aussi plusieurs mercenaires, cinq précisément, qui se ruèrent pour vaincre la Sainte en position de faiblesse. Alors qu'elle était au sol et qu'elle donna un coup de coude à l'homme à terre avec elle pour l'assommer, l'un des mercenaires qui était sorti se rua sur elle, elle lui donna un coup de hache dans le torse. Cependant, cela n'eut guère plus d'effet que de couper le souffle à Célestine quelques instants. Sa hache se fissura sur son plastron. L'armure n'avait pas le moindre dommage. Elle utilisa à nouveau la volonté divine pour déséquilibrer ses adversaires, lui laissant le temps de se relever. Elle était dorénavant seule à l'extérieur face à cinq adversaires qui lui tournaient autour, tout en entendant le vacarme et les cris à l'intérieur, elle espérait que Hassam pourrait gérer la situation tel que n'importe quel autre Ordonnés le feraient. Sans laisser de survivants...
Revenir en haut Aller en bas



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 19:47

Message de Hassam Strongshield, nain.

Célestine se battait fièrement. Elle avait lancé un regarde à Hassam StrongShield, qui avait été revitalisé par cette considération de la Sainte. Mais cette revitalisation ne suffisait pas à combler le coup au moral que le Nain venait d'encaisser : le démon avait écrasé sans mal ses deux hommes, même si les épéistes étaient parvenus à le blesser. Célestine se dirigeait vers lui afin de faire payer à Gaal le prix de ses actes. Malheureusement, les renforts adverses s'introduisaient dans le saint Lieu pour encercler la Cheffe des troupes. Hassam se retrouvait face à son adversaire, partisan de la violence et à l'âme impure.

Bientôt se ravivaient les souvenirs douloureux de l'attaque qui coûta la vie aux frères d'armes d'Hassam. Les démons ne vivaient-ils donc que pour tuer ? Le duel ne mènerait à rien, car le Nain se contenterait de résister aux assauts sans pouvoir mettre hors-combat son adversaire. Que faire ? Attendre que la situation se débloque ? Tourmenté, Hassam choisit la solution qui s'imposait à lui.

"Archers, à moi !"

Et les quelques archers qui avaient pour rôle de surveiller la porte n'eurent d'autres solutions que de lancer des flèches hasardeuses vers les troupes ennemies. Hassam se jeta au sol et durcit son corps. Le mercenaire aux prises avec Trisha reçut une flèche au genou, et une autre flèche frôla l'oreille du démon Gaal. StrongShield saisit l'occasion. Il se releva et frappa de son bouclier celui qui perdait le sang de sa jambe à toute vitesse. Assommé, le guerrier gisait au sol et permit à Trisha de se libérer. Gaal avait désormais face à lui deux des six plus puissants Ordinés de la pièce. Le Nain pointait son bouclier vers lui, et s'inquiétait de la tournure que l'affrontement de Célestine pouvait prendre. Heureusement, les renforts arrivaient de leur côté également, et des soldats équipés de haches se ruaient bientôt dans la salle, mais ils étaient encore loins des combattants...
Revenir en haut Aller en bas



Gaal

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Style de combat : Hmm... Démoniaque


MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Dim 28 Fév - 20:14

À peine débarrassé de ses deux ennemis, le nain et une humaine s'empressèrent de lui barrer la route. Tant mieux, il se débarrassera vite-fait de cette humaine et pourra se concentrer sur sa cible principale : Hassam. L'humaine, bien que plus petite que lui, avait l'air douée au combat. Il fera attention à ne pas la sous-estimée. Elle était vetue d'une armure complète en fer, et tenait fièrement son épée au poing. Gaal arma son bras et tenta de lui donner un violent coup de hache dans l'épaule de son adversaire. Cette dernière esquiva sans trop de difficulté. Cette guerrière, apparament surnommée Trisha, l'enervait déjà. Elle tenta une percée dans son dos mais Gaal esquiva à son tour et frappa du pied la cheville de la guerrière. Ils tombèrent tout deux au sol. Gaal se releva rapidement et tenta un assaut sur le nain, il arriva simplement à heurter ce dernier viollement. Il n'eu pas le temps de tenter quoi que ce soit d'autre, Trisha l'avait déjà rejoint. Il se tourna vers elle et se remit en garde, prêt pour un nouvel assault. Trisha le frappa à sa blessure encore ouverte, un coup fourbe. Gaal se plia en deux sous l'effet de la douleur, lacha sa hache au sol et parvint de justesse à évité un coup d'épée. Il se releva prit Trisha par les épaules et lui mit un violent coup de tête. La guerrière recula, sonnée. Le démon n'était franchement dans un bon état ni dans une bonne position pour attaquer. Mais il ramassa tout de même sa hache et se prepara de nouveau à faire face à ses deux adversaires.
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Ven 4 Mar - 18:39

Message de Célestine Repentia, humaine.

Le combat faisait rage à l'intérieur. L'on pouvait distinguer fracas d'épées, le son sourd d'un bouclier, et les cris lorsque l'ennemi parvenait à abattre son arme sur la chaire. La Sainte elle était à l'extérieur, elle avait toute confiance en ceux qui étaient à l'intérieur, les chefs qui menaient son Culte et surtout en Hassam, fraîchement nommé Pontifex Maximus. Il n'y avait rien de plus fidèle qu'un homme qui avait acquis par la sueur et le sang un rang, surtout quand on le traite avec respect. Ainsi la bataille faisait rage, mais l'issu était certaine. Il y avait bien trop d'hommes de l'Ordre pour qu'ils soient balayés par une poignée de mercenaires, sans compter les troupes d'élites présentent, la garde d'honneur, les Grands Prêtres, le Pontifex Maximus, les chevaliers de l'Ordre et bien évidemment Célestine qui à elle seule occupait près du cinquième des forces ennemies. Cependant, une victoire à la Pyrrhus n'était pas de mise, et il fallait rapidement éviter plus de pertes, sinon le Culte se verrait entacher d'une réputation de fanatiques prêts à mourir dans n'importe quelle situation si l'on leur en donnait l'ordre.

Mais pour le moment il fallait que Célestine se concentre sur son combat. Le vent soufflait, et ramenait la neige vers l'entrée du Sanctuaire. Bientôt elle vit la neige se teinter de rouge, le sang de la salle avait imprégné la neige et s'était répandu jusqu'au grand escalier à l'extérieur. Son halo de lumière brillait toujours, tout comme ses yeux, traduisant l'ardente flamme de sa volonté inexorable de tous les massacrer. Tous les cinq adversaires l'entouraient en vu d'une attaque simultanée et omnidirectionnelle ne pouvant ainsi être parée. Cependant ils avaient largement sous estimé La Sainte. Le terrain était en sa faveur, deux de ses adversaires étaient plus hauts qu'elle, mais trois étaient en contre bas, traduisant une facilité de l'utilisation de la volonté divine. Tous s'élancèrent sur un hochement de tête, tous se ruèrent vers La Sainte dans le grand espoir de l'abattre rapidement pour pouvoir s'enfuir avant que les troupes de l'Ordre  n'arrivent. Célestine elle s'était concentrée, prête à déchaîner la puissance de sa magie dès qu'ils se seraient tous élancés, car c'est à ce moment qu'ils auraient le moins d'équilibre et que son sort aurait le plus grand effet. Elle fit alors un signe symbolique, et leva son épée, avant de frapper le sol et de crier :

« Nous nous battons en Son Nom ! »



Le vent amena dans la grotte ce puissant cri, qui résonna en écho pendant plusieurs secondes. À l'extérieur, au moment où son épée toucha le sol, Célestine avait lancé sa volonté divine qui eu un effet des plus dévastateurs sur les ennemies en contre bas. Tous les trois furent projetés en arrière, pris dans la spirale infernale de la gravité, ils dégringolèrent la pente avant d'aller se fracasser contre des roches plus bas. Certes cela ne les avait pas tué, mais ils étaient en sales états, et ne pourraient plus se battre convenablement. De plus, c'était dorénavant du deux contre un pour La Sainte, qui pris tout de même un coup d'épée dans le flanc lors de l'exécution de son sort. Bien que cela n'eut aucun effet sur sa chaire, le coup resta violent, car la plate n’amortit pas les coups. Une douleur alors persista au niveau de sa troisième côte, sans doute celle ci avait été fissurée mais pas brisée, sinon elle le ressentirait plus dans sa respiration et si le poumon avait été endommagé le toucher divin se serait activé. Mais ce n'était pas le cas. Elle se ressaisit, même si elle avait encaissé une attaque, ses deux adversaires avaient été quelque peu déséquilibrés par la volonté divine, ne leur laissant pas le temps de relancer une autre attaque. Elle serra de toute ses forces son épée, ouvrant volontairement son autre flanc pour pousser l'adversaire à l'attaque. Ceux ci n'avaient toujours pas compris que son armure était une relique et qu'elle ne pourrait être si facilement percée. L'un des deux mercenaires se rua sur l'ouverture, ouvrant ainsi lui même sa garde, permettant à La Sainte d'aller lui planter son épée en plein thorax. Cependant l'autre percevant une ouverture et comprenant que l'armure était un obstacle qu'il ne pouvait franchir, abattit son épée sur le visage de La Sainte. Heureusement le Halo de fer avait empêché tout autres mouvements et avait protégé sa nuque. Célestine, faisant un maximum fi de la douleur retira son épée du premier mercenaire pour aller la planter dans l'abdomen du second qui s'était mis en mauvaise posture durant l'attaque. Après l'utilisation de tant de force et de magie, en plus des coups subit, dans le froid, La Sainte commençait à s'épuiser.

Après être restée quelques secondes appuyée sur son épée, elle se redressa et commença à descendre les marches en direction des trois mercenaires blessés plus bas, prête à achever ce qu'elle avait commencé...
Revenir en haut Aller en bas



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Sam 5 Mar - 14:05

Message de Hassam Strongshield, nain.

Le combat faisait rage et bientôt les soldats de l'Ordre reprenaient l'avantage, mais, si la victoire n'est jamais totale, elle devait l'être le plus possible. Tétanisé par ses alliés qui tombaient un par un, à un rythme moindre que l'ennemi cependant, Hassam StrongShield faiblit pendant un instant. Il avait abandonné Gaal des yeux et se dirigeait désormais derrière ses Prêtres afin d'envoyer des vagues de soin à ses alliés. Célestine et sa garde se battait fièrement, et nul doute que la bataille serait gagnée. Pourtant, les hommes d'armes faisaient face à de grandes difficultés : quand ils survivaient à une attaque, ils se repliaient avec des blessures violentes, qui nécessitaient des soins immédiats. Parfois, la blessure était infectée de poison. Seuls certains Prêtres savaient extraire celui-ci. Quoi qu'il en soit, le Nain se sentait bien plus efficace alors qu'il permettait à ses troupes de limiter les pertes.

Il reprit alors courage lorsqu'il entendit la Sainte Célestine hurler :

"Nous nous battons en Son Nom"

avant d'utiliser son puissant pouvoir de répulsion. Les adversaires les plus proches d'elles furent expulsés dans la Montagne, et les plus lointains reculèrent au moins vers l'entrée du Sanctuaire. Il fallait protéger ce Saint Lieu, et empêcher les barbares de détruire ce fragile édifice. Finissant de guérir un soldat blessé à la jambe, StrongShield se lança à nouveau dans la bataille, galvanisé par sa Commandante. Bouclier en avant, il chargea les troupes ennemies afin de les faire reculer. Les mercenaires étaient à nouveau à l'extérieur du Sanctuaire ou n'étaient qu'à un mètre de l'arche d'entrée. Reclus à l'extérieur, ils avaient aussi perdu l'effet de surprise. À part peut-être le démon qui avait échappé à la répulsion et qui avait pu rester dans la pièce. Le pressentant, Hassam, qui avait le dos couvert d'une simple armure, car son bouclier était face à lui, retenant les ennemis, hurla à ses alliés :

"Je les retiens, couvrez mes arrières !"
Revenir en haut Aller en bas



Gaal

avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Style de combat : Hmm... Démoniaque


MessageSujet: Re: Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)   Mer 9 Mar - 12:26

Cette satanée sainte avait encore une fois usée de ses pouvoirs. D'un seul geste, tout ses soldats et alliés se retrouverent propulsés en arrière, le laissant seul face à tous ses ennemis. Le nain se précipita vers l'endroit où avait été propulsé les mercenaires pour les tailler en pièces en hurlant à ses alliés de couvrir ses arrières. Il s'en occuperait plus tard. Pour l'instant deux croyant avait la ferme intention d'en finir avec lui. Le premier lui porta un coup d'épée à l'épaule, que le démon esquiva sans peine. Gaal trancha le bras du premier, qui se mit à hurler de douleur. Le démon ricana et se tourna vers le deuxième, qui arriva à lui faire une longue coupure à la jambe. Il devait se débarasser de lui vite. Plus il attendrait, plus de croyant arriveraient encore et encore, dans le seul but de l'exterminer. Il donna un coup de hache avec rage au soldat qui lui faisait face. Celui-ci para avec peine à l'aide de son arme. Gaal lui fit un croche patte assez innatendu et donna un coup fatidique à sa victime. Les autres prêtres se jetaient sur lui. Gaal se propulsa avec un élan desespéré dans le dos du nain avec espoir de l'achever une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Pontifex Maximus (Hassam - Célestine - Gaal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paris du Circus Maximus
» LE CIRCUS MAXIMUS DE ROME
» [Religion] Les Pontifex
» Maximus Keth'karin [ mercenaire et archer ]
» Célestine H. Stanley ☮ Be happy !



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-