Partagez | 
 

 Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Riza Nimumin

Invité



MessageSujet: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Mar 23 Fév - 17:28

Message de Riza Nimumin.

*Une jeune femme encapuchonnée marchait dans la ville avec un gros sac de toile sur l'épaule droite et son grand arc sur l'épaule gauche. Sa cape dissimulait ses deux sabres tranchants qu'elle avait appris à manier depuis son adolescence. Elle revenait de la chasse comme tous les jours depuis presque 10 ans. Aujourd'hui était plutôt un bon jour puisqu'elle avait réussi à capturer trois lapins et une grosse perdrix. Elle avait gardé une autre perdrix pour son dîner sous sa cape également. Il y avait foule sur le marché du Haut Castel. C'était une belle journée ensoleillée et les gens aimaient à se balader dans les rues pour acheter fruits, légumes, viandes et autres poissons.

L'ambiance était au beau fixe: des artistes faisaient quelques jongleries laissant un chapeau pour quelques sous, les boulangers s'affairaient à leurs fourneaux et rameutaient les passants, les forgerons martelaient leur fer pour en faire de splendides épées. Marchant au milieu de la foule, Riza avançait droit devant sans vraiment s'occuper du tapage autour d'elle. Elle souhaitait simplement vendre sa viande au boucher pour gagner quelques deniers. Elle devait cependant patienter derrière d'autres clients venus acheter de quoi se sustenter. Une fois son tour arriver, elle posa lourdement le sac sur l'étal et présenta ces produits.*

-Bonjour, combien me donnerez-vous pour tout cela aujourd'hui?

*Le boucher la regarda d'un air sévère. C'était la première fois qu'elle venait dans ce marché, espérant faire meilleures affaires qu'ailleurs. Il jeta un œil à la marchandise, pris l'un des lapins dans sa main puis le jeta à nouveau.*

#Hmm...Pour ça ce seront trois pièces d'or ma petite. Pas plus! Tu as vu comme ils sont abimés, il n'y a quasiment plus de chair!!#

*Cet homme était d'une mauvaise fois. Les bêtes n'étaient que très peu amochées, seul un trou à la base du cou créé par l'impact de la flèche ternissait l'apparence de l'animal. Tout ce qui pouvait servir de viande était intact. Le sang commençait à monter aux oreilles de la jeune fille.*

-Trois pièces d'or? On m'en donne 15 à la Blanche Ville! Vous ne ferez jamais affaire si vous ne vous montrez pas plus généreux.

#C'est le commerce, ma petite! Si t'as rien d'autres à me vendre, décampe!! J'ai d'autres clients à servir!#

*Riza avait ôté sa capuche aux paroles du boucher. Ses yeux l'auraient assassiné sur place si seulement des éclairs avaient pu en sortir. Sa main droite était tendue, elle la passa sous sa cape en direction de son sabre prête à attaquer cet odieux personnage.*
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Jeu 25 Fév - 15:01

Message de Célestine Repentia, humaine.

Haut Castel. Bourgade bien connue pour son marché qui s'y tient tous les jours et bien fournie en artisan de tout genre et de toute qualité. Du forgeron  au boulanger, du maréchal ferrant au boucher, tous les corps de métiers y sont représentés,  l'on peut même y trouver quelques mercenaires en quêtes de bonnes fortunes et furetant les affaires en abordant quelques caravanes peu ou pas escortées pour y proposer leur service. Cet hameçonnage, Célestine l'avait connu au tout début de sa carrière de Chapelain mercenaire. En effet lorsque l'on est pas trop reconnu il faut bien utiliser toutes les méthodes qui s'ouvrent à soit. Mais à cet époque peu de gens souhaitaient l'embaucher, car nombreux étaient ceux qui la prenait pour une folle. Cependant elle fut de plus en plus acceptée notamment du au fait que son Ordre s'est installé près de Rive Droite et que sa notoriété dans le secteur était donc logiquement plus importante qu'ailleurs. Les gens apprirent à la connaître, et vu qu'elle ne forçait en rien la religion ni  n'en parlait à ceux qui ne la questionnait point, elle fut assez bien acceptée, et son Ordre avec. Il lui fallait cependant éviter de constamment se promener avec son armure au complet, en effet cela avait tendance à faire baisser l'ambiance. Il fallait se mettre à leur place, il y avait là une personne avec un halo de lumière autour d'elle et dont ses yeux brillaient d'un blanc semblable à l'éclat du soleil sur de la neige fraîche. Il n'était donc par rare de la voir au marché de Haut Castel, en armure mais pas complète. La partie couramment détachée était l'halo de fer qui normalement passait par dessus sa tête. Ainsi elle n'était qu'une femme en armure plaquée d'or, aux yeux bleu, aux cheveux blanc et avec une épée qui pourrait calmer les ardeurs de plus d'un homme.

Ce matin là elle était comme à son habitude avec sa garde, de retour de mission il avait fait une pause à Haut Castel dans une auberge qu'ils connaissaient bien. Célestine ne fut pas la première réveillée mais cela ne lui empêcha pas de fausser compagnie à sa garde pour aller au marché. Elle ne prit avec elle que son épée. Elle était vêtue d'une petite robe de la couleur des violettes, fleur qu'elle aimait tant. Une tenue plutôt féminine pour une Sainte. Mais au marché on était habitué à voir sa garde lui courir après alors qu'elle arpentait les commerces. Elle était reconnue et assez appréciée par ici, car bien que religieuse, chose qui échappait totalement à la perception de presque toute la population, elle était agréable tant à regarder qu'à converser. Pleine de vie et souriante, toujours aimable et surtout ne rechignait pas sur les pièces d'or. Elle avait toujours une bourse assez remplie, de par son Ordre évidemment qui lui assurait des rentes confortables, en plus des missions qu'elle accomplissait qu'elles soient données par un particulier ou par un représentant de l’État.

Elle vagabonda d'étal en étal, alors que sans aucun doute sa garde devait déjà courir dans tous les sens pour essayer de la retrouver. Il fallait dire qu'ils prenaient leur travail très au sérieux, et cela avait des fois légèrement tendance à agacer Célestine. Cependant cela l'amusait de les tracasser en leur faussant compagnie de bon matin, et de les voir s’affairer à la retrouver. La scène était amusante à regarder pour tout le monde et poussait aussi à convaincre les gens qu'un ordre religieux n'avait rien de stricte, de sévère et de fermer. Pendant ce temps elle marchait doucement, allant saluer quelques commerçants, dont un tavernier qui vendait une bière exquise dont elle raffolait tant, lui promettant de repasser plus tard pour ramener quelques tonneaux à l'Ordre. Sans oublier Philibert le boulanger, qui en échange du sourire de n'importe quelle jolie jeune fille offrait une brioche avec grand plaisir. C'était un homme respectable, plus passionné par la poésie en prose que par son véritable métier, et cela était regrettable car il n'y avait dans toute la campagne de boulanger plus habile que lui. Cela était d'autant plus dommage qu'il était bien meilleur critique qu'auteur.

Sa brioche à la main elle continua son petit marché. Elle acheta un panier d'osier pour pouvoir faire quelques courses, et  bien qu''elle aurait aimé retourner chez Philibert pour lui prendre quelques sucreries, elle savait qu'au moins l'un de ses gardes y camperait rapidement. Quel dommage. Elle parti dès lors en quête de beaux fruits de saison pour rassasier son appétit grandissant. C'est là qu'elle passa devant un boucher qui semblait avoir foule devant son étale. Célestine s'y arrêta donc, puisque la qualité paraissait au rendez vous. Une jeune femme était en tain de négocier avec le marchand. La discussion semblait assez houleuse, et les rares mots qui parvenaient à l'oreille de la Sainte lui faisait comprendre que l'un  des deux allait finir avec poing dans la figure. Mais en même temps cela n'était pas rare sur un marché. Les négociations peuvent prendre toutes sortes de tournures. Célestine fit un pas de côté et ressorti de la file d'attente pour observer la scène avec un plus grand intérêt. La jeune femme était une chasseuse, cela se voyait à l'arc sur son épaule, mais aussi au sac de proies posé sur l'étale du commerçant. Situation simple : l'un des deux tentés d'arnaquer l'autre. Célestine commença alors à s'approcher et entendit dès lors le boucher s'exprimer.


« C'est le commerce, ma petite! Si t'as rien d'autres à me vendre, décampe!! J'ai d'autres clients à servir! »

Manifestement il s'agissait du commerçant qui faisait acte de mauvaise foi, et dès qu'il prononça ces mots, la chasseuse ôta sa capuche d'un geste vif, laissant apparaître un visage des plus agréables de prime abord, mais la Sainte compris là une hostilité des plus farouche envers le commerçant. C'est là que la chasseuse plaça sa main droite dans sa cape. Soudain la Sainte s'interposa, un mauvais pressentiment l'avait prit aux tripes. Une large sourire se plaçait sur son visage pour détendre l'atmosphère. Elle s'exprima dès lors.

« Allons, il n'y a pas de quoi en venir aux poings ! * elle se tourna alors vers la chasseuse * Je vous fais une offre ! Un duel. Si vous me battez, je vous paye le double de ce que vous pensez mériter avec cette marchandise, si je gagne je l'ai gratuitement. Alors qu'en dites vous ? »

La Sainte semblait quelque peu amusée par la situation et voyait là une bonne occasion pour un bon duel..
Revenir en haut Aller en bas



Riza Nimumin

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Jeu 25 Fév - 19:31

Message de Riza Nimumin.

#Allons, il n'y a pas de quoi en venir aux poings ! Je vous fais une offre ! Un duel. Si vous me battez, je vous paye le double de ce que vous pensez mériter avec cette marchandise, si je gagne je l'ai gratuitement. Alors qu'en dites vous ?#

*Riza était à la fois énervée et soulagée que quelqu'un l'arrête. Elle ne souhaitait pas s'attirer des problèmes mais elle n'appréciait pas le moins du monde d'être arnaquée. Mais ce qui l'agaçait tout particulièrement c'est que quelqu'un ose se mêler de ses affaires en espérant obtenir d'elle son dur labeur gratuitement. Elle avait confiance en ses capacités à l'arc aussi bien qu'aux sabres mais elle n'avait aucune raison d'accepter ce genre de marché.

L'apparence même de cette fille l'insupportait quelque peu: sa petite robe féminine qui la faisait ressembler à une jeune fille fragile alors qu'elle transportait une épée. Elle n'avait rien contre les femmes féminines, elle s'imaginait simplement que cette femme n'avait aucun besoin dans sa vie, connaissait un quotidien confortable, loin du quotidien de Riza. Et elle se permettait le luxe de venir se mêler aux petites gens pour essayer de régler leurs problèmes. Riza préféra remballer ses proies dans le sac, le passa sur son épaule et écarta la foule afin de passer. Elle s'arrêta en chemin afin de répondre à la jeune fille.*

-Je n'ai pas la moindre envie de me battre contre quelqu'un qui espère obtenir mes proies gratuitement. Si les duels sont votre seul plaisir, veuillez chercher quelqu'un de plus influençable. *Puis se tournant, vers le boucher.* Vous avez raison, je vais chercher un autre boucher...mais avant cela...

*Elle se retourna et décocha une flèche à toute vitesse qui projeta le couvre-chef du boucher contre le mur derrière lui. La foule était divisée: certains étaient apeurés, mais d'autres se montraient admiratifs presque prêts à applaudir. Puis elle s'adressa à nouveau au pauvre boucher effrayé.*

-Ne vous avisez pas de croiser mon chemin à nouveau.

*Elle finit par quitter la foule, remit sa capuche et marcha lentement dans le village pour se détendre après toutes ces émotions.*
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Ven 26 Fév - 2:10

Message de Célestine Repentia, humaine.

La jeune fille ne semblait pas très emballée par l'intervention de Célestine car en rien l'air sur son visage ne changea. Elle semblait continuer d'être en colère ce qui n'était gage de bonne augure pour la suite des évènements, cependant ce qu'elle fit par la suite, tout comme sa réponse, furent plutôt raisonnable :

« -Je n'ai pas la moindre envie de me battre contre quelqu'un qui espère obtenir mes proies gratuitement. Si les duels sont votre seul plaisir, veuillez chercher quelqu'un de plus influençable. *Puis se tournant, vers le boucher.* Vous avez raison, je vais chercher un autre boucher...mais avant cela... »

Elle décocha alors rapidement une flèche qui vint transpercer le couvre chef du commerçant, avant d'aller le planter un peu plus loin. Même s'il s'agissait d'une cible assez proche, une certaine dextérité se dégageait de cette action, surtout avec une telle vitesse vitesse d'exécution. La technique était fluide et sans nul doute due à ses années dans la forêt. Néanmoins la Sainte en comprenait pas le refus de la jeune femme. En effet, celle ci ne pouvait perdre tout au plus qu'une petite quantité de proies, qui bien que représentaient une journée de labeur, n'était pas vital à sa survie globalement, surtout que Célestine, si elle l'avait emporté, n'aurait fait main basse que sur la moitié. Après tout, il s'agissait tout de même d'une religieuse. Et alors que Célestine était dans ses pensées, la chasseuse s'exprima de nouveau au boucher :

« Ne vous avisez pas de croiser mon chemins à nouveau. »

Cela était clair et sans nul doute l'homme allait appliquer cette consigne à la lettre. Il était terrorisé, et s'était fait piquer quelques produits sur son étale par des voleurs bien habiles qui avaient attendu le bon moment pour dérober un ou deux morceaux de viande en plein dans la confusion. Malheureusement pour Célestine, sa garde, attirée par la foule, finit par la retrouver. Le jeux était déjà terminé, et elle en était bien désolée. Elle aurait aimé continuer à les faire tourner en rond dans le marché, et que les marchands se rient d'eux, comme d'habitude. Mais elle y avait aussi trouvé quelque chose de beaucoup intéressant. Une femme avec du caractère. Et cela était plaisant. Et bien qu'elle avait semblait la toiser du regard, Célestine mourrait d'impatience de la suivre pour voir ce qu'il allait bien pouvoir se passer ensuite. Ainsi, avant que sa garde ne put suffisamment s'approcher pour pouvoir entamer la conversation, elle fit signe à Tulhan, le capitaine de sa garde, et à Lizy, l'une des deux femmes au sein de celle ci, de suivre la chasseuse. Il serait assez difficile de faire le rapprochement avec Célestine au vu de la tenu qu'elle portait à ce moment. La Sainte se mit alors en route pour l'auberge avec Mickaïl et Trisha pour aller régler la note mais aussi pour enfiler son armure. Une fois ces deux choses faite ils attendirent le compte rendu de Lizy. Celle ci revint rapidement, stipulant que la jeune femme était actuellement toujours dans le village et qu'elle ne faisait que de marcher lentement.

Dès lors la Sainte se fit guider par sa garde, qui l'emmena globalement vers le lieu où la chasseuse devait se trouver. Cette fois ci cependant, Célestine était dans son armure complète, un halo de lumière entourait son visage et ses yeux ainsi que ses cheveux brillaient. Et comme si cela n'était déjà pas assez bizarre, la colombe vint se poser sur son épaule, chose qu'elle faisait rarement. Il ne fallait pas y chercher quelque signe de présage qu'il soit. Cela lui prenait de temps en temps, encore plus rarement que de parler à la Sainte, mais cela arrivait. Peut être était elle fatiguée de tourner autour  d'elle ? Peu importait. Célestine finit par retrouver le visuel sur la chasseuse. Il était vrai qu'elle ne se déplaçait pas très rapidement. Une attitude assez nonchalante, proche d'une décompression totale. Cela était amusant à regarder. Tout du moins pour Célestine. Dès lors elle laissa sa garde en arrière, nul besoin d'effrayer la jeune, et s'approcha d'elle pour lui adresser la parole.

« Quelle habilité à l'arc. Sans nul doute ce même talent que tu exploites pour chasser les bêtes de la forêt ? Je te prie de m'excuser si j'ai pu d'une quelconque façon t'offenser précédemment. Je me nomme Célestine Repentia. Je suis ce que l'on pourrait appeler une religieuse, mais cela est plus complexe que cela. Mais je voudrais aussi réitérer mon offre. Les bêtes que j'ai vu était de qualité et tu sembles être une personne honnête. Alors voilà, je te propose un duel, mais cette fois ci, si tu gagnes, je te donne cent pièces, et si tu perds je te rachète ton sac de proie à vingt pièces. Tu es à tout les coups gagnantes non ? »

Il n'y avait aucun malice dans les paroles de Célestine cependant cela intrigua même sa garde que la Sainte veuille à tout prix ce duel avec la chasseuse. Peut être avait elle déceler quelque chose chez cette personne ? Une chose de sur, elle voulait se battre, soit par intérêt ou par distraction, mais elle était prête à y mettre le prix fort pour pouvoir avoir ce petit plaisir. Chose qui comme de coutume, inquiéta sa garde.

Indications importantes :
 
Revenir en haut Aller en bas



Riza Nimumin

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Ven 26 Fév - 14:26

Message de Riza Nimumin.

*Après ces émotions fortes, Riza avait bien besoin de se calmer. C'est donc à renfort de grandes respirations qu'elle marchait à travers le village sans réel but. Une fois bien apaisée, elle sentit une présence derrière elle, quelqu'un la suivrait-elle? Ne redoutant pas de danger, elle décida de ne pas réagir restant cependant prudente. Ses pensées allaient d'un étal à l'autre: elle remarqua le boulanger avec sa bonhomie naturelle qui offrait un morceau de pain à une pauvre petite en haillons, le forgeron toujours en plein travail faisant fonctionner son soufflet. On pouvait voir la sueur couler de son front.

Riza essayait parfois de se souvenir des commerçants qu'elle avait pu connaître dans sa jeunesse mais ces souvenirs avaient depuis longtemps disparu. Elle se rappelait bien que son père avait de très bons contacts avec les artisans du village de Marcandor mais elle ne pouvait se remémorer ni le nom ni les visages. Seuls quelques sourires si peu nombreux lui revenaient. Soudain, elle fut libérer de ses songes par la même voix que plus tôt.*

#Quelle habilité à l'arc. Sans nul doute ce même talent que tu exploites pour chasser les bêtes de la forêt ? Je te prie de m'excuser si j'ai pu d'une quelconque façon t'offenser précédemment. Je me nomme Célestine Repentia. Je suis ce que l'on pourrait appeler une religieuse, mais cela est plus complexe que cela. Mais je voudrais aussi réitérer mon offre. Les bêtes que j'ai vu était de qualité et tu sembles être une personne honnête. Alors voilà, je te propose un duel, mais cette fois ci, si tu gagnes, je te donne cent pièces, et si tu perds je te rachète ton sac de proie à vingt pièces. Tu es à tout les coups gagnantes non ?#


*Décidément, cette fille ne lâcherait pas le morceau. Mais c'est alors qu'elle s'aperçut qu'elle avait changé du tout au tout: habillée d'une armure scintillante, avec ce halo de lumière qui l'entourait, on aurait dit une sorte d'ange du jugement dernier qui déciderait de son sort après sa mort. Quelque peu intimidée par cette apparence pour le moins singulière, Riza n'en laissa pourtant rien paraître mais hésitait beaucoup avant de répondre à cette dénommée Célestine. Éloignée de la civilisation depuis si longtemps, elle n'avait aucune idée de qui elle pouvait être. Elle n'avait aucun contact avec qui que ce soit, aucun ami pour lui parler de ce genre de personnage, mais elle se doutait qu'elle ne devait pas passer inaperçue peu importe l'endroit.*

-Je n'ai pas non plus besoin de votre charité. Si je n'obtiens pas d'argent ici, j'en aurai dans un autre village. Vous pouvez garder votre bonté religieuse, je n'en ai pas besoin.

*Puis elle soupira avant de continuer de manière beaucoup plus neutre.*

-Quant au combat, n'importe qui saurait dire que vous êtes bien mieux équipée que moi pour un duel. Et je parierais cher que vous avez des pouvoirs magiques.
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Ven 26 Fév - 16:04

Message de Célestine Repentia, humaine.

La chasseuse était là ne plein milieu de la rue, et ne laissait transparaître aucun ressenti face à la nouvelle apparence de Célestine qui était très changeante comparée à la petite tenue légère qu'elle portait un peu plus tôt. Elle n'était donc en aucun cas surprise ou alors feintait avec un grand habilité, dans tous les cas cela dénotait une chose intéressant dans son comportement. Soit un désintéressement complet soit une prédisposition au mensonge et à la tromperie. De plus Célestine l'avait ressenti un peu plus tôt, cette fille n'est pas normale, et elle savait qu'elle avait bien fait d'intervenir avec le commerçant. Il y a de la fierté et de la colère chez cette jeune femme. Enfin, c'est ce que pensait Célestine tout du moins. Célestine qui elle avait retrouvé la joie de vivre depuis quelques années avait du mal à voir les gens souffrir dorénavant. Peut être cela était un peu hypocrite de sa part, elle qui avait pendant si longtemps caché son ressenti aux yeux de tous, elle qui se cachait par peur d'effrayer de par son apparence. Mais cependant elle savait ce qu'était que toucher le fond. C'est la que la chasseuse répondit :

<<-Je n'ai pas non plus besoin de votre charité. Si je n'obtiens pas d'argent ici, j'en aurai dans un autre village. Vous pouvez garder votre bonté religieuse, je n'en ai pas besoin.
Quant au combat, n'importe qui saurait dire que vous êtes bien mieux équipée que moi pour un duel. Et je parierais cher que vous avez des pouvoirs magiques. >>


Un soupir et un changement de ton s'était fait ressentir entre les deux phrases. Célestine n'en était pas moins déçu. Cette jeune femme n'avait elle réellement aucune ambition, aucun courage ? Pour un appât aussi important elle se refusait tout de même à un simple duel. Que Célestine possède des pouvoirs ou non, la question n'était pas là. Etait-ce son apparence qui l'avait intimidé ? La Sainte se le demandait. Et bien qu'une légère déception se fit ressentir chez elle, elle ne l'exprima pas oralement, préférant répondre plus calmement :

« Hmm cela est bien dommage ! Tu ne veux pas que je te les achète, tu ne veux pas prendre le risque de combattre contre moi alors que tu es à tous les coups gagnantes. Chacun de ces deux sommes te pourraient te contenter alors pourquoi les refuser contre un petit amusement ? Le tout sans te présenter. »

Célestine se mit à rire avant d'afficher un grand sourire sur son visage.

« N'ait crainte tu n'as pas besoin de te méfier de moi, et si ma charité ne te convient pas, tant pis ! Je n'insisterai pas plus longtemps. Mais sache cependant que ceux qui te tendent la main ne le font que pour t'aider. On ne peut indéfiniment se résoudre à tout gérer seul. Surtout pour nous, en tant que femme, dans ce monde d'homme, dans ce monde qui semble en paix mais où dans l'ombre s'exécute une macabre chorégraphie. N'as tu jamais souhaité  faire partie d'un ensemble plus grand que ton petit monde à toi ? »

Les gens autour regardaient la scène avec attention, ils avaient reconnu la Sainte, et certain chuchotait quelques mots à son encontre, tandis que la majorité n'était ni plus ni moins qu'en train de regarder une femme briller. Il était clair qu'elle avait bonne réputation dans cette région, car les tendances étaient plutôt inversées ailleurs. Il n'était pas raisonnable de penser que sa notoriété était sans limite.

À ce moment Célestine continuait de fixer la jeune femme, toujours avec ce même sourire, et cette même sympathie qui s'affichait sur son visage presque angélique...
Revenir en haut Aller en bas



Riza Nimumin

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Ven 26 Fév - 16:52

Message de Riza Nimumin.

#Hmm cela est bien dommage ! Tu ne veux pas que je te les achète, tu ne veux pas prendre le risque de combattre contre moi alors que tu es à tous les coups gagnantes. Chacun de ces deux sommes te pourraient te contenter alors pourquoi les refuser contre un petit amusement ? Le tout sans te présenter.
N'ait crainte tu n'as pas besoin de te méfier de moi, et si ma charité ne te convient pas, tant pis ! Je n'insisterai pas plus longtemps. Mais sache cependant que ceux qui te tendent la main ne le font que pour t'aider. On ne peut indéfiniment se résoudre à tout gérer seul. Surtout pour nous, en tant que femme, dans ce monde d'homme, dans ce monde qui semble en paix mais où dans l'ombre s'exécute une macabre chorégraphie. N'as tu jamais souhaité faire partie d'un ensemble plus grand que ton petit monde à toi ?#


*La foule s'était rassemblée autour des deux jeunes femmes. Ils avaient tous l'air plus ou moins de connaître Célestine ou bien alors de l'admirer. Elle devait être une sorte de légende pour la population mais de quel genre? Riza n'en avait pas la moindre idée. Les paroles de la jeune femme étaient à la fois agaçante de par cette bonté qu'elle trouvait faussement naturelle mais elles étaient aussi assez vraies: elle n'avait rien à perdre à entamer un combat contre Célestine au niveau pécuniaire. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'une éventuelle blessure serait rédhibitoire pour son activité de chasseresse. C'était d'ailleurs la raison première pour laquelle elle avait refusé le combat. Cependant, l'insistance de la jeune femme et la présence de la foule l'incitait à accepter le duel.*

-Très bien, faisons donc ce duel. En ce qui concerne ma présentation, je m'appelle Riza.

*Elle posa son sac de proies ainsi que son arc et son carquois puis détacha sa cape. Elle laissa alors apparaître son corps sculpté à cause de toutes ces années de vie solitaire à chasser en forêt. Elle portait comme d'accoutumée un haut rouge sombre moulant sans manches ainsi qu'un pantalon aux pattes relativement larges. A la ceinture étaient attachés ses deux sabres fins, armes peu communes dans le monde des humains. Elle posa ses mains sur chacun de ses sabres et regarda avec détermination sa désormais adversaire sans pour autant la prendre de haut.*

-Je suppose que vous combattrez à l'épée.
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Sam 27 Fév - 13:57

Message de Célestine Repentia, humaine.

À ce moment Célestine continuait de fixer la jeune femme, toujours avec ce même sourire, et cette même sympathie qui s'affichait sur son visage presque angélique…


La foule autour des deux femmes étaient de plus en plus compacte et cela ne faisait que d'amuser encore plus la Sainte. Sa popularité dans cette partie du Royaume avait bien grandi, elle l'avait remarqué. L'attitude de la jeune femme avait changé après le petit discours de Célestine, et ne semblait l'avoir que peu apprécié. Une petite provocation ne fait jamais de mal… Maintenant il ne fallait pas se ridiculiser..

-Très bien, faisons donc ce duel. En ce qui concerne ma présentation, je m'appelle Riza.


Enfin elle accepté ce duel qui s'annonçait des plus palpitant et rien ne pouvait plus réjouir la Sainte et cette journée. Sa garde elle, était beaucoup moins enthousiasme, car l'on ne sait jamais à qui on a vraiment affaire et il fallait donc se méfier à chaque combat. Mais ils avaient aussi confiance en leur Sainte, celle ci ne pouvait mourir si facilement, en plus de son armure relique, il ne fallait pas oublier son pouvoir de guérison qui leur laisserait le temps d'intervenir. De plus le petit corps de la chasseuse était très désavantagé face à la volonté divine de Célestine.

-Je suppose que vous combattrez à l'épée.

En effet, la Sainte combattrez à l'épée et encore plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer. La foule s'écarta pour laisser un espace de duel assez conséquent aux deux belligérants, leur permettant de se battre sans, tout du moins jusqu'à une certaine norme, blesser personne. Rapidement Célestine dégaina et se jeta sur la chasseuse. Cela ne ressemblait en rien à son style de combat habituel. Elle qui était plutôt réfléchi et mature dans ses mouvements, là elle se jeter corps et âme dans un combat dont elle ne savait rien de l'adversaire, et sans prendre la politesse de lui répondre ou de la prévenir. Celle-ci avait cependant de très bon reflex et esquiva sans le moindre soucis l'assaut de Célestine avant d'essayer de se rabattre sur son flanc et de lui porter un coup. Cependant elle ne put rien ne tirer, l'armure de la Sainte n'avait pas même une égratignure suite à l'assaut. Dès lors Célestine resta en position et observa son adversaire. Ses deux sabres lui donnait un avantage certain au corps à corps. De plus sa vitesse lui permettait d'esquiver puis de frapper Célestine, mais cependant il lui fallait passer le malheureux détail qu'était son armure. La Sainte esquissa un sourire de satisfaction comme à son habitude et s'élança une seconde fois sur la chasseuse qui cette ci encore esquiva sans soucis le coup de la Sainte qui ne pouvait égaler sa vitesse, et ce même si elle n'avait pas été en armure. L'agilité de cette jeune femme était prodigieuse et sans doute pour tout bretteur normal elle aurait posé un soucis, cependant Célestine n'est pas une duelliste comme les autres. Alors que son adversaire esquivait, elle activa dans le même temps sa volonté divine. Ce pouvoir de répulsion était déjà très efficace sur une cible statique, mais alors sur une cible en mouvement et déséquilibrée sur le flanc, son effet était dévastateur. Cependant la Sainte n'en fit pas usage à pleine puissance, le but n'était pas de faire tomber les spectateurs derrière. L'attaque de Célestine envoya tout de même la jeune femme quelques mètres plus loin sur le sol. Un cri d'admiration se fit entendre dans la foule pour la puissance de Célestine, mais aussi d'encouragement pour cette petite chasseuse avec tant de courage.

« C'est tout ce dont tu es capable ? Allons, je suis sur que tu peux faire bien mieux non ? »

Célestine savait pour autant que la jeune femme de s'était pas donnée à fond jusque là, de plus elle n'avait pas pu prévoir la répulsion de Célestine ce qui ne lui permit pas d'amortir sa chute la première fois. Mais ça ne fonctionnerait qu'une seule fois ce genre d'attaque, et la Sainte le savait bien..
Revenir en haut Aller en bas



Riza Nimumin

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Dim 28 Fév - 20:30

Message de Riza Nimumin.

*L'ambiance de ce combat était assez étrange. Car à la fois, la foule était concentrée sur le combat et souhaitait en connaître l'issue mais ils n'étaient pas en train d'encourager l'une ou l'autre des combattantes. On entendait surtout les sursauts de surprise et de grandes expressions d'admiration. Ils ne devaient pas forcément être habitués à voir deux femmes se battre sur ces terres. Ou peut-être connaissaient-ils déjà la gagnante du combat. En effet, tous semblaient reconnaître Célestine et lui vouer une admiration sans borne. Riza commençait à penser que son adversaire était des plus sérieuses et qu'elle ne devrait pas baisser sa garde.

Le début du combat ne fut pas trop un problème pour Riza qui se contentait d'esquiver aisément les attaques frontales de son adversaire. Mais lorsqu'elle commençait à riposter, elle se heurtait à cette armure impénétrable qui protégeait son opposante. Alors que Riza ne portait qu'une tenue simple, sans protection, elle se blesserait facilement si Célestine venait à la toucher. Elle devrait donc ne pas se laisser aller et continuer d'esquiver. Le combat se corsa lorsque Riza fut déséquilibrée par une force invisible. Cette force l'envoya trois mètres plus loin obligeant la foule à reculer un peu. Ce pouvoir allait être difficile à contrer. Il faudrait faire preuve d’ingéniosité pour se défaire de cet inconvénient.

Riza se releva alors essayant de foncer droit sur son Célestine. Celle-ci sembla utiliser encore son pouvoir de répulsion, ce qui projeta la jeune femme une nouvelle fois mais maintenant qu'elle avait compris le système, elle ne tombait plus. Elle se mit à courir beaucoup plus vite qu'elle ne le faisait avant pour tenter d'empêcher ce genre de désagrément une nouvelle fois. Ses premières tentatives d'approche furent soldées par des échecs. Mais chaque fois elle se rapprochait un peu plus tournant autour de son adversaire de plus en plus vite. Célestine restait également en mouvement tentant toujours d'attaquer Riza avec son épée. Bien qu'elle ne touchait pas le corps de la jeune femme, elle croisait le fer à certains moments. Arriva le moment où Riza parvint à toucher le bas de l'armure de Célestine. Son but étant de déséquilibrer son adversaire également. Les efforts de Riza furent enfin récompensés lorsqu'elle vit une faiblesse dans le déplacement de Célestine, il n'en fallut pas plus pour qu'elle se rua sur la jeune femme en armure et la fit tomber au sol avec un de ses sabres sous la gorge.*

-Vous en avez eu assez ?

*Elle regretta vite ses paroles sentant tout à coup une pointe appuyer sur son ventre. Célestine avait donc eu le temps de prendre son épée pour transformer ce match gagné pour Riza en match nul.*
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)   Lun 11 Avr - 7:59

Message de Célestine Repentia, humaine.

Le combat devint rapidement des plus sérieux, et la foule ne pouvait que s'en réjouir. Sans nul doute n'avait-il encore jamais vu pareil spectacle, deux femmes qui se battent, chacune avec son propre style et ses propres atouts. Le duel était  pourtant aux yeux des Célestine à sens unique, et pour sa garde qui était un peu plus loin, cela ne faisait aussi aucun doute. Bien que son adversaire soit agile et manie l'épée avec une grande dextérité, elle n'avait pas pour autant l'air de pouvoir utiliser de magie offensive capable d'altérer significativement l'issue du combat. Alors que Célestine elle, le pouvait. La première phase d'observation de ce combat était terminée…

Ça y'est, l'on rentrait dans le vif du sujet. Les deux adversaires le savait. Pour Riza, il fallait frapper vite et fort pour gagner. Célestine elle semblait pourtant vouloir atteindre un tout autre objectif. La jeune chasseuse était d'une rapidité hors pair. Elle tournait autour de la Sainte pour tenter de percer sa défense mais aussi d'éviter le pouvoir de répulsion. En soit, l'idée était bonne puisque jusque là, Célestine n'en avait fait usage que dans une zone à faible impact mais à faible puissance. Mais son pouvoir pouvait tout aussi bien être beaucoup plus puissant et surtout omnidirectionnel, ce qui aurait contre-carré complètement les plans de Riza. Pour autant, la Sainte n'en fit pas usage. Peut être pour éviter de blesser la population autour ? Peut être. En tout cas, le combat continuait, quelques croisements de fer, mais difficile de toucher une cible aussi rapide.

C'est là qu'enfin Riza réussi à toucher Célestine, et bien que l'armure resta intact, le coup visait plutôt à déséquilibrer la Sainte, ce qui réussi. La chasseuse put ainsi se ruer sur elle et la jeter à terre. À ce moment, Célestine esquissa un petit sourire, comme du contentement alors qu'elle avait le sabre de son adversaire sous le gorge, mais aussi son épée prête à transpercer son adversaire. Pour le public et peut être même Riza, il s'agissait d'un match nul. Mais pour la Sainte, c'était une victoire. Sa garde ne tenta même pas le moindre mouvement, ni même se précipita à son secours. Ils le savaient. Célestine aurait pu à tout moment utiliser son pouvoir à pleine puissance pour repousser Riza avant de l'achever au sol. Pour autant, une victoire complète ne semblait pas être ce qu'elle recherchait, bien que pour sauver les apparences il ne fallait pas perdre. Cette situation convenait donc parfaitement à la Sainte, elle n'avait pas besoin d'en voir plus, elle avait pris ce qu'elle était venu chercher. Cependant, orgueilleuse comme elle l'est, elle aurait bien voulu répondre à la jeune impudente, cependant elle ravala sa fierté, et laissa ce petit égard de côté.

Célestine baissa son épée, son adversaire en fit de même, sous les applaudissements de la foule. La Sainte se releva, esquissant son petit sourire de satisfaction. Pendant ce temps sa garde commença à arriver très sereinement. Lizy' regarda Célestine un peu de la même façon que le ferait une mère qui vient de voir son enfant faire une bêtise. Tulhan lui gardait son sérieux qui lui était propre bien qu'il désapprouvait l'action de sa supérieur. Mickaïl et sa congénère restèrent quelques peu en arrière au cas où. Célestine tendit ensuite la main à son adversaire, tout en lui faisait son plus beau sourire.

« Tu t'es bien battue. Félicitations. J'espère que tu pourras encore t'améliorer, ce jour-là revient me voir, car j'ai tout autant envie de me battre à fond contre toi que de t'offrir un travail. Mais nous en reparlerons le moment venu, d'ici là je te souhaites bonne chance. À très bientôt ! »

Elle lui serra rapidement la main après avoir retiré son gantelet, mais cette poignée de main était tout aussi franche qu'amicale. Elle hocha ensuite la tête, signe pour sa garde de se rallier, mais aussi du départ. Mais avant, elle lança une bourse contenant cent pièces d'or tout rond, que Tulhan avait pris soin de préparer dès le début du combat. Un dernier petit sourire avant de se diriger dans le marché pour terminer de faire quelques petites emplettes pour le chemin du retour de la forteresse de l'Ordre...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Au marché du Haut Castel (Riza Nimumin - Célestine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etude de marché pour une boutique à thème médiéval
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Couleur de la cape de haut elfe



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-