Partagez | 
 

 La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Mieu Viktoria

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Style de combat : Sauvage


MessageSujet: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Mar 16 Fév - 15:29

La campagne dans le royaume humain possédait de nombreux bois entre les villages et les champs. C'est dans l'un de ces bois qu'habitait Mieu, bien à l'écart des autres citoyens, tranquillement installé dans une maison rustique en pierre et en bois. Le cadre était assez idéal pour un chasseur: du gibier à proximité, des rivières, des arbres à transformer en buches... Et parfois même quelques bandits à tabasser juste pour la forme. Ce matin encore, Mieu se réveilla bien tôt dans son lit, couverte d'une belle fourrure en guise de couverture. Les rayons du soleil qui entraient par la fenêtre juste en face de sa couche, lui inondait le visage de lumière, lui intimant l'ordre de se saquer de là. Lâchant un bâillement après s'être redressée, la jeune femme repoussa la fourrure puis se mis lentement debout hors du lit pour ensuite se laisser tomber de face au sol, se rattrapant avec ses mains. S'en suivit alors une petite gymnastique matinale, agrémentée de pompes et d'abdominaux, ceci pendant une dizaines de minutes avant que l'exercice ne soit interrompu par le ventre de la chasseuse qui grondait de faim. Le petit déjeuner étant sacrée pour mademoiselle, elle s'empressa de sortir de sa petite chambre pour rejoindre la pièce à vivre, la maison n'étant pas plus grande que ça et disposant simplement d'une cave accessible par une trappe. Après avoir fouillée dans un meuble pour y sortir de la viande séchée et du pain, Mieu pris place à sa modeste table pour étancher sa faim confortablement. Dehors, le soleil tapait plutôt fort et seuls les paresseux dormaient encore. Le repas pris, la jeune femme accorda un peu de temps au ménage, afin de lutter contre la poussière ici et là. Elle avait beau être une chasseuse un poil sauvage, elle ne négligeait pas l'hygiène pour autant. D'ailleurs, l'heure était à la toilette, qu'elle effectua après avoir récupérée un peu d'eau dans le puits juste à coté de sa demeure.

Encore un superbe soleil, je me demande si je ne devrais pas aller au marché aujourd'hui.

Réfléchissant à cela en enfilant sa tenue habituelle en rouge présente dans sa chambre, l'attention de Mieu fut attirée par des présences à l'extérieur de chez elle. Observant par la fenêtre, rien ne semblait apparaitre à ses yeux pourtant presque aussi affutés que ceux d'un félin. Voulant en avoir le cœur net, elle retourna dehors afin d'avoir une meilleure visibilité.

Y'a quelqu'un?!

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Mar 16 Fév - 21:25

Message de Célestine Repentia, humaine.

Le culte avait pris de l'importance, sans nul doute depuis la bataille du Saint Sépulcre qui eut pour effet d'accroître très nettement sa notoriété. Cependant Célestine avait déjà depuis bien avant cet évènement une garde personnelle qui l'entourait et la protégeait. Il s'agissait de quatre chevaliers la servant, deux hommes et deux femmes, agissant avec piété et ferveur au combat pour défendre la divine Célestine. Persuadés de l'essence supérieur de celle ci, ils étaient totalement dévoués à sa cause et pour aucune raison ils n'auraient dévié de la voix qu'elle leur traçait. C'est ainsi que Célestine, ayant entendu parler d'un village impurs dans une forêt s'y dirigea avec sa garde, avec pour mission de ramener dans le droit chemin ceux qu'il s'étaient égarés, et de, si cela s'avérait nécessaire, les expier pour leur pêchés.

Le village en question était réputé pour abriter des bandits, et il était de l'intérêt de la Sainte de comprendre si les habitants étaient forcés de subir ceux ci ou s'ils les abritaient. De plus, il lui fallait de plus ample informations à leur sujet, avant d'élaborer clairement un plan au préalable. Car bien que son armure ne soit en rien banale, Célestine n'est en rien immortelle et craint tout autant les coups que n'importe quel autre humain. Il lui fallait être sûr qu'elle pourrait intervenir sans aucun aide quelconque. Le groupe se mit donc en route, glanant au passage les informations utiles.

Au bout du trajet, Célestine savait qu'il s'agissait d'un groupe de bandit d'une douzaine d'individu et que leur chef semblait inspirait la crainte et le respecte parmi ses adversaire. Il n'y avait cependant aucun certitude, ni sur leur véritable nombre, ni sur le compte des armes. Il ne serait pas surprenant si le groupe avait des éclaireurs et des archers en appuie autour de son campement. La prudence était ainsi de mise. Mais l'information capitale était que ce groupe avait investi ce village sans aucunement l'autorisation de ses habitants, et que ceux ci étaient contraints par la force de devoir nourrir blanchir et loger la totalité du groupe. Celui ci pouvant ainsi sévir dans la région avec un base de repli solide. La garde devait sans doute être déjà assez perturbée par les évènements récents et devait donc par conséquent avoir du mal à réagir face à ce fléaux dans la région.

Après plusieurs jour de marche ils arrivèrent à quelques kilomètres du village. Le jour allait se coucher. Mais un repérage était obligatoire si un assaut voulait se profiler dès le lendemain. Sans aucun doute le groupe de chevalier était plus lourdement armé, possédant chacun une armure de plate et des armes d'une grande qualité, Célestine elle possédant sa relique et son épée crainte pour son embrasement en 5227. Mais il ne fallait en rien dénigrer un arc et une flèche dans  les mains d'un bon tireur. Donnant ordre à sa troupe de rester sur place, la Sainte partie toute seule en repérage sans son armure pour éviter d'être détectée au bruit. Juste deux dagues que sa garde lui avait prêté lui servait d'arme.

Avançant délicatement dans les bois, elle commença à apercevoir le village derrière quelques arbres quand soudain un homme l'attrapa par le bras. Son hygiène était sans nul doute regrettable, et l'odeur qui en résultait insupportait la Sainte.  L'homme se mit à balbutier quelques mots, il était ivre. Mais son intention était parfaitement clair. Célestine ne pouvait que deviner les conditions des femmes à l'intérieur du village et réagit se collante à l'homme, lui mettant la main sur la bouche, celui ci sourit jusqu'à ce qu'elle lui enfonça une dague entre les côtes avant de rapidement l'égorger. Sa condition d'ivrogne lui ayant grandement facilitée la tâche. Elle comprit ainsi la faiblesse de ce groupe, et après après avoir rapidement caché le corps sous quelque feuillages, elle courut jusque ce con pour exposer son plan à sa troupe.

Revint à son camp, Célestine expliqua que le gros du groupe devait être alcoolisé en ce moment même, et qu'une attaque au plus tôt était donc la meilleure des solution. Une attaque rapide qui réduirait rapidement leur nombre permettant ensuite d'affronter à armes égales le reste du groupe de bandits. Le plan était simple et judicieux, personne ne discuta les ordres. Le soleil allait se lever, il fallait agir vite, avant que le corps ne soit découvert. Célestine enfila son armure dans la hâte et sa troupe put se mettre en route dès la chose accomplie.

Ils marchèrent groupés dans la forêt, avec les cliquetis des armures et le pas lourd mais aussi préparés et avec une foi aveugle envers leur guide. Mais soudainement une interjection vint les interrompre. De qui pouvait il bien s'agir, cela semblait venir de la droite du chemin, derrière les arbres. Dégainant leurs épées, ils traversèrent le feuillage pour voir de quoi il s'agissait. Ils se retrouvèrent nez à nez avec une jeune femme qui ne semblait en rien appartenir à ce groupe de bandit. C'était une femme de bonnes tailles aux cheveux rouges. Une certaine musculature se laissait dessiner, preuve de sa bonne condition physique. Une petite maison se tenait juste derrière elle, sans nul doute la sienne. Vivre dans la forêt seule est dangereux, encore plus pour une femme avec un jolie minois, mais quelque chose faisait penser à Célestine qu'elle n'avait pas à s’inquiéter pour elle. Elle décida de tout simplement répondre à la question posée précédemment, tout en faisait signe à sa garde de ranger leurs armes, en faisant bien sûr de même.

« Bonjour mademoiselle. Je me présente, Célestine Repentia, de l'Ordre de Sainte Voix. Et voici ma garde. Leurs noms ne t'importe peu je présume, nous qui venons te déranger de bon matin. Et toi, qui es-tu ? »

Tous étaient calme, mais il était clair qu'à la moindre menace pour la Sainte, et sans le moindre doute, ils attaquerait cette fille avec toute la ferveur que la sainte leur inspirait...
Revenir en haut Aller en bas



Azura

Abscente pour un an
avatar

Masculin Nombre de messages : 40
Style de combat : Attributs de sa race, flammes, acide, griffes, ect.


MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Mar 16 Fév - 22:27

La maison dans les bois
Libre


La nuit fût longue et agitée. Des oiseaux qui ne céssaient de piailler, pour dieu sait quelle raison. Impossible de se laisser succomber au sommeil. Azura, n'ayant pas encore aménagé sa propre grotte, ni même trouver une seule grotte qui lui convienne. Même si ceux de sa race sont pacifiques, ils n'en restent pas moins territoriaux et la tension est palpable lorsque l'on entre en territoire contrôlé et en tant qu'étranger. Il est dur de trouver l'habitat idéal, la plupart étant déjà sous l'emprise de clans, Azura est bien trop jeune et faible pour tailler la roche à sa guise et en faire un gîte de fortune. Il devait être aux alentours de trois heures du matin, voler était sa seule activité, être nocturne était devenu une habitude, même si parfois la lassitude prend le dessus, il n'y a généralement peu de rencontre à faire à une heure pareille. Parfois, un grain rebelle viens la heurter, s'approchant de situation qui, pour le plus souvent, ne la regarde pas, elle est très curieuse, même si c'est de loin, même jeune, elle aime impressionner, se rendre plus imposante pour parfois effrayer quelques personne. Mais tout est une question de jeu. Ce soir-là, elle se laissait porter au-dessus d'une forêt, qui, au premier abord, paraissait bien calme. Même si elle n'est pas douée d'acuité décuplée, Azura n'en est pas moins attentive.

Ne prêtant pas spécialement attention au vacarme causé dans le village de la forêt, si tant est qu'il y en ait. En passant rapidement juste au-dessus de la forêt, alerte mais, sans se soucier d'un groupe non loin, et une jeune femme qui semblait occupée avec un humain ivre, à l'écart de tous, la jeune drake se fit encore ennuyer par une bête trop bruyante. Une sorte de chien enchaîné, elle eut du mal à reconnaître l'animal en question, peut-être un loup, peut importe, il semblait aboyer à tout-vas et n'importe où. Probablement en direction de la jeune demoiselle et de l'ivrogne, qui sait.

Pour le moment, la drake ne se fit pas prier, une descente en pic, un atterrissage parfait, mais plutôt brusque. Son pouvoir passif, qui le rendait assez visible, mis quelques archés en alerte, illico presto, Azura subit un assaut de flèches. Deux flèches se logèrent dans son dos, près de la colonne vertébrale et trois autres dans la cuisse droite. Elle plia ses jambes en une sorte de ressort et subitement, elle attrape l'animal dans sa gueule d'un coup sec, un hurlement accompagnant l'acte, en plus de la douleur. Sans plus tarder, elle pousse sur ses jambes et reprend son envol, arrachant les chaînes. La bête fut tuée sur le coup, avec une sorte de jappement de peur. Peu importait à Azura, un repas, certes médiocre, mais le plus important aura été de le réduire au silence. Le seul inconvénient était les flèches. Les flèches de cessait de bouger dans leur plaie, arrachant que plus de douleur à la jeune drake.

Un moment de repos s'imposait, Azura divaguait, songeuse. Ses congénères n'étaient pas physiquement comme elle, plutôt l'inverse, elle n'était pas comme eux. Les autres dragons pouvaient eux même retirer des objets coincer, enfin, c'est une théorie qui ne vaut même pas la peine d'être retenue. La jeune drake n'eut pas le temps de faire sa difficile, s'approprier un rocher pour quelques heures ne l'achèvera pas et elle ne risque rien, surtout quand on possède une arme qui cause plus de douleur et de mal qu'aucune autre. Azura se vit obligée de patienter quelques heures, dans le but de reprendre de sa balade, en plus de la faim, tout ce qu'elle a fait n'était guère glorieux, ni même positif pour elle. Elle prit son mal en patience en attendant le matin, elle avait prévu d'aviser de la situation plus tard. Elle était contrainte d'observer sans rien faire, plusieurs odeurs par-ci par là, qui se déplaçaient. Elle pensait tout haut...

* Que la vie est d'un ennuis... *

Cette longue attente ne put s'éterniser plus longtemps, que le jour se levait. La jeune drake reprit son envol assez rapidement, une mauvaise humeur semblait la ronger. Au fur et à mesure, elle comprenait à quel point une douleur peut en atténuer une autre. La famine s'annonçait pour Azura. Elle ne se voyait pas spécialement mendier comme les humains, ou dans les villages pauvres. Elle avait songé à s'attaquer au bétail des fermiers, des villages de campagne. Non loin, Azura vit une maison, elle volait en rase-motte, elle se rapprochait à grande vitesse. Elle y vit une occasion, une opportunité. Puis soudains, c'est sans manière qu'elle s'agrippa de tout son corps sur le toit. Elle replia ses ailes et s'arracha un hurlement aiguë de douleur, l'une des flèches se heurtant à une paroi, la plaie n'en fut qu'agrandit. Elle huma l'air brièvement et se tourna vers le groupe, une femme et une autre accompagnée de gardes. Azura, arborait une posture assez agressive et menaçante, même si cela est plus due à la douleur. Elle fixait les humains comme si elle avait de mauvaises intentions. Néanmoins, elle restait en retrait, sur le toit de la maison, qui n'avait pas l'air des plus résistantes. Azura n'était pas bien grande ni très massive comparée à d'autres, et son corps était relativement moins résistant que ceux de ses congénères. Cela dit, elle gardait la gueule entrouverte, mi-baissée, l'air de préparer quelques choses, mais avant tout, elle semblait méfiante et sur ses gardes.

La jeune drake devait par-dessus tout se nourrir, elle ne pouvait attendre plus longtemps, toujours sur le qui-vive, elle se mit à mordre le bois de la maison afin, d'ouvrir une brèche et de se permettre de voler un peu de nourriture. Azura avait le physique d'une anorexique, il pouvait sembler évident qu'elle était en quête d'un repas consistant. Cependant, malgré le manque d'odeur de nourriture pouvant la sustenter, Azura ne pouvait se résoudre à reculer. Elle avait commencé, elle était blessée et désespérée, elle devait terminer.
© Azura

_________________
Azura, en grand.:
 
Revenir en haut Aller en bas



Mieu Viktoria

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Style de combat : Sauvage


MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Sam 20 Fév - 21:22

Les sens de la chasseuse ne s'étaient pas trompés. C'est carrément tout une troupe de soldats qui débarquèrent sur son territoire. Assez surprise, elle détailla du regard tous ces gens, comprenant assez rapidement qu'ils n'étaient pas hostiles pour elle, se doutant que se sont des gardes du royaume, ou autre.
Ainsi, Mieu adopta une attitude détendue et relativement amicale, gardant tout de même une certaine réserve jusqu'à ce que Célestine lui adresse la parole:


« Bonjour mademoiselle. Je me présente, Célestine Repentia, de l'Ordre de Sainte Voix. Et voici ma garde. Leurs noms ne t'importe peu je présume, nous qui venons te déranger de bon matin. Et toi, qui es-tu ? »

Ces paroles calmes et amicales étaient suffisantes pour faire taire la réserve de la jeune femme, prenant confiance face à ces arrivants. Hochant la tête pour les saluer, elle se présenta à son tour tout en regardant Célestine mais aussi ses hommes, pour ne manquer de respect à personne:

Bonjour, moi c'est Mieu Viktoria, j'habite ici depuis des années. Et vous, pourquoi êtes vous ici?

A peine avait-elle terminé, que ses sens furent de nouveau sollicités, quelque chose d'imposant approchant dans le périmètre. La jeune femme leva les yeux au ciel, observant dans la direction ou elle sentait la chose venir. Une jolie surprise cette fois, un Dragon maigrichons qui se posa sur le toit de sa demeure, sans même demander la permission. Cette fois, cette présence imposante imposa la prudence à Mieu, qui se mit enfin sur ses gardes. Surveillant les faits et gestes du Dragon, elle remarqua les flèches sur son corps ainsi que l'état affaiblis de celui-ci. Il ne fallait pas être malin pour comprendre que la bête était affamé et en quête de nourriture. Ceci confirmé lorsque un bout du toit de la maison fut détruit, preuve que la nourriture était la cause de sa venue.

Hey, non! Ne touche pas ma maison, demande moi si tu veux de la nourriture bordel!

S'excitant en voyant sa maison se faire attaquer, Mieu espéra que le Dragon aller laisser sa demeure tranquille et l'écouter, car sans quoi, elle passera à l'offensive, ne voulant pas perdre ses biens ainsi sans rien faire. D'ailleurs, qu'en était il de la réaction de Célestine et ses hommes devant tout cela?

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Dim 21 Fév - 19:48

Message de Célestine Repentia, humaine.

La jeune femme se présenta brièvement, sans superflus. Elle laissa tout de même transparaître un air pacifique qui était en accord complet avec l'attitude de Célestine et de ses gardes. À cet instant, aucune hostilité ne pouvait être ressentit par le moindre des deux partis en présence. Cela soulagea la Sainte. Il n'était en rien recommandé de massacrer dans sa forêt une chasseuse pour accroître sa popularité. Une mission lui avait été confié, et elle fera tout ce qui est nécessaire pour qu'elle soit une réussite. C'était une mission divine, sacrée, et qui permettrait de faire tendre ce monde vers la voie qui lui ait tracée.

La garde de Célestine avait commencé à se relâcher, sans nul doute du à la confiance extrême qu'ils avaient tous en le jugement de leur divine Chapelain. Tous épée au fourreau et détendu, aucune menace ne se faisait peser dans cette atmosphère amicale, conviviale et désintéressée. Cependant il ne fallut pas attendre longtemps pour que cela passe du tout au rien. Une nouvelle présence se fit sentir, une présence beaucoup plus inquiétante et hostile. Un dragon. Celui ci n'était pas très grand ni très imposant en plus d'être blessé, mais aux yeux de tous, et sans aucun doute aussi aux yeux de Mieu, celui ci était plus dangereux que quiconque dans le secteur.

Il se posa sur la toit de la petite maison, qui ne semblait pas être un édifice bien solide, et déchira sa haute structure pour pouvoir tenter de se glisser à l'intérieur. La jeune chasseuse ne tarde pas à crier au saccage et lui stipulant que si celui ci voulait quelque chose, il n'avait qu'à le demander. Il est vrai que la créature était mince, et vu ses blessures, sans nul doute était elle à l'origine du vacarme qui saisait le camp pendant que Célestine tirait le corps du briguant. Il pouvait être conjecturé que le dragon s'était emparer au vol soit d'une bête, soit complètement d'un homme. Mais si cela avait éta le dernier cas, elle ne serait pas venu se rassasier seulement si peu de temps dans la cabane de la chasseuse. Alors, elle a du dévorer une petite bête, peut être un chien ! Cela arrangerait bien  Célestine, de plus, les flèches sur le dos de la créature ailée lui indiquait et lui confirmait même la présence d'archer autour du camp des malfrats. Ce dragon avait mieux fait la reconnaissance qu'elle même.

Mais le temps de sa réflexion sa garde s'était déjà mis en alerte et était déjà sur le point de s'élancer sur le dragon, profitant de sa position et de sa faiblesse pour tenter de l'abattre, mais la voix de la Sainte se fit entendre :

« Tulhan, Mickaïl, Trisha,Lizy ! »

Le nom des quatre membres de sa garde stopa nette leur action. Il se mirent en garde devant Célestine, la regardant interrogativement, cherchant à comprendre pourquoi elle ne les avait pas laissé faire. Quand ils virent la posture de la Sainte, ils n'y décelèrent pas la moindre once d’agressivité, son était n'était pas dégainée. Une attitude bine paradoxale quand on connaît son histoire. Mais aucun ne broncha, ni ne fit mine de s'opposer à sa décision. Tous restèrent en demi cercle devant elle, la protégeant de leur corps si jamais un attaque venait à tous les surprendre.

Célestine se rapprocha du sac qu'avait laissé tomber Trisha en se précipitant en avant, puis y plongea sa main et fouilla seulement quelques instant avant d'en ressortir un beau morceau de viande emballé délicatement dans un papier blanc. Elle avança sereinement vers la maisonnette, sans arme à la main, l'épée au fourreau. Il n'y avait nul crainte dans sa démarche, aucune peur ne se faisait ressentir, car elle savait que les dragons n'étaient pas des bêtes fondamentalement méchantes. Jörmungand le lui avait appris. Il lui avait expliqué que les dragons étaient fort et puissant par nature, mais qu'ils étaient aussi sage et pacifique pour ne jamais avoir à déséquilibré le monde. Elle savait alors qu'elle n'avait rien à craindre, le dragon ci présent n'était qu'une bête affamée, cherchant à se repaître de quelque festin que ce soit pour sustenter à sa faim.

Après s'être avancée jusqu'au porche de la petite maison, elle déposa au sol, le papier ouvert, la viande. Puis elle recula de quelques pas, toujours le regard braqué sur le dragon. Cependant seul un léger sourire se laissait dessiner sur son visage. Il était toujours beau de voir un dragon, même si celui ci n'était que l'ombre d'un dragon pour l'instant. Il s'agissait de créature à ne pas énerver, et bien qu'il n'y avait pas plus d'un kilo de viande posé sur le papier sur le sol, cela devait montrer le respect, mais aussi la confiance qu'avait Célestine en cette bête qu'elle ne connaissait aucunement. Cependant elle avait foi en Lui, et ne pouvait se résoudre à croire qu'il lui enverrait la mort sous cette forme… Non, aucunement...
Revenir en haut Aller en bas



Azura

Abscente pour un an
avatar

Masculin Nombre de messages : 40
Style de combat : Attributs de sa race, flammes, acide, griffes, ect.


MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Dim 21 Fév - 21:31




Libre


La maison dans les bois



Un faible odeur me pendait au museau, j'étais prête à tout pour me sustenter. J'avais déjà fait un trou assez conséquent qu'une humaine à l'air de sauvageonne m'interpella. Son langage ne me plaisait guère, sur le coup j'ai été tenté de lui faire faire son baptême de l'air. Une expérience qui lui aurait donné une leçon... Sur le coup, je n'avais pas fait réellement attention à la demoiselle. Le petit groupe cela dit, semblait plus hostile. Ce qui semblait être leur chef leur avait interdit toute action. Il faut croire en qu'en ce moment, personne ne veut faire son baptême de l'air.

Puis vint le tour du chef du fameux groupe. Celle-ci ne semblait pas hostile, elle avait ramassé un objet blanc et qui sentait terriblement bon. Sur le coup, je me suis désintéressé de la maison. Néanmoins, dans le doute, j'entrouvris la gueule, préparant mon acide. Au final, cette dernière déposa le sachet au sol, ouvert. Sans doute un bon morceau de viande, bien que petit, ce geste ne put que susciter ma clémence au final. Rapidement je descendis de la maison et attrapa le morceau dans ma gueule, puis je m'envole plus loin ensuite, sur un arbre non loin des humains. Affairée à déguster ce délicieux morcau de viande, je ne pouvait tout de même me détaché du groupe comme ça. J'en avais presque oublié les bonnes manières. Je me concentrais sur Célestine afin de lui adresser quelque mots.

- "Merci bien, noble dame. S'il m'en était donné le choix, j'accepterai fort bien de vous accorder une faveur à hauteur de cette compensation."


Thème par Maguitte2008


_________________
Azura, en grand.:
 
Revenir en haut Aller en bas



Mieu Viktoria

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Style de combat : Sauvage


MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Mer 24 Fév - 21:18

Voyant le Dragon prendre ses distances avec son repas fraichement offert par Célestine, Mieu s'empressa de rejoindre sa demeure amochée. Une fois à l'intérieur, elle leva la tête pour constater les dégâts. Le toit était réparable, même si ça prendrait quelques jours de travaux. Ceci étant fait, la chasseuse s'agenouilla au sol pour bien mettre en place un tapis fait en fourrure de renard, recouvrant une trappe avec pour la camoufler. Son garde mangé qui se situait dans sa cave devait être dissimulé aux yeux de tous, même si personne ne pouvait deviner que cette trappe donnait sur une réserve. Personne ne pouvait de toute façon voir Mieu cacher la trappe, étant chez elle et les autres en extérieur. Elle en profita d'ailleurs pour se rendre dans sa chambre afin de s'équiper de ses gants munis de griffes en fer, cette fois-ci elle serait prête si quelqu'un avait le malheur de la contrarier.

Il faut que je me défoule sur quelqu'un...

Sortant enfin de sa maison et armée, la jeune femme s'approcha de nouveau du groupe de Célestine, le regard plus sérieux que tout à l'heure.

Je ne sais pas ce que vous faites dans les bois, mais à vous voir vous êtes ici pour botter des culs, alors laissez moi venir avec vous, j'ai besoin d'action.

En fait, Mieu voulait aussi en profiter pour détrousser d'éventuels ennemis, tout est bon pour se mettre un peu de richesses dans les poches, poches que la chasseuse ne possède pas dans sa jolie tenue. Attendant une réponse positive, si possible, elle retourna vers sa maison, avant d'escalader rapidement  celle-ci pour monter sur le toit, situé a un peu plus de trois mètres du sol. Cet action prouvait sans le vouloir, que la jeune femme n'était pas une paysanne de la forêt, mais plutôt une femme aux compétences presque animal. Avait elle aussi un comportement animal? L'avenir le dira sans doute, pour le moment Mieu s'affaira à déblayer les divers débris de sa toiture, laissant Célestine réfléchir a sa proposition.  

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Revenir en haut Aller en bas



Maître du jeu

avatar

Nombre de messages : 31

MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Ven 26 Fév - 19:48

Pendant que Azura, Célestine et Mieu était à la maison de cette dernière, dans le village les bandits avaient entendu le vacarme qui venait d'un peu plus loin. Sans tarder le chef cria des ordres dans tous le sens pour que tout le monde se mobilise et que l'on aille vite intervenir là bas. Les archers furent rappelés, les hommes équipés et engloutir de l'eau pour quelque peu dessaouler de la vieille au soir. Continuant d'aboyer des ordres ils ne rendirent seulement tardivement compte que l'un des éclaireurs manquaient ! Le chef comprit vite que eux aussi avait été repéré et qu'il fallait agir avant que ces couards ne leur tombent sur le coin de la couenne.

Continuant de s'activer, bientôt les dix sept hommes étaient tous réunis, il y avait là cinq épéistes à deux mains, six hommes avec boucliers en bois et épées courtes, et six archers, en plus du chef équipé comme tous d'une armure légère de tissu et de cuir mais lui portait une double hache à deux mains qui aurait fait trembler plus d'un homme. Celui ci avait une bonne carrure et semblait fort au-delà de la moyenne de ses hommes. Il fit alors un discours :


«  Ecoutez bien les gars ! Ces pécors ont osé venir sur nôtre territoire et en plus ils ont tué l'un des nôtres. Alors chopez les !!!! Tuez les hommes, gardez les femmes et massacrez ce dragon que l'on puisse avoir des bons steack pour ce soir !!! »

Tous s'écrièrent dans un seul hurlement guerrier et enjoués qui ne laissait rien présager de bon pour le groupe un peu plus loin. Ils avancèrent dans la forêt doucement, pour ne pas éveiller les soupçons, mais aussi le vent de face pour que la bête ne puisse percevoir leurs odeurs. Puis ils se mirent à apercevoir la petite maisonnette. A droite, quatre gardes en armures, deux femmes et deux hommes, au milieu une femme aux cheveux blancs en armure, sur le toit une femme aux cheveux roux, et un peu plus loin dragon perché qui venait de dévorer un petit bout de viande. L'assaut fut lancé sous les gestes du chef. Les archers se concentrèrent sur la femme sur le toit, décochant une volée de flèches. Le chef et deux  hommes à boucliers se lancèrent sur Célestine. Les trois hommes à boucliers et deux hommes à épées à deux mains se lancèrent sur sur la garde de celle ci. Un homme à bouclier et trois hommes épées à deux mais se dirigèrent vers le dragon.

Tous étaient prêt à frapper lourdement chacune de leur cible !
Revenir en haut Aller en bas



Hassam Strongshield

Invité



MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Ven 26 Fév - 22:05

Message de Hassam Strongshield, nain.

Hassam traînait des pieds. Il faisait souvent les choses de bon cœur et ne s'imposait rien, mais comme son corps de nain, même spirituel à souhait, demande une certaine quantité de nourriture, il avait accepté d'aller couper du feu de bois pour un elfe qui payait vraiment bien. Mais ce bourgeois ridicule préférait "Du bois qui ne pousse que sur le territoire humain, d'un blanc pur et d'un naturel sec."
Toujours têtu à ne pas porter d'arme autre que son fidèle bouclier, il coupait ces petits arbres d'un bon coup de pied, et les attachait à son dos.

Heureusement, les bruits de métal et de flèches qu'il entendait lui laissaient présager que son ennui n'allait pas durer longtemps. Bientôt, une forte odeur se dégageait. Une odeur acide, qu'il n'avait jamais sentie, mais que son instinct de guérisseur présentait déjà comme du sang. Il enterra à moitié les arbres qu'il avait coupés arrachés et se rua vers la bataille. La scène qu'il découvrit lui rappela de sombres moments. Parole de nain, ceci tenait plus de l'embuscade que de la bataille rangée !

Un groupe d'hommes qu'il estimait entre 15 et 20 attaquaient une cabane, quelques soldats et un dragon qu'il n'avait pas repéré au premier coup d’œil, malgré une vision qu'il jugeait correcte. Pour limiter les effusions de sang, il attira d'abord l'attention sur lui. Il n'avait pas vu de démon dans la tourmente, alors personne ne devait l'être !

"De dignes et grands soldats ! Une embuscade à trois pour un ? J'applaudis des deux mains ! Venez donc vous frotter à un Nain."

Hassam prépara son bouclier et envoya un faisceau de lumière au-dessus de la tête des envahisseurs. Si ils ne lâchèrent pas leur cible, en continuant de pointer leurs armes sur celles-ci, ils tournèrent au moins la tête vers le StrongShield qui se tenait face à eux.
Revenir en haut Aller en bas



Célestine Repentia

Invité



MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Sam 27 Fév - 14:39

Message de Célestine Repentia, humaine.

Le dragon s'était emparé du morceau de viande, et il alla se percher un peu plus loin. La jeune femme pendant ce temps alla examiner l'ampleur des dégâts de son habitation. Cela, déjà de loin, ne semblait pas irréparable. Pendant ce temps Célestine resta à admirer la créature. Mais quelque chose vint interrompre ses pensées. Elle sentait un danger approcher, et alors que la dragonne lui parla, elle n'en tint guère compte et préféra se concentrer sur la forêt. Quelques bruits étaient venus titiller son ouïe. Une embuscade ? Mais avant qu'elle ne puisse faire signe à sa garde de se regrouper et de se préparer, les bandits du village lancèrent l'assaut qui surpris complètement la petite troupe. Ils étaient largement plus nombreux et le bruit à la cabane avait du les attirer. Trois vinrent sur Célestine, celui qui semblait être le chef au vu de son arme, et deux pathétiques bougre avec une simple épée et un bouclier de bois. La Sainte resta calme et maîtresse de ses émotions. Les deux hommes à bouclier faisait barrage pour éviter une contre attaque. Cependant ceux ci n'avait pas prévu les capacités de leur adversaire. Celle-ci écarta le chemin grâce à sa volonté divine en s'élança sur le chef qui, surprise et avec une arme non adaptée, ne pu parer l'attaque de Célestine. Elle lui planta son épée en plein coeur mais exposé son flanc aux deux sous fifres qui s'empressèrent de l'attaquer en plein sur son armure, la tête étant couverte pas l'halo. Malchance, les armes de mauvaises qualités vinrent s'ébrécher sur l'armure de Célestine, les rendant quasiment inutilisable. La Sainte retira du corps du chef son épée puis se redressa doucement, les deux hommes de mains étaient à terre et effrayés. Mais alors qu'elle allait les achever..

"De dignes et grands soldats ! Une embuscade à trois pour un ? J'applaudis des deux mains ! Venez donc vous frotter à un Nain."

Comment pouvait il se permettre cela lui ? Il croyait vraiment qu'elle et sa garde avait besoin d'aide. En aucune façon ! Certes ils étaient plus nombreux, mais ils étaient aussi mal armés et mal habiles, les plus dangereux restant les archers qui pouvait surprendre n'importe qui. Son faisceau lumineux vint plus déranger Célestine qu'autre chose, les deux hommes en profitant pour filer en douce. Elle se retourna brièvement sur sa garde qui était loin d'être malmené et se débrouilla très bien au vu de leur niveau de compétence contre seulement cinq hommes de piètre qualité. Il ne restait que les archers qui étaient dans un fourré un peu plus loin et les trois hommes qui se dirigeaient vers le dragon. Sans nul doute ceux ci aussi auraient du fil à retordre. Célestine elle se dirigea vers les archers… prête à la flanquer pour leur asséner un assaut mortel..
Revenir en haut Aller en bas



Mieu Viktoria

avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Style de combat : Sauvage


MessageSujet: Re: La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)   Dim 28 Fév - 21:22

Étudiant ce qu'elle devrait faire pour réparer son toit, Mieu ne faisait pas spécialement attention à ce qui l'entourait et ne sentait donc pas que des troupes de bandits approchaient d'ici. Donnant un coup de pieds dans un gros morceau de bois qui appartenait à sa toiture, Mieu s'énerva car elle n'était pas spécialement douée en bricolage, nul doute que ça lui prendrait quand même du temps de réparer les dégâts correctement.
Alors que le bout de bois termina sa chute sur le sol, la troupe de malfrats débarqua enfin, armés et décidés à tuer. Levant les yeux pour prendre connaissance de la situation, la chasseuse fut surprise de tout ce beau monde, ça commençait vraiment à faire trop de gens sur son territoire ce matin.


Ah non ça ne vas pas recommencer!

Alors qu'une partie des bandits s'étaient dirigés en direction de Célestine et ses hommes, d'autres avaient pris Mieu pour cible, des archers, plus précisément. N'ayant que pour armes des griffes, la jeune femme se pencha pour éviter la première salve de flèches qui lui tombait dessus. Celles-ci évitées, elle se redressa pour crier sur les agresseurs:

Si vous faites le moindre dommage sur ma maison, je vais vous...

N'ayant pas eu le temps de finir, un carreau de l'une de ses fenêtres éclata en morceau, à cause d'une flèche mal tiré. Prise de colère, Mieu sauta du toit de sa maison et exécuta une roulade en arrivant sur le sol pour amortir la chute et se redresser ensuite sans mal. L'archer qui venait de casser la fenêtre et qui était le plus proche de la chasseuse, en encocha une autre alors que celle-ci lui fonça dessus, le regard féroce, ne lui laissant pas du tout le temps de la viser et de lui tirer dessus. Pris au dépourvu par la vitesse impressionnante de la rouquine, le bandit n'eu pas le temps de comprendre ce qui était en train de lui arriver. Les griffes s'enfonçaient profondément dans son poumon droit, alors qu'il lâcha son arc, pris par la douleur intense qui se propageait dans son corps. Les autres archers ne pouvaient viser Mieu, car elle s'était placée devant le bandit qui de son corps, lui offrait un bouclier humain parfait. De plus, ils ne savaient pas ce que leur ami subissait par la chasseuse mais se doutait qu'il était en mauvaise posture à cause des hurlements de douleur qu'il lâchait. L'un des archers se décala pour voir précisément ce qui se passait, il vus alors de ses yeux la jeune femme en train d'arracher de ses dents des bouts du visage du pauvre bandit, que Mieu retourna et agrippa entre ses bras pour se servir de lui comme bouclier humain manipulable. La vus de leur compagnon avec le visage déchiqueté ne manqua pas de tous les choquer.

L'archer qui s'était décalé précédemment, pris son courage à deux mains et tira une flèche sur la rouquine, qu'elle bloqua avec le corps de sa victime qu'elle tenait entre ses mains. Mais une fois ceci fait, les autres bandits firent de même en envoyant une nouvelle salve. Cette fois, l'une des flèches se planta dans le bras droit de Mieu, les autres bloqués par le corps. Poussant un petit cri de douleur, elle recula avec le cadavre dans ses mains, prenant de la distance en se rapprochant de sa demeure juste derrière elle. Elle avait beau être puissante, si elle attaquait de nouveau de front, nul doute que ça finirait mal, les archers en face étant cinq. A noter que Mieu à le visage ensanglanté, particulièrement au niveau de la bouche, ce qui lui donne un aspect encore plus sauvage.

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Revenir en haut Aller en bas
 

La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-