Partagez | 
 

 Un règlement de compte, en guise de remise en question (Ewilane)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Ewilane

Invité



MessageSujet: Un règlement de compte, en guise de remise en question (Ewilane)   Lun 1 Fév - 22:21

Message de Ewilane, humaine.

C'était un coin tranquille que cette région. La renégate devait avoir passé trop de temps en ville car elle avait oublié toutes les petites joies de la vie hors du luxe, de la richesse et de toutes ces petites choses. Les petites choses... Et les petites gens... Elle avait combattu pour un idéal un jour. Un idéal oublié depuis longtemps. Pas forcément depuis longtemps enfaîte, mais les événements s'étaient passée a une tel vitesse et elle avait tellement changé en si peux de temps. Comment c'était arrivé ? Comment son esprit et celui de son hôte avaient fusionné au point de devenir... Ce qu'elle avait était. Et le plus rageant c'est qu'elle avait conscience de ce qu'elle faisait. Pas comme l'autre. Pas comme celle a qui elle avait volé le corps... La vie. Elle ne savait pas ce qu'elle faisait, et quand elle en avait conscience c'était quand Ewilane, la vrais, dormait. Elle ne savait plus qui elle était. Ses saut d'humeur... Elle tuait et sauvait sans raison... La seul chose qui lui permettait encore d'avancer était sûrement ses activités. Pourquoi est ce qu'elle continuait de les aider ? De les diriger ?
*Peut être... Peut être... Suis-je trop vieille pour accepter de mourir ?*
Elle regardait son visage dans l'eau claire, du bassin crée par les chutes d'eau a côté d'elle. Son visage, c'était le sien. Le vrais. Pas celui qu'elle avait ces dernières années. Le royaume des humains, d'Espalion voyait sont vrais visage. Il manquait quelque détails, les cicatrices, les marques de brûlures. Il manquait ses marques de vie. Elle plongeat dans l'eau. Elle était assise au bord du lac. En haut on voyait l'auberge. La plus fameuse de la région. L'Auberge du bout du monde. Un charmant endroit. Elle n'y avait mangé qu'une fois et c'était sous l'initiative d'un noble de la région. Un idiot. Elle chassa cette idée et remonta a la surface. C'était étrange qu'un être de feu comme elle aimait autant l'eau. Ça la fit sourire et elle resta a nager sur place a scruter les arbres autour d'elle.
-Je vous ai entendu ! Et si j'ai quitté la capitale c'est pour éviter les règlements de compte dans ce genre.
Il n'y eu pas de réponse immédiate mais peu de temps après, un homme sortit de derrière un arbre. Grand, en armure, armé d'une épée et d'un bouclier, constitué d'une étrange matière. Elle le reconnaissait. Il était dans le premier labo à avoir était détruit. Il avait de ce fait était libéré il y a plus d'un an. Il y en avait d'autre, ils étaient une quinzaine a avoir formé un groupe dans les geôles. Celui ci maîtrisait une forme de magie qu'elle avait voulu s'approprier. Elle n'avait réussit qu'a créer un style égale au sien mai juste une sorte de dégénérescence. Les autres n'étaient capable que de matérialiser qu'un objet. Une arme pour la plupart, elle n'avait pas compris ce que cela pouvait signifier sur le moment, mais maintenant elle y voyait claire.
-Je vois tu es la pour régler tes comptes avec moi ? Combien de tes camarades sont avec toi ? Cinq ? Dix ? Tous ?
L'homme ne répondit pas et se contenta de regarder les affaires de sa proie. Puis il la regarda. Ewilane ne voyait pas son visage qu'il dissimulait sous son casque, mais pouvait sentir son sourire. Quatre autres personnes vêtus de la même façon étrange l'entourèrent. Enfin, entouraient le lac. La mare, plutôt même. Il y avait un archer dans le groupe. Elle ne pouvait pas lui échapper. Elle reconnue le vêtement qu'ils portaient. C'étaient le même style que elle avait lors de ses expériences dans ce laboratoire la. Son sourire s'élargit encore plus.
-Alors ? C'est pour me tuer ou me torturer que vous êtes ici ? Vous êtes pas très loquace, dites moi ! Vous aviez pourtant une belle voie. Je l'ai assez entendu pour ça, non ? Vous êtes la de votre propre chef ou quelqu'un vous envois ? Vous seriez pas si professionnel si vous n'agissiez pas pour quelqu'un. Alors ? Qui vous envoi ?
Ewilane nagea vers le bord de l'eau et se saisit de ses deux épées. Elle ne pris pas la peine de se vêtir, les flammes du feu de camp qu'elle avait fait pour la nuit vinrent tourner autour de son corps et former quelque choses d'étrange autour d'elle. Ça ne la protégerait pas, mais ça la couvrirait.
Revenir en haut Aller en bas



Ewilane

Invité



MessageSujet: Re: Un règlement de compte, en guise de remise en question (Ewilane)   Mer 17 Fév - 2:41

Message de Ewilane, humaine.

Il y eu un claquement sec et la mage n'eut que le temps de reculer d'un pas. La flèche traçat une ligne rouge sur sa joue. Elle eut un rictus triste. Ils passaient a l'attaque bien trop vite. Elle n'avait pas la moindre chance. Elle était peut être forte, mais a cinq contre un. Elle se baissa juste a temps pour éviter de se faire transpercer la gorge. Il y en avait deux autres. L'un avec une hallebarde et l'autre avec une épée bâtarde. Ils couraient pour l'attaquer de flanc tandis que le chef armée d'une épée et d'un bouclier engageait le combat. Les passes d'armes étaient rapide et les combattants étaient a égalité. Jusqu'à ce que la hallebarde se planta la ou devait se trouver Ewilane. Une seconde plus tôt. Elle venait de rompre le combat avec le chef. Elle para le coup d'épée du troisième combattants et fut projeté plus loin. Elle parvint a retrouver son équilibre a atterrissage mais une flèche d’énergie pure lui traversa la cuisse et elle pausa genou au sol. Le projectile disparut lorsqu'elle voulut le saisir. Elle leva son arme gauche juste a temps pour faire dévier l'arme d'hast qui se planta dans le sol et ne répliqua qu'en frappant son adversaire du pommeau de son arme droite ce qui eut pour effet de faire reculer son assaillant mais déjà l'autre avec venait a la charge. Elle se laissa tomber au sol au dernier moment et l'énorme épée passa au dessus d'elle. L'épéiste se retrouva déséquilibré et ne survécus au coup destiné a son abdomen seulement grace a l'intervention du cinquième combattant resté en retrait jusque là. L'homme avait saisit son arme avec ses armes de poings.

Ewilane eut un mouvement de surprise. Elle l'avait oublié. Elle n'eut que le temps de se relever pour a nouveau sauter en arrière. Evitant le coup d'estoc porté par le commandant. Elle se remit en garde s'appuyant sur son jambe gauche. Elle bondit en avant surprenant, les porteurs d'armes lourdes, mais leurs chef semblait s'attendre a une telle manœuvre et stoppa net la femme d'un revers de bouclier qui l’envoyât rouler dans l'herbe. Une flèche passa juste au dessus d'elle lorsqu'elle retomba au sol. Elle avait eu de la chance. Elle n'en comptait plus que quatre. L'homme au poing rouge manquait. Encore. Elle s'agenouilla. La blessure a sa cuisse commençait a se refermer. Elle se releva et se remit en garde alors que ses trois adversaires prenaient leurs places en formations autour d'elle. Elle vu l'archer et put éviter sans problème la flèche d'énergie. Mais les trois autres synchronisèrent leurs attaque. Elle ne parvint qu'à parer un coup. La hallebarde lui ouvrit le bras gauche et elle lâchât son arme. Le coup d'épée se planta en plein dans son abdomen. Elle était planté au sol. Un arme large de cinq centimètres dans les entrailles. L'homme tenant l'arme ne sembla pas prendre pitié de la jeune femme et laissa son arme la ou elle était. Il se redressa au dessus de sa victime qui agonisait. Les quatre autres se rapprochèrent. Ils étaient en cercle autour d'elle lorsqu'Ewilane saisit la poignée de l'épée.

Le fin rideau de flammes couvrant son corps s'agrandit autour de l'arme et format un dôme autour d'elle. Un rire sortit de cette sphère. Un rire fou. Un rire vrais étrangement. Les flammes formaient des arcs chaotiques. De plus en plus lent. Jusqu'à ce que l'on puisse voir au travers. La mage se relevait. La lame d'énergie toujours dans le corps. Les anneaux de feu s'articulaient autours d'elle et bougeait au même rythme qu'elle. Elle s'extirpa l'arme de corps et la laissa choir au sol. Elle leva son visage vers eux. Ses yeux brillaient d'une lueur étrange. Une traînée de feu suivait ses mouvement aux extrémités de ses bras. Il allait en falloir plus pour l'avoir. Elle ne se laisserait pas tuer par n'importe qui. Elle était le feu. Elle allait leurs montrer qui elle était, bien qu'elle n'en sortirait pas vivant. Les anneaux reprenaient de la vitesse ne laissant que de fine ouvertures pour voir au travers et lorsqu'elle se dispersèrent, ils ne purent que voir leur adversaire voler a leurs niveaux, soutenus dans les aires grâce au deux ailes d'aigle diaphragme et enflammé dans son dos. Elle avait repoussé la mort deux fois déjà. Elle pouvait le refaire. Elle se jeta en avant. L'archer était sa cible. Elle fila comme le vent entre les quatre premiers et les ignora. Elle les prenait par surprise et de vitesse. Malgré ça, elle ne put qu'entailler son épaule. Elle se retrouva derrière ses opposants. Ils se repositionnèrent. Le combat reprenait.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un règlement de compte, en guise de remise en question (Ewilane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÈGLEMENT DU QUIDDITCH
» Règlement de compte
» Oui, oui Arn a une vie sociale autre que du règlement de compte...
» [RPFB] Règlement de compte
» Règlement de compte [PV Matt, Aaron, Ari, Zack]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-