Partagez | 
 

 Enfant de bourbe, marais d'or (Sa - Ewilane)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Sa

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Style de combat : Victime


MessageSujet: Enfant de bourbe, marais d'or (Sa - Ewilane)   Ven 20 Nov - 23:15

Une étincelle dans le marais d'or, un mouvement qui progresse lentement dans le marais. Le monstre erre dans la boue, les genoux avalés par la glaise. L'air étouffant l'étrangle dans une brume toxique. L'eau du marais paraît noire, craquelée sauf autour de celui qui s'agite. Sa semble se débattre mais elle ne fait qu'avancer. Elle suit. Quoi ? Un impression peut-être. Le ciel est si trouble que tout semble sombre. Le soleil apparaît gris, invisible dans l'eau. Autour de l'impromptu visiteur du marais, la nuit commencer à tomber, comme pour soulager la brume opaque, lui proposer de prendre sa place. Les roseaux et les carex s'éteignent au profit des étoiles. La Boue continue de salir Sa qui erre dans l'ailleurs. Les lumières mourantes s’agglutinent autour de lui comme un essaim d'étoiles. D'ailleurs en voilà des essaims. Les moustiques ont pris le pas sur le temps. Il volent vers la nuée de feu follets qui entourent l'inconnue. Heureusement, la peau recouverte de terre, comme par un bain qu'il n'aurait pas pris volontaire, Sa avance à la lumière d'elle-même. Tout semble vouloir l'empêcher d'avancer vers sa funeste destination que personne ne connaît. Même, un léger vent frais se lève avec la nuit et commence à passer au travers de la brume. L'enduit toxique sur la peau de Sa commence à craqueler à mesure qu'il sèche. Déjà Sa a cessé de sembler humaine pour devenir le monstre de marais. Quel titre lui conviendrait mieux que celui-là ? Ces cheveux d'or sont terni par les sédiments, ils collent parfois à son visage, au point qu'il ne ressemble plus qu'à une fillasse dont certains endroit de son visage semblerait dépourvu. D'ailleurs, quel visage ? On ne saurait réussir à placer sa bouche ou son dans cette amas informe. Avec la nuit, la tourbe du marais paraît bien fraiche mais le léger reflet de l'eau, une eau noire, donne presque l'impression que c'est un lac qui se cache sous ce mensonge. Sa trébuche. L'eau maudite l'accueille, la tête la première dans son étreinte dangereuse. Voilà Sa victime du cloaque qui semble tout faire pour tenter de la tuer. Cependant, Sa se laisse faire, Sa s'en fiche. Alors, lentement, son corps recommence à flotter et la boue nocturne glisse en épaisse couche par dessus la terre déjà présente. Sa s'extirpe sans volonté de sa prison et continue son chemin indifférente. L'obscurité du marais la guide telle une boussole. Les ombres silencieuses qui hantent le lieu ne cesse de lui demander, de la prier, de la supplier de les regarder, de voir, de prendre pitié de leurs malheur. À voir tant des noirs images en ce lieu, on aurait dit que ce marais était un cimetière. Il n'y avait pas un monstre, pas une nixe, aucun esprit pour tenter d'assassiner le passant. Cependant, Sa perçut une chose. Un feu lointain qui agita la Lumière autour de lui. On aurait dit qu'un brasier brûlait à pleine flammes à peine à peu plus loin. Cela semblait un rêve, un fantasme, un éclat meurtrier, mais la Lumière chantait à l'oreille de Sa. Elle ne cessait de parler de délice, de chaleur, de réconfort, de cachot et de grotte en haut des glaciers. La lumière sait chanter et se faire sentir envoutement. Elle masquait presque le chant des ombres de son diapason flamboyant. Sa avançait vers le feu. Pourquoi le faisait-il ? Pour la Lumière. Il est un moment où l'esprit cesse de fonctionner, où l’Éclat du désir se fait trop fort et trop curieux. Sa rêve, elle rêve éveillée, dans la boue, pas à pas. Sa est une fée sous un corps d'argile humide. Sa est obnubilé par la présence, présence qui l'aveugle par sa lumière. La Lumière lui crie à l'oreille. Alors, Sa lui crie en retour, il se met à crier des sons trop sourds, trop inarticulés pour que quiconque puisse les comprendre. Quand bien même, le marais doré est bien loin des terres elfiques, qui pourrait bien comprendre le mot « feu » prononcé en elfique ? Sa s'est mise à courir dans la boue. Elle semble presque réussir à marcher dessus. Elle plane, elle plane au dessus de la fange. La Lumière, traitresse, l'entoure comme un cercueil ineptes pour lui cacher les plaintes des ombres. Sa passe à coté d'une cabane mais tout son esprit est au brasier qui lui fait face. L'enfant-monstre, le golem de boue continue, il court mais à cesser de crier. Et alors, sans un mot, il vient se coller à cette nouvelle mère.
Revenir en haut Aller en bas



Ewilane

Invité



MessageSujet: Re: Enfant de bourbe, marais d'or (Sa - Ewilane)   Mer 25 Nov - 21:18

Message de Ewilane, humaine.

Elle venait de sortir de la vieille cabane en bois. C'était le nom que donnait les membres de la gardes ayant réussit a s'échaper. Ewilane en avait touvé une utilitée. Les contrebandier qu'elle employait pour les ravitailler déposaient les marchandises dedans et elle, elle les attendait dedans et les payait. Ce soir là était comme tout les autres dans les marais d'or : humide, froid, et bruyant. Des annimeaux, le vent dans les branches. Et les trois hommes qui avançaient torches allumé en parlant a hautes voix. Ils parlaient de tous et de rien, de la pluie et du beau temps, ils parlaient pour se rassurer plus que pour tuer le temps. Lorsqu'ils arrivèrent l'échange fut vite fait, ils ne reçurent rien. Ils n'apportaient pas grand choses, ils se plaignaient. Les gardes étaient de plus en plus vigilant, il y avait de moins en moins a disposition. Ils ne se plaindront plus...

Alors qu'une petite forme rouge se formait sur son corps un cris retenti. Un cris d'enfant mais presque inhumain. Le petit dragon disparut instantannémant, lorsqu'un un être de oue et de chaire vint s'ecraser sur les jambes d'Ewilane. Un petit être, jeune. Ewilane s'acroupit pour être a la hauteur de l'enfant. Elle lui sourit et le tint par les épaules :
-T'es perdu ?
Revenir en haut Aller en bas



Sa

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Style de combat : Victime


MessageSujet: Re: Enfant de bourbe, marais d'or (Sa - Ewilane)   Mer 16 Mar - 17:29

Aveuglé par l'éclat du feu de la magie, les yeux pâles et aveugles fixaient en vain la Magicienne bannie qui lui faisait face. Sa était agité de tremblements maladifs. Ses bras se tendaient dans la vide pour tenter de s'accrocher au corps duquel elle venait de l'arracher. Le seul son qui sortait de sa gorge s'apparentait à des gémissements indistincts, comme répétés en échos par l'obscurité. Sa est comme dans un rêve, il veut juste se coller à la chaleur des flammes intérieures de l'humaine qui n'en était plus tout-à-fait une. La lumière du feu secret chantait directement à ses oreilles ignorant ses yeux qui ne voulait pas voir. Sa doigts s'étiraient de toute leur largeur cherchant à atteindre cette personne si lumineuse, cette femme flamboyante agitée d'une ardeur silencieuse.
Soudainement, comme d'une marionnette dont on avait coupé les fils, Sa s'arrêta. Ses bras retombèrent mollement alors même que son visage restaient fixé sur la jeune femme, légèrement penché sur la gauche, figé dans la position qu'il avait avant de s'immobiliser soudainement. Il semblait que les ombres de la nuit coulaient sur lui comme pour l'ensevelir derrière un fragile linceul sombre que les yeux d'Ewilane arrivaient cependant à percer. Puis lentement, comme dans un état second, écoutant les tristes conseils que les ténèbres médisantes lui murmurant pitoyablement aux oreilles, la main de la petite créature se posa sur le bras de celle qui le regardait et attira sa main à lui pour y frotter sa propre joue, à la façon d'un chat qui chercherait à en aspirer la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
 

Enfant de bourbe, marais d'or (Sa - Ewilane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-