Partagez | 
 

 Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Isaac Foreign

Invité



MessageSujet: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Ven 25 Sep - 14:40

Message d'Isaac Foreign, humain.

Après une longue traversée des galeries naines, Isaac parvint enfin à une des trois villes de la zone "touristique" des mêmes propriétaires. C'est la cape couverte de poussière que le jeune mage contemple les lieux avec grande admiration, en effet, la foule y est dense et nombreuses, toutes les races sont présentes, il y a des boutiques, des commerces de rue, des guides, des tavernes, des statues incroyablement grande représentant sans doutes des héros nains, bref, une ville souterraine pleine de vie et incroyable.

*Woah... C'est grand ici...*

Malgré sa profondeur, la ville est bien éclairée, à l'aide de l'artisanat nain. Raven, le corbeau d'Isaac, croisse d'un air enthousiaste sur l'épaule de son maître, il s'envole et plane non loin du mage pour revenir se poser quelques fois et recommencer son manège à plusieurs reprises. L'explorateur profite d'être dans un tel lieux pour racheter quelques provisions un peu plus exotiques et du matériel de bonne qualité, notamment de nouvelles bottes d'expéditions.

Après ces quelques achats, Isaac commence peu à peu à tourner dans les tavernes en regardant les panneaux d'affichage, cherchant un petit boulot de quoi payer son séjour, hélas pour lui, rien de potentiellement intéressant, ou alors des choses n'appartenant pas à ses domaines d'expertises, il ne baisse pas les bras et continue de chercher.

Deux ou trois heures passent, difficile d'avoir une notion du temps dans un tel endroit lorsque l'on est pas habitué à vivre sous terre, la garde locale commence un peu à s'agiter, des miliciens en armes patrouilles un peu partout et bouscule quelques passants de leur petite taille et des hallebardes dressées un peu plus haut.

- Tlouvez le ! Il ne doit pas êtle tlès loin ! Dit un nain en passant pressement.

Apparemment, les nains cherche un individu, une criminel sans doute, elle est en tout cas, très active dans un peu tous les secteurs de la ville souterraine. Isaac ouvre un peu l’œil à droite et à gauche, il tend l'oreille, cette histoire l'intrigue, de ce qu'il peut entendre, on ne sait rien du suspect, sa race, son sexe, aucune information, le mage ne parvint cependant pas à savoir pourquoi il était si activement recherché, un meurtre peut-être.

En continuant dans des ruelles un peu plus basse, Raven s'agite et croisse dans une direction, Isaac se laisse alors à la discrétion et gagne quelques hauteurs, arc et flèche magique en main. Le corbeau semble savoir où il va, il agresse subitement un homme extrêmement bien caché, assez pour passer inaperçu alors que l'on passe juste à côté, l'archer pointe son arc en direction de celui-ci.

- Dites moi mon brave, vous êtes celui que la milice recherche pas vrai ? Qu'avez vous fait pour nécessiter tant d'intérêts de la part de ces petits soldats ?

Raven revient sur l'épaule d'Isaac, fixant toujours l'homme de l'ombre à présent découvert.


Dernière édition par Isaac Foreign le Dim 27 Sep - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Gne

chouchou de Sub' et grand découvreur du secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 371
Style de combat : Attentif


MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Sam 26 Sep - 23:38

Gne  se tint la tête des deux mains. Ce foutu corbeau lui avait carrément pincé la joue! Foutue saloperie de faux merle! Les noms d'oiseaux allaient voler bas.

Était-ce sa faute à lui s'il en était là? S'il en venait à se camoufler au milieu de tunnels fréquentés et pleins de richesses? Bon, dis comme ça, peut-être un peu. Mais pas entièrement.
"Vous pourriez apprendre les bonnes manières à votre foutue mésange de malheur. On ne pince pas les gens comme ça. Agresser comme ça un homme qui est entré honnêtement ici! Parce que oui monsieur, contrairement à vos viles paroles je suis venu ici à la demande des nains, alors un peu de respect. Il se trouve que je suis artificier, et que les nains commencent à comprendre l'intérêt des explosifs dans l'extraction minières, parce que bien utilisé c'est beaucoup plus efficace que les pioches, et ça ne fait pas exposer des cohortes de mineurs aux dangers dans certaines zones. Comme je suis un peu le meilleur dans ma partie, c'était normal qu'on fasse appel à moi." termina Gne en se bombant le torse.

Il épousseta ensuite ses vêtements couverts de poussières et sa figure salie afin de faciliter son camouflage. A ce moment-là découla une patrouille du coin du tunnel où ils se trouvaient. Rabattant immédiatement son capuchon, et alpaguant carrément l'homme, il fit alors semblant d'entamer une discussion franche et amicale:
"Ah mon bon vieux Lars que me racontes-tu là! et ta femme? (plus bas.) Mon arbalète d'assassin est pointée en plein sur des objets chers à beaucoup d'hommes, et de femmes aussi d’ailleurs, jouez le jeu. Du reste, ce n'est pas ma faute si j'ai voulu un peu me servir sur la bête une fois mon travail effectué. Mais on m'a vu mettre du minerai dans mon sac, et pour eu ça à l'air d'être un crime capital. (plus haut.) et alors et donc vous déménagez bientôt?"

Même si les gardes leurs jetèrent des regards suspicieux, ils les laissèrent, pour cette fois. Néanmoins, l'un d'eux, qui devait être un peu plus vif que ses collègues, ralentit soudain ostensiblement le pas et se retourna pour les observer de loin, les yeux mi-clos et songeurs.

Gne, acculé, demanda d'un ton qu'il espérait posé:
"Bon qu'est-ce que vous voulez en échange de votre collaboration? Je suis sûr que je peux vous être utile d'une façon ou d'une autre. Aidez-moi à me tirer de ce mauvais pas, et je vous aiderai en retour. ".

_________________
Attention! Attention! Ce que vous prenez pour un homme, peut en réalité être un troll! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.waar.me/joueur.php?id=96  (inscris-toi, maggle!)



Isaac Foreign

Invité



MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Dim 27 Sep - 8:07

Message d'Isaac Foreign, humain.

Prit de menaces assez importantes, Isaac s'exécute.

- Mon très cher Ed' ! Ma femme va très bien, elle te passe le "bonjour" d'ailleurs ! Et oui nous allons bientôt déménager, dans une petite clairière non loin des territoires elfiques, là où nous attendent le calme, le soleil et où les oiseaux chantent, ma femme est une véritable amoureuse de la nature, je te jure ! Ça me fera le plus grand bien de m'éloigner un peu des grandes villes !

Au même un moment, une patrouille de la milice naine passe à côté des deux hommes qui semblent discuter comme deux bons vieux amis, les combattants ne font guère attention et continuent leur chemin, au détroit de la ruelle, un peu plus loin, le dernier nain de la patrouille, le plus chevronné surement, s'arrête et regarde à nouveau les deux hommes avec insistance et méfiance.

- Et toi alors Ed' ? Toujours incapable de courir depuis ta chute à cheval ? Et j'ai entendu dire de notre amie Cassandra que tu comptais laisser tomber les voyages et t'installer pour ouvrir une boutique de tissus, ça va drôlement te changer !

Après ces mots, le nain repartir avec le reste de sa patrouille, un homme blessé et incapable de courir ne pouvait être un criminel fuyard. Après quelques instants, Isaac souffle un coup, soulagé que cette comédie improvisée soit passée.

- Si vous pouviez maintenant retirer votre jouet de mes parties génitales, ça m'arrangerais !

Le silence fait place une ou deux seconde(s).

- Bon, et si nous allions boire un verre ? Je ne penses pas que votre visage soit connu, ou alors par très peu de nains, sinon, un avis de recherche officiel avec un portrait robot aurait été déployé non ?

Isaac se met alors la main au menton.

- Votre minerai là, c'est quoi exactement ? Vous avez pu en prendre beaucoup ? Allez, je vous aide à sortir, et pour un peu prêt un quart de votre récolte, on est quitte, ça vous parait honnête ?

Raven croisse joyeusement, comme si il avait compris toute la discussion et l'approuvait.

- Concernant vos capacités, j'aimerais que vous m'en appreniez un peu plus, j'ai moi même quelques activités tiers, vous pourriez m'être utile, nous pourrions éventuellement travailler ensemble par la suite ? C'est moi qui paie la bière ! Vous avez une bonne adresse ? Vous êtes là depuis plus longtemps que moi.

Isaac s'écarte faisant un genre de révérence volontairement ridicule pour détendre un peu l'atmosphère et inviter son nouveau compagnon à passer devant.

- Au faite, moi c'est Isaac.
Revenir en haut Aller en bas



Gne

chouchou de Sub' et grand découvreur du secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 371
Style de combat : Attentif


MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Dim 27 Sep - 11:02

L'homme avait joué le jeu de façon fort acceptable. Du tac au tac. Gne se demanda, tout en rangeant son arme, si cela signifiait qu'il était un habitué des stratagèmes et des faux-semblants. Après tout, on croisait plein d'hommes malhonnêtes et de dangers sur les routes, lui y compris.
Alors qu'il redissimulait pleinement son arbalète, il reprit:
" Très bien, un verre ne nous engage à rien. Je vais même être presque honnête avec vous. Ces salopiaud ne m'ont versé que la moitié de la solde qu'il me devait, le reste devait m'attendre une fois le travail terminé, mais ça m'étonnerait qu'il me la donne maintenant. Au final ils n'ont donc presque rien perdu. En tout cas pas grand-chose. Mais vous vous doutez qu'on ne fait pas venir un homme qualifié et sauter des explosifs chers et sophistiqués pour du fer de mauvaise qualité. Il y a là de l'or, et même quelque traces d'un minerai qui brille de mille feux dans l'obscurité, mais je ne sais pas ce que c'est. Je l'exposerai à la lune une fois sorti d'ici. Voilà le deal: j'ai chopé 6 pépite, je vous donne la plus grosse. C'est à prendre ou à laisser."

Gne avait conscience qu'il était mal placé pour marchander, mais il ne pouvait accepter de laisser ainsi partir le fruit de son dur labeur.
Alors que l'homme lui proposait de boire une bière, Gne exprima vivement son assentiment. Il ne refusait jamais un coup gratuit. Il indiqua alors un petit bouge discret, sans prétention, mais point trop animé non plus: il voulait un coin tranquille ou aucune brigade ne passerait remettre de l'ordre ou surveiller que tout se déroulait bien. Et puis, c'était un poil plus cher, mais ce n'était pas lui qui payait, alors...

Alors que l'homme lui faisait signe au moyen d'une révérence idiote de passer devant, Il indiqua la direction du doigt, un coin qu'il avait déjà repéré et partit s'asseoir en réfléchissant. L'homme allait sûrement lui faire une proposition, et il se préparait à marchander ses services. Après tout, il était un des meilleurs pour s'introduire quelque part, ou faire sauter quoi que ce soit. Le reste, c'était les autres qui géraient:
"Je m'appelle Gne. Et sans vouloir trop paraître présomptueux, je puis faire disparaître dans un grand boum les installations de tout vos concurrents si vous êtes un commerçant, mais cela m'étonnerait au vu de votre allure. Je présume donc que vous cherchez peut-être à entrer quelque part. Je puis le faire ici, discrètement ou non. Mais je vous préviens, j'ai presque user de tout mon matériel dans la mine, et il me faudra reconstituer mes stocks. Ce n'est pas compliqué, mais cela pourra coûter cher, suivant ce qui vous intéresse."

Les "rues" étaient vives et animées dans ce coin de galeries et presque aucun garde ne semblait en alerte. Seuls quelques nains se contentaient de faire le pied de grue, histoire de rappeler où l'on était et qu'ici on ne plaisantait pas avec l'ordre. De douces fragrances de rats cuits et d'épices embaumaient l'air, et l'on voyait très loin au-dessus, lorsqu'on passait dans une salle entre les tunnels, tout un fourmillement d'activité. Les êtres du sous-sol semblaient fébriles, et avoir hâte de s'agrandir. Alors qu'ils abordaient une einième place dégagée, Gne reprit:
" C'est le troquet à gauche là-bas, si vous suivez mon regard. Je vais m'installer sur un banc, et je vous attends. J'espère que nous pourrons faire affaire."

_________________
Attention! Attention! Ce que vous prenez pour un homme, peut en réalité être un troll! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.waar.me/joueur.php?id=96  (inscris-toi, maggle!)



Isaac Foreign

Invité



MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Mar 29 Sep - 12:02

Message d'Isaac Foreign, humain.

Quelques instant après, Isaac rejoint Gne après avoir commandé deux bières naine de qualité et des lamelles de viandes séchées pour avoir de quoi grignoter. Il s'assied sur le banc indiqué précédemment, tend une des deux choppes mousseuses à son nouveau compagnon, mange un peu dans le bol commun et bois un coup. Il lève ensuite les yeux vers la supposée position du ciel sous les tunnels, se craque la nuque et commence tranquillement à parler.

- Gne ? C'est pas très commun comme nom, sans vouloir vous offenser ! Ça vient de quel coin ? Dit-il en souriant. Il reprend ensuite.

- Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas besoin de vos services dans l'immédiat, pas ici. Voyez vous, je possède une capacité hors du commun pour l'infiltration, c'est un genre de magie, je ne sais pas d'où elle me vient exactement, aucun de mes parents n'avaient de don particulier à ma connaissance, mais pour faire simple, je peux échanger de corps avec une autre personne.

Il laisse le temps à Gne d'appréhender cette petite explication.

- Je m'en sers pour deux choses, soit pour découvrir de nouvelles façons de vivre, selon les peuples et les races, ou alors pour obtenir certains matériaux dans de riches maisons, ou dans des endroits interdits au publique, rassurez vous, je ne fais pas ça dans le but de m'enrichir vulgairement, les choses que je dérobes sont dans un but scientifique, ou pour aider d'autres personnes dans le besoin.

Isaac marque une nouvelle pause en buvant une nouvelle gorgée.

- Cependant, il y a bien quelque fois où le travail est difficile, et c'est pour ça que je pourrais avoir besoin de vous, soit pour surveiller mon corps et empêcher l'autre personne de faire des âneries, soit pour faire une pseudo infiltration ratée, et ainsi faire diversion pendant que je m'occupes du reste. Vous serez bien entendu payé en conséquence, et si nécessaire, je peux essayer de vous trouver du matériel.

La proposition faite par le jeune explorateur ne manque pas de cran et possède une chance d'effrayer probablement Gne, le mage continue de boire de temps en temps et de manger un peu de viande au fil de la discussion des deux hommes, son risque sera t-il récompensé ? Isaac sort une pièce et commence à jouer avec en la faisant jongler en l'air, attendant les réponses de Gne.

- Si vous avez des questions ou des conditions, je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas



Gne

chouchou de Sub' et grand découvreur du secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 371
Style de combat : Attentif


MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   Ven 2 Oct - 10:02

Gne reconnaissait volontiers que son prénom était peu commun. Après tout, c’était une appellation qu’on utilisait surtout dans son ancien clan, et qui était déjà plutôt vieillotte. Mais c’était un surnom habile, qu’on oubliait vite, ou bien qu’on pouvait prétendre n’user que comme d’un sobriquet banal, ce qui permettait avec un peu de chance de se fondre dans la masse. Il répondit donc :
« C’est un vieux nom de clan. On les appelle encore parfois les Marcheurs Sombres, mais à la vérité nous sommes maintenant plutôt éclatés. Vous pouvez en trouver au nord, près des contreforts vers la côte. »

Et sans attendre, Gne but une gorgée de la chope que lui avait tendue son interlocuteur. La bière était douce-amère, avec des parfums de houblon et une mousse généreuse. D’une teinte auburn, elle évoquait quelques touches de miel et surtout avait un arrière-goût beaucoup plus corsé qui ne se manifestait qu’au fond du palais. Il n’y avait pas à dire, les nains savaient y faire pour fabriquer de la bonne bibine.

Alors qu’il écoutait l’homme décrire son pouvoir, il ne put s’empêcher de penser à toutes les capacités que permettait un tel pouvoir : « est- ce que vous me dites que vous pouvez échanger et prendre contrôle d’un corps à distance ? mais pensez à tout ce que nous pourrions faire ! Imaginez que vous vous faites attacher et bander les yeux par un complice à qui vous avez donné un mot de passe pour vous reconnaître à votre retour, puis que vous échangez votre corps avec un grand argentier par exemple, et que vous exigiez en tant que tel de très grosses sommes à placer quelque part, pendant que le vrai argentier est coincé et dans l’incapacité de découvrir qui vous êtes… une fois le retour effectué, plus qu’à tirer parti de ce que vous auriez décidé en tant qu’argentier et l’autre ne pourrait parler de toute la supercherie sans qu’on le prenne pour un fou… Bon il y a des détails que je ne connais peut-être pas mais vous êtes virtuellement très puissant ! vous pourriez déclencher des guerres par pure sadisme ! Ces dangereux un truc pareil… ».

Pensif, Gne se mit à son tour à contempler le plafond. De nombreux nains sortaient de galeries creusées en hauteur et redescendaient parmi des passerelles creusées à même les flancs, d’autres les empruntaient… une telle activité fébrile et intense rappelait une fourmilière. On ne se rendait compte de la vivacité et de la prospérité de cette race que sous terre. En surface, ils étaient plutôt discrets et éparpillés en petites diasporas, rapportant au « pays » ce qu’il demandait chaque jour pour vivre et se développer, telle une immense bouche vorace qui engrangeait des milliers de ressources pour en restituer d’autres toute aussi impressionnantes et nombreuses. Le balais incessant des « touristes » et des natifs se répétait inlassablement, seulement perturbé par des patrouilles de plus en plus éparses, signe que l’agitation se calmait. Reprenant plus calmement la discussion, Gne déclara :
« Il y a beaucoup de matériaux disponibles ici. Les nains sont de fiers excavateurs, et savent récupérer tous les minéraux. Mais moi je ne peux plus montrer ma tête sans risquer de me faire repérer. trouvez -moi tout ça et je vous fais la diversion que vous voulez. Je puis vous faire une liste rapide, mais le plus important consiste à récupérer des nitrates, du salpêtre et de la poudre de charbon. Le reste je dois en avoir encore suffisamment. Evitez de les demander à la même personne, ça vous étiquetterai automatiquement comme fabricant d’explosif et ça lèverait des questions. Vous pouvez trouver les nitrates chez un marchand agricole pour pas trop cher et le reste dans un bazar ou un vendeur de produits minier, voire de détritus pour le charbon. De plus, certains de mes composants ne sont pas minéraux. Ceux-là je peux aller les chercher en surface. Mais vous, que venez-vous chercher ici, vous ? Ne me dites pas que vous venez par hasard vagabonder dans les souterrains ? »

_________________
Attention! Attention! Ce que vous prenez pour un homme, peut en réalité être un troll! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.waar.me/joueur.php?id=96  (inscris-toi, maggle!)



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Saleté de piaf ! (Isaac Foreign - Gne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saleté d'école
» [Ab] Saleté d'exposé ! [Gabriel]
» On a déjà vécu ça ou presque. [PV Isaac]
» Isaac "Target" Queen
» Way to the futur [PV Isaac & Scott]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-