Partagez | 
 

 Caught in the middle (Dusk - Lidyana)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Dusk

Invité



MessageSujet: Caught in the middle (Dusk - Lidyana)   Mar 22 Sep - 15:44

Message de Dusk, dragonne.

Dusk était assise sur une très haute chaise en bois massif, sous sa forme humanoïde, entourée de tous les humains du petit village proche de chez elle qui fêtaient les moissons.
Cela faisait des décennies qu'elle raquettait et protégeait ces pauvres paysans, mais c'était bel et bien la toute première fois qu'ils l'avaient expressément invitée à se joindre à leurs célébrations...
Elle se souvenait encore de se grand et jeune berger, sans doute le plus courageux de tous, qui était venu jusqu'à sa grotte, les jambes tremblante, pour l'invité cordialement à la fête qui aurait lieu au village.
D'ailleurs, ce dernier s'était bien agrandit depuis la dernière fois qu'elle y avait mit les pattes. D'habitude, elle se contentait de se faire livrer ses offrandes. Les villageois avaient simplement l'habitude de déposer ces dernières dans une vaste cavité prévue à cet effet avant qu'elle ne vienne se servir.
Mais cette fois ci, afin de briser son ennui, et aussi un peu par curiosité, elle avait accepté l'invitation.

Elle présidait donc une large assemblé réunie autour de grandes tables disposées en U et garnies de toutes sortes de victuailles. Pour sa part, elle restait parfaitement, immobile, ne goutant aucun met, n'ouvrant pas une seule fois la bouge et ne se levant pas pour danser au son du fifre et du tambour. Non, elle se contentait d'observer avec émerveillement toute cette vie si éphémère qui grouillait à présent autour d'elle.
Un gros bonhomme ventripotent leva alors une corne pleine de vin coupé avec du miel et de l'eau de mer lança par-dessus le brouhaha de la foule qui fit bientôt silence :

"Entant que chef de ce village, je suis fier d’accueillir notre protectrice !"
Une ovation suivie. "Celle qui repoussa ce groupe de vandales souhaitant piller nos récoltes et violer nos femmes." Nouvelle ovation. "Qui nous débarrassa de ce couple de loups garous, et un peu plus tard de cette horrible manticore !" les ovations redoublèrent. "Et la voici à présent assise parmi nous ! La grande dragonne d'améthyste qui veille sur notre pauvre village en ne demandant rien d'autre que des offrandes !"

La majorité des gens rassemblés ici se mirent à applaudir.
Tout le monde se leva alors de table et s'affaira à droite ou à gauche tandis que le chef du village donnait des ordres à des jeunes gens pour qu'ils s'occupent de déplacer les tables et les sièges. Au final, il ne resta plus que le haut fauteuil de la dragonne ainsi qu'une très large nappe de lin blanc posé à ses pieds.
Elle cligna alors des yeux et haussa un sourcil interrogateur à l'attention du cheffe de village.
Ce dernier toussa alors bruyamment pour s'éclaircir la gorge et lança :

"Pour vous, noble Dusk, nous allons vous montrer les plus belles offrandes que nous avons à vous offrir ! Et elles vous serons porté par nos plus charmant bambin ! Eux dont l'âme est encore pure et innocente !"

Il recula alors en claquant des doigts et une jeune fille qui tremblait visiblement sur ses jambes et affichait un sourire crispé, s'avança pour déposer un calice d'or incrusté de rubis sur le drap blanc aux pieds de la dragonne.

"V-voici pour vous, noble protectrice... Une coupe en or incrustée de pierres précieuses que nous avons confisqué à un marchand véreux qui fut pendu pour escroquerie."
fit la jeune demoiselle en récitant convenablement le texte qu'on lui avait fait apprendre.

Dusk hocha simplement la tête et fit un geste avec la main pour signifier à la fille qu'elle devait partir. Elle s'exécuta donc sans tarder.
C'est alors qu'un garçons à l'air crispé, essayant tant bien que mal de masquer sa peur malgré le fait que la dragonne puisse clairement la sentir, s'approcha en tirant derrière lui un énorme taureau noire à la musculature imposante et saillante. Il était en très bonne santé et en pleine force de l'âge.

"Comme... Comme il semblerait que vous aimiez la chair musculeuse et puissante des bovins..."
Il déglutit. "Davantage que la chair humaine... Voici pour vous un gage de notre volonté de vous satisfaire afin de ne pas être dévorés. Nous avons élevé le meilleurs taureau pendant plusieurs années rien que pour vous !" fit-il en laissant la bête la ou il l'avait conduite.

Dusk se lécha alors les lèvres et hocha la tête avec un léger sourire, faisant signe de déguerpir au jeune homme qui ne se fit pas prier...
Et ce petit manège continua ainsi pendant prêt d'une heure, les offrandes de plus ou moins grande valeur s'accumulant petit à petit.
Et, en tout dernier, un jeune garçon qui devait à peine avoir une dizaine d'année trotta en direction de la dragonne. Ses parents semblaient avoir essayé de l'empêché d'y aller et le chef du village l'avait regardé d'un œil sévère. Cependant, personne n'avait osé faire de grabuge devant la dragonne.

"Regardez madame !" lança le jeune garçon. "Je l'ai fait pour vous parce que vous veniez !" Il sortit alors de sa besace une sculpture en fer grossièrement forgée. "Je suis l'apprenti du forgeron, et je vous ai fabriqué un cadeau." fit-il avec enthousiasme, s'approchant de Dusk avec un grand sourire, sans aucune peur.

Il tendit alors les mains et la dragonne se saisit de l'objet entre ses mains griffues et écailleuses avant de l’examiner. Il s'agissait de morceaux de fer agencé afin de représenter un dragon... La structure en fer agrémenté de cuir ici et la pour évoquer les ailes, la peau et les écailles étaient travaillé grossièrement mais avec passion. Les deux petit éclat de quartz pour coloré l’emplacement des yeux était une bonne idée.
La dragonne sourit alors largement et déposa l'objet à côté d'elle avant de tendre la main et de faire signe à l'enfant de s'approcher.

"S-s'il vous plais !" interrompit alors le chef du village. "I-il s'agit d'un enfant un peu turbulent m-mais... Il ne voulait pas vous offenser en vous offrant cela. S-s'il vous plais j... Je vous demande de ne pas le dévorer." bégaya-t-il.

Dusk haussa alors un sourcil et se tourna vers un plateau en argent massif qu'on lui avait offert. Elle s’aperçut alors que son sourire chargé de crocs pouvait tout aussi bien vouloir dire qu'elle était heureuse que de signifier qu'elle menaçait de mordre. Elle devrait penser à travailler ses expressions faciales.
Cependant, le jeune garçon ne se découragea pas et s'approcha de la dragonne qui, agréablement surprise, tendit les bras pour se saisir de l'enfant et le faire s’assoir sur ses genoux avant de sortir sa langue reptilienne pour lui lécher la joue. Un geste tendre pour les dragons, mais un geste que les villageois pourraient peut être interpréter comme une volonté de gouter un met avant de l'engloutir...
Revenir en haut Aller en bas



Lidyana "Lini" Andacialil

avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Style de combat : Lames effilées & pointes affutées


MessageSujet: Re: Caught in the middle (Dusk - Lidyana)   Lun 28 Sep - 16:19

Le temps était très agréable en cette journée. Les collines et cultures que je traversais baignaient dans la chatoyante lumière du jour et la douce chaleur du soleil venant caresser ma peau. Le moment était idéal pour entamer mon long voyage de retour vers les terres draconiques. Même si j'appréciais particulièrement le confort de vie que l'on pouvait trouver en ville, la nature restait quand même mon domaine et après les dernières péripéties, je ne pouvais qu'apprécier retrouver un terrain connu. Tandis que je marchais sur le large chemin en terre battue, mon regard se promenait sur le panorama qui m'entourait. De coin de l’œil je voyais mes compagnons évoluer de leur côté. Au-dessus de moi, haut dans le ciel, volait mon jeune faucon pendant que la panthère des neiges se tenait tapie au milieu d'un champ de blé, traquant quelques souris des champs.

Une très légère brise souffla sur mon visage, transportant avec elle les odeurs alentour. Je trouvais cela apaisant de retrouver des senteurs familières. De plus, maintenant que je maîtrisais mon autre nature, mon sens de l'odorat se développait peu à peu, me permettant de percevoir le monde qui m'entoure d'une nouvelle manière. C'est ainsi qu'un doux fumet de viande grillée parvint à moi. Je n'étais pas la seul à avoir senti cette odeur puisque j'entendis Rashaa quitter les cultures avant de la sentir se placer à mes côtés. Tout en continuant d’avancer, la main vint caresser la tête du félin.

~ Toi aussi tu as senti cette bonne odeur ? Ce serait peut-être une bonne idée d'aller y jeter un coup d’œil.

La perspective de profiter d'un bon dernier bon repas avant de gagner les régions montagneuses presque entièrement désertées par les hommes était très tentant. Je savais que quelques villages s'étaient établis le long des premiers contreforts menant jusqu'aux montagnes. Suivant cette odeur alléchante, il ne me fallut pas longtemps avant de distinguer au loin les premières habitations d'un bourg. Alors que je me rapprochais de plus en plus, différents sons parvinrent à mon ouïe fine, me permettant de distinguer clairement la musique du fifre et des percussions, des chants paillards, ainsi que des éclats de voix.

Alors que j'arrivais à la hauteur des premières habitations, je vis plus loin un rassemblement de villageois sur ce qui semblait être la place centrale. Tout d'un coup, les voix se turent presque toutes à l'exception notable de celle d'un homme. Ce dernier glorifiait une personne de nombreuses éloges qui se trouvaient renforcées par les applaudissements de la foule.

"Il semblerait que quelqu’un soit à l'honneur aujourd'hui. Toute cette fête doit être pour lui"

Bien que cette barrière humaine m'empêchait de voir distinctement ce qu'il se passait, mes oreilles ne perdaient rien de ce qui se disait. Après les louanges, ce fut au tour de présents d'être distribués sans modération par les enfants du village. Une petite fille prit alors la parole. Malgré le peu qu'elle dit, j'entendis très nettement que le timbre de sa voix était tremblant et hésitant. À peine quelques instants après, je vis un couple de villageois sortir de la foule et passa devant moi sans même m’apercevoir. Ils tenaient dans leurs bras une fillette toute frissonnante. Intriguée, je m'élançai à leur suite. Mais avant d'aller plus loin, je m'arrêtai net, la stupéfaction et l’effroi ayant saisi mon esprit.

"Ai-je bien entendu quelqu'un parler de manger de la chair humaine ?"

Je restais interdit un moment, essayant de bien me remémorer ce que j'avais entendu, cherchant à déterminer si je n'avais pas fait une erreur de compréhension. Ce fut à ce moment que j'entendis les supplications d'un homme implorant quelqu'un de ne pas dévorer un enfant. Je sentis l'adrénaline affluer dans mon corps. Je sautai d'un bond sur le rebord du toit le plus proche. Sans un bruit et avec rapidité, je grimpai le long des tuiles d'ardoise pour arriver sur le faîte de la maison, m'offrant une vue dégagée sur la scène qui se déroulait en contre-bas. Mes yeux s'écarquillèrent en voyant ce qui se trouvait au centre de ce rassemblement d'homme que la liesse d'avant avait abandonné.

"Un Démon ! Non, impossible qu'un de ces monstres soit ici ! Et pourtant, cette stature imposante, ce physique hideux, ces cornes et ces yeux, ça ne peut pas être autre chose"

D'un geste vif et agile ma main gauche vint se saisir de mon nouvel arc. Ce dernier, rangé dans le ceux de mon dos, se détacha de ma ceinture et se déploya dans cliquettement feutré. Dans le même mouvement, ma main droite tira une flèche du carquois pendant le long de ma cuisse, et vint l'encocher. À l'aide de la force conférée par mon autre nature, je bandai l'arc et retint ma respiration un court instant, ma visée se stabilisant, avant de lacher la corde. La flèche fendit l'air à une vitesse inouïe pour venir se ficher dans le dossier de la chaise sur laquelle était assis le Démon. Comme prévue, elle se planta à quelques centimètres de sa tête. Ne maîtrisant pas encore à la perfection ma nouvelle arme, je fus étonnée de constater la force avec laquelle le projectile arriva, traversant en partie l'épais bois du meuble et projetant quelques esquilles de chêne. Mais je n'avais pas de temps pour cela.

Je sautai du toit derrière le foule tout en encochant une nouvelle flèche et atterris au sol discrètement aux côtés de Rashaa. Je me mis à avancer au milieu de la barrière de villageois qui, remarquant ma présence et celle du félin, se poussait pour me laisser passer. Je ne prêtais que peu d'attention aux différentes expressions des gens, gardant mon esprit braqué sur la créature qui siégeait au milieu de cette assemblée. Dès que j’eus franchi cette dernière, je m'arrêtais. Bien que l'envie d'empaler ici et maintenant ce Démon sur son siège, je n'en fis rien pour l'instant, gardant mon arc et la flèche pointé vers le sol. Si mon corps restait impossible, je savais que mon regard de glace était en train scruter le moindre de ses mouvements.

"Au moindre geste déplacé, il ne faudra qu'une fraction de seconde à cette flèche pour qu'elle t'envoie rejoindre tes ancêtres"

Semblable à l’intonation que j'employais dans l'armée, je dis d'un ton ferme et autoritaire :

~ Vile créature ! Relâche cet enfant et laisse ce village ainsi que ses habitants en paix ! Quitte ces lieux sans faire d'histoire et il ne te sera fait aucun mal.

Si une part de moi tenait à respecter cet engagement, une autre voulait à tout prix le transformer en mensonge...

_________________

{MàJ 06.11.15} Journal de Lidyana Andacialil ~ Le récit d'une fée fuyant et recherchant sa nature
Apparence dans Histoires de familles & Transformation :
 

Apparence dans les autres RPs :
 

Apparence de dragonne :
 
Revenir en haut Aller en bas



Dusk

Invité



MessageSujet: Re: Caught in the middle (Dusk - Lidyana)   Lun 28 Sep - 18:11

Message de Dusk, dragonne.

Dusk sourit largement en voyant le tout jeune humain éclater de rire sous les chatouilles qu'avait dû lui prodigué son coup de langue affectueux. Cela l'avait toujours fascinée, de voir à quel point les enfants humains pouvaient être à la fois fragile, brillants, innocent et plein d'intelligence et de malice. Ils étaient de petites merveilles malheureusement destinées à devenir aussi obtus et limité que leurs parents... Quel dommage.
Haussant les épaules, elle leva un de ses doigts griffu pour écarter une des jolies mèches blonde qui retombaient sur le front du gamin qui semblait continuer de sourire.

*Quel âge as tu ?* demanda-t-elle alors sur une fréquence télépathique perceptible par tous, comme si elle avait parlé à voix haute.

Le jeune garçon, perturbé par la provenance de la voix, porta tout d'abord une main à son crâne et retourna son attention vers la dragonne.

"J'ai douze ans madame." fit-il avec entrain.

La dragonne gloussa alors doucement, attendrit par le jeune humain, et tendit le bras vers un faisant rôti afin d'en arracher une cuisse et de la tendre à son tout petit ami.

*Tien, mange de la viande pour être fort.* dit elle en posant affectueusement une main derrière le crane du garçon tandis que l'autre lui présentait le beau morceau de viande.

Surement peu habitué à être autorisé à manger de la viande, ou à être assez riche pour ne serait-ce que s'en acheter, l'enfant avala sa salive avec des yeux brillant d'appétit. Il approcha alors sa bouche et l'ouvrit grand avant d'être stoppé par la main qui tenait son crâne.

"Heu ?" fit il.

Dusk secoua lentement la tête et fit légèrement pivoter celle de l'enfant.



*Arrache la viande avec tes canines, pas tes incisives. Les dents pointues, pas les plates.* précisa-t-elle, peu sûr qu'à son âge il connaisse le nom des dents.

Aussi intelligent qu'il en avait l'air, le jeune humain hocha le tête de compréhension et s'approcha de la délicieuse et juteuse cuisse de faisant rôti... Puis sursauta, interrompant son geste en entendant un sifflement accompagné du bruit caractéristique du bois fendu.
La dragonne avait grand ouverte sa main griffue et écailleuse pour protéger l'enfant des projection d'écharde et mit le morceau de viande entre ses petites mains avant de lui faire signe de s'en aller non sans lui tapoter affectueusement les fesses avec un petit sourire attendrit.

C'est alors qu'elle porta son attention sur... Une fée ? Une elfe ?
En tout cas, la créature humanoïde au port altier et à la musculature à la fois finement sculptée et puissante n'était certainement pas une humaine. Cependant, quelque chose dans son odeur lui évoquait une certaine nostalgie. Mais elle n'arrivait pas à mettre la patte dessus. Laissant l'énigme irrésolue, elle tendit une main pour arracher la flèche et l’examiner... Rien d’intéressant. Elle laissa donc tomber le projectile et se concentra sur celle qui l'avait envoyé.
Des vêtements raffiné, semblant franchement difficile à tisser et à coudre. Du tissu épais, un peu de cuir et divers autres composants indéterminés. Dans ses yeux brillait une farouche détermination, voir même un certain courroux vengeur. Elle tenait un arc des plus somptueux.
Oui, vu le style, il devait s'agir d'une elfe ou d'une fée. A travers ses yeux de dragonne, Dusk avait toujours eu du mal à faire la distinction entre les deux.
A côté d'elle se tenait un gros félins, certainement son camarade de chasse. Oui, une chasseuse peut être. En tout cas, elle était équiper pour.

La reptile géante engoncé sous sa forme humaine mesurant plus de six pieds de long bailla alors bruyamment et tourna la tête pour examiner la foule autour d'elle.
Inutile de préciser que cette archère avait quelque peu gâché l'ambiance festive déjà fragile qui avait gagnée le village en cette belle journée.
Elle ouvrit alors doucement la paume de sa main en direction de l'invitée surprise et lui offrit un sourire chargé de crocs que nul n'aurait su réellement interpréter.



*Chasseuse de dragon peut être ? Laisse ta férocité et viens te joindre à la fête.* émit-elle sur une fréquence audible par tous en faisant un geste de la main invitant la demoiselle à approcher.

Puis, comme pour prouver sa bonne foi, ou espérant détendre l'archère, elle s’étira quelque peu et bailla longuement, de la fumé noirâtre s’échappant du fond de sa gorge, et lui dit :

*Si tu préfères, je te laisse tirer une autre flèche. Je ne me fâcherais pas.*
Revenir en haut Aller en bas
 

Caught in the middle (Dusk - Lidyana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hotel Dusk - demande de partenariat
» -> is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.
» Eva « Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» Nymeria ? Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» From Dusk Till Dawn [PV Mü - Shion - Ahina - Alucar]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-