Partagez | 
 

 Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Elandri

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Style de combat : Defend avec son épée et attaque avec le bouclier


MessageSujet: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Sam 25 Juil - 14:24

-Des attaques et des sorts tout aussi imonde ils vont conquérir le monde...Si vous etes pret entrez dans la ronde ! Assouvir leur désire et leur croyances souffrir et mourir pour eux est une incohérance frapper sans laisser la moindre chance...Derriere eux pourissent des cadavres en abondance bientot plus personne ne pourra les arretez grace au pouvoirs qui leur sont confié leur enemis sont condamné ,désenparer,effrayez.Cela ne sert à rien de courir les bon à rien sont voué à périr juger en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire les faibles dans les rangs les font frémire Elandri ! Durant cet bataille tu as eu de la chance d'etre sauvé par Ulford mais tu vas devoir maintenant te débrouiller et protéger le monde de ces démons... Me comprend tu ?

Evidement ce discourt ne peut pas etre oublié , un paladin qui oubli son enseignement l'idée est ridicule.C'est les yeux fermer qu'Elandri reste plonger dans ses souvenirs , il réfléchit , il pense , songe , prévoit.Perdu dans cette ville qu'il vient de découvrir ce dernier prévoit à son tour de prendre la parole six ans après les mots de son maitre

-Protecteur de lumiere combatant absolut nous sommes entrez en guerre portant la voie des élus , de notre role nous sommes fière nous traquons les déchus , les démons , les shimères ! Tous finiront vaincus ! Puissant défenseur de la loie divine , de la vértue à combattre le mal et à guérir nous mettons vértus.Aucune peur aucun malheur ne peut percer mon bouclier devant notre ardeur les tenebres vont plier !Force de la nature toujours au coeur pur ,passioné d'aventure l'ame remplit de droiture nous protégeons les nations des fouets du malin car tel est la mission de tout les paladins murailles indestructible implacable défense nous rayons toutes les cibles quel délectable offense !Aucune faille dans nos armures point de défaillance dans les batailles des guerriers les plus dur l'on fait taire l'arrogance , la chaleur des missions est une délivrance.Nous combattons l'anarchie de notre ame vaillante , nous avons oté pierre et vie sous notre masse écrasante beaucoup pense pouvoir etre à la hauteur ,attitude provocante , ils ce rendent compte avec stupeur que leur attaques sont impuissante...La sagesse guide nos actes tel est notre loie ! Aucun piege qui soit ne peut briser notre foie car nous sommes les garants de la justice éternelle vous vous devez de nous aidez !Qui sont les héros qui auront le courage de ce drésser face au mal qui nous guète joignez vous à nous !

Elandri reste  au centre de la place avec l'espoir de voir quelques personne courageuse.


Dernière édition par Elandri le Jeu 30 Juil - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Knushaël

Invité



MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Lun 27 Juil - 13:34

Message de Knushaël, démone.

Je venais d'arriver dans cette magnifique cité, Espalion la capitale humaine m'ouvrait ses portes, je m’aventurai par delà les grandes rues lumineuse, enveloppé de ma grande cape sombre, cachant ainsi mes attributs démoniaque, la capuche étant relevée sur ma tête. Je m'émerveillais devant chaque bâtisse, la louve blanche sur mes talons, ne sachant plus où donnais de la tête tant la ville fut riche d'odeurs. Il y avait tant de gens, de race différente ! Je m'approchais des échoppes avec curiosité, les marchands hurlaient la qualité de leurs produits, par là, des étoffes de qualité, ici, des fruits et des légumes exotiques, là-bas encore des bijoux luxueux, finement travaillé, sertie de pierre précieuse, tenté par un pendentif en forme de goutte d'eau, je me résolue à continuer mon chemin, je ne fus pas aussi riche que chez moi et donc je me devais d'économiser mes pièces d'or.

Plus loin je vis quelque gens rassemblés. Je m'approchai par curiosité. Là, au milieu de la foule, un humain psalmodié, il insultait les démons ouvertement, était il fous ? Je regardai autour de moi les passants, la plupart l'ignorait, quelques-uns auchaient la tête en signe d’approbation, mais aucun ne semblait outré par ses propos. Ainsi, c'est l'idée que les humains se faisaient de mon peuple, de moi ? Je me demandais alors ce que l'on avait bien pu leur faire... Je n'étais jamais sortis de ma demeure, je n'avais jamais rencontré d'humains non plus, mais ce peuple qui me semblait si amical me devenais bien hostile à présent.

Mais qu'importe, il veut décimer mon peuple, qu'a cela ne tienne, qu'il vienne, je l'attend, emmitouflé dans ma cape, la louve blanche à mes cotés, je le regardais tenter de rassembler ses troupes.


Dernière édition par Knushaël le Ven 14 Aoû - 12:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Elandri

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Style de combat : Defend avec son épée et attaque avec le bouclier


MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Mar 28 Juil - 22:08

à ses mots certains ont vus un moyen de ce repentir , de sauver des vies , de tuer des démons avec une bonne raison , peu importent les raisons Elandri est satisfait un groupe d'hommes et femmes ce sont regroupé autour de lui et on un air déterminé.

-Ta cause est juste jeune paladin mais est-elle bien payée ? Je préfère mourir pour une bonne cause sur tout si celle ci me permet de réduire les démons à néant mais pas mourir idiot sans équipement de bonne qualitée et avec des moyens de vie encore plus minables que les paysants de la région !

-Il a raison !

-Alors gamin ?


C'est avec un grand sourir qu'Elandri leur répond.Le message est clair.La troupe a l'air satisfaite beaucoup s'avancent pour remplire le formulaire d'engagement.Sur la feuille l'on peut lire "Guilde TK-I" très peut ce pose de question , sur les pavets ce trouve des caisses remplient à rabord les hommes et femmes engagée les ouvrent pour y trouver des pieces d'armures pour chaque style de combat ainsi que des armes , la caisse la plus importante reste celle ou ce trouve des tabards de la guilde.Rapidement équipé et fière de leur tenue les semblant de soldats discutent entre eux , s'explique comment certaine armes fonctionnes ,d'autres observe une dame passer son chemin quand soudainement une voie s'isole des autres vient aux oreilles de tous.

- Pourquoi avoir une haine si grande contre les démons ? Regardez vous , vous vous réunissez pour leur prendre le vie , vous prevoyez des meurtres , haissez une forme de vie seulement parce qu'elle est differente de la votre. Pensez vous que c'est un acte légale , un acte juste ? Je vous le dis vous vous trompez tous !

Certains répondent avec les mots , certains parlent avec les mains  mais une chose est sur cette voix vient de créer un doute dans le coeur des personnes présentent.Le paladin fronce les sourcils , serre le poing , s'avance vers la base de cette voix et rétorque.

-Pourquoi ? Tu nous demande pourquoi sans réfléchire , l'existance des démons est en soit un crime contre la vie. Auteur de tant d'horreurs ils n'ont ni fois ni loix ! Ce que nous pensons ? Je pense que tu es une imbécille , tu pense que la vie ce résume aux livres que tu as pus lire  ou aux rumeurs que tu as entendus  et tu te fourvoi ! Les démons sont associal et froid ils ont toujours eu horreur des gens les choses qu'ils apprecient vraiment c'est les malédictions et la couleur du sang ! La domination est pour eux un moyen d'expression et cette horrible obsession est leur profession.Ils ont pour anbition de drésser des humains. Tourné vers la noirceur de la terre , ils ont tremper leur ame dans la profondeur des enfers.Tu y découvrira des monstres et des chimères tout un univers peuplé de démons sanguinaires d'horribles créatures aussi malsaines que leur esprits avide de torture pétri de haine et de folie ...Quand ils croisent un ennemi alors ils lui arrache le coeur pour en nourire leur serviteurs... Trop souvent j'en ai croisé et ils détruisent des viess , sévissant de ces maléfices en visant le supplice au fil de leur viles envies de sévices tant qu'ils sont loin je suis serein.Tous sont devenus maitre dans l art de la souffrance la distiller dans les corps est pour eux une récompense , voué à mener cette vie de destruction , à cette tache infame ils consaccrent leur dévotion ! Le pouvoir des ombres n'a pour eux plus de secret c'est ce sombre savoir qui leur permet de triompher grace à l'infernal puissance de leur flammes , tourmentent et embrase de leur présence toutes les ames.Horribles betes qui inspire la terreur meme dans leur propre camp tout le monde a peur quand ils apparaissent dans le champ ! Jadis ils ce sont juré d'apporter et désolation et jamais de mémoire de paladin ils n'ont failli à leur mission...Alors je te conjure ne prend plus jamais leur défense devant moi ! Mais tu me semble suspect et bien trop peu instruite à leur sujet pour une simple ame inocente !

C'est après ses mots que le paladin et sa nouvelle troupes de mercenaires prirent les armes ,encore inofensif ils attendent le signal de leur leader qui lui débute une prière dont le but est réveler à tous la démone qui vient de prendre la parole.Avec la plus grande surprise d'Elandri cette jeune imbécile n'est pas une démone aucune réaction à sa prière , par chance la foule qui ce trouve ici est rassuré , cependant un vice en cache un autre et c'est alors que la prière révèle une démone , une femme portant une capuche  et accompagné d'une louve blanche.Cette fois ci la foule s'éloigne en courant loin d'elle laissant ainsi place à une arene faite de corp humain , un cercle ou ce trouve la suspecte et les hommes de la guilde TK-I ! En effet cette dernière est entouré d'un pintacle lumineux au sol , sans aucun dangé il n'est là que pour indiquer la présence des démons et c'est ce qu'il fait.Le paladin prit de rage prend la parole.

-Tu es dévoilé démon ! Rend toi et tu serra jugé par la loie divine ! Obéis !

La trentaine d'hommes et femmes qui entoure le paladin sont armé et équipé , ils commencent à encercler la suspecte mais ne bougeront pas sans ordres , ils sont payé alors ils sont fidéle

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Elandri le Jeu 30 Juil - 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Knushaël

Invité



MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Jeu 30 Juil - 16:05

Message de Knushaël, démone.

J'observais l'agitation ambiante avec beaucoup d'attention et de curiosité, un homme dans la foule apostropha l'humain et il le nomma « paladin » mais qu'est-ce que cela ? J'ignorais que les humains avaient des sous-races …  Peut être n'était-ce qu'un titre de bravoure ou un rang social, je ne m'étais pas beaucoup renseigné sur leur coutume avant de venir explorer leur monde. Un brouhaha fracassant me tira de mes rêveries, en effet une bonne partie de l’assemblée c'était approché de l'orateur, ils ouvrirent des caisses et s'équipèrent tous. J'étais trop absorbé par cet étrange événement pour penser que j'étais en danger ici. Par ailleurs, leurs armes semblaient bien affûtées, certain avaient des épées bâtardes, d'autres des fauchons d'armes, un jeune homme se baladait avec une miséricorde d'un air triomphal, je me demandais cependant à quoi lui servirait-elle... et deux femmes se disputaient un malheureux saxe.

Au bout de dix bonnes minutes je me retournai pour partir lasse de ce cirque se déroulant devant mes yeux. Quand une voix s'éleva dans la foule, une jeune femme tentant de dissuader ces humains de faire la guerre aux démons, peine perdue car le proclamateur de justice donna quelques arguments argumentatif que je n'écoutais plus au bout du deuxième mots tant il était barbant. Malheureusement pas pour tous, car il redonna confiances aux gentils toutous de l’assemblée. J'en avais maintenant assez entendus, je ne voulais pas rester sur cette place plus longtemps, mais je ne pouvais cependant pas abandonner cette pauvre femme aux mains de ces fanatiques. Je n'intervins pas pour autant, ils pourraient m'associer à elle, je ne réagirais que si c'est nécessaire.

L'humain psalmodia je ne sais trop quelles paroles dans une langue des plus mystérieuse, quand, tout à coup, la foule se mit à courir dans tous les sens en hurlant, quand la cohue se calma j'eus des centaines de regards braqué sur ma louve et moi, j'observai la foule avec attention, ils me lancèrent presque tous des regards à demi craintif, à demi méprisant. Mais ils ne me fixèrent pas en particulier, ils regardaient mes pieds, je suivis leur regard, la louve à mes coté c'était écarté et me regardait l'air aussi étonné que moi.

« Qu'est-ce que c'est ? » Me demanda-elle, l'inquiétude était présente dans son esprit.

Je fixais toujours l'étrange pentacle lumineux présent à mes pieds, hésitant entre le noir et le bleu nuit, je me décalai d'un pas pour voir, et effectivement le sortilège me suivait. Je m'accroupis sur le sol pour le toucher, mais mes doigts ne rencontrèrent que le pavé de la cité, ma main était passé au travers.

« Ce n'est que de la lumière, rien de dangereux. » Communiquais je à Kumi pour toutes conclusions.

Je me relevai dans un soupir, je vais devoir m'expliquer avec cet étrange créature, pouvant faire apparaître des dessins lumineux aux pieds des démons et parlant d'un juge d'une façon bien étrange. Je détachai ma cape, la laissant tomber à mes pieds, découvrant à la fois ma longue chevelure noir ainsi que mes petites cornes, mes yeux d'un bleu surnaturel, et aussi mes ailes d'une blancheur immaculé que j'étirai longuement, car elles étaient toutes engourdie. Ainsi que ma queue ballante dans mon dos, bougeant au rythme de ma respiration. Je pouvais lire la peur sur le visage des humains tout autours, mais je pouvais aussi lire la haine, ils se cramponnèrent un peu plus à leurs ridicules armes.

« Qui est La-Lois-Divine, humain ? J'ai bien peur de n'avoir jamais entendus parlé d'un juge nommé ainsi, lui demandais-je avec une innocence infantile, pourquoi devrais-je me rendre, aussi loin que je m'en souvienne je n'ai commis aucun crime et je doute fortement que tu sois un roi ou quelqu'un de la noblesse pour pouvoir en dire autrement. De plus, j'ai écouté t'es discours et je me demande de quel droit ose tu insulter mon peuple ainsi ? J'ignore ce que tu appels « enfers » et j'ignore pourquoi tu nous détestes tant mais je suis curieuse de le savoir. »

Je restai immobile, seul ma queue bougeait au rythme de ma respiration. J’attendais sa réponse avec impatience, là au centre de ce cercle humain. L'envie de l'étriper ne me manquait pas mais pour l'instant il faut jouait la carte de la prudence et puis, sa personnalité fut vraiment très curieuse pour mon esprit enfantin.


Dernière édition par Knushaël le Lun 17 Aoû - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Elandri

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Style de combat : Defend avec son épée et attaque avec le bouclier


MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Jeu 30 Juil - 19:55

Les hommes et femmes serre leur arme impatient.Cette démone n'obéis pas , la foule a peur mais attend peut etre un bain de sang pour ce distraire.Elandri s'avance prenant la parole.

-Contrairement à ton " peuple " je ne compte pas profiter de notre nombre pour m'en prendre à toi sans état d'ame , je ne me justifirais pas , si tu ne connais pas ton espece hostile à la mienne c'est que tu es bien inculte ou que tu te joue de moi.Peu importe mon rang je ne vois personne ici pour m'arreter. Je sens en toi

L'homme s'avance rapidement sans crainte et sans aucune forme de garde défensif , il avance de très pres jusque à en ignorer la louve , mieux vaux pour elle qu'elle ne s'attaque pas à Elandri qui porte une affection particulierement forte aux animaux. C'est une fois en face de la démone que le paladin remarque le familier , il reprend tout bas , seul la démone peut l'entendre.

-une envie de tous nous éventrer un par un , tu ne supporte pas la haine que nous avons en vers ton peuple et ca te démange , tu peux essayer de le cacher mais c'est dans ta nature démone.

Tout en fixant le personnage droit dans les yeux apres avoir observé ses ailes et cornes avec un sentiment de dégout profond il reprend assez fort.

-Baissez vos armes , elle ne fera aucun mal aux citoyens.Pour l'instant. Nous avons vus assez d'horreurs émanant de ceux de ton espece vil pour savoir ce dont tu serais capable et le fait que tu ne connaisse pas la loie divine ne m'étonne en au cas et si tu es si curieuse de le savoir je t'invite à me suivre dans nos cartiers ,cela serait un gage de ta bonne fois , si tu peux en avoir une , et je suis sur que tout les citoyens ici présent serais rassuré de te savoir docile.

L'homme affiche un grand sourire et tend un bras dans un passage dans la foule fait par le hommes et femmes de la guilde TK-I.Ce qui est sur c'est que ce n'est pas un piege Elandri ce sentirai déshonnoré d'utilisé un moyen aussi vil pour tuer une démone.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Braod Longgar

Invité



MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Jeu 30 Juil - 23:48

Message de Braod Longgar, humain.


Braod marchait au seins de Espalion, portant son armure de vagabond casque compris de façon à ne pas être reconnu, sabre long à la ceinture. Linille marchant juste derrière lui ainsi que Dak son ours brun, les deux nobles se rendant au palais, les tensions concernant la révolution montait petit à petit et un de ces jour tout allait éclater, il le sentait et il devait se préparer. Le noble avait un visage soucieux pourtant quelque chose nota son attention, un discours était prononcé, il se permit de prendre quelques temps pour l'écouter. Une voix forte : bon point ! Une prestance correct : bon point aussi. Mais malheureusement des propos digne d'un complet extrémiste : décevant.

Les paladins hein ? Braod n'avait rien contre eux en particulier cependant il avait plus l'impression en ce moment de faire face à un mercenaire gueulard plutôt qu'à un de ces sages combattants. Ce qui l'ennuyait par contre était le fait de hurler sa haine contre les démons comme si ils étaient tous sans exceptions des créatures assoiffé de sang, l'homme qui avait apaisé les tensions entre ces deux peuples mit sa main contre son front devant tant d'idiotie.

- Encore un homme se basant sur une expérience bien trop étroite. Les rumeurs à propos du roi font douter tous les hommes en ce moment, ce type choisis bien son moment pour galvaniser et manipuler la rancœur de certains. Linille, rend moi un service, va chercher ma garde personnelle s'il-te-plait.

Son amie partie pour exécuter sa demande, il aurait bien put agir seul ça aurait été loin mais alors très loin d'être un soucis, cependant au vu des idées fixe de ce type il avait peur d'avoir affaire à une sacré tête de mule, alors autant éviter les risques. En tout cas l'individu avait réussi son coup rassemblant et équipant une trentaine d'hommes et de femmes ayant plus ou moins l'air de combattants. Braod haussa un sourcil en entendant la remarque d'une passante un peu plus courageuse que les autres mais il fronça les sourcils lorsque le dit paladin se mit de nouveau à relâcher un véritable flot d'ignorance. Toujours en étant loin l'élève de sages écailles commença à avancer lorsqu'il vit la foule se disperser, cet homme pouvait donc repérer les démons via ses pouvoirs.

Un cercle de pseudo combattant s'était former autour d'une démone visiblement tandis qu'un second plus éloigner servait de public à la scène, le bretteur s'avança avec son ours. Il écoutait l'échange qu'il y avait entre la démone s'étant dévoilé ainsi que le dit paladin, visiblement ce dernier avait décidé finalement de ne pas répandre le sang et tant mieux sinon ça aurait sa lame qui aurait chanté. Toute fois il en avait marre d'attendre, il se fraya donc un chemin a travers les pseudos combattants, sa carrure et son ours rendant la tache suffisamment aisée. Une fois proche des deux concernés il enleva son casque, dévoilant un visage connu de tous à Espalion.

- Permettez moi de vous interrompre un instant paladin, soulever des troupes armées en ville peut encore passer tant qu'elles n'agissent pas, même si la cause de se soulèvement me semble bien bancale. Cependant vous en prendre à quelqu'un qui n'a rien fait dans le cas présent est une agression en bonne et du forme, et ce peu importe sa race vu que les grandes factions sont en paix. Heureusement, vous avez finis par vous montrez raisonnable et c'est une bonne chose, la moindre action agressive envers cette demoiselle vous auraient tous fais passez du statut de citoyen à celui de criminels. Car cette dite loi divine n'a tout simplement aucune valeur judiciaire dans cette ville ni nulle part ailleurs sur les terres humaines. Vous n'êtes en rien un juge et votre autorité dans le cas présent est de zéro. Suis -je bien clair ?

Autant mettre les choses aux clairs, cette bande fraîchement créer n'avait aucun droit légale de juger qui que se soit de cette manière, il ne le permettrait pas. Surtout pas venant d'un homme qui menace les citoyens essayant d'exprimer un avis favorable aux démons comme il l'avait fait avec la dame un peu plus tôt.

- Et oui je prend la défense de cette demoiselle. Qu'allez vous faire ? Me demander de ne pas la défendre ? Me faire taire ? En êtes vous seulement capable ?

Braod affichait un sourire mêlant charisme et provocation, sur de lui comme toujours, pourtant il n'était pas de mauvaise humeur, du moins pour l'instant et comme à son habitude sa bonne humeur se faisait ressentir, tel un petit soleil chaleureux. De toute façon si on se montrait hostile avec lui il n'aurait aucun mal à se téléporter lui ainsi que tous ceux menacé par les lames. Il ne pouvait pas être pris de vitesse et son ours surveillait ses angles morts. Le noble reprit la parole....

- Mais je ne me suis pas présenté, je suis Braod Longgar, membre de la chambre d'Espalion. Seigneur de Blanche-Ville et Rive-Droite. Mais on me connaît aussi sous le surnom du négociateur...l'un des piliers de la paix, notamment celle régnant entre humain et démon.

La simple évocation de son nom allait avoir l'effet d'un coup de tonnerre tant sur les hommes du paladin que sur le public, la maison des Longgar étant connu de quasi tout Hypolaïs, tous connaissait la réputation bienveillante du benjamin de la famille, Braod. Et oui il avait renforcé la paix entre les deux peuples il y a quelques années en mettant fin à certaine tension persistante. Il se permit d'adresser quelques mots à la démone.

- Excusez mon interruption, peut être auriez vous voulus gérer cette situation seule. Si c'est le cas mes plus plates excuses mademoiselle. Toute fois je ne pouvais rester immobile et muet devant des paroles et actes aussi extrémistes et peu réfléchis. Sachez au moins que les humains voulant tant le mal des démons sont rares.

Il lâcha un sourire chaleureux et charmeur à la démone suite à ces mots avant de reporter son attention sur le paladin. Son sourire disparaissant pour laisser place à un air plus sérieux.

- La définition que tu as donné des démons...je ne l'affilie pas à la race entière, mais à une minorité, les instables, des démons fous répandant mort et chaos, j'en ai croisés, j'en ai tués. Cependant les instables peuvent tant êtres des démons que des humains, des elfes, des nains et même des dragons. La folie, la malice, la noirceur,la rage, chaque peuple en possède une parcelle, mais mettre la totalité du peuple démoniaque dans le même panier est une erreur, une grave erreur.

Il prit une pause de quelques secondes avant de reprendre.

- Tu dis des autres qu'ils sont ignorants mais laisse moi te poser quelques questions. As tu déjà discuter paisiblement avec un démon, sans le mépriser, juste car il est appréciable? Moi oui. As-tu déjà bercer un nouveau né démoniaque ? Moi oui. As tu déjà joué avec un enfant du peuple démoniaque, simplement dans un esprit de bonne humeur ? Moi oui. Les démons ne sont pas des monstres comme tu les définis, ils ne sont pas si différent de nous en terme de comportement, ils sont plus brutaux certes, la loi du plus fort règne dans leurs villes. Mais ce n'est pas plus méprisable que la prédisposition des humains à vouloir  trahir, a vouloir manipuler, il suffit de te voir toi, usant des quelques rancœur que les gens possèdent pour les soulever et leur faire servir tes intérêts. N'est-ce pas de la manipulation monsieur le paladin ?

Oui il était piquant, sa langue était aiguisé, acéré, mais pourtant ses paroles montrait une certaine logique et une certaine sagesse. Aussi charismatique que peut l'être un noble, aussi sage qu'un dragon. Il avait fréquenté des démons depuis son plus jeune âge et voir un tel individus les qualifier de monstres avait de quoi le rendre en colère si jamais il jouait la tête de mule. Braod entendit ses homme arriver, sa garde personnel sur-entraîné, accompagnés de la belle Linille. Leur faisant un bref signe pour ne pas qu'ils approchent il regarda encore le paladin.

- Bon paladin, pouvons nous clore ce presque incident ? Je pense que tu as fais suffisamment de bruit pour aujourd'hui , si un autre membre de la noblesse ou tout simplement la garde avait vu tes actes ils n'auraient je pense pas pris le temps de discuter comme je viens de le faire et vous seriez toi et tes hommes en route pour le cachot pour avoir exercé une autorité judiciaire que vous ne possédez pas légalement. Donc, va tu te montrer raisonnable et arrêté d'importuner cette demoiselle ?

Plus qu'à voir comment les deux concernés allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas



Elandri

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Style de combat : Defend avec son épée et attaque avec le bouclier


MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Ven 31 Juil - 1:16

Une intervention , c'est la deuxième , cela ne déplaît en aucun cas à Elandri qui ce fait un plaisir d'échanger son avis avec celui des autres.Au premier abord c'est un homme qui souhaite ce faire beau au près de la demoiselle , l'on peut croire que le geste est noble , pour Elandri il n'en est rien secourir cette personne de cette manière parce que c'est une femme n'a rien de noble ,encore quelqu'un qui veut jouer le juste , ironique.Cette fois ci s'en est trop , il y a trop de mots trop peu réfléchis.

-Vous vous permettez beaucoup sans ma réponse , inutile de demander alors. Vos mots dépasse la réalité , vous me demandez si j'ai déjà pris le temps de discuter avec un démon , je viens de l'inviter à ce joindre à moi pour avoir une conversation sans être sous le feu des projecteurs.Si je suis capable de vous faire taire , nous le saurons bien assez tôt.Je ne me fais aucun cas juge , je prévois uniquement d'être bourreau dans certains cas , et contrairement à ce que vous pouvez croire  ou pensez de moi je ne me focalise pas uniquement sur les démons , à mes yeux toutes les races sont susceptible d'être un danger ou d'être aussi vil que les démons , mais personne ici ne peut dire que le peuple démon est un peuple pacifiste.Vous m'accusez également d'agression , mettre quelqu'un en garde ne représente en rien une agression à mes yeux , nous pouvons parler de mise en scène, monsieur.Je vais alors me permettre de vous répondre que votre mise en garde sur mon statut de citoyens ne m’intéresse pas le moins du monde , monsieur !

Dans certains cas le fait d'avoir plusieurs personne opposé à son avis est une bonne chose quand on a la chance d'avoir un publique et une personne connus du publique et Elandri en est bien conscient.Le titre de noble ne l'impressionne en aucun cas , les menaces et l'animal non plus , ce battre n'est pas une option , il serait fort stupide de croire que ce discourt en pleins milieux de la foule était un choix hasardeux.

-Vous dites que c'est une minorité et que les démons ont leur raisons , qu'il ne sont pas si mauvais , qu'ils sont en paix avec nous et que dès lors nul n'a à faire ce que je viens de faire , je vous entend bien monsieur.Cependant , si je suis votre raisonnement il y cependant des chances que cette démone ici présente fasse parti de cette minorité, pourquoi non ? Et je maintiens qu'il faut être ignorant pour mettre ce détail de côté et ne pas ce méfié comme l'on pourrai le faire un mercenaire qui suit une jeune femme pendant la nuit à travers des rues trop sombre , c'est ce que je pense et je ne changerais pas d'avis , et je pense que c'est légale , monsieur !  Vous appréciez les démons et moi je m'en méfie de part votre expérience cela ne vous cause aucun problème de part la mienne je ne peux avoir aucune confiance en vers ce peuple et le méprise.Cependant ,j'ai le droit de cité haut et fort un passage d'un livre que j'ai lus , y a t-il une interdiction monsieur ? Vous auriez pus remarqué qu'il y avait des vers , si vous étiez présent. Ce lieux est pour moi une scène de théâtre et vous venez de devenir un personnage important de ma pièce , grâce à vous je viens de gagné en notoriété et je vous en remercie , monsieur !

C'est avec une révérence qu'Elandri sourit au noble qui ce tiens en face de lui. Bien sur il n'y avait dans les mots du paladin que de la politesse pour caché sa joie.En tant que paladin propager les paroles d'un livre qui va à l'encontre des démons est un plaisir jouissif pour lui et rien ne saurez gâcher ce moment.

-La jeune femme qui c'est révolté contre mon discourt ce nome Adurna , c'est une complice avisé et très bonne comédienne , grâce à sa réparti préparer elle m'a permit de cité une autre partie de mon texte.Vous avez raison je profite de la situation pour avoir l'attention des esprits , je ne manipule en aucuns cas leur esprits cependant , j'étale uniquement des vers et citation que tous peuvent lire sur un lieux publique , monsieur !

Cette dernière s'avance au centre passant à travers les mercenaires qui ont depuis longtemps ranger leur armes et attendent la fin du débat , dans la foule ce trouve encore quelque complice invisible ,  comme Aiedail , Brésingueur  et Nawel muet et discret à la manière d'un elfe tapis dans la foret.


-Je ne me présente plus. Je suis ravis que notre intervention dans cette ville soit si couronné de succès Elandri  , je ne compte  pas moisir ici plus longtemps. Je n'ai pus m’empêcher de remarquer qu'une révolution plane dans l'air.

Après cette intervention Elandri reprend  son discourt sans laissé le temps à quelqu'un de lui prendre la parole qu'il a mit du temps à recevoir après la seconde intervention.

-Comme vous le remarquez les apparences sont trompeuse ,monsieur. D’extrémiste je passe à criminel ,de criminel je passe à ignorant et d'ignorant je passe à manipulateur.Pourtant je ne suis là que pour avertir et protéger. Je vais tout de même exposé aux yeux de tous mes desseins pour cette démone que voici , cette invitation était destiné à un débat en bonne uniforme dans notre bibliothèque ,en effet il n'y avait aucun guet à pan , monsieur.Vous me demandez si l'on peut clore ce presque incident ? Vous souhaitez passer à autre chose ? Faites donc , vous m'avez servit de la meilleure façon qu'il soit  et je vous en remercie , monsieur !

Après avoir de nouveau fait une révérence mais cette fois ci à la démone Elandri termine.

-Quant à toi démone , je m'excuse de t'avoir exposé de cette manière , tu étais une bonne surprise au bon moment , mon invitation tiens toujours , mais ne te méprend pas.Tu reste un démon et tu sais ce que tu représente pour moi. Malgré ça je n'ai toujours rien à te reprocher , pour l'instant et bien que tu sois une ennemi potentiel tu possède un cerveau et tu es j'en suis certains contre mes idées alors débattre avec toi reste un loisir qui me démange en attendant que la situation général de la ville n'explose. Qu'en dis tu ?

Il ramasse la cape de cette dernière et la tend d'une main pendant que l'autre ce tiens dans son dos.Cette situation deviens de plus en plus jouissif pour Elandri et attend avec impatiente la suite de cette piece.La démone va t-elle ce révolté et ce battre quand même , va t-elle refusé l'invitation par fierté et ainsi ce réconforté et ce dire qu'elle fait le bon choix ou va t-elle suivre Elandri par curiosité et goût du risque dans tout les cas la suite risque d'être interessante quant à l'homme qui est intervenu sa réaction risque d'être encore meilleure ! Va t-il ce sentir insulté , être satisfait , indécis ? Le sourire du paladin grandi de seconde en seconde !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Knushaël

Invité



MessageSujet: Re: Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)   Jeu 13 Aoû - 20:15

Message de Knushaël, démone.

L'humain reprit la parole tout en s'avançant vers moi, je restai immobile, écoutant sans rétorquer, il s’arrêta à quelques centimètres de moi, je dus lever la tête pour le regarder, Kumi lui grogna dessus en montrant les dents, elle avait le poil tout hérissé. Il me chuchota quelque chose puis il me regarda dans les yeux, sûrement pour voir ma réaction, je plongeai mes yeux azure dans les siens, je le fixa d'un regard noir. Si un regard pouvait tuer, le mien l'aurait très certainement foudroyer. Mais ce n'était pas le cas, et il était toujours là. Il annonça à la foule que j'étais inoffensive, j'avais l'impression d'être un animal sauvage enchaîné au milieu d'un cirque. Il me proposa désormais de le suivre pour discuter, j'hésitais, malgré sa bonne fois, de le suivre, je lançai un regard à ma louve, qui visiblement n'avait pas baissé ça garde.

J'hésitais toujours à accepter son offre quand un homme débarqua en écartant la foule, il était grand et plutôt costaud et il ne perdit pas de temps pour remettre le bougre à sa place. J'écoutais le discours de l'humain avec beaucoup d'attention, j'avais effectivement eu vent de ses prouesse en matière de négociation, quel brave homme ! Je hochai la tête en signe d’approbation lorsqu’il s'excusa, je commençais à douter de l'amabilité des humains, mais celui là me prouva qu'ils n'étaient pas tous pareil. Braod avait parlé d'une voix forte et personne n'avait osé lui couper la parole, ainsi le paladin envoya la riposte. Je n'avais jamais vu quelqu'un haïr autant un peuple tout entier, je me demandais vraiment ce que les démons avaient bien pu lui faire …

Une scène de théâtre ? On à eu droit a un soulèvement militaire, pour ainsi dire, à tout un baragouinage tout ça pour une scène de théâtre ? Je ne comprenais pas, je me sentis offensé. M'avoir insulté ainsi, tout ça pour réciter quelque vers. Cependant, ma curiosité à l'égard de se dit paladin ne fit qu'augmenter. Quand il renouvela son offre, je ne savais si je devais accepter ou non, mes yeux passèrent de Braod au paladin et à ma louve. Je récupérai ma cape, l’attacha soigneusement sur mes épaules avant de prononcer mes premiers mots depuis le début du débats. M'adressant d'abord au négociateur.

«Je tenais à vous remercier Braod Longgar, pour votre intervention, grâce à vous cet homme à toujours sa tête sur ses épaules, dis-je d'un ton sarcastique, j'admire beaucoup ce que vous avez fait pour mon peuple, ainsi que votre courage légendaire.»

Je fis une petite révérence avant de revenir sur le paladin.

«Je ne suis effectivement pas dénuer de cerveau et l'idée d'être un ennemi potentiel pour toi me plaît bien. J'accepte donc ton offre par curiosité, elle a été si amicalement proposée et tu sembles honnête dans tes propos, je suis prête à oublier toutes les insultes que tu as déblatérées, à repartir de zéro. Par où allons-nous, jeune paladins ?»

Je m'avança vers la foule, passant devant lui, j'attendais qu'il me montra le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ou sont les héros ? (Elandri - Knushaël - Braod Longgar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-