Partagez | 
 

 Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2



Balefon

Invité



MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Sam 6 Juin - 10:46

Message de Balefon, démon.

-Je peux cesser de parcourir le monde comme je le fais durant une année entière. J'ai toujours prévu de m'installer quelque part et d'y ouvrir une petite boutique d'herboristerie, lorsque j'aurais trouvé la bonne personne. J'aimerais pouvoir rester dans un endroit comme celui-là, mais je ne le peux pas, tout comme je ne peux pas t'obliger à partir si tu ne le veux pas... Mais cette cité est trop dangereuse pour moi, je suis désolée.

Kalpea troqua son sourire contre un regard fuyant, baissant la tête pour éviter de croiser celui du Démon. Elle semblait se sentir coupable de sa condition humaine, ou de la violence constante qui règne dans la Cité. Balefon soupira longuement, pesant tout ce que Kalpea venait d'énoncer, et de révéler. L'idée de perdre celle qu'il venait de trouver s'imposait à son esprit, mais elle lui était malgré tout insupportable. Depuis la mort de ses parents, plus rien ne le retenait réellement dans cette Cité, à part peut-être son atelier, mais ça il pourrait le transporter ailleurs. Après tout, le bâtiment avait connu bien des propriétaires avant lui, et il en connaitrait probablement bien d'autres après lui.

Le seul problème dans cette occurrence était de s'établir dans une cité humaine. Les Démons étant ce qu'ils sont, ils ne passent pas inaperçus parmi les autres races, encore moins Balefon, qui ne passait pas inaperçu chez les Démons eux-mêmes... Et les Humains avaient tendance à laisser parler peur et haine en s'attaquant aux possessions ou aux compagnons plutôt que sur les Démons eux-mêmes. Aussi, Kalpea serait-elle autant menacée chez elle qu'ici bas s'ils s'y établissaient. De l'itinérance alors ? La vie d'errance qu'il avait eu pendant quelques années commençaient à lui manquer, et le métier de la jeune humaine demandait une certaine mobilité. Mais cela n'était pas très propice au développement d'une relation stable et durable, et Balefon ne voulait pas risquer de perdre ce qu'il avait acquis à la sueur de son front pour du vent...

-Tu dis que tu peux cesser de parcourir le monde pendant une année entière, mais qu'en serait-il si je t'en demandais plus ? Et tu dis vouloir t'installer quelque part pour y ouvrir une boutique, mais quel endroit pourrait accueillir un couple aussi étrange que le notre ?

Balefon avait employé le mot "couple" sans le vouloir, dépassé par ce qu'il projetait sur les événements des dernières vingt-quatre heures. Il savait que la jeune femme était dans le même état d'esprit que lui, aussi devait-il conserver un certain pragmatisme vis à vis de la situation, ne pouvant céder tous les deux à la fureur de leurs sentiments.

-Je n'ai pas vraiment d'attaches sérieuses dans la Cité. Il me serait facile de partir d'ici pour te suivre, mais je ne peux pas prendre le risque de nous laisser nous précipiter dans une situation qui nous dépasserait et nous mettrait en défaut. Même si mes sentiments pour toi sont plus forts que ce que j'ai pu ressentir pour qui que ce soit d'autre jusqu'à présent, il nous faut être réaliste, la situation est compliquée.

Balefon se leva, approchant doucement de la jeune femme pour lui relever délicatement la tête, plongeant les yeux dans les siens, avant de l'embrasser tendrement. Il ne voulait pas se séparer de la jeune femme, et il ne voulait pas non plus la faire souffrir, mais il savait qu'il avait raison à ce sujet. Un Démon et une Humaine ne faisait pas vraiment couple ordinaire. Mais c'est à ce moment précis qu'il trouva la solution, enfin, un semblant de solution pour le moment, mais c'est tout ce dont ils avaient besoin.

-Nous ne pouvons pas rester chez les Démons, et nous ne pouvons pas non plus aller chez les humains. Mais je sais comment remédier à tout cela. Tu as besoin de voyager pour exercer ton métier, et j'ai besoin d'un local attirant plus de monde pour être véritablement rentable. Les Démons préfèrent les armures métalliques aux armures de cuir, c'est un fait. Mais ce n'est pas le cas des Elfes. La forêt blanche semble être un bon compromis pour nous deux je pense.
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Sam 6 Juin - 12:23

« Parfait compromis »

La situation n'avait rien de facile et encore moins d'agréable à supporter. Il était évident que quelque chose était né entre ces deux-là, mais il fallait aussi prendre en considération le problème de leur appartenance à des races totalement opposées, aux regards et aux ragots qui pourraient courir à leur sujet, sans parler de ceux qui ne voudraient pas voir une telle relation prospérer. Pour autant Kalpea ne voulait pas renoncer, laissant cependant le choix à Balefon de déterminer si oui ou non il y avait un avenir possible pour leur couple, car tel était le mot qu'il avait employé pour les désigner, ce qui la soulagea quelque peu. Ils avaient énoncés les problèmes qui pouvaient se présenter, à présent c'était le tour des possibilités qui s'avéraient moins restreintes que ce que l'humaine avait d'abord pensé. Elle écouta le Démon qui réfléchissait posément avec une sagesse étonnante pour un membre de son espèce. Elle se contentait d'acquiescer, la mine toujours basse, encaissant les probabilités négatives de leur réussite, avant qu'une main ne vienne lui relever le menton. Son regard croisa celui de Balefon et elle esquissa un pauvre sourire, avant de recevoir son baiser avec un soulagement évident. Il avait une idée et l'énonça à voix haute, faisant naitre un sourire plus affirmé cette fois, éclairant le visage de la jeune femme qui se redressa, l'espoir faisant soudain battre son cœur avec plus de force encore.

- Je me suis toujours bien entendue avec les Elfes.

Affirma Kalpea en prenant ses mains dans les siennes, ou plutôt en les tenant simplement au vu de la différence de tailles entre elles. Déjà un flot de pensées envahissait son esprit, notamment les différentes démarches qu'il leur faudrait faire. Demander l'autorisation des Elfes de la Forêt Blanche, avertir sa tante par courrier longue distance, lui demander des conseils pour l'ouverture de sa première boutique. Elle devrait aussi aller retirer une partie de l'or qu'elle avait mit de côté ces dernières années dans cet unique but... ouvrir une boutique, avec quelqu'un, c'était là un rêve qui se réalisait. Ils auraient chacun leur moitié de boutique et proposeraient même des produits pouvant aller de paire, lui avec ses armures en cuir tanné comme on en trouvait rarement de cette qualité, elle de quoi soigner blessures et empoisonnements, mais également des produits permettant l'entretien du cuir et mille et autres choses encore. Pour un peu elle en aurait eu le tournis, pourtant à la place l'humaine sauta au cou du démon en éclatant d'un grand rire de bonheur.

- Ce serait merveilleux !!! La Forêt Blanche est pleine de ressources et elle jouxte autant les Montagnes Rocheuses que le Territoire Démoniaque. Nous aurons tout ce dont nous avons besoin pour travailler et ce qui nous manquera, nous l'achèterons à des marchands.

Ainsi prenait naissance un projet commun d'un couple fraichement formé, avec leurs espoirs et leurs rêves, leurs craintes et leur détermination à aller de l'avant. Kalpea ignorait si les jours seraient bons ou mauvais, mais elle se battrait certainement jusqu'au bout pour ce rêve partagé.

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas



Balefon

Invité



MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Jeu 18 Juin - 0:02

Message de Balefon, démon.

- Je me suis toujours bien entendue avec les Elfes.

Kalpea prit les mains du Démon entre les siennes, plongeant son regard dans le sien avant de se perdre dans ses pensées. Visiblement, le compromis proposé par le Démon semblait vraiment intéresser l'Humaine, ce qui était une bonne chose car il ne voyait pas vraiment d'autre alternative. Pendant quelques secondes, elle se contenta de réfléchir, tout comme il le faisait de son côté, puis Kalpea sauta au cou du Démon, le serrant dans ses bras en éclatant de rire, ce qui surprit ce dernier et le sorti de ses pensées.

- Ce serait merveilleux !!! La Forêt Blanche est pleine de ressources et elle jouxte autant les Montagnes Rocheuses que le Territoire Démoniaque. Nous aurons tout ce dont nous avons besoin pour travailler et ce qui nous manquera, nous l'achèterons à des marchands.

Toujours serré par Kalpea, Balefon referma son bras sur cette dernière, avant de lui déposer un petit baiser dans le cou. Humant le parfum naturel de l'humaine, il succomba un instant à la torpeur du moment, puis se ressaisi et se releva délicatement, repoussant doucement sa compagne avant de lui céder sa place.

- Nous n'en sommes pas encore là. Il nous faut d'abord voir si les Elfes nous acceptent parmi eux. Et j'ai une idée pour faciliter notre incorporation dans leur forêt. Il sourit, embrassa fougueusement Kalpea et se redressa de tout son long. Mais avant de faire une armure pour leur chef, j'ai ta tunique à finir !

Le Démon retourna alors dans l’arrière boutique, suivi par la jeune Humaine, où il dépendit les morceaux de cuirs brunis, presque noircis même, du fils où ils étaient pendus et les posa sur l’établi. Il commença à les aplatir en les martelant de puissants coups de maillet de bois. Après une bonne heure à frapper le cuir, et à parler de tout et de rien avec Kalpea, il les passa au rouleau, ce qui les aplati encore une fois. Comme la veille, le Démon continua à travailler et à assouplir le cuir. Il les avait jeté au sol, les enduisant de tanin d’acacia non dilué, puis martelé du pied pendant deux bonnes heures, s’amusant avec l’Humaine qui en fit de même, puis il avait raclé le cuir, enlevant les éléments indésirables qui pouvaient subsister tels que poils, plumes, ou chairs mortes grâce à ses outils, et enfin, il avait passé une substance noire graisseuse, semblable à de la vase, ou de la sève d’arbre, dont le Démon refusa de donner l’origine.

A la fin de la journée, les morceaux de cuirs épars sur l’établi commençaient à prendre une texture agréable, et il ne resterait qu’à passer à la découpe et à l’assemblage du cuir pour finir la tunique qu'il élaborait pour sa nouvelle compagne, ce qui mènerait à la fin de l’échéance qu'il avait annoncée. C’est le corps luisant de sueur que le Démon contempla son travail. Il en était assez fier, car pour une première fois, il avait su tanner le cuir de Griffon de façon fort habile, et pourrait peut-être faire une armure de cuir pour le chef des Elfes en plus de la tunique destinée à la jeune femme.

La journée était passée très vite, et les deux amants étaient au moment du coucher visiblement aussi excités l'un que l'autre. Contrairement à la veille, Balefon n'avait pas déroulé les couvertures sur le sol de la pièce, invitant plutôt la jeune femme à descendre dans sa pièce de vie principale, au sous-sol de la boutique. La pièce était plus petite que la boutique au dessus, mais suffisamment bien agencée pour accueillir les deux amants. Elle n'était composée que d'une vieille armoire, visiblement la possession ayant le plus de valeur du Démon, d'un tapis usé, sur lequel devait habituellement dormir le Démon, et d'un coffre de bois, fermé. Les murs de la pièce n'étaient en réalité que creusés à même la paroi et étaient de la terre à nue, renforcés par des poutres de bois. En guise d'éclairage, il n'y avait qu'une unique bougie que Balefon alluma avant d'installer les peaux dans lesquels ils avaient dormis la veille et invita Kalpea à le rejoindre après s'être allongé.

- Tu es la première à part moi à descendre ici, et c'est bizarre mais tu m'y sembles à ta place... dans mes bras. Il sourit et attendit la demoiselle.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Dim 21 Juin - 8:44

« Parfait compromis »

Kalpea débordait de joie et comment aurait-il pu en être autrement ? Pour autant comme le soulignait Balefon, ils n'en étaient pas encore à déménager dans la Forêt Blanche, cependant il y avait visiblement un bon argument à faire valoir, au travers du métier de Tanneur. L'Herboriste répondit à son baiser puis le suivit dans son travail, l'observant comme toujours avec une grande attention teintée de curiosité et de soif de connaissances. Ils parlèrent de tout et de rien, de ce qu'ils feraient, du genre de maison qu'ils se construiraient une fois qu'ils vivraient ensemble, de l'organisation de leurs deux métiers et de la manière dont ils pourraient les faire se rejoindre. Et tandis qu'ils devisaient ainsi avec une certaine légèreté, le cuir prenait forme sous les mains du démon -et leurs pieds à tous deux- finissant au crépuscule de cette journée par arborer la consistance recherchée pour permettre la découpe du matériau et son utilisation pour une tunique convenable. Les repas avaient été pris sur le pouce, celui du soir un peu plus tranquillement une fois que le plus gros de l'activité journalière avait été passé, puis vint l'heure d'aller se coucher. Cette fois ce fut Balefon qui prit les peaux en main, non pas pour les étendre à même le sol de la boutique, mais pour la guider en bas, dans ce qui s'avéra être l'unique pièce de vie de l'endroit, creusé à même la paroi du sol. Il y avait un vieux tapis usé posé sur la terre battue, une armoire, une bougie... C'était aussi vétuste que lorsque Kalpea dormait dehors à la belle étoile et un léger sourire fleurit sur les lèvres de la jeune femme. Le démon serait certainement étonné de leur future maison, lorsqu'ils auraient de quoi dormir sur de la plume et non des peaux, mais l'heure n'était pas à ce genre de discussion.

- Sans doute parce que c'est là que j'étais destinée à me retrouver.

Répondit l'humaine en offrant un sourire à son compagnon, venant se blottir dans ses bras sans attendre plus longtemps, avec ce puissant sentiment de sécurité et d'affection qui prenait le pas sur tout le reste. La nuit serait de nouveau agitée et agréable, assurément, mais c'était surtout d'être ensemble qui importait le plus. Demain l'Herboriste retournerait voir le vieux démon au bout de la rue, car son travail aussi l'appelait et, après cette journée, il faudrait faire preuve de rigueur pour ne pas laisser l'amour distraire trop longtemps l'esprit.

Spoiler:
 

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas



Balefon

Invité



MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Mar 23 Juin - 16:55

Message de Balefon, démon.

La nuit avait était aussi agitée que la précédente, les ébats étant aussi passionnés et fougueux qu'alors, et les deux amants s'étaient une nouvelle fois endormis dans les bras l'un de l'autre. Le matin les sortit cependant plus facilement de leur torpeur que la veille, même si les deux amants n'avaient toujours aucune envie de quitter les bras l'un de l'autre, il le fallait.

Kalpea était parti chez le Démon du bout de la rue, pour parfaire ses connaissances une nouvelle fois, laissant Balefon seul dans sa boutique. Ils passèrent la journée à pratiquer leur activité chacun de leur côté, Kalpea préparant sûrement des potions et autres onguents sous la tutelle du Démon, tandis que Balefon passa toute la matinée et une bonne partie de l’après midi à assembler la tunique, qui prenait forme sous ses mains expertes. C'est en fin d'après midi, quand la tunique fut finie, que Balefon passa à la couche de l’Humaine, utilisant le cuir le plus fin et souple qui lui restait, le doublant avec la peau poilue du Griffon sur une face, et appliquant une sorte de pâte étrange sur l’autre face. Le sac de couchage lui ne lui serait plus aussi utile qu'elle l'avait espéré, mais il le serait tout de même le temps de rejoindre la forêt blanche et de s'y faire accepter.

Quand la nuit commença à tomber, le Démon contempla son travail et fut plus que satisfait du résultat. Le sentiment de fierté et de travail accompli fut la première récompense du Démon, et il attendrait l'appréciation de sa compagne, une récompense qui aurait plus de valeur à ses yeux. Il regarda finalement par l'une des ouvertures de la paroi du magasin, sorte de fenêtre improvisée, et s'aperçut que l'heure avait tourné plus vite qu'il ne s'en était aperçu, bien que la nuit était à peine entamée. Il était encore assez tôt pour que Kalpea soit encore en train de travailler avec le vieux Démon, et il ne se voyait pas déjà commencer à s'inquiéter d'un si petit retard, alors le Démon commença à rassembler ses affaires.

Une seule charrette serait suffisante pour transporter toute la boutique, ainsi que la pièce à vivre du Démon, ses possessions étant plus que modestes. En revanche, il aurait besoin d'un sérieux coup de main pour y poser ses immenses barils de produits, ses machines et outils, ainsi que la vieille armoire où il entreposait ses vêtements, et ce n'est pas de ses voisins Démons qu'il aurait ce coup de main, et encore moins de sa frêle compagne. Il trouverait bien une solution le moment venu, pour le moment, il se contenta de trier et de réunir ses affaires ensembles. Les deux amants pourraient partir le lendemain en début de soirée, voire le surlendemain si Balefon devait se débrouiller seul pour le chargement. Il leur faudrait juste louer ou acheter un cheval pour tracter la charrette que Balefon possédait déjà.

Près d'une heure plus tard, la nuit étant déjà entamée, Kalpea rentra à la boutique du Démon, visiblement aussi épuisée de sa journée que l'était Balefon. Elle fut visiblement surprise des "changements" apportés à la boutique, qui faisait bien plus grande et bien plus vide sans l'amas de matériaux bruts et d'armures entreposés la veille par le Démon, maintenant rangés dans un coin de l'arrière boutique.

-Te revoilà enfin. Le Démon vint embrasser la jeune femme avant de reprendre avec le sourire. J'ai fini ta tunique et la couche que tu m'avais commandés.

Le Démon accompagna la jeune femme dans l'arrière boutique, où là encore la pièce semblait plus grande, bien que considérablement plus encombrée que la pièce précédente...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)   Mer 8 Juil - 8:10

« Fin de journée »

Lorsque Kalpea revint de chez le vieux démon du bout de la rue, elle pu constater dès le pas de la porte franchit que bien des choses avaient changées au sein de la boutique. Une charrette se trouvait dans un coin et rassemblait, soit à l'intérieur soit à côté dans le fond de la boutique, la totalité des affaires de Balefon, tout son matériel, ses créations, le peu qu'il possédait également comme mobilier, ce qui avait de quoi surprendre fortement au premier abord. Le démon était là, semblant l'attendre et venant lui offrir un tendre baiser qui fut immédiatement suivit d'un sourire si joyeux qu'elle en fut touchée, le lui rendant avec une affection évidente. Il n'avait visiblement pas chômé le pauvre.

- Je te suis.

L'arrière boutique avait bel et bien été débarrassée elle aussi de tout ce qu'elle contenait, ce qui fit comprendre à la jeune femme que son compagnon avait définitivement prit sa décision. Ils partiraient tous les deux d'ici quelques jours pour un long périple en direction de la Forêt Blanche des Elfes, où une nouvelle vie les attendaient. Elle admira le travail fait sur la tunique et le nouveau couchage, passant délicatement ses doigts dessus, le regard brillant, s'imaginant déjà dedans. Ils pourraient affronter l'hiver avec ça, lorsqu'il faudrait partir en chasse et en cueillette loin de leur future maison chez les Elfes. Kalpea se tourna vers Balefon et revint l'embrasser passionnément, le remerciant de quelques mots et d'un regard tendre. Il leur restait encore quelques nuits dans l'intimité d'un abri avant de prendre la route, aussi préféra-t-elle prendre le temps d'être avec lui ce soir-là, après un bon repas en tête à tête. La suite de leur aventure sera contée prochainement.

Spoiler:
 

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas
 

Bien préparer l'Hiver (Kalpea Nor - Balfon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-