Partagez | 
 

 Kalpea Nor [validé]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 15:42

Prénom ou surnom : Kalpea
Nom : Nor
Sexe : Féminin
Âge : 24 printemps
Peuple : Humain
Alignement : Neutre Bon, fidèle à ses (bonnes) valeurs
Métier et/ou rang : Herboriste/potionniste
Votre arme   Sa connaissance des plantes et son bâton de bois solide surmonté d'un ruban

Physique : Kalpea est avant tout une humaine ordinaire en-dehors de ses connaissances et il est important de le souligner. Si cette jeune femme aux longs cheveux blonds ne manque pas de charme ni de tempérament, sa faiblesse demeure son humanité à part entière. Elle ne fait pas le poids en combat face à une créature magique ni non plus face à un adversaire déterminé à l'embrocher, que ce soit avec une épée ou une flèche. Malgré cela, elle reste relativement athlétique de par son mode de déplacement habituel, la marche et la course. Oui, parce qu'il vaut mieux courir quand vous voulez échapper à un animal sauvage dont vous traversez accidentellement le territoire et qui n'apprécie pas trop de vous voir passer non loin de ses petits, que bien sûr vous n'aviez pas vu puisque dissimulés dans le bosquet d'un sous-bois quelconque. De même, lorsqu'on ne roule pas sur l'or, la marche reste votre meilleur moyen de locomotion, ça et faire "du stop" auprès de paysans emmenant leur charrue de paille au marché, tirée par quelques bœufs ou chevaux de trait. De longs cheveux blonds donc, une silhouette relativement élancée, le pas léger pour éviter de se faire remarquer, des yeux oscillant entre noisette et vert, ainsi qu'un minois plutôt agréable à regarder, quand ne s'y trouve pas la poussière du chemin ou la verdure d'un tapis de mousse recouvrant un arbre en forêt. Kalpea porte en Été une tenue plus ou moins légère faite d'une tunique en tissu couvrant le nécessaire, avec souvent un long manteau tissé doublé qui lui sert également à dormir la nuit. En Hiver, place aux peaux de bête et à la fourrure pour se prémunir contre le froid, les mocassins fait main faits de peaux cousues sont remplacées par des bottes provenant du pays des nains, très confortables et qui tiennent bien chaud aux pieds. Vous ne verrez jamais de bijoux inutiles autour de son cou, en revanche notre herboriste porte en permanence une amulette sur elle (cf Autres).

Spoiler:
 


Caractère : On pourrait s'attendre, en voyant son minois, que cette jeune femme ne soit qu'une petite effarouchée incapable de se défendre et encore moins d'aller seule par les routes, faisant face aux conditions climatiques de Mère Nature et aux mauvaises rencontres, mais il n'en est rien. Le regard intense que pose sur vous cette créature humaine trahit sa soif de vie et de liberté. De même qu'un animal en cage tourne en rond en attaquant les barreaux, tenter d'enfermer cette donzelle-là donnerait à peu près le même résultat, à ceci près qu'elle s'installerait en tailleurs à même le sol et attendrait que vous ouvriez la cage pour vous sauter à la gorge. Une femme seule doit apprendre à se débrouiller et cela se ressent dans son tempérament. Calme et tranquille de nature, dure en affaires, honnête, sincère et juste, elle n'en demeure pas moins furieuse et mordante lorsqu'elle se sent menacée ou qu'on tente de l'entourlouper. La menacer l'effraiera, bien entendu, mais elle préférera présenter un visage dur et mentira plutôt que d'avouer sa faiblesse. Pas question de ployer le genou en-dehors d'un signe de respect envers un monarque quelconque, ça non, plutôt mourir. La fierté de Kalpea est aussi grande que les routes qu'elle parcours jours après jour sur Hypolaïs. Gentille, douce et attentionnée avec les personnes dans le besoin, il lui arrive de faire preuve de générosité en prodiguant certaines de ses potions aux plus miséreux, aux malades et aux vieux n'ayant pas de quoi la payer en retour. Qu'importe après tout, l'injustice lui est insupportable et cela ne manque pas de lui attirer parfois quelques ennuis. Tout comme son entêtement à tenir tête aux mauvaises personnes. Une femme de caractère donc, mais ni stupide, ni tête brûlée, tout au plus parfois un peu trop bien intentionnée. Une alliée et une amie fidèle lorsqu'on parvient à gagner sa confiance, qu'elle ne donne pas aussi aisément qu'il peut y paraitre. Les Elfes prétendant qu'une véritable amitié se construit sur plusieurs décennies n'ont pas tout à fait tort à ses yeux, c'est dire. Courageuse, mais pas téméraire, elle préféra prendre la fuite si elle le peut plutôt que de se battre, en revanche elle ne vous laissera jamais affronter seul le danger si jamais cela s'avérait nécessaire.


Histoire : Le Royaume des Humains, terre aussi fertile que verdoyante, où il fait bon vivre malgré les aléas qu'on est en droit de redouter sur une île telle que Hypolaïs. Ce Royaume abritait en son giron de nombreuses villes et bourgs, ainsi qu'une immense cité royale réputée pour ses remparts et son académie de magie. Les villages et les hommes placés sous sa protection n'avaient pas tant à se plaindre que ça de la monarchie en place qui, bien qu'imparfaite comme toute monarchie, n'en demeurait pas moins bien plus agréable qu'une tyrannie. L'un de ses petits villages, ou plutôt un regroupement de plusieurs fermes d'élevages et de cultures, coexistait paisiblement au nord de Blanche ville, juste à l'ouest de l'orée de la Forêt de l'Est, là où la terre est des plus fertiles et donnait accès, au-delà de la forêt, aux magnifiques Prairies Fleuries. La Forêt Maudite se trouvant bien plus au sud de là, les habitants n'avaient pas à craindre les incursions de gobelins désirant piller leurs bêtes et leurs biens. Une modeste famille vivait au milieu d'autres, car là-bas tout se faisait en famille, le labeur comme les héritages de celui-ci. Ensemble, tout était plus facile et les gens se serraient les coudes, s'entraidant comme seuls savent le faire d'honnêtes personnes vivant humblement. C'est dans un tel cadre champêtre que naquit Kalpea, troisième née après un grand frère l'ayant précédée de sept ans et un autre de quatre. Il ne reste aujourd'hui que très peu de souvenirs à cette enfant devenue une jeune femme concernant les premières années de sa vie. Une voix au timbre clair résonnant dans un doux rire attendrit, des bras protecteurs dans lesquels elle aimait se réfugier, des mains calleuses de travailleur accompagnés de la sensation d'une barbe plus ou moins rugueuse sur sa joue d'enfant, des rires, beaucoup de rires, beaucoup de légèreté, d'inconscience et de bonheur. Des moments simples, des chasses à la grenouille au bord des ruisseaux, du désherbage de mauvaises herbes en compagnie de ses frères, la haute vue depuis la croupe d'un cheval de trait sur lequel on l'avait assise et où on la menait aux champs, une main tenant solidement sa petite jambe pour l'empêcher de basculer, des fleurs sauvages cueillit par poignées pour les rapporter à une mère toujours souriante et qui sentait bon le pain fraichement cuit. Rien que des souvenirs d'enfants, des silhouettes familières qu'elle ne reverrait jamais plus... Lorsqu'elle atteignit l'âge de sept ans, alors même qu'elle commençait à gambader hors de la vue de ses ainés qui devaient aider aux champs depuis plusieurs années, un grondement sinistre résonna dans l'air comme à l'approche d'un terrible orage, accompagné de violentes bourrasques d'un vent brûlant. La fillette croyait à une tempête et commença à rebrousser chemin, songeant que sans doute elle s'était trop éloignée du hameau et qu'elle allait se faire tremper par la pluie. Pourtant ce n'était ni l'orage ni la tempête, mais une créature dont on parlait parfois le soir au coin du feu, ces êtres incroyables qu'on disait capable d'avaler une vache d'un seul coup sans même avoir à la mâcher, d'un appétit féroce, mais également doués d'une intelligence aussi grande que celle d'un humain adulte. Les pas de l'enfant la menèrent rapidement sur le chemin devant la ramener chez elle, mais le ciel sembla soudain s'embraser au loin, derrière la colline qui lui masquait la vision, à au moins un bon kilomètre. Trop loin, elle était allé trop loin, elle allait se faire gronder. Courir, plus vite, plus fort, alors que le ciel s'embrase encore, qu'un rugissement terrible l'oblige à s'arrêter et à se boucher les oreilles. Ce n'est pas un orage, ça non, c'est différent. Les petits pas de course reprennent, les jambes forçant sur leurs articulations pour lui faire grimper la colline aussi vite que possible, alors qu'une sombre silhouette se découpe dans le ciel rougeoyant. C'est à peine le milieu de la matinée, pourtant le ciel est aussi rouge que lors d'un coucher de soleil, lorsqu'il embrase les champs de blé. Ces derniers brûlent d'ailleurs, non pas de mille feux, mais d'un seul, celui de la créature qui fait entendre un rugissement douloureux à l'oreille. Les yeux d'enfant s'écarquillent, alors que sous son regard le hameau n'est plus qu'un concert de crépitements de flammes, de hurlements et de pleurs, d'appels et de cris de désespoir. Ils brûlent, ils brûlent tous. La créature couleur de nuit était là, crachant son feu et sa rage, dévastant tout sur son passage. Lorsque les humains habitants dans les environs devaient venir porter secours aux rares survivants, car par miracle il y en avait eu une petite poignée, Kalpea devait être retrouvée au milieu des restes calcinées de sa maison, le visage couvert de suie et de traces de charbon, marqué par des sillons de larmes et l'air hébétée.

Les enfants rescapés du massacre furent hébergés dans un hameau qui n'avait pas eu à subir la colère de ce dragon venu de l'Est et dont on disait qu'il avait ravagé de nombreux villages dans le Royaume des Humains. Par chance, le père de la fillette aux cheveux blonds avait une sœur, une femme vivant à la Citée Royale et qui accepta de la prendre en charge lorsqu'elle fut prévenue du drame qui avait eu lieu. Kalpea n'eut pas à souffrir d'être parquée avec d'autres orphelins et reçu de la part de sa tante tout l'amour qu'on était en droit d'espérer et d'attendre dans une telle situation. Cette femme magicienne vendait ses talents dans une boutique cossue au sein même de la citée, de quoi laisser penser que rien ne manqua jamais à la petite fille. Bien sûr il fallut surmonter le choc et faire le deuil, cela prit de nombreuses années avant que les larmes cessent de couler rien qu'à l'évocation de sa famille, mais l'amour de sa tante, profondément sincère, permit d'éviter de faire de l'enfant une éternelle victime. Elle lui apprit à être forte, sans pour autant verrouiller son cœur, à accepter de pleurer comme à ne pas oublier de rire, à tirer des leçons du malheur tout en chérissant le plus petit bonheur. Une femme sage, assurément, qui n'hésita pas à répondre aux attentes de sa nièce et, surtout, à sa curiosité débordante. Si lorsqu'elle était en campagne, Kalpea posait mille et une questions qui parfois restaient sans réponse, ici en ville sa tante s'employait à lui apprendre la lecture, l'écriture et le comptage. Pourtant cela ne suffisait pas, car toujours elle voulait en savoir davantage, dévorant les livres mis à sa portée, s'intéressant au travail de la boutique. Et pourquoi est-ce qu'on utilise cette plante-là pour les odeurs de pieds ? Et pourquoi est-ce que ça sent mauvais, mais que quand on le mélange avec ça, ça sent très bon ? Et pourquoi ci et pourquoi ça. Jamais elle ne s'arrêtait, jusqu'au moment du coucher, alors même qu'on la bordait, la fillette n'avait de cesse d'en demander toujours plus, jusqu'au jour où elle voulu qu'on lui apprenne. L'académie de magie lui fut proposée, après tout sa tante y avait fait d'excellentes études, mais Kalpea ne désirait pas devenir magicienne à part entière. Non pas qu'elle trouva cela mauvais, mais l'idée de posséder un pouvoir capable d'engendrer beaucoup de souffrances la faisait hésiter, à raison. Son tempérament ne penchait pas vers la violence et elle préféra que sa tante lui apprenne elle-même l'art de l'herboristerie et des potions. Pour l'aider à se protéger au mieux des aléas ainsi que des personnes mal intentionnées, elle lui enseigna également l'art des amulettes qui, bien qu'ancien, avait toujours été utile au quotidien.

C'est ainsi que grandit Kalpea, entre une boutique et des études d'herboristerie et de potions, étudiant avec application, participant à augmenter le chiffre des ventes lorsqu'elle était derrière le comptoir avec sa tante, cette dernière fermant certains jours pour l'emmener avec elle en vadrouille recueillir le nécessaire pour leur travail. Elle lui enseigna tout ce qu'elle savait, comment reconnaitre une plante, un fruit, une pousse, une trace de patte comme de pas, même en pleine nature. Le fonctionnement du vent, ce qu'il permettait de faire perdurer, ce qu'il détruisait aussi, tout comme l'eau, la pluie, le soleil, les températures. Comment se prémunir du chaud, lutter contre le froid, les blessures, les empoisonnements, les maladies bénignes et plus graves, les choses de la vie, aussi, les bonnes comme les moins bonnes. Tout cela dura de très nombreuses années, durant son enfance et son adolescence qui passèrent en un éclair, sans doute parce qu'elle était heureuse et que tout allait pour le mieux dans son petit monde sécurisé. Puis arriva l'âge adulte, le moment où elles avaient décidé qu'il faudrait se séparer. Non pas parce qu'elles ne s'aimaient pas, bien au contraire, mais parce que Kalpea désirait se lancer seule dans la vie et réaliser un rêve bien à elle, celui d'arpenter Hypolaïs et venir en aide à ceux qui en avait besoin, rassembler des composants de l'île toute entière, naturels comme magiques, puis rentrer à intervalles réguliers à la cité pour partager avec sa tante tout ce qu'elle avait pu apprendre et découvrir. Un an en vadrouille, un mois à la cité, ainsi de suite, ainsi fut-il décidé. Le jour de son affranchissement, l'émotion fut à son comble, mais la jeune femme partit le cœur léger, sous le regard fier de celle qui l'avait élevée. Bien sûr de nombreuses épreuves l'attendait sur le chemin de sa liberté, bien sûr sa tante espèrerait chaque jour que rien ne lui arrive et bien sûr elle lui donnerait des nouvelles chaque fois qu'elle passerait par une ville possédant le courrier. Mais l'appel de la vie était plus fort que tout et c'est après trois années de cette vie-là que nous retrouvons Kalpea, toujours sur les routes, fidèle à elle-même et à sa détermination, prodiguant soins et assistance à qui en avait le besoin, faisant payer ses services d'herboriste-potionniste, s'arrêtant parfois quelques jours, parfois davantage selon les besoins, marchandant, troquant, faisant son petit bonhomme de chemin. Elle se fit un nom dans certains lieux, plusieurs commerçants s'habituant même à la voir passer à intervalles réguliers, sans parler de certains villages où elle ne manquait jamais de s'arrêter, prenant des nouvelles et prodiguant certains soins sans faire payer les plus âgés. Son chemin continue et croisera certainement le vôtre, tôt ou tard.


Pouvoirs liés à votre peuple : Aucun.

Capacités surhumaines ou pouvoirs magiques : (si le staff le permet) Protection personnelle et étendue par enchantement d'amulettes, par le biais de plantes magiques récoltées/achetées ça et là à travers tout Hypolaïs. De même, soins normaux et magiques par potions, qui ne seront jamais à base d'autre chose que des éléments présents dans la nature ou achetés auprès de peuples les produisant, toujours uniquement sur Hypolaïs.

Familier, animaux : Aucun

Autres : (si le staff le permet, ce sera là le seul objet magique en sa possession) L'amulette autour du cou : Bien que cela ne soit pas la plus grande protection qui soit, elle lui permet de la protéger de menues incursions magiques à son égard, un charme de détection de faible intensité. De quoi l'avertir si jamais quelqu'un tente d'utiliser un sort contre elle, mais pas de la protéger si jamais on devait décider de réellement l'attaquer. Il s'agit d'un objet utilitaire, nullement défensif et encore moins offensif.

~~~~~~~~~~~~~~~~
D'où vient votre avatar ?
Eloiine de Istaevan
Comment avez-vous découvert le forum? J'étais en quête d'un forum med-fantastique afin de poser mes bagages après une longue recherche sur la toile. J'ai trouvé le forum par un heureux hasard en écumant les top-sites.
A quelle fréquence comptez-vous rester sur le forum ? Aussi longtemps que cela me sera possible, en général je reste sur un forum plusieurs années tant que celui-ci ne ferme pas.
Votre réponse à la question des règles : Navré, mais je préfère que mon perso ne soit pas réutilisé si jamais, pour X raison, je devais quitter le forum. En revanche si jamais je devais écrire des prédéfinis (fort possible me connaissant), je laisserais ceux-ci à la disposition du forum sans problème. :)


Dernière édition par Kalpea Nor le Mar 28 Avr - 14:41, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas



Subraya Druth

Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 849
Style de combat : Dragon bourrin

Haut-fait : Vieux d'la vieille

MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 16:05

Bonjour et bienvenue :)

Ton premier pouvoir est une sorte de bulle magique de protection ? scratch
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 16:24

Bonjour et merci pour cet accueil. :)

Le premier pouvoir peut être perçu ainsi oui, mais rien de bien costaud. C'est une protection facile à briser pour un être rompu à ce genre de choses, une amulette ne valant pas un véritable pouvoir. Enfin à mes yeux en tout cas. ^^ Il suffit d'ailleurs de l'arracher de son cou et pfiouuuut, plus de protection. xD

Édit : D'ailleurs pour les potions, ce ne sont pas non plus des effets trop puissants : guérir des maladies ordinaires ou d'un mauvais état de santé (fatigue, stress, carence, etc). Ce n'est pas non plus de l'instantané pour les potions normales, ça demande d'en prendre un certain nombre (variable selon le souci à traiter), contrairement aux potions magiques qui, elles, pourront servir à causer des blessures/altérations d'états temporaires bénignes à moyennes (ce qui permettra bien souvent à Kalpea de prendre la fuite).

Édit bis (18h43) : Si jamais les amulettes posent problèmes, je peux parfaitement construire mon personnage sans elles, ça n'est absolument pas un élément central pour sa création. De même que si les potions autres que "normales" ne conviennent pas, je peux également les retirer de la fiche, cela ne me dérangera pas. sourire
Kalpea est avant tout une herboriste soigneuse. clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas



Subraya Druth

Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 849
Style de combat : Dragon bourrin

Haut-fait : Vieux d'la vieille

MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 18:53

Pas de soucis, je voulais juste être sûre que j'avais bien comprit
Je ne vois pas de problème avec les amulettes, elles paraissent tout à fait réglo. :)
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 19:12

Je t'en remercie beaucoup, elles le sont et le resteront, aucun risque à ce sujet. sourire

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas



Subraya Druth

Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 849
Style de combat : Dragon bourrin

Haut-fait : Vieux d'la vieille

MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 20:04

Je valide :)
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 20:08

Wahou, déjà ? Merci infiniment, vous êtes vraiment géniaux ! :)

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Dim 26 Avr - 20:12

Bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Kalpea Nor

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Style de combat : Potions et bâton


MessageSujet: Re: Kalpea Nor [validé]   Lun 27 Avr - 12:00

Merci beaucoup. o/

_________________
Ici commence l'aventure
Revenir en haut Aller en bas
 

Kalpea Nor [validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Préambule :: Personnages :: Fiches de perso acceptées-