Partagez | 
 

 Journal du clan Skirata


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Journal du clan Skirata   Dim 5 Avr - 15:26


© Yamashita sur épicode

Journal du clan Skirata
« Parce que la vie ne fait pas tout, notre existence est unique. »




Nom : Skirata
Prénom : Edwin
Âge : 134 ans
Profession : Musicien / Mercenaire
Pouvoir : Affinité du vent : Je contrôle l'air dans un rayon de 50m, me permettant de voler sans mes ailes ou de cacher mon odeur ou ma présence en perturbant l'adversaire (je ne disparaît pas mais l'opposant ne me voit ou détecte pas du fait que son attention est détourné). Attention, quelqu'un possédant des capacités de perception tel que télékinésie me percevra quand même malgré la distraction. Il devra cependant me chercher pour que la perturbation ne lui fasse pas oublier ma présence). Je peux aussi demander au vent de me rapporter une discussion qui se passe dans les 50 mètres autours de moi. Je peux aussi me protéger de la plupart des armes de jet sauf celles spécialisés dans la perforation.De même un sort offensif ou une arme lourde ne seront pas affecté. Il en va de même pour les armes de contact mis à part qu'une arme légère (dagues, couteaux, aiguilles, chakram....) ou une arme manier par une personne ne connaissant rien au combat à main armé ne pourront m'atteindre.

Particularité : Selon le niveau de puissance la balance de puissance de l'élément change :
Le vent éteint la flamme ou la boule de feu mais il amplifie le brasier.
Le vent aide à percer une armure normale mais ne fait qu'égratiner une armure lourde ou spécial...

Utilisation unique :
-J'utilise mon don afin de créer des coussins d'air très légers sous mes bottes afin de neutraliser le son de mes pas. Cela me demande une quantité d'énergie non-négligeable, me limitant à une utilisation maximum de 15 minutes d'affilé.
-Je crée une zone vide d'air afin de neutraliser ce qui se trouve à l'intérieur ( son , vie , odeur ). Cette zone peut être une bulle ou une boule (tout vide ou juste une paroi de vide) d'un diamètre max d'1m50. Lorsque j'utilise cette technique, je ne peut me déplacer et peut tout juste me concentré sur l'environnement.

   -Télékinésie: Je "scan" la zone en continu à l'aide mes sens et détecte tout ce qui se trouve dans les 50m. Je peux aussi déplacer des objets de petite taille (pas plus de 30cm et 2kg maximum). Je peux controler au maximum 30 objets simultanéments. Mes sentiments affectent ma capacité; selon les situations, la colère peut être génératrice (pour déplacer un objet, etc) ou destructrice (réduit ma portée de projection mentale, etc) par exemple.
Arme : Sylnya, Lame runique, forgés par les elfes et faîtes à partir d'une griffe et d'écailles de Laarty, mon père. Cadeau de mariage de mon père à ma mère, celle-ci m'a légué cette lame imbibé de magie et intelligente lors de mon départ de la forêt blanche. Elle se trouve entre la claymore et l'épée longue et est couverte de magnifiques caractères elfiques. Le pommeau est fait d'une griffe noire de mon père et la lame est noir avec de léger reflet d'or. La garde est courte et sobre mais possède une petite émeraude en son centre.

Ses capacité que j'ai découvert actuellement sont :
-Lame spirituelle, qui me permet de blesser tout être informe: je peux donc ainsi tapé un être éthéré ou ne possédant pas de forme physique.
-Télépathie. Plus bavarde qu'une humaine, elle est parfois mon pire cauchemar mais aussi mon meilleur allié ! Elle possède sa propre volonté, indépendante de la mienne et seul elle décide de qui peut la tenir.
Elle me le rappelle d'ailleurs souvent !  

Des aiguilles qui sont cachés dans mes bottes. Il y en a 10 par bottes. Elles me servent majoritairement à immobiliser ou intimider mes adversaires.
Signe particulier :  Ma paume droite conserve des écailles blanches et celles-ci forment un motif en forme de Lyre.


Physique

- Forme Hybride : 1m90, 85kg de muscles, je suis une machine de combat. Que se soit ma vitesse ou ma force, aucun être normal ne rivalise si il ne maîtrise par l'art du combat à haut niveau. Mes griffes prolongent mes doigts (de main et de pied) sont plus aiguisé que des rasoirs et ma peau est majoritairement couverte d'écailles plus ou moins épaisse me protégeant des lames. Alors certes, une lance serait des plus dangereuse mais j'espère ne jamais en avoir à arriver quoi que ce soit me forçant à utiliser cette forme.
Cette forme me permet aussi de pratiquer l'escalade à moindre risque ainsi que de me déplacer rapidement dans les milieux naturels.
Mes ailes, d'une envergure de 3m son grande et imposent le respect et qui les voit pour la première fois. Cependant moins puissante que des ailes de dragons, elles me permettent tout de même de voler pendant 10h. Mes ailes sont d'ailleurs extrêmement résistantes à tout type d'assaut.
Particularité, la première fois ou j'ai eu recours à cette forme fut lorsqu'un ours m'agressa dans la forêt. Quand mes parents me retrouvèrent, j'étais en piteux états mais la bête elle.....n'était....plus reconnaissable, dirons-nous pour le bien des mœurs...

    - Forme terrestre: Jeune elfe dans la vingtaine, j'ai les cheveux noir, le visage discret mais beau, avec de fines pommettes, des lèvres suaves, un regard doux, légèrement froid, du au vert émeraude de mes yeux. J'ai un air doux et simple mais possède une gamme de sourires très vaste qui m'a valu le surnom chez les dragons de " L'homme au cents sourires ", et cela va du plus amicale au plus effrayant.
Je garde tout de même la grâce elfique dans mes manières peut importe les circonstances et mes oreilles pointus sont la pour le rappeler à qui l'oublierait.
Faisant 1m85, je suis habillé tout de noir, en partant d'un pantalon fin en cuir, suivi d'un haut fait de tissus elfique et doublé de mes écailles et de deux petites plaque d'acier stellaire avec 2 légères fentes au niveau de mes omoplates pour mes ailes. Je porte aussi une cape aux nombreuse poches, qui elle aussi possède 2 légères fentes.
Ma paume droite conserve des écailles blanches et celles-ci forment un motif en forme de Lyre. Afin de la cacher et de ne pas me gêner, je porte toujours un gant court sur la main droite.
J'utilise aussi une sacoche en cuir elfique ainsi q'un ceinturon avec plein de poche qui me permet de transporter mes herbes médicinales et mes fioles.
Je porte mon épée à la hanche, de manière à pouvoir la dégainer à tout instant même en étant assis. De plus, étant sous ma cape, seul la garde est légèrement visible, de façon à ne pas passer pour un militaire...
Plutôt discret, je peux me fondre dans une foule mais peut aussi me faire remarquer en m'affichant. Quand le moment viens je sais être un grand orateur, même si, dans ma fougue, il m'arrive de m'emporter.

Caractère

Libre depuis ma naissance, je suis de nature cultivé, curieuse et obstiné. Très axé réflexion, j'ai appris énormément des elfes et des troupes de Hammelins qui passaient dans notre village. J'ai appris l'art, le commerce et la guerre et ai décidé d'explorer ce qui m'était inconnu et d'apprendre ce que je ne connaissais pas. Plutôt gentil, j'ai tendance à aider les personnes que je viens à croiser.



Histoire

Fils de Laarty, Grand Dragon du clan du vent et de Ellana, jeune fille Elfe, née d'une union passionnée et flamboyante, j'ai été éduqué par mon père et le clan de ma mère dans la Forêt Blanche. Le clan de mon père n'approuvant pas franchement ma naissance, mon père partit avec ma mère dans la Forêt Blanche. Le clan l'ayant révoquer, me père proposa au clan de ma mère de devenir leur gardien en échange de pouvoir rester avec eux ainsi que d'un moyen de rester avec ma mère. Les Elfes acceptèrent et lui enseignèrent la magie : métamorphose. Il put ainsi vivre parmi eux.


Éduqué par les maîtres Elfes depuis mon plus jeune age, j'appris la poésie, l'arc, le chant, l'escrime et la rhétorique.
C'était un enchaînement perpétuel de cours, ou mes professeurs rivalisaient de connaissances, de passion et de maîtrise. Autant mon professeur de magie, Maître Elodin, faisait le pitre, autant mon professeur d'elfique abondait de grâce.
Et que mon maître d'escrime fasse preuve d'agilité ou d'immobilité jamais il ne s’arrêtait de m'apprendre.
Une de ses répliques préférées était :


-  "Sache qu'en apprentissage, le chemin devant toi sera toujours plus grand que celui derrière toi. Et que le jour ou un elfe arrêtera d'apprendre, c'est qu'il sera mort..... Bon, sauf peut être pas pour ce pauvre Elodin, lui c'est vraiment un cas à part....Si je devais te donner un maître à pensée, je te dirais de t'inspirer de maître Albertius Enerstern et de ses fameux travaux sur le relatif...."

Mon père lui, m'appris le respect, le vol, l'Affinité du vent et l'histoire. Bien sur, au début, il m'apprit à rester sous forme terrestre peut importe les événements, puis, petit à petit, il m'appris son immense savoir. Jeune et impétueux, je lui demandai de m'apprendre à voler. Mais premier vole ne furent certes pas brillant et mère m'interdit même de voler après la fois ou je me suis cassé une aile en chassant dans la forêt. Mais bon, après l'intervention de père après une semaine, il me laissa reprendre mes cours de vol. Après le vol sous forme draconique, vint le vol sous ma forme terrestre et ce fut une autre de d'aile....littéralement  :)  Il me fallut apprendre à les sortir sans déchirer mes vêtements puis à les utiliser.
Une fois mon entrainement terminé père décida de m'apprendre le sort "Affinité du vent". Et je devins le plus grand trouble fait des parrages à mon plus grand plaisir et au plus grand désespoir de mes victimes, qui, après s'être pris un arbre ou deux, était pris de panique dès que je les approchait  XD  

Et ainsi continua ma vie pour les 40 années qui suivirent.


Après avoir vécu 80 chez les elfes, je partit 10 ans avec les Hammelins pour en apprendre plus sur le monde.

Notre voyage commença par un arrêt dans plusieurs village elfique. Je fis alors la rencontre de notre peuple. Nous continuâmes par le nord en passant par la vallée des dragons. J'en ai profité pour saluer mon grand père mais ce dernier m'ignora presque et se contenta de me donner une de ses écailles afin que je la donne à père.
Toujours en allant vers le nord, la caravane c'est cette fois arrêté chez les nains qui nous on accueilli disons.....plus ou moins chaleureusement selon les villes ...... après tout il reste des nains, des créatures à la boite crânienne limité.....Il nous ont cependant redonné du matériel et nous ont souhaité bonne continuation.
Après avoir passé les terres humaines et recueillit Myryaluna, les Hammelins décidèrent qu'il était encore trop tôt pour que je les accompagne en territoire démoniaque. Nous avons donc attendue une autre caravane qui allait chez les elfes de la Forêt Blanche.
Je pu alors apprendre à mon clan ce que j'avais vécu et vu à travers Hypolaïs.

Après mûres réflexion, je décidais ensuite de partir à l'aventure seul. Après une longue discussion avec mon père et ma mère, ils décidèrent de me remettre Sylnya. J'en ai alors profité pour parler de grand père et de son écaille. Père me dit alors :


"Souvient toi mon fils que je ne serais jamais aussi fier de toi que ce jour si !"

Je me mis alors en tête d'aller voir le peuple Humain qui m'avait tant surpris lors de mes précédentes visite dans leurs villes !
C'est ainsi que je partit en voyage.





RP (en ordre Chronologique)


Le jour où tout à commencé :
http://hypolais.jeunforum.com/t2551-ferme-le-jour-ou-tout-a-commence

Gardien et rencontre : l'entrevue
http://hypolais.jeunforum.com/t2784-gardien-et-rencontre-l-entrevue#38369

Démons, cannibalisme et massacre :
http://hypolais.jeunforum.com/t2565-pv-asco-demons-cannibalisme-et-massacre

Une commande particulière :
http://hypolais.jeunforum.com/t2524-libre-une-commande-particuliere

Enquêtes et énigmes à Espalion :
http://hypolais.jeunforum.com/t2572-pv-sora-enquetes-et-enigmes-a-espalion


La quête de l'Orbe :
  -La quête de l'Orbe:
http://hypolais.jeunforum.com/t2580-la-quete-de-l-orbe
  -La Quête de l'Orbe, premier camp:
http://hypolais.jeunforum.com/t2608-la-quete-de-l-orbe-premier-camp
  -


Visite en Eden :
http://hypolais.jeunforum.com/t2578-visite-en-eden-pv-silma-edwin

Une caravane mystérieuse :
http://hypolais.jeunforum.com/t2606-une-caravane-mysterieuse-pv-edwin-skirata-libre

Commerce, réunion et concert :
http://hypolais.jeunforum.com/t2598-commerce-reunion-et-concert-pv-delokia-edwin

Une rencontre surprenante ! :
http://hypolais.jeunforum.com/t2605-une-rencontre-surprenante-edwin-automne
         Suivit de :
Visite d'un clan à la Capitale : gare aux impures ! :
http://hypolais.jeunforum.com/t2641-visite-d-un-clan-a-la-capitale-gare-aux-impures

Musique d'un soir:
http://hypolais.jeunforum.com/t2811-musique-d-un-soir-pv-melyo

Havre Rebelle: le nid de l'esprit de la révolte :
http://hypolais.jeunforum.com/t2639-havre-rebelle-le-nid-de-l-esprit-de-la-revolte#35639

Le monde qui m'ouvre ses bras:
http://hypolais.jeunforum.com/t2791-le-monde-qui-m-ouvre-ses-bras-jormungand-edwin

Perdu ! :
http://hypolais.jeunforum.com/t2806-perdu-pv-edwin

La Chute du Roi (extérieur):
http://hypolais.jeunforum.com/t2706p15-evenement-la-chute-d-un-roi-exterieur-du-chateau#37912

La Chute du Roi :
http://hypolais.jeunforum.com/t2702-evenement-la-chute-du-roi#

Intrigue dans la Forêt Blanche :
http://hypolais.jeunforum.com/t2795-intrigue-dans-la-foret-blanche-pv-malako

La Chute :
http://hypolais.jeunforum.com/t2802-la-chute-pv-aaran-kathryn-edwin

Remerciement et entraide :
http://hypolais.jeunforum.com/t2851-remerciement-et-entraide-pv-edwin#40265

Rencontre anodine et attaque de Bar : La rencontre :
http://hypolais.jeunforum.com/t2841-rencontre-anodine-et-attaque-de-bar-la-rencontre-pv-delaynna

Mise à mort du Roi :
http://hypolais.jeunforum.com/t2867-mise-a-mort-du-roi-celestine-puis-libre

Partie de chasse :
http://hypolais.jeunforum.com/t2861-partie-de-chasse-pv-edwin#40306
         Suivit de :
Frontière et découverte : introduction à la forêt blanche:
http://hypolais.jeunforum.com/t2889-frontiere-et-decouverte-introduction-a-la-foret-blanche-pv-riza#40616





Pseudo : Edwin
Âge : 18 ans
Comment avez-vous connu le forum : En cherchant un serveur RP intérressant (si, si je suis sérieux, sa devient vraiment dur aujourd'hui   clin d\'oeil   ! )  avec des dragons
Code du règlement : Oui
Votre avis sur le forum ? : Super agréable



_________________


Dernière édition par Edwin Skirata le Dim 24 Avr - 20:35, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Journal du clan Skirata   Dim 5 Avr - 19:16


Nom : Skirata
Prénom : Myryaluna
Âge : 46 ans
Race : Hybride Elfe/Loup
Profession : Musicien / Mercenaire
Pouvoir :

Arme : Ses crocs et ses griffes sous sa forme de loup, deux dagues effilés sous forme Elfique. Spécialiste du combat à main nue, elle est l'une des élèves d'Ellana.

Signe particulier : Elle garde ses oreilles et sa queue de loup sous sa forme humaine.


Physique

- Forme Louve :
Sous cette forme Myryaluna est à une louve de 2 mètres vingt au garrot. Son pelage noir et argent est magnifique et elle se démarque notamment avec une petite marque blanche en forme de demi-lune au niveau de son cou. Elle est très gentille mais ce montre impitoyable envers un quelconque ennemie. Et ne pensez même pas à vous en prendre à Edwin alors qu'elle est présente. Cela vous vaudrait la peine de mort instantanée. Sous cette forme, son odorat et son ouïe sont décuplées et elle est plus endurante. Elle peut notamment couvrir de longues distance sans avoir à se reposer toutes les deux-trois heures.
Sous cette forme, elle est très craintive des étrangers et ne laisse qu'Edwin et quelques rares exceptions l'approcher.

- Forme terrestre:
Elle fait 1m81, et porte des vêtements sombre afin de cachez ses traits de louve. Une longue cape noir et une capuche sont souvent la seul chose que vous retiendrez d'elle si elle ne se dévoile pas....
Ses traits son délicat mais cela ne l'empêche pas d'être redoutable et très forte physiquement. Ses longs cheveux blond descende jusque dans le bas du dos. Elle aime les laissez pendre mais les attachera toujours avant un combat ou une sortie en publique.
Ses yeux vert profond font ressortir sa sagesse mais aussi sa curiosité et parfois même sa touchante naïveté dans certains domaine.
Sous cette forme, elle garde ses oreilles et sa queue de louve, l'obligeant à rester discrète. Ses sens sont, certes plus aiguisé que ceux d'un homme mais reste moins efficace que sous sa forme animale.


Caractère

De nature curieuse, Myryaluna adore apprendre et découvrir mais sa peur des étrangers l'empêche de se déplacer seul le plus souvent. Elle adore jouer et s'amuser mais elle sait aussi être très sérieuse, au point d'en être presque effrayante à certains moment. Ayant reçue l'enseignement des marchombres de la part d'Ellana elle est capable de faire abstraction de toute chose étrangère à sa mission....du moins tant que personne ne peux voir ses traits...Elle peut aussi s'avérer être très possessive dès qu'il s'agit d'Edwin. Encore curieuse et ne comprenant pas ses sentiments, elle est actuellement entre l'amour et l'amitié profonde. Les seules personnes du même sexe qu'elle tolère autour d'Edwin sans broncher sont Ellana et Luna. Vous êtes prévenue !


Histoire

  Mois d'automne, Royaume humain, Marché noir aux esclaves et autres bêtes, Bâtiment secret (Inconnu) non loin de la montagne.

Cela faisait maintenant trois heures qu'elle s'était échappé du camp d'esclaves.

Après presque trois ans d''emprisonnement, de torture, d'exposition et bien pire encore, elle avait enfin réussi à s'échapper. Un acheteur avait demander à la voir sous sa forme de louve et il avait fait retiré son collier et ses chaines. Elle avait obéit et avait attendu le bon moment. Au moment où il s’apprêtait à payer, les gardes et les mercenaires avaient baissés leurs gardes et elle en avait profité : elle avait couru jusqu'à la grande porte, avait passé le grand hall d'exposition en reversant le plus de choses sur son passage, elle filait droit vers la sortie quand des gardes s'interposèrent. Sachant ce qui lui arriverait si elle était reprise, elle tenta le tout pour le tout et chargea les deux mastodontes qui la chargeait. Du haut de son petit mètres au garrot, elle ne put rien faire et fut projeté contre un mur. S'attendant à être attrapé elle constata que, voulant les aidé, un des contre-maître avait essayer de l'attraper de son fouet et avait attrapé un des gardes à la place. Profitant de l'occasion, elle se releva et tenta de fuir mais deux des gardes avaient réussi à lui couper le flanc à l'aide de leurs épées et un autre l'avait touché avec l'une de ses dagues.
Passant la porte, elle ne voyait que feuilles morte et plaine à l'horizon....Il fallait qu'elle cours pendant qu'elle le pouvait encore. Se retournant une dernière fois, elle vit la montagne mais préféra la plaine. Venant de l'intérieur, elle avait alors entendu :

"Amenez les chiens, on va à la chasse ! Celui qui la tue ou qui l'attrape la gardera ! Il est temps de s'en débarrasser !"
Et, alors que tous les mercenaires du marché s'excitaient, elle s'était remise à courir....

Sa force la quittait, et elle entendait toujours les chiens....Alors qu'elle croyait qu'une fois dehors elle serait libre, elle sentait à présent qu'elle était impuissante et que si elle s'arrêtait, se serait finit pour elle. Elle n'aurait plus jamais la chance de s'échapper. La dague dans son flanc la faisait souffrir et elle perdait beaucoup de sang. Si elle continuait ainsi, elle ne tiendrait pas longtemps....Il lui fallait trouver un endroit où se reposer rapidement mais seul quelques arbres et la route contrastait avec le long paysage morne de la plaine....Ses forces la quittait.....


* Pas maintenant, allez, continue encore un peu ! * se dit elle alors qu'elle perdait conscience...


Mois d'automne, Royaume humain, Route commerciale non loin de là....

Voilà maintenant trois jours que la caravane avait quitté la ville et qu'ils sillonnaient la route paisiblement...Enfin presque car les aboiements des chiens commençaient à fatiguer Edwin...
* Mais qui peut bien chasser dans un endroit pareille ?! A part quelques lapins, il ne doit rien avoir ! Et puis autant de chien ! Il faut être fou pour ne rien avoir de mieux à faire ! *
* Détrompe toi ! Les humains sont très créatifs ! Même si, je l'accorde, ils ne sont pas tous brillant, certains sont très créatifs ! Il se pourrait qu'ils aient fait sortir du gros gibier de la montagne...* lui dit Sylnya qui commençait à s'ennuyer de ce morne voyage.
* Mieux vaut pour eux que l'on ne les croise pas, je ne suis pas d'humeur et ils ont tendance à confondre leurs limites....*
* Ce que tu peux être ronchon....*

Et alors qu'elle s'apprêtait à lui faire un de ses refrain sur la bonne humeur, Tic et Toc vinrent se mètrent à son niveau. Ils étaient un peu les deux ingénieurs fêlé de cette troupe d'Hamelins et étaient fière de l'être mais il était aussi les plus sérieux dès qu'il s'agissait de la sécurité de la caravane. Ils étaient d'ailleurs partit des rares à préféré un poney personnel à une place dans l'un des trois chariots de la caravane.  Tic lui dit alors:

" Ça être étrange. Humain pas chassez par ici. Ici être terre pauvre, pour culture. Pas chasse. Toi méfiez eux. Eux pas devoir être ici." lui dit Toc.
" Je suis d'accord. Mon frère à raison. Ce ne pas être la première fois que nous passez par ici et ça être la première fois que ça  arrivé. Nous devoir resté prudent. Nous compter sur toi !" enchaîna Tic.
" D'accord. Je vais partir devant, je voudrais pas que nous tombions sur une embuscade, aussi incompétent soient ils....Je m'en occupe, ne vous en faites pas."
* Et bien, quel bonté ! * railla Sylnya alors qu'Edwin mettait son cheval au galop.

Et, alors qu'il galopait  en direction des aboiements, Edwin perçut un loup, très jeune, blessé, en train de fuir. Il ralentit et se mit en direction de la bête. Elle avait été blessé, si ce n'est torturé au vu des blessures et avait un poignard dans le flanc. L'animal avait bel et bien souffert et les chasseurs semblait décidé à la prendre morte ou vive....
* Et bien, ils l'ont pas raté ! * grogna Sylnya
* Oui.....Je pense que je vais la soigner...*
* Tu es tombé sur la tête ?! C'est un loup ! Allo ? La terre appel Edwin ! Redescend ! Ça va juste nous amené des ennuies !*
* Fais moi rire ! Tu sais très bien ce dont je suis capable. Et quand on chasse, on n'utilise pas ce genre de méthode !* fit il en désignant les blessures de l pauvre bête évanouie. * Ils essayent de la prendre vivante ! Elle  du s'échapper de quelque part et maintenant ils veulent la reprendre. Et je ne compte pas leurs laisser cette joie. *
* Fais comme tu veux... Mais ne te plaint pas si tu es obligé de faire couler du sang parce que tu as voulu protéger une bête ! * lui dit Sylnya en approuvant à demi mot l'action de l'Hybride.
* Merci * dit il avec un sourire désopilant de bonté.

Il commença par traiter les multiples coupures de la bête puis finit en retirant le poignard et la banda. Elle avait perdue beaucoup de sang et il lui faudrait un moment avant de s'en remettre....Mais il ne s'en souciait pas il savait qu'il avait tout le temps nécessaire pour la soigner jusqu'à ce qu'elle puisse à nouveau se débrouiller seule...Ou du moins c'était ce qu'il pensait...Il rangea le poignard à sa ceinture. Il s'en débarrasserait dans la prochaine ville.

Les chiens se rapprochaient et Edwin décida qu'il était temps de partir. Il mit la bête avec précaution devant lui et enfourcha sa monture. Il rentra sans tarder à la caravane.
Tic et Toc vinrent le voir en avance :

" Alors ? Comment cela se présenter ? "
" Aucune idée, je ne suis pas allé voir. En revanche je sais pourquoi ils sont là et ils ne vont pas être très content, alors préparons nous à les recevoir..."
" Qu'es ce que tu avoir encore fait ? " demanda Toc avec un sourire en coin.
" Rien de plus que ce qui devait être fait ! " dit il avec un grand sérieux en leurs montrant la petite boule de poile qu'il venait de prendre dans les mains.
" Ah, alors toi quand même être un bon petit mangeur de feuille ! Je te proposer que tu aller poser la pauvre bête dans ta carriole. Elle avoir l'air besoin de sommeil. " plaisanta Toc en lui désignant la carriole où ils dormaient tous. Ils se tourna vers la caravane :
" Vous tous ! Ecouter moi ! Eux ne pas avoir l'air très bien. Nous aller éviter les éviter. Si ils venir, nous ne pas être concerné. Ok ? Edwin s'en occuper !"
Ils hochèrent tous de la tête et la caravane reprit son périple après qu'Edwin ai enveloppé la pauvre bête dans une couette.

Après un vingtaine de minute.

Une troupe en tout genre venait d'apparaître en haut de la butte qui surplombait la route. Il y avait une dizaine de cavalier et une autre dizaine de personnes à pied tenant l'équivalent d'une meute de chien en laisse. Edwin sentait qu'il y avait là une vingtaine de personne en tout. Et il semblait décidé....
* Je t'avais prévenue ! *
" Ça sentir les problèmes...." dit Toc.
" Oh là étrangers ! Que faîtes vous donc ici ? " annonça un des esclavagistes.
" Nous être des marchands qui se déplacer de villes en villes ! Mais vous connaître surement les Hammelins, n'es ce pas ?"
" Oui nous vous connaissons ! Nous voudrions quelque chose qui nous appartiens. Et nous pensons que cet Elfe qui vous accompagne sait ce que nous voulons !"
" Il être des nôtres et si lui voir quelque chose, ça être à moi et moi je ne rien avoir qui vous appartenir. "
" N'essaie pas de nous mentir, les chiens l'on sentit dans votre caravane ! Alors rendez la nous et on vous laissera tranquille ! "
Une clameur s'insurgea de leurs groupe car ils avaient beau être marchand d'esclaves, c'était tout de même l'un des tabou les plus encré de tout le continent et ceux qui osaient le brisé était considéré pire que paria. Et beaucoup en avait peur....
Peut être quand les poussant un peu....Edwin décida de tenter le tout pour le tout et souleva quelque caillou à l'aide de sa télékinésie. Le groupe regarda la caravane qui avait maintenant une petite ceinture de caillou qui volait...
Effrayé, une bonne partit de la troupe se mit à fuir à l'idée d'être maudite ou ils ne savaient quoi encore.....
Il resta tout de même quatre cavaliers ainsi que deux des hommes à pieds....non trois....il avait profité de la confusion pour passer derrière et essayait maintenant de s'introduire dans la caravane....
Mais pourquoi voulaient ils tant ce loup ? Edwin ne comprenait pas, quelque chose avait du lui échapper....
Décidant qu'il s'occuperait de l'autre plus tard, il se tourna vers les cavaliers :

"Messieurs, je ne sais pas de quoi vous parlez mais sachez que je ne tolérerais aucun acte de violence contre cette caravane. Et je ne compte pas vous épargnez...Je n'aime pas les chasseurs mais je ne vous serais d'aucune clémence si vous attaquez.....
" Ahahahha !!! Vous avez entendu ça ? Hehehe, quand on en auras fini avec toi on touchera le pactole !"
Et alors qu'il s'apprêtais à le décourager d'un geste suicidaire, Edwin vit le troisième laron sortir du chariot ou il avait mis le louveteau. Et ce qu'il vu ne lui plut guère. Il emmenai le petit.....
" REPOSE ! Ce sera mon seul avertissement ! "
Il ignora son avertissement et leva les bras pour montrer sa trouvaille:
" Et les gars, c'est bon, débarrassez vous de la limace et on y vas ! Regardez, il l'a même soigné et emmailloté pour qu'elle ne puisse pas nous gêner ! Si c'est pas gentil ! "
Les six autres pouffèrent et regardèrent Edwin :
" Et maintenant, que vas tu faire maintenant que l'hybride est entre nos main ? Nous supplier ? Nous lancer tes larmes ?"
Edwin, surpris des paroles de l'homme regarda le louveteau....


Mois d'automne, Royaume humain, Route commerciale

Elle se réveilla avec l’écho des voix. Elle était enroulé dans quelque chose. Elle ne savait pendant combien de temps elle était resté inconsciente. Elle regarda autour d'elle et compris qu'elle avait du être reprise. Elle regarda la tête de celui qui la portait.....C'était un des mercenaires qui travaillait au marché....Déboussolé, elle ne comprit pas pourquoi il sortit de la caravane et fut encore plus perdue lorsqu'il la secoua comme un dégénéré. Désorienté elle chercha un endroit où encré son regard....Quand elle accrocha le regard d'une personne qu'elle ne connaissait pas. Son odeur était particulière attrayante et il semblait ne pas lui vouloir de mal...
Elle tenta donc de lui faire un signe mais ne put rien faire à cause de la couverture. Dans un élan d'espoir elle se transforma, espérant recevoir de l'aide...
Edwin rentra alors dans une colère noir. Encore, des chasseurs, il aurait piqué une crise mais il venait de comprendre qu'il avait en face de lui des esclavagistes et de la pire espèce qui plus est, ceux qui osent même vendre des enfants.
Il leva sa main gauche lentement puis vit voler sa paume vers la gorge de celui qui tenait maintenant une petite fille blonde au oreilles animales d'environ treize ans emmailloté dans une couverture....
Il s'écroula, trois aiguilles plantées dans la gorge....Il chuta lentement et s'écroula les bras en avant. La petite enleva vite la couverture et fila droit vers Edwin et se blottit contre lui.

" Tu vas nous le payer !!! " hurlèrent alors les six autres. Edwin ne leurs laissa pas la moindre chance et les empala un à un sans la moindre pitié. Il laissa le chef s'approcher mais, alors que celui-ci tentait de s'en prendre à lui, il esquiva la ruer du cheval et décapita le cavalier. Le combat avait à peine durer une minute.....Edwin fit revenir ses aiguilles, les essuya sur le haut du chef puis remmena  les chevaux qui pouvaient les suivre. La petite n'avait pas lâché son pantalon une seconde et cela le dérangeait....Pauvre petite...

Elle avait fait le bon choix. A peine s'était elle accroché que tous les autres étaient tombé au sol...Leurs chef, celui qu'elle détestait le plus pour ses horribles traitement fut même décapité. Alors qu'il l'avait battu si longtemps, il était enfin mort.
Elle regarda l'étranger sans lâcher son pantalon. Maintenant qu'elle pouvait réfléchir, elle se rendit compte qu'il l'avait même protéger avec son bras de manière que même si le cavalier avait essayer de la récupérer il ne puisse pas....
Elle fit un bon en arrière pour être hors de sa porté. Elle ne voulait plus être esclave et même s'il l'avait aidé, elle ne pouvait se fier à lui...Elle fit quelque pas en arrière mais trébucha sur quelque chose....C'était la tête du chef des esclavagiste. De peur elle bondit dans l'autre sens et se retrouva le derrière sur le sol face à la tête, apeuré. Elle resta ainsi figée pendant quelques secondes. Puis elle sentit des bras la soulevé, mais pas brutalement comme d'habitude mais avec beaucoup de gentillesse. Edwin venait de la prendre dans ses bras et la portait doucement, enfouissant sa tête dans son épaule afin qu'elle ne voit plus la tête.

Fatigué, elle ne résista pas. Elle remarqua qu'il avait d'ailleurs une douce odeur de pin et de miel....


Mois d'automne, Forêt Elfique, Route vers la demeure du clan Skirata, dans la caravane, tombée de la nuit.

Quand elle se réveilla, la première chose qu'elle sentit fut la douceur de la couette qui était sur elle et l'odeur alléchante du repas qui embaumait l'air. Elle s'interrogea immédiatement quand à où elle était. Ouvrant discrètement les yeux, elle se dit qu'elle ne risquait pas grand chose à chercher à savoir où elle se trouvait. Ouvrant la première paupière puis la seconde, elle constata qu'elle se trouvait dans une caravane mais, à la place de la cage en acier dur et froid dont elle avait l'habitude, elle se trouvait actuellement sur une couchette en laine avec une couette moelleuse pardessus elle.
Surprise, elle mit quelques secondes avant de se relever et observa le contenue du chariot : il y avait des biens de toutes sortes, des meubles, des ustensiles, des décorations et plein d'autres choses. L'odeur alléchante venait du récipient derrière le conducteur. Elle le reconnu d'ailleurs rapidement car c'était cet homme à la tenue noire et aux longues oreilles ( pourtant différentes des siennes, elles n'étaient pas recouverte de fourrure ) qui l'avait gentiment soulever. L'arrière du chariot était grand ouvert et rien ne la retenait de s'échapper. Jetant des regards autour d'elle, l'enfant se demandait si c'était là un autre piège...Pesant le pour et le contre, elle cherchait à savoir si elle devait rester ou s'il valait mieux fuir tant qu'elle le pouvait encore...
De crainte de ses expériences passées elle choisit qu'il était plus sage de fuir. Essayant de reprendre sa forme animale elle constata qu'elle n'y parvenait pas elle chercha la blessure qui la gênait tant et constata que celle ci avait été traitée.
Tentant le tout pour le tout elle décida de tenter de sauter de la caravane sous sa forme humaine.
Sortant avec discrétion du lit, elle se dirigea vers l'arrière, bien décidé à sauté quand soudain une voix l'interpella :

" Je ne ferais pas cela si j'étais toi ! "
Surprise, elle fit un volte-face pour se retrouver face à son interlocuteur...qui n'était autre que le conducteur ! Pourtant celui-ci ne s'était même pas retourné ! Comment avait il fait pour savoir qu'elle se déplaçait alors qu'elle n'avait pas fait le moindre son et qu'il ne s'était pas retourné ?
Elle se mit à grogner face à la menace de l'étranger.

" Tout doux, je ne te veux aucun mal. Je voulais juste te dire que tu te ferais juste mal en sautant ! Si tu veux absolument descendre, dis le moi et je m’arrête ! "
Et comme pour illustrer ses mots il fit arrêter le chariot. Toujours sur ses gardes, la jeune louve se demandait pourquoi il faisait cela. Ne voulait il pas la vendre, comme tous les autres ?
" Je ne te veux aucun mal. Tu es ici dans ma caravane et seras traité comme tout le monde."
Il se tourna lentement, les mains bien en vue et fit face et l'enfant sauvage. Il avait un grand sourire chaleureux et tendre. Il lui montra la banquette à côté de lui et lui dit :
" Tu veux bien t'asseoir à coté de moi et partager mon repas ? Je préviens les autres que je m'arrête et je m'occupe de toi, d'accord ?"
Elle arrêta de grogner et hocha doucement de la tête mais ne s'approcha pas de lui, restant les oreilles tendu, à l’affût du moindre bruit. Il ferma les yeux et sembla se concentrer. Tout d'un coup, les chariots qui s'étaient arrêté en même temps que le leurs se remirent en route. Surprise, elle dévisagea l'homme devant elle. Il venait de rouvrir les yeux et semblait heureux d'avoir put surprendre la jeune louve.
Le regardant avec une touche de mystère au fond des yeux, il décida de lui expliquer :

" Je suis télépathe, c'est à dire que je peux m'adresser aux gens dans leurs tête. Même quand ils sont un petit peu loin de moi. "
* Comme ceci. Étrange n'es ce pas ? *

Surprise d'entendre sa voix dans sa tête, elle fit un bon en arrière.
" Tout doux, tu vas te faire mal ! Je ne voulais pas te surprendre." dit il d'un ton apaisant.
"Tu comprend ce que je dis ? " se demandant si la jeune fille arrivait à le suivre. Celle ci hocha la tête. Rassuré, Edwin se leva et saisie deux bol qu'il remplie de viande et de légumes qui se trouvait dans la poêle sur le brasero. Il en tendit une portion à Myryaluna et s'assit en face de la jeune fille. Elle ne saisit pas le bol tout de suite, de crainte mais, voyant qu'il ne bougeait pas, elle s'en saisit. Cependant elle ne le quitta pas des yeux et n'entama pas le repas, malgré les exclamations de son ventre qui réclamait à manger. Edwin entama sa propre assiette mais voyant qu'elle ne mangeait pas, il lui chaparda avec un sourire une bouchée de légume et l'engloutit nette. Ses oreilles en frémir de plaisir (même si c'était plus de la comédie qu'un vrai plaisir). Vexé Myryaluna engloutit rapidement toute sa portion, faisant fi des avertissements d'Edwin quand au fait de manger trop vite....Une fois finie, Edwin lui demanda :
" Comment te sens tu? "
Elle le regarda pendant un moment mais plus elle le regardait plus elle se disait qu'il était peut être venue la sauver. Après tout il avait bien tué tous ceux qui lui avait du mal jusque là...Se rappelant alors toute les atrocités que ses hommes lui avait infligés, maltraitance après maltraitance, elle se mit à pleurer. Attrister, comprenant que la jeune fille se remémorait ses mauvais souvenirs, Edwin la prit instinctivement dans ses bras et la laissa épancher ses larmes.
Myryaluna ne comprenait pas : elle ne comprenait pas pourquoi il l'avait sauvé, ne comprenait pas pourquoi il l'avait nourrit, ne comprenait pas pourquoi il la traitait aussi bien. Mais elle avait compris une chose : Cet homme était bon et il tenait à ce qu'elle aille bien. Alors qu'il caressait doucement ses cheveux avec une douceur infinie, elle prit une importante décision. Peu importe qui il était, peu importe ce qu'il ferait, elle allait le suivre et l'aider jusqu'à la fin de ses jours. Sentant qu'elle s'était un petit peu calmé Edwin la desserra un peu de son étreinte et la regarda dans les yeux. Et, alors qu'il s'attendait à voir des yeux apeuré et plein de peur, ce qu'il vit fit chavirer son cœur de guerrier intrépide : les deux petits yeux verts étaient fixés sur lui plein de volonté, d'espoir et de ferveur. C'est alors qu'il prit sa décision :

" Et bien, je crois que je viens d'obtenir une fille. Es-ce là ce que tu veux ? Veux tu devenir ma fille ? "
Le regardant droit dans les yeux, elle comprit son intention et hocha positivement de la tête. Elle en était fier et elle voulait en être à la hauteur.
" Bien alors c'est décidé. Et si nous commencions par te donner un nom ?"
Toujours avec la jeune louve dans les bras, il sauta de la carriole et se dirigea légèrement entre les arbres jusqu'à une petite clairière parmi les grands-arbres. La il s’arrêta.
Myryaluna voyait parfaitement dans cette peine-ombre mais ce qui la surprit fut la lumière de la lune qu'elle voyait pour la première fois. Elle en fut tellement
heureuse qu'elle tandis la main vers cette dernière.

"Tu aimes la lune ?"
Elle lui fit signe que oui.
" Bien. Alors à partir d'aujourd'hui ton nom sera Myryaluna Skirata, fille d'Edwin Skirata. Tu est maintenant libre !"
Et comme pour fêter sa nouvelle identité, elle hurla à la lune.
Ce fut le début d'une nouvelle vie. Ce fut la naissance d'un duo inséparable.




Dernière édition par Edwin Skirata le Lun 24 Aoû - 20:29, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Journal du clan Skirata   Dim 5 Avr - 20:43


Nom : Skirata
Prénom : Leni
Âge : 21 ans
Race : Humaine
Profession :  Maid du clan
Pouvoir :

Arme : Deux épées courtes Elfiques.

Signe particulier :


Physique





Caractère












Nom : Skirata
Prénom : Leno
Âge : 21 ans
Race : Humaine
Profession :  Maid du clan
Pouvoir :

Arme : Un long katana Elfique.

Signe particulier :


Physique





Caractère













Nom : Skirata
Prénom : Luna
Âge : 21 ans
Race : Humaine
Profession : Maid du clan
Pouvoir :

Arme : Deux long sabre de fabrication humaine dont elle peut changer les lames.

Signe particulier :


Physique

- Forme Louve :

    - Forme terrestre:



Caractère







Histoire

HISTOIRE


_________________


Dernière édition par Edwin Skirata le Mar 28 Avr - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Journal du clan Skirata   Dim 5 Avr - 22:22


Nom : Skirata
Prénom : Ellana
Âge : 358 ans
Race : Elfe
Profession :  Second Chef du clan Skirata
Pouvoir :

Arme : .

Signe particulier :  Elle ne relève plus du commun des mortels. Et mieux vaut ne pas être son ennemi



Physique





Caractère







Histoire

HISTOIRE












Nom : Skirata
Prénom : Laarty
Âge : 647 ans
Race : Dragon
Profession :  Chef du clan
Pouvoir : Métamorphose

Arme :

Signe particulier :


Physique





Caractère







Histoire

HISTOIRE






_________________
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Journal du clan Skirata   Mar 28 Avr - 20:24

Mis à jour le 28/04/2015

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Journal du clan Skirata   Jeu 31 Mar - 21:54

Maj des RP le 31/03/2016

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Journal du clan Skirata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Nouveau super pack de clan !
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» NTW3 Clan Wars League



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Préambule :: Personnages :: Carnet de Bord-