Partagez | 
 

 Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Adriel Nimil

Sert encore à quelque chose
avatar

Nombre de messages : 54
Style de combat : Grrraou !


MessageSujet: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Ven 3 Avr - 20:59

Alors qu'Adriel voletait dans les airs il s'approcha des montagnes enneigés il se mit a sentir un drôle de sensation. L'ivresse du vol était présente mais ce n'était pas la sensation habituelle. L'engourdissement du au froid était aussi enivrante que de coutume et n'était pas la raison du frémissement intérieur dont il était l'hôte.
Curieux et gêné par cette sensation nouvelle il voulu changer d'endroit. Il était déjà passé près de cette montagne mais jamais aussi longtemps que ce jour ci.
A aucun moment de sa vie il fut prit aux tripes de la sorte. Le malaise le portait et lui tordait les boyaux. Sa capacité à réfléchir s'en trouvait diminuée. Encore un peu et il fuirait ce lieux pour ne plus y revenir, mais la curiosité le poussa a rester quelques instants de plus, quelques instants pendant lesquels il se mit à décrire de large cercles autour de la zone.

Les ailes détendus le dragon ferma les yeux et apaisa son rythme cardiaque. Après quelques efforts il parvint a écarter la sensation de mal-être qui l'habitait et à se concentrer sur sa source. Il ouvrit les yeux afin de percevoir efficacement son environnement et se laissa guider par son instinct. Et aperçu la source de son mal-être. Un convoi nain, une troupe de gardes visiblement peu à leur place en surface. Ils paraissaient nerveux et avançaient aussi vite que leur courtes pattes le leur permettaient. Le dragon décrivit des cercles de plus en plus petit. A mesure qu'il s'approchait du convois il pouvait sentir la tension qui s'en dégageait. Les gardes regardaient de tous cotés, comme si ils avaient perçus une menace.

L'ombre du dragon survola le petit groupe qui affolé se mit en position défensive. Malgré tout les gardes continuaient de regarder dans la foret alentour. Ils étaient sur le pied de guerre mais n'étaient pas la source du malaise du dragon. Bien qu'ajoutant de la tension de l'air ils n'étaient pas bien... Ils défendaient la malle qu'ils transportaient et nul ne quittait le rang. C'est alors qu'Adriel perçu ce qu'il cherchait, délaissant totalement ce qui perturbait les petites créatures, il s'interessa au contenant que transportaient les nains, une odeur aléchante s'en dégageait. Il ne savait pas ce qui était enfermé dans ce coffre mais cela l'appelait, comme un doux chant.

Alors que les nains trébuchèrent le dragon vit l'éclat du métal précieux. Les reflets doré des pépites au sol lui rappelèrent la couleur de ses écailles. Eclatantes et luisantes. Les reflets du soleil brillaient et dansaient sur les pépites, hypnotisant le dragon qui s'en rapprochait de plus en plus. Les nains se dépêchrent de tout ranger et Adriel reprit ses esprit alors qu'il fondait sur les nains pour s'emparer de ces pierres luisantes. Il se posa devant les petits hommes et leur barra la route avec un regard de défi. Après quelques instants il reprit totalement ses esprit et s'écarta de leur route honteux. Il s'envola et repris ses cercles autour du convoi, voulant s'éloigner il ne pouvait pas, toujours attiré par ce que contenait le coffre... L'esprit du dragon était embrumé, déchiré entre ses deux envies. Un rien pourrait le faire changer d'avis...

_________________

Crédit image
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Sam 11 Avr - 19:21

Message de Darkame, démon.

Darkame suivait la caravane depuis des heures. Son nez, ses pommettes ainsi que ses oreilles étaient devenues rouges et le faisaient souffrir ce qui l'incommodait grandement. Il était en chasse et la neige de la montagne ainsi que le silence relatif des lieux ne lui facilitait pas vraiment la tâche.
Dans une petite taverne non loin des frontières naines, il avait entendu - par inadvertance, bien sûr - qu'une caravane devait quitter les mines en direction du territoire elfe. Toujours à sec et après analyse du ton qu'avait utilisé le nain, il en déduisit qu'une grande quantité d'or devrait être acheminé là-bas en plusieurs convois pour éviter les rafles.
Il avait alors suivi le duo nanesque dans les rues et avait attendu toute la nuit devant l'entrée de la mine que le convoi daigne sortir.
Cela faisait plus de trois heures qu'il pistait ce premier chargement depuis le haut de la corniche qui longeait la route. Une heure plus tôt il avait fait rouler une pierre au bas de celle-ci en

Celui qu'il suivait était le premier. Le démon le suivait depuis plus de trois heures du haut de la corniche qui longeait la route. Une heure plus tôt il avait fait rouler une pierre au bas de celle-ci en faisait un bruit anormalement emplifié par le silence ambiant.
Depuis ce léger incident les nains étaient sur leur garde, prêt a bondir aux moindre mouvement brusque.

Une ombre passa au dessus du groupe au moment ou le démon faisait craquer ses articulations engourdies par le froid. Le bruit résonna a nouveau et les nains, affolés, se mirent en position de défense. Darkame pesta, il avait perdu la main. Il devrait se réhabituer à chasser en silence et surtout dans le froid. En attendant, il regarda ce qui se déroulait sous ses yeux.

Une bourrasque, plus forte que les autres, avait fait trébucher un des nains, si bien que tout le convoi fût déstabilisé et qu'une partie du lourd coffre en chêne vieilli cerclé d'acier se renversa sur le sol. La lumière se reflétât sur les pièces dorées et le démon se pencha un peu plus pour essayé de les compter. C'est alors qu'un dragon aux écailles d'une couleur semblable à celle des pièces piqua vers le groupe de nains avant de se poser devant eux, un air de défi dans les yeux.
Le gros reptile sembla douter et s'écarta de la route avant de s'envoler à nouveau, décrivant de grands cercles dans le ciel.
Les nains regardaient vers lui, verts de peur, c'était sa chance !


Il s'élança et déploya ses larges ailes pour prendre le vent et monter grâce à l'air chaud. Après avoir fait un demi-tour parfait, le démon piqua sur les nains.
Juste avant l'impact, un des petits hommes se tourna vers lui et poussa un cri ou se mêlaient la surprise et la peur, les autres se tournèrent d'un bond mais il était déjà trop tard.
Darkame percuta un nain et parti en roulé boulé avant de se remettre sur ses pieds, il réussit à paralyser deux autres nains, celui qu'il avait percuté était inconscient, il ne restait plus que trois demi-hommes entre lui et son trésor. Il se retrouvait alors derrière la cariole.

Lorsque les gradiens du coffre se jetèrent sur lui, le démon n'eu d'autre choix que de sortir ses dagues. Il n'aimait pas particulièrement tuer, seulement mutiler ou torturer, voir la souffrance dans les yeux de ses victimes. Mais quand il devait prendre une vie, c'était de facon si rapide que la proie n'avait le temps de souffrir. C'était beaucoup moins drôle ...

Ils l'attaquèrent donc, dans un semblant d'organisation. Le premier nain courru vers lui, Darkame qui avait prit de l'élan lui derocha un violent coup de pied à la tempe, il y eu un bruit de craquement, le nain s'écroula sous le choc incapable de bouger.
Les deux derniers, le premier armé d'une hache à deux mains, le second armé d'une hache de bataille.

Le premier donc, se rua vers lui en ayant l'inttention de le découper en deux par la hauteur. Par chance les nains n'étaient pas connus pour leur rapidité et le démon eu le temps de faire quelques pas sur la gauche pour esquiver le coup mais l'autre l'attendait de pied ferme et lui infligea une blessure a la cuisse. Le démon reussi à dévier la lame avant qu'elle ne rentre trop profondemant dans le muscle. Cette blessure le ralentirait mais rien ne pouvait plus se mettre entre lui et ce coffre rempli d'or a ras bords, même pas des nains suicidaires.

Galvanisé par la douleur Darkame planta sa dague avec force dans la carotide du nain, un jet de sang fut projetté sur le visage d'albâtre du démon. Il ne lui restait qu'une dague, un nain armé d'une hache double et deux autre qui commencaient à remuer.
Le dernier semi-homme encore valide se rua encore une fois sur lui avec frenesie, donnant coup sur coup, Darkame ne put qu'esquiver et fini acculé contre la paroi rocheuse.
Le nain sourit et porta son coup. L'arme se retrouva fichée dans la roche, le démon avait roulé a ses pieds pour éviter l'attaque.


Il se releva donc et ficha sa seconde dague dans le cou de son agresseur. Decidant que les nains paralysés pouvaient, il se diregea vers l'inconscient et sans aucun scrupule, l'ammena au bord du precipice, il le jetta a terre et d'un autre coup de pied nonchalant le fit chuter dans le trou sans fond. Lorsqu'il se retourna, il se retourva face a face avec une arbalète chargée, prête a tirée pour lui ôter la vie ....
Revenir en haut Aller en bas



Adriel Nimil

Sert encore à quelque chose
avatar

Nombre de messages : 54
Style de combat : Grrraou !


MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Sam 18 Avr - 21:41

Alors que le dragon s'envolait la tension grandissait autour de lui. Il crut que la peur qu'il avait suscité était à l'origine de cette atmosphère oppressante. Mais la tension continuait de grimper et alors qu'il essayait de se défaire de ces sentiments nouveaux, de s'éloigner de ce convoi et de ce qu'il transportait il se tourna à nouveau dans le but de voir une dernière fois ce qui provoquait chez lui un si grand trouble. A cette fin, il tourna en cercle, un dernier tour se disait-il. Il espérait sans le vouloir trouver un indice sur ce qui provoquait chez lui cette excitation, cette faim qui lui creusait le ventre.

Il n'en vit rien, mais comprit pourquoi la tension restait a son comble. Alors qu'il avait l'esprit trop occupé à se battre avec ses démons intérieurs il se vit pas ce qui se déroulait juste en dessous de lui. Une lutte avait débuté. Il en avait loupé la première partie mais discernait maintenant clairement la scène. Au milieu des quelques nains déjà à terre se disputait un combat féroce. La tierce partie était un jeune démon au cheveux blanc, il surpassait les nains, sa technique était efficace bien qu'il parrut en difficulté. Une odeur de mort se dégageait de la scène. Il resta inactif alors que le combat faisait rage sous ses ailes battantes.
Alors que plusieurs nains gisaient au sol inconscient, le démon se trouva apparemment en mauvaise posture.

Adriel s'approcha réduisant son altitude de plus en plus. Il semblait hors du temps, comme si il était dans une bulle, un observateur anonyme. Il se demanda ensuite si c'était lui qui était hors du temps ou le tableau qui se dessinait devant lui. L'odeur du sang se mélangeait à celle de la peur. Sa nouvelle sensation était de plus en plus forte, l'odeur du sang renforçait son instinct de chasseur. Son envie s'infiltrait dans toutes les parties de son être. Son instinct de chasseur se réveilla et le démon aux cheveux et au teint pâle lui sembla être sa meilleure chance.

Sans perdre un instant il analysa la situation, le démon avec lequel il voulait échanger était en mauvaise posture. Il ne réfléchit pas plus longtemps mais en cas de retournement de situation le démon lui semblait être assez petit et finirait le repas. Les pattes postérieures en avant il faucha le nain menaçant directement la vie du démon. Dans un éclair doré il l'emporta, le perçant de toutes parts de ses griffes acérés. Il le relâcha alors qu'il fonçait à nouveau vers le sol et vint écraser de tout son poids le dernier rescapé... Alors que dans un bruit sourd le nain qu'il avait laché quelques secondes plus tôt s'écrasait au sol il planta son regard dans celui du démon, cherchant ses yeux il voulait voir le fond de ses yeux. Pouvoir y lire la peur ou tout autre émotion, savoir si il devait se passer de ses services ou le jauger d'avantage et le laisser vivre.

Après quelques secondes a le dévisager, les tâches de sang maculaient son délicat visage. L'elfe au fond de lui percevait la beauté caché mais le dragon n'y voyait qu'un adversaire potentiel de plus. Il le jaugea un petit peu plus et se détourna de lui pour enfin examiner le contenu du coffre. Il transmis quelques pensées au démon
"Qu'y a t-il dans ce coffre ?"
Pourquoi le voulait-il ? L'attraction qu'il exerçait sur le dragon était vraiment intense maintenant qu'il était a coté, les sens en émoi il ne pensait à rien d'autre que d'assouvir ce besoin qu'il ressentait. N'attendant aucune réponse il entreprit à grands renforts de griffes d'éventrer le coffre.

_________________

Crédit image
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Mer 6 Mai - 10:01

Message de Darkame, démon.

Des bruissements d’ailes s’approchaient de plus en plus, était-ce le dragon de tout à l’heure ou bien un de ses congénères ?
Quoi qu’il en fût Darkame ne pouvait se déconcentrer, il perdrait l’or et surtout sa vie s’il venait a regarder ce qui se passait au dessus de sa tête.

Le démon ne lâchait pas le semi homme des yeux, dans lequel dansait une flamme de mauvaise augure, son regard était perçant, brulant a tel point que le nain aurait pu finir en tas de cendre. Cependant, il n’osa pas bouger, il devait évaluer la situation avec le plus grand sérieux.

Il restait deux nains en vie, un armé d’une hache et l’autre d’une arbalète avec laquelle il tenait le démon en joug. Il était rapide mais, il se ferait forcément blesser. Quoi qu’il entreprenne …

C’est alors qu’une grosse patte écailleuse dont la couleur évoquait celle du trésor convoité attrapa le nain et l’emporta dans les airs. Les démon eut a peine le temps de faire un pas que le second nain gisait écrasé sous un énorme dragon doré tandis que l’arbalétrier continuait sa chute pour la finir dans bruit mat et écœurant qui le réjouit.

L’énorme reptile le fixa un moment avant de se détourner et de s’intéresser au contenu du coffre. Lorsqu’une voix désincarnée résonna dans sa tête, Darkame ne répondit pas. Trop occupé a évaluer ses chances de battre un tel monstre.

Ce n’est que lorsque le dragon commença a éventré le coffre que le démon se ressaisit, paniqué il courut droit sur lui, sauta sur les reste du chariot et tenta vainement de mettre un coup au dragon.

«  Stupide lézard ! Comment veux-tu que l’on transporte tout cet or sans son coffre ! »

Il n’avait pas réfléchit a ses paroles et venait de dévoiler a son potentiel adversaire la raison de ce carnage. Il jura tout haut en détournant sèchement la tête tandis qu’il se rendait compte de sa bêtise.

«  Et merde ! »

Il soupira et entreprit d’observer cette noble créature au comportement fort déplacé, l’or ce n’est le péché mignon que de simple wyvern pas d’un dragon.
Contrairement aux autre dragon qu’il avait aperçu, celui-ci avait de fine écailles, elles semblaient avoir été sculptées par un excellent jouailler. Le dragon n’était pas si grand que cela, deux ou trois mètres de haut et entre cinq et six de long. Sa couleur était loin de celle de l’or, il était d’ébène, noir comme un corbeau. Ce n’est que les reflets qu’arborent les écailles qui luisaient d’un teinte dorée lorsqu’il se mouvait qui donnait l’impression de voir de l’or en mouvement. De longues griffes et des crocs assortis, sans compter les pointes de sa queue, tenaient la place d’armes, toute la panoplie du parfait prédateur.

Darkame s’attarda particulièrement sur les yeux de la créature, d’immenses yeux brun tirant vers le doré, un pupille verticale en amende et une incongrue sensibilité bien tapie toute au fond. Il resta plusieurs secondes comme paralysé. Quelle sorte de dragon était sensible ?

Le démon détourna les yeux et quelque chose lui revint en tête, rien a voir avec l’immense créature qui s’évertuait  a déchoquer le coffre de bois robuste. Quelque chose de personnel …

Lucyfer !

Paniqué, il ouvrit précipitamment sa besace pour y trouver un diablotin inconscient. Le démon sorti délicatement le petite créature. Il resta quelque seconde ainsi, le diablotin face a son visage qui finalement se tordit en une moue réprobatrice. Il secoua vigoureusement son compagnon et criait après lui.

«  Ne fait pas semblant d’être évanoui espèce de vermine ! je sais que tu es en pleine forme, je t’ai même vu ouvrir les yeux ! »

La minuscule créature fini par réagir et a crier a son tour.
Finalement le démon se détourna de Lucy qui s’était retrouvé a terre et s’approcha lentement du dragon, les geste brusques pouvaient les énerver a ce qu’il parait.
Le démon se raclât la gorge, se qu’il allait dire lui piquait la langue …

« Merci. »
Revenir en haut Aller en bas



Adriel Nimil

Sert encore à quelque chose
avatar

Nombre de messages : 54
Style de combat : Grrraou !


MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Sam 9 Mai - 20:46

Ambiance sonore:
 

Alors que le contenant partait en morceaux, les griffes du dragon s'enfonçant sans mal dans la maigre protection que constituait ce coffre, le démon s'interposa entre le dragon et sa cible. Il essaya de mettre un coup mais sans volonté de le blesser, plus pour le repousser qu'autre chose. Le dragon ne prêta pas attention à la tentative du démon. Il continuait d'essayer de trouver ce qui attirait son attention de façon si prenante dans ce coffre.
Les griffes du dragon pénêtrerent le bois sans grande difficulté. Il avait pratiqué une sailli béante dans le contenant, si bien qu'une cascade luisante s'en écoulait. Un fluide constitué de particules solides. Les pièces d'or s'entrechoquaient, jouant une mélodie perturbante. Les sons aigus et inhabituels désorientèrent le dragon, il secoua vivement la tête comme pour se débarrasser du son mais rien n'y fait. Le tintement continu des morceaux d'or convrait tout ce qui se passait autour de lui, il ne prêtait presque plus au jeune démon. Il le vit ouvrir la bouche et lancer une quelques mots en tournant la tête.

il se détourna de ce curieux personnage quelques instants et pendant un temps qui lui parut une éternité fixa l'or de ses yeux. Cette couleur était la même que les reflets qui parcouraient ses écailles sous l'éclat du soleil, c'est alors qu'un cri lui fit reprendre conscience du monde qui l'entourait. Alors qu'il tourna sa tête pour planter ses yeux sur le démon il le vit sortir une petite créature de son sac. Il l'a secoua en tous sens en criant de plus belle, le dragon se mit a s'agiter, sa queue balayait l'air tel un fouet doté de pointes, instrument mortel qui prévenait que la situation ne lui plaisait pas. Ses griffes maculés du sang du nain qu'il avait saisi s'agitèrent dans le sol poussiéreux. Il lançait des avertissements, négligeaments ignorés par le démon.

Quand la créature entre les mains du démon s'écria, celui ci sembla s'apaiser et prendre conscience de la créature. Menace silencieuse pour le moment mais non moins dangereuse. Alors que le démon s'interessa de nouveau au dragon, ce dernier bandait ses muscles, que voulait cet étonnant personnage ? Le dragon était prêt à se défendre, il n'avait jamais accordé sa confiance à un démon, depuis son plus jeune âge ils étaient les rivaux des elfes et il n'était pas enclin à tenter l'expérience sans se laisser une chance de terrasser son ennemi. Il se campa de plus en plus sur ses pattes arrières, prêt à bondir. Le démon s'approchait doucement, a pas lents et mesurés. La queue du dragon se mit à foueter les sol dans des claquements secs, faisant voler la poussière autour de lui, autant d'avertissements dont le démon ne tenait pas compte. La distance entre eux se réduisait inlassablement, les yeux du dragon étaient rivés sur le démon et son long cou se courbait pour maintenir le démon à en face de ses crocs.

Arrivé à une distance critique ce dernier s'immobilisa et avec une grimace que le dragon ne déchiffra pas il le remercia. Décontenancé il laissa un long souffle chaud s'échapper de ses mâchoires, faisant voleté les cheveux de son interlocuteur. A ce moment son regard croisa celui du démon. Des yeux rouge effilés captivent l'attention, point attirant d'un  visage pâle et délicat. Tant de finesse et de grâce ne pouvaient être le siège d'une méchanceté profonde. Le dragon inspira l'air à pleins poumons, humant l'odeur de l'étranger, essayant de mieux le connaitre, de par son physique en premier lieux. Il ne voulait s'ouvrir à cette personne avec trop de facilité. Son corps semblait fin, et devait être de stature similaire à sa forme elfique.

Alors qu'il allait répondre un bruit sourd se fit entendre, un cor résonnait. Quelque part, quelqu'un donnait l'alerte. Quelque part, quelqu'un les avait vu. Le dragon fit volte face sans prêter attention au démon scrutant les alentours, il voulait faire cesser la menace, faire taire la corne. Il déploya ses ailes et sans délicatesse il fit des battements de plus en plus violent. Soulevant la poussière et les objets légers. Il prenait son envol, disposa ses griffes imposantes autour du coffre et entreprit de le soulever. Il n'avait pas fini de traiter avec ce métal, il avait encore des secrets a percer. Une partie de l'or jonchait déjà le sol mais il se contenterait de ce qu'il pouvait transporter, l'or qui était rester dans le coffre. Alors que le coffre était encore à quelques centimètres du sol il s'adressa à celui qui avait eu la courtoisie de le remercier. Avec toute la force dont il était capable il envoya ses pensée sans délicatesse.

"Grimpe sur un sommet et demande au vent Adriel, je viendrais"

Le message passé, le démon savait comment l'appeler, Adriel connaissait maintenant l'odeur de celui-ci et pourrait le retrouver aisément. Il lui laissait le temps de sauter sur le coffre ou le retrouverait après avoir mis son nouveau bien en sécurité. Malheureusement le coffre fragilisé par les griffes du dragon se disloqua et son contenu se répandit au sol. Le son du cor retenti à nouveau et le dragon rugit en échos. Un rugissement puissant qui faisait vibrer l'air autour de lui. Il se retourna vivement vers le démon.

"Prends ce que tu peux et je nous met en sécurité ! Fais vite petit ! D'autres arrivent"

_________________

Crédit image
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Mar 19 Mai - 11:25

Message de Darkame, démon.

Un cor retenti. Le coeur de Darkame s'emballa et cognait si fort dans sa poitrine qu'il n'entendit ni les battements d'ailes ni les gémissements terrifiés de Lucy. Ce n'est que lorsqu'une voix rauque et caverneuse, de celle qui appartiennent à un énorme prédateur, retenti à l'intérieur de son crâne que le démon bougea. Ce gros reptile avait donc un nom ... Adriel. Consonnances elfiques beaucoup trop présentes pour suggérer quelque chose de bon ! Cependant, l'heure n'était pas à la réflexion.

Darkame chassa ses pensées d'un geste et regarda autour de lui, au cas où il pourrait apercevoir leurs poursuivants. Personne ...

Le cor se fit de nouveau entendre et le coffre que tenait le dragon entre ses griffes se disloqua quelque minute plus tard lorsque celui-ci tenta de s'échapper. La même voix se fit plus pressante, lui intimant de ramasser l'or au plus vite.
Ni une, ni deux, dans un geste à peine perceptible à l'oeil humain, Darkame sorti un autre sac sa sa besace. Il le déplia d'un coup sec et le pose sur le sol, ouvert. Le démon regarda Lucy d'un air entendu sans pour autant s'être adouci. La petite créature se mit immédiatement au travail, ramassant les pieces d'or le plus vite possible. Le démon fit de même et rapidement un rythme s'installa, les pièces tintaient lorsqu'ils les déposaient sans douceur au fond du sac de toile. Vive et régulière, la mélodie que créaient les tintements du métal précieux encourageait le démon et le diablotin à aller plus vite.

Sans se soucier des nains qui pourraient débouler a tout moment, le démon ramassait des pièces, encore et encore, jetant de temps en temps un regard à Lucy puis au dragon qui semblait fort agité.
Il ne leur restait qu'une vingtaine de pièces à prendre lorsque leurs premiers poursuivants apparurent. Sans perdre son sang froid, le démon attrapa son butin, noua le sac à l'aide d'une corde et le lança sans ménagement sur le dos du reptile. Il fit ensuite signe à Lucy de grimper avec le trésor, Lui ne partirait qu'après avoir fait gagner assez de temps au dragon pour qu'il décolle et s'éloigne;

Darkame ramassa les dernières pièces et après un dernier regard a Adriel, il parti en courant à la rencontre de leurs assaillants.
Revenir en haut Aller en bas



Adriel Nimil

Sert encore à quelque chose
avatar

Nombre de messages : 54
Style de combat : Grrraou !


MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Mar 9 Juin - 20:09

Le démon s’exécuta et lui et sa petite créature se mirent à travailler de concert, il ramassaient les pièces et les jetaient dans un sac que le démon avait en réserve. Adriel pensait que tous s’envoleraient pour un endroit plus sûre. Mais s’était sans compter sur le démon et son initiative. A peine eut-il ramassé l’or qu’il fit signe à son compagnon de grimper sur le dos du dragon et une fois que ce fut chose faite il se précipita en direction du cor.

Après quelques hésitations il déploya ses grandes ailes et commença a les agiter. Il s’envola, la créature dans son dos dans un tourbillon de poussière. Il n’était pas bien haut qu’il pouvait déjà apercevoir la horde se déplaçant vers leur position initiale. Il serait suivi où qu’il aille et le démon allait avoir fort à faire. Pourquoi ne pas lui donner un petit coup demain.

Le poids de l’or sur son dos lui donnait une force nouvelle, son esprit était parasité il devait lutter pour garder des idées claires. Et l’animal prit le dessus sur l’elfe, une faim naissante l’envahissait et des intrus menaçait son bien et son être. La partie de chasse était lancée. Sans plus de considération pour la créature sur son dos il s’éleva en décrivant des cercles au dessus de ceux qui le chassaient.

L’air devenait de plus en plus froid, l’oxygène de plus en plus rare mais il n’avait pas encore atteint le point voulu. Les nuages formèrent une brume autour de lui, le dissimulant de la vue de tous. Le dragon poussa un cri de puissance et de rage,, vibrant comme le tonnerre, suivi d’une gerbe de feu si brève qu’il illumina le nuage à la manière d’un éclair.

De la il rabatti ses ailes de manière a n’offrir qu’une résistance minimale a l’air et à couvrir la créature et le butin qu’il avait sur le dos. Aussitôt il chuta, de plus en plus vite. Il piquait droit sur le groupe de chasseur, ces êtres faisant un tout, une seule proie, il fallait la faire taire. A chaque coup de cor le feu qui l’envahissait prenait de l’ampleur. Ses entrailles bouillonnaient de colère.

Arrivé au dessus des nains il déploya ses ailes provoquant un arrêt de la chute et se mit à planer à quelques mètres du sol. Manoeuvre dangereuse mais dévastatrice. Les flammes jaillirent de sa gueule béante. La puissance du souffle frappait le sol avant que la chaleur des flammes ne l’embrase, même la poussière semblait brûler sous une telle chaleur. Restait qu’à prier pour que le démon ne se trouvait pas dans cette partie des ennemis. Il ne se retourna pas, n’essaya pas de revenir aider. Une douleur fulgurante lui traversait le bas ventre. Le démon se débrouillerait...

_________________

Crédit image
Revenir en haut Aller en bas



Darkame

Invité



MessageSujet: Re: Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)   Sam 27 Juin - 9:16

Message de Darkame, démon.

Téméraire oui, inconscient non.

Darkame avait plongé à l'abri des rochers lorsqu'il avait vu le dragon s'éloigner. IL était près a courir dans le sens inverse quand il vit une masse mordorée descendre a toute vitesses sur ses assaillants qui s'approchaient de plus en plus. De grandes flammes jaillirent de la gueule du dragon qui avait fait demi tour ...

C'était incompréhensible pour le démon, pourquoi revenir dans un endroit si dangereux ?!

Il resta ainsi à réfléchir une bonne minute avant de jeter un oeil au champ de bataille. Plus un nain n'était debout, ni même intacte d'ailleurs. L'air sentait la chaire brulée, le métal fondu et une autre odeur métallique caractéristique du fluide animant les êtres vivants. La mort, tout simplement !

Le démon regarda le carnage, un sourire en coin sur les lèvres, pendant un certain temps avant de se rendre compte que le Dragon, son butin et son diablotin étaient assez loin. Il se précipita vers la falaise, sauta, ouvrit ses ailes en un instant. Il plana un moment, le temps de savouré la sensation que lui procurait le vol puis il se mit à battre de ses grandes ailes membraneuses. Le dragon volait vite, Darkame avait du mal à le rattraper.

Il se souvint alors des paroles du reptile.

Le jeune démon prit une grande respiration, inspira profondément, reprit de l'air dans c'est poumons et cria au vent.

"AAADRIIIEEL ! "

Il espérait vraiment que le dragon l'entendrait. Il voulait son or, c'est certain mais, il ne pouvait plus imaginer son futur sans la petite créature rougeâtre sur le dos du grand dragon d'or.
Revenir en haut Aller en bas
 

Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-