Partagez | 
 

 Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Lenaelle

Invité



MessageSujet: Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)   Ven 13 Mar - 13:18

Message de Lenaelle, démone.


La nuit était tombée depuis longtemps sur le littoral, les nuages couvrant le ciel laissaient tout juste passer assez de lumière pour accorder aux flots une lueur fantomatique. Le bruissement des vagues omniprésent dérangeait seul ce silence inquiétant. Sauf sur une corniche, éloignée d'un petit village, sa langue de pierre s'enfonçait dans la mer pour finir en falaise abrupte. Ici seulement le vent se mêlait à une mélodie provenant d'un instrument.
La petite silhouette sombre de Lenaelle se découpait sur l'horizon, forme incertaine dans les remous sombre du paysage. Assise au bord du précipice la démone avait les jambes pendantes dans le vide, un clavier posé sur les genoux pour seul accessoire. Ses grandes ailes semblaient traîner au sol comme par désespoir d'un vol qui ne viendrait jamais, en effet il était rare que la féline leur accorde cette joie.
Pour le moment seul le mouvement de ses doigts sur les touches laquées de l'instrument la tenait pour vivante. Du reste, ses épaules voûtées, la queue tombant à ses côtés sans aucun mouvement quel qu’il soit et son regard aveugle perdu au loin n'était pas pour lui accorder la vigueur des vivants. Ses mâchoires entrouvertes frémissaient à peine, murmurant des choses que seul le vent pouvait entendre.

Vint alors la pluie, fine, salissant l'horizon déjà terne d'un voile de tristesse. Elle leva la tête vers le ciel et ferma les yeux, respirant d'une longue inspiration la détresse des nuages et la peine de l'eau, sa musique se fit plus forte, s'accordant à un éclair qui venait illuminer la mer et le ventre de ce monstre de peine que formaient les nuages. Elle mit dans ses notes la douleur ressentit autour d'elle, la sienne, celle du vent gémissant, de la pluie rendue froide par la solitude des hauteurs et la tristesse des nuages pleurant sur le monde désolé se trouvant sous eux. Quelques larmes se mêlèrent alors à celles des cieux dont elle partageait les sentiments.
Revenir en haut Aller en bas



Lagertha Lothbrok

Invité



MessageSujet: Re: Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)   Sam 14 Mar - 16:39

Message de Lagertha Lothbrok, humaine.

D'un coup de talon, je hâtais mon cheval. Il faisait nuit et froid et pour finir, le ciel s'annonçait orageux ce soir. Enroulée dans mon manteau de fourrure j'étais à la recherche d'un lieu où dormir. Bjorn était monté derrière moi, son cheval s'était enfuis dans la journée, il n'avait pas pensé à l'attaché. J'étais fatiguée, la chasse avait été mauvaise mais les bandits que je recherchais étaient en prison, je n'avais plus qu'à trouver une chambre pour la nuit et demain, je retournerais chez moi. La ville était encore loin, je sifflotais une vieille chanson que j'avais appris enfant et mon fils était endormis dans mon dos. C'est une musique étrangement maussade qui attira mon attention.
La pluie tombait, plaque les quelques mèches rebelles de mes cheveux nattés sur mon front et mes tempes, cette pluie faisait du bien, je fermais les yeux en la laissant mouiller mon visage, m'approchant toujours de la musique.

Au loin, je discernais une ombre, une forme étrange, qui au loin, ne ressemblait en rien à un humain. A qui allais-je donc avoir à faire ? Réveillant Bjorn je décidais de m'approcher à pied. Le cheval n'était pas assez discret et puis sur une falaise, il parait que cet animal à le vertige. Soupirant, je m'approchais doucement, la forme se dessinait petit à petit, deux grandes ailes d'oiseau, une queue animale et des longs cheveux. Comment réagir face  ce genre de créatures ? Qu'était-ce donc ? Je ne savais si je devais avancer plus ou partir en courant, en marchant, lui parler, ne surtout pas me faire remarquer, Bjorn me regardait intrigué, il n'en savait pas plus que moi. Je finis par m'approcher doucement, méfiante.
« Belle soirée pour une mélodie aussi triste. »

On avais l'impression qu'elle racontais par se musique tout une histoire bien triste, elle me rendais même légèrement triste, j'avais envie de m’asseoir à côté d'elle, ne rien dire et écouter. Mais ma nature repris vite le dessus, revenant au galop comme on le dit si souvent. Je retrouvais mon sourire fière et mon moral en béton, une guerrière ne peut se mettre  pleurer, pas même pour l'enfant qui est mort. Bjorn lui restait terrassé par la tristesse de la mélodie, je m'assis tout de même à côté d'elle.
« vous ne voulez pas vous mettre au chaud ? Je ne sais pas vous, mais je trouve que cette pluie certes revigorante est un peu trop froide »
Revenir en haut Aller en bas



Sizar TheLastAsco

avatar

Masculin Nombre de messages : 41
Style de combat : Réfléchi/Impulsif


MessageSujet: Re: Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)   Sam 14 Mar - 19:48

Une fois de plus ,Sizar était tombé sur un humain belliqueux ,ivre et puant ,c'est pourquoi il décida d'ignorer ce débris croulant et commanda de quoi se remplir la panse
"Azy patron,ton meilleur repas" cria le noctalien
Il avait une mélodie triste en tête ,elle le suivait depuis deux jours et a chaque fois qu'il essayer de la sortir elle s'intensifiait
L'homme ivre l'attrapa par le col
"Je ne crois pas qu'on t es autorisé à poser ta sale gueule chez moi" éructat il en postillonant
Sizar ne voulut pas brusquer l'étranger et se leva ,sa silhouette imposante écrasa l'ivrogne de toute sa splendeur .
"Petite fiotte tu peut dégager maintenant hurla l'homme
Sizar partit a l'extérieur suivit par une horde d'abruti
"Bon, on as un problème" déclara l'hybride en faisant apparaitre une épée double
Les hommes se dispersèrent ,horrifiés ,puis se rassemblèrent a nouveau devant le corps pris de convulsion du noctalien
Sizar ne pouvait plus bouger la mélodie dérangeante explosant ses tympans
Il encaissa bien des coups avant que trois êtres et un cheval apparaissent...
Revenir en haut Aller en bas



Lenaelle

Invité



MessageSujet: Re: Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)   Mar 17 Mar - 19:28

Message de Lenaelle, démone.

la pluie continuant de tomber Leanelle ne cessait pas de jouer, ses doigts tombant inexorablement sur les touches de son instrument pour lui arracher sa lugubre mélodie. Elle en était si absorbée qu'elle ne sentit pas l'approche d'une femme et de son fils, ces derniers veillant de plus à ne pas faire de bruit. Elle ne remarqua la femme qu'une fois cette dernière assez proche pour s'asseoir à ses côtés, n'en tournant pas pour autant son museau vers elle. La féline se contenta de sonder ses sentiments, elle semblait confuse, elle ne comprenait visiblement pas ce qu'elle devait faire. Encore quelqu'un qui ne venait la voir sans savoir ce qu'il fallait faire, elle était pourtant un être comme un autre, cela lui fit mal de se sentir à nouveau incomprise pour son apparence, certaine que si l'autre avait trouvé une humaine ici elle aurait agit différemment.
Mais lorsqu'elle lui parla, la jeune démone écouta tout de même, sans interrompre sa mélodie. le museau toujours levé vers le ciel et quelques larmes se mêlant aux gouttes sur son museau elle lui répondit d'une voix triste.

-Le ciel pleure sa douleur de voir son amante gisant loin de lui, ravagées par des guerres lui infligeant souffrances et peines injustes... Il pleure depuis si longtemps... personne ne l'entends... -elle tourna alors son museau vers l'inconnue, rouvrant ses paupières sans que cela change quoi que ce soit.- Moi je l'entends... je l'entends et joue pour lui, pour que tous sachent quelle tragédie se déroule autour d'eux, par leur faute... N'entendez vous donc pas la douleur de ce couple immuable voué à se regarder dépérir lentement...

Sur ce elle accentua sa musique, appuyant avec force sur son clavier en produisant des sons qui résonnèrent dans l'espace sombre. Elle donna aussi plus d'ampleur à son don d'empathie, touchant de plein fouet ceux qui se trouvaient près d'elle. Mais les effets allèrent plus loin, les ondes sonores plus importantes et l'accentuation de son empathie lui permirent de découvrir un autre individu, non loin d'eux. Ses sentiments furent comme une gifle pour la féline, se mêlant aux siens et à ceux des personnes qu'elle sondait déjà, son corps fut parcourut d'un long frisson et elle découvrit momentanément les crocs, les oreilles couchées en arrière tout en écrasant durement quelques notes.

-Haine, rancœur, vengeance et souffrance. Partition d'un coeur tourmenté puisant dans la rage un destin funeste... -puis elle baissa la tête, arrêtant de jouer alors que ses épaules s'affaissaient- Voila ce qui perd ce monde...
Revenir en haut Aller en bas
 

Déferlantes de peine (Lenaelle - Lagertha Lothbrok - Sizar TheLastAsco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nou mande la peine capitale pou mouche
» [Spéculation] Messire_chlas (21/12/1458)peine purgée
» slt j arrive a peine
» Le souffle à peine échappé | Alone... [-18]
» [FP=3] Ame-en-peine



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-