Partagez | 
 

 Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2



Chesire

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Style de combat : Aucun en particulier


MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Mer 18 Fév - 18:10

Ceylan écouta ce que disait Edwin et comment avez-il put trouver si facilement ? Bon, elle apprécié le fait qu'il la laisse tranquille. Ce n'était pas trop dans sa nature de se sociabiliser et beaucoup la considère comme froide.

*Magnifique, si en dix minutes il m'a percé à jour j'imagine pas une fois entouré d'elfe, pourquoi avoir pris la route pour aller ici... De plus leurs économie et en chute libre. *

Elle écouta se qui se disait devant sa personne. Alors comme ça ils voulaient boires un verre ? Ce n'était pas une mauvaise idée mais là sa seule envie était de dormir dans un bon lit.

Berber continua de jouer avec une des louves, il aimait bien les chiens, les gros chien. Berber devait faire dans les soixante centimètre -sa maitresse faisait dans les un mètre-soixante... Peut-être moins.

La blanche écouta la discutions des trois hommes devant elle. Mais la jeune femme paraissait troublé, où avait-elle put voir Isaac ? Certainement une impression stupide.
Revenir en haut Aller en bas



Silma

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Mer 18 Fév - 22:55

Message  de Silma Telimec, Elfe.

Comme Isaac parlait à côté de lui, Silma n’avait pas pu tout comprendre de la conversation entre l’autre elfe et la jeune fille. Mais il avait saisi qu’ils tous les deux des hybrides. Silma eut de nouveau des doutes, des hybrides de quoi ? Il n’y avait pas tant de races qui pouvaient se croiser. Les humains, les elfes, les dragons, les démons… Il faudrait vraiment qu’il alerte les soldats une fois en ville. Mais Silma en avait assez d’être sur ses gardes depuis le début de l’après-midi, de remettre en question toutes les actions, tous les mots de ces 3 étrangers. Il avait pris sa décision, il les menait jusqu’en ville, puis il faisait son rapport aux gardes présents, après ce ne serait plus son problème. Alors peut-être pouvait-il simplement profiter de la présence de ces étrangers pour ce qu’ils étaient. Des êtres sympathiques titillant sa curiosité.

Un loup hurla au loin, et Nauëlin lui répondit en hurlant longuement à son tour. Quelques gouttes d'une pluie froide vinrent s'écraser contre les branches et Silma leva vers le ciel un regard contrit. Finalement, ils n'échapperaient pas totalement à l'averse. Mais pour le moment, le temps se maintenant plus ou moins. Avec un peu de chance, ils auraient atteins la ville avant le gros de l'intempérie.

Comme l’autre elfe les rejoignait en leur proposant de boire un coup, Isaac accepta en se présentant.

"Et moi je me nomme Silma. Enchaîna l’elfe. Et j’accepte avec joie votre invitation. Puis se tournant vers Isaac il ajouta. Vous pourrez facilement vous rendre de Val'Flera à la capital. C'est une petite ville, mais qui commerce beaucoup avec les autres régions, vous devriez aisément trouver une caravane pour vous mener jusqu'à la capital, même s'il vous faudra sans doute plusieurs arrêts. Silma hésita un instant, puis finalement il continua avec un sourire aimable. Il est rare que les étrangers aillent aussi loin dans la forêt, j'espère que la beauté de notre capital et de ses arbres géants saura vous plaire."
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Jeu 19 Fév - 12:44

* C'était définitivement une bonne journée * se dit Edwin.
Non seulement avait il pu se reposer de son dernier voyage,  assez éprouvant ma foi....il faut dire que les nain sont dur en commerce mais savent apprécier la marchandise.... mais en plus, il avait pu faire la rencontre de cette petite troupe. Ne restait plus qu'à faire les présentation. * Tiens, justement, il semblerait que j'ai bien fait de leurs proposer un verre.... *

A peine l'eu t'il pensée que ses deux compagnons se présentèrent :


" Ma foi, vu le temps qui se gâte, je ne risque pas de reprendre la route sitôt arrivé. Je ne dirais pas non à une pause."

Nous ne nous sommes pas encore présentés. Je m'appelle Isaac."


" Et moi je me nomme Silma. Et j’accepte avec joie votre invitation. "

" Et bien ravi de vous rencontrer dit-il en leur sortant un de ses sourires les plus joviales. Je m'appelle Edwin, Musicien du vent et de l'ombre et marchand à ses heures perdu. Et voici Myryaluna, ma compagne de voyage. Je l'ai recueilli lors d'un de mes voyages et nous avons continué ensembles depuis. Je vous prierais de l'excusez mais elle a du mal à interagir autre qu'avec moi ou des animaux.

Silma se tourna alors vers Isaac, surement pour continuer leurs discussion et ajouta :

" Vous pourrez facilement vous rendre de Val'Flera à la capital. C'est une petite ville, mais qui commerce beaucoup avec les autres régions, vous devriez aisément trouver une caravane pour vous mener jusqu'à la capital, même s'il vous faudra sans doute plusieurs arrêts.........
Il est rare que les étrangers aillent aussi loin dans la forêt, j'espère que la beauté de notre capital et de ses arbres géants saura vous plaire."



" Si il est vrai que notre chère capitale est belle je préfère tout même Slyvain qui est plus pure et plus riche. Je t'accorde cependant qu'il bien rare de voir un humain s'aventurer si loin dans nos terres......Mais tiens, regardez, Val'Flera est en vue !

A peine eu t'il prononcé ces mots que le contour de la petite ville se dessinais parmi les arbres....

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Isaac Thanakaï

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Jeu 19 Fév - 20:45

Message de Isaac Thanakaï, humain.

Edwin était son nom. Musicien et marchand étaient ses métiers. Myryaluna était le nom de celle qui l'accompagnait. Ils formaient un drôle de couple tous les deux, du point de vue d'Isaac. Drôle dans le sens... Spécial, peu orthodoxe. Après tout, le monde était grand, le monde était vaste, le monde regorge de toutes sortes d'individus et de plus de mille et une histoires différentes.

Les présentations faites, Silma continua sur sa lancée, confirmant au voyageur qu'il ne manquait guère de moyens pour se rendre à la Capitale. Néanmoins, cela ne signifiait qu'il serait chose aisée. En effet, la forêt était dense, très dense, et seuls les Elfes pouvaient s'orienter dans un tel environnement sans se perdre. De toute évidence, cela sera toujours plus facile pour Isaac comparé au cas où il serait seul et livré à lui-même.

Le voleur ne réagit pas à la dernière allusion que firent les deux Elfes, prenant cela plus comme une affirmation (les étrangers sont rares, c'est même sûr, et personne ne pourrait dire le contraire) que comme une question qu'on lui poserait. Cependant, il était plus préoccupé par autre chose ; ou plutôt, par quelqu'un d'autre : la jeune femme aux cheveux blancs ne cessaient de le juger du regard ; et il était assez fin observateur pour l'avoir repérée.

Alors qu'il s'était tournée vers la demoiselle, qui avait finalement croisé son regard, il fut distrait par le dénommé Edwin qui annonça leur arrivée à Val'Flera.

Isaac jeta aussitôt un oeil droit devant eux mais il ne vit rien. En bon étranger qu'il était, il ne put distinguer les contours de ce qui semblait être des habitations qu'au bout de quelques instants. Là, le sol commençait à s'éclaircir, il y avait de moins en moins de buissons. Les arbres, en revanche, ne s'étaient pas amenuisés. C'était compréhensible. Bien qu'Isaac s'en était douté, il n'avait pas pu voir clairement les maisons en bois et en terre fabriquées entre les arbres ou sur les arbres eux-mêmes. Petit à petit, en étant conscient qu'il y avait là une ville elfique, il commença à voir plus de choses ; comme si le fait de le savoir avait rendu visible l'invisible. Si Edwin ne l'avait pas annoncé, jamais il n'aurait distingué Val'Flera à cette distance. Isaac, en bon Humain qu'il était, ne pouvait pas s'empêcher d'être surpris, bien que son expression ne le montra.


*J'espère que la Capitale sera plus visible.* pensa-t-il avec une pointe d'humour pour lui-même.

- Enfin. Ce n'est pas trop tôt... Je suppose que vous passez devant, Silma ?.. Histoire que l'accueil se déroule comme si je n'étais pas là. dit le voleur avec un sourire narquois en faisant référence à l'accueil qu'il avait eu droit quelques instants auparavant.

Trêve de plaisanteries, Isaac n'avait pas une mauvaise mémoire. Il ne fit guère attention aux éventuelles réactions des deux Elfes et se tourna aussitôt vers la jeune femme aux cheveux blancs ; s'en approchant si elle n'était pas arrivée à leur niveau.


- Est-ce qu'il y a un problème avec moi, Mademoiselle ?

Le ton qu'avait employé Isaac ne contenait aucune hostilité apparente ; mais on sentait qu'il y avait quand même une différence par rapport à sa façon de parler précédemment. Il ne souriait pas, restait neutre, son regard était de marbre tandis que ses yeux verts scrutaient ceux noirs de l'inconnue. Cerise sur le gâteau, il ne s'était pas rendu compte à quel point elle était petite comparée à lui, si bien qu'on aurait cru voir un grand gaillard menaçant une petite fille en la regardant de haut sans le vouloir. D'ailleurs, Isaac hésitait : était-ce une enfant ou une adulte ? Cependant, là n'était pas la question. Si elle avait quelque chose à lui dire, c'était le moment.

Il ne fallait pas oublier qu'Isaac avait passé une grande partie de son enfance dans la rue à côtoyer les petites frappes des bas-quartiers de Port Cité ; sans oublier son arrivée à Espalion où il intégra une guilde de malfaiteurs. C'était sans aucun doute un défaut ; mais au moins, il ne craignait pas de dire ce qu'il pensait ou ce qui le gênait, ni même d'exprimer clairement certaines de ses intentions quand cela ne se rapportait pas à son occupation de Voleur.
Revenir en haut Aller en bas



Chesire

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Style de combat : Aucun en particulier


MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Jeu 19 Fév - 21:12

Quand Edwin avait annoncer leur arriver à Val'Flera, la jeune femme eu un légers soupir de soulagement, elle pourrait ainsi se reposer durant plusieurs heures.
Mon Patron, Ceylan hurlerait de joie une fois dans un bon lit. Quoique que si la rumeur disant que les elfes dormait sur des tas de feuilles était vraie, elle n'aurait certainement pas supporter. De plus tout lui paraissait plus grand qu'elle : les arbres, les buissons, les gens. Bon, on ne voyait pas grand chose étant donné que presque toutes les habitations devaient être dans les arbres ou à leurs pieds.

*Je ne veut juste pas qu'il ma chambre d'hôtel soit en hauteur.*

S'il y avait bien une chose que la bijoutière n'appréciait pas, c'était évidemment la hauteur. Peut-être à cause de sa taille ? Seul le Patron le sait...

Mais quand Isaac s'était approché, avec cet air totalement neutre et cette question :

"- Est-ce qu'il y a un problème avec moi, Mademoiselle ?"

Alors devait-elle lui répondre : "Rien, absolument rien. J'ai juste l'impression de vous avoir déjà vu, messieurs, mais permettez moi d'en douter." ou "Vous avez un très beau sourire, pourquoi ne le resservez-vous uniquement au homme ?".

Berber se mit à se frotter aux jambes de sa maîtresse, qui en réponse caressa son doux pelage.

La blanche le regarda de ses yeux noirs et lança :

"Aucun, juste que j'ai une impression de déjà vu, au fait, je me nomme Ceylan Chesire. Enchanté."

Elle sourit, essayant de paraitre la moins froide possible.

Chesire, élevé dans un certain milieux de la bourgeoisie, garde encore certaine manière. Mais depuis un long moment elle n'attendait plus de signe de politesse de la part des hommes, elle qui essayait de paraitre un peu plus "fille du peuple" de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas



Silma

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Ven 20 Fév - 16:20

Message  de Silma Telimec, Elfe.

Silma écouta et Eldwin se présenter et répondit à son commentaire sur Slyvain

"J’avoue que si j’apprécie de retourner à notre capital de temps en temps, je préfère être dans une petite ville moins bruyante et agitée." Admit Silma.

A cet instant, Val’Flera devint visible entre les arbres. Une simple petite ville faites de maisons de bois parfois recouvertes d’herbe ou de mousse. Certaines habitations étaient construites entre les arbres, d’autres perchées sur leur branches. Deux gardes surveillaient l’entrée aussi, après avoir jugé une dernière fois du regard le petit groupe disparate, Silma allongea le pas et pris la tête pour aller à la rencontre des gardes. Comme l’avait suggéré Isaac. Ce dernier parlait d’ailleurs avec la jeune fille désormais.

Comme ils approchaient de la ville, Nauëlin donna un dernier coup de museau à son compagnon et disparue au petit trot entre les arbres, décidant visiblement qu’elle avait assez fait acte de présence pour le moment. Silma la regarda partir avec un sourire tendre, il savait qu’elle ne serait jamais très loin, qu’il n’aurait cas siffler pour qu’elle vienne s’il en avait envi (ou besoin). Mais sa louve restait indépendante et sauvage, elle avait besoin de sa liberté. Et finalement, c'était peut-être cet aspect de sa personnalité que Silma affectionnait le plus.

Les nuages gris se pressaient de plus en plus dans le ciel alors qu'ils arrivaient à l'entrée de la ville. Silma demanda alors aux autres d'attendre un instant et s'avança vers l'un des gardes. Il les présenta pour ce qu'ils semblaient être, des voyageurs humains et elfes. Le garde leur fit signe de passer et Silma ajouta :

"Vous voyez la grande bâtisse là-bas ? C'est l'auberge. Vous pouvez vous y installer pour vous y restaurer et étancher votre soif. Je dois régler quelques menus détails, je pourrai vous y rejoindre après."

Silma leur avait désigné une largue bâtisse de bois, qui se situait juste un peu plus loin sur le chemin. Elle était de plein pied, mais plus grande que les autres maisons à la fois en longueur et en profondeur. L'auberge s'étendait donc entre les arbres, les murs devant parfois contourner, ou même englober leurs troncs.

Silma emboita ensuite les pas de l'autre soldat pour se diriger vers le poste de garde, une largue construction perchée dans les branches robustes d'un des arbres bordant la ville.
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Ven 20 Fév - 17:09

Silma étant partit pour le poste de garde, Edwin décida d'emmener le petit groupe à l'auberge. Au moment de passer la porte il salua l'aubergiste :

" Nous sommes de retour Sigmünd, et j'ai des invités ! Je leurs ai promis un verre et une nuit au chaud !"

" Et bien dis donc, te voilà de bien bonne humeur ! Toi qui était si morose ce matin, te voilà requinquer! Et qui sont donc tes invité, de nouveau fans peut-être ? "

Rentrant alors dans la salle principale de l'auberge, quelle ne fut pas sa surprise en voyant cet homme à la crinière vénitienne et cette jeune femme au cheveux immaculé....

" Qu'as tu donc encore fait .... Ou est tu allé cette fois pour me pécher une troupe pareille...... Si je ne te connaissait pas mieux, je dirais que tu les ramènes depuis la frontière ...."

"Mais c'est le cas cher ami ! "

Ne sachant quoi répondre, le pauvre aubergiste préféra enchaîner :

"Qu'es ce que je vous sert: On a du perdreau frais de ce matin et la moitié des alcools de ce continent !
Pour les chambre, je suppose une chacun ?"

"Oui, et peut être une de plus, Silma est avec nous mais il est partit voir les gardes.....La paperasse habituelle quoi" lui répondit Edwin avec un grand sourire
"Oh, et pour le reste sert nous une bouteille d'Hydromiel pour Myryaluna et moi, plus ce que mes invités prendront. Tu mettras le tout sur ma note."
"C'est noté."
Il prit alors la commande des  compère et partit préparé les chambres pendant que la troupe s'installait à une table.
Edwin proposa alors :

" Et bien maintenant que nous sommes un peu mieux installé, laisser moi me présenter en bonnes et dues formes :
Je m'appelle Edwin Skirata, Musicien du vent et de l'ombre et commerçant. Je suis ici pour me réapprovisionner en herbes et fourniture. Et voici ma compagne, Myryaluna."


Cette dernière retira alors sa capuche pour la première fois depuis leurs rencontre et la surprise se dessina sur le visage des deux invités.


"Ravi de faire votre connaissance......"

Ne sachant quoi dire, elle se tourna vers Edwin qui reprit la main :

"Myryaluna est une hybride mi-Elfe mi-Louve que j'ai recueilli lors d'un de mes voyages avec les Hammelins. Elle est aujourd'hui ma compagne de voyage et je prierai de na pas avoir d'avis biaisé vis-à-vis d'elle même de par ses origines. Oh, et tout ce qui me concerne, la concerne et inversement donc ne vous en faites pas. Sur ce, parlons affaire, comment puis-je vous aider ou sur quoi puis je vous renseigner ? Si je peux faire quoi que ce soit .... Tant que l'activité est légal je devrais pouvoir aider et pour le reste......n'en parlons pas. Disons juste qu'il y a "Justice" et "Justice" " dit il avec à la fois un sourire aimable mais qui aurait pu aussi être des plus effrayant.....
D'ailleurs, Edwin se disait que pour Chesire, il devra même faire un peu plus vu son erreur passé et que la moindre des choses sera de l'aider à cacher son secret même si cela allait s'avérer hardu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Isaac Thanakaï

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Ven 20 Fév - 18:04

Message de Isaac Thanakaï, humain.

La réponse de Chesire était aussi brève que dénuée d'émotion. Cependant, il ne s'était pas attendu à ce que cette demoiselle ait l'impression de l'avoir déjà rencontré. Le voleur passa en mémoire toutes les personnes dont il se souvenait avoir croisées ces derniers temps mais il ne se rappela nullement de la petite femme qui se tenait devant lui ; et vu l'étrange couleur de ses cheveux, Isaac n'aurait jamais pu l'oublier.

- Je suis Isaac... Vous devez me confondre avec quelqu'un d'autre.

*Ca risque d'être assez tendu si elle sait qui je suis... Elle ne semble pas me regarder avec méfiance. J'espère me tromper ; mais je ne me souviens pas d'elle.*

- Peu importe. Allons-y.


Les deux Elfes s'éloignaient déjà et ils valaient mieux rester auprès d'eux. De toute manière, la demoiselle ne représentait aucune menace imminente au bon déroulement de sa mission.

Lorsque le voleur arriva auprès du garde, ce dernier leur indiqua une auberge ; ou plutôt, ce qui était équivalent à une auberge pour les Humains. En effet, l'étrange bâtiment ondulait autour des arbres, comme s'il ne faisait qu'un avec la flore. L'architecture exotique épatait intérieurement l'Humain malgré le fait qu'il avait conscience que les Elfes étaient d'aussi habiles bâtisseurs.

Silma les abandonna pour se rendre au poste de garde. Edwin en profita alors pour leur montrer le chemin. Ils pénétrèrent tous les trois dans la taverne.

Ils furent de suite accueillis par la voix de l'aubergiste dont le nom était Sigmünd. Apparemment, il connaissait fort bien Edwin ; ou plutôt, Edwin semblait être un habitué du coin. Isaac observa la pièce qui était étrangement calme. Les Elfes ne devaient pas être aussi turbulents que les Humains après tout. C'était quelque chose qui manquait pour Isaac.


*J'imagine que c'est une différence de culture.*

Edwin réserva alors trois chambres, voire quatre, pour la nuit. Il était alors temps de prendre les commandes. Isaac s'approcha du tavernier.

- Tavernier. C'est inutile de vous déranger pour moi. Je dois reprendre la route après ce verre... Servez-moi une Bière Naine, je vous prie... Si vous en avez.

La petite rectification passée, il s'installa à une table avec Edwin et Chesire tandis que l'aubergiste allait préparer les chambres. Pour entamer la discussion, Edwin se présenta une seconde fois avant d'introduire Myryaluna, sa compagne. Cette dernière retira sa capuche et Isaac ne put se retenir d'avoir le souffle coupé.

C'était une Hybride, mi-Elfe mi-Louve. Son existence même était un phénomène rare. Isaac n'avait jamais rencontré d'Hybride d'origine animale bien qu'il eut travaillé dans une taverne depuis son adolescence. Etait-ce un maléfice ? Une malédiction ? Il ne saurait le dire. Edwin lui-même raconta qu'il l'avait prise sous son aile après l'avoir rencontrée durant un de ses voyages. Isaac ne voulait en savoir plus. C'était leur problème ; et plus vite il les aura quittés mieux ça sera. Cependant, il garda son calme, se contenta de scruter du regard cette créature étrange avant de détourner son regard vers Edwin qui proposa son aide.


*Pour "parler affaires" ? Il me semble que je n'ai aucune affaire à réaliser avec lui ; et surtout, je ne lui ai rien demandé. Soit il est vraiment généreux à ce point, soit...*

Isaac avait vécu dans un univers où les gens n'accordaient des faveurs qu'en échange d'une récompense. De toute évidence, les personnes qui se souciaient trop des autres se retrouvaient rapidement avec une étiquette collée sur leur front.

- Je vous remercie Edwin ; et j'espère pour vous que vous n'aidez pas les inconnus aux activités illégales ; comme vous le dîtes. Votre générosité semble ne pas avoir de limites ; et elle vous honore. Le seul moyen de m'aider est de faire en sorte que j'arrive à la Capitale Elfique le plus vite possible ; moins ma quête sera longue et mieux ça sera. dit-il avec un sourire encourageant.

L'aubergiste arriva avec leur commande.
Revenir en haut Aller en bas



Chesire

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Style de combat : Aucun en particulier


MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Ven 20 Fév - 18:40

Ceylan admira l'architecture du bâtiment avant de rejoindre les autres à l'intérieur. Le fait de boire un verre avant de se coucher ne lui ferrait pas du bien, mais bon... Autant suivre les autres dans leur beuverie, même si Isaac donnait l'impression de vouloir partir le plus vite possible.

La jeune femme regarda le tavernier et annonça sa commande :

"Je voudrais un plat de poisson pour mon chat avec une gamelle d'eau, et pour moi un Dragon du Mandrin, je vous pris."

Avec caressant Berber, la blanche rejoint les deux hommes et les observa. Elle écouta Edwin et s'étonna de voir Myryaluna, non seulement, elle était mignonne mais en plus très belle !

*Une demi-louve hein ?*

Chesire leva les yeux aux cieux, alors comme ça, il voulait les aider ? Sérieusement ? Un léger sourire s'étira sur ses lèvres :

"Pour ma part, je cherche juste à retrouver mon... Ami. J'ai de nombreux bijoux à vendre sur la capitale et je dormirais certainement avant de partir."

Ce n'était pas un mensonge. Elle avait des ventes à réaliser et ce ne serait pas une vulgaire tempête qui l'obligerait à renoncer à "la" vente du mois ! Un collier en argent sertis de pierre pour un riche Marchant mariant sa fille à un bourgeois.
Mais pour le moment, c'était principalement le besoin de dormir et non celui de faire des affaires qui se ressentaient


Dernière édition par Chesire le Ven 20 Fév - 18:41, édité 1 fois (Raison : Erreur ^^)
Revenir en haut Aller en bas



Silma

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Ven 20 Fév - 20:55

Message  de Silma Telimec, Elfe.

Silma avait fait, comme prévu, un rapport complet des évènements aux gardes de Val’Flera. Des notes avaient été prises, et on lui avait assuré que ces étrangers seraient surveillés de près durant tout leur séjour en terres elfiques. Mais le chef lui avait bien fait comprendre que cela ne se ferrait pas sans lui. Aussi Silma, faisait la moue en descendant l'escalier qui le ramènerait sur le plancher des vaches. S'il devait suivre ces étrangers, il devrait sans doute partir pour la capital. L'idée ne lui plaisait pas trop. En même temps, cela faisait plusieurs mois qu'il n'y avait pas mis les pieds. Ce serait donc une occasion pour lui d'y retourner et de revoir certains de ses amis en poste là-bas.

Au moment où Silma poser le pied sur la terre ferme, l'averse qui menacée éclata. Il pressa donc le pas pour rejoindre l'auberge. Quand il y parvient, il était déjà bien mouillé. Alors que la chaleur bienfaisante l'entourait, Silma soupira. Les elfes ne ressentaient pas le froid comme les humains. Dans l'ensemble, on pouvait dire qu'ils y étaient moins sensibles. Mais cela ne les empêcher pas de le subir pour autant. Et une profonde lassitude venait d'envahir Silma. Lui qui avait plutôt l'habitude des journées calmes, avec une routine réglée presque comme du papier à musiquer. On ne pouvait pas dire qu'il était fatigué, juste content de se pauser un peu.
En avançant dans le séjour, Silma salua  Sigmünd et commanda de l'hydromel au passage. Il jeta ensuite un regard circulaire dans la salle. La soirée était encore jeune et il y avait seulement deux ou trois groupes d'elfes. Mais tous les yeux étaient tournés dans la même direction et détaillaient avec un mélange de curiosité et de méfiance un groupe attablé près du mur sur la droite. Silma eut un petit sourire, forcément, un groupe d'étranger ne passait pas inaperçu ici.

Il s'approcha alors et arriva juste au moment où Chesire déclinaient l'aide d'Edwin. Il les avaient néanmoins entendu parler de la capital.

"Il se pourraient bien que nos chemins se croisent de nouveau, je vais peut-être moi aussi devoir prendre le chemin de la capital..."

S'il y avait une suite à cette phrase, celle-ci ne vint jamais, en effet Silma venait de remarquer le physique atypique de Myryaluna. L'elfe s'assit donc en silence, dévisageant la jeune fille. Lui qui passait ses journées avec une louve, voir une hybride mi-elfe mi-loup éveillait son intérêt au plus haut point. Il trouvait cela tout bonnement fascinant et des dizaines de questions se bousculaient maintenant dans son esprit. Mais, Silma se rendit soudain compte que fixer ainsi cette jeune fille était plus que malpoli. Aussi, et devant la gène de cette dernière, Silma s'arracha à sa contemplation et reposa son regard Edwin, ce qui lui donna une idée pour rattraper sa petite bêtise.

"Mais au fait Edwin, n'avez-vous pas dit être musicien ? Pourrais-je vous demander une démonstration de votre art ?" Demanda poliment Silma.
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Sam 21 Fév - 0:15

Silma les rejoignit rapidement après avoir fait son rapport mais vu la tête qu'il faisait au moment ou il était rentré dans l'auberge, Edwin se douta qu'il avait reçu pour mission de les surveiller durant leurs séjour...certes les expressions de l'Elfe étaient imperceptible mais Edwin les côtoyait depuis maintenant cent ans et il avait appris à les déchiffrés, du moins en grande partit.....
Rejoignant le groupe, Silma annonça :

"Il se pourraient bien que nos chemins se croisent de nouveau, je vais peut-être moi aussi devoir prendre le chemin de la capital..."
Et s'interrompit littéralement en voyant Myryaluna ! Edwin n'en pris pas rigueur il avait l'habitude de voir les réactions des gens réagir ains....et retira aussitôt ce qu'il venait de pensé. Contrairement au dégoût qu'avait eu Isaac ou la surprise de Chesire, lui était fasciné.....si bien qu'il la dévisagea pendant de longue secondes...

"Hum...."

Se reprenant aussitôt, Silma proposa alors :

"Mais au fait Edwin, n'avez-vous pas dit être musicien ? Pourrais-je vous demander une démonstration de votre art ?"

Il était malin finalement. Non seulement se rattrapait il ainsi mais en plus cela permettrait à Myryaluna de remettre son capuchon tout en réduisant l'attention portée au groupe......du moins jusqu'à la fin de la performance.

"Et bien, il est vrai que je n'ai point joué depuis un moment et que la musique m'appelle. oh, et sachez Isaac, avant que je n'oublie, seul un jugement étriqué ne prend en compte les coûts et les intérêts ...."

"Sigmünd !"

* Celui ci rapplique à la table : *
"C'est pour la commande de Silma ? Comme d'habitude ?"

"Oui et non. Es ce que tu m'autoriserai à faire une petite représentation ce soir ?"

"A une condition. Tu joue la mélodie des fées. Ma femme me tanne pour aller voir un groupe et je lui ai promis de voir ce que je pourrai faire. Attend 5 minutes, prépare toi et une fois qu'elle est installé tu joue et tu lui dédicace au nom d'Illyenne, d'accord ?"

"A la bonne heure !"

Pendant qu'il allait chercher sa femme, Edwin s'installa sur la petite esplanade qui servait de scène et vérifia que sa lyre était bien accordée. Une fois prêt il vérifia qu'Illyene était installée et commença.
Ces doigts commencèrent par glisser sur les cordes puis se mirent à danser. Un son mélodieux sortit de l'instrument. Le rythme, léger au début s'intensifiait et devenait de plus en plus prenant. En fermant les yeux, on voyait la vie des fées, légères, frivoles, s'accordant avec la nature. Quand il jouait plus doucement, on entendait une cascade, le murmure de la forêt, la louve et ses petits louveteaux. Quand le rythme s'endiablait, on voyait un immense arbre autour duquel les fées dansaient ainsi que des petits esprits de la forêt. Même les arbres dansaient. Et il joua ainsi pendant de très longues minutes......C'était tout simplement une symphonie sensitive !

A la fin,après avoir dédicacée la chanson, toute l'audience était envoûtée, si bien qu'il lui fallut de longues minutes avant de se reprendre. Certains étaient en larmes, d'autres avaient un sourire béat mais tous était heureux et surpris, ce demandant réellement ce qu'ils venaient de vivre.......Puis ce fut les applaudissement. Les Elfes était un peuple réservé et applaudir signifiait beaucoup pour eux et le tonnerre d'applaudissement que les passant entendirent venant de l'auberge de Val'Fera était un message très clair : ce que les spectateurs venaient d'entendre, ils n'étaient pas prêt de l'oublier.....

Rejoignant sa table, Edwin observa la réaction de ses compagnons et leurs dit :


"Alors ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Isaac Thanakaï

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Sam 21 Fév - 16:40

Message de Isaac Thanakaï, humain.

Chesire avait donc des bijoux à vendre. C'était une information très intéressante pour le voleur qui ne manqua aucunement ce détail. Il se doutait que la jeune femme ne transportait pas sur elle un coffre rempli de pierres précieuses. Non. Cela devait être quelque chose de plus discret, en peu de quantité et, surtout, bien caché. Tout comme une pie voleuse, Isaac aurait facilement repéré les objets de valeur (le collier en forme d'ancre, ne semblait pas lui intéresser). Cependant, il fallait avouer que l'allure de la demoiselle prêtait à confusion. Qui penserait qu'une frêle jeune femme accompagnée seulement d'un gros chat pourrait être une bijoutière ? Quoi qu'il en soit, elle ne devait avoir dans son inventaire qu'une liste limitée d'articles à vendre. Après tout, elle ne faisait pas partie d'une caravane... A moins qu'elle tentait justement de rejoindre "cet ami" en question qui, lui, détenait le reste de la cargaison ?

Ce n'était que des suppositions. Si Isaac voulait se faire un peu de blé de côté, il n'hésiterait pas à en apprendre plus sur Chesire.

La bière naine que lui avait rapportée l'aubergiste était fraiche et requinquante. Les Nains savaient boire, eux. Isaac n'avait pas commandé cette boisson pour rien. Non, il ne voulait pas être ivre ; il voulait juste un remontant, un stimulant. Il devait néanmoins avouer que la bière naine servie par les Elfes n'était pas aussi délicieuse qu'à l'accoutumé. En effet, la relation presque inexistante entre les Nains et les Elfes ne devaient pas favoriser les échanges commerciales. Bref, ce n'était pas un phénomène récent.

L'homme aux yeux verts entendit subitement le son de la pluie qui tombait sur les hauts arbres de la forêt. Les nuages qu'ils avaient repéré précédemment avaient fini par laisser leurs larmes s'écouler du ciel. Isaac jeta un oeil à travers la fenêtre la plus proche et sentit que l'averse était plus intense que ce qu'il croyait : à l'abri, sous le feuillage des arbres, on avait sûrement moins de chances de finir tremper ; mais le sol qui serait inondé en abondance deviendrait boueux et glissant.

Silma prouva le contraire.

Le garde fit son entrée à son tour dans la taverne. Il était presque mouillé de la tête aux pieds. L'Elfe les aperçut et les rejoignit. Il leur annonça qu'il allait devoir se rendre à la capitale lui aussi avant de rester ébahi face à Myryaluna, l'Hybride Mi-Elfe Mi-Louve. Isaac ne put que comprendre à quel point il était incroyable de découvrir l'existence d'Hybride d'origine animale.

Avant même qu'Isaac ne put lui demander quelle en était la raison, se doutant bien que cela serait indiscret de sa part, Silma sortit de son instant de surprise et proposa à Edwin, musicien, de leur faire une démonstration de ses talents. L'elfe aux cheveux noirs accepta avec plaisir puis, avant de se lever, il fit une remarque à Isaac. Ce dernier, en guise de réponse, se contenta de le regarder avec l'air à la fois curieux et étonné de celui qui se demandait de quoi son interlocuteur voulait parler.

Enfin, après quelques paroles échangées avec le tavernier, c'était l'heure du show ! Edwin monta sur scène, attirant l'attention de la majorité des clients. L'elfe jouait de la lyre.

Les premières notes fusèrent allègrement dans toute la pièce. Isaac en profita alors pour se diriger à nouveau vers le bar.


- Hmm ? Oui ? Que souhaitez-vous ? demanda le tavernier qui assistait à la représentation depuis le comptoir.

- Sauriez-vous quand part la prochaine caravane pour la Capitale Elfique ? Je désire m'y rendre le plus vite possible.

- Par ce temps, il serait plus judicieux de rester ici, voyageur... Mais... Oui, il y a bien une caravane qui part pour la Capitale dans quinze minutes.

- Je vous remercie.

Effectivement, les marchands n'avaient pas de temps à perdre eux non plus. Quelles que soient les intempéries, une date d'arrivée ne pouvait pas être repoussée et la pluie ou la neige ne devaient pas les ralentir sous aucun prétexte, tout comme les Hammelins qui avaient conçu les routes de la forêt elfique sous la pluie et le beau temps.

Isaac retourna à sa table. Il regarda rapidement Chesire puis se tourna vers Silma.


- Il y a une caravane qui part dans quinze minutes. Je partirai avec elle. Je n'ai aucune raison de rester ici.

L'Humain reprit sa chope de bière et en but quelques gorgées. Il claqua de la langue, l'air satisfait, et écouta le musicien à l'oeuvre.

Quand ce dernier termina, tous les clients de la salle applaudirent et Edwin regagna sa place, demandant l'avis des trois autres.


- C'était excellent. Vous auriez dû en jouer durant notre marche. Ca aurait été moins ennuyeux. répondit Isaac en finissant sa chope de bière.
Revenir en haut Aller en bas



Chesire

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Style de combat : Aucun en particulier


MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Sam 21 Fév - 17:11

Ceylan se contenta de hocher la tête suite au fait que Silma les suivent. Mais... Savaient-ils que c'était une demi-démone ? Non cela ne devait pas être le cas étant donné qu'il l'aurait certainement tué depuis un moment.

*Tu te fait des idées, les elfes peuvent être beau mais pas intelligent... Enfin lui pouvait être les deux.*

Elle but à petite goulée de la boisson rougeâtre et soupira en voyant la pluie tombée à grosse goutte contre les carreaux. Le mauvais temps n'était pour le moment pas sa priorité. Le collier était enfermé dans une grosse boite, dans d'autre boite ne pouvant être ouvert uniquement à l'aide de son collier en forme d'ancre... Pas très pratique, mais son collier étant d'une extrême normalité, personne ne pouvait le remarquer. À part un bon voleur.

Quand Edwin joua de la lyre, cela lui donna encore plus envie de dormir. La musique n'était pas trop son truc, ainsi quand revint le musicien Ceylan resta polie et répondit après Isaac :

"C'était très joli, personnellement la musique ne me touche pas beaucoup. Je vais vous laissez messieurs. "

Elle laissa son chat finir son plat et sa gamelle, puis la blanche termina son verre, se leva et lança à Isaac :

" Ce fut un plaisir, j'espère vous recroisez."

Elle fit un dernier signe de main, et monta à l'étage après avoir pris sa clé de chambre. Cette chambre semblait basique : un lit trop grand pour elle, une armoire, une salle d'eau avec un système d'eau qu'elle ne connaissait pas.

Avec lenteur, la jeune femme retira sa chemise et son pantalon. Berber s'allongea à coter du lit et sa maîtresse se mit dans le lit.

Bientôt le sommeil la prit dans ses bras.


Dernière édition par Chesire le Sam 21 Fév - 20:51, édité 1 fois (Raison : Erreur)
Revenir en haut Aller en bas



Silma

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Sam 21 Fév - 21:37

Message  de Silma Telimec, Elfe.

Finalement, Silma se rattrapait bien, sa demande permit de distraire la foule et cela soulagea la tension de ses épaules. Après tout, personne n'aime être au centre de l'attention comme ça. Silma vit distraitement Isaac parler avec le tavernier, mais quand les premières notes d'Edwin emplirent la sale, Silma fut transporter ailleurs, très loin même. Si bien qu'il ne réagit pas de suite quand Isaac lui annonça qu'il partirait avec la prochaine caravane.

Quand Edwin revint à leur table, Silma avait encore les paupières closes, savourant avec délice les derniers échos de la musique d'Edwin qui résonnaient encore dans son esprit. Il resta ainsi le temps qu'Isaac et Chesire répondent à la question du musicien, puis finit par rouvrirent ses yeux bleus pour le complimenter à son tour.

"Vous avez un talent rare Edwin ! C'était tout simplement magnifique. Je n'ai pas eut souvent l'occasion d'écouter une mélodie aussi belle. Aussi je vous remercie de cette démonstration. "

L'elfe était véritablement sincère. La musique d'Edwin avait pénétré son esprit aussi surement que les vielles balades elfiques, du temps où tout les barbes étaient encore doués de magie. Ce temps était aujourd'hui révolu, et Silma était trop jeune pour l'avoir vraiment connue. Mais certains musiciens possédaient encore ce talent rare. La mélodie avait fait naître des images dans l'esprit de Silma, mais aussi bien plus que cela. L'elfe avait pu ressentir quasi physiquement le vent sur sa peau ou encore humer le parfum des fleures. Finalement, Silma s'en trouvait revigorer et empli d'une profonde sérénité. Ce sentiment s'évanouirait sans doute aussi vite que les notes mélodieuses, mais pour le moment Silma le savourait.

Après avoir salué Chersire qui partait visiblement trouver un repos bien mérité. Silma se tourna vers Isaac. Il n'avait peut-être pas réagi toute à l'heure, mais il avait tout de même entendu la remarque de l'humain.

"Vous semblez vraiment pressé de reprendre la route, vous. Si vous voulez vous joindre à une caravane de marchant laissez-moi vous accompagnez. Les elfes sont plutôt méfiants à l'égard des étrangers, je ne vous apprends malheureusement rien en disant cela. Compléta Silma avec un sourire un brin joueur. Si je suis avec vous, ces marchants vous accueilleront plus facilement à leurs côtés. De toute façon, comme je l'ai dit toute à l'heure, je dois moi aussi me rendre à la capitale. "

Silma avait mûrement réfléchi cette décision. Il n'aurait pas craché sur un peu de repos, mais voila des lustres qu'il n'avait pas voyagé dans la tranquillité de la nuit. De plus, il y avait aussi longtemps qu'il n'avait pas voyagé accompagné. Et puis, d'une façon ou d'une autre, il devrait aller jusqu'à la capitale. Qu'il prenne la route ce soir ou le lendemain importait peu au final. Il faudrait simplement qu'il fasse porté une note au poste de garde pour signaler ses déplacement. En somme, l'elfe y trouvait son compte, donc partir ce soir ne le dérangeait pas.
Silma avait siroté sa boisson avant, pendant et après la prestation d'Edwin, aussi il termina le reste d'une traite, il déposa quelques pièces pour payer son verre et se tourna vers Isaac.

"Si nous ne voulons pas rater le départ de la caravane, nous ferrions mieux d'y aller."

Silma s'adressa ensuite au musicien :

"J'ai été ravi de vous rencontrez, si nos chemins se croisent à nouveau, je partagerai volontiers un verre avec vous. "

Silma salua enfin avec doux sourire à Myryaluna en ajoutant :

"Il en va de même pour vous demoiselle."

Finalement il se leva, comptant sur le fait qu'Isaac suivrait, il salua l'aubergiste et sortit dehors. La pluie avait cessé pour un temps et le ciel, toujours couvert de nuages, se colorait de rouge avec le crépuscule. Silma trouva les marchants sur le départ aux portes sud de la ville. C'était une petite caravane, une seule voiture tirée par une sorte de grand cerf aux bois imposant. Il y avait aussi quelques animaux de la même race, mais sans cornes (des femelles), qui portaient des paquets encombrants. Silma leur expliqua la situation et les marchants, visiblement les membres d'une même famille, furent rassurés par le fait qu'un garde elfique accompagnait Isaac. Aussi, ils acceptèrent sans trop de problèmes que l'humain se joignent à eux. Précisant néanmoins qu'ils s'arrêteraient à Nimin avant de rallier la capitale et que le voyage durerait plusieurs jours.

[HRP : oups, excusez moi j'ai oublié de le préciser : fin du RP pour moi aussi ^^]


Dernière édition par Silma le Dim 22 Fév - 12:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Sam 21 Fév - 22:41

Rejoignant sa table, Edwin observa la réaction de ses compagnons et leurs dit :

"Alors ?"

Et les réponses ce suivirent dans l'ordre ou il s'y attendait......

- C'était excellent. Vous auriez dû en jouer durant notre marche. Ca aurait été moins ennuyeux.

Quel culot ! Le prenait'il pour un imbécile ou quoi ? Cet espèce de charlatant s'était non seulement levé et n'avait que peut écouter la musique mais en plus il avait déranger l'aubergiste et avait prévenu le groupe qu'il s'en allait.......Et il osait lui dire qu'il aurait du jouer pendant leurs brève marche ? Mais d'ou sortait il celui là ?!
Il ne pouvait être marchand ou alors il devait être mauvais car seul un escroc oserait faire fit de bien séance, qui plus est lorsqu'il était invité ! Enfin, passons...la réponse de Chesire fut donc bien plus agréable malgré le fait qu'elle n'avait a priori aucun goût pour la musique :

"C'était très joli, personnellement la musique ne me touche pas beaucoup. Je vais vous laissez messieurs. "

Et bien sur Silma fut encore une fois le plus correcte. D'ailleurs Edwin savait que sa musique l'avait touché et il aprécia énormément sa remarque :

"Vous avez un talent rare Edwin ! C'était tout simplement magnifique. Je n'ai pas eut souvent l'occasion d'écouter une mélodie aussi belle. Aussi je vous remercie de cette démonstration. "

"J'ai été ravi de vous rencontrez, si nos chemins se croisent à nouveau, je partagerai volontiers un verre avec vous. "


Se tournant vers Myryaluna il enchaîna :
"Il en va de même pour vous demoiselle."

N'étant pas habitué aux compliments, Myryaluna rougit instantanément. Edwin, voyant sa réaction s'autorisa un sourire en coin. La jeune démone étant partit ce coucher, Edwin se reprit un verre tout en vérifiant les progrès de Silma et d'Isaac à intégrer la caravane. Ils n'eurent à priori pas de problèmes et la caravane partie 10 minutes plus tard.

"Que fait on maintenant ? " lui demanda Myryaluna.
" Et bien je te propose qu'on aille ce coucher puis, demain, on escorte Chesire jusqu'a ce qu'elle est finie ses affaires en territoire Elfe."
"Pourquoi l'aides tu autant ? Elle n'en a pas besoin!"
"Tu sais très bien petite fleure que les Elfes sont ... conservateurs et que s'ils la trouvent seule dans la forêt ils seront suspicieux et dangereux. Alors en plus, s'ils découvrent que c'est une hybride démone, imagine ce qui pourrait ce passer....
"Elle vas t'attirer des problèmes. Pourquoi tu le fait ? "
"Parce que nous l'avons croisé et qu'il est de mon devoir qu'il ne lui arrive rien. Je l'ai embarrassé en découvrant qu'elle était une démone, le moins que je puisse faire est de m'assurer qu'il ne lui arrive rien...."
"Elle ne le mérite pas....."
"Serais tu jalouse petite fleure ? Allez, on va se coucher et on en reparlera demain."

Avant de rejoindre leurs chambre Edwin alla voir Sigmünd au bar :

"Tiens voilà pour ce soir " dit il en tendant une petite bourse.
"Pas besoin, ce soir c'est sur mon compte. Tu m'as enlevé un poids des épaules, ça vaut bien un repas. Et puis tu as déjà payé ta chambre pour le mois alors....Tiens, au fait, un client à laisser ça pour toi." et l'aubergiste lui mis trois pièces d'or dans la paume. "Ne les offres pas à n'importe qui, tu m'entend ? Offre donc un pendentif à Myryaluna, je suis sur que cela lui fera plaisir, d'accord ?"
"Merci, je te le promet. Au fait, ma compagne au cheuveux blanc....."
"Ah oui la jeune fille. Elle est dans la chambre au bout de ton couloir. Elle est déjà partit ce coucher."
"Si elle essaie de partir seule, réveil moi. J'ai une dette envers elle."
L'aubergiste le regarda de travers et enchaîna :
"Soit....mais fais attention veux tu? Tu sais aussi bien que moi que nous n'aimons pas les étrangers et c'est encore plus vrai à la capitale alors soit prudent. Où que tu ailles, compris ?"
"Oui. Et merci encore."

Et ils se séparèrent. Edwin rejoignit Myryaluna dans la chambre et ils se couchèrent dans leurs lit respectif.
Edwin espéra juste qu'il n'aurait pas à regretté sa curiosité maladive qui l'avait pousser à escorter la jeune démone.

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Isaac Thanakaï

Invité



MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Dim 22 Fév - 12:23

Message de Isaac Thanakaï, humain.

Chesire partit finalement se coucher après avoir déclaré qu'elle espérait recroiser Isaac. Ce dernier haussa les sourcils puis fit un signe de tête conciliant en guise de réponse. Décidément, cette demoiselle était bien étrange. Il tentait à nouveau de se remémorer d'une éventuelle scène où il aurait pu la rencontrer ; mais il ne vit rien. De toute manière, il y avait de fortes chances qu'il puisse repérer une belle chevelure blanche dans toute la foule qui se trouverait à la Capitale Elfique ; et si ce qu'elle disait était vrai... Peut-être aurait-elle droit à une visite de sa part.

Suite à cela, Silma annonça qu'il comptait prendre la caravane, lui aussi. Pour un garde qui était supposé surveiller la frontière, on lui avait rapidement assigné à une autre tâche ; et comme par pur hasard, juste après leur rencontre. C'était assez suspect. Isaac commençait à se douter de quelque chose ; mais il n'en fit rien paraître. Plus il avait l'air innocent, mieux ça sera ; et il attirerait moins la méfiance des Elfes s'il était accompagné par un garde qui ne lui voulait aucun mal.


*Je me demande... Est-ce que cette mission ne serait pas un piège ?...*

Isaac laissa cette grande question de côté. La caravane n'allait pas tarder à partir ; ils devaient donc à présent quitter la taverne.

Silma déposa quelques pièces sur la table pour payer sa consommation puis salua Edwin et Myryaluna. Isaac, qui était littéralement d'un autre genre, les salua ; sans poser une seule pièce, en bon voleur qu'il était.


- Merci pour le verre. Puissent nos chemins se croiser à nouveau. leur dit-il avec un sourire.

Il emboita le pas à Silma et tous deux prirent la prochaine caravane pour la Capitale.


[HRP : FIN DU RP POUR ISAAC THANAKAI]
Revenir en haut Aller en bas



Chesire

avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Style de combat : Aucun en particulier


MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Dim 22 Fév - 12:50

[Je pence que ce sera nos dernier message.]


Le corps endormi de la jeune femme était secoué de spasme. Son chat essaya de la réveillait, lui qui alertait par le bruit, c'était réveiller. Ceylan ouvrit les yeux, le souffle haché. Berber lui lécha le visage, soulagé.
Ce n'était pas la première fois qu'elle se réveillait de cette façon.

"Excuse-moi Berber... Juste un cauchemar."

Elle regarda par la fenêtre et remarqua qu'il faisait encore nuit.

La blanche ne ressentait plus le besoin de dormir. Avec un soupir, elle se leva, prit ses vêtements et prit un bain. Le persan prit une serviette dans sa gueule et lui donna.

"Merci mon Berber."

La jeune Chesire termina sa toilette, se rhabilla et fit son lit. Ceylan récupéra son sac et sorti discrètement avec Berber, mais à peine sorti de sa chambre le planché craqua légèrement...

*Je crois que la discrétion n'est pas mon fort...*

Une fois au-rez-de-chaussé, elle regarda autour, ne voyant personne, elle s'approcha du bar ou sur le plan de travail la liste des caravanes partant dans la soirée était noter. Ce fut avec un soupir qu'elle découvrit qu'aucune ne partait avant le lendemain. Elle sortit de l'auberge et se dirigea dans le noir dans la forêt, son chat la suivant.

Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)   Dim 22 Fév - 13:36

Décidément, ils tenaient tous à fuir......A peine quelques heures après s'être couché, Myryaluna entendit un craquement au bout du couloir......Et bien, puisqu'elle tenait tant à partir seule, qu'elle se débrouille. Elle n'allait certes pas réveillé Ed pour qu'il la suive.....

Edwin lui aussi réveillé sut que la jeune fille partait...Et ne fit rien. Puisqu'elle partait de nuit, c'est qu'elle tenait réellement à rester seule. Décidant qu'il n'y avait rien qu'il puisse faire il décida de rester coucher sans y accorder plus d'attention. Il resterai surement encore quelques jours à Val'Fera puis retournerai bientôt visiter le continent....Les forges naines ou la capitale humaine semblait être des lieux très.....intéressant et Edwin avait hâte de faire de nouvelles rencontre. Sur ces pensées positives il retourna ce couché laissant Chesire à son périple.

[HRP : Et bien je crois que la boucle est bouclé cette fois....]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Le jour où tout a commencé (Silma - Edwin - Isaac Thanakaï - Chesire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un jour où tout va bien ou presque {Eryn}
» Un jour où tout commença... [L i b r e]
» [Jour III] Tout est une question d'angle.
» [1736] Le jour où tout commença ¤ Kappa
» kyran | un jour, j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien.



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-