Partagez | 
 

 [Libre] Une commande particulière


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2



Sizar TheLastAsco

avatar

Masculin Nombre de messages : 41
Style de combat : Réfléchi/Impulsif


MessageSujet: Re: [Libre] Une commande particulière   Lun 2 Mar - 15:54

Sizar émergea progressivement de son état second ,il avait déjà entendu parler de ces pilules a plusieurs reprises, il lui fallait mettre labmain dessus ,c'était son plus grand espoir .
Il devrait attendre que Silma et Edwin dorme pour pouvoir s'en emparer mais ce serait un jeu d'enfant
"Désolé ,ça m'arrive parfois cet état de stase et je ne le contrôle pas" ,dit Sizar quand il réussit a parler

Il sentit l'odeur du repas et eût immédiatement les crocs
"Dis Edwin ils était combien la haut "demanda Sizar

Edwin raconta tous ce qu il avait vu
C'était des novices pensa t il
"Cela m'étonnerait que le messager les ai renseignés sur mon compte seule les pointures de la secte connaissent mon signalement ,leur expliqua Sizar

Cependant même s il était sincère il omit de leur avouer que l'organisation n envoyait des messager que si leur plans était contrarié. Il décida que ce combat serait le sien . Il entreprit de partir dans la nuit ,après avoir volé les pilules a Silma
Il se releva avec une difficulté imperceptible et se mit a table avec eux ,une boule au ventre
Il devait les trahir car aucun de ses amis ne devrait plus souffrir tant qu il pourrait tenir une arme

_________________
TheAscoShadow , écrivain médiocre mais toujours plein d'entrain
Revenir en haut Aller en bas



Silma

Invité



MessageSujet: Re: [Libre] Une commande particulière   Mar 3 Mar - 22:10

Message  de Silma Telimec, Elfe.

Quand Edwin lui décrivit ce qu'il avait vu au Bosquet Eternel, Silma réprima un frisson. 70 à 80 assassins et 3 Maîtres Tueurs ? Son instinct ne l'avait pas trompé sur ce coup là... Néanmoins, il était rassuré de savoir que Edwin partager ses craintes. Il découvrait également là une autre facette de l'hybride, lui qui n'avait vu que le musicien jusqu'à maintenant, il apercevait désormais le guerrier émérite dans son attitude.

Alors qu'Edwin se mettait à jouer de la flûte, Silma eut un grand sourire, anticipant déjà ce qui allait se passer. Il se laissa alors totalement porter par la musique, détendant ses muscles pendant que son esprit s'envolait parmi les nuages. Le sentiment qu'il ressentit fut éphémère mais assez puissant, ayant l'impression de voler dans le ciel. Il fut presque frustré quand la musique s'arrêta et qu'il du se reposer au sol. Il rouvrit les yeux, repensant aux grandes ailes de Edwin sous sa forme hybride et ne put s'empêcher de se demander ce que ça faisait vraiment de voler haut dans le ciel.

Quand Ewdin revint vers lui avec ses présents, Silma lui aurait sauté au coup s'il n'avait pas eu plus de contrôle sur lui-même. Lui qui adorait apprendre, qui était curieux de tout, le musicien n'aurait pu lui faire plus beau cadeau. Silma était particulièrement touché, surtout qu'il n'avait pas fait grand chose pour Edwin jusqu'à maintenant. Il fut presque déçut qu'ils ne puissent pas avoir plus de temps pour parler de tout ça. Il était certain que Edwin devait avoir des tas de choses à lui apprendre. Il faudrait vraiment qu'ils trouvent une occasion pour partager leurs connaissance. Si l'hybride acceptait bien sûr, mais il semblait aussi avide de transmettre que Silma l'était de recevoir.

Sizar se réveilla grâce aux herbes d'Edwin, il tenta de suite de minimiser la gravité de la situation, mais Silma n'était pas dupe et n'y croyait pas vraiment. Le petit groupe mangea puis entreprit de se reposer. Durant la nuit, alors que tous étaient allongés autour des cendres encore fumantes, il y eut un mouvement. Une ombre discrète qui se leva, fouilla silencieusement un sac et parti dans la nuit sans un regard en arrière.

Silma ouvrit un œil, Sizar avait beau avoir la discrétion des elfes, Silma en avait l'ouïe. Pourtant il n'avait pas réagi, et il avait même empêcher Nauëlin de le faire, quand il avait entendu Sizar prendre les pilules de combats dans ses affaires. C'est ce qu'ils avaient convenu avec Edwin quand celui-ci l'avait pris à part, un peu avant qu'ils ne se couchent, pour lui confier ses craintes sur les probables actions du Noctalien. Silma se redressa et s'assit sur sa couche d'herbe improvisée, dans l'obscurité, sa vue aiguisée devinait le corps d'Edwin allongé à ses côtés.

"Tu avais vu juste." Commenta Silma à l'adresse du musicien qui était probable déjà réveillé lui aussi.

Le besoin de vengeance de Sizar devait vraiment être dévorant pour l'amener à de telles prises de risques. Silma eut alors de la compassion pour cette âme torturée.

"Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Demanda l'elfe à Edwin. On ne peut pas le laisser aller se faire tuer. "

La question était presque rhétorique, en effet Silma était déjà debout, replaçant son épée à son côté.
Revenir en haut Aller en bas



Edwin Skirata

Iznogoud
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Style de combat : Créatif

Possessions magiques : Un gant de soie créant un arc magique générant ses propres flèches.

MessageSujet: Re: [Libre] Une commande particulière   Mer 4 Mar - 13:34

Voilà la fin de la fin de la soirée. Le repas était simple et agréable mais plutôt silencieux. Sizar n'avait quasiment pas dis un mot depuis son réveil et essayait de regarder Silma le moins possible. Il avait une idée néfaste en tête....
C'était maintenant quelque chose d'évident. Le noctalien n'était pas bien, il ne pensait plus de manière logique....
Il fallait qu'il prévienne Silma de la suite des événements.


*Sylnya tu m'entend ?*

*Ah bha enfin ! Pourquoi ne m'avez vous pas appelés plus tôt maître ? Franchement !*

*Je suis désolé. Et tu sait que je n'aime pas être appelé maître.*

*Justement MAÎTRE, c'est pour cela que je t'appelle ainsi. Et puis entre nous tu me délaisse depuis bien trop longtemps....*

Voilà qui promettait d'être long....

*Bon, je suis désolé mais j'ai besoin de toi. Peux tu parler avec Silma ?*

*Non je ne peux pas. Tu sais bien que je ne peux parler qu'à mon possesseur ou quelqu'un en contact direct avec moi.... Es ce que tu fais un effort, des fois ?*

*Beaucoup trop à mon goût ....Mais attend  j'ai une idée. J'aimerais que tu relayes mes paroles une fois que tu le pourras et pas à Sizar, que à Silma, ok ?*

*C'est reçu! En échange tu me promet de plus m'oublier et de m'utiliser d'accord? Sinon je vais finir par rouiller dans ce fourreau ! Et contre quelqu'un qui en vaut la peine et pas cette espèce d'ours de taverne qui a faillit me vomir dessus! Beurk, rien que son odeur était nauséabonde....*

*Sylnya.....*

*Ça va, ça va, je me concentre et promet de relayer tes paroles.*
*Merci.*

Se levant Edwin dit alors :

"Je vais chercher du bois tu peux me tenir ça le temps que je revienne s'il te plait ?" en tendant son épée à Silma.
"J'y tiens beaucoup, fais y attention, Ok ?"

Et il se dirigea vers la forêt et commença à ramasser du bois.

*Sylnya .....*
*Tout est bon, vous devriez vous entendre Ed.*
*Ok, merci. Je pense que tu dois être plutôt surpris alors laisse moi te briefer sur la situation: je te parle par l'intermédiaire de mon épée. Il se trouve que j'ai déjà travaillé avec Sizar et que la dernière fois qu'il avait ce regard et cette attitude, il m'a agressé. Je ne pense pas qu'il retenterai vu sa dernière tentative mais je pense qu'il a un objectif et qu'il veut y aller seul. Alors je voudrais que tu le laisse faire et que tu retienne Nauëlin s'il tente quoi que ce soit. Ensuite rejoins moi et je t'expliquerai la suite.*
Il mit alors fin à la communication.
Finissant de récolter du bois il revint au camps et retourna s'asseoir.


"Ah merci, c'est gentil de l'avoir gardé" dit il en récupérant Sylnya.

*C'est pas trop tôt ! J'ai cru que l'autre noiraude allait me tuer de son ennuie et du poids de ses "problèmes". Franchement devrait aller consulter quelqu'un à la capital lui !*

*Sylnya !*

*Sa va oui ! Je me tais. Mais n'empêche, il devrait aller consulter quelqu'un!*

Je vous jure......un jour c'est elle qui finira par m'y envoyer pour consulter....
Reprenant sa place autour du feu, les quatre comparses se détendirent puis allèrent se coucher....




Quelques heures plus tard....


"Tu avais vu juste."
"Qu'est ce qu'on fait maintenant ? On ne peut pas le laisser aller se faire tuer........"


"Non, on ne peut certes pas. Mais je t'avoue qu'il m'énerve à ne jamais comprendre sa leçon celui là !"

Réveillant Myryaluna et Nauëlin, Edwin s'équipait du strict minimum, c'est à dire Sylnya. Sous sa forme draconique, il doutait déjà que qui que ce soit à part quelques fous osent le défier.

*Sylnya, toi qui voulais du sang tu vas être servis ! *
* Ouais ! Je veux celui d'un des maîtres d'armes ! Tu as promis ! *

Les deux louves se levèrent et cherchèrent des caresses qu'Edwin fut ravi de leurs donner.
"Ecouter les filles : on va suivre ce fou et on va l'aider en le couvrant et on va essayer de régler ce problème mais si cela venait à mal tourner je veux que vous attrapiez Sizar, Myryaluna tu l'embarque, dans ta gueule ou sur ton dos au choix et vous déguerpissez ok ? Vous vous en aller ! J’emmènerai Silma par les air si ça venait à arriver, ok Nauëlin ? Donc surtout, tu suis Myryaluna!" Il leurs fit un clin d’œil et retourna vers Silma.

"Bon je pense que tu m'as entendu. Je compte sur toi pour nous couvrir, je n'ai pas d'arc sur moi en ce moment. J'avais repérer un grand arbre au nord du camp, prêt de l'entrée principal ou il n'y a pas de garde et d'ou tu pourras nous couvrir sans difficulté. Tu pense pouvoir le faire? Notre plan va être de régler ça ce soir et d'empêcher l'autre tête de pioche de mourir....."
"Que t'a t'il prit du coup ?"


Faisant l'inventaire, les deux amis constatèrent qu'il n'avait pris que les pilules du dragon....
"Et merde ! Si il cumule celle là plus les siennes il pense qu'il pourra faire la peau à tout le camps.....
Fait chier ! Pour ton information, lors de notre dernière rencontre, je lui ai donné un sachet contenant des pilules régénératives. Elles permettent de te remettre de la fatigue et des blessures mais augmente ta force mais le problème est qu'elle accélère le rythme cellulaire. Si il en prend ne serait ce que une de chaque les effets seront extrêmes mais le contre coup aussi ! Il doit penser que les siennes le protégeront du contre coup des tiennes mais il se trompe! J'espère qu'il n'en consommeras pas plus sinon je doute de pouvoir le traiter. Dans le meilleur des cas il nous reste 2 heures, dans le pire, il en a déjà consommé pour se remettre d'aplomb et il nous reste 30 minutes...."


Décidant qu'il n'y avait pas de temps à perdre, ils coururent après Sizar.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Une commande particulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Forêt Blanche :: La forêt-