Partagez | 
 

 Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Lun 29 Déc - 17:34

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Sytry:
 

Un jour après Une Livraison Attendue, saison hivernale
Mordred avait besoin de prendre quelques jours de solitude dans ses terres-natales, après les derniers événements avec la couturière nommé Elyndrael Darkraven. Il se figurait qu'en plus dans quelques jours, se serait l'anniversaire de la mort de sa défunte épouse. Le repos serait donc bref mais même s'il devait n'y passer qu'une journée, ça lui ferait le plus grand bien. Il se prépara donc à partir pour une petite semaine, prenant vivres et affaires nécessaire pour vivre en extérieur. Il envoya un messager dire qu'il était malade pour couvrir son absence et partit au petit matin avec pour seule compagnie Sytry, la démone membre des Ombres possédant un troisième oeil. Il avait bien tenté de convaincre Malius de l'accompagner mais ce dernier avait dit qu'il devait s'occuper d'une affaire importante. Dans ce genre de cas, l'Intendant préférait ne rien savoir de ce que le félin avait en tête.

Ils partirent donc à deux avant que le soleil ne se montre, enfin si les nuages le laissait faire une precé aujourd'hui. Il ne leur fallut qu'une petite heure pour rejoindre la forêt proche avec leurs affaires. L'hybride se rendit dans une petite clairière, qui n'en était pas une à l'origine. Mais à force d'y prendre sa forme draconique, les arbres et la végétation s'était écarté. Il se dévétit et après quelques instant, l'humain fit place au dragon aux écailles d'émeraude. Sytry le rejoignit alors et rassembla leurs affaires. Depuis le temps, il avait prévut une grande ceinture de cuir capable de maintenir les affaires à son corps. Il ne resta plus qu'à ce que la démone grimpe sur son dos. Quand elle fut bien installer, le dragon prit son envol et ils partirent donc vers les Montagnes volantes en passant par les Montagnes Enneigées. Il y avait bien moins d'activité en empruntant ce chemin, moins de risque donc de croiser quoique ou qui que ce soit.

Il leur fallut deux journées et une nuit complête pour arriver à destination. Il avait volé presque sans s'arrêter. Quelques pauses pour manger, boire et s'étirer suffirent aux deux voaygeurs. Mordred se posa donc sur la rive d'un petit lac qu'il connaissait bien maintenant. L'endroit était légèrement isolé, de ce fait il y avait peu de chance de croiser des voyageurs. C'était possible bien entendu et c'est pour ça que Sytry se trouvait avec lui. En effet, contrairement à prsque tout ces congénéres, le dragon était incapable de communiquer par télépathie. C'était là que la démone surnommé Teky entrait en jeu. De part ses capacités elle avait le pouvoir de comprendre les pensées d'autres personnes et donc de pouvoir exprimer les sentiments et envies du dragon.

La télépathe s'employa à décrocher l'attirail que portait le dragon. Quand se fut fait ils échangèrent un long regard. C'était impressionnant à voir ainsi, ils étaient totalement immobile pourtant on avait l'impression que leurs regards fussionnaient. Puis il s'envola, rasant l'eau du lac puis s'élevant à l'infini pour redescendre en piquer.
Pendant ce temps, Sytry commença à déballer leurs affaires. La nuit était tombé depuis quelques minutes, elle allait donc devoir allumer un feu pour se réchauffer. Bien que le froid ne la mordait sous son manteau en fourrure, le feu aiderait ses pieds et ses mains à ne pas geler. Et de toute manière, si elle voulait manger quelque chose de chaud, elle en aurait besoin. Elle prépara donc tou ce qui serait nécessaire pour la petite flambée. L'éclat de la lune l'aidait à y voir un minimum, ce qui était appréciable.
Elle se tourna un instant pour observer le dragon qui semblait prendre plaisir à voler au-dessus du lac. Elle fut une nouvelle fois émerveillée par la brillance de ses écailles sous la lumière de la lune. Elle était habituée à se spectacle, mais pourtant elle ne pouvait s'empécher de rester figée devant le dragon d'émeuraude.
Revenir en haut Aller en bas



Taomi

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 30 Déc - 12:45

Message de Taomi, demi-dragonne.

Il faisait nuit, mis à par la lune, et le feu brûlant, rien ne laissait apparaître le dragon cuivré tapis au flanc de la montagne. Elle dormait, seule, tranquille. Durant de longues heures elle avait regardé le sommet de la montagne, hésitante, le retour aux origines, effrayant, l'abandon, effrayant, la solitude, effrayante également. Taomi ne savait plus vraiment ce qu'elle devait faire... Continuer sa vie solitaire ou retourner près de ses semblables, mais quels semblables ? Les humains ? Avide d'or et de pouvoir, accrochés à leur religion plus qu'à leur propre vie, égoïstes et sans pitié mais l'acceptant ou les dragons ? Libre et majestueux, être sage et traversant les âges sans savoir si ils voudraient d'elle. La dragonne rêvait de revoir son père, de frotter son imposante tête cuivrée contre le cou du gros mâle, le remerciant plus que tout de lui avoir donné la vie, de l'avoir élevée, mais était-il encore en vie ? Allez savoir... Suite à sa longue réflexion, la jeune dragonne s'était blottie contre la montage et s'était réveillée à la nuit tombée.
D'un souffle brûlant, elle avait allumé un feu puis avait regardé danser les flammes de longues minutes avant que le sommeil ne vienne une nouvelle fois la chercher. Ses paupières et seul la chaleur des flammes sur ses écailles cuivrées venait chasser sa solitude devenue pesante avec le temps.

La lune était donc à son apogée et sa clarté d'une pâleur maladive inondait le lac d'une lueur fantomatique, pourquoi tant de fascination face à la nuit ? Taomi préférait se prélasser à la chaleur du soleil ou vivre dans la chaleur étouffante de sa forge, alors peut être que chez les dragons elle ne serait pas vraiment à son aise. Elle s'approcha de l'eau pour pêcher, plongeant son museau  dans le lac pour attraper des poisson qu'elle ne croqua qu'une seule et unique fois avant de les avaler. Après  cinq ou six poisson, la dragonne cuivrée comptait bien retourner se reposer, mais les événements en décidèrent autrement, pourquoi ? Elle lâcha un grognement sourd en voyant en autre dragon un peu plus loin, elle n'avait pas envie d'en rencontrer un de suite, elle attrapa deux nouveau poissons qu'elle n'avala pas et les déposa au sol pour Monsieur Moustache avant de se redresser et de regarder le dragon au loin.
Un dragon vert, on aurait dit des émeraudes, que faisait-il ici ? Retournait-il chez lui ? Taomi s'en fichait pas mal, elle s'étira et baillât bruyamment puis se recoucha près de son feu faisant danser les ombres pour faire jouer le chat, elle comptait bien se rendormir, espérant que l'inconnu ne viendrait pas l'ennuyer dans sa longue réflexion.
Revenir en haut Aller en bas



Adrammalech

Smaug de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Style de combat : Détruiiiiiiiire

Haut-fait : Apôtre Légendaire

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 1 Jan - 21:34

Cela faisait maintenant quelques semaines qu'Adrammalech, Arcantya et Gheata s'étaient dirigés vers les terres des dragons, faisant route ensemble vers des endroits prometteurs. Une fois arrivé sur place, cependant, Arcantya avait prévenu les deux autres qu'elle devait prendre congé d'eux temporairement, bien qu'elle n'eut pas voulu dire pourquoi à son frère. Il ne pouvait évidemment pas s'y opposer, et la laissa partir, restant avec la jeune dragonne bleue. Pendant quelques jours, ils avaient passé leur temps à se promener entre les rochers et dans les forêts, faisant un peu plus connaissance, bien que Gheata restait plutôt taciturne sur son passé. Le borgne, quant à lui, respectait son silence et essayait de poser le moins de questions gênantes possible.

Avec le temps, Adrammalech avait commencé à voir la jeune femelle autrement. Elle lui paraissait de plus en plus jolie à mesure que les jours se succédaient, et le son cristallin de sa douce voix apaisait le feu intérieur du dragon. C'était une sensation nouvelle pour lui, une sensation qu'il ne savait comment interpréter. Il se rendit compte qu'il cultivait certains sentiments à l'égard de Gheata. Il restait cependant très secret à ce propos, et gardait cela pour lui, mais pour savoir si ça allait dans les deux sens, il faudrait qu'elle le sache... Alors, l'immense cracheur de feu se mit à se montrer plus jovial, et un poil blagueur, afin de faire rire la dragonne, souhaitant faire bonne impression. Mais c'est aujourd'hui qu'Adrammalech était sur le point de changer un peu de registre.

Il lui avait parlé d'un endroit qu'il aurait bien voulu lui montrer. Un endroit qu'il trouvait magnifique et apaisant. En vérité, il était tombé dessus alors qu'il traquait une proie dans la nature. Il sut dès qu'il le vit qu'il pourrait plaire à Gheata. Il l'y emmena donc, un soir baigné par la lumière de la lune. Une fois arrivés sur les lieux, les deux drakes purent voir un magnifique et calme lac scintiller au reflet du firmament. Baignée par la lumière de la lune et des étoiles, l'étendue d'eau était placide, et respirait la sérénité. Avec un petit sourire, Adrammalech dit à la jeune bleue:

"Bel endroit, n'est-ce pas? Je me suis dit que ça pourrait te plaire. En plus, il n'y a pas la moindre..."

Il se stoppa à mi-pensée, lorsqu'une silhouette se détacha d'au-dessus du lac. Un dragon émeraude semblait y faire des pirouettes.

"... personne à la ronde."

La dernière partie de sa phrase fut lâchée avec un sentiment de dépit et de fatalisme. Ça aurait pu être désert, mais à la place, il y avait un autre dragon qui venait s'inviter autour de l'étendue d'eau. Bien sûr que ce n'était pas sa propriété, mais tout de même! Il fallait que ça arrive quand il avait une idée derrière la tête! Alors, regardant Gheata de son unique œil, il se remit tout de même à sourire, et lui dit mentalement:

"Enfin... Il n'y avait personne la dernière fois que je suis venu, en tout cas!"

Bien que le côté romantique venait d'être un peu diminué, il espérait que cette soirée ne serait pas un total fiasco. Il attendait pour cela que la dragonne bleue lui dise si elle souhaitait tout de même se rendre au bord du lac. Tout en attendant cela, le mâle huma l'air, car il avait senti quelque chose. Une odeur différente que celle de Gheata. Et elle était toute proche...

_________________
The Vicious Flames

Revenir en haut Aller en bas



Haron

Grand maître forgeron nain ingénieur artificier
avatar

Masculin Nombre de messages : 212
Style de combat : meur en silence tu gâche le brui de l'explosion


MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 1 Jan - 23:14

Le vieux forgeron été parti depuis la veille  de sa forge  au cœur des terre naine .  
Il devait ce rendre chez les elfe pour récupérait de alliage magique. Au file des année il avait reusis a se faire un chemin directe  pour la foret blanche  adapter a sa forme de "voyage".

Une fois a l’abri des regard  haron avait léser le contrôle a dragonos .
Il savairait plus utile que haniki pour voyager dans les contrée si dangereuse que son les montagne rocheuse .

Il courait comme une bête sauvage  dans son environnement naturel en fredonnant une musique particulière. Quand a l’approche du lac ou il avait l'habitude de passer sa nuit de bivouaque   un reflet verdâtre lui apparu brièvement .

le dragon  sans aille étai loin  d’être discret. Surtout  quand  il descendent  la montagne en courent .
Feu d'acier s’arrêta  net au bord du lac et ce posa sur sonfondement  .
Ainsi poser le dragon fessait c'est bon 15m de haut
Ses couleur de lave en fusion et sa chaleur corporel le rendait facilement repérable par cette température basse et une lune si pleine .

Dragonos posa la charrette sur le sol et regarda depuis la rive ce dragon virevoltant dans le ciel .
Pandans ce temp haniki avait déposer le gibier qu'il avait chasser sur la route .
Le grand loup de neige  regarda son maître l'air interrogateur.

Une discutions avait pris cour dans l'antichambre de l'esprit de la créature rougeâtre


hrp :
 

_________________
Pardonnez mes faute de suis atteint d'une dysorthographie

pour  le gn c'est par ici :
les régle  => R.U.S.E.G.N
les inscription => nos future héros
création des fiche  de  personnage => concours
Le sujet de suivie => fiche de suivie
fiche de perso (elle  est  pas encore entièrement fini ) =>
fiche  de perso actuel pour  le gn

forme dragon /dragonos:
 


Dernière édition par Haron le Ven 2 Jan - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Gheata

avatar

Masculin Nombre de messages : 71

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Ven 2 Jan - 11:19

Les jours qui avaient suivit leur départ des environs d’Espalion avaient laissé Gheata dans un état d’anxiété et d’inquiétude qui la surprit elle-même. Elle en devinait aisément la cause, Adrammalech, l’imposant et redoutable dragon bleu qu’elle avait rencontré il y a peu sur les terres des hommes et avec qui désormais elle voyageait en direction des terres natales de son peuple.
Même si son compagnon de route ne montrait aucun signe d’agressivité à l’égard des frêles créatures bipèdes qui c’était accaparées ces lieux. Gheata craignait plus que tout que cette attitude change et qu’elle se retrouve dans les mêmes circonstances que celle qui avait valut la rencontre entre les deux êtres écailleux. Au fond d’elle, la dragonne savait qu’Adrammalech ses pulsions destructrices uniquement car elle lui en avait fait la demande, geste qui malgré tout, lui fit plaisir.

La tension des premiers jours qui animait le corps de la dragonne se dissipa vite. Alors qu’il filait haut à travers les cieux, le monde changea, les routes et les champs s’effacèrent peu à peu, laissant place à forêt et vallée où la nature était seule maitre.
Le soulagement de la dragonne était du à deux raisons, la première, Adrammalech bien sûr. Même si elle ressentait en de rares occasions la présence de voyageur plus bas, il était apaisant de ne plus à devoir à rester en alerte pour éviter un potentiel drame. La deuxième raison était tout simplement d’avoir quitté la terre des hommes, étrangement ce royaume lui semblait bien vide, comme si il y manquait quelque chose ou plutôt que les hommes avaient effacé un élément important pour l’équilibre du monde. C’était également agréable de pouvoir chasser sans craindre d’être harceler par les humains.

Se fut également l’occasion de mieux connaitre ses compagnons de route et plus particulièrement le grand dragon bleu. Celui-ci lui témoignait beaucoup d’intérêt et se montrait avide de curiosité à son égard. Cependant, qu’il n’insiste pas trop sur les questions sur son passé la rassurait, elle n’avait guère envie d’aborder le sujet.
Elle nota également un petit changement dans le comportement du dragon, celui-ci essayant de son montrer plus sympathique et agréable avec elle. Elle n’en fit pas grand cas, mettant son grand intérêt pour elle uniquement sur le compte de la longue solitude qu’il avait été contraint de subir, ainsi que la joie de retrouver un membre de son peuple. Gheata, qui au contraire avait fait le choix de s’éloigner des terres des dragons en souffrait moins que son compagnon de route, mais elle se surprit à commencer d’apprécier la présence du dragon bleu à ses côtés.

Quand le groupe arriva sur les terres draconiques, Gheata fut tiraillée entre deux sentiments, la joie de revoir les montagnes où elle avait vu le jour, mais aussi une certaine crainte, redoutant certaine rencontre. Elle essayait de se rassurer elle-même, se disant qu’elle était bien trop loin pour encourir le moindre risque. Cependant, elle montrait une prudence excessive, s’assurant d’identifier la moindre menace potentielle.
Quand Arcantya déclara devoir se séparer du groupe, le cœur de Gheata fit un bond. Son soulagement fut grand quand le dragon bleu décida de rester avec elle. Sa présence la rassura, elle ne serait pas seule si la malchance venait à mettre l’un d’eux sur sa route.

Alors que la nuit était bien avancée, la dragonne suivit sans protestation quand le dragon bleu l’invita à découvrir un lac niché entre les montagnes. La surface calme et lisse de l’étendu d’eau offrait un reflet fidèle de la lune et du ciel nocturne. Il n’y avait pas à dire, l’endroit était magnifique et apaisant.
Et alors qui marchaient tout deux non loin de l’eau, Gheata ne savait pas vraiment ce que le dragon attendait. Elle ne pu s’empêcher de s’aventurer dans le lac. Quand ses pattes avants effleurèrent la surface de l’eau, elle ressentit aussitôt la fraicheur de celle-ci. Mais bien loin de la déranger, elle avança, jusqu’à ne plus toucher le fond. Elle se laissa glisser alors à la surface de l’eau, nageant sur le dos. Tout en écoutant le dragon l’accompagnant et comprenant la déception qu’il avait à constater qu’ils n’étaient plus seuls, elle lui répondit doucement.

- Tu devrais faire plus attention Adra, il n’est pas le seul dragon à être ici. Plus loin au bord du lac, il y a une autre dragonne. En arrivant j’ai aussi remarqué un nain qui fait route vers ici, ainsi qu’un campement non loin d’ici.

Elle jeta un regard en direction du dragon qui volait au dessus d’eux. Non, il n’y a pas le moindre doute qu’il soit l’un des leurs. De toute façon, avant de s’aventurer ici, elle avait prit la précaution de savoir qui se trouvait ici pour éviter les mauvaises rencontres.
Se laissant porter par la surface du lac, elle projeta d’un mouvement de patte un peu d’eau, qu’elle gela aussitôt avec sa magie. Elle s’amusa avec son pouvoir à altérer la forme de la glace qui l’évitait au dessus d’elle, la manipulant jusqu’à leurs donner la forme grossière de deux dragons se tournant autour.
Elle releva la tête et fixa Adrammalech, se demandant ce qu’il attendait pour la rejoindre. Elle laissa sombrer sa petite création dans les profondeurs du lac et d’un mouvement de la queue, projeta en direction du dragon une véritable vague. Mais le dragon étant un peu trop éloigné, le mur d’eau s’écrasa bien avant de l’atteindre et seules quelques gouttes d’eau le touchèrent.

- Tu as peur de l’eau ou de moi ?
Revenir en haut Aller en bas



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Ven 2 Jan - 15:48

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Mordred mit un certain avant de remarquer que lui et Sytry n'était pas les seuls à avoir décider qu'une virée au lac ferait du bien. Il remarque seulement le petit feu au début, à cause de l'altitude à laquelle il se trouvait. Il se demanda qui pourrait bein se trouver ici denuit. Des voyageurs égarés ? Amis ou chasseurs de dragons peut être ? Ou tout simplement un dragon solitaire ? Curieux mais prudent, il descendit lentement en altitude afin de mieux percevoir ceux qu'ils considéreiant comme des intrus. Le mot était fort étant donné que le lac ne lui apartenait pas et qu'il n'était même pas sur les terres du clan de son grand-père.

Il finit par remarquer la ou le dragon aux écailles couleur cuivre, enfin il supposa que cette une femelle au vue de sa carrure et de certaines autres détails. Bien qu'il n'avait pas passé très longtemps parmit ses congénéres, il en avait apprit suffisemment pour pouvoir différencier les genres. Il descendit encore un peu plus près, faisant des cercles autour de la noble créature qui semblait vouloir prendre du repos. Il se demanda quoi faire pendant un instant, allait-il l'embêter ? Peut être que cela lui changerait les idées, mais en même temps c'était pour la solitude qu'il était venue ici. Il décida donc de la laisser en paix et commença à changer de direction. Un lueur vive attira alors son regard.

Il s'arrêta un instant, battant fortement des ailes pour rester en suspension dans l'air, et observa donc ce qui avait perturbé son départ. C'était un dragon également, du moins il y ressemblait. Il semblait en feu ce qui l'intrigua. Après un instant, il comprit qu'il était toujours ainsi. Une créature sans aucun doute dangereuse. À moins que ce ne soit qu'un effet d'optique, ce dragon pourrait enflammer une fôret simplement en la traversant. Décedemment ce n'était pas le bon jour pour venir ici, deux dragons se trouvait déjà sur les lieux. Il soupira ce qui, sous sa forme draconique, pouvait donner l'impression qu'il allait lâcher un souffle de feu. Il baissa la tête vers le lac, déçu de la présence de tant d'autres créatures, et c'est à ce moment qu'il se demanda s'il rêvait. En effet, une autre dragonne aux écailles d'un bleu très clair était en train de babotée dans l'eau. Mordred chuta de quelques mètres comme s'il avait subitement arrêté de battre des ailes. Pire encore, un autre dragon plus massif, sans doute un mâle, se tenait sur la rive et semblait prêter très grand intéret à celle qui s'amusait dans le lac.

Il regarda tour à tour les quatre créatures, ils étaient peut être ses semblables mais là ça commençait à faire un peu trop pour lui. Il poussa un long hurlement de colère, qui résonna légérement à cause du lac et des vallées l'entourant. Puis il descendit en piquet vers le lac, il se redressa pour seulement froler l'eau à moins d'un mètre de la dragonne qui barbotait. Il continua sa course et finit par aller se poser près de Sytry. Il ne s'arrêta pas net bien sur, il poursuivit sa course légèrement avec ses pattes pour de na pas la percuter avec ses ailes en frainant trop brutalement. Il fit demi tour et se mit à son niveau tout en fixant les autres, montrant légèrement les crocs.
La démone elle n'avait pas eut vraiment le temps de finir la préparation du feu. Elle avait senti la présence de ses autres créatures pensantes et c'était dissimulé derrière un rocher lorsqu'ils s'étaient approchés. Elle seredressa pour se tenir au côtés deu dragon émeraude et hotta sa capuche, révélant son troisième oeil. Elle relia immédiatement son esprit à celui de Mordred et entendit sa pensée: *On est tombé en pleine réunion draconique, ou quoi ?"
Elle sourit légérement espèrant que ce serait aussi simple que ça. Si par contre un clan c'était installé en celieu depuis leurs dernières visites, ils risquaient d'avoir de plus gros problèmes que des nuissances sonores dans leurs solitudes.

Celle qu'on surnommait Teky ouvrit donc son esprit, se préparant à une longue et épuisante conversation. Elle espara seulement que ce que venait de faire l'Intendant n'avait pas été prit comme une menace, sinon la discution tournerait très court à quatre contre deux.
Revenir en haut Aller en bas



Taomi

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Lun 5 Jan - 9:38

Message de Taomi, demi-dragonne.

Du bruit, du bruit, toujours plus de bruit, trop de bruit... La dragonne leva la tête vers l'objet de son ennui, elle fixa longuement deux nouveau dragon, deux bleu, semblant jouer dans l'eau, un couple peut être. Elle n'avait nullement envie de les rencontrer mais la faim la tenaillait à nouveau, l'adage « qui dort dîne » ne fonctionne pas sur elle. Taomi à toujours faim après sa sieste. Se levant, elle s'étire en ronronnant tel un chat se réveillant, elle allonge ses longues pattes et tend sont long cou avant de lever les yeux au ciel. Encore ce foutu dragon vert... L'avantage de cette couleur c'est que dans l'herbe, il est camouflé. Se déplaçant lourdement, comme un animal fatigué, la dragonne se dirigea vers l'eau afin de se nourrir à nouveau, elle s'approcha discrètement des deux autres dragons ne montrant aucun signes d'agressivité. Elle n'avait aucune envie de se battre et la bête bleu près de l'eau ne la rassurait pas vraiment. Un monstre de muscle qui ne semblait pas de plus commodes. En s'approchant de l'eau, elle vit que la dragonne qui s'y baignait n'était pas bien grande, sans doute que le monstre la protégeai, qui sait ce qu'il se passe dans la tête d'un dragon ? Elle pausa une patte au bord de l'eau et, toujours en alerte tout de même, plongea son imposante tête reptilienne dans le lac, la ressortant la gueule pleine de poissons. Elle mangeais sans vraiment faire attention au deux dragons à côté d'elle, il y avait aussi un espèce de loup accompagnant un humanoïde et  ce dragon vert. Il semblait fixer une femme sans parler, que faisait-il ? La dame ne parlait pas non plus, elle le fixais comme il la fixait, semblant posséder un troisièmement œil la visiblement démone devait être une esclave ou quelque-chose du genre.

*en ces temps, la tranquillité est bien compliquée à avoir*
La dragonne pensa tout haut en fixant à tours de rôle chaque êtres présent près du lac, elle replongea la tête dans l'eau elle entendis hurler le dragon malgré sa position, relevant la tête en grognant, une vieille habitude, elle n'aimait pas non plus le bruit, le vert semblait mécontent quand celui-ci frôla la petite bleue Taomi eut envie de lui donner un coup de patte bien placé.
*qu'est-ce qu'il veut celui-ci ? Il croit que le lac est à lui ? C'est fou ce que certains être peuvent être pathétique, on dirait un humain... *
Elle voulut s'approcher de lui, furieuse elle s'élança au dessus du vert en grognant, coupant sûrement leur conversation, à moins qu'ils ne l’ignorent tous les deux. Elle se pausa près d'eux en piétinant, piaffant de mécontentement, le cris du dragon l'avait mise de mauvaise humeur elle le montra grognant.

Aller taquiner un mâle n'était peut être pas une bonne idée, mais la cuivrée s'en fichait pas mal, elle se contenta de grogner sans pour autant montrer de signe d'attaque, ses muscles étaient justes bandés et parés à se défendre. Attaquer la demoiselle dragon n'était pas non plus une bonne idée et elle voulait le montrer, elle n'avait aucune envie de se battre, voulait juste rester dormir.
*on ne peu se reposer dans ce lieu ? Il faut qu'un dragon vienne hurler à la mort parce-qu’il n'est pas seul par ici?*
Sa voix était cassante et forte, elle n'avait pas la moindre envie d'entendre d'excuses ni même de quoi que ce soit d'autre, elle voulait retourner se coucher et qu'on lui fiche la paix


Dernière édition par Taomi le Lun 5 Jan - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Adrammalech

Smaug de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Style de combat : Détruiiiiiiiire

Haut-fait : Apôtre Légendaire

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Lun 5 Jan - 10:58

Lorsque Gheata se jeta dans l'eau, quelque chose retint Adrammalech de faire de même. En quatre-cents ans, il est vrai, il n'avait jamais plongé au cœur d'une quelconque étendue d'eau. Les lacs lui avaient servi à boire, à se rafraîchir et se lustrer les écailles de temps à autres, mais il n'était jamais allé au plus profond de ceux-ci. Il doutait d'ailleurs qu'avec sa masse, il puisse nager, voir même flotter. La petite bleue, en revanche, semblait bien à l'aise dans l'environnement aqueux. Elle sculptait de la glace, formant ce que son immense frère d'écailles interprétait comme deux dragons entrelacés... Se pourrait-il que... Une lueur d'espoir dans l’œil, il regarda son amie lui lancer une vague d'eau. Bien évidemment, il était trop loin pour la recevoir, et elle ne fit que lui mouiller les griffes, lui faisant sentir la fraîcheur de l'onde. Ce qu'elle lui communiqua mentalement par la suite aurait pu le faire rougir sous ses écailles. "Tu as peur de l'eau ou de moi?"

Le grand dragon bleu sombre ne savait pas comment interpréter ces paroles. Flirt? Il l'espérait ardemment. Simple phrase? Qu'importe! Elle voulait qu'il vienne la rejoindre. Et c'est ce qu'il s'apprêtait à faire, trop heureux que ce soit elle qui le lui demande. Il mit une patte dans l'eau, lorsque tout à coup, son instinct le tirailla. Scrutant le ciel, il eut le temps de voir le dragon couleur émeraude siffler agressivement et piquer en direction de Gheata. Par réflexe, étant trop loin pour intervenir, il alerta mentalement la jeune dragonne d'un danger imminent. Heureusement, le mâle vert ne fit que passer à un mètre de sa protégée. Mais cela n'eut pas pour effet d'apaiser Adrammalech. Au contraire, son sang bouillonnait, littéralement. Quelque chose en lui était sur le point d'exploser, il connaissait ce sentiment. Il s'était promis de ne plus jamais faire de mal à un autre dragon. Mais cette promesse semblait s'être évaporée avec sa raison.

Déchaînant sa colère et son incompréhension, il prit son envol, tonnant un hurlement de toutes ses forces. Battant des ailes, il arriva bien vite en face du dragon émeraude, qui était déjà lui-même face à une dragonne cuivrée qui lui grognait dessus. Posant son immense gabarit en face de l'agresseur, il se mit en position d'attaque, les naseaux fumant et l'intérieur bouillonnant. Plus rien ne comptait d'autre pour Adrammalech, concentré sur le fauteur de troubles. De son unique œil animé d'une lueur de violence malsaine, il fixait d'un regard empli de colère le mâle vert. Lui aussi, à l'instar de la dragonne cuivrée, grognait. Et plus encore que grogner, il s'adressa à son potentiel ennemi par voie mentale:

"Comment oses-tu t'attaquer ainsi à mon amie, espèce de vermine? Quel dragon, aussi véritable soit-il, pourrait vouloir du mal à l'un de ses congénères?! Tu viens de te faire le pire de tous les ennemis, frère d'écailles. Laisse la dragonne bleue tranquille, ou il t'en coûtera bien plus que quelques écailles."

La menace était véhémente, et pourtant contenue. Mais malgré cette retenue d'Adrammalech, on pouvait sentir l'immense colère qui poignait derrière. Restait à voir si le mâle vert, qui d'ailleurs sentait plus étrangement encore que les autres dragons, aurait la bêtise d'ouvrir les portes de l'Enfer.

_________________
The Vicious Flames

Revenir en haut Aller en bas



Haron

Grand maître forgeron nain ingénieur artificier
avatar

Masculin Nombre de messages : 212
Style de combat : meur en silence tu gâche le brui de l'explosion


MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Lun 5 Jan - 11:52

Les deux parti de l'hybride c'étaient mis d’accord.
Ce conflit allait être intéressent.
Entre le combat lui même et les écaille et griffe qui vont tomber cette nuit pouvait être rentable .
Le dragon rouge lave  desida alors de rentrer en contacte avec la petite bleu elle paresser la plus calme .
Le forgeron ramassa la diligence , fit signe au loup de faire la même avec la carcasse de cerf .
le duo de quoidripéde  fit alors route vers les 4 autre reptille  .
Arrivez  a approximée du lieu de l'action il  voulait propose a la dragonne hors combat de manger avec lui et son loup mais ...


[hrp: message de Gheata Adaela]


Au vu qu'il ce retrouvait seul il dessida de monter son camp sur place il serait plus en sécurité avec favor pour luter fasse a ses mastodonte volant .
il Desida alors de reprendre sa forme bipède Mais cela mis quelque minute avent de reprendre une forme de nain .
Peutaitre qu'il ce calmeront quand il commencera a faire cuir son gibier

_________________
Pardonnez mes faute de suis atteint d'une dysorthographie

pour  le gn c'est par ici :
les régle  => R.U.S.E.G.N
les inscription => nos future héros
création des fiche  de  personnage => concours
Le sujet de suivie => fiche de suivie
fiche de perso (elle  est  pas encore entièrement fini ) =>
fiche  de perso actuel pour  le gn

forme dragon /dragonos:
 


Dernière édition par Haron le Lun 5 Jan - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Gheata

avatar

Masculin Nombre de messages : 71

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Lun 5 Jan - 17:09

Refoulant ses craintes, Gheata se laissa porter sur la surface du lac, le calme des environs l’apaisant et avec, ses peurs se dissipèrent. Même si elle se montrer un peu joueuse, la dragonne bleue espérait également que son compagnon de route n’avait pas remarqué son inquiétude. Elle n’avait nullement envie d’être assaillit de question, d’autant qu’il s’agirait de son passé qu’elle désirait laisser là où il était.

Elle esquissa un sourire quand elle sentit le dragon bleu approcher, sourire qui pour un dragon, consistait tout de même à dévoiler sensiblement une rangée de crocs acérés. Gheata se dit pour elle-même qu’il était temps qui daigne s’aventurer dans le lac.
Mais la curiosité de voir Adrammalech se mouvoir dans le lac disparut bien vite. Arraché à cet instant de tranquillité, le dragon couleur émeraude poussa un rugissement de colère qui s’enchaina aussitôt par un avertissement de son ami. Instinctivement, elle plongea dans les profondeurs du lac, pour se soustraire à une potentielle attaque, sans réaliser que le dragon colérique ne fit que passer au dessus d’elle sans lui porter le moindre coup.
Elle resta quelques instants cachée par la sombre masse de l’eau, se déplaçant en profondeur pour remonter à la surface beaucoup plus loin et ainsi surprendre son adversaire.  Seul sa tête traversa la surface, la dragonne méfiante, les sens en alertes, recherchait le dragon qui avait ainsi osé l’arracher à son moment de tranquillité. Elle le vit filer au loin, pourchassé par son ami bleu qui avait déjà mit beaucoup de distante entre lui et Gheata.

Hors d’elle, bouillonnant de colère, la dragonne s’élança rapidement hors de l’eau et d’un simple battement d’aile elle se hissait dans le ciel, projetant de millier de fine goutte d’eau qui sous la lumière pâle de la lune, l’entourait de faible scintillement. Se préparant au combat, elle fit appel à sa magie et lança une petite onde glacé autour d’elle en guise d’échauffement. Les fines gouttelettes gelèrent aussi top, pour se fondre à nouveau dans le lac.
Elle remarqua plus bas l’approche d’un autre dragon qui se dirigeait vers elle. Méfiante, elle dévia légèrement pour s’approcher et tourna autour, l’étudiant. La dragonne se demandait bien ce que celui là lui voulait. Etrange, elle avait cru sentir un nain tout à l’air et en regardant la créature elle avait encore ce même sentiment. Ce mystère attendrait, elle devait rejoindre Adrammalech. Comme l’inconnu ne fit aucun signe, elle reprit sa course se maudissant elle-même. Elle se jura qu’elle ferait davantage attention à l’avenir, un dragon qui arrive la surprendre et un autre sur lequel elle c’est trompé sur sa véritable nature, voila des erreurs qui pouvait lui couter chère, surtout ici.

Une fois à la hauteur d’Adrammalech, Gheata se plaça un peu en retrait, bénéficiant de la protection que pouvait lui apporter le dragon bleu. Elle remarqua également la présence d’une autre dragonne, qui semblait tout aussi remonté à l’égard du dragon aux écailles couleurs émeraude.
Gheata vient toucher l’esprit de son ami et faillit se retirer aussi sec tant celui-ci bouillonnait de rage tel un feu qui aurait tout dévasté sur sa route. Seule la certitude que cette colère avait pour origine une volonté farouche de la défendre elle fit qu’elle s’autorisa à poursuivre le contact. Elle lui parla sans cacher sa propre colère, désignant d’un rapide mouvement de tête le dragon qui avait essayé de l’aborder.

- Méfiance, j’ignore ce que nous veut celui là, mais j’ai un mauvais pressentiment. Et celle-ci, tu crois qu’on peut lui faire confiance ?

Elle parlait de l’autre dragonne qui rien qu’avec sa taille, se montrait intimidante. Gheata fut contente d’avoir Adrammalech à ses côtés, ravie de bénéficier de la protection d’un si puissant allié au milieu de cette altercation.
La dragonne bleue examina rapidement sa sœur d’écaille couleur de cuivre. Elle hésita à s’adresser à elle, puis jugeant qu’il était préférable de se faire une amie, après tout elle aussi harcelait le dragon émeraude, elle lui parlant sans la moindre haine.

- Sœur d’écaille, nous ne te voulons pas le moindre mal. Nous sommes ici, mon ami et moi pour comprendre les raisons qui motive ce dragon.

Puis elle jeta sur son opposant un regard glacial, à lui, elle ne daigna même pas lui adresser la moindre parole.
Revenir en haut Aller en bas



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 6 Jan - 15:19

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Les deux comparses na tardèrent pas à être rejoins, d'abord par la dragonne cuivré puis ensuite par les deux dragons aux écailles bleutés. Seul le dragon de lave ne sembla prendre part au conflit. Ce dernier n'était d'ailleurs pas seulement dragon puisque bien que cela passa inaperçu pour les trois créatures préte à en découdre, il venait de changer de forme. un nain venait donc d'apparaitre sur l'une des rives de ce petit lac. mais cela n'avait que peu d'importance pour le moment. la démone écouta attentivement les penées et les émotions que transmettaient les trois créatures à Mordred mais aussi entre eux.
Visiblement la dragonne cuivré était simplement en colère parce qu'elle venait d'être déranger. Le mâle, lui, était visiblement blessé dans son orgueil et se plaçait en dominateur pour protéger la plus petite. L'autre semblait simplement en colère qu'il ait osé passé si près d'elle mais elle cherchait également à mettre de son côté la cuivré. Nul doute que la plus dangereuse était donc celle qui était le plus en retrait, puisqu'elle cherchait la protection des autres et était visiblement parvenue à conquérir le plus massif. Mais cela n'importait pas grand chose pour le moment, il fallait trouver un moyen de les clamer. Bien entendu, le dragon d'émeraude n'aidait pas vraiment à ça. Les canines visibles, près à se défendre. Il commençait déjà à générer son acide car les quelques gouttes de salive qui s'échappait de sa gueule, était fumante au contact du sol et faisait fondre l'herbe.

Face à sa la démone n'avait plus vraiment le choix, elle allait devoir intervenir. Elle s'avança donc, se positionnant entre les quatres créatures malgré les émotions de Mordred qui voulait la voir se mettre en retrait. Elle avait les mains légèrement lever, signe qu'elle ne voulait de mal à personne. Elle parla alors à toutes les créatures pensantes présentes sans qu'un seul mot ne sorte de sa bouche:

* STOP ! Vous n'avez nul ennemi ici noble dragons et dragonnes, il n'y a aucune raison de se battre !*

Elle transmis en même temps des pensées apaisantes, des images d'un dragon survolant les Mont enneigées par une nuit sans nuage ou encore une dragon se reposant sous la douce chaleur d'un soleil de printemps, dans les contrées magiques. Cela ne dura quelques secondes, ce genre de vision était capable de figer totalement un esprit faible mais face à un dragon, eux-mêmes télépathe, elle ignorait si ça suffirait pour les clamer. Elle ne perdit donc pas de temps et reprit à voix haute cette fois, ne désirant pas continuer à envahir l'esprit des créatures contre leurs volontés.

- Mon maître a eut tord de réagir ainsi, mais il faut dire qu'il n'est pas habitué à rencontrer autant de membres de son espèce qui lui sont inconues. Certes sa réaction, dù à la surprise, était peut être un peu extrême, tout comme la votre je le crains. Il n'a attaqué personne, même si vous pensez le contraire grand dragon bleu.

Elle attendit leurs réponses, elle doutait que cela suffise à les convaincre tous d'un coup mais si ça pouvait mettre leurs envies de combattre de côté, ce serait déjà bien. Elle se tourna vers Mordred et ce dernier ce calma. Il resta tout de même sur ses gardes mais il est vrai que ce n'était pas en montrant les crocs qu'il allait réussir à les convaincre de ce que disait Sytry. Il ferma donc la gueule et se détendait un peu.
Revenir en haut Aller en bas



Taomi

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 6 Jan - 21:25

Message de Taomi, demi-dragonne.

Réunion Draconique au bord d'un lac... Tous étaient furieux, Les deux bleus, et Taomi. La dragonne cuivrée semblait être la seul hybride ici et ne voulait pas qu'on le sache. Elle avait envie d'être un dragon, de faire partie de cette noble race aux grandes ailes, l'arrivée de la petite dragonne bleue l'avait impressionnée, elle la trouvait magnifique et pleine de grâce, et son pouvoir était magnifique aussi. En regardant ces trois êtres écailleux, Taomi se sentit de moins en moins humaine et bien plus dragonne. Elle recula un peut tout de même face aux deux bleus, ne voulant pas avoir trois dragons sur le dos mais la plus petite des deux vint la rassurer. Le nom qu'elle lui avait donné fit tressaillir Taomi, « sœur d'écailles » elle sentit son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine draconique, jamais encore un dragon ne l'avait appelé ainsi. Il faut dire que jamais un dragon ne lui avait parlé. Depuis qu'elle savait qu'elle était hybride, elle les avait soigneusement évité de peur de mourir calcinée. Elle repris vite le fil de ses émotions s'abaissant légèrement face à la dragonne bleue en signe de respect.

« mes attentions envers vous sont des plus pacifiques, je ne saurais vous faire du mal cependant, ce dragon vert à grandement troublé ma tranquillité je ne serais même pas sortis de mon trous si celui-ci n'avait pas hurlé. »

Elle se redressa aussitôt, toujours aussi heureuse d'avoir été appelée « sœur » bien-sur, cette joie ne suffisait pas à lui faire oublier sa mauvaise humeur, elle grogna à nouveau en direction du grand vert qui, semblait muet comme une carpe. La dragonne trouvait que le vert faisait preuve d'un manque de courage totale. Il avait certes l'air de vouloir se battre, mais restait en retrais refusant de parler. C'est la démone à ses pattes qui pris la parole, elle osa en plus donner un ordre à Taomi, du moins, Taomi pris son « stop » pour un ordre. La dragonne attrapa la démone dans sa grosse patte avant de l'approcher de sa gueule

« ton maître n'a pas le courage de parler lui même ? Tu dis qu'il n'a attaqué personne et qu'il est là en paix mais il a troublé la mienne et celle de ses deux confrères »

Sur ses mots, Taomi lâcha la démone dans l'eau, d'assez bas pour ne pas la blesser non plus, elle ne voulait pas lui faire de mal mais régler ses comptes avec le dragons vert maintenant calmé en face d'elle. Pour toute réponse au dragon, elle grogna également montrant elle aussi ses crocs et faisant siffler ses naseaux fumant. Tous les muscles de la dragonne se bandaient un à un, ses écailles étaient hérissées et ses pattes s'enfonçaient dans le sol. La dragonne était certes très fine mais l'on remarquais très nettement qu'elle était faite pour le combat aérien et qu'elle pouvait être une adversaire redoutable, bien que le dragon acide vert semblait lui aussi être une bête extrêmement dangereuse.

« Je ne suis pas là pour me battre, mais si tu ne nous fait pas d'excuses sincères, je pense que je pourrais changer d'avis ! Si tu n'a pas rencontré de dragons depuis longtemps alors tu dois avoir oublié quelques petites règles »

Un dragon était la dernière chose que Taomi voulait combattre, au contraire, elle voulait renouer avec eux, retrouver ses racines et savoir enfin qui elle était réellement.
Revenir en haut Aller en bas



Adrammalech

Smaug de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Style de combat : Détruiiiiiiiire

Haut-fait : Apôtre Légendaire

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 6 Jan - 22:17

La colère et la haine qu'Adrammalech pouvait éprouver pourrait être mesurée avec des paliers. C'était un crescendo bouillonnant et dangereux, qui le secouait tout entier, risquant d'éclater à tout instant, déchaînant violence et déraison. A vrai dire, le grand dragon avait un caractère impulsif et bouillonnant, pour un être à sang-froid. Heureusement, il n'était pas encore au seuil de la haine dévorante lorsqu'il sentit que Gheata entrait en contact avec lui. Il desserra d'un cran, afin de l'écouter avec raison. Le ton de sa voix était en adéquation avec son humeur, ce qui ne choqua pas vraiment Adrammalech. La colère, il en connaissait un rayon. Elle se demandait si l'on pouvait faire confiance à la cuivrée. Faisant glisser son regard de son opposant à l'autre femelle, il entendit des paroles se répercuter brusquement dans sa tête, venant de nulle part!

Penchant son regard de nouveau vers le mâle vert, il put voir une autre silhouette, beaucoup plus petite, se découper en avant-plan du cracheur d'acide. A en juger par son apparence, c'était une démone. Le borgne en avait déjà rencontré une en haute montagne, lorsqu'il s'était mis à brûler un groupe d'humains se rendant sur les terres draconiques. Elle parlait de calme, de sérénité, tout en diffusant des images de dragons placides dans son esprit. Il se doutait qu'elle devait faire de même avec les autres, sa voix lancinante et douce se faisant l'apôtre de la paix. Mais cela ne fit pas grand effet à Adrammalech. Peu de personnes en ce monde étaient capables d'apaiser sa colère. L'une d'entre elles était loin à l'heure qu'il était, et l'autre était derrière son aile. Aussi, il ne fit que renâcler au monologue creux de la démone.

Soudain, la cuivrée fit une action à laquelle le bleu nuit ne s'attendait pas. Il la vit attraper la créature bavarde avec sa patte, la portant à sa gueule. Le grand mâle crut qu'elle allait la manger toute crue, jusqu'à ce qu'elle décide de la balancer dans le lac, émettant un bruit de plongeon qui tranchait avec la situation tendue du moment. Après cela, elle sembla se retourner vers le cracheur d'acide, grognant et montrant ses crocs. Adrammalech se mit à glousser un peu, sa tension baissant un peu avec sa colère. Puis, il tourna la tête vers Gheata et lui dit avec un sourire:

"Elle a l'air raisonnable, je trouve."

Enfin, son unique œil se posa de nouveau sur le mâle aux écailles vert émeraude, et il se fit de nouveau incisif.

"Assez laissé parler ta démone de compagnie. Conduis-toi comme le noble dragon que tu pourrais être, et présente tes excuses à mon amie, tout de suite!"

_________________
The Vicious Flames

Revenir en haut Aller en bas



Haron

Grand maître forgeron nain ingénieur artificier
avatar

Masculin Nombre de messages : 212
Style de combat : meur en silence tu gâche le brui de l'explosion


MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 6 Jan - 23:30

Le vieux  dragon de lave avait fini de reprendre sa forme naine et  de maître son armure ,du moins juste le bas  

Le nain vetu du pantalon en bleu foncée au nervure rouge , de la chaîne noir vitreux  enrouler sur  son bras droit  .
comansait faire cuire son cerf   et a monter le camp .
Favore  la  hache  d'acier stellaire , noir mat avec des reflet brillain ,   gravée et incruster de piére presieuse  pour représentai un dragon  poser  a coter de  lui  .
Hurla pour ce faire entendre  par les  dragon sur l'autre rive  sans étre agressif .

"Hé!!  Au lieux de vous battre sa vous dit pas de vous poser  autour d'un feu ,de manger un bout et boire une chopine??"  

Sans vraiment attendre de réponse il reprit sa cuisine tranquillement comme si de rien été .  
Mais il verifi tout de même  que la sécurité du canon de favore soit bien  retirer  on n'est jamais troo prudent  avec un dragon.

_________________
Pardonnez mes faute de suis atteint d'une dysorthographie

pour  le gn c'est par ici :
les régle  => R.U.S.E.G.N
les inscription => nos future héros
création des fiche  de  personnage => concours
Le sujet de suivie => fiche de suivie
fiche de perso (elle  est  pas encore entièrement fini ) =>
fiche  de perso actuel pour  le gn

forme dragon /dragonos:
 
Revenir en haut Aller en bas



Gheata

avatar

Masculin Nombre de messages : 71

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 8 Jan - 1:13

Quand l’esprit de la dragonne fut assaillit d’image de membre de son peuple dans divers contextes invitant au calme, Gheata eu un mouvement de recule. Sa première préoccupation fut d’identifier l’origine des visions et elle comprit en l’espace d’un instant que c’était la démone qui s’interposait entre elle et le dragon émeraude qui en était à l’origine.
Elle nous prend pourquoi, de stupide bête sauvage ? Voila la question qui germa dans l’esprit de la dragonne aux écailles bleutées. Oser croire que de si simple vision aurait suffit à la manipuler était insultant et ne fit que raviver la colère de l’intéressé.  Elle et ses congénères n’étaient pas de simple bête sauvage idiote comme les centaines qui parcouraient ses montagnes.

Gheata se serait bien offert le plaisir de remettre la créature à sa place. Mais la petite intervention de la dragonne cuivrée donna un petit aspect comique à la scène. Les actes et les paroles de cette dragonne avaient de quoi être rassurants et elle se montrait disposé à leurs venir en aide.
Gheata fixa un long moment Adrammalech, le gloussement et le grand sourire de celui-ci après examen de la dragonne couleur cuivre agaça un peu la dragonne bleue. Elle était raisonnable, raisonnable. Instinctivement, elle donna un petit coup de queue contre le flanc du dragon bleu. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle fit ça, elle c’était laissée guidée par une intuition, comme si elle voulait recentrer l’attention Adrammalech sur elle. Décidément, elle ne pouvait nier qu’elle appréciait sa protection.

- Raisonnable dis-tu ? Je pense qu’elle est sincère oui. Mais tu as sans doute remarqué que son odeur comme celle de l’autre dragon est différente des nôtres.

Gheata venait de saisir leur seconde nature, des êtres mi-humains, mi-dragons. Bien que cela ne lui posait pas le moindre souci, elle se doutait qu’il en serait autrement pour son ami. Cependant s’il venait à se prendre à la dragonne, elle s’interposerait pour la protéger de la colère du dragon bleu.
Elle contourna lentement Adrammalech, marchant avec une lenteur calculée. Elle effleura doucement au passage du bout d’une aile son ami, puis elle vient se poser face à son opposant. Maintenant qu’elle c’était assuré d’être couvert par des alliés, elle voulait tenir tête au dragon émeraude. Et se sentant désormais dans une certaine sécurité, son attitude exprimait fierté et assurance.

Et puis l’autre dragon vient s’interposer dans le conflit, il avait également prit l’apparence d’un nain, ainsi le mystère l’entourant venait de disparaître. Gheata fut particulièrement agacée par sa remarque et décida de l’ignorer. Elle rapporta toute son attention sur son adversaire, dévoilant ses crocs nacrés, et elle s’adressa à lui.

- Ton larbin affirme que tu ne recherche point le conflit, pourtant c’est bien toi qui est venu me provoquer alors que nous ne montrions nuls signes d’agressivité. Il serait grand tant d’expliquer tes intentions et qu’elle soit convaincante.
Revenir en haut Aller en bas



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 8 Jan - 10:40

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Sytry ne s'attendait à tant d'impolitesse venant de la part d'une dragonne, surtout d'une dragonne qui était de la même nature que Mordred, à savoir en partie humaine. Elle ne lutta pas lorsque cette hybride cuivré s'empara d'elle, elle voulait voir si elle avait totalement perdu la raison ou non. Elle envoya des pensées rassurantes à l'Intendant, ne désirant pas que ce dernier réagisse à ce qui était en train de se dérouler. Elle sourit d'un air compréhensif à la dragonne qui avait la possibilité de la briser en deux mais la démone apprécia beaucoup moins la suite. Cependant, un détail devait avoir échapper aux dragons, n'importe quel démon posséde des ailes et est capable de s'en servir. Elle les déploya donc et stoppa sa chute juste assez pour poser ses bien sur l'eau, comme si elle avait la faculter de marcher sur le liquide. Elle soupira profondément alors que les trois dragons semblaient la prendre pour une sorte d'esclaves et se montraient de plus en plus hostile.

Mordred lui eut un mouvement de recul assaillit qu'il était par les pensées et impressions de ses congénères. Il détestait cette position, incapble de leur répondre alors que tout aurait pu s'arranger. Il se mit donc en position défensive, observant tour à tour les trois opposants, se demandant lequel approcherait en premier.

La démone allait une nouvelle fois intervenir mais sa douceur serait cette fois beaucoup plus vague, ils demandaient des excuses en adoptant un comportement égal à celui qu'ils reprochaient. Elle s'avança donc, utilisant ses ailes pour continuer à faire semblant de marcher sur l'eau. Ses yeux devinrent légèrement ternes quand elle s'exprima de nouveau à travers l'esprit des trois dragons.

*Il n'y a nul exclave ici, à part peut être vous trois prisonnier de votre orgueil. Vous désirez qu'il s'excuse mais vous vous comportez encore plus mal qu'il ne l'a fait.*

Sa voix résonnait comme un profond écho et se trouvait empli de peine et de souffrance, comme si ce qu'elle voyait l'attristait énormément. Elle poursuivit, ne regardant aucun des trois dragon en particulier, alors qu'elle atteignait la rive. Ses ailes cessèrent donc leurs activités et elle continua à avancer, ses yeux devenant un peu plus sombre à chaque pas.

*S'il ne vous réponds pas, c'est simplement parce qu'il ne le peut pas et non parce qu'il ne vous trouve pas digne de l'écouter. Quand à ses manières... un fin sourire apparut sur son visage avant qu'elle ne poursuive: disons que le clan Longrung, n'est pas connue pour faire preuve de tact.

Elle ajouta la vision d'un dragon massif, Ifrit Longrung, dévorant un autre dragon car ce dernier avait osé le contredire. Elle espèra qu'ils étaient au moins au courant des clans présent dans la région, sinon le nom ne leur dirai sans doute rien. Elle passa entre les immenses créatures pour rejoindre Mordred, se méfiant tout de même des réactions qu'ils pourrait avoir. Elle n'allait pas se laisser prendre deux fois, s'il le fallait elle utiliserait ses dons pour leur faire du mal. Elle n'était pas du tout adepte de ce genre de cas, mais là elle n'allait pas se faire prier si c'était pour protéger l'Intendant. Elle passa de vant la dragonne bleuté, lui tournant totalement le dos pour finir par rejoindre la créature d'émeraude.
Revenir en haut Aller en bas



Taomi

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Mar 20 Jan - 8:43

Message de Taomi, demi-dragonne.

La dragonne avait omis une petite chose, les démons, du moins la plupart d'entre eux, savent voler. Mais cela n'était pas le plus important, Taomi ne voulait pas la blesser, juste l'éloigner. Elle ne voulais pas parler par le biais d'une Démone à trois yeux mais de vive voix avec le dragon concerné. D'ailleur, les deux autres dragons présents voulaient la même chose, mais cette tête de mule de démone ne voulait pas le comprendre. La chose était peut être plus sage, à bien y réfléchir, elle semblait être la plus sage des deux. Et puis, à en croire ses dires, il ne pouvait pas parler, quel idiot ! Mais comment croire un démon ? Ne sont-ils pas menteur, manipulateur et mauvais ? Pourquoi un dragon accompagnait-il d'une sale bête ?  
Tout en continuant de parlementer, la démone voulut leur apprendre que le clan du dragon vert n'avait jamais fait preuve de tacts, les images qu'elle leur montra par la suite choquèrent profondément Taomi. Elle recula de plusieurs pas en grognant puis se calma immédiatement, comment osait-elle montrer ça ? Elle qui n'avait surement pas la moindre idée de ce que cela pouvait signifier puisque pour les démons, la vie n'avait pas vraiment d'importance, ils tuaient leur frère sans le moindre problèmes et prenaient même plaisir à le faire. Taomi secoua la tête pour y chasser les images, y devenant totalement imperméable, elle grogna de plus en plus fort avant de finir par lâcher un hurlement.

« SUFFIT !! »

Elle secoua à nouveau la tête

« suffit vile créature ! Qui es tu pour oser nous montrer de tels images afin de nous donner une leçon de savoir vivre? Toi qui viens d'un peuple qui passe son temps à s’entre-tuer ! »

Les deux autres dragons semblaient parler entre eux, la cuivrée n'aimait pas vraiment ça, elle craignait que sa double nature ne soit découverte et ne le voulait pas. Elle voulait faire partit des dragons, oublier ces sales humains et juste être tranquille et heureuse.
La démone avait rejoint le dragon vert et une autre créature que Taomi n'avait pas vu se tenait non   loin de là. En réalité, il avait été là depuis le début, mais elle l'avait oublié suite à sa rage. Il semblait pacifique, proposant même de calmer la crise autour d'un feu et d'un bon repas et de la boisson. Les « chopines » comme il les appelaient n’intéressaient pas vraiment les dragons, du moins, elle n’intéressaient pas Taomi, pour ce qui était de la nourriture, cela avait pour effet de faire de suite tourner la tête à la dragonne. Son regard brûlant se posai sur le nain d'un air intéressé. Ses nasaux fumants montraient qu'elle n'était pas encore tout à fait calmée mais qu'elle était sur la bonne voie elle se baissa à sa hauteur et passa sa langue fourchue sur ses babines fumantes.

« de la nourriture tu dis ? Et qu'as tu à proposer à 4 créatures aussi imposantes ? Tu peux avoir le même estomac que nous, alors, penses-tu avoir de quoi tous nous nourrir ? »

En parlant d'estomac elle faisait bien sur référence à la forme dragon du nain, elle avait bien deviné qu'il était la créature qu'elle avait aperçut un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas



Adrammalech

Smaug de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Style de combat : Détruiiiiiiiire

Haut-fait : Apôtre Légendaire

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 22 Jan - 15:50

Lorsque Gheata le tapa du bout de la queue, il la regarda, un peu perplexe. Non pas que cela ait été désagréable, mais il ne s'était pas attendu à ce qu'elle fasse une chose pareille. C'était... sans raison. Ne sachant pas trop comment réagir, il lui sourit, avant de regarder en direction du lac, où la démone semblait s'être rattrapée avant la trempette. C'était prévisible, avec une créature possédant une paire d'ailes. Et alors qu'elle semblait marcher sur l'eau, elle recommença à parler aux dragons.

Adrammalech écouta les paroles de la démone. Alors comme ça le dragon d'émeraude en face de lui ne savait point s'exprimer? Quel genre de dragon était-il donc? A y réfléchir, le grand bleu nuit avait réalisé qu'il avait une odeur particulière. Peut être un autre type de drake? Quoi qu'il en soit, il trouvait les réactions tout à fait appropriées à la situation, au contraire de son interlocutrice. S'il y avait une personne ici qui s'était mal comportée, c'était bien le cracheur d'acide. Les termes de la créature étaient donc totalement erronés. Un Nain sembla parler dans toute cette agitation, seul et calme de l'autre côté de la rive. Tournant la tête vers lui, il trouva curieux sa proposition. Mais de quoi donc se mêlait-il? Il n'était sûrement pas l'heure de manger ou de boire de cette bière dont les bipèdes semblaient faire très grand cas. Et d'ailleurs, c'était une affaire à régler entre dragons, pas autour d'un feu en train de manger et boire au côté d'un N'inconnu. Aussi, il lui dit d'une voix tranchante:

"Cette affaire ne vous concerne en rien, Nain. Nous allons régler ce conflit entre dragons, et sans avoir besoin de boire ou manger de vos vivres."

Soudain, alors qu'il parlait, il vit des images étranges s'introduire dans son esprit. Sa provenance était sans aucun doute la démone, mais ce fut le contenu qui intrigua Adrammalech, et provoqua en lui une montée d'adrénaline. La bataille, le sang, la mort. Deux dragons, un vainqueur et un vaincu. Une pensée familière, qui réveilla les sens les plus profonds du drake, et ses souvenirs les plus mémorables et parfois tragiques. Mais passé ce voyage dans les tréfonds de son âme, l'immense borgne fut choqué par un détail monumental; c'était un dragon qui en tuait en autre, mais ce n'était pas dans une arène! Il l'avait tué de son plein-gré. Adrammalech avait reconnu en ce vieux dragon en dévorant un autre l'étoffe d'un guerrier. Il avait plutôt l’œil pour ça, et ironiquement plus qu'un seul à force d'être resté au contact de cette violence. Une violence non naturelle. Les dragons n'étaient pas comme les Humains!

Ce qu'il venait de voir l'avait tellement répugné qu'il en affichait une mine à la fois dégoûtée et coléreuse. Ce n'était sûrement pas là l'image qu'il aurait fallu lui montrer. Ses plus profondes convictions, qui l'avaient guidé durant ses temps de malheur, venaient d'en être ébranlées. Alors, avec véhémence, il lâcha, comme s'il ne pouvait plus le retenir, des mots de haine et de colère, son feu intérieur grandissant sans cesse.

"Quel genre de dragon en tue un autre?! C'est un crime odieux et répugnant! Et il le mange, qui plus est! Cannibale! Meurtrier! Erreur de la nature! Quel est donc ce clan Longrung qui semble bafouer les principes moraux les plus élémentaires? Quel genre de dépravés composent cette abomination?! En fait-il partie?!"

La vision d'Adrammalech devenait rouge. C'en était de trop. Son feu intérieur bouillonnait, et son œil jaune semblait briller de plus belle, mais d'une lueur qui n'annonçait rien de bon.

_________________
The Vicious Flames

Revenir en haut Aller en bas



Haron

Grand maître forgeron nain ingénieur artificier
avatar

Masculin Nombre de messages : 212
Style de combat : meur en silence tu gâche le brui de l'explosion


MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Sam 31 Jan - 22:27

[ hrp suis  encore malade d'out  le retard  de ma  réponce   et le  peut  de contenu
Dragonos Gilak Whuraim Baziasim : du nain rolistique litéralemant   " Dragonos la flamme qui coupe au  fer égorgeur   roi des enclume  flamboyante
Le grimor de chanson pourrit  est  dans mes arme cado de  meje tout puissan!! :)   ]

Le vieux nain regarda droit dans l'oeil le dragon au sombre écaille .
Le regar du  nain était clairement pas celui d'un bipède de cette origine  ; des écaille étai encore visible au tour de ses yeux .
C'est dernier arborait encore la couleur  jaune oranger  fendu typique  au dragon.  
Le forgeron  répliqua sur le même ton que son  interlocuteur répetilin  tout en maitent le cerf a  rôtir  sur  sa broche  pour évité que le colosse a écaille le prend pour un agression .

" La vous vous tromper  je suis prés  a mètre ma main a couper que ce frère au écaille verte est un hybride .
ou comme me mois un dragon qui a fais le chois de vivre en  symbiose complète avec les  bipède .
Je suis  sur  que la rare créature autre que enki et le roti qui n'on pas de sang de dragon c'est cette démone . "


sur  cette dernière phrase il pointa de la fourchette de cuisine  le loup; le cerf  puis la démone

"  et c'est pas nain   !  c'est "Dragonos feu d'acier"  pour la majorité ou "Dragonos Gilak Whuraim Baziasim" pour les cultiver  ou encore pour les inculte "le roi des forge rouge " .En plus méme  pour  nous on réfléchi meiux l'éstomac plein .  
Et mademoiselle la cuivret ..."


lâcha t'il  sur un ton amical et ce tut  une seconde  pour observer la réaction de taomi ( au cas ou il ce serait trompé de sexe )

"D’après plusieurs érudit les dragons  dans la majorité on la possibilité de changer de forme sinon comment on aurait des demi dragon ?
Si il y en a parmi vous qui ne peuvent pas ce lac a des poisson très goutu et en nombre .
Mais si vous  voulez vous taper dessus un peut plus loin sa serait mieux ce lac et très beaux même  pour un dragon comme moi qui préfère  la lave .
Sinon viender donc  miam quand  l'appétit va tout va !   "


Il fit un peut tourner le gibier  puis  ce rassi fit apparaître un gros grimoire fortifier dans sa main ; il l'ouvrit .
Et il  commença a  chantonner a cette  distance un oreille  "normal"   entendait rien  

"Ahh...  "La cervoise d'Haron !"  
Quand l'appétit va, tout va !
Quand l'appétit va, tout va !
Vidons les futailles, à nous la ripaille Quand l'appétit va, tout va !  
Quand l'appétit va, tout va !
Quand l'appétit va, tout va !
Vive les quenottes, qui croquent et qui grignotent Quand l'appétit va, tout va !

...:
 
"

_________________
Pardonnez mes faute de suis atteint d'une dysorthographie

pour  le gn c'est par ici :
les régle  => R.U.S.E.G.N
les inscription => nos future héros
création des fiche  de  personnage => concours
Le sujet de suivie => fiche de suivie
fiche de perso (elle  est  pas encore entièrement fini ) =>
fiche  de perso actuel pour  le gn

forme dragon /dragonos:
 
Revenir en haut Aller en bas



Gheata

avatar

Masculin Nombre de messages : 71

MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Dim 1 Fév - 13:33

La dracène bleue observait avec attention les différents protagonistes de la confrontation, et elle n’aimait guère l’évolution de celle-ci. La confrontation semblait de plus en plus inévitable et la dragonne n’avait guère envie de se battre, elle était revenue sur les terres de son peuple pour y trouver calme et tranquillité, et non violence et combat.
Il est vrai qu’elle avait cherché la confrontation, bien décidée à remettre le dragon à sa place. Sans doute qu’elle et Adrammalech étaient aller trop loin, avaient repoussée le dragon émeraude trop loin dans ses retranchements pour ne laisser aucune autre issu à cette conversation hostile.

Pourtant, le démon qui se chargeait de communiquer pour lui plaidait fort mal sa cause. Elle qui défendait depuis le début la paix entre tous, voila qu’elle envoyait mentalement des images d’un clan de dragon fort agressif pour les intimider. Gheata connaissait ce clan, quand elle faisait encore parti du clan Adaela. Elle avait été confronté à ce groupe de dragon, réputé pour leurs agressivité, mais son clan à elle avait su sortir victorieux lors des confrontations. Malgré tout, la violence des images qu’elles recevaient la troubla et par reflexe, elle se retira pour protéger son esprit.
Mais sans perdre confiance, elle fit face. Les images avaient mit Adrammalech hors de lui et Gheata se doutait bien qu’il lui serait particulièrement difficile de le calmer si elle voulait éviter d’en venir aux griffes et aux crocs. Elle répondit sèchement.

- Toi qui défends la paix entre tous, c’est avec des menaces que tu espères nous convaincre ? La rage de mon ami n’en est que plus grande. Si éviter le conflit te tiens tant à cœur, choisie mieux tes mots. Car toi et ce dragon, vous êtes bien loin de vous montrer digne de confiance. Si c’est qu’une question de territoire…

Que la dragonne cuivrée s’écarte du conflit ne rassura pas Gheata, au contraire, elle espérait que son aide suffirait à intimider le dragon et ses acolytes pour éviter tout combat. Elle resta tendue, les sens en alerte, se préparant à chaque instant à se défendre si l’un des deux autres dragons engageait les hostilités.
Entendre le dragon nain à côté se lancer dans une chanson ne fit qu’exaspérer la dracène, comment était-il capable de prendre du bon temps, de manger et chanter alors que non loin des dragons pouvaient potentiellement entrer dans une rage meurtrier. Car d’ordinaire, les créatures avec une once d’intelligence se mettaient à bonne distance de ce genre de conflit pour éviter d’y passer par accident.
Revenir en haut Aller en bas



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   Jeu 5 Fév - 10:34

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Les choses devenaient de plus en plus chaotique ici. la cuivré sembla s'énerver puis finalement fut totale absorbé par l'idée de manger quelque chose. Cela prouvait que ces convictions étaient très faible ou alors que l'appel de son estomac pouvait rendre n'importe qu'elle situation obsoléte. Une dengereuse faiblesse, facile à utiliser pour une télépathe. En tant qu'hybride elle serait en plus famillière à des formes de nourriture plus délicate que les autres dragons, et ça la démone en avait en stock. Le drago-nain semblait être la créature la plus censé autour de ce lac. Il semblait se moquer totalement de ce qui était arrivé et proposait une petit collation à tout le monde. Le dragon d'émeraude était fort tenté d'accepter cet offre mais il ne pouvait pas laisser Sytry toute seule alors qu'elle le défendait. Il observa donc d'un air las les deux bleutés, certes la démone lui faisait un résumé de ce qu'ils disaient mais étant incapable de répondre, il trouvait le temps très long. Il hésita à reprendre forme humaine mais dans ce cas il aurait été une cible faicle en cas de conflit.

Les deux dragons bleu semblaient ne pas vraiment apprécié les images qu'ils avaient vue. Cela semblait même faire rompre les barrières du mâle. Certes il n'avait pas l'air d'être quelqu'un de très calme et patient de base. Pourtant les images qu'ils avaient re4u était bien loin d'être les pires, et elle étaitent très commune dans la région. Soit ils venaient d'un clan qui vivait d'amour et d'eau fraiche soit ils n'étaient pas revenue ici depuis bien longtemps. La démone ricana aux insultes de la cuivré. Elle répondit donc très honnêtement:

- Toi qui est considéré comme une abomination, tu oses porter un jugement sur un peuple qui t'est inconnue ? C'est ta jeunesse qui parle et non tes connaissances. Tu ne sais rien des démons !

La démone perdait tout patience avec les tête de mules qui se trouvait face à elle, puis l'utilisation de ses pouvoirs, sur ses êtres qui résistaient de plus en plus, étaient en train de la fatigué trop vite à son gout. Il fallait que tout cela cesse rapidement. Elle enchaina donc en répondant aux deux autres, elle donna d'autres images de sévices bien pire que les dragons s'infligeaient entre eux.

- Vous êtes bien ignorant de ce qu'il se passe sur ces terres. Ifrit Longrung est celui qui est le plus connue pour sa cruauté et son impatience, mais il y a peu de dragon qui corresponde à votre vision idyllique.

Sytry posa un genou à terre. Sa tête commençait à lui provoquer de grande douleurs. Elle ne tiendrait pas longtemps ainsi mais elle voulait faire comprendre aux autres ce qui se passait vraiment plus hauts dans les montagnes. La cruauté envers ses  propres congénères n'étaient pas typiquement humain, tous les peuples en étaient capables. Chez les dragons c'étaient simplement plus imprétionnant.

De ce côté Mordred commençait à s'ennuyer ferme et le sommeil le gagner peu à peu. Il bailla profondément, secouant la tête pour rester éveillé. Il se trouvait à mille lieu de cette conversation. Bientôt, il finirait par se coucher sur le sol pour piquer un petit somme.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un dragon au clair de lune (Mordred Ophibias - Taomi - Adrammalech - Haron - Gheata )
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-