Partagez | 
 

 Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Mer 24 Déc - 15:35

Je souris en sentant sa main contre la mienne, c'était vraiment agréable, sa main chaude contre la mienne, sa voix douce, j'en oubliais presque ma blessure. Puis il se releva et son regard changea, devenant froid, je secoua la tête, il n'avait pas à être désoler pour mon enfance, ce passé faisait parti de moi, c'est tous, personne ne pouvait le changer et c'est ce passé qui m'avait forgé, si je n'avais pas vécu tous ça je me serais sans doute évanouie en voyant le sang ou même à cause de la douleur. Ce qui, en y repensant était  une réaction que toute femme normal aurait eu, mince, faut dire que la vue du sang est assez quotidienne pour moi.

Je le regarda se détourner et j'eus un léger pincement au coeur, ce qui me paru étrange d'ailleurs, pourquoi j'avais envie qu'il reste prés de moi tandis que la fameuse Enhora s'approchait, je secoua doucement la tête et regarda la demoiselle. Je la regarda enfiler ses gants et me retint de lever les yeux au ciel, non mais elle me prennait pour qui, j'étais au courant que ça aller piquer, réflexions faites je doute qu'elle soit au courant, je me contenta donc de hocher la tête.

-Oui, je sais...

Et non je risquais pas de bouger, j'aurais déjà enlever le métal et pris du fil et une aiguille pour me recoudre si l'intendant n'avait pas été si paniqué, mais bon, j'allais pas refuser ses soins. Je la regarda faire et émis un court gémissement sous la douleur, j'inspirai profondément en la laissant guider ma main sur le tissu qu'elle presser contre la plaie et appuya dessus. La douleur étant supportable, mon visage reprit naturellement un air calme comme si rien ne c'était passé. Je la laissa me guider en regardant l'intendant et les deux gardes, il devait sans doute leurs expliquer ce qui s'était passé. Une fois dans la chambre je regarda autour de moi, venant à penser que j'aurais préféré me retrouver ici pour d'autre raison que la blessure, j'en rougis un peu et me ressaisi, la douleur avait effacer toute trace d'alcool dans mon esprit, enfin, m'avait ramener à la réalité.Vérifiant que la porte était fermé, je fis glisser mes manche sur mes épaules pour extraire mes bras du tissu sans trop faire de geste brusque, prenant garde à garder le tissu contre la plaie, puis je fis glisser mon haut jusque sur mes hanches, dénudant ainsi le haut de mon corps pour facilité la tache à la guérisseuse, néanmoins je cacha ma poitrine avec un bras et ma main.
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 15:03

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Alors que les deux femmes s'isolaient, l'Intendant se dirigea vers la sortie de la pièce avec les deux gardes et celui qu'il avait nommé Deus. Ils sortirent et il leur expliqua enfin ce qui venait de se produire. Il le dit d'un air totalement détaché comme s'il pensait à autre chose. Ce qui était le cas bien entendu, toute ses pensées étaient uniquement diriger vers la couturière qui venait de se blesser par sa faute.

- Pas d'inquiètude, j'ai voulu tester la résistance de cette armure, hélas un éclat a ricoché pour se planter dans l'abdomen de la demoiselle. La faute est sur moi.


Il se tourna lentement, un peu trop lentement qu'à son habitude d'ailleurs, vers l'homme qui avait la faculté de se téléporter. Il parla de nouveau d'un air absent.

- Merci Deus, pourras-tu raccompagner Enhora quand elle aura fini ?

L'homme hocha la tête, signifiant qu'il était d'accord. Mordred les laissa alors, retournant dans son burreau d'une démarche très lasse comme s'il était épuisé ou usé. Les trois personnes le regardèrent inquiet mais ne voulant pas troubler l'hybride, ils ne dirent mot et fermèrent derrière lui. Il se dirigea vers la cheminée et prit place dans un fauteuil. Il se servit un verre totalement plein et commença à le vider, gorgée par gorgée.


Pendant ce temps, dans la pièce d'à côté, Enhora prépare un cataplame sur une bande pendant que la courière retire lentement et sans geste brusque le haut de sa robe. Elle humidifia un tissue et nettoya la plaie du mieux qu'elle pouvait. Ensuite elle apposa la bande sur l'entaille et fit le tour de la jeune femme deux fois afin d'être sur que le cataplame en dessous tiendrait. Elle regarda si tout allait bien puis prit enfin la parole:

- Ce n'était pas grand chose, pas besoin de coudre. Le cataplasme que j'ai appliqué fera cicatriser correctement la plaie et ne laissait prsque aucune trace.

Elle sourit à la jeune femme puis commença à ranger ses affaires. Elle s'arrâta un instant et plongea son regard dans ceux de la couturière.

- Je ne sais pas qui vous êtes, mais faites attention. Les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent ici. Il serait triste qu'un confrère est à faire votre autopsie.

Elle avait dit cela d'un neutre, ainsi ses mots pouvaient autant être une mise en garde des dangers de la cour, qu'une menace si elle faisait un pas de travers. La demi-elfe fini de ranger ses affaires et sortit de la pièce sans adresser une seul autre parole ni à Elyndrael, ni à Mordred dans la pièce suivante.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 15:42

Je me laissa faire sans dire un mot, je n'émis aucun bruit quand elle nettoya ma plaie, pas plus que lorsqu'elle appliqua les bandes autour de moi, je me contentais de cacher ma poitrine en rougissant un peu. Je ne m'étais jamais montrée à personne de ce fait j'étais gênée, mais je voyais bien que la jeune femme qui s'occuper de moi, s'en moquait totalement, ce qui me rassura. Je hocha simplement la tête en l'entendant dire que le cataplasme ne laisserait presque pas de trace, ce serait bien la seul plaie à ne pas laisser de trace sur mon corps, car malheureusement, plusieurs cicatrices se balader sur mon ventre et mes cotés, triste marque d'un passé douloureux et parfois sanglant.

Je la regarda ranger ses affaires et ne montra aucune émotion quand elle me dit de faire attention à se qui se trouvait ici, qu'il serait triste de me voir sur une table d'autopsie, cela me faisait rire intérieurement, j'avais survécu à la rue, pensait elle que je me retrouverais si facilement sur une table d'autopsie, elle serait surprise de mes activités secrète. Je hocha donc simplement la tête, sans lui jeter un regard quand elle sorti, je resta un moment à moitié nu, sans me soucier que la porte était ouverte, cachant toujours ma poitrine de mes mains. En y repensant ses mots étaient remplit de mystère, qu'avait elle voulut dire par "les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent", c'était intriguant, mise en garde ou danger, je l'ignorais, mais elle ne savait pas que cela s'appliquait aussi à moi. En soupirant je remis le haut de ma robe, mon regard se baladant dans la chambre de l'intendant, Mordred, il avait l'air si paniqué, je devrais mieux allait le rassurer. Tournant les talon je retourna dans le bureau et je le vis assis dans un fauteuil prés de la cheminé, un verre à la main, il buvait, je m'approcha lentement de lui et m'assis à genou devant lui, le bas de ma robe en corole autour de moi. Toujours sur les genoux je me redressa pour poser une main sur sa joue, la caressant doucement.


-Tous va bien Sir, votre guérisseuse a dit que ce n'était pas grand chose...   
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 16:22

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Mordred ne semblait plus présent, ses yeux immobile qui observait les flammes. Le feu avait quelque chose de fascinant qui pouvait séduire n'importe qui une fois qu'on le regardait. Ce qui était bien avec cet état, c'est qu'on ne réfléchissait à rien. S'il n'y avait pas eu le geste régulier de son bras menant son verre à sa bouche, on aurait pu croire qu'il dormait les yeux ouverts. Il ignora totalement la guerrisseuse qui passa à côté de lui récupérer le chat.

Ce dernier manifesta sa non.-approbation à être déranger de sa fausse sieste, mais fut bien contraint de se laisser faire quand Enhora l'attrappa derrière la nuque. Visiblement, il avait fait suffisemment de bêtises. l'hybride le prit donc avec elle et sortit silencieusement de la pièce. Mordred ne bougeait toujours pas, comme si en regardant le feu, il ressentirait d'avantage la chaleur. Nulle doute qu'il allait finir par ressentir une montée de chaleur au vue de la vitesse à laquelle sa coupe se vidait. D'ailleurs une douce chaleur apparut sur l'une de ses joues. Il pensa à la boisson mais pourquoi douce ? Alors que son esprit se remettait en marche lentement et qu'il commençait à tenter de connaitre l'origine de la chose, une voix le sortie immédiatement de sa léthargie.

Elyndrael, la couturière qu'il avait blesser involontairement était agenouiller devant lui. Ce qu'il avait senti n'était autre que sa main sur son visage. Il sursauta légèrement quand son cerveau réalisa réellement que quelque chose avait changé dans son environement. Il lui fallut quelques secondes de plus pour se souvenir de ce qu'elle venait de dire. Il parla alors d'une voix qui semblait venir des tréfonds de sa gorge.

- Excusez-moi, je n'étais plus très attentif à mon environement.
Il fit une pause et sourit très légèrement. Tant mieux, si ce n'est pas grand chose... j'aurai regretté d'être la cause d'une grave blessure.

Il détourna enfin les yeux des flammes pour la regarder. Elle lui sembla encore plus belle que lorsqu'elle s'était présenté à lui une heure plus tôt. Peut être était-ce du à la lueur des flammes. Il bu la dernière gorgée de son verre tout en continuant à la regarder.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 17:12

Il ne réagissait pas de suite quand ma main se posa sur sa joue, la lui caressant doucement, pas plus qu'il ne réagissait à mes mots, puis il sursauta, j'émis un tous petit rire en continuant de caresser sa joue. Il semblait un peu perdu, j'avais du le surprendre dans son transe, je hocha la tête en souriant à ses mots, j'avais raison je l'avais surprise, par contre sa voix paraissait différente. Son regard était encore perdu dans les flammes, à ses mots je supposa qu'il fut rassuré, il tourna son regard vers moi et porta son verre à ses lèvres pour le finir sans me quitter du regard, moi je l'admirais, il était si beau, je me sentais si bien en sa présence. Je glissa, assise au sol, les jambes repliaient le long de mes cuisses, le bas de ma robe toujours en coroles autour de moi. Étrangement je posa ma tête sur ses genoux, pourquoi je faisais cela, j'en avais envie, je ferma les yeux en glissant la mains que j'avais sur sa joues jusque sur ses genoux.

-Rassurez vous......je suis sur que vous ne me ferez jamais rien de grave Sir...

J'avais bizarrement confiance en lui alors que je ne le connaissais pas, décidément quelque chose ne tournait pas rond chez moi aujourd'hui. Je redressa la tête en plantant mon regard vers lui, une main sur ses genoux je pris appuie pour me redresser de pas beaucoup tendant mon bras pour poser de nouveau une main sur son visage, caressant sa joue avec douceur. J'avais des envies folles mais je n'osais pas me les avouer.
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 19:18

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Mordred la laissa faire ne sachant trop comment réagir dans ce genre de situation. Pas parce qu'il n'avait pas l'habitude de la compagnie de belle femme, plus parce qu'il n'avait jamais depuis sa femme eut une telle proximité avec quelqu'un en dehors d'une relation purement physique. Cependant la scène qui se déroulait aujourd'hui était bien loin de n'être qu'un prélude à une simple relation sans lendemain. Il l'avait senti avant même qu'il essaye la troisième tenue, d'où son attitude qui avait mené à l'accident. Les battements de son coeur s'accélérèrent alors qu'elle posait la tête sur ses genoux et qu'elle répondait à son inquiètude. Les mots qu'elle prononça le choquèrent. Certes c'était ce qu'il avait cherché à lui faire comprendre mais maintenant qu'ils étaient prononcés à haute voix, il s'en voulait. Jamais il ne pourrait faire une promesse pareille, encore moins envers une personne qu'il avait rencontré seulement deux fois. Si elle devenait un obstacle d'une manière ou d'une autre, il savait très bien qu'il devrait l'éliminer alors pourquoi est-ce qu'il s'inquiètait autant de son bien être ?

Tout cela sembla s'envoler ou de moins passer en arrière plan lorsqu'elle vint à nouveaux toucher son visage. Leurs regard semblait lié l'un à l'autre alors qu'il levait une main la dirigeant sur le visage de la jeune femme. Il l'effleura légèrement mais au lieu d'appaiser son esprit, se fut l'inverse. Il se déchaina déchargeant de nombreuses images qu'il aurait préféré oublier. Il eut un mouvement de recul et d'un geste vif repoussa la main de la couturière qui se trouvait sur sa joue. Il détourna la tête et prit la parole d'une voix le plus neutre possible.

- Je crois que nous n'avons plus qu'à parler du prix et des délais pour la dernière tenue. Je vais me changer de nouveau pour que vous puissiez reprendre celle-ci et la terminer quand vous aurez la moulure.

Il se leva et fit tout pour ne pas croiser le regard d'Elyndrael. on aurait dit que ses yeux étaient représenté son coeur brisé en cet instant. Il alla rapidement dans la chambre et claqua la porte. Il commença donc à se dévétir mais ses mains tremblantes n'aidaient pas du tout. Il s'énerva commençant à lancer quelques insultes dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Jeu 25 Déc - 20:34

j'inspirai profondément lorsque je senti sa main effleurer mon visage, j'en frissonna, c'était agréable, en revanche je le vis avoir un mouvement de recul et il retira rapidement sa main, détournant la tête il prit la parole, je sentis qu'il essayait d'être plus neutre que possible et je ne compris pas pourquoi. Il revenait au tenu et je lâcha un soupire, bien que cela m’agaçais, je devais reconnaitre que j'étais là pour ça à la base, je me mis sur le coté pour le laisser se lever et le suivit du regard, j'avais bien vue qu'il évitait mon regard et ses pas étaient rapide. Toujours au sol je soupira , baissant les yeux, je passa ma main à l'endroit où nos peau s'étaient effleuré. Avais-je fais quelque chose de mal pour qu'il agisse ainsi? Aucune idée, je ne comprenais pas son comportement, il était doux et d'un coup il devenait distant, je mentirais en disant que cela ne m’agaçais pas. Je sentis quelque chose glissait sur ma joue et j'y porta la main et senti de l'eau, des larmes, pourquoi je pleurais, parce qu'il m'avait repoussé, pourquoi cela me touchait à ce point. On ne m'avait jamais rien expliquer concernant les émotions et sentiment et j’apprenais par moi même chaque chose et cela, ce sentiment, ça m'était totalement inconnue, pourquoi j'étais bien avec lui, pourquoi cela me faisait mal qu'il m'ignore et me repousse comme il l'avait fait.

Je me releva et épousseta ma robe, puis j'essuyai mes joues rapidement, ignorant que mes yeux avait étaient rougit par les larmes. Je profita de son absence pour relever ma robe, je pris un petit carnet et un crayon dans la pochette qui se trouvait attaché à ma cuisse droite et refis tomber ma robe sur ma jambe et m'assit dans le fauteuil sur lequel il était assit quelques minutes plutôt. M'accoudant au fauteuil je posa ma tête sur ma main, massant doucement ma tempe, cette journée était de plus étrange et une chose est sur, cette livraison n'était pas habituel et quelque chose s'installait entre lui et moi, une chose totalement inconnu pour moi. Je soupira et commença à gribouiller des chiffres sur mon carnet.
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Ven 26 Déc - 12:20

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Mordred batailla un moment pour retirer sa tenue. Il fini par jeter le haut sur le lit d'énervement après avoir enfin réussie à séparer les attaches. Il ne pouvait réapparaitre ainsi à la couturière, il prit donc du temps pour se calmer. Fermant les yeux et prenant de longue et profonde respiration comme il le faisait souvent. Cependant son esprit n'était pas vraiment d'accord avec ça, lui envoya nombres d'images de son ancienne épouse mélangées avec des images d'Elyndrael. C'était la première fois que ça lui arrivait depuis son mariage. Le problème, enfin ce qui énervait le plus l'Intendant était le fait que la couturière soit humaine. Fragile, une vie trop courte. Beaucoup se demande pourquoi les humains court toujours dans tous les sens, c'est parce qu'ils n'ont pas le temps. Ils finissent par ne plus avoir le temps de vivre d'ailleurs.

Il soupira puis enleva le pantalon, prennt soin de le plier correctement. Il le remit avec le haut dans la boite qui les contenait à l'origine. Il fit d'ailleurs de même avec les deux autres tenues, les rangeant soigneusement. Il se rhabilla lentement et reprit la boite contenant l'armure. Tout était en ordre dans la chambre, il décida donc de rejoindre la couturière.

Il l'observa écrire la note sur un carnet qu'elle devait sortir d'un quelconque cachette dans sa tenue. Il resta figé un instant tentant d'imaginer où pouvait bien se trouver cette cachette. Il pensa visiblement à certains endroits intime car son visage prit une légère teinte rosée. Se rendant compte qu'il dévorait des yeux la couturière, il déglutit avant de s'avancer.

- Comme convenue, je vois rend celle-ci pour que vous puissiez y apporter les modifications dont nous avons discuter. Enfin si cela vous convient toujours.

Peut être avait-elle changé d'avis depuis l'incident. Il plongea ses yeux dans ceux d'Elyndrael et remarqua qu'ils étaient légèrement rouge et humide. Il faillit en lâcher la paquet, le rattrapant de justesse. Elle venait de verser des larmes, pourquoi ? À cause de son attitude sans doute et cela le mit profondément mal à l'aise. Mais pourquoi ce sentiment ? Ce n'était pas si c'était la première fois qu'il était à l'origine de pleurs de femmes. Pourtant avec la jeune couturière c'était différent. Cette journée était visiblement l'une des journées où il aurait préféré ne pas se lever...
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Ven 26 Déc - 14:03

Perdu dans mes chiffres, je ne vis même pas l'intendant revenir dans la pièce, c'est quand il parlât que je me rendis compte de sa présence, je sursauta et me leva vivement du fauteuil en passant une main dans mes cheveux. Je remis une mèche derrière mon oreille et regarda le sol, j'inspirai profondément et releva la tête, il avait été marié, certes à une servante mais moi comment pourrais-je l’intéresser, la preuve il me fuyait. Un l'espace d'un instant mon regarde perdit sa douceur, devenant froid, seule mes yeux rougit trahissaient ce que je ressentais, il s'était, sans doute involontairement, frayé un chemin vers mon coeur car ce que je ressentais actuellement de par son comportement, était une grande douleur, une douleur bien plus grande que celle que la lame avait faite en moi.

-Ou....oui...bien sur....j'irais voir l'homme pour les moulages et je vous contacterais peu avant qu'il vienne...je ne pense pas que ma présence soit nécessaire pour faire cela....et je reviendrais vous apporter la tenu une fois qu'elle sera entièrement terminé, je m'y mettrais aussitôt que l'armure sera entre mes mains, ce sera donc l'affaire d'une petite semaine à partir de là.

Malgré moi, ma voix tremblait, toujours le regard froid je m'approchai de lui et posa mes mains sur le paquet pour le prendre, nos peau s’effleurèrent et ce fut comme un mini choque. Je leva mon regard froid sur lui le plantant dans son regard et la barrière que je venais de mettre en place s’effondra, mon regard sur lui redevint doux. Pourquoi faisait il tomber avec tant de facilité chacune des barrières en moi, je ne contrôler pas ça et ça m’agaçait. Doucement j'approchais mon visage du sien, je pouvais sentir son souffle chaud contre ma peau quand je compris ce que j'étais entrain de faire, je rougis et reculas d'un cou en détournant le regard, j'étais gêne et déçu de ne pas être allait au bout de mon geste.
Que m'arrivait il? J'étais bien incapable de le dire, jamais je n'avais ressenti ça auparavant, je pris le paquet et détourna rapidement la tête en prenant le paquet, que j'allai poser sur une table, avant de déchirer la feuille du carnet sur laquelle j'avais gribouiller des chiffres, par réflexe je releva ma robe, dénudant entièrement une jambe et la moitié de l'autre pour remettre le carnet dans la petite sacoche. Je pensais qu'il ne me regardait pas après ce que j'avais faillie faire, je respira profondément en m'appuyant sur la table comme si j'allais tomber.    
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Sam 27 Déc - 9:53

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Elle n'avait pas remarqué son entrée, concentrée qu'elle était sur ses chiffres. D'ailleurs elle ne semblait pas avoir remarqué la maladresse de l'Intendant lorsque leurs regards se croisèrent. Elle tendait d'afficher un regard froid mais ça ne lui allait pas du tout dans ces circonstances. Mordred se mit à supposer qu'un autre jour par contre, cette beauté glaciale esquissant un léger sourire pourrait être encore plus ravageur que la douce femme qu'il avait rencontré aujourd'hui. Mais là avec les yeux rouge et humide, sa tentative était un échec, on comprenait très bien qu'elle tentait d'afficher un masque. Cela fit apparaitre un léger sourire sur son visage malgré le pincement au coeur qu'il ressentait de voir qu'il avait réussi à la blesser de deux manière diffèrentes en quelques minutes.

Il l'écouta, elle semblait presser de refaire sa tenue mais il n'était pas aux abois en ce qui concernait les vêtements. Même s'il adorait le concept de la dernière et qu'il avait hâte de la retrouver encore plus parfaite. Il répondit donc aussi chaleureusement que possible:

- Ne vous pressez pas, si vous mettez plus de temps, ce n'est pas grave. Je suis certain que vous ferez un travail parfait, vous n'avez plus à me prouver ni votre talent ni votre vitesse de travail.

Il n'était nullement sarcastique dans ses propos, mais aussi sincère que possible. Elle avait déjà prouver son talent à ses yeux et bien qu'elle semblait s'en vouloir pour la dernière tenue, lui ne voyait pas du tout une faute. Elle était couturière et non forgeronne, alors pourquoi l'accuserait-il de n'avoir pas pensé à faire ce qu'un forgeron ne fait que très rarement ?
Il la laissa approcher pour reprendre le paquet mais quelque chose d'étrange se produisit. Elle sembla redevenir tout à celle qu'elle avait montré durant leurs conversations. Elle s'approcha plus près encore, leurs bouches n'étant séparées que de quelques centimètres. Mordred ne bougeait terrifié à l'idée qu'elle ose car il ne pourrait prévoir la suite d'un tel événement. Est-ce qu'il lui répondrait ? Ou se mettrait-il en colère pour la faire fuir ? Il y répondrait juste pour cette fois ?

Elle prit la paquet et se détourna rapidement comme si elle avait réalisé ce qu'elle faisait. Elle semblait aussi clair que lui même si elle osait plus. Peut être était-ce du à sa condition humaine. Ils n'ont pas des années devant eux pour se décider d'agir. Il l'observa ne sahcant quoi dire pour désamorcer la situation. Cependant elle ne fit rien pour, si Mordred avait été une bombe, il aurait sans doute explosé. Il était impossible que ce soit involontaire, elle le provoquait peut être une fois de plus. Peut être que depuis le début c'est ce qu'elle cherchait. Il ne put s'empêcher de faire glisser son regard, comme une main invisible, le long des jambes de la jeune femme.
En tout cas, il savait d'où venait le carnet maintenant, même si cela ne semblait plus du tout être une question ayant de la valeur. Il la regarda encore et s'avança vers elle alors qu'elle s'apuyait sur la table comme si elle ne tenait plus debout. Il se stoppa à quelques centimètres d'elle et dans un même mouvement glissa sa main droite dans les cheveux de la couturière alors que de son autre main, il la faisait pivoter. Il plongea son regard dans le sien, brûlant d'un désir soudain puis il l'embrassa. Il fit durerd le contact entre leurs lévres plusieurs secondes avant de le stopper et de reculer d'un pas. Au moins maintenant les dés étaient lancés, sa réaction décideraient de beaucoup de chose sur leur collaboration.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Sam 27 Déc - 11:41

Que m'arrivait-il? J'avais toujours été très professionnel, toujours neutre alors pourquoi aujourd'hui je me comportais comme une de ces idiotes à qui je faisais des robes pour leur mariage. J'avais entendu parler de beaucoup de chose en écoutant ces mégères parler quand je faisais les dernières retouches de leur robe, une en particulier m'avait parler d'un sentiment qu'elle disait magnifique et unique, mais aussi douloureux, mais que ce sentiment valait la peine d'en souffrir, comment l'avait elle appeler déjà....l'amour. Alors est ce cela que je ressentais pour l'intendant, comment le savoir, la femme n'avait pas eu le temps de m'en dire davantage. Perdu dans ces pensées là, tentant de savoir ce qui m'arrivait et persuader que je devais mettre un mur entre lui et moi, je fus surprise de sentir une main dans mes cheveux et une sur mes hanches, c'était agréable, ce contact me fit frémir. 

Mordred me retourna face à lui, quelque chose avait changé dans son regard, le désir semblait s'y être installer, pour avoir vue plusieurs fois ce regard posé sur moi, je savais reconnaitre quand j'éveillais le désir chez un homme. Autant les autres je m'en moque de savoir si seulement ils me voulaient dans leur lit ou si ils souhaitaient plus, mais lui, je voulais qu'il veuille davantage qu'une nuit. Puis il m'embrassa, je sentis les battements de mon coeur s'accéléraient à une vitesse hallucinante, il cognait fort dans ma poitrine, tellement que j'avais l'impression qu'il allait en sortir. Aucun homme ne s'était permis de le faire auparavant, il était le premier, je gardais les yeux ouvert sous la surprise, puis finalement je les ferma, savourant le contact chaud et doux qui me fit frémir une nouvelle fois.

Lorsqu'il rompit le baiser et reculât, je porta mes doigts tremblant à mes lèvres, en fermant les yeux, que dire? Comment réagir? Pourquoi l'avait il fait? Ressentait il quelque chose pour moi? Tant d'autre question se bousculaient dans mon esprit. Je leva mon regard vers lui, une étincelle nouvelle dans le regard, je tendis le bras, posant la main, que j'avais sur mes lèvres, sur sa joue, je m'approcha en posant l'autre sur son torse, approchant de nouveau mon visage du sien, je posa mes lèvres sur les siennes, les savourant, le baiser que je lui offris fut beaucoup plus long que le sien. Je me perdais dans ses bras, oubliant totalement la raison de ma présence dans son bureau.   
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Sam 27 Déc - 20:45

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Mordred l'observa durant les quelques secondes qu'elle mit à réagir. Cela lui parrut interminable, comme si le temps avaient suspendu sa course. C'est comme si tout avait été ralenti, peut être pour qu'il profite de ce qu'il se passait. Ou alors pour mettre sa patience à l'épreuve. C'était sans aucun doute son cerveau qui lui donner cette impression car il avait de nombreux doutes, il n'était pas sur que ce qu'il venait de faire était ce qu'il aurait du faire. Mais c'était trop tard de toute manière. Il la fixa donc avec intensité, s'il avait pu il aurait sondé son esprit pour connaitre les sentiments et pensées de la jeune femme. Mais il n'avait pas hérité de ce don alors il devrait se contenter d'analyser ses mouvements.

Il regarda les doigts tremblants de la couturière glisser sur ses propres lévres comme si elle n'avait pas encore réalisé ce qui venait de se produire. La sensualité de ce geste provoquant une nouvelle montée de chaleur dans le corps de Mordred mais il se retint de céder à cette pulsion. Alors que les paupières de la jeune femme s'abaissaient, l'hybride se demanda si elle n'allait pas partir dans un accés de rage. Lorsqu'elle rouvrit enfin les yeux, il était clair qu'il allait se passer quelque chose mais il ignorait encore quoi. Cependant la démarche et les gestes qu'elle fit ensuite ne pouvait se conclure que d'une seule manière. Il se déplaça donc également posant la main droite sur le doux visage d'Elyndrael, comme elle venait de le faire sur le sien et passa son autre bras autour de la taille de l'humaine.  Il répondut à son baiser avec passion savourant chaque secondes qui s'écoula alors que leurs lévres fussionaient. Il fut envahit par le l'odeur de rose qu'il n'avait pas prit le temsp de remarquer alors que le parfum était présent depuis qu'elle était entrée dans la pièce. Caressant sa joue et la serrant un peu plus contre lui, il fut envahit d'une vive douleur dans la poitrine. C'était comme s'il quelque chose en lui se remettait en fonctionner, et c'était douloureux. Mais la chaleur de son corps et de celle de la jeune femme sembalit adoucir cela, de même que la sensation sur ses lévres.

Ils restèrent ainsi de nombreuses secondes, il lui sembla que rien d'autre n'existait à part lui, Elyndrael et les sensations qu'il éprouvait. Il finit cependant par rompre le contact et recula de plusieurs pas tout en levant une main en l'air, signe qu'il ne voulait pas qu'elle approche. Il porta une main à sa poitrine car la douleur lui donner à présent l'impression qu'on l'avait transpercé avec une lance. Ses joues étaient rouge de plaisir et de désir mélanger. Il soupira longuement, tentant de retrouver une respiration normale. Quand il fut certains de ne pas bredouiller en parlant, il dit tout doucement:

- Je suis désolé. C'est un peu... rapide pour moi. Je ne peux pas continuer, pour le moment.

Bien qu'il pensait en cet instant à de nombreuses façons de mettre un terme à ce qu'il pouvait ressentir et à la présence d'Elyndrael, ses paroles étaient sincères. Il ne pouvait supporter d'avantage d'émotion de ce genre pour le moment. Et bien que son corps semblait tellement vouloir s'offrir à l'humaine, son esprit le lui interdisait. C'est cel qui provoquer cette douleur, ainsi que les souvenirs qu'il c'était employé à faire disparaitre peu à peu. Il croisa de nouveau son regard, espèrant qu'elle comprenne que rien n'était de sa faute, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Sam 27 Déc - 21:40

C'était merveilleux, sa main sur sa joue était chaude et douce, je goutais ses lèvres avec délice, c'était enivrant, mon coeur s'affoler de manière agréable, je le sentais me serrer contre lui et je blottis mon corps contre le sien. C'était un instant magique, plus rien ne compter, ni les tenues, ni le chat, ni l'incident, rien, juste lui, j'aurais tant voulut que cet instant dur toujours, mais il mit fin au contact si délicieux et reculât rapidement une main en avant. J'allais avancer mais je comprit son geste, je posa une main sur ma poitrine comme si il m'avait poignarder, qu'est ce que cette douleur inconnu, je l'ignore, mais c'était horrible. Ses mots m'achevèrent, j'avais l'impression de me faire arracher le coeur, c'était la pire des souffrances et pourtant les dieux savent combien je connais la douleur, mais à cet instant précis, elle me paraissait inconnue, violente.
 
Je reculas jusqu'à me cogner contre la table sur laquelle je m'appuya, c'était plus que ce que je pouvais supporter, j'avais l'impression de manquer d'air, je m'appuya sur la table, j'avais l'impression que mes jambes allaient lâcher. Je senti les larmes montaient, je hoqueta, lutter, je n'en avais pas la force, je laissa mes larmes glisser sur mes joues et finalement je posa mon regard sur lui en me redressant, avalant ma  salive avec difficulté tant j'avais la gorge noué. Est ce cela l'amour, souffrir autant, plus que l'on ne peut supporter? Je n'en voulais pas, mais j'avais tellement envie qu'il me prenne dans ses bras, qu'il me dise qu'il me voulait à ses coter, qu'il apaise ma douleur, j'avais l'impression qu'il était le seul à pouvoir le faire. Mais il ne fit rien, restant à distance de moi, je sera les poings et posa sur lui un regard où se mélangeaient, tristesse, colère et incompréhension.

-Désoler...je n'y crois pas...vous auriez peut être du y réfléchir avant de m'embrasser....on ne joue pas ainsi avec les sentiments d'une demoiselle...mais peut être que les gens de haute société ignorent ce que sont les sentiments! 

Mes paroles avaient dépassé ma pensée, mais j'avais trop mal pour m'en soucier, c'est donc en larme que je me saisis du paquet contenant la tenue à refaire et que je sortis tête basse, en courant, de la pièce, claquant la porte je m'appuya un instant dessus, me laissant emporter par mes pleures, me fichant totalement de la présence des gardes qui avaient l'air de regarder sans comprendre et s’interrogeaient du regard. Je me redressa et parti en marchant, la vue troublé par mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Dim 28 Déc - 0:30

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Il avait été brutal dans ses propos, il le vit tout de suite. Au du moins trop sincère, il aurait du être plus subtil que ça pour qu'elle comprenne vraiment ce qu'il se passait en lui. Mais sur le moment, il n'avait pu faire autrement, sinon ses mots auraient perdu leurs sens et nul doute qu'il n'aurait pas était capable de s'éloigner ainsi. Il la regarda le fuir jusqu'à ce qu'elle soit collée à la table. Il la fixa même si tout son être voulait qu'il détourne la tête pour ne pas voir les larmes apparaitre sur le visage de la jeune femme. Elle tremblait, luttant visiblement pour ne pas s'effondrer autant physiquement que mentalement. Il aurait souhaité effacer tout ça, recommencer cette journée tout simplement. Autant qu'il souhaité prendre son courage à deux mains et serrer dans ses bras l'humaine. Mais il n'avait pas le pouvoir de changer le passé et il s'indisait de faire le moindre geste vers elle à cet instant. Ainsi il regarda les nombreuses émotions parcourir le corps de la couturière. Il ne dit aucun mot quand elle laissa parler son chagrin et sa colère. Il subit donc les reproches sans broncher et fini par baisser la tête sur ses derniers mots. Elle avait raison, il ne savait pas ce que c'était ou plutôt, il avait oublié ce que c'était. Elle était en train de les lui faire redécouvrir et c'est pour ça qu'il la fuyait.

Il ne jeta pas un regard à Elyndrael alors qu'elle partait en courant de son burreau. Lorsqu'elle claqua la porte derrière elle, il s'effondra lentement au sol, le dos contre l'un des fauteuils. Il ressentit une autre forme de douleur, moins vive qu'avant mais plus tenace. Une sorte de peine peut etre, mélanger à un sentiment de honte. Pourquoi avait-il fait tout ça ? Pourquoi était-il entré dans son magazin au départ ? Il l'avait trouvé jolie et intéressente, puis son travail était de très bonne qualité. Mais pourquoi les choses avaient dérivé ainsi ? Est-ce lui qui avait laissé voir qu'elle avait une chance, bien avant de l'embrasser ? Et puis pourquoi cette pauvre couturière avait-elle cru qu'elle avait la moindre chance avec un homme aussi important que lui ? Il dérivait totalement et il le comprit sur cette dernière pensée. Il se laissait aller à la colère tout comme elle venait de le faire. Mais si ce sentiment apparaissait, cela voulait dire qu'il ressentait des choses. Elle avait raison, il avait joué trop longtemps avec les sentiments des gens. Et aujourd'hui une simple humaine, au parfum de rose, venait de lui renvoyer la souffrance que ça pouvait provoquer en plein visage.



Un peu plus loin, quelques instants plus tard, un chat attendait devant les escaliers ramenant vers l'entrée du chateau. Il regarda Elyndrael approchait alors que les larmes ruisselaient toujours sur son visage. Il s'attendit à une remarque cinglante ou même à une attaque physique mais visiblement elle ne le voyait pas ou l'ignorait tout simplement. Il attendit donc qu'elle passe à côté de lui et commence à descendre les marche pour prendre la parole de son habituelle voix féline malicieuse:

- Alors le vin n'a pas été une réussite à ce que je vois !

Il attendit bien sagement de voir le résultat de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas



Elyndrael Darkraven

Couturopoulpe
avatar

Féminin Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Dim 28 Déc - 1:07

J'avais raison, une femme du peuple aussi belle puisse-t-elle, n'avait et n'aurait jamais aucune chance avec un homme de au rang. Alors pourquoi avait-il fallut que je ressente de tel sentiment pour l'intendant, j'avais toujours était froide, pourquoi en sa présence toute mes barrières tombaient avec une facilité déconcertante, je ne le connaissais même pas. Alors qu'est ce qui n'allait pas chez moi, suis-je maudite?

-Je n'ai jamais étais voulut....mes parents on tenter de me tuer....j'ai du me battre pour manger et survivre durant de long hiver.....et aujourd'hui l'homme qui déclenche en moi des sentiments inconnues me repousse......pourquoi est ce que je suis ainsi raccrocher à la vie.....

Ces mots la je l'ai pensé, sincèrement, pour la première fois dans ma vie, je ne comprenais pas le sens de mon existence, je ne comprenais pas pourquoi je ne vivais encore que pour souffrir. Je passa devant le chat sans le voir, se ne fut qu'une fois dans les escaliers qu'il s'adressa à moi, je me tourna, le visage noyé par les larmes, je n'avais même pas la force d'être surprise. Je tourna les talon et me dirigea vers le chat et m’agenouillai devant lui.

-Si seulement....je souffrirais tellement moins si c'était le vin qui était à l'origine de mon état...mais non, mon cœur a simplement décider de s'emballer pour un homme inaccessible, ça fait mal, c'est la première fois que je ressent ça....je ne comprend même pas ce que je ressent que je me fais briser....

Je posa mon index sur son museau avant de le caresser un peu en soupirant, les larmes refusant toujours de s'arrêtaient de couler. Je me releva et tourna les talons commençant a descendre les marches une mains sur le mur, le paquet serrer contre mon coeur, je me retourna vers le chat.

-Passe à la boutique quand tu voudra, je t'offrirais un bol de lait....

Je partis ensuite sans rien ajouter, pourquoi lui avais-je dis cela...aucune idée, je sentais mon coeur s'adoucir, comme si la glace qui l'entourait commencer à fondre, j'avais toujours était une femme froide et manipulatrice, prête au pire atrocité pour avoir ce que je voulais et aujourd'hui je pliais sous le poid de mes sentiments. Suis-je entrain de devenir douce, je l'ignore, je sais juste que le lendemain de ma visite au château, une homme à disparut et que....je suis la seul à savoir où et dans quel état il se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://angeoudemonchoisi.forumactif.org/



Mordred Ophibias

Invité



MessageSujet: Re: Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)   Dim 28 Déc - 11:16

Message de  Mordred Ophibias, demi-dragon.

Lechat l'observa buvant chacune des paroles qui sortait de la bouche de la coutrière. Un sourire apparant sur ses moustaches au fur et à mesure qu'elle avançait dans ses propos. Nul doute qu'elle parlait à coeur ouvert et cela lui convenait totalement. Il éprouva quelques réservent quand elle s'approcha ainsi, ne sahcant pas ce qu'elle allait lui faire. Il ne bougea cependant pas mais était près à bondir au moindre signe de violence. Mais il ne reçut que de simple caresse de la part de la femme en larmes. Il allait lui falloir un certain temps avant qu'elle se remette, ce qui lui permettrait de travailler sur Mordred pendant ce temps là. Cependant il ne voyait pas encore comment il pourrait connaitre l'état de la demoiselle sans venir l'espionner continuellement.

La réponse vint tout naturellement d'Elyndrael qui lui proposa de passer à la boutique, et en plus elle lui donnerait du lait. Il serait rémunéré pour l'espionner, que demander de mieux ? Il sourit un peu plus et répondit avec enthousiasme:

- Je ne manquerai pas de passer alors !

Il l'observa sortir du palais alors que sa queue semblait bouger férnétiquement. Tout aurait pu bien mieux se passer selon lui, mais c'était déjà pas mal. Il avait parié sur cette petite et pour le moment, il n'était pas déçu du résultat. Il resta planter ainsi de longue seconde puis se retourna sentant que quelqu'un jouer avec sa queue. Il n'y avait personne de visible bien entendu, mais cela ne voulait pas dire qu'il hallucinait.

- Alors que penses-tu d'elle Mist ?

Une main commença à se matérialiser et finalement toute la silhouette de la jeune femme. Elle le toisait du regard et haussa légèrement les épaules comme réponse.

- Je sais pas. C'est juste une couturière sans dons particuliers ou pouvoirs. J'ai pas trouvé grand chose de plus à part quelques rumeurs. Il paraitrait qu'il y a pas mal de disparition dans son quartier, plus qu'ailleurs en tout cas. C'est surtout des hommes de ce qu'on m'en a dit. Tu penses que ça pourrait être elle ?

Le chat sourit tout en pensant à ça, peut être que l'Intendant avait mit la main sur un oiseau plus rare que le chat ne le pensait. Mais tout ça n'était pas prouvé encore. Il allait devoir travailler pour que cette histoire avance. Il avait huit jours pour ça, et chaque seconde compterai.

- Je l'ignore, ça pourrait être intéressant. Mais ce n'est pas ce qui me préoccupe pour le moment. Ne dit rien à Mordred comme convenue. Je parlerais à la couturière pour ta robe.

Le visage de Mist sembla rayonner tout d'un coup. Oui, elle travaillait contre Mordred, enfin plutôt à l'insu de l'Intendant pour une robe. Après tout le chat avait de l'expérience en négociation et il connaissait les gouts des ombres, ce qui était un avantage. Malius allait offrir un autre chemin à l'hybride, il espérait qu'il l'emprunterait.


[À suivre]
Revenir en haut Aller en bas
 

Une livraison attendue (Mordred - Elyndrael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Délais de livraison chez GW?
» Mordred L. Melkor, le nouveau nom de la mort vivant à vos coté...[terminer]
» Mordred
» Maelstrom Games



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-