Partagez | 
 

 Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Tullia Estrama Von Raijer

Invité



MessageSujet: Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)   Mer 15 Oct - 19:28

Message de Tullia Estrama Von Raijer, fée.

Mon voyage de retour vers la capitale elfique ne fut pas de tout repos. Après cet épisode dans les montagnes volantes avec Saël et le magicien Dédaléos, j'en avais vu des choses, et devait réfléchir à bien d'autres. Il m'avait fallu plusieurs jours pour retrouver Karleï, mon lynx cornu. Et encore une semaine pour qu'il se repose, lui qui a passé plusieurs jours à cavaler pour me rejoindre. Il n'y a pas à dire, le vol à dos de dragon, il n'y a rien de mieux question rapidité.
Après cette petite escapade, j'avais récupéré de chez le magicien une étrange carte, dont les symboles me disaient quelque chose. Sur le chemin du retour, je me demandais comment procéder. Cette zone était, selon le magicien, d'anciennes ruines recouvertes par la végétation, et dont les seuls habitants sont les bêtes sauvages. Mais j'étais curieuse de nature, et ne pouvais résister à la tentation d'aller faire moi même une petite visite en ces lieux.

Mais il y avait une chose qui me faisait hésiter, et me donnait quelques sueurs froides. Pour aller là bas, il me sera nécessaire de repasser par la capitale pour récupérer certaines affaires, faire mon rapport et signaler ma prochaine absence. Et bien entendu, je serais obligée de rester un peu avec mes parents, et redevenir pendant ce laps de temps la princesse de sang. J'étais heureuse que ma cousine soit devenue reine des elfes. Sincèrement, elle avait de quoi réussir. Mais cette nouvelle situation pour elle n'améliorait en rien la mienne. On m'avait laissé jusqu'à présent la liberté d'être ce que je voulais, à partir du moment où je cachais mon identité et que je faisais attention. Mais maintenant, il y avait des chances pour les trames politiques se resserrent, et que l'on m'oblige à revenir au rang qui est le mien, ma cousine ayant quitté cette place.
Cette idée me donnait des frissons. Je n'avais vraiment pas envie de quitter les contrées sauvages, la forêt lointaine et tout le charme et les palpitations que donnent mon métier de ranger. Cependant, une fois devant le fait, je ne pourrais fuir, ne pouvant apporter la honte sur ma famille ou encore sur ma cousine. Sa position était encore un peu précaire, et la moindre excuse pourrait être susceptible de donner de la matière à ses ennemis. Il me faudra ainsi être rusée, et éviter les pièges, me glisser comme une anguilles entre les mailles du filet.

C'est dans ces pensés que j'arrivais à la lisière de la forêt. J'essayais d'échaffauder différents plans selon les circonstances possibles, afin de pouvoir effectuer la meilleure pirouette pour m'en sortir. Sur Karleï, nous avancions tranquillement, nous faufilant entre les arbres et les rochers. Nous arrivions près d'une petite rivière, où nous faisions une pause. Je descendis de son dos, et allais prendre un peu d'eau. Je laissais mon regard se plonger dans la forêt, pensivement. Mais soudain, j'entendis le grondement sourd de mon fauve. Je me retournais pour le regarder, surprise.


" Quoi, qu'est ce qu'il t'arrive ?"

Je regardais dans la direction qu'il montrait, et pouvait en effet entendre des mouvements inhabituels. Je souriais légèrement, et prenait mon arc. Un peu d'animation ou un repas, je ne dirais pas non ! Avec agilité et silence, je me faufilais entre les arbres et les buissons, restant invisible pour l'oeil novice. Karleï me suivait discrètement derrière, faisant le tour pour encercler la proie. Un crépitement me fit un peu mal aux oreilles, et quelque chose semblait briller au fur et à mesure que l'on se rapprochait. J'arrivais presque à vue, et devançait la personne sur son chemin pour me poster en hauteur, sur un des arbres. Quand au détours du sentier je le vis enfin, je compris pourquoi Karleï était mal à l'aise.

Il y avait une personne, mais en plus de cette personne se trouvait un élémentaire, et un de foudre. Mh... un magicien ? Que vient il faire ici ? Et pourquoi avoir sortit son élémentaire ? Vient il en ennemi ? J'étais un peu méfiante, observant la personne. Il était à pied, ne semblait pas armé dangereusement, même son invocation était suffisante pour être inquiétante. Il avait une capuche qui m'empêchait de bien voir son visage. Etait ce un elfe ou bien une autre espèce ? Il n'avait pas l'odeur d'un démon, et il n'était certainement pas elfe. Je réfléchis rapidement, et décidais de la jouer de manière franche et quelque peu téméraire. Accroupie sur la branche, mon arc en main mais non prêt à tirer, je le hélais d'une voix détendue et presque amusée.


" Vous semblez perdu, en ces bois. Cherchez vous votre chemin ? "

Je souriais, me demandant comment allait réagir cette personne. De toute manière, j'allais sûrement être rapidement au sujet sur son état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas



Yorsav

Invité



MessageSujet: Re: Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)   Mer 15 Oct - 21:07

Message de Yorsav, humain.

Je venais de quitter la maison de ma mère, elle qui voulait absolument me revoir depuis des semaines, je l'aimais beaucoup, mais je ne faisais que répondre à ses messages pour lui donner un léger signe de vie. J'étais à pied, je n'aimais pas les montures, après tout, ils devaient être nourri et abreuver trop souvent à mon gout, je ne suis pas assez patient pour en avoir une, loin de là.

Une fois sortit du Pays des humains, je continuais ma route tout droit, en réalité je ne savais pas ou aller. Chaque jours étaient différents en termes de pays visiter. Je n'avais pas encore fait le tour du monde, mais je sentais que j'avais presque tout vu. Je décidais soudain de couper vers la forêt des elfe, y entra par un endroit différent que d'habitude, il invoqua aussi l'élémentaire, sais t-on jamais, beaucoup de bestiole pourrais m'attaquer et vue mon armement du moment, même si il me privait de mes pouvoirs sur l'élément de la foudre, j'étais beaucoup mieux avec lui, aucun prédateur n'allait s'attaquer ou même s'approcher de lui, même un tout petit peu et ses attaques pouvaient servir pour faire de bonne partit de chasse, sans toute foi abuser du nombre de proie qu'il tuait d'un seul coup, il savait également que l'abus était proscrit par les elfes en général. Il savait survivre en ses lieux, sans trop déranger le peuple de la forêt. Pour le bois, il prenait celui qui était déjà par terre mort et pour la nourriture, il prenait un seul animal, question d'être sur de ne pas se faire harceler pour l'abus, comma je l'ai été jadis. Bien qu'imprudent, j'avais compris cette simple demande de leur part. Je préparais son cercle pour le feu, car je n'avais pas retrouvé son chemin, je savais survivre, mais j'ai toujours eu du mal avec mon sens de l'orientation, il était complètement nul en cela. Après ça, je partais faire un peu de chasse avec l'élémentaire, tout en restant discret et faisant attention de ne brûler aucun arbre, je ne voulais pas que le peuple de la forêt remarque ma présence.

Tout à coup, je fis un cerf, déterminer à le tuer, je demandas à mon précieux élémentaire de lui lancer trois éclaire qui le percuta de pleins fouet, il tomba raide mort par les chocs électriques parcourant l'entièreté de son corps. J'attendis que le choc se disperse et soit inoffensif avant d'aller dépecer sa proie et de récupérer la viande. Je retourna à mon cercle et y fit un feu pour y faire cuire la nourriture. Une fois que j'ai bien mangé, il laissa la carcasse près du feu et alla vérifier les alentours, pour essayer de se repérer une bonne foi pour tout, jusqu''a ce qu'il entendit une Jolie voix venir d'une branche d'arbre me dire qu'il était perdu et si j'avais besoin d'aide pour retrouver mon chemin. Cette voix semblait détendu voir même amusé,. Je réagis rapidement à cette voix lui disant d'un ton paraissant embarrasser:

-Oui mais rassurez moi, je n'ai déranger personne.

-Si vous voulez me parlez, descendez je ne vous ferais aucun mal,dit'je d'un ton normal
Revenir en haut Aller en bas



Tullia Estrama Von Raijer

Invité



MessageSujet: Re: Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)   Jeu 16 Oct - 19:01

Message de Tullia Estrama Von Raijer, fée.

L'invocation était en position défensive, ce qui était compréhensible vu que je venais de les surprendre. La personne en revanche s'exprima avec amabilité, montrant un certain malaise d'ailleurs. Il n'avait pas l'air dangereux, mais il faut toujours se méfier des apparences. Surtout que l'invocation d'un tel être n'était en rien anodin. Je devais donc rester sur mes gardes, quoi qu'il arrive.
Il me proposa de descendre de ma branche, chose qui me faisait sourire. Dois je me plier à sa volonté et me mettre en danger ? Personnellement, je me trouvais mieux là où j'étais. Et je lui fis savoir, riant avec légèreté et lui parlant toujours d'un ton amusé.


" Mais je suis bien là où je suis, vous savez...."

Je le taquinais, certes, mais comment résister. Mes yeux pleins de malice étaient posés sur lui, avec curiosité et une légère pointe de méfiance. Je me demandais bien ce que ce magicien pouvait vouloir en cette contrée. Avait il un contact à la capitale, une invitation ? Il semblait être humain, donc autorisé à entrer en ces terres. Mais on ne sait jamais, avec ces fascinants humains. Il était plutôt mignon d'ailleurs, dans son genre. Jeune, apparemment, mais pas parmi les plus moches que j'ai croisé dans ma vie. M'installant un peu plus confortablement sur la branche, montrant ainsi que je n'avais pas envie de descendre, je continuais mon petit interrogatoire, toujours sur ce ton léger et légèrement moqueur.

" Ce n'est pas la route habituelle pour aller vers la capitale... Puis je savoir quelles sont vos affaires en cette région ? "

Je souriais un peu plus, me demandant ce que ce blanc-bec pouvait bien avoir comme intérêt à passer par ce chemin.
Revenir en haut Aller en bas



Yorsav

Invité



MessageSujet: Re: Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)   Ven 17 Oct - 4:01

Message de Yorsav, humain.

J'écoutais cette elfe, limite me narguer. Je ne savais pas si elle me narguait vraiment, mais elle avait une voix moqueuse, je ne semblais pas déranger les elfes... ou si ils avait envoyés celle-la pour me l'annoncer, ce n'était vraiment pas normal, elle avait un manque de sérieux trop amusant pour qu'elle soit là pour me dire que je devais partir de la forêt. Finalement, je décida simplement de me retourner en lui disant :

-J'ai compris, restez perché là si vous en avez envie.

Pour la raison de ma venu dans cette forêt, je ne voulais pas aborder le sujet avec elle, la raison étant que je n'avais nulle part ou aller, cette forêt était donc un lieu parfait pour y vivre seul. Mon élémentaire de foudre ne me suivait pas à la trace comme ça tous les jours. J'aimais être entourés des miens, mais je ne voulais pas rester chez ma famille jusqu'à ce que mon âme s'y soude définitivement, ne voulant pas me suivre, j'ai donc pris la décision de vivre seul, de voyager et de venger mon père, mais cela ne la regardait en aucune manière. Je pris un ton plus-tôt évasif, je ne voulais surtout pas m'ouvrir à une étrangère qui risquerait surement d'éclater de rire.

-Ça... ce sont mes affaires, mais je ne suis pas un ennemi, c'est tout ce que vous devez savoir.

Suite à ses mots, je me retourna et commença à retourner à mon feu. Je ne faisais pas attention de savoir si elle me suivait ou pas, de toutes façons mon feu ne lui apprendrait absolument rien sur moi. Quand je pense a tout ce que j'étais prêt à faire pour retrouver le meurtrier de mon père, je n'étais pas supposé lui en vouloir à ce point, mais tout ceci était plus fort que moi.
Revenir en haut Aller en bas



Tullia Estrama Von Raijer

Invité



MessageSujet: Re: Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)   Sam 18 Oct - 10:50

Message de Tullia Estrama Von Raijer, fée.

L'avais je vexé ? Peut être, après tout. Je n'avais pas accédé à sa requête, et il semblait vouloir faire de même avec la mienne. Se targuant de ne pas être un ennemi, il se détourna ensuite pour suivre son chemin. Humpf... S'il pensait que j'allais lâcher l'affaire comme ça, il se mettait le doigt dans l'oeil !
Je me mis à rire un peu, faisant une petite réflexion sur le fait qu'il n'était ps un ennemi.


" Il est bien facile de dire que vous n'êtes pas un ennemi, en prenant des chemins détournés pour venir sur notre territoire, ha ha ha ! "

A ces mots, je me déplaçais dans les arbres, pour le suivre. Cette forêt m'était familière, et les branches assez épaisses et proches pour que je joue au singe. Je le suivais donc, restant au dessus du sol entre terre et ciel. Je continuais de le suivre, ne pouvant croire aussi facilement qu'il était en ces lieux pour de bonnes raisons. Ou du moins, pas dans l'intention de nous nuire. Je continuais de l'interroger, et cette fois ci d'une voix moins moqueuse et plus sérieuse.

" S'il n'avait été que moi, je vous laisserais tranquille. Mais comprenez qu'en tant que Ranger, je ne peux laisser passe une personne aussi suspicieuse."

Je le regardais avec intensité, ne les quittant pas du regard lui et son invocation. Karleï était resté en retrait, ce qui était bien. Je le sentais non loin, mais l'invocation de foudre le rebutais réellement. Je lui envoyais un rapide message mental pour le pousser à rester tranquille et à ne pas se montrer. Ils ne semblaient pas l'avoir encore remarqué, et je me devais de le garder comme atout en cas de pépin.
De mon coté, je mettais un peu plus la pression sur le jeune sorcier, l'exortant à au moins commencer à me répondre.


" Même si tout le monde a des choses à cacher, vous n'êtes pas vraiment en position de vous refuser à mes questions. Vous êtes suspicieux, et encore plus avec cette invocation à vos cotés. Alors identifiez vous, au moins."

J'attendais sa réponse, bien que de ce que j'ai dernièrement entendu il n'y avait pas dans les avis de recherche de la région une personne correspondant à sa description. Mais connaitre son nom était le minimum, pour que je puisse le reporter au prochain poste de garde des Rangers. Un humain avec une telle invocation était potentiellement dangereux, aussi il fallait faire circuler l'information en cas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas
 

Petit poucet perdu dans les bois...(Tullia - Yorsav)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event RP's en folie #5 – Perdu dans les bois !
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-