Partagez | 
 

 Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Daha'Ark

Invité



MessageSujet: Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)   Jeu 2 Oct - 9:15

Message de Daha'Ark, dragon.

Ma mère me l’avait toujours dit: je suis un puissant et majestueux dragon. Je n’avais pas besoin de liberté pour être libre, ni de droits pour m’en octroyer. De par naissance, j’étais haut comme les cieux, si ce n’était plus. Ainsi, je me sentais en phase avec ce concept en étant juché au- dessus d’une grande prairie, sur un rocher volant qui se déplaçait avec une telle lenteur qu’on la croirait immobile. Je léchais les griffes avec légèreté en observant le sol sous moi, c’était le signe de mon impatience. Comment ne pourrais- je pas l’être alors que mon déjeuner était sur le point de se montrer? La zone ouest du territoire draconique était sans aucune hésitation ma préférée, on y trouvait tout ce dont un dragon avait besoin pour survivre. Je ne négligeais pas l’utilité la partie est, mais je n’y passais que peu de temps, à peine assez pour saluer ma mère ou passer du temps avec quelques connaissances. Sinon, si vous me cherchez, n’allez pas plus loin que cette terre verdoyante et abondante. Soudain, un bruit que je reconnaissais entre tous attira mon attention. Je claquai mes mâchoires l’une contre l’autre en signe de satisfaction.

*Il était temps, je commençais à m’impatienter*

Un griffon… Il était tout nouveau, venu spécialement des terres des démons, sans doute perdu. Je n’avais rien de personnel contre lui, c’est juste que je n’avais pas l’habitude de chasser ce genre de créature qui semblait forte. A son arrivée, je ne me souciais guère d’elle, j’avais l’impression que sa chaire ne serait pas plus délicieuse que celle d’un serpent. Puis, je me rendis compte qu’elle s’attaquait au même genre de proie que moi, et je ne lui en voulais pas, bien au contraire. Ainsi, cela me motiva à vouloir engager un combat à mort contre lui, mais je devrais ensuite la manger pour ne pas gaspiller. Enfin bon, chasser des prédateurs aussi gros devrait me mettre d’appétit pour des mets bien plus succulents. J’entendis très distinctement ses ailes battre doucement, la créature se rapprochait d’un troupeau de bison. Je bondis de ma place et ouvris les ailes pour me diriger silencieusement et lentement vers lui. Je voulais le surprendre avant qu’il ne trouve un moyen de s’enfuir, mais je ne l’attaquerais pas par derrière, ce serait du gâchis.

*Bouh!*

Alors que le griffon était sur le point de planter ses serres dans une des proies, je l’avertis de ma présence à quelques mètres au-dessus de sa tête. Son sursaut me fit rire. Je remarquai assez souvent que les prédateurs inférieurs avaient tendance à oublier ce qui les entourait lorsqu’ils étaient sur le point d’attaquer. Une erreur qui pouvait leur être fatale, mais c’était une bonne chose pour les autres proies qui pouvaient soient fuir pendant ce temps, soient l’attaquer par surprise pour défendre le leur. Il changea brutalement de direction pour partir sur sa droite, m’obligeant à faire de même. Je le poursuivis jusqu’à attraper sa queue dans ma gueule, il se retourna d’un coup pour me donner un coup de patte griffue. J’étais très surpris, une telle attaque lui aurait coûté la vie si je l’avais anticipé. Ce griffon était soit fou, soit désespéré et j’aimais ça. Il commença à pousser des cris ridicules, signe de peur et de danger imminent. Il savait comme moi qu’il n’avait aucune chance de survivre.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)   Sam 4 Oct - 18:56

Profitant d'un voyage vers l'Est du pays des humains, je me rapprochais de la terre des dragons. en effet, j'avais deux motifs à vouloir entrer en ces terres, bien que l'idée même de rencontrer d'autres dragons me répugnait au plus haut point. Après ce que les Haut Dragons m'avaient fait, je n'avais absolument aucun plaisir à rencontrer des dragons, même s'ils étaient d'une race plus simple et moins évoluée. Ce n'était pas de leur faute ce qui m'étais arrivé, certes, mais ma fierté et mon coeur étaient encore bien trop blessé pour pardonner à la race entière des dragons la trahison qu'ils m'ont fait subir.

La question est donc : pourquoi venir en ce lieu qui est maudit pour moi ? La réponse est assez simple, en fait. Que je le veuille ou non, ma condition fait que je suis dieu-dragon, et donc dragon quand même. Je possède une forme pleine, pouvant être aussi grande qu'une montagne si j'y mets assez d'énergie. Je voulais voir si malgré le scellé qui empêche la pleine expression de mes pouvoirs, je pouvais tout de même prendre cette forme impie. En effet, bien que cette forme soit majestueuse pour beaucoup, elle ne représente que violence et désolation pour moi. Car quand je combattais des dragons renégats, je prenais cette forme, et les tuais avec brio. Ma forme dragon complète n'est donc qu'un outil de plus pour tuer, et non un plaisir.

Je ne comptais pas en ce monde utiliser cette forme, au contraire. Cependant, je devais connaitre mes limites avec ce scellé. Aussi, il était important qu'au moins une fois j'essaye, et je regarde l'impact sur mon état. Du temps avait passé depuis mon arrivée sur ce monde, et je m'étais selon moi assez remise physiquement et magiquement pour tenter l'expérience. Ne voulant alerter personne, j'avais pris la décision d'effectuer la transformation là où celle ci attirerait le moins l'attention: chez les dragons. On disait qu'ils étaient plutôt pacifiques en ce monde, mais craint par leur puissance. Cela n'était pas pour m'étonner. Quel que soit le monde, les dragons y sont crains et/ou révérés.


*Une véritable plaie que cette race. J'ai vraiment honte d'être de ce sang.*

Je n'avais qu'un seul souhait à présent, et c'était bien d'oublier cette partie de moi qui me répugnait. Certes mon corps tout entier, mes pouvoirs et mon sang sont ceux des dragons célestes. Mais mon coeur et mon esprit, eux, sont résolument humains. D'ailleurs, je préférais largement rester sous forme humaine que sous forme intermédiaire. Et c'était ainsi que j'arrivais dans les terres des dragons. Je fus surprise, et quelque peu émerveillée, de voir qu'il y avait au loin des montagnes volantes. Tiens, ce doit être amusant de voler autour. Je devinais que les dragons devaient nicher dedans, aussi je prenais soins de m'éloigner d'eux. Je ne savais pas après tout s'il était possible pour ces dragons de prendre une forme humanoïde. Aussi, il était clairement préférable que je me transforme dans un endroit à l'abri de leurs regards.

Je pris donc la direction d'une vallée transversale, plutôt petite et étroite. Je ne détectais pas la présence ni l'odeur de dragons pour le moment, bien qu'il existait d'autres faunes locales. Mais celles ci n'étaient en rien pour m'inquiéter. Je m'installais tranquillement, allant vers un endroit plutôt dégagé. J'étais en habits de voyages, et retirais ma cape. J'avais tressé mes cheveux, mais pas dissimulé les tatouages de mon scellé sur mon corps. Je posais sur un rocher ma besace, et me préparais à la transformation. Il y avait un avantage à la transformation des haut dragon: il était inutile de se déshabiller. Je ne sais pourquoi, mais la magie de la transformation fait que les habits se fondent dans les écailles, et peuvent même améliorer la résistance de celles ci. Pour mon cas ce n'était pas vraiment la peine, n'étant pas là pour un combat. Je me préparais donc, me concentrant. J'hésitais, légèrement anxieuse du résultat. Allais-je y arriver ? Est ce que le scellé allait réagir et une fois de plus faire subir à mon corps des séquelles graves ? C'était un risque à courir, cependant. Je devais savoir. Je prenais une lente et profonde inspiration, fronçant légèrement des sourcils.


* Allez, c'est partit. Il faut se lancer.*

Je laissais mon coté dragon prendre le dessus, et ce fut la transformation. Dans un nuage de fumée, je me sentais grandir, devenir plus imposante, avoir une vision différente des choses. La transformation terminée, je battais des ailes pour dissiper la fumée. J'avais réussi.
J'étais bien sous ma forme dragon, avec mes trois paires d'ailes, ma fourrure sur le dos et mes gemmes rouges parsemant mon corps. Je réalisais cependant que j'étais plus petite que ce que j'avais pensé. Je devais faire dans les 30 mètres de haut, pas plus. Je grondais légèrement, tournant mon cou et ma tête pour m'observer. Rien d'anormal, pas de douleurs où que ce soit. En un sens, c'était... rassurant. Je soupirais de soulagement, mais un terriblement grondement se fit entendre. Cela venait de mon ventre. J'avais faim. Mais là, terriblement faim. Je grondais un peu plus, plantant mes griffes plus profondément dans le sol de la vallée. Etait ce les effets secondaires de la transformation avec le scellé ? J'avais très faim, c'était certain, et ce n'était pas habituel quand je me transformais en dragon. Cela l'était seulement après un rude combat, lorsque mon instinct de bête sauvage reprend le dessus et que je dévore mon adversaire tombé au combat. Qu'il soit un dragon ou non.

Je me redressais, déployant mes ailes. Pas le choix. Vu la faim qui me tenaillais, je devais aller chasser, pour contenter ma faim. Et vu les dégâts, ça allait surement aller dans deux ou trois cerfs. Je pensais un instant à reprendre de suite ma forme humaine, mais c'était très risqué. Si je ne compensais pas l'énergie dépensé en mangeant de suite, retourner sous ma forme humaine pouvait être lourd de conséquences. Mon corps pourrait réagir comme lors de mon arrivée en ce monde, à cause du scellé. Et le seul souvenir des douleurs me fit frémir et battre des ailes. Je décollais, prenant de la hauteur pour explorer les alentours. Contrairement à ce que l'on pense, mes trois paires d'ailes ne me donnent par forcément plus de vitesse. En revanche, j'avais plus de stabilité dans mon vol ainsi que de la puissance. Ce qui était parfait pour une chasse dans les montagnes, là où le vent peut être capricieux et la recherche longue. Je continuais de prendre de la hauteur, et me dirigeais vers les montagnes volantes. Une grande plaine herbeuse était en dessous, aussi allais je peut être trouver mon bonheur là dedans. J'étais très haut dans le ciel, ne voulant pas être repérée ni embêtée par d'autres dragons. J'en voyais quelques uns au dessous, et je remarquais que j'étais tout de même différente d'eux. Mieux valait ne pas attirer l'attention.

Mais un nouveau grondement de mon ventre me rappela à la réalité. Il fallait que je me trouve une proie. De mes yeux bleus perçant, je scrutais le sol, et je tombais sur un jeune dragon pourchassant un griffon. Je me demandais pourquoi il le pourchassait. Et plus ça allait, et plus je remarquais que le dragon jouait de manière violente avec le griffon. Il était clair qu'il voulait le bouffer, mais sa manière de le tourmenter au lieu de l'achever rapidement m'énerva. Je grondais, et fonçais en piqué vers eux. Le soleil dans le dos, il ne me verrait sans doute pas arriver. J'allais lui donner une leçon, et me servir au passage. J'arrivais à grande vitesse vers eux, et déploya mes ailes au dernier moment. Je poussais un terriblement grondement, surprenant sans doutes les deux. J'étais deux fois plus grosse qu'eux, il faut dire. D'un coup de patte je dégageais le jeune dragon rouge, et ma gueule fondit sur le cou du griffon. Il eu à peine le temps de gémir qu'un craquement sinistre eut lieu. Sa nuque venait d'être brisée. Je continuais ma chute vers le sol, battant des ailes pour ralentir. J'atterrissais sur le sol, tenant toujours le corps pantelant du griffon dans ma gueule. Je le posais sur le sol, et regardais tout en grondant le jeune dragon. D'une voix grave et peu aimable, je le rappelais à l'ordre.


" Ne torture pas tes proies, crétin ! "

Je continuais de gronder, une patte sur la proie et montrant les crocs au jeune blanc bec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Daha'Ark

Invité



MessageSujet: Re: Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)   Mar 7 Oct - 8:39

Message de Daha'Ark, dragon.

Soudain, un grondement semblable au tonnerre me fit sursauter en plein vol, je ratai un battement d’aile qui me ralentit considérablement à l'approche de ma proie. Un coup de patte surpuissant m'envoya voler plus loin, tournoyant sur moi- même, les ailes repliées. Je ne contrôlais plus rien, je devais vite me redresser si je voulais pouvoir arriver à temps pour récupérer ma proie. D'un coup d'un seul, je déployai mes ailes qui servirent à ralentir ma chute, au point que je pus remonter en planant tout simplement. Je fis un looping pour observer la suite des événements sans avoir à me retourner, je compris immédiatement ce qu'il se passait: un dragon plus fourbe que les autres s'était empressé de me voler ma proie!

A l'évidence, c'était une femelle bien plus vieille que moi. Des gemmes étaient incrustées dans sa peau, je n'avais jamais vu ce genre de décoration sur un dragon auparavant. Elle n'était pas ordinaire comme dragonne, je devrais être prudent, au moins parce qu'elle ne semblait pas être du coin. Après avoir fini le mouvement, je piquai vers elle la gueule légèrement ouverte et amplis de flamme de dragon. C'était ma manière de me montrer agressif, elle n'avait pas le droit de me voler ma proie, bien que des lois n'étaient pas établis entre nous. Après avoir atterrit en face d'elle, je crachais une colonne de flamme vers le haut, à la verticale, puis je la regardai le nez fumant.

"Je fais ce que je veux de mes proies, tu n'avais pas à intervenir vieilles écailles!"

Bien que j’aie très faim, ce n'était pas l'idée même de ne pas avoir à consommer mon ancienne proie qui me mettait hors de moi, mais son intervention qui mit fin à un combat qui aurait été des plus mémorables. Les femelles étaient donc toutes aussi sermonneuses? Je tournai doucement autour d'elle pour l'examiner des pieds à la tête. De plus près, elle était encore plus atypique. Comment un dragon pouvait voler avec six ailes? Et ces gemmes rouges lui servaient à quoi exactement? J'avais déjà vu des dragons à fourrure, mais elle semblait en avoir vraiment beaucoup pour son espèce... De quel monde venait- elle exactement!?

"Ne crois pas que parce que tu es plus grosse et plus âgée que moi, je vais te laisser agir à ta guise!"

Je revins en face d'elle et fis un grondement agressif. Je voulais tout simplement la déchirer en morceaux avec mes griffes, ce qui se voyait par mes babines retroussées et les grattements que je faisais au sol.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)   Mer 15 Oct - 13:17

Je regardais cette crevette manifester son mécontentement, crachant des flammes dans l'air. Cela me ferait presque sourire... Croit il vraiment m'impressionner avec ses flammèches ? Certes, je n'apprécie pas trop le feu, mais mes écailles sont assez épaisses pour résister à ses flammes, du moins en me laissant largement le temps de lui fermer le bec et lui donner une leçon. Il osait me dire que je n'avais pas à intervenir, et voulu se montrer agressif à mon égard. Il avait peut être raison sur le premier point, mais j'avais deux bonnes raisons. La première étant ma terrible faim, et la deuxième étant le fait de ne pouvoir rester sans rien faire quand il y a manifestement un acte de cruauté inutile.

Face à sa volonté de me faire déguerpir, que je prenais pour une très grande arrogance et un manque de bon sens, je riais. Mon rire était lent et grave, mes lèvres se retroussant un peu plus sur mes canines. Je me redressais, me positionnant sur mes pattes arrières pour être plus confortable. Il faut dire que ma conformation fait que je me débrouille mieux sur mes deux pattes arrières, laissant mes pattes avant libre, qu'étant à quatre pattes. Je déployais un peu mes six ailes, pour l'impressionner.
Je lui répondis d'une voix cachant à peine l'ironie et la mise en garde.


" Ha, vraiment ? Et qu'est ce que tu va faire, crevette ? Si tu avais été attentif et sur tes gardes, je n'aurais pas pus te voler ta proie. Et tu ne la mérites pas, pour ce que tu joues avec cruellement et injustement."

Je grondais plus rageusement, la colère me faisant réellement monter la moutarde au nez. Je ne pouvais cracher du feu comme lui, mais j'étais bien plus redoutable, car habituée à tuer des dragons. L'expérience et la force de mon état étaient mes atouts. Et j'espérais pour ma paix qu'il allait s'en rendre compte.
Ma queue se mit à fouetter l'air avec nervosité, et la fourrure sur mon dos se hérissa légèrement. Ils cachaient un peu plus mes gemmes sur mon dos, qui luisaient au soleil. Mon regard était toujours planté sur lui, et je m'abaissais pour pouvoir me rapprocher de la proie.


" Alors digère ta leçon, et laisse moi manger en paix. J'ai tellement faim que je n'hésiterais pas à te dévorer si tu m'importunes ! "

Sur ce, je grondais et rapprochais ma tête du griffon pour le manger. J'enfonçais mes crocs dans la chair, et mangeais avec avidité, comme si je n'avais pas mangé depuis des jours. Le goût du sang excitait mes sens, et je sentais la bestialité du dragon en moi s'éveiller avec plus de force. Je retournais véritablement à un état plus primaire, donc plus dangereux. Mais tant que l'on ne m'importune pas, il n'y a aucune crainte. Car tout ce qui m'importe à présent, c'est assouvir ma faim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les dragons sont le mal (Daha'Ark - Shrikan Tatsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nos dragons sont humains (Fanfic collective)
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-