Partagez | 
 

 Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Mer 6 Aoû - 19:24

~ Salle des Pénitents - Monde lointain Haut Dragon ~


La salle était pleine, les hauts dragons discutant entre eux. La salle était circulaires, avec des barreaux pour séparer le public du condamné au centre. Pour le moment, il n'y avait personne sur la barre du condamné, seuls des gardes armés étaient postés tout autour du centre. Les conversations allaient bon train, mais la tension était palpable. Qu'allait elle donc faire, suite à la sentence ? Elle était forte, trop forte pour n'importe qui... Le Comité avait un plan, mais allait il vraiment réussir ? N'allait elle pas revenir pour se venger ? Le son dur d'un maillet sur la table du juge résonna dans toute la salle, signifiant que la séance allait commencer. En effet, on pouvait entendre les cliquetis de chaines, et le bruits de pas lourds. Tout le monde se tourna vers le couloir vouté, là d'où devait provenir l'accusé du jour. Qui n'est autre que moi même. Enchainée comme une vulgaire criminelle, et habillée des habits simples des condamnés, j'avançais entourés de deux gardes. Les menottes qui me tenaient étaient spéciales, bridant mes pouvoirs et me sapant toute énergie. Il m'est possible de m'en défaire, mais cela avait un prix. Et je ne voulais pas le payer. Pas maintenant.

Tous les regards étaient sur moi. Je pouvais sentir les jugements, mais surtout... la peur. Les trois juges, qui avaient dirigés les hostilités envers moi, me faisaient face sur leur estrade. Les gardes m'accompagnèrent jusqu'à la barre des accusés, puis allèrent rejoindre les autres sur les cotés de la salle. Les juges me regardaient avec dureté, dégoût, mais aussi avec une satisfaction certaine. Jusqu'à présent je n'avais regardé que mes pieds. Mais une fois à la barre, je relevais tranquillement la tête pour fixer de mes yeux pleins de ressentiments ces trois haut dragons. Que je pouvais les maudire... Sur plus de 2000 ans, ils m'ont mis des bâtons dans les roues. Et juste pour leur propres intérêts et la peur qu'ils avaient d'une hybride comme moi. Enfin.... Quoi qu'il en soit, nous nous maudissions chacun par nos regards qui jetaient des éclairs. Le plus vieux d'entre eux prit la parole, sur un ton solennel et d'une voix forte.


" Ex Gardienne Shrikan Tatsu, vous avez été accusée et jugée par le comité ici présent, pour les charges qui vont suivre: Meurtres sur Haut Dragons nobles, Trahison de la Nation Haut dragon et Injures à la Cour.  Le juré et le comité vous ont reconnu coupable, et vous condamne à l'exil. "

Je serrais les dents, tous comme mes points. Je bouillais de rage. Meurtre, trahison... Pour qui se prenaient ils ?! C'était eux les traitres, eux les menteurs qui tuaient autant que les Renégats, juste parce que les autres sont plus faibles ! Et moi qui me suis battue pour eux, pendant tout ce temps... Moi qui croyais qu'ils avaient un sens de la Justice et de l'Honneur... Mais rien, tout est aux hyènes ! Je leur fis part de toute l'amertume que j'avais dans le coeur, grondant et m'agitant sous mes chaînes.

" Tss... Trahison, meurtre ? Regardez vous dans un miroir, et vous saurez qui sont les vrais traitres !! Vous vous croyez supérieurs, mais vous n'êtes pas mieux que ces Renégats au fond !"

Le public regardait les jurés, un peu paniqué. Qu'allais je faire ? Est ce que j'allais me déchainer ? Mais les trois juges ne cédèrent pas, ignorant royalement mes commentaires et continuant comme si de rien n'était.

" La sentence d'exil sera administrée immédiatement. Vous serez envoyée dans un monde isolé de toute influence Haut Dragon, en dehors de la sphère de l'Eden..."

Ainsi, c'était bien l'exil... Cela m'arrangeait, mais il était hors de question que je flanche aussi facilement! J'étais tellement en colère, et mon attention entièrement centrée sur les trois juges, que je ne remarquais pas les symboles sur le sol. Ni même qu'ils commençaient à luire.

" Assassins ! Lâches que vous êtes !!!"

Le Juge du centre eut un léger sourire, me regardant d'un air narquois et pleinement satisfait. Je m'agitais de plus en plus, tirant sur mes chaînes comme si j'allais me jeter sur eux. Le public paniqua, cria et se mit à vouloir quitter la salle. Mais les juges ne cillèrent pas. Les runes du sol s'activèrent pleinement, et un bruit strident emplis la salle. Enfin, j'allais être emportée au loin... Mais je fus surprise de voir quelques une de ces runes bouger comme des serpents au sol, et se diriger vers moi. Dès qu'il touchèrent ma peau, se glissant comme des vers brillant sur mes bras et mes jambes, je sentis une cuisante douleur, comme si l'on me brûlait les os. Je poussais un hurlement de douleur. Un scellé ! Cette bande de...

"La séance d'aujourd'hui .... est terminée.... Adieu..."

Cette dernière phrase disait tout. Alors que les runes se formaient sur la peau de mon corps, en des tatouages rouges brillants, et que je sentais tout mon corps vibrer de douleur, je les regardais avec une haine profonde, hurlant entre mes dents une dernière malédiction.

" Aaaargh !! Je... Je revien....drais !!! HAAAAA ! "

Il y eut un flash de lumière, un dernier cri de douleur, et ce fut la fin pour moi en ce monde. Mais un début dans un autre...



~ Salle du télescope du Sanctuaire des Étoiles - Monde d'Hypolaïs ~


Cette nuit, sur la côte, tout est calme. Le ciel est découvert, le temps est plutôt agréable pour cet été. Rien ne pouvait gêner les astres, tant le ciel était clair de tout nuage. Même la Lune était absente, ce qui était la meilleure chose pour observer les étoiles. Ce soir là, les magiciens qui observaient le ciel étaient au rendez vous. Derrière leur grand télescope, ils observaient les astres, et discutaient des constellations et des planètes avec ferveur. Mais soudain, il y eut comme un bruit de détonation... Juste au dessus de l'observatoire, un immense cercle de rune s'était formé. Brillant, gênant toutes observations. Le petit village non loin voyait ce phénomène, les gens hurlaient de surprise. Etait ce encore ces magiciens qui avaient un tour ? Pourtant, ce n'était pas eux. D'ailleurs, ceux ci étaient paniqués. Ils sortirent du grand bâtiment, de peur que cela ne les vise. Le cercle était immense, à une bonne vingtaine de mètres au dessus de la grande structure et englobant tout. Tous les magiciens étaient descendu vers le village, pour plus de sûreté. Quand soudain... Il y eut comme un bruit de tonnerre, et une immense colonne de lumière descendit vers l'observatoire. En plein sur le télescope. On pouvait entendre et voir le plafond de l'édifice se fracasser, comme si quelque chose venait de le transpercer. Les magiciens poussèrent un hurlement, voyant l'objectif extérieur du télescope s'effondrer vers l'intérieur. Non, le télescope !!! Mais qu'est ce qui avait bien pu faire ça.... En fait, c'était moi.

J'étais là, prostrée au milieu de débris du télescope, presque ensevelie sous des planches, des tuiles et des morceaux de ferraille du télescope. En position fœtale, on pouvait me voir tremblante, crispée et le regard dans le vague. J'avais mal.... Vraiment très très mal. Non pas à cause de la chute, ça ce n'était pas grave. C'était de l'intérieur que je souffrais, et tout ça à cause de ce portail, et de ces runes. Elles brillaient encore, pulsant légèrement comme le battement d'un coeur. Mais peu à peu ils s'estompaient, alors que j'essayais de me relever maladroitement. Je ne devais pas rester ici, je devais... bouger. Je gémissais, tremblant avec plus de violence.


" Haaa... Mon ... corps.... Bleurg !! "

Je me tordis de douleur, et vomis le peu que j'avais dans le ventre. Principalement de la bile et du sang. Mes organes internes étaient en pièce... Ces salauds, ils avaient non seulement scellé mes pouvoirs, mais en plus utilisé mon énergie pour créer ce portail !! Le monde devait être très éloigné, car plus un monde est loin, plus créer un portail coûte de l'énergie. Et bien entendu, il faut payer d'une manière ou d'une autre. Et là, c'est moi qui trinquais par mon propre corps. Certes, en tant qu'ex gardienne et avec mon potentiel de déesse, j'avais de l'énergie à revendre. Mais cette destination devait vraiment être éloignée, et ce scellé m'empêchait véritablement de récupérer les dégâts causés à mon corps. A tous les coups, ils espéraient que j'allais en crever. Pour ça, certainement pas !

Je serrais les dents. La colère, la frustration et la fierté m'aidaient à prendre sur moi, et à réagir. Un nouveau monde... On dirait une habitation... Je ne dois pas rester ici. Je dois partir. Et vite. Je me relevais péniblement, titubant et respirant avec difficulté. Chaque respiration, chaque souffle était une torture. Mais même dans cet état pitoyable, je ne pouvais m'empêcher de les maudire entre mes dents.


" Haa...Haa...Quelle bande... de..."

Une nouvelle crise de douleur me cloua le bec, et failli me faire tomber. Je vomissais à nouveau, plus de sang encore s'étalait par terre. Par les dieux... Je n'avais pas été dans un état pareille depuis... depuis.... Rhaaaa ! On s'en tape ! Il faut que je m'en aille d'ici. Les gens ne vont pas tarder à arriver. Je me redressais, et mis de coté la douleur pour agir. Je titubais vers la grand fenêtre dans le toits, là où anciennement le télescope était. Et bien, j'en avais fait des dégâts en arrivent. Les gens ne vont pas être contents. Je regardais au travers de la grande fenêtre, qui donnait juste au dessus d'une petite forêt. La mer était juste en face. L'air marin apportait de la fraicheur, qui était la bienvenu pour mon corps brûlant de fièvre. Je regardais en bas, estimant la hauteur. Bon, je devrais être capable de sauter, les branches vont amortir le choc. J'hésitais un instant, quand j'entendis des voix et des bruits de pas. Plus le temps. Sans hésiter une seconde de plus, je sautais.

Le chute fut dure, mais moins que ce que je croyais. De toute manière j'avais déjà tellement mal à la base, qu'un peu plus ou un peu moins... J'écrasais des branches, et déchira ma tunique de part en part. Je réussi par réflexe à m'accrocher à certaines branches, ralentissant ma chute. Mais la rencontre avec le sol ne fut pas aussi douce. En heurtant le sol, mon souffle fut coupé, et je roulais boulais en contre-bas. C'était trop pour mon corps. Trop d'un coup. Je perdis conscience, et ne m'arrêtais qu'en bas de la colline, près de la plage. Mon corps était couvert  d'égratignures et de bleus, ma tunique sale et déchirée en plusieurs endroits. Les runes étaient là, sur ma peau blanche, comme des tatouages rouges. Ils ne brillaient plus. Un peu de sang coulait de ma bouche, l'hémorragie semblant avoir du mal à s'arrêter. Je me demande comment je vais faire pour m'en sortir. Mais il fait noir, je ne ressens plus rien... tout est paisible...


_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Jeu 7 Aoû - 0:01

Message de Lilith Krivcheskoy, demi-démone.

Éclat de rire, chanson chanter par des groupes d'hommes saoul, les bruits de ''buck'' de bière qui se tape. Ceci était une soirée comme une autre pour Lilith à la taverne. Elle en profitait à chaque soir pour s'ajouter avec les aventuriers qui l'accueillit avec joie dans leurs festivités.

"Poooom… pom pooooom… pom pom pooOOOoooooom
Tous les petits kobolds, dansent dans la forêt, moi et mes compagnons allons tous les crever ! Ne sont-ils pas mignons, embrochés morcelés, autour des champignons, on pourrait en manger ! OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS ! Poooom… pom pooooom… pom pom pooOOOoooooom
Tous les petits gobelins, dansent dans la forêt, moi et mes compagnons, allons les approcher ! Ils sont vraiment mignons, quant ils se font flécher... nous les achèverons, à coups d'épées rouillées ! OUAISSS ! Poooom… pom pooooom… pom pom pooOOOoooooom
Quand tous les petits orcs, dansent dans la forêt, moi et mes compagnons, préférons nous cacher ! Ils ne sont pas mignons, ils sont bêtes à pleurer, mais nous les évitons… pour pas finir broyés ! OUAISSS ! Poooom… pom pooooom… pom pom pooOOOoooooom
Quand tous les petits trolls, dansent dans la forêt, moi et mes compagnons, préférons nous barrer ! Ceux qui les trouvent mignons, sont vraiment dérangés, un jour ils finiront, en compote de… Poooom… pom pooooom… pom pom pooOOOoooooom…
"

La bière qui s'envole, des flaques à plus finir, c'était une soirée amusante. Mais cette fois-si, Lilith se retira d'avance. Elle ne prit qu'un verre, la pauvre voulait prendre cette soirée pour elle-même. Sortant dehors, l'air frais lui caressa le doux visage, comme une mère qui prenait soin de son enfant. Inspirant profondément, elle sentit la pureté de l'air qui enveloppa les environs.

Elle leva la tête vers les étoiles, une pensée de ses parents lui envahissait la tête. Pendant un court moment, plus aucun bruit ne lui traversa la tête, elle fermait tous ses sens, complètement dans son propre petit monde. Seul le bruit de son coeur, toujours en combat jours après jours, lui parvient à l'esprit. Quelque chose d'autre lui attira l'attention. Son petit renard, Kiki, lui donna de tout petit coup sur la jambière, la pauvre était dans le chemin de la porte.

S'excusant auprès des gens, elle reprit son chemin. Sa destination ? Les plaines, ce soir était une soirée sans lune avec une couverture d'étoile. Le trajet ne pris que quelque minute. Le champ vert avec des collines avec des angles parfaits pour se coucher et regarder le ciel. Lilith et Kiki en profita pour s'allonger, mais Lilith ne laissa pas son pauvre renard juste à coter d'elle. Elle le prit dans ses bras, comme un enfant avec un ours en peluche. C'était bien une des seules choses qu'elle pouvait faire confiance. Malgré qu'il n'était pas robuste, elle s'en servait comme oeil droite, un outil et un ami. Non, une deuxième partie d'elle, celle aux qu'elle pouvait tout dire, se réchauffer, un lien puissant et éternel était entre les deux.

La paix était la maîtresse sur la plaine, une soirée neutre sans violence, même le télescope semblait en paix pour une fois. Une heure passa durant ce moment, Lilith fixa le ciel sans se soucier de ses problèmes, son sourire si joyeux et innocent était présent sur son visage illuminée par la lune. Même les cris lui semblait en pa.... DES CRIS ?!?

Se levant le torse d'un coup, Lilith avait bien et bel entendue des cris qui semblaient provenir du village. Il en avait d'autre, mais ce n'était pas tout. Un cercle runique était au-dessus du télescope puis soudainement, un bruit de tonnerre gronda, suivi d'une lumière, comme si un objet ou être puissant venait d'arriver sur la ville. Le tout tomba en ruine et Lilith ne pouvait plus attendre, elle partie en courant vers le télescope. Malgré sa petite grandeur et son armure, Lilith parcourue le trajet à la course très rapidement. Le vent la poussa comme un coyote qui suivait un gibier. Arrivant à destination, elle vue que le toit était tombé en miettes, mais quelque chose d'autre tomba proche de Lilith qui s'était approchée. La chose qui semblait comme un être vivant, était tombé sur les arbres qui étaient sur une colline qui menait à la plage. Bien évidemment, Lilith voulait découvrir qui était cette personne, mais elle n'allait pas prendre le même chemin.

Prenant la route aussitôt, la plage était vide, ou presque. Un corps était allongé proche de la falaise, probablement celle qu'elle avait vue tomber. Lilith eux un moment d'hésitation pour allez voir le corps. Est-ce-qu'il ou elle, était toujours en vie ? Malgré ces questions, Lilith ne pouvait plus attendre, elle ne se pardonnerait pas si la personne était toujours vivante et qu'elle aurait décidée de ne pas l'aider. Approchant le corps d'un pas rapide, elle aperçue que la personne était une femme aux long cheveux blanc. La pauvre tremblait toujours, elle était encore en vie malgré la chute ? Lilith était impressionné par la résistance de cette femme, mais il n'y avait pas que les blessures extérieures. Son corps dégageais un air de douleur autant interne qu'externe. S'agenouillant à côté de la dame, elle l'allongea sur le dos. Son visage pâle révéla qu'elle avait perdue beaucoup de sang, mais pourtant il n'avait qu'un peu de sang qui sortait de sa bouche et des dommages causer par les arbres, une hémorragie interne ? Probablement pas la seule chose se dit Lilith en la regardant gémir quelque instant. Prenant une bonne inspiration, elle plaça ses mains aux dessus du corps de la jeune femme, ceci était un moment de concentration et que toute sa confiance allait à Kiki pour l'avertir d'individu suspicieux.

Une aura verte se forma autour de ses mains, elle utilisa sa maîtrise d'air pour examiner les points chauds du corps pour trouver des points endommager, petit truc qu'elle a développée avec ses parents. Une fièvre forte, des organes déchirés et elle ne pouvait détecter aucune essence magique, donc cette dame devait probablement être une humaine. Expirant, elle commença la petite opération. L'aura verte laissa de petits nuages qui rentraient dans les ports de peau à la femme, donnant une sensation à la fois froide et réconfortante tout en soignant les points blessés. Malheureusement, son pouvoir ne pouvait pas donner de sang à un être.

Lilith avait fermé ses propres yeux, imaginant une goutte qui tombait à plusieurs reprises au centre, un centre d'eau qui fit de petite vague. Elle se concentrait sur la goutte, c'était sa technique de concentration. Si une goutte se rajoutait, un être venait de l'approcher. Une goutte calme n'était qu'un être vivant intrigué, si la goutte était rapide sans arrêter, l'être est hostile ou en détresse. Qui dit concentré, ne veut pas dire ignorant de ses alentours. Un sixième sens qu'elle a développée aux court des années. Le temps passait vite pour Lilith, mais en réalité, cela faisait une demi-heure qu'elle donnait de ses forces à la femme, qui d'ailleurs, portait une robe exotique. Ouvrant lentement ses yeux, elle déposa ses mains sur ses cuisses, épuiser de l'opération. Elle avait faite le mieux qu'elle pouvait, ce n'était pas une magie divine non plus, mais c'était assez pour garder l'être en vie. Kiki était couché à coter de la femme et décida de lui licher le visage.

Prenant Kiki dans ses bras en ricanant, elle lui parla. ''On ne liche pas le visage des inconnus, Kiki ! '' Dit-elle avant qui ne lui liche les lèvres à son tour. C'était un mauvais goût pour les deux, Lilith avec son haleine de bière et Kiki avec son haleine d'animal. Lui donnant un petit bisou sur le museau, elle le déposa à cotée d'elle, la question de quoi faire avec la dame la tourmenta. Elle allait attendre un moment et si la personne ne se réveil pas, elle allait l'apporter dans sa chambre pour la soirée. Après tout elle peut utiliser l'excuse qu'elle l'a trouvée sur la route, car elle ne l'a jamais vu dans le village.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Jeu 7 Aoû - 19:35

Il faisait noir...Je ne sentais plus vraiment mon corps. Ou plutôt si. Il était lourd, si lourd... La douleur était lancinante, s'ajoutant au poids d'une fatigue extrême. Où je suis déjà ? Ha... Je ne sais plus... enfin je ne sais pas...Mon esprit continuait à sombrer, quand soudain je sentis une vive douleur. Qu'est ce que c'était...Je me sentais comme tirée vers le haut, et décela une énergie étrangère. Mais cette énergie, cette aura ne me voulait pas de mal. Au contraire. Je sentais ma douleur s'estomper un peu, et la sensation de pesanteur était moins forte. Qui... Ma conscience revenait à la surface, douloureusement. La souffrance de mon corps, qui jusque là était diffuse, revint vivement pour me prouver que j'étais vivante. Mon corps se remit à trembler, ma respiration redevint difficile. J'étouffais un gémissement de douleur.

" Uurgh..."

J'ouvrais les yeux doucement, serrant les dents. L'odeur de la mer, le goût de sang dans ma bouche... Le bruit des vagues et le toucher du sable. Où étais je ? Je tentais de me relever, et remarquais enfin qu'il y avait une personne à coté de moi. Enfin une humanoïde et un renard. Était ce eux qui m'avais guéris ? Car si mon corps était encore bien mal en point, il était tout de même en meilleur état qu'il y a peu. Je regardais la jeune femme avec étonnement, et voulu savoir ce qui se passait. Mais les mots qui sortirent de ma bouche étaient bien difficiles, et manquait terriblement de logique.

" Que...Où je..."

Soudain, je me tendis en entendant au loin de voix. Mince, j'avais attiré l'attention. Prise de panique, je regardais la jeune femme. Je ne la connaissais pas, mais le temps pressait. Qui sait ce que l'on pourrait me faire si l'on m'attrapait. Je ne pouvais fuir ni me défendre, j'étais loin d'être en état. Alors il ne me restait plus qu'à espérer. Dardant sur elle un regard suppliant, et prenant sur moi pour la douleur, je lui demandais une faveur.

" S'il vous plait... Cachez moi... Vite..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Dim 10 Aoû - 2:23

Message de Lilith Krivcheskoy, demi-démone.

La pauvre dame commençait à gémir comme un gibier qui avait été atteint. J'aurais dû l'aider dans un endroit sûr, j'aurais pu donner la plus part de mon énergie... Se dit-elle, elle avait pitié d'elle qui demandait de la cacher. Lilith pouvait aussi entendre les voix qui s'approchaient des trois trouble fête. Encore une fois, Lilith s'était mis dans un petit pétrin, mais elle ne pouvait pas laisser cette femme mourir non plus. Elle ferma ses yeux quelque seconde, lâchant un soupire agacé, elle avait un mauvais pressentiment. Un avalanche de trouble s'approchait d'elle.

Un aveugle et maintenant cela, ce n'était pas son mois. Elle devrait probablement changer son nom de famille à Krevedetrouble. Malgré les chances d'être pincés dans un coin, elle allait aider la personne, ça serait contre elle de la laisser mourir et ou capturée. Prenant d'autre bonne respiration, elle ouvrit ses yeux lentement avec un sourire.

''J'accepte de t'aider, mais tu vas me devoir une très bonne explication chère.'' Dit-elle avec confidence.

Malheureusement, cela n'allait pas être de la faire passer. Avec une grosse explosion comme la dernière et un corps endommagée comme le sien, Lilith allait devoir la couvrir. Elle avait un petit sac avec sa couverte préféré à l'intérieur, assez grande pour couvrir une personne. Une autre chose qui ne lui fessait pas plaisir, mais bon, elle allait survivre. Elle enveloppa le corps qui tachait sa couverte de sang, elle s'assurait de ne pas trop la coincer non plus.

''Tu vas me devoir une couverte et un nom aussi. Ajouta Lilith avec une grimace. Ai juste l'air naturelle et en paix dans mes bras et tout devrait bien allez.''

Elle voulait rassurer la pauvre qui semblait effrayée d'être découverte. Elle essuyait le sang le bord de la bouche à l'individu, son idée était risquée, mais les chances de réussites étaient élevés, selon elle. Elle la prit dans ses bras, passant son bras droite en dessous de ses genoux et son bras gauche sur son dos. Elle ne semblait pas trop lourde, Lilith était surprise car elle était beaucoup plus grande qu'elle, sale injustice. Lilith détestait sa petite grandeur, néanmoins elle frappait plus fort que la plupart des hommes.

''Tu est prête ? '' Demanda-t'elle.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Dim 10 Aoû - 12:40

La jeune femme semblait hésiter. Mais elle finit par accepter, tout en me rappelant que je ne perdais rien pour attendre. Des explications... Je pouvais lui en donner, mais je ne peux lui garantir la vérité. Si je lui dis la vérité, comment va t'elle réagir ? Si jamais elle panique, ou pire que les dragons sont pourchassés et haï, qu'allait il advenir de moi ?

Cependant, j'hochais simplement de la tête, en signe d'acquiescement. Elle enveloppa mon corps dans une couverture, et me demanda une dernière chose. Un nom ? J'étais tentée de donner un faux. Mais après réflexion, personne ne me connaissait sur ce monde.


"Shrikan. Je m'appelle Shrikan Tatsu."

Ma voix était plus faible que ce que je pensais. Je me sentais de nouveau partir. J'étais fatiguée, vraiment fatiguée. Je me sentis à peine soulevée, la fille était plus forte que ce que j'aurais cru. Mais j'étais bien trop fatiguée et perturbée pour remarquer la nature de son odeur et de son aura. Je la laissais me porter comme un bébé, et me sentais de nouveau partir. J'entendais vaguement le bruit des gens arriver, et ne compris pas ce qu'elle disait. Je sombrais à nouveau.
[PS: tu peux avancer jusqu'à ce que tu la ramène à ta chambre. Elle va pas émerger avant quelques heures XD.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Lun 11 Aoû - 17:35

Message deLilith Krivcheskoy, demi-démone.

'' Et moi je suis Lilith Krivcheskoy. Un plaisîr de vous rencontrez !''

Shrikan et bien ça s'était un nom que Lilith n'avait jamais entendue. Elle calmait le vent avec sa maîtrise, en plus de ses dommages elle ne pouvait pas tomber malade. Lilith regardait la mer, une vue si terrifiante à la fois intrigante, y avait-il vraiment quelque chose plus loin ? Pas le temps de penser ! Tournant sur elle-même, elle marchait en direction de la colline pour ensuite allez à l'auberge. Un groupe de soûlon l'arrêtait à mi-chemin de la colline. Elle ne les laissaient même pas parler.

''Bon soir ! Ques qui se passe ? J'ai entendue une explosion pas trop loin alors que moi et mon amie relaxais sur la plage ! La pauvre est tomber endormie !

-Le geros cunun a EXPLOSER !  Et ya de persoune qui charche !''

Elles étaient chanceuses qu'ils étaient tous saoul, ils ne se doutaient de rien ! La conversation fut courte alors que Lilith fut signe de la tête par respect et reprit son chemin. Shrikan, qui était plutôt légère, était endormie comme un enfant, elle était sans défense. Peut importe ce qu'elle a vécue était épuisant physiquement, mentalement et spirituellement. Sa présence était très faible même presque silencieuse à l'air. La ville était vide comme un désert, la plupart des villageois étaient partis cherchés les alentours pour des indices sur ce qui s'était passé.

Lilith se pointait directement à l'auberge, le monde n'allait pas tarder à revenir de leurs recherche. Elle montait directement à sa chambre, saluant l'aubergiste en cours de route. Sa chambre ne composait que d'un lit simple, Lilith n'avait que s'accoter sur le mur rien de trop méchant. Elle allongeait Shrikan sur le lit et en profitait pour enlever son armure qui était devenue lourde comme un ours. La force de Lilith était peut-être extraordinaire, mais comme tout autre vivant elle avait sa limite. Elle sortait de son sac, une petite robe de tissus noir, elle se sentait alaise et aimait bien dormir avec durant des temps chauds..

Elle approchait la chaise de sa chambre proche du lit, elle n'allait pas retarder sa guérison une seconde de plus. Elle commençait la même technique, mais elle concentrait beaucoup plus d'énergie que sur la plage, le niveau de sécurité était plus élevée ici que sur la plage. Kiki était juste à coter d'elle, intrigué sur le fait que Lilith utilisait tant d'énergie pour une personne qu'elle ne connaissait même pas. L'opération durait une heure, ce qui semblait une éternité pour Lilith, mais c'était fait. Quatre-vingt-dix pourcent des blessures de Shrikan était guéris, mais Lilith était morte, épuiser. Elle tombait sur ses genoux, la tête accoter sur le lit, la bouche grande ouverte tombant endormie.

''Ha... Hahaha... Je vais juste... Fermé mes yeux... Quelque seconde... Haha..''
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Mar 12 Aoû - 17:03

Je me réveillais, doucement. J'ouvrais les yeux, sentant mon corps... incroyablement moins douloureux. Mon regard s'était posé sur un plafond, celui d'une chambre de petite qualité. Une auberge ? Je tournais légèrement la tête, pour voir que j'étais dans un lit, avec la jeune femme qui m'avait sauvé endormie la tête sur le lit. Etait ce elle qui m'avait guéri ? Combien de temps avait passé ? Je tournais de nouveau la tête et me redressais légèrement. Je pouvais voir le soleil se lever à peine, le ciel devenant d'un bleu moins sombre. Assise sur le lit, je regardais avec perplexité la chambre. Où étais je ? Je baissais mes yeux vers mon propre corps, regardant ma main et mon bras. La tatouage rouge, preuve du scellé, descendait en arabesque jusque là. Ce scellé...

Je ne sentais que la présence infime de la magie en moi. C'était étrange, car d'habitude comme un flot tumultueux, de l'eau bouillante qui ne demandait qu'à déborder. Hors maintenant, je me sentais étrangement apaisée, comme si la bête était endormie, trop épuisée pour se manifester.
Bon, il fallait le reconnaitre, leur scellé marchait bien. Les effets secondaires étaient terribles, mais je soupçonnais fortement que cela soit dû à la magie demandée. A petite dose, le scellé ne réagirait pas aussi violemment. Du moins, il faudra que je teste cela. Mais pas pour le moment. Même si mon corps était remis de ses blessures, je me sentais fatiguée, et mon corps était lourd, bien las de tout ça.

Je jetais un coup d'oeil à la jeune fille. Elle était plus petite, mais vue l'armure qu'elle avait dans sa chambre, elle n'était pas de la race des faibles. Je doutais intérieurement qu'elle soit humaine, mais je ne pouvais le vérifier. Ma magie était à un niveau tellement bas, qu'il m'était impossible de l'utiliser pour analyser son aura. Et même si je le voulais et que je forçais, cela me ferait plus de mal que de bien pour quelque chose qui n'est pas important. Elle m'a aidé, soignée, ce qui prouve d'ors et déjà qu'elle a un bon fond. Je lui dois beaucoup, et je comptais bien rembourser ma dette d'une manière ou d'une autre. Cependant.... j'aurais encore besoin d'elle avant de pouvoir lui rendre la pareille.

D'ailleurs, comment allais je expliquer la situation ? Que vais je dire ? Si je lui dis que je viens d'un autre monde directement, elle risque de paniquer et de se retourner contre moi. Lui mentir ne serait pas non plus des avisés. Elle semblait être loin d'être bête, elle aura sans doute bien compris que c'était moi qui étais à l'origine de la catastrophe du bâtiment. Enfin, si elle ne m'a pas déjà donné aux gardes ou aux gangs du coin, c'est qu'il y a une raison. Je l'observais, me demandant si je devais la réveiller. Elle était fatiguée, sûrement plus que moi à présent. Je me bougeais du lit, tranquillement et calmement, posant mes pieds nus sur le plancher miteux. J'étais faible, mais capable de bouger. Je me levais, doucement, et me redressais sur mes deux jambes. J'étais faible, mais je pouvais me dresser encore fièrement. Je regardais la jeune femme, mes yeux bleus perçants se posant sur elle, pesant le pour et le contre. Je finis par me pencher pour prendre la jeune fille dans mes bras. Elle était plus lourde que ce que je pensais. Mon corps était vraiment faible, au final. Normalement, une personne comme elle est comme un fétu de paille. Je la portais et l'allongeais sur le lit, la recouvrant d'une couverture. Le renard était là aussi. Je regardais autour de moi, et avisais une chaise. Je m'asseyais dessus, croisant les bras et regardant la fenêtre. Il ne restait plus qu'à attendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Mer 13 Aoû - 5:07

Message de Lilith Krivcheskoy demi-démone.

Un vent froid passait sur Lilith, le courant était une vague qui la frappait. Quelque chose flottait dans la tête de Lilith, une âme cachée dans une grande robe noire avec un Faux. Cette chose cherchait à atteindre la femme endormie, comme si c'était son moment. Elle avait vécue un instant comme celle-ci auparavant pour probablement la même raison. Utiliser son pouvoir de guérison trop longtemps pouvait causer sa mort, est-ce que cette chose était la mort ? Elle ne le savait pas, c'était dans sa petite tête. Mais la robe voulait l'essence de vie à Lilith, comme un pilleur qui voulait une tombe.

Une sensation plus froide avait atteint le cou de Lilith, bloquer par quelque chose. Sa respiration fut rapidement scellée par un sort. Par instinct de mammifère, elle agrippait sa gorge avec ses deux mains, tentant d'arracher ce qui avait sur sa gorge. Mais c'était à l'intérieur, elle ne pouvait rien faire. L'esprit s'approchait de Lilith sans plus tarder, mais elle ne restait pas là sans rien faire. Revenant à la réalité, ses yeux grands ouvert, elle se levait d'un coup solide, fracassant le mur, tentant de repousser la chose.

Le mur de la chambre craquait autour du poings à Lilith, ses dents pointues qui étaient visiblement serrées. Son ombre était devenue l'ombre de son côté démon pour quelque instant, le drap avait tenter de prendre sa vie. La sueur froide coulait lentement sur son visage apeuré et à la fois fâchée d'un attaque comme celle-ci. Ce n'était pas réel, mais elle aurait pu quand même y passer. Reprenant lentement ses esprits, elle plaçait ses mains doucement sur son cou, elle n'avait rien. Mais des marques de main rouge pouvait être remarqué, comme si quelqu'un l'avait agripper ou giffer. Lilith n'avais jamais eu autant peur quand ce moment, elle en avait encore froid. Avec un petit moment de réflexion, elle se rappelait qu'elle ne s'était pas endormie sur le lit, mais à coter. Regardant vers la fenêtre, Shrikan regardait dehors, assis sur une chaise avec le soleil qui l'éclairait. Lilith se sentit un peu gênée de la situation, elle ne voulait pas paraître comme un monstre.

''D... Désoler de se bruit... Je n'ai pas passer une bonne nuit...''
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Lun 18 Aoû - 19:58

Je regardais la fenêtre, et plus précisément le ciel. Le temps passa, et la jeune femme finit par attirer mon attention. Elle s'agitait dans son sommeil, semblant être en proie à un quelconque cauchemar. Cependant... Plus je l'observais, et plus son aura me montrait que ce n'était pas un rêve normal. L'aura était malsaine et forte, froide comme la mort. Je connaissais ce genre d'aura. Mais malheureusement pour elle, je ne pouvais rien faire. En temps normal entrer dans l'esprit et intervenir en m'interposant psychiquement serait possible, mais là avec ma magie à niveau zéro, c'était impossible. Elle devait donc se débrouiller toute seule.

Elle finit par se réveiller, et fracassa le mur de son poing. Ha, c'est certain, elle n'est pas totalement humaine elle, voir pas du tout. Peut être étais ce la raison de son calme quand à ma rencontre. Mais d'un autre coté, peut être que dans ce monde c'est une chose normal pour un humain.
La jeune femme semblait déboussolée, et en me voyant s'excusa. Je ne bronchais pas, n'affichant pas de surprise ni de crainte. Je lui répondis simplement, avec calme.


" Ce n'est rien... Tous le monde a ses propres démons à vaincre..."

Moi même, j'avais affronté les miens, et continuais parfois d'en rencontrer pendant certaines nuits. Et la situation n'allait pas s'arranger, avec la trahison des Hauts Dragons. Je regardais la jeune femme, me demandant rapidement si je devais la laisser se reposer encore un peu. Mais si elle était réveillée, c'est qu'elle devait être assez en forme. De plus, il fallait que je pose mes questions avant qu'elle ne pose les siennes. En premier lieu, je me devais de la remercier pour ce qu'elle avait fait.

" Je me dois de vous remercier, pour l'aide que vous m'avez apporté. C'est sans doute ma vie que vous avez sauvé, et cela je ne l'oublierais pas."

J'inclinais légèrement la tête, signe que je prenais cela avec considération. Mais j'enchainais de suite, parlant d'une voix calme, mais d'un grand sérieux.

" Vous devez avoir beaucoup de question sur qui je suis et ce qu'il s'est passé, et c'est normal. Mais je ne peux répondre tout de suite. Avant tout, il faut que je sache deux choses...."

Mes yeux perçants s'étaient posés sur Lilith, la scrutant sous la lumière naissante du jour. Allait elle accepter et ne pas paniquer ?

" Je n'ai aucune idée d'où je suis. Et quand je parle d'où je suis, je parle du monde dans lequel nous sommes. J'aimerais le savoir, tout comme savoir quelles sont les espèces dominantes présentes ici. Après ces réponses, je pourrais te répondre en faisant en sorte de choisir au mieux mes mots."

J'attendais sa réponse, espérant qu'elle n'allait pas se vexer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Lun 1 Sep - 22:55

Message de Lilith Krivcheskoy, demi-démone.

Alice était surprise par les questions de Shrikan. Lilith venait de se réveiller et elle était déjà attaquée avec plusieurs questions. C'était la moindre des choses que Shrikan pouvait faire à l'instant, mais cela ne dérangeait pas Lilith. Aux contraire, ça lui fessait plaisir d'aider la pauvre dame. Elle avait probablement de l'amnésie ! Lilith était maintenant assis sur le bord du lit, prenant une posture plus habituelle. Une posture que plusieurs trouvais imposante, même pour sa grandeur.

''Et bien, ça me fait un plaisir de t'aider, Shrikan, mais pour être franche, je n'ai pas beaucoup de questions. Et nous sommes sur les terres d'Hypolais, il n'y a pas de race dominante, les présidents et maires sont décidés par véto des citoyens.''

Elle n'avait pas vraiment d'autre chose à dire, est-ce que Shrikan avait perdue la mémoire. Quelqu'un lui aurait effacé ? Un autre monde ? Peut importe, Lilith allait aider cette femme aux cheveux long et blanc avec un tattoo rouge à retrouver ce qu'elle cherchait. Son ventre fit la conversation avec un long grognement féroce, vibrant avec toute sa vélocité. Lilith se lançait d'un coup sur ses pieds, enthousiaste de manger avec la pensée d'un bon poulet cuit avec le jus de saveur formant un tsunami dans sa bouche.

''Mais bon ! Tes réponses à mes pas très nombreuses questions vont pouvoir être répondu en avant d'un repas. Bonne idée, tu ne penses pas ?''
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Mer 3 Sep - 16:29

J'étais un peu étonnée qu'elle ait peu de questions à mon sujet. Avait elle confiance car elle s'en fichait, ou bien manquait elle de bon sens ? Là dessus, je ne pouvais savoir. Elle semblait avoir un bon fond, mais de là à ce que je lui explique toute la vérité, je n'étais pas certaine.
Elle m'apprit que ce monde s'appelait Hypolaïs. Tiens, ce nom m'évoque vaguement quelque chose... Mais quoi ? Si j'avais mes pouvoirs, j'aurais pu invoquer mon journal de bord pour feuilleter le dernier millénaire de mon histoire. Enfin, une autre fois. Les autres informations que m'avaient donnés Lilith n'étaient pas vraiment importants. Seuls le fait qu'il n'y ait pas de race dominante était rassurant. Au moins, ce sera plus facile pour moi de passer inaperçue. Par contre, elle n'avait pas précisé quelles races existaient. Il me faudra lui poser la question plus tard. Comme simple réponse, mon regard était dans le vague, pensif.


" Je vois..."

Soudainement, le bruit d'un gargouillement se fit entendre. Ha, ça ne venait pas de moi pour une fois. Je fus surprise par la réaction de Lilith, qui s'était mise debout. J'écarquillais les yeux, et finit par sourire d'amusement en l'entendant. Je soupirais légèrement, la regardant avec des yeux pétillants de malice.

"Ma foi pourquoi pas. Mais comme tu dois t'en douter, je n'ai pas un sous dont je dispose pour t'offrir de quoi manger. Et j'en suis désolée..."

Je me levais à mon tour, avec moins d'énergie car toujours diminuée. Je me sentais comme une coquille vide, comme si le moindre souffle de vent pouvait me briser et m'emporter.

" Allons y, nous pourrons discuter une fois attablées."

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Lun 8 Sep - 4:25

Message de Lilith Krivcheskoy, demi-démone.

Lilith était contente de pouvoir enfin aller manger, elle n'avait rien avalée hier soir. Examinant Shrikan, son linge était ravager, impossible de porter ça sans apporter de l'attention. La plupart des gens pourraient penser qu'elle est itinérante. Se déposant sur ses genoux, Lilith commençait à fouiller dans son sac pour trouver quelque de convenable à Shrikan. Noir, noir et encore du noir, Lilith devait paraître comme quelqu'un de sombre dans les rues avec ces habits. Après quelque instant, elle trouvait un chandail de tissu noir qui était beaucoup trop grand pour la petite hybride, avec une grosse pair de pantalon de laine noire, très confortable. Elle se levait de nouveau, avec le linge sur l'avant bras et se tournait vers Shrikan à nouveau.

''Et bien, cela est tout ce que j'aie pour toi. Il ne serait pas la meilleure des idées de te le laisser te promener avec ces tissus déchirés. Je te ne t'oblige pas à les portés, mais je te le suggère. Dit Lilith, déposant le linge sur le lit.

Je vais t'attendre en-bas, assise à une des tables dans le coin et je te paye le repas
.''

Lilith quittait la chambre et se dirigeait au premier étage. Le tout était presque vide, la plupart des gens étaient partis faire leurs travaux. Lilith s'était placée dans un coin, avec deux plats, un avec beaucoup de viande et légume qui était sa portion, l'autre étant une portion plus petite pour Shrikan. Elle se demandait ce qu'il était arrivé pour que Shrikan soit si endommager et perdue. Est-ce qu'elle était reliée à l'explosion qui s'était produite sur le télescope géant, si s'était bien et bel une explosion. Elle l'attendait avant de commencer sont repas, question de respect.
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Lun 8 Sep - 17:30

Je ne compris pas de suite pourquoi Lilith fouillait dans ses affaires. Je la regardais faire, attendant patiemment. Quand elle eut trouvé ce qu'elle voulait, elle me montra quelques affaires, me suggérant de me changer. J'affichais une certaine surprise, rougissant un peu. Je n'y avais même pas pensé!


" Ha, merci. Je te rejoins en bas alors...."

J'avais complètement oublié l'état de mes vêtements ! D'habitude ceux que je porte sont ensorcelé pour se réparer eux même, ce qui est très pratique. Mais la tunique de jugement de haut dragon que je portais n'était qu'un tissu simple. C'est vrai que si j'étais sortie comme ça, on pourrait croire à une folle, ou bien une esclave. Cette pensé me mit en colère, et je commençais à retirer mes vêtements. Je jetais la tunique déchirée dans un coin, et en profitais pour observer mon corps. Il y avait encore quelques bleus et la peau était légèrement rougissante sur le endroits où il y avait eu des plaies. C'est mieux que rien. La guérison avait du se concentrer sur mes organes internes, qui étaient les plus endommagés. Je regardais avec une certaine lassitude le grand tatouage corporel rouge, qui a présent scellait mes pouvoirs dans ce corps. Formant de ci et de là des arabesques, c'était il faut dire assez esthétique. Cela donnait une note tribale exotique, un coté mystérieux qui pourrait bien plaire et rendre curieux. Mais pour moi, ces tatouages avaient une toute autre signification. Selon leur tracé sur mon corps, je devrais être en mesure de savoir plus précisément à quoi m'attendre. Mais hélas, il n'y avait pas de miroir. Il me faudra attendre d'être devant une étendue d'eau calme, ou bien avoir un miroir sous la main.

Je cessais mes observations, et commençais à m'habiller. Cependant, je continuais de penser à ce tatouage. Quelque chose me dit que si ce corps meurt, le scellé ne m'empêchera pas de devenir déesse. Mais du coup, je n'aurais plus de corps physique, et disparaitrais je ne sais où. Quoi qu'il en soit, je n'espérais qu'une chose : pouvoir profiter de cela pour refaire une vie. Une vie tranquille, loin des tourments des combats épiques contre des dégénérés corrompus. Me trouver un compagnon ? Pourquoi pas... Rien que cette idée, je ne pouvais m'empêcher de sourire bêtement et de ricaner. Un compagnon.... et puis quoi encore ! Une fois habillée, je bougeais un peu dans les vêtements. Le pantalon était un peu trop court, mais le chandail était suffisant pour dissimuler ma petite poitrine et ma carrure un peu chétive. Je descendis dans la salle à manger de l'auberge. Elle était vide, ce qui était pour le mieux. Car malgré ces habits simples, mes cheveux blancs, mon tatouages et sûrement ma beauté atypique attiraient l'attention. J'ignorais les quelques regards qui se posaient sur moi, et rejoignis Lilith à sa table.


" Merci encore pour les vêtements et le repas. Je vous revaudrais cela..."

J'avais devant moi une petite assiette, avec du pain, des légumes de saison et du fromage. Les légumes étaient hors de question, aussi je m'attaquais tranquillement au pain et au fromage. Je n'avais pas vraiment faim, mon corps dans un tel état de fatigue que digérer allait être une véritable épreuve. De plus, il m'était impossible de digérer les légumes, mon corps étant strictement carnivore. J'avais essayé par le passé de garder une alimentation omnivore, comme les humains, mais en vain. Le pain et le fromage passaient encore, mais je mangeais plus le fromage que le pain. Tout en mangeant, j'essayais de converser avec ma sauveuse.

" Par ailleurs, il me semble que vous ne m'avez pas dit ce que vous étiez... Ni quel métier vous pratiquez. Je suppose une métier martial vu votre armure. Je me trompe ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Lilith Krivcheskoy

Invité



MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Jeu 11 Sep - 7:06

Message de Lilith Krivcheskoy, demi-démone.

Un moment de silence s'effondrait entre les deux femmes, comme si Shrikan avait dit quelque chose d'embêtant envers Lilith. Le regard plongé dans son assiette, Lilith ne disait aucun mot, le visage assombri, non pas par haine, mais un voile de honte avec d'autres sentiments mélangés. Ma... Race ? Mon métier... ? Ces mots hantaient Lilith depuis toujours. À chaque fois qu'elle donnait son identité, les gens avaient peur d'elle, se méfiait. Elle pouvait le resentir dans l'air, elle était monstre pour la plupart, un corps sexuelle pour d'autre. Elle n'y gagne rien à mentir ou rien dire, mais elle pourrait en perdre autant avec la vérité. Une vague de sa mémoire lui passait dans les esprits. Elle pouvait ressentir les cicatrices sur ses bras, son corps entier renaître de nouveau, comme si elle se produisait encore une fois. Est-ce qu'elle apparente sur son corps ? Elle ne pouvait plus rien voir, elle était perdue dans un océan d'atrocité et à la fois de merveille.

''Je...''

Les mots ne voulaient pas sortir de sa bouche, comme si quelque chose agrippait sa gorge, l'empêchant de parler. Son hésitation était évidente, même qu'elle commençait à être en colère envers elle-même. Pourquoi les mots de simple paysans venaient la chercher jusqu'à la faire hésiter de se dévoiller ? Pourquoi devait-elle se rappeler de ses moments horrible de sang et torture qui suivait son chemin. Malgré ses moments, elle restait heureuse, elle avait vécue de beaux moments. Ses pensées étaient plongée profondément, le simple mot monstre résonnait dans son crâne de fer. Durant ses combats, elle était bien et bel un autre être, quelqu'un sans peur ni valeur. Des marais de sang était comme un bain pour elle. L'air frais de l'extérieur passait entre les deux femmes. Lilith prit cet élan pour respirer profondément, ceci n'était pas la petite folle adorable que tout le monde aimait. Expirant tout l'air de son corps, elle levait les yeux pour regarder la dame en face d'elle qui portait du linge beaucoup trop court pour elle. Elle refermait les yeux pour un court instant et les ouvraient de nouveau avec un petit sourire, effaçant le visage macabre pour un visage brillant de bonheur, tout fixant Shrikan.

''Je suis d'origine à la fois humaine et... Démone, ma mère étant l'humain et mon père le démon. En ce qui concerne mon métier, je suis une mercenaire. Je prends souvent les boulots qui contient de l'escorte, demandent quelqu'un qui peut tuer n'importe quoi. D'un rat géant jusqu'à un ancien dragon, quelqu'un comme moi. Et pour la nourriture et le linge, pas besoin de t'endetter encore plus, je te l'offre. Pauvre toi, je ne peux te laisser partir ainsi !''

Elle avait réussie à parler, Lilith se félicitait elle-même pour ne pas avoir dit n'importe quoi. Mais elle n'avait pas fini de parler, elle prit une autre bouchée de sa viande avant de continuer. Des questions se produisaient dans la petite tête de Lilith, qui était réellement cette femme majestueuse devant elle ? Pourquoi semblait-elle si puissante, mais qu'elle n'avait aucune force en elle ? Lilith pouvait sentir sa puissance, mais pas son essence, comme si on l'avait éteinte pour un bref moment. Lilith passait à autre chose avant de finir sa bouchée, elle remarquait quelque chose de particulier dans l'assiette de Shrikan. Elle ne mangeait aucun légume, une carnivore peut-être ? Elle pouvait être un dragon, une sorte de créature mythique ? Néant en moins, Lilith ne la jugerait pas. Elle finit sa dernière bouchée sur son deuxième morceau de viande, elle en avait encore deux autres. Elle plaçait gentiment ces ustensiles sur son assiette, se levait pour ensuite échanger son assiette avec celle de Shrikan, lui redonnant le fromage qu'elle avait. Elle s'assoyait de nouveau, mangeant lentement le pain et les légumes de son nouveau repas.

''Si tu ne manges pas tes légumes, mange de la viande pour avoir l'énergie qu'il t'aurait fournis ! Et si je puis-je me permettre, que c'estt-il passé pour que provoque un vacarme aussi gros. Si la source en est bien et bel toi.''

Elle n'attendait pas plus d'une seconde pour lui lancer la question sérieuse. Lilith était quelqu'un qui ne concernait pas sure quelle race était une personne, mais son passée. À quoi sert une race si ton passer est misérable et sans vie ?
Revenir en haut Aller en bas



Shrikan Tatsu

Conseillère en Machiavélisme
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Style de combat : Rapproché - sabre courts


MessageSujet: Re: Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)   Ven 12 Sep - 16:36

Ma question semblait l'avoir fortement troublé. Avait elle honte de sa nature ? Avait elle peur que je réagisse mal en sachant ce qu'elle était ? Personnellement, je m'en fichais. Je voyais très bien qu'elle n'étais pas un être "corrompu". Aussi elle pouvait être en partie démon, dragon, ange, ou bien elfe, j'en avais que faire.

Je continuais de manger le peu que j'avais dans mon assiette, attendant patiemment. Elle semblait mener un véritable combat contre elle même, et je saluais silencieusement son courage. Au bout d'un moment cependant, elle me répondit. Sa réponse n'était pas de nature à me surprendre, ni même à ce que je montre une expression de peur ou de dégoût. Ce qu'elle dit sur son métier me fit sourire, surtout la partie sur les vieux dragons à abattre. Je ne pouvais même m'empêcher de rire légèrement.


" Des dragons anciens, ha ha ha ! Que j'aimerais voir ça..."

Je souriais toujours, me demandant sa réaction si elle savait que j'étais moi même un dragon. Pas de coeur et d'esprit, mais un dragon tout de même. Cependant, je n'étais pas si vieille que ça, seulement 2000 ans et des poussières. Mais peut être que sur ce monde, les dragons ont une espérance de vie plus courte. Va t'en savoir... Elle m'offrit les habits et le repas, disant que je n'avais pas à lui repayer. Cette petite était vraiment généreuse. Ou simplement pragmatique, car il était évident que je n'avais pas un seul sous sur moi. Elle avait aussi remarqué que je ne mangeais pas les légumes, et n'en prenait pas gare. Cela me fit plaisir, et je ne me fis pas prier pour manger le fromage.

" Je te remercie chaleureusement. Mais je suis une personne d'honneur, et je payerais ma dette en temps voulu..."

Alors que je commençais à manger, elle me posa enfin la question intéressante. Tranquillement, sans me presser, je lui répondis entre quelques bouchées. Elle avait le droit de savoir, et je devais faire honneur à sa franchise de plus tôt.

" En effet, je suis bien à l'origine de cette catastrophe, bien que ce ne soit pas volontaire."

C'est vrai, ce n'est pas comme si j'avais fait exprès de détruire le bâtiment !

" En fait, je suis ce qu'on appelle un... Haut dragon. Une sorte de dragon qui se dit plus civilisé que les autres, et qui manipule la magie et les sorts avec beaucoup de facilité. Mais pour en revenir au fait, je viens d'un autre monde, qui est très très lointain. Ce que vous avez vu, c'était un portail pour passer d'un monde à un autre. Et ce qui a explosé le bâtiment, c'est tout simplement moi qui atterrissais avec très peu de grâce et d'élégance."

J'avais hésité à dire que j'étais un dieu dragon. Mieux vaut éviter de la faire paniquer pour rien. Et vu mon état, on pourrait être loin de croire que je suis une déesse en devenir. Haut dragon, c'est déjà bien comme ça, même si rien que le fait d'entendre ma propre bouche dire que je fais partie de cette race qui m'a trahie me fait vomir. J'espérais cependant que le fait que je vienne d'un autre monde n'allait pas trop l'alerter. J'en doutais fortement, vu la personne, mais on ne sait jamais. elle est mercenaire, pas chasseuse d'esclave. Je continuais sur ma lancée, essayant d'expliquer pourquoi cela avait fait de tels dégâts.

" Ces portails ne sont pas très précis, car ils sont pour une destination très lointaine et demandent beaucoup d'énergie. L'erreur de calcul lors de l'invocation du portail a fait que je ne suis pas atterrie sur le sol, mais un peu au dessus avec une certaine vitesse. Donc... Crack bada boom ! "

Mes derniers mots juraient avec le peu de conviction que j'avais. Ce n'était pas très amusant de s'écraser ainsi, surtout quand son propre corps se rebelle à cause de ce portail ! Et il me semblait, maintenant que j'y repensais, que j'avais heurté quelque chose en métal. Ça doit être ça mon mal de dos... Je finissais mon fromage et mangeais la viande, l'appétit revenant avec le goût du sang dans la bouche.

" Et c'est aussi pourquoi j'étais dans un si piteux état..."

Je me demandais si elle allait être satisfaite de ces réponses. Mais quoi qu'il en soit, si elle en avait d'autres, cela ne me gênais guère d'y répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée fracassante au Sanctuaire des Etoiles (Lilith Krivcheskoy - Shrikan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Vagabond au long nom (Dworki - Zar’Kinax - Victor Tyranok - Lilith Krivcheskoy)
» Une arrivée... fracassante!
» Arrivée fracassante au Royaume des deux déesses ! [PV Tim' et Hum']
» Une arrivée.. fracassante ! [PV Cléa]
» Une arrivée fracassante [libre pour 5 personnes]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-