Partagez | 
 

 Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Denrak

Invité



MessageSujet: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Lun 21 Juil - 22:45

Message de Denrak, dragon.


Les montagnes rocheuses ! Lieu de peur pour certains, lieux remplis d'aventure et de danger pour d'autre, mais également une maison pour certains individus comme Denrak. Survolant le ciel à très haute altitude au dessus de son territoire en fin de matinée la créature d'ont la taille et le physique semblait titanesque même aux yeux de ses congénères tenait dans sa gueule ce qui semblait être un cerf tandis que dans qu'aux creux de sa patte arrières droite semblait se trouver une biche. En effet, il s'était mis en chasse en début de matinée au sein de son territoire, ce dernier étant dans la zone est du territoire des dragons. Contrairement à la zone ouest du monde draconique la partie est possédait beaucoup moins de gibier à cause de son aspect rocailleux et de son relief dur à arpenter.

C'était pour cela qu'il avait été faire un tour de l'autre côté pour chasser un peu quitte à passer par un bon nombre territoire ne lui appartenant pas, mais bon sa réputation au sein de sa race lui permettait aisément de faire cela sans avoir d'ennui. L'aller la chasse et le retour à son chez lui avait prit presque toute la matinée et la mi-journée s'annonçait par le soleil levé au plus haut dans le ciel. Alors qu'il était encore à une altitude particulièrement élevée le dragon aux écailles noir sentit une odeur qui n'était en aucun cas l'odeur de l'un des membres de son clan. Fouillant la zone de son œil perçant, il vit un jeune dragon virevolter plus bas près des pics rocheux.

L'heure du repas était surement l'une des seules heures où il n'aimait pas être dérangé et ou il ne se montrait pas très philosophe disons. Lâchant son cerf de sa gueule, mais le rattrapant immédiatement avec les griffes de sa patte arrière gauche le dragon fondit à de toute sa vitesse tellement supérieur à ceux de son espèce grâce à ses compétence physiques hors-norme. Profitant que le vent était de face et que le jeunot ne pouvait encore le sentir la créature aux yeux d'un vert si puissant prit une puissante inspiration avant de pousser un puissant cri à en pulvériser les tympans et qui fit sursauter son congénère avant que celui-ci ne file à toute vitesse, le cri avait surement du résonner dans tout son territoire, ce qui n'était peut-être pas une mauvaise chose, cela servirait d'avertissement.

Une fois cela fait le dragon qui ne dégageait aucune puissance ou signature magique se posa dans l'un des rares coins plats de son territoire et qui était suffisamment grand pour pouvoir accueillir l'un des dragons les plus imposants de ce monde... Si ce n'était le plus grand. Se posant la créature lâcha ses deux proies et commença à se nourrir bien que cela n'allait pas combler son appétit très longtemps, il espérait que le gibier allait vite revenir dans son territoire pour éviter de se fatiguer ainsi de plus en plus en allant les chercher plus loin.

Lorsque cela fut fini la créature s'allongea finalement pour une petite sieste au soleil, entouré par ces montagnes si escarpé que l'adresse des créatures bipède en serait mise à rude épreuve à moins que ces derniers ne passe par les fissures creusé au sein même de ses roches titanesque. Pour l'instant, ses yeux se fermaient et le sommeil le gagnait doucement tandis que ses oreilles restaient alertes au moindre bruit. Il n'avait plus qu'à profiter de sa sieste en espérant que le silence soit au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 22 Juil - 20:55

Message de Zirhys, dagonne/démone.

Elle marchait, au bord d'une route de terre battue. Une légère poussière virevoltait autour de ses pieds, elle vagabondait sans trop savoir où aller.
La curiosité lui avait prise, lors de son périple, de passer par la terre des dragons et de peut-être y trouver le parent qui lui manquait. Mais même sans cela, le calme de cet endroit lui plaisait. Les dragons ne semblaient pas la remarquer, j'imagine que son pas léger ne troublait nullement leurs quiétude.
Elle vit un dragon virevolter dans les airs, l'observa un instant, le trouva maladroit et fut prise d'une légère fierté sachant qu'elle volait mieux que ce dernier. Ses battements d'ailes étaient bruyants, il n'y avait aucune élégance. Peut-être chassait-il ? En tout cas, ses griffes claquaient maladroitement contre la roche. A la vue de sa petite taille, elle mit ça sur le compte de la jeunesse, bien qu'agacée elle ne se permit pas d'intervenir, ça aurait été impoli, elle n'était pas chez elle et une de ses règles est de respecter les coutumes de chacun.

Soudain, une masse noire se détacha d'un pic de roche. La créature piqua du nez vers le petit dragon. Il faisait deux, à trois fois sa taille, mais seul les reflets brillants de ses écailles permettaient de le distinguer. On aurait dit qu'un bout de la montagne avait prit vie.
Elle s'éleva de quelques mètres dans le ciel, curieuse de voir ce qui allait se passer. Ce fut dur à admettre, mais cette créature si imposante était bien un dragon, qui allait sans doute dévorer le jeunot en quelques bouchées.
A sa grande surprise, il déploya ses ailes pour stopper sa course, se mit à la verticale et de sa gueule sortit un hurlement qui fit trembler la terre. Quelques roches tombèrent des falaises et les branches des arbres menaçaient de s'écrouler.
Le jeune dragon, s'envola à toute vitesse dans la direction opposée, suivit d'une bonne myriade d'animaux. Mais la jeune femme, fut fort curieuse de voir une puissance si imposante dans le peuple des dragons, peuple qu'elle pensait si calme.
Elle décida alors d'aller à sa rencontre, hésita entre garder sa forme humaine où utiliser sa forme draconique.
Après réflexion, elle décida de prendre la forme d'un dragon, peut-être était-il comme elle, encore plus agressif avec les inconnus. De plus, les deux dragons se ressemblaient fort, tout deux des écailles noirs et des yeux verts, la seule différence à noter, à pars la carrure qui était bien sur plus féminine chez Zirhys, c'était un reflet rougeoyant sur ses écailles qu'elle n'avait pas noté chez son congénère. Ses écailles à lui, étaient d'un noir intensément profond.
Cela fait, elle s'envola en direction de son perchoir, en approchant elle le vit les yeux fermés, serein du calme qui l'entourait et lézardait au soleil. Elle se posa, à une distance raisonnable devant lui pour qu'il la remarque et attendit de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 22 Juil - 21:56

Message de Denrak, dragon.


Le sommeil gagnant doucement son être se ressentait par sa respiration calme qui soulevait doucement son corps au rythme de cette même respiration. Les yeux fermés, la créature n'avait plus qu'à profiter de l'agréable sensation des écailles chauffant au soleil. Seulement en ce monde rien ne se passe vraiment comme prévue, le destin est du genre à vous jouez régulièrement des farces en perturbant vos plans. Les oreilles aiguisées du reptile géant avaient détecté des battements d'aile qui se voulaient pourtant discret, mais qui lui laissait deviner la présence d'une créature ailée se posant non loin de lui. Denrak ne prit pas l'initiative d'ouvrir ses yeux et se contenta simplement de respirer l'air l'entourant... Une odeur de dragon lui étant inconnu flottait dans l'air, mais il y avait quelque chose d'étrange avec ce dernier.

Ouvrant finalement son œil droit, son regard vert vint se planter immédiatement dans celui de l'individu d'un vert tout aussi puissant, une dragonne visiblement, et plutôt jeune. Sans bouger celui que certain appelait le dragon titan continua d'analyser cette personne, elle dégageait une certaine puissance magique, mais cela n'expliquait en rien l'impression bizarre qu'il ressentait... Était-ce vraiment une dragonne? Non, il avait quelque chose d'étrange qui perturbait ses sens et qui lui rappelait une odeur présente dans les contrées démoniaques. Une hybride peut être... Quoi qu'il en soit il était encore trop tôt pour juger. Restant allongé tranquillement le dragon ne bougeait toujours pas, mais contactait enfin l'intruse par télépathie.

* J'ai comme l'impression que tous les dragons ont décidés de venir empiéter sur mon territoire aujourd'hui, vous vous êtes passez le mots? *

Il avait dit cela d'un ton neutre, mais il restait intrigué, d'habitude lorsque son rugissement se faisait entendre à travers son territoire tout dragon rebroussait chemin, mais pas cette fois visiblement. Ayant mangé juste avant la créature aux écailles noires nuit avait repris toute la tranquillité habituelle qu'il représentait, seulement, il savait une chose : tous les dragons sont imprévisibles. Alors il se posait de sérieuses questions quand à l'arrivée d'une dragonne sur ses terres et d'autant plus elle avait pris la peine de se poser en face de lui, dans quel but ?

* Habituellement on évite de trop s’attarder sur le territoire d’un dragon qui n’est pas de son clan, sauf pour le chasser de son territoire.  A moins que je ne me trompe et que la raison de ta présence soit tout autre. *

Une pointe de curiosité titillait l'esprit de notre dragon, que voulait donc cette dragonne ? L'affronter et le chasser de chez lui ? Ou alors était-elle là pour une toute autre raison, il n'était pas rare pour Denrak de recevoir des visites de certains membres de son clan, mais une dragonne extérieure à son clan était bien plus rare. Restant allonger le dragon bougea simplement sa tête en direction de l'être lui faisant face, plantant maintenant ses deux yeux si déstabilisant dans ceux de la créature.

* Je suis Denrak. Qu’es tu venue faire ici dragonne ? Ou alors devrais-je dire semi dragonne ? Mes sens n’arrive pas à totalement m’éclairer sur ce point.  *

Se présenter était une simple notion de respect pour lui, mais à présent il attendait de voir ce que cette dragonne avait à dire. Pour l'heure, il était encore allongé tranquillement, mais restait sur ses gardes intérieurement, après tout prévoir la réaction d'un congénère était toujours une chose ardue.
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 22 Juil - 22:32

Message de Zirhys, dagonne/démone.

Des paroles résonnèrent dans son crane. Mais même si elle entendait les pensées du dragon, elle était incapable de lui répondre par le même procédé, n'ayant pas héritée de ce don.
Le dragon avait été perspicace en découvrant la mixité de ses origines, mais elle était curieuse de savoir jusqu'où cet instinct pouvait aller. Elle refusa donc d'en dire plus sur ses origines, et ignora cette partie du message.

-Je suis une étrangère. Je voyage, et l'endroit où vous vous reposez m'a charmé de sa tranquillité. Je suis venue à votre rencontre car vous l'avez rompu avec une puissance qui m'a surprise. Ce pouvoir me rends curieuse, et perplexe à la fois.

Elle resta devant lui à le fixer sans bouger, comme si elle était devenue un arbre aux racines solidement encrées dans la terre. Le dragon semblait d'assez mauvaise humeur, mais intéressé, elle en tira partit.
Elle se voyait en lui, et ça lui tordait le ventre. Elle avait vécue seule, avec son ancien Maître dont encore aujourd'hui elle ne sait rien de lui. Jamais elle n'avait pensé rencontrer quelqu'un qui lui ressemblerait. Mais au delà de ces similitudes troublantes, elle pensait pouvoir lui demander des renseignements sur ses parents. Il semblait plus âgé qu'elle, il les a peut être connus.

Nombres de questions se bousculaient ainsi dans sa tête, mais son corps restait immobile, scrutant la créature, la détaillant écaille par écaille.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 22 Juil - 23:59

Message de Denrak, dragon.


Le regard perçant du dragon ne quittait toujours pas celui de la dragonne, il était toujours neutre, mais il savait que son regard était particulièrement déstabilisant et il cherchait à faire en sorte que l'être lui faisant face réponde au plus vite. Il n'était pas spécialement de mauvaise humeur, ni de bonne humeur et comme d'habitude sa neutralité se faisait sentir tant dans ses paroles que dans sa posture : allongée et ne dégageant pas le moindre stress ou quoi que se soit d'autre, juste de la simple tranquillité.

-Je suis une étrangère. Je voyage, et l'endroit où vous vous reposez m'a charmé de sa tranquillité. Je suis venue à votre rencontre car vous l'avez rompu avec une puissance qui m'a surprise. Ce pouvoir me rends curieuse, et perplexe à la fois.


Lorsqu'il vit la dragonne répondre de manière articulée et non par télépathie cela confirmait ses pensées, c'était bien une hybride, mais quel genre d'hybride? L'odeur de la vallée de feu et de la cité démoniaque entourait cette personne, serait-elle une dragonne-démone... Peut être. Il n'était pas du genre à faire de conclusion hâtive, sachant pertinemment que n'importe qui pouvait se tromper. Elle était donc une voyageuse, soit, mais également une petite curieuse visiblement.

* Il est parfois nécessaire de rompre la tranquillité d'un lieu le temps de quelques secondes pour rendre ce lieu encore plus paisible qu'il ne l'était avant *

Il faisait référence au dragon qu'il avait chassé juste avant et qui selon lui perturbait la tranquillité de son territoire. Quoi qu'il en soit le dragon réfléchissait sur ce qu'elle avait dit, son cri ? Un pouvoir ? Il n'y a avait rien de magique là dedans pourtant, juste ses puissants poumons de dragon titanesque à l'œuvre. Le cri qu'il avait poussé lui avait pourtant semblé banal, n'avait-elle jamais entendu le hurlement d'un dragon ?

* Ce pouvoir comme tu l'appelle n'est que le cri d'un dragon. C'est ce que nous a offert la nature tandis que les autres espèces ont reçu le don de communiquer de manière articulée. *

En disant cela, le dragon avait enfin quitté sa position allongée pour se mettre debout, en étant simplement appuyé sur ses quatre pattes, il confirmait son surnom de dragon titanesque. Bayant tout en déployant ses ailes l'espace d'un instant pour les étirer, il les replia ensuite le long de son corps avant de s'avancer doucement vers la demie-dragonne qu'il dépassait de très nombreux mètres en terme de taille. Surement, la seule différence entre eux ainsi que la légère différence de couleur au niveau des écailles, voilà qui était intriguant également. Tout en s'avançant, il reprit la communication télépathique.

* Se poser aussi proche d'un dragon est extrêmement dangereux, tu n'aurais pas pris ce genre de risque pour une bête histoire de cri draconique, a moins d'être incroyablement imprudente et inconsciente. Alors je vais te poser deux questions, quel est ton nom et que me veux-tu vraiment?*

À présent bien plus proche, le dragon baissa et avança sa tête pour littéralement planter son regard dans celui de la dragonne, un regard puissant et reflétant sa méfiance, oui venir voir un dragon pour une simple histoire de cri et de tranquillité lui semblait bien étrange. Et il comptait bien vérifier s'il n'y avait pas autre chose caché derrière cette raison, que voulez-vous, méfiance oblige.
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mer 23 Juil - 6:31

Message de Zirhys, dagonne/démone.

Une fois de plus la voie du dragon résonna dans sa tête, il se doutait que sa venue ne pouvait pas être seulement du à un bête rugissement, aussi impressionnant sois t-il.

- Se poser aussi proche d'un dragon est extrêmement dangereux, tu n'aurais pas pris ce genre de risque pour une bête histoire de cri draconique, a moins d'être incroyablement imprudente et inconsciente. Alors je vais te poser deux questions, quel est ton nom et que me veux-tu vraiment?*

Son nom et ses questions... Elle n'était pas prête à révéler tout ça, mais il le fallait bien. Elle bougea enfin, seulement de quelques pas sur le coté pour détourner le regard perçant du grand dragon noir, et l'inciter à lui aussi bouger.

-Mon nom est Zirhys, et je suis à la recherche d'un dragon, ou d'une dragonne...

Elle hésita sur ses derniers mots, il est vrais qu'elle n'avait été élevée par aucun de ses deux parents, quand elle vivait encore à la cité c'était un jeune couple de basse classe qui l'avait recueillie car la femme était incapable d'enfanter. Ses recherches lui ont semblé tout à coup encore plus ardues. Elle se décida donc à donner plus d'informations.

-Pour être plus précise c'est un de mes parents que je cherche. Je ne sais si c'est ma mère ou mon père qui m'a donné les gènes d'un dragon. Mais la ressemblance entre nous deux, à la fois au niveau physique et caractériel, me fait penser que nous aurions peut-être une parenté commune. Si ce n'est pas le cas, tu semble avoir beaucoup d'expérience derrière toi, et peut-être pourras-tu me donner quelques précieuses informations.

Malgré tout elle n'avait pas autant de volonté de retrouver son parent qu'elle voulait bien le faire croire. C'était un simple coin d'ombre à éclaircir dans son passé, ce voyage était pour elle. Pour qu'elle puisse encore grandir en sagesse et en puissance. La rencontre qu'elle venait de faire avec ce dragon, aurait été une expérience fort enrichissante, mais elle avait un autre but. Certes, désagréable car elle ne saurait pas comment réagir si elle retrouvait son, ou sa génitrice, mais c'était quelque chose à faire. Alors, elle le faisait. Néanmoins, elle voulait en savoir plus sur cette créature, la curiosité la poussa à lui retourner ses questions.

-Je me suis présentée, il est de mise que tu en face autant.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mer 23 Juil - 11:45

Message de Denrak, dragon.


Elle ne répondit pas immédiatement, ce qui laissait pensé qu’elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire, prendre ce temps de réflexion ne faisait qu’augmenter d’un nouveau cran la méfiance du dragon noir. Alors qu’elle bougeait sur le côté, il fit de même pour rester face à elle, la curiosité du dragon étant à présent piqué il ne comptait pas la laisser fuir de toute en se posant aussi près de lui elle s’était en partie condamné. Là était tout le risque d’approcher un dragon de si près et de manière aussi imprudente.

-Mon nom est Zirhys, et je suis à la recherche d'un dragon, ou d'une dragonne...

Le dragon titan ne bougea pas mais de manière intérieure il était légèrement surpris par cette réponse, elle cherchait un individu spécifique visiblement. Alors pourquoi hésiter dans ses paroles? Avait-elle un doute quand à ce qu'elle devait réellement cherché? Peu d'individu se mettrait ainsi à la recherche d'un dragon, ces derniers étant quand même réputés pour êtres des forces colossales de la nature.

-Pour être plus précise c'est un de mes parents que je cherche. Je ne sais si c'est ma mère ou mon père qui m'a donné les gènes d'un dragon. Mais la ressemblance entre nous deux, à la fois au niveau physique et caractériel, me fait penser que nous aurions peut-être une parenté commune. Si ce n'est pas le cas, tu semble avoir beaucoup d'expérience derrière toi, et peut-être pourras-tu me donner quelques précieuses informations.

A la suite de cela le dragon lâcha un bref grognement montrant son mécontentement, certes ils avaient une légère ressemblance physique mais ils étaient loin d'avoir le même caractère à ses yeux. Toute fois il ne répondit pas de suite et continua d'attendre tout en réfléchissant sur les liens familiaux qu'il avait, des grand parent mort de vieillesse, une mère s'étant exilé dans un lieu inconnu de tous et un père ayant causé suffisamment de massacre à lui seul pour entacher l'âme de sa descendance sur plusieurs génération. En tout cas il n'avait aucun lien direct paternel avec elle ça il en était sur…a moins qu'on lui ai effacé la mémoire.

- Je me suis présentée, il est de mise que tu en face autant.

* Si tu était un minimum attentive tu aurais remarqué que je me suis déjà présenté tout à l'heure mais je vais me répéter, je suis Denrak.*

Un ton légèrement moqueur s'était fait entendre mais le dragon continuait de réfléchir, il n'avait vu aucune ressemblance de caractère actuellement et même si c'était le cas le caractère ne voulait rien dire. Seulement la ressemblance physique pouvait certes être un lien ou alors une coïncidence, son père avait vécue dans la folie en perpétuant massacre à travers le monde, ça ne l'étonnerait pas qu'il est abusée d'une ou deux démone en chemin, ce qui ferait d'elle sa demie soeur. Mais si c'était réellement le cas il préférait ne rien dire…de toute façon il n'était sur de rien actuellement.

* Une ressemblance caractérielle…cela sonne comme une très mauvaise blague à mes oreilles. Quand à nos yeux et nos écailles cela peut être qu'une simple coïncidence, rien de plus. Sinon quand à ce qu'y est de mon expérience elle ma permis de croiser la route de très nombreux dragons en ce monde…seulement pourquoi devrais-je te donner des informations, qu'ai-je à y gagner? *

Il était curieux de voir comment la dragonne allait réagir, cette Zirhys avait réussi à le faire douter quand à un lien de parenté commun seulement il n'était pas du genre à faire des conclusions hâtive. Plus qu'à voir de qu'elle manière cela allait évoluer...
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mer 23 Juil - 20:24

Message de Zirhys, dagonne/démone.

Les paroles de Denrak lui semblait moqueuses, blessée dans son égo un certain mépris pour le titan lui vint.

-As-tu déjà fréquenté une démone ? Toi ou un de tes proches, un ami peut-être ? Réponds moi et je m'en irais, tu aura toute la tranquillité que tu voudra, mais sinon, je comptais bien m'installer par ici. Tu devras me supporter quelques temps.

Elle reprit sa forme humanoïde, comme pour lui montrer qu'elle ne le craignait pas, qu'elle n'avait pas besoin de revêtir une armure d'écaille ou une taille plus imposante pour lui faire face et ainsi le provoquer assez pour qu'il veuille en finir au plus vite.
Elle se mit de dos, déploya ses ailes et fit un battement dans le vent, prête à s'envoler dans telle ou telle direction, selon sa réponse.

-Tout ce que je sais, c'est que mon père avait les yeux rouges, et ma mère les yeux verts. Voilà les seules informations que l'on m’aie jamais dites.

Un petit sourire mesquin se cachait sur son visage, l'agacer ainsi était un jeu qui lui plaisait fort. Et s'il y a un Dieu en ce monde, il sait à quel point elle aime jouer.
Sa queue allait de gauche à droit au rythme du pendule d'une horloge, elle semblait compter les secondes avant la réponse du dragon. Ce dernier, pourrait être outré au point de l'attaquer, même si il la dominait sûrement en taille et en puissance, son agilité lui permettrait non pas de le battre mais de ne pas être touchée, peut-être aurait-elle aussi tourné ça en un jeu.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mer 23 Juil - 22:14

Message de Denrak, dragon.


Le dragon avait l'impression d'être en pleine partie d'échec mental depuis que cette dragonne du nom de Zirhys s'était posé non loin de lui. Il voyait l'hybride tourner autour du pot depuis le début et cela commençait doucement à l'agacer, il cherchait à découvrir doucement ce qu'elle lui voulait vraiment.

-As-tu déjà fréquenté une démone ? Toi ou un de tes proches, un ami peut-être ? Réponds moi et je m'en irais, tu aura toute la tranquillité que tu voudra, mais sinon, je comptais bien m'installer par ici. Tu devras me supporter quelques temps.

* Une dragonne s'installant sur le territoire d'un dragon cours des risques plus…particulier disons. *

Il avait dit cela sur un ton amusé et moqueur tandis qu'il réfléchissait intérieurement sur le fait que lui où un proche est fréquenté démon ou démone. Fréquenté surement mais pas de la manière qui pourrait faire avancer les choses, pas mal de dragon avait du mépris pour les autres espèces. En tout cas la dragonne se transformait soudain en une créature bipède incarnant à la fois insignifiance et provocation à ses yeux. Alors qu'elle déployait ses ailes le grand dragon lui bayait à nouveau tout en continuant de l'écouter.

- Tout ce que je sais, c'est que mon père avait les yeux rouges, et ma mère les yeux verts. Voilà les seules informations que l'on m’aie jamais dites.

Un père ayant les yeux rouges et une mère ayant les yeux verts…comme lui bizarrement. Seulement sa mère était hors concours puisqu'après sa naissance elle s'était exilés du monde. Gardant son regard posé sur la démone le dragon se demandait bien pourquoi elle tentait de le provoquer, il savait que beaucoup de personne le prenait pour un gros balourd puissant et sans autre compétence, cependant il ne fallait pas oublier que sa vitesse n'avait rien à envié à sa force. Pendant que l'hybride lui tournait le dos le dragon avait encore approché sa tête de cette chère Zirhys avant de pousser un soupir d'exaspération, relâchant suffisamment d'air pour faire tituber un petit être bipède comme elle en général.

* Mon père avait les yeux rouges et le connaissant il a bien du abuser et souiller quelques démones lors de ses massacres. Peut être es-tu un résultat de sa folie, cependant tu ne le saura jamais puisque que je l'ai tué de mes mains *

Il avait dit ça sur un ton banal même si certaines paroles étaient peut être dures à entendre pour la semie dragonne. Quoi qu'il en soit il était clair que demander des réponses au cadavre de son père n'allait pas lui donner des réponses et qu'il ne lui restait plus qu'à aller chercher de l'autre côté.

* Si jamais cette hypothèse est la bonne alors tu devrais aller chercher du côté de ta génitrice, chez les démons. *

Il avait dit cela avec un ton désintéressé même si l'idée que son père dans sa folie est put forger une autre descendance l'intriguait quelque peu. Seulement cela ne restait qu'une hypothèse à ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Jeu 24 Juil - 8:13

Message de Zirhys, dagonne/démone.

* Mon père avait les yeux rouges et le connaissant il a bien du abuser et souiller quelques démones lors de ses massacres. Peut être es-tu un résultat de sa folie, cependant tu ne le saura jamais puisque que je l'ai tué de mes mains *

Elle avait la réponse à sa question. Son père semblait être un fou surpuissant, voilà de qui il tenait surement sa force.
Elle ne fut pas franchement étonnée de savoir qu'il avait tué son propre père, vu les deux personnage, il aurait au contraire été étonnant qu'il en fusse autrement. Elle se mit à sa place, il n'y avait que deux solutions, le suivre dans sa folie ou le tuer. Elle comprenait, elle aurait fait le même choix. Mais elle ne pu s’empêcher d'esquisser un sourire et d'étouffer un petit rire, car celà prouvait que le titant avait une certaine "humanité", ou tout du moins une idée de ce qui est bien et mal. Et à la vue de la créature, on aurait plutôt dit que c'était une brute sans foie ni lois. Il remontait dans son estime.

* Si jamais cette hypothèse est la bonne alors tu devrais aller chercher du côté de ta génitrice, chez les démons. *

Elle revint à ses esprits. Chez les démons? Elle n'y était pas vraiment attendue... Depuis qu'elle était partie, on ne voulait plus la voir au sein de la cité. En dehors, aucun démon ne lui voulait particulièrement de mal, mais dès qu'elle s'était approchée de son ancienne maison, elle avait du se battre violemment. Etant une jeune femme, elle craignait que si elle perdait un combat, en plus d'une torture physique elle subisse des vices encore plus pervers. C'était difficile à admettre mais elle ne pouvait y retourner sans aide. Denrak, serait un puissant allié, rare serait les démons qui pourrait prétendre rivaliser avec sa puissance alliée à celle du titan. Et dans cette cité où règne la loi du plus fort, il lui faudrait bien au moins ça. Sans ça, il serait également le plus apte à décrire son père. Dans tout les cas, elle avait besoin de lui.
Le plus difficile était encore de le convaincre.

Elle se mit à faire les cent pas devant lui, en bombant le torse et en relevant la tête, marque d'un certain snobisme.

-Tu m'as dis avoir rencontré beaucoup de dragons à travers le monde...  Tu as donc du beaucoup voyager. Pourtant te voilà de retour sur la terre des dragons, isolé dans une plaine, lézardant sur un pic rocailleux sec et vide, et apparemment, chassant tout inconnus qui t'approche. Un véritable Hermite.
Cela dit je suis bien placée pour comprendre ton gout pour la solitude, mais tu ne me semble pas vieux, encore en pleine forme. N'as tu donc pas une quête à accomplir? Un but, autre dans ta vie que de rester  planter là comme un arbre attendre que le temps passe et que tu sois trop vieux pour pouvoir bouger. Je pensais les dragons plus avide d'aventures, surtout toi...
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Jeu 24 Juil - 14:30

Message de Denrak, dragon.


Le dragon était blasé de la situation et ça commençait même à l'ennuyer sérieusement, cette hybride venait sur son territoire, le baratinait avec des histoires qui ne le concernait et finalement tentait de le convaincre qu'ils avaient un possible lien de parenté. Le titan ne cherchait plus qu'une chose, qu'elle s'en aille pour qu'il puisse reprendre tranquillement sa sieste, après tout il avait répondu, plus rien ne la retenait ici à présent, du moins c'était ce qu'il pensait car la jeune femme ne semblait pas prête à dégager vu qu'elle faisait les cents pas.

- Tu m'as dis avoir rencontré beaucoup de dragons à travers le monde...  Tu as donc du beaucoup voyager. Pourtant te voilà de retour sur la terre des dragons, isolé dans une plaine, lézardant sur un pic rocailleux sec et vide, et apparemment, chassant tout inconnus qui t'approche. Un véritable Hermite. Cela dit je suis bien placée pour comprendre ton gout pour la solitude, mais tu ne me semble pas vieux, encore en pleine forme. N'as tu donc pas une quête à accomplir? Un but, autre dans ta vie que de rester  planter là comme un arbre attendre que le temps passe et que tu sois trop vieux pour pouvoir bouger. Je pensais les dragons plus avide d'aventures, surtout toi...

Le dragon lacha un très très très long soupir d'exaspération face aux paroles de la démone, pas compliqué de voir qu'elle tentait de le convaincre afin de recevoir son aide. Ce qui le déprimait par contre c'était le fait qu'elle fasse semblant de le connaitre après seulement cinq minutes de rencontre. Il n'avait nullement une réputation d'ermite au sein de son clan, il se contentait de chasser les dragons n'appartenant pas à ce dernier comme tout dragons le ferait. Il avait l'impression que l'hybride tentait de se faire passer pour plus maligne qu'elle ne l'était vraiment car ses paroles étaient remplis d'incohérence.

* En ermite hein? Voila des mots qui ferait bien rire ceux de mon clan. Les dragons, des êtres avides d'aventure? Tu es bien ignorante, la majorité du peuple draconique passe son temps à vivre paisiblement. *

Il avait dit cela sur un ton moqueur encore une fois, cette hybride avait l'air de croire dur comme fer qu'il était un potentiel allié et comptait bien rester…ce qui l'ennuyait au plus haut point. Le jeune femme semblait bien décider à poursuivre ses origines alors qu'elle n'avait rien de concret, juste une seule hypothèse, c'était à la fois noble mais aussi extrêmement naïf aux yeux du dragon.

* Admettons que j'accepte de t'aider, il faudrait que j'enquête avec toi au sein de la citer des démons. Seulement infiltrer une ville avec ma taille est comme qui dirais compliqué…de plus si j'engage les hostilités avec le peuple démoniaque cela engage aussi les autres membres de mon clan, ce que je ne souhaite pas. *

Oui le dragon était en train de tout mettre en oeuvre pour qu'elle le laisse tranquille seulement en la regardant il sentait bien qu'elle n'allait pas partir avec ça. De plus au fond de lui elle avait commencé à éveiller dans l'esprit du titan un semblant d'intérêt pour son histoire et cette histoire qu'on pourrait dire de "familiale".

* Aider un membre de mon peuple aurait été avec plaisir…seulement a part la forme je n'ai pas du tout l'impression de faire face à une dragonne. *

Il avait dit cela en ouvrant la gueule avant de la refermer avec violence dans le vide pour faire claquer ses dents, une simple provocation. Le regard du dragon se faisait plus perçant encore, son côté guerrier était ressorti et il n'attendait qu'une chose, voir si cette petite allait se démonter, ou alors si elle allait tenter de lui prouver qu'en son être et non en sa forme se trouvait l'âme d'une dragonne, l'âme d'un membre de son peuple!
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Jeu 24 Juil - 19:20

Message de Zirhys, dagonne/démone.

Sa pathétique tentative d'essayer de le convaincre en titillant son ego s'avéra être un fiasco, c'était presque si Dunrak baillait d'ennui. Il faut dire que l'éloquence était loin d’être son point fort... Son dégoût envers les gens n'était pas fait pour qu'elle puisse s’entraîner dans ce domaine... Elle s'identifiait trop à lui.

*Admettons que j'accepte de t'aider, il faudrait que j'enquête avec toi au sein de la citer des démons. Seulement infiltrer une ville avec ma taille est comme qui dirais compliqué…de plus si j'engage les hostilités avec le peuple démoniaque cela engage aussi les autres membres de mon clan, ce que je ne souhaite pas. *

Elle ignorait qu'il y avait des clans pour les dragons... Elle les voyait solitaires, parcourant le monde. Apparemment, elle se trompait sur toute la ligne...
Néanmoins, elle comprenait le soucis de Dunrak, selon son point de vue une telle créature n'aurait pas à se cacher, mais comme il ne s'agit pas que de lui... Le cour de ses pensées furent interrompues par une nouvelle remarque.

*Aider un membre de mon peuple aurait été avec plaisir…seulement a part la forme je n'ai pas du tout l'impression de faire face à une dragonne. *

A ses mots elle s’arrêta, souriante : la solution s'offrait à elle ! Ou tout du moins une moitié de solution. Il ne restait plus qu'à lui prouver qu'elle avait aussi l’âme d'un dragon. Mais de quelle manière ? Elle ne connaissait rien de ce peuple....
L'air pensive, elle reprit finalement sa marche, une marche plus rapide. Que savait t-elle ? Leur peuple est fort. Elle aussi mais elle ne pouvait certainement pas prétendre pouvoir le battre, surtout pas sous sa forme draconique qu'elle maîtrise si peu...Peut être un autre dragon ? Non, ce serait trop long et il n’accepterait peut-être pas...
Sa réflexion devenait longue, et Dunrak n’arrêtait pas de la fixer. Quand tout à coup, elle entendit quelques cailloux dégringoler et des petites pattes approcher. Elle se pencha par dessus le roc et vit son renard grimper difficilement, deux mulots dans la gueule. Le petit canidé roux, s’arrêta à la cheville de la jeune femme et la regarda en ouvrant la gueule, lui offrant une de ses proies. Elle prit la bête fraîchement tuée dans la main et planta ses crocs à l'intérieur pour se rassasier, quand une idée lui vint. Elle retira la bête de sa bouche, s'essuya le sang d'un revers de la main et lança au dragon :

-Que dirais-tu d'un concours de chasse ?

Elle s’accroupit pour caresser la tête du renard qui dévorait son mulot, et remit le sien à la bouche pour terminer son repas.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 29 Juil - 20:26

Message de Denrak, dragon.


Un sourire s'était affiché sur le visage de la démone, Denrak l'avait but et s'attendait à ce que cette dernière attaque pour prouver que la puissance des dragons ne se trouvait pas que dans ses veines…mais aussi dans on esprit. Il s'était montré provoquant dans ce seul but mais visiblement la demoiselle semblait chercher une autre idée, elle continuait de marcher tout en étant dans ses pensées. Soudain un renard débarqua pour apporter une proie à Zirhys qui semblait être sa maitresse. Un dragon qui s'encombrait d'un animal de compagnie…mauvais point. Alors que la dragonne sous sa forme démoniaque mangeait elle finit par parler.

-Que dirais-tu d'un concours de chasse ?

Si il avait eut une forme humanoïde il aurait haussé un sourcil d'étonnement, oui il était un peu surpris par la proposition. Un concoure de chasse n'était pas forcément une mauvaise idée, seulement il revenait à peine d'une chasse qu'il devait déjà repartir. Ecoutant son ventre d'ont la taille était proportionnel à sa taille titanesque le dragon compris que chasser ne pourrait pas être une mauvaise chose pour lui: ses deux proies de tout à l'heure étant loin de pouvoir combler sa faim.

* Pourquoi pas…mais sache que la victoire sur le jeu ne t'assurera pas mon aide, tout comme la défaite ne signifiera pas forcément mon refus de t'aider. Ah et interdiction de châsser sous ta forme démoniaque, et interdiction d'utiliser la magie.*

L'âme d'un dragon n'avait rien à voir avec le résultat du jeu, le dragon titanesque allait garder un oeil sur Zirhys plus jeune pour voir si elle avait vraiment la trempe d'une dragonne. Sans prévenir le dragon s'appuya sur ses puissantes pattes pour bondir dans les air et déployé ses ailes géante, les faisant battre il décolla avec force et vitesse. Se stabilisant il prit un maximum de hauteur de façon à ce que le vent ne porte pas son odeur aux différentes proie de la zone.

* Je te laisse commencé Zirhys *

Il suivrait la dragonne den étant haut dans le ciel pour éviter d'interférer dans sa chasse et possiblement effrayer les proies. Mais on regard et ses sens ne la quitterait pas une seconde, il était de voir si il avait à faire à une vrai dragonne ou à une pale imitation venant du peuple démoniaque. Si c'était le second cas une chose était sur…elle ne partirait pas vivante de son territoire.
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 29 Juil - 21:04

Message de Zirhys, dagonne/démone.

*Pourquoi pas…mais sache que la victoire sur le jeu ne t'assurera pas mon aide, tout comme la défaite ne signifiera pas forcément mon refus de t'aider. Ah et interdiction de châsser sous ta forme démoniaque, et interdiction d'utiliser la magie.*

Il semblait accrocher à l'idée, une bonne chose pour elle qui se réjouissait d'avoir bientôt ce puissant dragon en tant qu'allié. Et ce jeu lui plaisait.
Elle se retrouva plongée dans la nuit et dans la poussière un cour instant, Denrak avait déployé ses grandes ailes, donnant des coups dans le vent pour s'envoler, elle se cacha le visage des yeux repris ses esprits. Un fois que Denrak était haut dans le ciel, il dit :

*Je te laisse commencer Zirhys *

Elle se tourna vers lui, lui fit une révérence, un sourire mesquin aux lèvres et fit craquer sa peau et ses os pour prendre sa forme de dragon.
Le petit renard s'enfuit, elle secouait son corps pour laisser circuler le sang avant de s'élancer. Puis elle se mit sur le bord de la falaise, déploya ses ailes et se souleva dans les airs.
Elle se mit assez haut pour getter une proie, elle voyait de nombreuses créatures rampant, volant ou galopant, mais elle cherchait une proie difficile à attraper.
Bien qu'un cerf bien charnu se présenta à elle, elle repéra un ours qui gettait ce dernier. La viande de cerf était douce, mais celle d'un ours, bien que plus dure avait un fumé plus rare et appréciable.
Elle se glissa dans le dos de l'ours en planant, pour ne pas l'alarmer à cause d'un battement d'aile. Puis elle pencha le museau et descendit à pic vers le prédateur, quand elle était à portée de griffe, elle laissa sa serre glisser dans le dos de l'ours qui se retourna aussitôt, grognant et hurlant de douleur, sa fourrure brune tachée de son sang.
Elle remonta dans les cieux, elle était rapide pour déstabiliser l'ours et l'obliger à s'agiter, ouvrant la plaie qu'elle lui avait fait.
Elle descendit de nouveau, griffant le même endroit. L'ours hurla, et fit fuir le cerf. Il donnait des coups de patte dans l'air faisant gicler son sang et la graisse de son dos sur l'herbe et les arbres alentours.
Enfin elle se mit face à l'ours, et descendit une dernière fois. Il se mit debout sur ses pattes arrières pour avoir l'air imposant, mais il tanguait comme s'il était saoul. Elle ouvrit ses griffes, et l'embrocha dans le cou, cette dernière attaque l'acheva et il s'écroula, encore attaché à la serre de la dragonne. Elle en profita pour le soulever dans les airs, le stabiliser avec une autre de ses pattes et l'amener sur le rocher saillant de Denrak.
La proie tombant sur le sol souleva un nouveau nuage de poussière, plutôt fière de sa prise elle décida d'en faire cadeau au dragon qui devait avoir un appétit jamais rassasié vu sa masse. Elle se recula donc de quelque pas, en signe d'offrande.
Revenir en haut Aller en bas



Denrak

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Mar 5 Aoû - 13:34

Message de Denrak, dragon.


Alors que Denrak battait tranquillement des ailes en étant haut dans le ciel il vit celle qui s'était introduit sur son territoire reprendre sa forme draconique pour finalement s'envoler, restant à une altitude des plus élevés le dragon la suivit de façon à ne pas interférer dans sa chasse, fausser le jeu ne servait à rien et cela perdrait surtout tout l’intérêt du dit jeu. Observant la dragonne survoler un cerfs et un ours le guerrier dragon eut une légère surpris lorsqu'il comprit que Zirhys avait pour objectif de prendre en chasse un autre prédateur.

L'observant chasser Denrak nota qu'elle semblait être plus du genre à jouer avec sa proie plutôt que de la tuer sur le coup directement. Elle avait d'abord blessé l’ursidé pour qu'il s'agite et se fatigue, le dragon nota dans son esprit la direction dans laquelle le cerf avait fuit. Suivant toujours la dragonne du regard il l'observa mettre fin a sa chasse en achevant et récupérant le corps de sa proie avant d'aller le poser sur le rocher sur lequel ils avaient tous deux discuté précédemment.

Descendant en altitude pour la rejoindre le dragon était perplexe quand à la chasse qu'il venait de voir, elle avait eut un comportement mêlant fourberie et simple jeu, ce qui était un assez bon mélange entre le caractère démoniaque et draconique. Il ne pouvait pas nier le fait qu'il y avait une part de dragonne dans l'esprit de cette hybride, ce qui voulait dire qu'il allait devoir tenir parole. Seulement il avait un doute sur ce comportement instable qu'incarnait le mélange de deux espèce, si un jour elle perdait cet esprit majoritairement draconique au profit d'une mentalité plus démoniaque il romprait ce contrat.

Se posant doucement sur son rocher il fut surpris lorsque Zirhys lui présenta l'ours comme offrande, un très légère grognement de mécontentement sortit de la bouche de Denrak. D'un geste lent il saisit l'ours de sa patte avant et le jeta au pied de la chasseuse. Il n'aimait pas qu'un ou qu'une inconnue lui fasse un cadeau, simple méfiance mais également une question d'honneur.

* C'est ta proie dragonne, et donc par extension ton repas, pas le mien. *

Il avait dit dragonne pour lui faire comprendre qu'elle avait en partie réussi, seulement il contait bien continuer le petit jeu. Déployant à nouveau ses ailes il bondit dans les airs pour décoller à une vitesse fortement élevés, montant en très haute altitude en quelques battement le dragon prit la direction que le cerf avait emprunté tout à l'heure. Son regard perçant réussi enfin à le repérer, il était non loin d'un groupe de plusieurs biches. Le dragon avait eut raison de suivre son instinct et son expérience.

Reprenant encore plus de hauteur le dragon considéré comme un titan par ses congénères replia ensuite ses ailes d'un seul coup et se laissa tomber vers ses cibles. La chute le faisant gagner en vitesse à chaque seconde il ne resta que sept mètres de distance au moment où les proie remarquèrent enfin ça présence. Déployant ses ailes pour se freiner d'un seul coup il donna un puissant battement qui souffla une grande brasse de vent sur les herbivore de façon à les déstabiliser. Tombant ensuite sur les différentes biches les pattes avant du dragon vinrent percer la gorge de deux d'entre elles, tournant ensuite sur lui même il usa de sa queue pour faucher celle tentant de s'enfuir avant de bondir dessus pour les neutraliser de la même façon que les deux premières.

Voyant le reste s'enfuir le dragon les laissa filer, cela ne servait à rien d'abattre l'entièreté d'un groupe sinon il ne renouvellerait jamais et les proies finirait par manquer. Il jeta un bref regard sur ses victimes, 5 biches en moins de trente seconde, c'était l'avantage d'être un titan parmi les dragons, un coup de griffes était mortel au vu de sa taille. Prenant sa première proie dans sa gueule pour commencer son repas le dragon attendit que sa congénère le rejoigne pour reprendre leur discussion.

* Il y a un aspect draconique dominant dans ton esprit, tant qu'il le restera je t’aiderais à enquêter sur tes origines. Si ton esprit se tourne à un moment ou un autre vers ta facette démoniaque le marché sera rompue Zirhys. *

Il avait dit cela sur un ton tranquille comme d'habitude mais il était certain que l'hybride comprendrait qu'il était entièrement sérieux et que cette condition n'était pas négociable. De toute elle n'était pas vraiment en condition pour négocier face à lui, il avait été extrêmement patient en acceptant sa présence légèrement insolente au sein de son territoire.

* Mais revenons au premier problème, tu veux mon aide pour enquêter au sein de la cité des démons, seulement ma forme actuelle n'est pas discrète et je n'ai aucun moyen pour me transformer ou alors pour réduire ma taille. Et comme je ne veux pas intervenir dans un assaut frontal pour ne pas impliquer les autres membres de mon clan il va falloir qu'on trouve quelqu'un ou quelque chose capable de me transformer temporairement.*

Continuant de manger ses différentes proie le titan jetait un regard se voulant interrogateur à Zirhys, qu'avait elle prévu pour faire avancer les choses? Dans tous les cas l'idée de prendre une autre forme que celle d'un dragon une seule fois au sein de sa vie était à la fois amusante et à la fois étrange. Il verrait bien ce que l'avenir lui réservait, car pour l'heure il avait l’impression de se diriger vers une quête qui allait lui apporté plein d'ennuie...l'avenir lui dira.
Revenir en haut Aller en bas



Zirhys

Invité



MessageSujet: Re: Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)   Sam 23 Aoû - 12:04

Message de Zirhys, dagonne/démone.

La chasse de Zirhys fût fructueuse, Denrak l'accepta comme une dragonne et à ce titre il l'aiderait.
Néanmoins elle devait trouver un moyen de le faire passer sans qu'on le remarque. Chose difficile vu sa taille.

L'art de la métamorphose était bien trop rare pour qu'elle ai la chance d'en avoir parmi ses amis. Mais la réponse pouvait se trouver ailleurs, ses connaissances en rapport avec la faune et la flore lui avait appris bien des choses, notamment qu'une certaine race de plante transformait en X ou Y chose celui qui voudrait la toucher ou la manger.
Il y avait énormément de variantes, la plupart diminuaient considérablement la taille d'un être vivant, de quoi faire en sorte que Denrak ne sois pas plus grand qu'un goéland. D'autre métamorphosaient en des espèces précises incapable de faire du  mal à la plante. Comme un serpent, ou encore... Un verre-de-terre.
Il était impossible de savoir à l'avance l'effet qu'une fleur allait avoir.

-Il y a une fleur qui pousse pas loin d'ici qui métamorphose l'être vivant qui la touche... Elle peut te rendre plus petit temporairement.

Avec un peu de chance, il n'y aurait aucun soucis.
Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois une simple sieste nous mènent à de drôles de surprises. (Zirhys - Denrak)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on est au creux de la vague...
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Les monstres existent, et les fantômes aussi. Ils vivent à l'intérieur de nous, et parfois... ils gagnent.
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» ? Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-