Partagez | 
 

 Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Nancy'Whiskey

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Style de combat : massacrante


MessageSujet: Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]   Sam 19 Juil - 8:39

Prénom ou surnom* : « Tante Nanny » «Nan’cy Whiskey » « Tatie Nan’ » selon les gens ; Mémé Gateaugnac par les enfants, Nan’ par ses paires,  et « sale enflure de vieille bique » par les gens qui sont sûrs qu’elle ne les entend pas.
Nom : Pas de nom connu, de ce qu’on se souvienne
Sexe (mâle/femelle): femelle, enfin c’est ce qu’on suppose, mais on ne tient pas à vérifier
Âge (réel et/ou apparent) * : Au moins 80 ans apparents, mais la vigueur et l’énergie d’une jeune fille. Dit souvent « ah si j’avais dit ans de moins, ben j’en aurais Choichante-chept. » mais elle triche sur son âge. En fait, on n’a jamais su.

Peuple/race *: Les peuples c’est bon pour les autres. Tante Nan’ est aussi vieille que les arbres et aussi jeune que la mouche coprophage. De tout temps, d’autant que les peuples se souviennent, il y a toujours eu une tante Nan’ dans tous les villages reculés. Peut-être que tante Nan’ n’existe pas. Enfin, on ne sait pas. En tout cas, on dirait une humaine rabougrie, ou une naine.

Alignement : Aucun ; Tante Nan’ est une sorcière, une vraie. Elle aide les femmes dans leurs vies de tous les jours, les hommes avec leurs maladies, les dieux quand ils doivent repriser leurs chaussettes, et les chèvres quand elles mettent bas. Une vraie sorcière n’a qu’un devoir : protéger la vie, c’est son boulot. Souvent à coup de jurons, de bleu de méthylène et de pustules sèches. Et si ça ne marche pas, on rajoute plus de jurons et de bleu de méthylène. Pour Tatie, on peut tout guérir avec un verre de gnôle, un peu de bleu et une flopée de mots à faire pleurer un charretier.

Métier et/ou rang *: Sorcière. Pas la sorcière sexy qui se trimballe en tenue légère vers la rivière et qui propose aux hommes d’enfourcher leurs balais pour quelques pièces, non. La vraie sorcière, qui porte une couche indéterminée de vêtements par tous les temps et en toutes saisons, et qu’on n’a jamais vu prendre un bain, et ce sans paraître sale (ça c’est de la grande magie). C’est une fonction de grand prestige mais aussi de grande crainte. Et de forte odeur.

Votre arme (uniquement si vous êtes un combattant): Tatie a une canne, une canne plombée au bout. Un mécanisme à ressorts peut aussi y faire sortir une pointe capable de perforer jusqu’à la glace et la roche  la plus dure. Après tout, il faut bien aller chercher les chevreaux sur les glaciers en hiver.  Mais souvent elle se contente de jurer et de donner des coups avec le bout en bois, et le plus étonnant c’est que ça marche. Combien de trolls sont rentrés tout penauds à la maison suivis par une Tante Nan’ qui vociférait des choses que des oreilles non-averties ne pourraient lire ici (parce que les oreilles ne savent pas lire, ça va de soi). Dans sa canne, à mi-hauteur, le manche est creux et se dévisse. Tatie y cache souvent des armes secrètes, comme une paire de sous-vêtements propre et une fiole d’eau de vie de pêche en cas de coup dur. Il y a beaucoup de coups durs en montagne. Le fait d’avoir de l’eau de vie de pêche et de ne pas la boire déjà, ou le soleil, ou la pluie.

Physique * (inclus : ses vêtements), 5 lignes minimum : Tatie est vieille et rabougrie, elle ne mesure pas plus de 1m40. D’aucun disent que quand elle est très en colère elle se redresse et qu’elle atteint une taille grande comme un cheval, mais ce sont sûrement des menteurs. Qui sait. Tatie elle a pas de poil dans la main, mais elle en a beaucoup partout ailleurs, une pilosité assez importante, qu’elle a beaucoup travaillée (pour se faire respecter dans la profession ; pis faut une belle fraise sur le pif, mais ça elle y arrive pas trop).  Malgré tout, la malice dans son regard et son aplomb désarçonne beaucoup de gens pourtant expérimentés, et quel joueur véreux et autre vétéran de la triche ne s’est jamais demandé comment il avait pu perdre au jeu des six rois en face d’une pauvre vieille étriquée complètement beurrée. Tatie porte toujours du noir, avec un grand chapeau noir piqueté d’étoiles argentées qui ont déjà à moitié foutues le camp. Elle aime beaucoup les dorures. Elle porte parfois un boa en fourrure, et toujours des lunettes culs-de bouteille qu’on dirait assez épaisses pour arrêter un bœuf en pleine charge.  Tatie peut parfois en usant de la magie se transformer en belle jeune fille de quand elle avait 25 ans en buvant ses potions, mais ça ne dure jamais que quelques heures et ça la laisse complètement fatiguée, et le plus souvent complètement nue, mais ça ce n’est pas l’effet de la potion, avouons-le. Nancy Whiskey porte également une chose, qui lui vaut son surnom : un amour inconditionnel pour tout ce qui tournoie au fond d’une bouteille et qui a la réputation de rendre son porteur complètement bourré. Elle possède justement un objet magique éminemment puissant et gare à qui le lui prend (même les dieux n’oseraient qu’avec circonspection) : une bouteille de cognac Tombale 16 ans d’âge qui se remplit toute seule. D’aucun dirait qu’elle est toujours pleine, mais elle est toujours trop vide pour Mémé Gateaugnac, qui se plaint souvent du fait que la bouteille, si elle est vidée, ne se remplit qu’au bout de vingt longues minutes. Nan’ emporte donc toujours une gourde d’hydromel de secours, pour patienter.  Elle a obtenu cette bouteille magique un jour qu’elle avait fait la lessive d’un dieu célibataire et pas vraiment doué de ses mains, parce que tout divin qu’on est, rien n’empêche d’avoir un caleçon propre, d’après Mémé.  Elle a aussi une pipe à herbe, qu’elle bourre jusqu’au goulot, bel exploit car le goulot fait presque dix bons centimètres de diamètre.
Nan’ porte enfin des bottines à talons, dont le talon s’est émoussé depuis longtemps. Elle prend toujours son balai avec elle, mais elle n’aime pas voyager sur de longues distances dessus parce que ça fait remonter sa robe. En plus son balai va à peine plus vite qu’un cheval au galop, et il ne vole qu’à une petite vingtaine de mètres du sol. Enfin, sur les terrains normaux. Dans les terres éminemment magique, le balai devient incroyablement puissant ; trop parfois.

Caractère* (par exemple : ce qu'il aime ou pas, ses habitudes, ses qualités, des défauts), 5 lignes minimum : Y a pas grand-chose que Tante Nanny n’aime pas concernant sa personne, et pas grand-chose qu’elle aime concernant les autres. Comme elle détient le savoir des sorcières, la plupart des femmes la considèrent avec respect et les hommes avec crainte. Elle a horreur des mômes sauf ses petits-enfants et leur donne souvent des bonbons pour qu’ils lui foutent la paix, ce qui prouve qu’elle n’y connaît pas grand-chose en psychologie infantile. Mais Mémé glousse beaucoup, elle est très souriante, et elle est toujours prête à s’en jeter un petit. Elle essaie souvent de draguer les jeunots et, chose incroyable, parfois ça marche (de la même façon que parfois, en tombant, un lemming réussit à invoquer un parachute ; la plupart des hommes, eux, préfère  courir loin ou se jeter de la falaise). Nancy Whiskey est une grande profiteuse de la vie et dieu sait combien de vices elle a, entre le jeu, la chose, l’alcool…  
Nan’ est très sociable, elle tape souvent sur les agresseurs avec sa canne, mais elle passe son temps à radoter gentiment avec quiconque lui offre une bière. Il paraît qu’elle fait un compagnon de route agaçant mais sympathique dans le fond, fiable, appréciée et qu’on est rarement dans le besoin quand cette « Mère la débrouille » des anciens temps se prend d’affection pour vous. Et elle ne regarde pas sous votre jupe, mesdemoiselles. Oui, c’est une qualité. Sauf si vous y cachez du cognac, bien entendu.

Histoire * 7 lignes minimum:
Les tantes Nan’ sont toujours chez elle ou elle parcourt les routes pour qui en a besoin. On ne sait pas bien pourquoi, mais quand une femme accouche dans une lande désolée et que le mari devient aussi utile qu’un gilet de sauvetage en fonte sur une embarcation qui prend l’eau (ou, ici, les perd), elle espère souvent qu’une vieille bique viendra lui porter secours, et dans ce monde merveilleux c’est ce qui arrive bien souvent. Les sorcières sont des êtres neutres, elles ne vivent que pour combattre la mort et protéger la vie. Elles n’en ont le plus souvent rien à foutre des conflits ou de l’insécurité, tout simplement parce qu’aucun capitaine ou brigand n’a envie de se faire rabrouer devant ses camarades parce celle qui lui a torché les fesses quand il est venu au monde (« Gaëtan Duferre ! T’as pas honte ! Si ta mère te voyait la pauvre ; et dire que quand je t’ai sorti t’étais déjà si gros qu’j’ai bien cru qu’t’allais jamais passer, vieux sac à crottes ; t’as l’air fin maintenant à extorquer des petites vieilles dans un vieux froc à ton père, qu’était aussi intelligent qu’un croqueniderle à tête dure» et autres termes fleuris sont le quotidien des vieilles sorcières.). Les êtres humains se battent avec des armes, les dieux avec des pouvoirs, mais les sorcières, elles, se battent avec des mots : des mots qui rentrent dans vos têtes et qui y font un sacré ménage.
Les sorcières ont de bonnes connaissances en potions, en herbe et alchimie, pour rendre le quotidien des gens plus supportable : c’est pas compliqué de cueillir des herbes, mais tout est dans la forme, dans ce que les gens croient. Si vous dites à un homme que sa nana a une grosse gastro et qu’elle doit boire une soupe de riz à la coriandre avec un peu de thym il va vous regarder avec de gros yeux incrédules. Si vous lui dites qu’un lutin a enchanté la décoction un soir de pleine lune  et qu’elle doit prononcer trois fois le nom du dieu guérisseur Glü après avoir bu, allez savoir pourquoi, ça marche. Et puis ça permet de vendre à trois le prix, alors bon, les sorcières ne sont pas les êtres les plus bêtes non plus. Tatie vend surtout des élixirs de vigueur masculine remarquez, créés par les plus pur des nymphes des eaux qui cueillirent des fleurs de lune (en gros un mélange de gingembre et de gui et l’eau de la rivière, avec un peu de bleu de méthylène). La voyance c’est pareil : Tante Nan’, elle, utilise beaucoup la technique du « je viens chez toi me faire une tisane gratos, pas folle la vieille, et je lis dans les feuilles de menthe en invoquant les dieux ce qui devrait être logique dans ta tête de mule, mais que tu ne verras jamais de toi-même par tes yeux d’abrutis ». C’est de la théaulogis ça s’appelle. Ou un truc comme ça.
Entre elles, les sorcières partagent un très grand esprit de corps, un esprit de camaraderie, que dis-je un esprit de fraternité, presque aussi évolué que leur esprit de compétition ; cela fait que des sorcières qui ne sont pas amies, voisines, ou habituées à traîner ensemble vont souvent prendre une tasse de thé tranquillement assise au coin du feu en souriant mais en se balançant des malédictions l’air de rien, entre deux passages de boîtes à sucre, et ce jusqu’à ce qu’un énorme cratère apparaisse en lieu et place desdites sorcières. Fort heureusement elles opèrent des trêves plus ou moins longues pour se rencontrer (dont une trêve de un jour du vendredi au samedi soir, en plus des fêtes annuelles et autres « concours amicaux » : on dit alors que les sorcières font Sabatt’ ; elles se rattrapent le lendemain si elles ont le malheur de mal cuver leurs alcools tout en étant proches ; elles sont alors particulièrement violent entre elles, c’est le jour du Saigneur). Elles aiment beaucoup la musique traditionnelle, mais ont parfois des goûts éclectiques et variés qu’elles essayent souvent d’incorporer dans leurs chants traditionnels. Elles sont unanimement reconnues et respectées dans ce domaine pour leur talent à n’avoir aucun goût musical ; rien, nada, le zéro absolu. Dans un univers parallèle, on pourrait dire que les sorcières seraient persuadées que le rap  traditionnaliste bigouden et la bourrée-auvergnate-trash-métal constituent le fin du fin de la musique de conclave. Elles restent donc souvent entre elles lorsqu’elles se réunissent.
Tante Nan’ élève des biquettes et des moutons. Elle fait pousser un tabac tellement puissant qu’il faut souvent le rouler dans un cône en bois (ça corrode le métal) et s’enfermer pour le fumer, au risque de se prendre pour un oiseau. Ou mieux, être en plein air pour éviter de se cogner dans les murs. Elle a une grande connaissance des animaux de fermes et du monde animal et végétal de la forêt et des jardins. Parfois, elle apprivoise des mulots ou des musaraignes, pour faire des blagues aux gens qui l’énervent. Lors des rassemblements, elle joue du cor de guerre, du saxophone, du trombone ou du tambourin pour chasser les esprits et les démons et ça marche plutôt bien, car aucun démon raffiné ne supporte très longtemps d’entendre « le bélier qui avait une grosse corne est rentré dans l’enclos » ou « le berger qui voulait faire dans le fourrage» braillé à tue-tête par une vieille folle dingue de chansons paillardes.
Elle a déjà parlé aux dieux et à La Mort, mais souvent non pas pour rechercher  la sagesse mais uniquement parce qu’elle n’avait pas de partenaire pour jouer aux boules, à la belote ou aux petits chevaux. Elle garde quand même leurs adresses, dès fois qu’il manquerait un quatrième pour faire une coinche, ou pour passer prendre le pastis.

Pouvoirs liés à votre peuple (voir dans la description des peuples) : On ne sait pas ce que peuvent faire Nancy Whiskey et ses consœurs, puisqu’il y en a de toutes les races. Tante Nan’ ressemblant aux humains ou aux nains, elle ne semble pas posséder les pouvoir connus de ce dernier peuple. Tout ce qu’on sait, c’est qu’elles apparaissent providentiellement là où les gens ont besoin d’elles.
Capacités surhumaines ou pouvoirs magiques (2 max) : Nancy sait très bien faire onze cocktails différents ; son seul défaut est de les boire au fur et à mesure qu’elle les fait (elle confectionne aussi de très bons babas au rhum). Autrement, d’après elle, elle peut voir le jour et parler aux oiseaux, mais ils ne lui répondent pas. Elle sait aussi boire comme un puits sans fond, et elle peut casser un œuf rien qu’en le lançant contre un mur. Enfin elle a la capacité de maîtriser le feu avec une boîte d’allumettes, et de faire pleuvoir des éclairs sous l’orage.

Familier, animaux (2 max, s'il en a) : Nan’ a un Hypolaïs polyglotte empaillé qu’elle coince dans un nid collé sur son chapeau. Il s’appelle Kikou, Kiki, ou « sale merle cradingue » suivant l’humeur de Tatie Whiskey. Parfois, il paraît qu’elle le lance très haut en l’air et qu’il plane jusqu’au sol ; d’aucun dise qu’il s’écrase plutôt comme une bouse de Yak, c’est selon. Autrement Nan’ a un bon contact avec les animaux et elle arrive souvent à leur faire faire ce qu’elle veut, pour peu qu’elle veuille qu’il lui picore la tête ou qu’il la morde aux genoux. Paraît qu’elle peut pénétrer les esprits des animaux, mais ça n’arrive pas souvent.

Autres : Nan’ adore le savon, elle en mange souvent, ce qui explique sa dentition propre et le fait qu’elle fasse des bulles quand elle boit de l’eau. Elle est championne inter-régionale de lancer de demi-brique et de jeter de parpaing sur épouvantail. Elle joue parfois à la soûle, où elle excelle en croc-en-jambes et en coups de coudes pernicieux.
Nan’, lorsqu’elle ne rencontre personne, traîne souvent avec d’autres consœurs comme Guigli Gambette et son matou serpillière Harry Beau (on ne s’étendra pas sur Guigli, six escadres de cavalerie l’ont fait avant nous), l’apprentie de Tatie Sinsi Pide (la voix de la raison, que n’écoute jamais Tatie Nan) ou bien la puissante Creslouise Kagouince, dit « Mémé peau de chiottes » ( qui râle tout le temps et qui a horreur d’à peu près tout). Vous rencontrerez aussi ses autres amis sur la route : en effet les sorcières, connaissant les grands secrets de la vie, ont beaucoup d’interlocuteurs, du plus petit lutin ou plus grand des trolls, tant que ceux-ci cherchent seulement une crème contre les coups de soleil et pas un casse-dalle déjà un poil faisandé.
Venez avec moi, entrez dans la ronde, allez venez, reprenez avec moi, mais attention de pas me crotter le tapis, je viens de le faire battre. Et n’oubliez pas les verres et les calumets.

~~~~~~~~~~~~~~~~
D'où vient votre avatar ?
http://www.marcsimonetti.com/images/illustrations/nanny_ogg.jpg
Comment avez-vous découvert le forum? DC de Gne : comme je peux pas vraiment commencer avec mon personnage principal, j’ai créé ce personnage qui peut évoluer en solo comme en équipe. J’ai l’approbation de Sub’, je le signale au cas où.
A quelle fréquence comptez-vous rester sur le forum ? Ben vous avez vu à quel fréquence mon compte Gne se connecte, vous avez la réponse o/
Votre réponse à la question des règles : NON. C’est mon perso. Il est génial, je l’aime <3 (sauf si à un moment on fait de Tante nan’ un PNJ, je veux un contrôle total sur elle, et le premier qui y touche tâtera de ma poêle à frire grand modèle).

_________________
Si tu veux dire des mots, va donc te bouffer un savon. Et sers-moi un cognac en passant.
Revenir en haut Aller en bas



Subraya Druth

Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1158
Style de combat : Dragon bourrin

Haut-fait : Vieux d'la vieille

MessageSujet: Re: Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]   Sam 19 Juil - 9:01

Cool ^^
Rebienvenue :)

Mais du coup, il faut mettre ton personnage dans quel peuple lors de la validation ? ^^"
Revenir en haut Aller en bas



Gne

chouchou de Sub' et grand découvreur du secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 392
Style de combat : Attentif


MessageSujet: Re: Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]   Sam 19 Juil - 9:40

Nancy, comme la plupart des sorcières, est sorcière avant tout. Tu peux la ranger parmi les hybrides ou les humains, à ton choix. :)

_________________
Attention! Attention! Ce que vous prenez pour un homme, peut en réalité être un troll! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.waar.me/joueur.php?id=96  (inscris-toi, maggle!)



Subraya Druth

Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1158
Style de combat : Dragon bourrin

Haut-fait : Vieux d'la vieille

MessageSujet: Re: Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]   Sam 19 Juil - 11:20

ok, je valide alors ^^
Revenir en haut Aller en bas



Nancy'Whiskey

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Style de combat : massacrante


MessageSujet: Re: Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]   Sam 19 Juil - 13:21

Merci bien d’nous avoir accepté mon Kiki et moi ma belle fée. On est très content, hein mon Kiki *silence* bah il doit encore dormir. Il dort beaucoup ces derniers temps. On disait donc on est content, sinon il aurait fallu vous maudire avec des trucs du genre : « puisse tes dents se pourrir un jour ou l’autre » et on aime pas ça.
En attendant, si un jour z'avez des difficultés avec vos fin de mois ou pour faire un môme, venez visiter la belle Tatie Nan', j'vous f'rai y une ristourn', mais point trop quand même!
Enfin, j’vais vous dire c’qu’on va s’y faire. Mémé Peau de Chiottes, Sinsi et moi on va aller fêter ça à la taverne du minerai qui luit, dans les territoires nains. On y était parce que ces salopiot ont pas leurs pareils pour réparer nos vieux tromblons de balais, et pis fallait de nouveaux colifichets à Sinsi. Fin bref. Oui-da on va s’en jeter un petit. Si vous voulez vous joindre à nous, z’êtes bienvelues, euh bienvenues ! Mais chacun paie ses consos !

_________________
Si tu veux dire des mots, va donc te bouffer un savon. Et sers-moi un cognac en passant.
Revenir en haut Aller en bas
 

Tante Nancy Whiskey débarque, ça va faire du chafouin [validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Préambule :: Personnages :: Fiches de perso acceptées-