Partagez | 
 

 Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Gelbio Semi-homme

Invité



MessageSujet: Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)   Jeu 6 Déc - 20:54

Message de Gelbio Semi-homme

Le demi-nain attendait sur le quai du port. Il faisait la queue devant une baraque en bois... Depuis qu'un démon, qui avait eu la bonne idée de feindre l'arrivée depuis un autre territoire en se créant une illusion d'apparence humaine, avait incendié un bâtiment d'un orphelinat, tué un marin, percé un tonneau de bière et piqué la canne de la Vielle Sally dans le quartier des Docks de Velport, les "gardes" - si l'on peut dire... - étaient méfiants et contrôlaient tous ceux qui entraient par la mer, même si pas un seul dans la fil de venait d'ailleurs qu'un des ports de la côté si ce n'est de la capitale même.

*Ils sont lents à l'identification, ceux-là... Je parie qu'ils sont passés au Poney Soulard avant de prendre leur poste de garde ! Et puis le gamin avec l'éclair sur le front, devant moi, il a pas l'air net ; Ah ! enfin, c'est à moi*

"Encore un gamin ! Pfffffff,  les parents laissent leurs mômes aller n'importe tout c'temps-ci..." dit l'un des deux hommes en armes.
"T'as quel âge, mon p'tit ?" demanda l'autre d'un air aussi désintéressé que blasé
"Dix sept ans." répondit le semi-homme.
"Beh ! C'est qu't'es plus un gosse toi ! Tu d'vrais aller voir l'cap'taine, on pourrait t'engager dans la garde !"
"J'y... réfléchirais"

Il put donc partir, soulagé d'en avoir vite fini et heureux que son mensonge ai fonctionné - mais tous les gardes se laissaient berner. Il n'aurait pas supporté que ces idiots lui fassent la même scène qu'à une donzelle avant lui, qui a dût attendre l'intervention d'un dockers de presque deux mètres pour que les gardes la laisse passer sans laisser couler leurs yeux sur son décolleté... D'ailleurs, le docker ne s'était pas privé non plus, mais il était suffisamment pressé pour ne profiter qu'une quarte de secondes. Enfin il n'avait pas les attributs de ladite demoiselle, c'est peut-être ça aussi. Se dirigeant donc vers l'auberge du "Lapin Qui Tousse", notre Hybride décida de tenter un raccourci par une ruelle déserte...

[Je sais que ça peut paraître loufoque et détourné comme écriture - d'ailleurs, si vous avez comme moi un peu de culture rolistique (probable) et un esprit retords, tordu et maléfique (peu probable, et surtout peu souhaitable), vous noterez quelques références discrètes à certains univers - mais c'est mon tout premier RP et je souffre de ne pas bien connaître l'univers d'Hypolaïs, donc pardonnez quelque incohérence que ce soit... Merci   ]

Revenir en haut Aller en bas



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Re: Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)   Ven 7 Déc - 11:27

Message d'Antharem Vinland

Antharem était arrivé récemment ... et il regrettait déjà le fait d'être venu ici, l'odeur insupportable lui montait aux narines certes, mais il avait déjà dût passer deux ans sur un navire avec l'odeur du poisson, non, l'odeur n'était pas ce qui le dérangeait le plus. Ce qui était dérangeant, c'était l'état de pauvreté et la criminalité de toute la ville, ils n'auraient jamais laissé passer ça à Boléria. Bon, la moitié auraient été envoyé aux mines ou aux champs avec une paye, et les criminels exécutés sur place. Du moins si il avait été mis en charge de ce problème.

Les gardes lui semblait stupide et incompétents, surtout qu'en il en vit un courir mollement après un voleur. Cet excès d'incompétence valu au garde une brève réflexion en langue étrangère d'Antharem qui le fixait, son visage à l'abri de son éternel heaume.

- Rifrekimat shivi... ( Garde incompétent ... )

Il reprît sa route tranquillement, appuyant son épée Astrava sur son épaule droite, son chemin passa par une ruelle, afin d'éviter une charrette qui semblait le passage, et faisait l'objet d'une bagarre entre ivrognes, ou entre gardes et bandits, il n'était pas sûre, à ces yeux la différence était minime ... Cette ruelle  lui semblait assez petite mais assez peu fréquenté, il vît du coin de l'oeil ... pardon, de la fente de son heaume deux hommes en vive discussion sur sa droite, et sur sa gauche une dame faisant la manche, il laissa tomber deux pièces d'or devant elle avant de continuer, sans faire vraiment attention au petit homme qui passait à coté de lui, le prenant pour un enfant.

- Thesek ekik, moxt ir .... ( Attention petit ... )

Il sentît une brève traction à sa ceinture plus exactement au niveau de sa bourse, il se retourna immédiatement en amorçant un coup avec Astrava, écrasant contre le mur un voleur capuchonné habillé tout de noir.

- Ti rekimat aurthon. ( Pas assez compétent. )
Revenir en haut Aller en bas



Gelbio Semi-homme

Invité



MessageSujet: Re: Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)   Ven 7 Déc - 16:37

Message de Gelbio Semi-homme

Gelbio s'attendait naturellement à trouver une telle ruelle déserte. Puante, en bazar et peuplée de chats ou de rats, mais déserte... Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit devant lui un voleur crasseux - chose qui paraissait on ne peut plus normal dans le puits de criminalité qu'était Velport - qui semblait prêt à un larcin sur un étrange autre personnage ; armure argentée abîmée de grandes griffures, jambières sales que seul un voyageur au moins aussi aguerri que le Semi-homme pouvait avoir, et un beau heaume aussi brillant que son amure - et tout aussi porteur de séquelles ! Quant à son épée, qui paraissait être adaptée à la taille d'un dragon - si tant est qu'une de ces créatures daigne s'encombrer de quelque chose d'aussi futile à leurs yeux - elle se tenait sur l'épaule droit du chevalier en armure.

Notre demi-nain ayant involontairement percuté ledit guerrier, il ne prit pas la peine de s'excuser mais se retourna vivement, curieux de découvrir ce qu'un personnage aussi richement paré au combat pouvait faire dans ce trou à scélérat de Velport. N'ayant rien à faire, il se mit en quête de le filer discrètement - par simple curiosité - lorsqu'il vit en une fraction de secondes le bandit finir coincé entre le mur et la lame disproportionnée du soldat d'argent. Cet étrange personnage, dont les réflexes guerriers ne semblaient en rien entravés par sa panoplie complète, avait surpris le plébéiens souillé en pleine tentative de le délester de sa bourse. Le petit hobbit s'approcha...


*C'est bien dommage pour lui... Enfin il n'a pas trente ans, et m'est d'avis qu'il ne pourra en avoir beaucoup plus ! Je vais voir ce qui se passe, et ce type argenté m'intrigue bien. Mon après-midi à rien faire va devenir un bel après-midi à suivre une tache d'argent dans le Velport*

Gelbio fit un clin d'oeil malicieux au malheureux, qui l'avait aperçu par-dessus l'épaule de son agresseur et se cacha entre une pile de caisses vides et un tas de déchets venant des quais non loin... Sans faire attention à son air effaré, il scruta la suite de la scène d'un air intéressé, ayant juste avant dégainé son petit couteau - son épée, attachée dans son dos, prenant trop de place - et ajusté sa capuche sur ses cheveux
Revenir en haut Aller en bas



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Re: Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)   Dim 9 Déc - 14:25

Message d'Antharem Vinland

Antharem jeta un bref un coup d'oeil, apercevant le petit homme, il commençait à avoir l'impression que celui-ci n'était pas aussi jeune qu'il n'y paraissait, surtout de par la présence d'une épée, bien trop lourde pour un gamin en général .... Il se retourna à nouveau sans y prêter plus d'attention et se dirigea à travers la petite ruelle jusqu'à une plus grand allée plus "peuplée", dédaignant l'accès au port, il continua sa route jusqu'à une maigre boutique, où un vieil homme croulant au regard ou scintillait malgré tous une lueur vive gardait plusieurs étagères.

Dédaignant le regard de l'ancêtre, il s'empara d'un livre et lâcha une bourse sur le comptoir, et repartît en direction d'une taverne plus entretenue que la moyenne, juste en face de l'échoppe. Sur la couverture du livre qu'il gardait sous le bras, était écris en caractères communs "Histoire de l'empire de Boléria". Sa voix se paraît d'un ton métallique avec son heaume, comme un écho à ses pensées.

- Origato ocuir svabol tir astahii yenta zahae sia thaczil. Shafaer nomenoi thaczil ( Voyons voir ce qu'ils disent de mes terres. Sur ces terres.)

Il ouvrît la porte de l'auberge d'un grand coup d'épaule et commanda une cruche de vin et deux verres, avant d'aller s'asseoir et de poser un verre face à lui, et de se garder l'autre, il prît un moment  pour observer la salle, pas trop miteuse, l'aubergiste semblait se soucier de l'hygiène, ce qui n'était certainement pas pour déplaire.

Il se tourna enfin vers la porte bardée de fer et fît un geste de la main vers le siège face à lui, comme pour inviter à s'y asseoir, Astrava, son épée était maintenant posé contre la table.
Revenir en haut Aller en bas



Gelbio Semi-homme

Invité



MessageSujet: Re: Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)   Dim 9 Déc - 21:29

Message de Gelbio Semi-homme

Gelbio suivit l'étrange chevalier d'argent dans une Grand Rue du Velport.  Après avoir assommé le voleur, l'avoir allégé du fruit de sa pêche et s'être assuré que personne ne le voyait, il avait couru à la suite de ce mystérieux homme en armes. Le voyant entrer dans une échoppe de livres, il sortit une pomme verte et juteuse qu'il mordit à pleines dents, attendant que le guerrier sorte. Il scruta la Grand Rue d'un air observateur, cherchant le moindre détail intéressant...

Un marchant de bijoux jetait des regardes avares et protecteurs sur sa marchandise. Un personnage en longue robe à capuche vert émeraude bouscula le hobbit, s'excusa puis repartit à la va-vite, un poissonnier vantait les mérites de sa pêche du...


*Eh mais..! C'est MON épée !*

Avisant le fourreau dans son dos, Gelbio se rendit compte que sa belle épée n'y était bel et bien plus ! Courant derrière le voleur - un homme de taille normale, tout de noir vêtu et dont les bras dénudés transportaient d'une poigne ferme l'objet tant convoité - Gelbio murmura un flot d'insultes, de jurons et d'injures en humain ou en nain, bouscula tout le monde et couru, faisant un tapage monstrueux dans la Grand Rue...

N'ayant pas vu le chevalier entrer dans une auberge entre temps, il avait perdu sa trace ; mais il s'en fichait, il voulais récupérer son arme ! Poussant tout et tout le monde, le semi-homme s'engouffra dans une ruelle bondée où le tapage redoubla d'intensité


"REND MOI MON ARME, RÉSIDU DE POURRITURE DE DÉMON DES CAVERNES ! INSECTE DÉGÉNÉRÉ, SAC A ORDURES ! SALE PIEDS BOTTÉS, REVIENS !"
Revenir en haut Aller en bas
 

Velport, ses ruelles sombres, ses rencontres fortuites... (Gelbio - Antharem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ruelle sombre
» Les sombres ruelles de l'allée des Embrumes
» Les ruelles de Konoha
» Course poursuite dans les ruelles
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-