Partagez | 
 

 Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Mer 14 Déc - 13:50

message d'Antharem Vinland

Au regard autour de lui permît à Antharem de mieux situer la position, cela faisait au moins .... quoi combien de temps déjà ? Cette oubli paradoxalement lui rappela la longue durée de cet exil forcée, si loin, si éloigné de sa patrie. Mais maintenant, l'heure n'était plus aux anciennes mémoires, mais au présent, ce présent rempli de pestiférés dans le navire, Antharem avait été forcé de mettre en place une quarantaine pour garder un espoir d'arriver à bon port, car ce navire, bien que fort pourvu en divers objets fort utiles n'avait rien de prévu contre les maladies, cela rendait d'autant plus ennuyant le fait qu'il commençait même a avoir des troubles sur le navire, notamment ceux infecté de la peste qui pensaient que dût au fait qu'ils étaient plus nombreux, il devait choisir la direction.
Malgré les protestations, Antharem maintenait le cap, se fiant à la boussole intégré à une rambarde juste devant la barre. Un grand cri venant de la vigie fût entendu, si puissant que tout ceux dans le navire purent l'entendre et chargé d'une grande étincelle d'espoir qui ralluma la flamme de tout l'équipage de ce navire :


Terre ! Terre droit devant, la fin de la misère est arrivé, relevez-vous, hommes de Boléria !

Sitôt que ce cri fût poussé Antharem reprît la relève, poussant tout homme à la prudence.

Rappelez-vous, nous ne connaissons guère ces terres, je propose qu'une fois débarquer, et si nous trouvons une civilisation, nous nous séparons, en mémoire de notre Royaume. Et restez tous vigilants, je n'ai pas patienté pendant aussi longtemps pour finir échoué sur une île.

Les consignes furent suivi à la lettre, car les marins, avait maintenant la durée du trajet au coeur, ce qui les poussa tous à la plus extrême prudence, Antharem monta dans le premier canot et posa le premier pied à terre avant de lancer un regard circulaire sur les environs, apparemment personne. Une fois que tous ce qui était important fût débarqué, il se tourna vers la foule formé par l'équipage.

Aujourd'hui nous nous séparons, bonne chance dans vos voyages, fiers compagnons. Avant d'y aller, je jure devant tous les dieux que si jamais l'un de vous se tourne vers le banditisme, il aura affaire à moi.

Sans plus de considération, le prince déchu s'en alla d'un pas tranquille suivant une route pavée et ignorant le regard intrigué de quelques voyageurs qui semblaient inquiet devant la taille de l'épée.
Revenir en haut Aller en bas



Athenais Fileann

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Jeu 12 Jan - 19:58

Message d'Athenais Fileann, fée noire

Voilà plusieurs jours qu'Athenais avait quitté la prairie fleurie en possession d'une edelweiss bleue très rare. Elle était chargée de la trouver pour qu'un herboriste puisse créer une décoction afin de sauver sa fille d'une grave maladie. Elle marchait à présent sur la plage des Milles Vagues. La jeune femme avait choisi de s'octroyer une pause après son long périple. Le sable chaud craquait sous ses pieds nus, et l'air marin, rempli d'effluves salées, soufflait dans ses cheveux d'ébène. Non loin d'elle, les vagues venaient s'écraser doucement sur le sable. Au dessus de l'océan, Syliph surveillait les alentours.

Tandis qu'Athenais longeait l'étendue bleue, la corneille revint vers elle subitement. Elle lui apprit qu'un navire s'approchait de plus en plus de la plage, et qu'il avait l'air d'y avoir pas mal de monde à son bord. La jeune femme se tourna vers l'eau, et vit en effet un gros navire avancer vers la plage. Par simple précaution, elle retourna sur ses pas, en espérant que l'eau effacerait les traces, et se cacha dans un bosquet d'arbres et de hautes herbes foisonnantes.

Elle suivit attentivement le débarquement du bateau, et le discours de l'homme qui avait tout l'air de commander cette expédition. Ce dernier était en armure, et portait une épée d'une taille incroyable. Sa démarche souple mais ferme laisser penser qu'il était un homme sûr de lui, avec de hautes responsabilités. Athenais l'examina attentivement, mais ne put percevoir aucune de ses intentions. Elle décida alors de le suivre discrètement sur le chemin de pierre qu'il venait d'emprunter.

Elle vérifia une dernière fois que la fleur était bien à l'abris de tout impact, et se mit en route, à distance raisonnable de l'étrange homme.
Revenir en haut Aller en bas



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Lun 23 Jan - 15:52

message d'Antharem Vinland

L'ancien prince continuant de marcher, se remémorant le voyage et la grande guerre qui l'avait précédé, et sembla chercher quelque chose du regard avant de se diriger vers un petit bosquet puis il sorti plusieurs petites bourses de son sac et dispersa leurs contenu, des cendres, aux quatre vents.

- Au moins vos restes serons dispersé en un endroit pur non atteint par la folie. Puissiez-vous rester en paix, en cet endroit.

Murmura-t-il, puis, sans autres formes de cérémonies, il reprît son sac et son chemin, avant de s'asseoir à une intersection et de s'asseoir en attendant un voyageur pour lui donner quelques directions. Ce fût bien des voyageurs qui arrivèrent mais pas de ceux qu'il attendait, les bandits fondirent sur lui avant de voir deux d'entre eux se faire faucher par Astrava dans un concert écoeurant d'os brisées et de cris, les bandits commençaient déjà à reculer lorsque un autre se pris un puissant coup à la verticale qui réduisît sa taille d'au moins un mètre, ses jambes s'étant enfoncé dans son torse. Quelques autres coups suffirent à disperser le reste de la bande et Antharem prît une pelle sur un des bandits et commença à creuser une tombe pour ces gens, qui, même si ils avaient tenté de le tuer, devaient tout de même être enterré.

- Puissiez-vous trouver la paix hors du monde ou vous n'en aviez guère.

Sitôt cette besogne fini, sans aucune autres formes de cérémonie, il campa près d'un bosquet, encore à l'affût des fois qu'un des brigands aurait eu la mauvaise idée de revenir chercher les corps.
Revenir en haut Aller en bas



Athenais Fileann

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Mer 15 Fév - 13:41

Message d'Athenais Fileann, fée noire

Athenais avait suivit l'étrange cérémonie qu’exécuta l'homme qu'elle suivait. Elle avait froncé les sourcils, mais elle n'y avait pas prêter plus d'attention. Il avait continuer son chemin, et elle était resté la plus discrète possible. Puis, il y eut les bandits. A sa plus grande surprise, il en eut vite fait de les supprimer. Elle l'observa tandis qu'il installait son bivouac près du bosquet où elle se trouvait. La nuit tomba, et la jeune femme somnola au clair de lune. Elle avait l'habitude de ne pas dormir, et l'homme pouvait être une menace.

A son grand regret, elle avait fermé les yeux et s'était endormie. Elle se releva en sursaut et secoua la tête pour reprendre ses esprits. Elle sortit à grands pas du bosquet et le soleil l'éblouit un instant. son pied se prit dans une ronce et elle s'étala sur le sol grumeleux. Elle se releva péniblement, épousseta sa tunique, releva la tête et... se retrouva nez à nez avec une épée gigantesque.
Revenir en haut Aller en bas



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Mar 21 Fév - 10:28

message d'Antharem Vinland

Antharem s'était tranquillement allongé sur le dos, pas encore assez apaisé pour s'endormir, il prît le parti d'observer les étoiles en attendant que le sommeil le gagne, un savoir qui était gardé dans la famille royale de Boléria depuis au bas mot des siècles.Il observa vite fait les alentours pour prendre des repères.

- Donc, un angle droit partant du sol atteindrait l'étoile de l'aventurier, la plus proche est ensuite l'étoile de la chance et la troisième est l'étoile du berger, trois étoiles, trois signes. L'aventurier et la chance sont lié, le berger guide donc, la chance vas me guider .... Ce n'est guère concluant. Autant consigné ceci.

Le prince déchu se releva et prît un livre dans son sac, choisît une page vierge et commença l'écriture de ses observations quand il entendît un bruit de chute non loin, pour ne pas dire juste à coté, aussitôt il se releva et arracha Astrava du sol dans lequel il l'avait planté et la pointa vers l'inconnue.

- Halte qui-êtes vous ?

Antharem s'écarta rapidement pour prendre un bout de bois de son feu de camps, pour s'en faire une torche et pour mieux observer l'étrangère. C'était une grande femme au visage fin à la peau pâle et aux longs cheveux noirs, d'étranges marques bleues sur son visage n'allait pas sans rappeler au prince déchu les peintures de guerres de certaines tribus de son royaume natal. Il prît quelques secondes de plus pour l'observer, puis, n'ayant pas déceler des intentions hostile, remît Astrava ou elle était et tendit la main vers l'inconnue pour l'aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas



Athenais Fileann

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Jeu 8 Mar - 19:46

Message d'Athenais Fileann, fée noire

Athenais loucha sur l'épée pointée sur elle.


- Halte qui-êtes vous ?

Avant qu'elle ne put comprendre ce qu'il allait faire, son visage fut éclairé par une torche et elle plissa les yeux, le temps de s'habituer à la lumière. L'homme qui la menaçait ainsi de son épée était très grand, et scrutait son visage de ses yeux bruns. Ou plutôt de son oeil brun, un bandeau protégeant son oeil droit. Il avait les cheveux couleur de jais, et son expression était impassible. La jeune femme n'arrivait pas à la définir. Elle comprit qu'il examinait son visage alors que de longues secondes s'écoulaient, et au grand soulagement de la jeune femme, rengaina son épée gigantesque. Elle fut surprise qu'il lui tendit sa main, alors qu'elle n'était qu'une inconnue venant troubler sa tranquillité, mais la pris tout de même afin de se relever.


- Veuillez m'excusez. Je vais être sincère avec vous. J'ai vu votre bateau débarquer de nul part, et je ne vous avais jamais vu dans les parages, alors j'ai décider de vous suivre par simple précaution.

Elle hésita à lui donner son nom, car après tout, elle ne connaissait pas ses intentions. Elle réfléchit intensément quelques secondes, et en vint à la conclusion que, s'il avait voulu lui faire du mal, elle ne serait pas là en train de s'appuyer sur lui pour se relever.

-Mon nom est Athenais, Athenais Fileann.
Revenir en haut Aller en bas



Antharem Vinland

Invité



MessageSujet: Re: Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)   Ven 16 Mar - 5:21

message d'Antharem Vinland

Antharem prît le temps d'asseoir à nouveau près de son feu de camp avant même de répondre, ne semblant pas être sur ses gardes, bien que ses yeux trahissaient le fait qu'il restait attentif aux alentours.

Vous ne me dérangez pas, mon est Antharem Vinland, prince de la famille royale parallèle du royaume de Boléria, quoique je devrais plutôt dire ex-prince et ce pour des raisons que j'espère ne pas retrouver ici, plus précisément une invasion de démon qui se sont échappé du Nexus dans notre royaume, j'ai fui avec les hommes que vous avez vu. Le fait que nous soyons encore en vie après une invasion de cette ampleur est une victoire en soi.

Il prît un moment de réflexion, semblant éternité à ses yeux et secondes de l'extérieur. Le prince reprît son livre et sa plume puis rajouta plusieurs lignes aux connaissances gardés enfermés en ce support de papier. Dès qu'il finît d'écrire il se tourna une nouvelle fois vers Athenais.

- Vous savez vous ne risquiez rien, je ne tue que ceux qui me menace.

Il caressa tranquillement le pommeaux d'Astrava, son épée, l'air pensif, son regarde perdu vers l'horizon.

- Mon épée, comme son jumeau Bramdt la massue, sont censé être une représentation en quelque sorte du pouvoir royal, un rappel que le pouvoir est un fardeau, bien qu'il soit puissant et qu'il ne peut être précis qu'avec la maîtrise et une volonté d'acier.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un navire au loin, tel une lueur d'espoir au milieu des ténèbres. (Antharem - Athenais)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Lueur d'espoir!
» Mes origines ménent à l'amitié ! [PV : Lueur d'Espoir, Patte Noire, Neige des Pics]
» Esterial Falss
» Une lueur d’espoir pour les MPME du secteur agro-industriel



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-