Partagez | 
 

 " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Archantaël l'Onirique

Archson
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Style de combat : Rapide et acharné


MessageSujet: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Jeu 25 Aoû - 18:56

Du sol couleur terre de sienne s'échappaient des filets de fumée. De courtes raies verticales grisâtres qui témoignaient de la chaleur de l'endroit. La légère brise soulevait des nuages d'étouffantes poussières, des résidus de cendres anthracite qui rendaient la respiration désagréable. Les immenses roches pointues et menaçantes qui marquaient les bords de la vallée de leurs griffes couleur charbon disparaissaient peu à peu dans l'ombre qui suivait le soleil couchant. Enfin, descendant des plus hauts sommets de façon tortueuse, d'étroits ruisseaux de lave venaient se solidifier vers le centre de la vallée en disparaissant dans les profondeurs des failles creusées par la sécheresse.
Perchés au sommet d'une des roches, Archantaël et Hengentön parcouraient la vaste Vallée de Feu du regard. Leurs deux silhouettes sombres se découpaient difficilement dans le ciel de crépuscule. Le démon s'était assis sur le bord du rocher, les jambes dans le vide, aux côtés du fauve.

« La désolation même, un désert de cendres et de poussières, une terre morte rayée de lave, un territoire jumeau des Enfers… » souffla Archantaël.


- Ce vieux sage n'avait pas tord.
Un léger sourire de satisfaction, un sourire contemplatif, se dessina sur son visage gris. Elle leva lentement le bras pour passer une main dans le pelage sombre de son compagnon. Le guépard ne bougea pas mais laissa son amie parcourir le chemin entre ses omoplates et le milieu de son dos plusieurs fois. Pratiquement inaudible, un sourd grognement affectueux fit frétiller ses narines. Archantaël lui gratta machinalement l'oreille puis porta ses deux mains à son capuchon pour le rejeter en arrière. Sa tête était désormais complètement dégagée : ses courts cheveux pourpres paraissaient noirs dans la lumière de la vallée. Les mèches les plus longues furent sensiblement agitées par le souffle de poussière qui tourbillonna quelques instants sous ses yeux. Pour le félin, le geste du démon était tout à fait significatif. Archantaël ne se mettait à découvert que lorsqu'elle était dans un endroit qui lui plaisait, sûre que personne ne viendrait la déranger, et où elle comptait rester un moment. Il était inutile de se cacher dans de telles circonstances et son capuchon lui faisait de l'ombre. Hengentön comprit alors qu'il ne servirait à rien de rester en position défensive : il s'allongea aux côtés de sa maîtresse et étendit son corps musclé et élancé de tout son long. Les deux amis restèrent ainsi, à admirer le paysage dans le plus parfait des silences, pendant bien longtemps.

***

- Je me demande à quoi ressemble cette Cité Démoniaque finalement, Hen'… Elle doit être totalement différente de la Forteresse. Elle n'évoqua pas sa mère mais songea qu'il était peu probable qu'elle ait bâti sa ville sur le modèle de celle qu'elle avait quitté. La Forteresse… Un nom qui revenait souvent à sa mémoire, tout comme ceux de sa génitrice, de ses frères et sœurs, de tous ses démons au service de la Matriarche… Ce n'était pas des souvenirs douloureux, ni haineux, ni même accompagnés de quelque sentiment que ce soit. C'était uniquement le passé d'Archantaël, loin maintenant, mais qu'elle n'essayait pas de refouler. « C'est une peine inutile de chercher à oublier ce qu'on a vécu, quelque soit la raison. » Elle s'était dit ça il y a longtemps. Un jour où elle commençait à se demander si elle ne devait pas trouver un moyen de réécrire son passé. Une pensée bien inhabituelle pour un démon par ailleurs… Après tout, cela ne me coûte rien d'aller jeter un œil ? Cela fait longtemps que nous ne sommes pas sortis de la grotte…
Archantaël et son compagnon partirent le lendemain, quelques vivres sur le dos et une chaîne cloutée à la taille. Le démon avait laissé derrière lui son repère dont l'entrée, étroite et déjà bien difficile à trouver, était habilement dissimulée. L'inquiétude qu'on découvre son domaine était d'autant plus atténuée qu'il n'y avait pas grand-chose de convoitable. Si non rien…

Lorsque les premières roches dentelées de la Vallée du Feu découpèrent l'horizon, Archantaël et Hengentön pouvaient déjà se venter d'avoir cheminé pendant trois jours et demi, sans vraiment fatiguer, trouvant des endroits sympathiques pour dormir et sans manquer de nourriture. Le fauve avait par ailleurs les restes d'une biche qui se faisaient encore digérer dans son estomac.


** L'aspect de ses rochers ne sont pas de très bonne augure pour le confort que j'espérais cette nuit… ** songea Archantaël légèrement pessimiste.

- Je ne sais pas où nous allons dormir mais il y a des chances pour que nous regrettions la verdure des fraîches forêts ! déclara le démon. En effet, Archantaël et le guépard n'avaient pas vraiment apprécié leur dernière nuit dans une jolie lisière, où des oiseaux n'avaient cessé de gazouiller et où, pour Archantaël, le froid s'était vite fait sentir. Ici, ils allaient sûrement souffrir beaucoup plus, même si la chaleur s'annonçait déjà.

***

Archantaël n'avait pas sommeil. Hengentön ne semblait pas plus fatigué. Ils étaient bien, perchés sur ce sommet, observant le soleil se coucher et l'astre lunaire, suivit de son cortège d'étoiles, prendre place. Ils étaient bien jusqu'à ce que leur discrétion, leur prudence, et leur méfiance soit de nouveau sollicitées ! En effet, le démon repéra une silhouette qui progressait visiblement seule dans la vallée, en contrebas et quelques dizaines de mètres plus loin. Il était fort probable que cette personne les ai déjà vus mais Archantaël s'empressa de remettre son capuchon et de disparaître dans l'ombre, d'un bond. Le guépard fit de même et tous leurs sens s'abandonnèrent à l'identification de l'inconnu.

- Un humanoïde… Je crois qu'il est seul… Ce doit être un humain, ou un elfe… susurra Archantaël avant de saisir la garde de sa chaîne et de la serrer fermement…

_________________

~ You cannot touch me, you would not dare, I am the chill that's in the air ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité



MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Lun 29 Aoû - 20:23

Zak'Ika Feanaro, chasseur de primes de renom, venait de livrer sa dernière victime. Et même là il avait hésiter à la livrer. La Cité était différente des villes humaines, elfiques et naines ça il le savait mais... Comme même elle était en guerre ! Heureusement et par une pure chance la porte à laquelle il se présenta était sous contrôle du clan Démon qui voulait ce pauvre elfe, qui devait être mort à l'heure qu'il était. Il portait en ce moment son armure, sans le chèche. Ses deux épées étaient attachées du même côté de sa ceinture et son arc et ses flèches dans le dos.

Pouh quel bordel là bas ! Drankar avait gagner c'était sûr... Mais bon Arya, ses enfants et un bon petit plat l'attendait. Enfin d'ici une bonne journée. Sa femme avait insisté pour l'accompagner comme d'habitude et ses enfants âgés désormais de quinze ans étaient plus que mûrs au combat. Malheureusement Zak avait été obliger participer à une bataille et sa poche était bien remplie de pièces d'ors rutilantes et tintantes.


"Aaaaahhh enfin fini... Boulot de merde ! Que ferais je pas pour redevenir un officier..."

Zak s'étira et c'est alors qu'il les vit... Une créature et une bête. Un Démon sûrement...ou une. Il n'était jamais vraiment sûr avec eux. Non elle était vraiment féminine. Et son attitude ne disait rien qui vaille, impératrice. Il prit son arc et lentement sortit une flèche puis tira. La flèche s'éleva et se planta à moins de deux mètres de la Démone. Un très bon signal d'avertissement. Zak remit son arc dans le dos et dégaina ses deux épées.

"Qui êtes vous ? Sachez que je suis un simple chasseur de primes ! La guerre c'est à la Cité pas ici !"

Il se mit en position défensive, prêt à attaquer...
Revenir en haut Aller en bas



Archantaël l'Onirique

Archson
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Style de combat : Rapide et acharné


MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Mar 30 Aoû - 17:47

Tapis dans l'ombre, Archantaël et le guépard retenaient leur respiration. Il leur était difficile de distinguer les formes puisque l'obscurité était presque totale dans ce décor naturellement sombre et presque nocturne en l'occurrence. Soudain, une flèche vint se planter à quelques mètres d'eux : le démon tourna vivement la tête, surprise. Hengentön, quant à lui, ne put retenir un feulement nerveux. Ses grands yeux dorés s'assombrirent lorsque ses pupilles se dilatèrent au maximum, puis il commença à montrer ses crocs, faisant trembler ses babines. Avec le plus de discrétion possible, Archantaël détacha sa chaîne cloutée de sa ceinture en décrochant un à un les maillons qui y étaient maintenus. Quelques cliquetis métalliques se firent entendre mais elle jugea relativement inutile de se donner tant de mal... En effet, l'inconnu les avait déjà repérés. Par ailleurs, ce dernier rangea son arc rapidement puis sortit deux épées de leurs fourreaux. Archantaël observa les lames avec intérêt, sans ressentir aucune crainte. Elle pourrait toujours se défendre.
Les deux compagnons demeurèrent longuement silencieux, cherchant à en savoir le plus possible sur cet individu visiblement belliqueux. A force d'observation, Archantaël conclut qu'il avait une peau sombre et que sa carrure était plus élancée que celle d'un humain. Elle focalisa alors sur ses yeux et ses oreilles mais ne vit pas grand-chose... Pourtant, il ne lui en fallait pas plus : c'était sans nul doute un elfe noir.
Le démon n'en avait pas rencontré beaucoup dans sa longue vie... L'épisode qui lui revint immédiatement en mémoire fut celui de sa fuite, lorsqu'elle était encore jeune, durant laquelle elle avait rencontré deux drows. Ces derniers avaient tenté de la détrousser mais elle avait vite réalisé que, sans eux, elle aurait sûrement découvert la vérité sur sa mère bien plus tard. Peut-être un peu trop tard. Elle en savait donc peu sur la nature des elfes noirs mais les rumeurs couraient qu'ils étaient souvent cruels et sanguinaires… Et pourtant, cette idée fut rapidement chassée de son esprit. En effet, l'inconnu prit la parole et montra immédiatement des signes de… Pacifisme. A ces mots, Archantaël ne put retenir un ricanement. Elle releva la tête pour que son unique œil brille de sa lueur rouge sous son capuchon et laissa sa chaîne cloutée se déployer brutalement. Les maillons dégringolèrent sur la roche, produisant une pluie de tintements métalliques tandis que l'extrémité de l'arme se déroulait hors de l'ombre, quelques deux mètres en dessous, sur un rocher exposé à la lumière. Une mise en scène sonore et visuelle du plus bel effet...


- Pourquoi tant de mise en garde, elfe noir ? Aurais-tu peur de moi ? Sache que je n'userai de cette arme que si tu uses des tiennes et que je ne suis en rien mêlée à quelque conflit que ce soit.

Son message s'accompagna d'un sourire narquois qui vint plus s'assortir à la mise en scène qu'à ses paroles.
Malgré tout, Archantaël choisit de ne pas adopter de posture pacifique. Elle était toujours perchée sur son rocher, un genou à terre et l'autre plié, la main droite tenant fermement sa chaîne et le bras gauche posé sur sa jambe d'une manière détendue. Elle ressemblait à une gargouille contemplative mais prête à bondir.
De son côté, le guépard au pelage de nuit, était crispé sur ses puissantes pattes, les muscles saillants, toutes griffes dehors et le museau plissé sous son expression menaçante. Sur son échine, les poils commençaient à se dresser mais il demeura silencieux, ne serait-ce que pour ne pas contredire sa maîtresse.

Archantaël plongea son regard de sang dans les yeux du drow, le défiant d'user de ses armes pour qu'elle use de la sienne.

_________________

~ You cannot touch me, you would not dare, I am the chill that's in the air ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité



MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Mer 31 Aoû - 10:03

Zak eut très peur. Cette...chose était dans une posture classique mais qui faisait toujours son effet. Il déglutit lentement.

"Non bien sûr que non ! Juste qu'à la Cité il y'avait la guerre et j'ai combattu pour Drankar ! Si tu étais une ennemie à l'Empereur tu m'aurais déjà tué, j'ai tout de même mené l'assaut..."

Il rengaina ses épées au coeur sombre et avança avec lenteur vers la femme jusqu'à se poster devant elle.

"Que fais tu ici Démone ? Tout les Démons guerroient ou s'y préparent à la Cité. Si tu es une réfugiée saches que tu seras rapidement recherché. Je peux t'offrir le gîte et le couvert pour cette nuit si cela te chantes."

Un galop fou retentit dans son dos et Zak se retourna. Six Démons se tenaient devant lui. Au loin d'autres arrivaient. Des rescapés qui fuyaient et qui étaient sûrement poursuivis.

"Echappez pauvres fous ! Nous avons perdus ! Fu... Tu es Zak'Ika ! Tu as combattu contre nous meure chien !"

Le Démon de tête dégaina et se jeta sur Zak qui a son tour dégaina ses deux lames...
Revenir en haut Aller en bas



Archantaël l'Onirique

Archson
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Style de combat : Rapide et acharné


MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Mer 31 Aoû - 15:57

Sur le visage sombre du drow apparu une expression qu'Archantaël connaissait bien. Elle comprit que son attitude et ses paroles avaient fait effet et qu'encore une fois, elle avait fait montre d'un certain talent dans l'art de faire peur. Comme elle pouvait s'y attendre, l'elfe noir se défendit en invoquant la logique... Peut-être pour se rassurer un peu lui-même ? Le démon acquiesca légèrement comme s'il s'agissait d'une évidence, bien qu'elle ne comprenne pas vraiment de quoi il parlait.

** Je voyage depuis trois jours en direction de la Cité pour voir à quoi elle ressemble et pas une fois je n'ai entendu parler d'une guerre qui y ferait rage... Hen' ne voudra jamais faire demi-tour maintenant... ** songea-t-elle en riant de dépit intérieurement.

Elle vit alors l'elfe noir ranger ses épées et s'approcher d'elle lentement mais dignement, sans plus montrer aucun signe de crainte. Elle le laissa de nouveau prendre la parole, amusée. Lorsqu'il lui proposa de l'héberger, Archantaël eut un léger mouvement de recul, très surprise. Elle ricana encore une fois, ne connaissant aucun autre rire si ce n'est celui du parfait sadique, et s'apprêta à répondre. Mais elle n'eut pas le temps de dire un mot : une horde de cavaliers arrivèrent à tout allure. Les six premiers étaient en tête et avaient tout l'air d'être des démons : cornus, la peau rougeâtre pour les uns et grise pour les autres, partiellement écailleuse... Archantaël sentit un frisson parcourir son échine à la vue de ses semblables. Lorsque le cavalier qui menaient les autres prononça ce qui devait être le prénom de l'elfe noir et s'empressa de l'insulter avant de se jeter sur lui, le sang d'Archantaël ne fit qu'un tour. D'un geste rapide, elle baissa son capuchon au maximum et se redressa, prête à se battre.

En effet, le dénommé Zak'Ika venait de l'avertir : si elle était une réfugiée, elle serait recherchée, traquée et surement froidement assassinée. Ce n'était pas son cas : elle se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment, certes, mais n'avait rien à voir avec ce conflit. Elle était née dans une ville démoniaque à part, y avait grandit dans l'ignorance pendant longtemps, puis avait toujours vécu dans sa grotte. C'était la première fois qu'elle souhaitait se rendre à la Cité et, en l'occurrence, c'était une très mauvaise idée. Et pourtant, dans sa situation, elle était forcément en danger : si ces démons apprenaient qu'elle était la fille de la renégate Selsenish, son destin était scellé : le roi, ou la reine, ou l'empereur - qu'en savait-elle - de la véritable capitale se ferait une joie de faire couler son sang et de la voir agoniser lentement. La meilleure solution aurait par conséquent été de se faire passer pour un démon originaire de la Cité qui aurait survécu à l'attaque, mais que ferait-elle ici, seule ? Et surtout, avec l'elfe noir qui a commandité l'attaque ? D'autant que son apparence vestimentaire ne s'accordait pas du tout avec celle des cavaliers... Bref, elle devait tout faire pour qu'ils ne la voient pas. Ou du moins, qu'ils ne découvrent pas sa nature de démon. Mais en ce moment, elle n'avait pas le temps de réfléchir. Elle entendit l'elfe noir dégainer ses épées et commencer à se battre. Le démon se fondit alors dans l'ombre de la roche, priant pour que personne ne l'ait vue. Le guépard se colla à elle et Archantaël plongea dans une réflexion profonde, de façon à résoudre ce problème cornélien. Des deux camps, elle préférait le moins avantageux : celui de l'unique elfe. Après tout, il lui avait proposé l'hospitalité et jamais elle ne s'était sentie proche de son peuple. Surement son origine paternelle... Elle était d'autant plus réticente à l'idée d'aider les cavaliers qu'ils venaient de la Cité, la vraie, l'officielle. Ses ennemis, en fait. Enfin, si elle en avait vraiment.
Heureusement, le démon réfléchissait vite et Archantaël trouva finalement un plan. Elle entendait le métal s'entrechoquer et espérait que l'elfe s'en sorte correctement pour le moment. Elle consulta son compagnon du regard qui acquiesça mollement et passa à l'acte.



[HRP : je propose qu'Archantaël fasse semblant d'en vouloir personnellement à Zak'Ika et demande à ses semblables de la laisser le tuer pour accomplir sa vengeance. Ainsi, tu pourra te battre avec eux dans ton prochain RP, et j'écrirai ça dans ma prochaine réponse. Après, ça voudra dire qu'elle te sauve la vie, comme ça, direct, donc si tu n'es pas d'accord et que tu préfères te battre un peu plus longtemps (je pense quand même qu'on n'a pas vraiment notre chance contre six et plus ^^'), pas de problème, j'éditerai ce message pour en changer la fin et me joindre à la bataille. Je tiens tout de même à préciser que le première alternative correspond plus au caractère d'Archantaël ^^'...]

_________________

~ You cannot touch me, you would not dare, I am the chill that's in the air ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité



MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Jeu 1 Sep - 20:13

Zak'Ika recula prudemment et para deux coups et tenta de contre-attaquer. Nom de dieu ! Pourquoi avait t'il fais ça ! Ça lui avait certes rapporter et refait surgir de nobles idées mais il avait fait ça pour l'argent et non pas contre eux ! Une lame recourbée passa à deux centimètres de son nez et il recula, évitant de fait un coup de masse.

"J'ai rien voulu de ça les gars ! Je suis un simple chasseur de primes !

- Et depuis quand les chasseurs de primes mènent ils des Démons à la guerre ! Meurs chien de Drankar !

- Holà pax amis pax !

- Tu peux toujours rêver mon ami."


Zak planta son épée gauche dans le sol, dégaina sa miséricorde, une longue dague d'une quarantaine de centimètres et à trois tranchants et la planta dans la zone entre le coup et l'épaule. Le démon s'écroula devant lui et se convulsa. Zak reprit son épée.

"Attendez ! Elle veut me tuer ! Laissez là ! Je ne fuirais pas je vous jure !

- Bien pour lui faire plaisir ! Allez Démone "


Zak s'approcha d'elle et lui chuchota "fais semblant de me tuer..."
Revenir en haut Aller en bas



Archantaël l'Onirique

Archson
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Style de combat : Rapide et acharné


MessageSujet: Re: " La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]   Dim 4 Sep - 14:46

Archantaël s'apprêtait à bondir hors de l'ombre lorsqu'elle entendit Zak'Ika tenter de se faire épargner. Elle hésita encore, songea qu'elle ne pouvait intervenir en pleine conversation. Hengentön la fixait avec attention, cherchant à comprendre ce qui la retenait. Le démon sentit la pression monter légèrement en elle. Et puis soudainement, une sensation étrange l'envahit. Comme si pour la première fois, on venait d'envahir son esprit, d'ouvrir un coffre, au plus profond d'elle même, pour se saisir de tous ses secrets. Son corps entier se crispa et une expression de surprise se dessina sur son visage gris. Comment était-ce possible ? Comment avait-il pu avoir la même idée, au même moment ? Etait-ce une ruse si classique ? Elle ne laissa pas l'incompréhension la retenir bien longtemps : à la seconde où un des démons s'adressa à elle, elle se redressa et leur fit face. Au passage, le guépard souffla discrètement en signe de moquerie, signalant à sa maîtresse qu'elle ne s'était pas si bien cachée que cela. Elle qui pensait ne pas avoir été vue... Archantaël pesta intérieurement mais demeura droite et fière, perchée sur son rocher, dominant ainsi à peu près tout le monde. Lorsque Zak'Ika lui souffla ses instructions, elle lui jeta rapidement un regard assassin, froid et agressif. Si elle supportait difficilement qu'on lui donne des ordres - chose qui ne lui était pas arrivé depuis un moment - elle ne supportait pas du tout qu'on lui vole ses idées - sentiment qu'elle découvrait aujourd'hui. Mais ce n'était pas le moment de se vexer inutilement. Les gènes de la manipulation coulaient naturellement dans son sang de démon et ses talents d'actrice s'éveillaient facilement. Un sourire carnassier fendit son visage et une lueur de cruauté passa dans son œil rouge que son capuchon ombrageait à peine. Elle agita légèrement sa chaîne, laissant de nouveau tomber une cascade de trilles métalliques et murmura d'une voix à glacer le sang :

- Avec plaisir...

Elle plongea son regard dans celui du démon qui menait la troupe et qui, par ailleurs, l'observait avec méfiance de puis un bon moment, puis dans celui de l'elfe noir. Même si aucun des attaquants ne pouvaient l'apercevoir, Archantaël prit un malin plaisir à feindre jusqu'au regard sadique et assoiffé de vengeance qu'elle se devait d'arborer, souhaitant ainsi que l'espace d'une seconde, l'elfe noir se croie en réel danger. Elle leva alors le bras lentement. Les maillons de sa chaîne s'entrechoquèrent encore. Puis elle l'abattit d'un geste brusque : l'arme fendit l'air et vint frôler le buste du drow, ne déchirant que quelques morceaux de tissus, pour plus de crédibilité. Afin que les démons ne remarquent pas l'absence de sang, elle s'empressa de faire intervenir Hengentön.

- Bon appétit mon chaton ! déclara-t-elle avec cruauté. L'animal comprit l'astuce et bondit pour se pencher sur le drow et feindre de le mordre à la gorge comme ses instincts lui dictaient. Il tira ensuite le corps dans l'ombre pour que les cavaliers comprennent qu'il souhaitait se régaler tranquillement. De son côté, Archantaël redoutait la réaction de ses semblables. Il était fort probable qu'ils aient remarqué la mise en scène par ailleurs totalement improvisée, et qu'ils lui demandent des comptes sur les raisons qui l'avaient poussée à se retrouver ici, seule.
Pour empêcher cela, elle savait que prendre la parole avant qu'ils ne le fassent était la meilleure solution.


- Ce chien a réduit en poussière rien de moins que trois de mes armes favorites. Je savais qu'il allait fuir en direction de la Vallée alors je l'ai devancé et l'ai attendu : il en va de mon honneur ! Il ne mérite pas mieux que de se faire dévorer les entrailles... lança-t-elle les dents serrées. Les six cavaliers la fixèrent avec dans les yeux un mélange d'effroi et d'incompréhension et l'un deux descendit de son cheval.

- Et que comptez-vous faire désormais ? La guerre n'est pas finie ! Vous ne semblez pas faire partie de l'armée alors je ne comprends pas ce que vous faîtes ici…

- Je vous l'ai dit, je traquais cette ordure ! répondit-elle naturellement en rangeant sa chaîne et en leur tournant le dos pour aller observer le travail de son fauve. Je repartirai quand son cadavre sera vidé de se tripes ! lança-t-elle en espérant que cela suffise.


[HRP: je te laisse le soin de faire réagir les démons, je ne sais pas vraiment quoi leur faire faire... ^^']

_________________

~ You cannot touch me, you would not dare, I am the chill that's in the air ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

" La désolation même ... " [PV Zak Ika pour le premier post puis LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chant de Désolation [Magie Elfique]
» IV. Faune d'Autremonde
» Enfin: le trailer de la désolation de Smaug
» Blu-Ray/Dvd "Le Hobbit - La Désolation de Smaug"
» Le hobbit, la désolation de Smaug



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Territoire Démoniaque :: Vallée de Feu-