Partagez | 
 

 La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Abigail Velizi d'Yvis

Invité



MessageSujet: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Mer 4 Mai - 17:19

Message d'Abigail Velizi d'Yvis, humaine.

Aujourd'hui un grand remue ménage a atteint Espalion. L'Armée Seccessionaire, qui faisait trembler les plaines et les villages avançaient sur la ville. Non pas pour la guerre mais pour la paix. Enfin... Voilà près de quinze ans que le Royaume n'attendait que ça, la paix. Jamais il n'y avait eu de bataille, jamais de guerres. Seulement des combats de regard entre une puissance déclinante et une autre de plus en plus puissante. Abigail était debout sur la terrasse faisant face à l'entrée du château. Les soldats du Royaume Humain étaient au garde à vous. Une centaine d'hommes, garnison  du château lui même, et en haie d'honneur les quelques deux mille soldats d'Espalion. Les gardes du palais entourés le roi dans leur armure recouverte d'or. Le Roi se tenait droit, sur son étalon. Abigail sourit sous le léger voile recouvrant le bas de son visage. Heod était un homme simple. Il serait à la tête de son armée, à pied. Les roulements tambours résonnèrent pendant de cinq minutes avant que le premier rang des rebelles n'apparaissent. Abigail sourit de nouvau et alla même à se pencher pour voir Heod et fut désolé de ce qu'elle vit. Un jeune homme fougueux au début de sa révolution il était devenu un chef sage et vieillisant. Sa barbe se couvrait du gris tant évité par les hommes. Les bottes de ses hommes claquaient à l'unisson. Aujourd'hui était un grand jour. Le Royaume d'Iris allait vivre ! Et Abigail montrait son soutien au royaume naissant et le rejoindre, ses terres et elle officiellement.
Revenir en haut Aller en bas



Falwin

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Mer 4 Mai - 19:15

Message de Falwin l'elfe.

Plus loin dans la foule, une ombre singulière restait dans les ténèbres d'une ruelle, observant discrètement le cortège, mais ne put se retenir un commentaire en elfique qu'il adressa à l'air plus qu'à un être physique et forcement partial.

- Que ce roi reste hors du chemin de la corruption, et que ceux qui s'y aventurent y disparaissent, que ce soit par leur propre corruption ou par la lame. Que ceux qui s'arrogent le droit de vie ou de mort sur d'autres vivants en étant motivé par leurs intérêt personnel soit consumé dans leur arrogance. Et qu'enfin, ceux qui se repaissent de la faiblesse d'autres êtres se fasse détruire par un être plus puissant et plus juste qu'eux.

D'après ce que le capitaine elfique avait compris, c'était une armée qui appartenait à un royaume indépendant, fichu humains, ils ne peuvent pas rester dans le même royaume ? Le jour ou ils se trouveront avec cinq cents royaumes, cette idiotie leur retombera sur la tête, ce jour ou ils ne pourront plus mettre un pieds quelque part sans risquer de changer de territoires. Mais enfin, c'est leurs problème, l'elfe avait le sien : Savoir ce qui se passait dans les royaumes humains pour le compte de son clan. Quand son père lui avait assigné cette tâche, Falwin avait failli répliqué ironiquement "Mais les choses habituel voyons ! Des royaumes qui s’entre-déchirent, des bandits partout et enfin une monarchie qui est toujours aussi motivé par ses intérêts personnel !" Mais bon, le soldat tenait a éviter la discorde dans son propre clan. C'est alors qu'il aperçut une demoiselle sur une terrasse faisant face a l'entrée du château, il y avait un grand nombres de dames dans les alentours, mais celle-ci avait quelque choses de différent aux autres, le regard acéré de l'elfe devinait un certain entrainement, et pas ces pseudos arts martiaux qui s'achetaient à vingt pièce d'or dans la rue à un présumé maître. Le capitaine fît un pas en avant sans réfléchir, mais coups de malchance, le soleil se refléta dans le métal noir de son casque, en jurant il avança dans la foule en espérant ne pas avoir attiré l'attention, enfin, une attention plus grande que celle qu'il avait déjà, lui, un capitaine elfique en armure dans une capitale humaine.
Revenir en haut Aller en bas



Abigail Velizi d'Yvis

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Jeu 5 Mai - 7:46

Message d'Abigail Velizi d'Yvis, humaine.

Abigail était impressionnée par le nombre de soldats qui avaient rejoints les rebelles ces derniers jours. Le groupe avait doublé de nombre. Et ce n'était que l'armée. Des milliers de civils se dirigeaient vers leurs nouvelles terres. La Baronne observa quelques minutes de plus les soldats entrant puis alors qu'elle allait rentrer pour participer au Conseil elle vit quelque chose du coin de l'oeil. Une lumière provenant d'un casque. Elle le vit directement. Un elfe qui essayait de s'approcher du château. En quelques secondes elle sut ce qu'elle devait faire. Abigail quitta sa terrasse et réapparut dans la foule. Le peuple ne parut ne même pas la voir malgré ses vêtements et ses origines elfes qu'on voyait plus que tout. La Baronne s'approcha de lui et lui prit l'épaule.

" Bonjour à toi, Capitaine ! Je suis la Baronne Abigail Velizi d'Yvis. Comme tu le sais certainement aujourd'hui se tient un Conseil pour la création du Royaume d'Iris. L'avis d'un compatriote serait intéressant ne penses tu pas ?
- Bien sûr, mon père m'a envoyé observer les humains, voilà qui m'en apprendra plus sur votre politique et monarchie.

L'elfe avait paru hésité et ce n'était pas son esprit qui avait parlé. Abigail s'était efforcé de le convaincre par son esprit à accepter sa proposition. La Baronne souffla, fatiguée par son effort et mena le Capitaine jusqu'à une grande salle. Six hautes colonnes, décorées d'or et de marbrures, semblaient monter la garde d'une table ronde autour de laquelle étaient assis les futurs Ducs d'Iris, Heod et en face le roi et ses Généraux. Les deux groupes de gardes semblaient ne guère s'apprécier et se regardait en chiens de faïence. Abigail essaya de les calmer en laissant son aura naturel se dégager et tous semblèrent se calmer. Heod, futur roi d'Iris, se leva et entama les clauses qu'il exigeait, non sans avoir jeté un coup d'oeil à l'elfe.


" Compagnons d'Espalion, je décréte aujourd'hui la création du Royaume d'Iris sur la côté Nord Est du continent. Je jure de ne jamais empiéter sur votre territoire et me mêler de vos affaires politiques que lorsque vous m'en ferez la demande. Mon Royaume sera composé de Six Duchés eux même composés de deux comtés, trois baronnies. Les Ducs auront pouvoir sur les comtes ayant eux même pouvoir sur les Barons. Ma dernière annexion sera la Baronnie d'Yvis, que Dame Velizi, Duchesse d'Artwair, donne comme cadeau au roi. Voici l'Acte de Constitution de mon Royaume. Signez et la paix régnera entre nos murs pour toujours."


Et ce que fit le roi d'Espalion. La paix était enfin signée, Iris venait de naître. C'était un grand jour pour le nouveau peuple d'Iris. C'est alors qu'à ce moment la porte de la salle explosa et qu'une dizaine de gardes royaux arrivent, armes au poing. Sans se poser de questions ils se jetèrent sur les gardes d'Heod qui réagirent en défendant leur roi. Le roi d'Espalion réagit en hurlant à tous de s'arrêter mais rien n'y fait. Heod se leva et déclara que la paix régnerait à jamais avant de dégainer son épée et de l'enfoncer dans l'un des extremistes refusant Iris. Deux soldats le prirent par les épaule et l'amenèrent à l'extérieur de la salle. Les gardes royaux qui avaient refuser de se plier aux ordres d'Espalion reculèrent pour former une formation mais Abigail réagit en dégainant son épée et, contre toute attente, courut vers l'ennemi, l'épée levé.

" A moi ! Pour le roi et pour Iris !"

[HRPG : ca c'est un post comme je les fais d'habitude. Je viens de remarquer que j'avais fait un clin d'oeil à l'assassin Royal de Robin Hobb]
Revenir en haut Aller en bas



Falwin

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Jeu 5 Mai - 16:30

Message de Falwin l'elfe.

Falwin fût surprit de remarquer les oreilles pointus de son interlocutrice, concentré qu'il était sur ses alentours, il décida finalement de suivre cette baronne, après tout, rien de mieux pour se tenir au courant de quelque chose que d'être au premier plan. Le capitaine fendait la foule en suivant Abigail, certains s'écartant sans problème, d'autres essayant de lui bloquer le passage qui finissait pousser sur le coté sans ménagement, d'autre enfin, s'écartait en lâchant des insultes racistes. Falwin passait en les ignorant, mais ne retint pas son commentaire qu'il lâcha en elfique, pas le temps pour une joute verbale avec des imbéciles pareil, et aucun ne valait la peine pour sa lance qu'il gardait en main.

- Typique, il n'y en pas un pour rattraper l'autre.

Quand lui et Abigail arrivèrent dans la salle, il resta un moments à observer la pièce, notant chaque endroit par lequel quelqu'un pourrait rentrer, les réunions politiques ont l'étrange habitude de finir en combats voir en assassinat, et Falwin n'était pas d'humeur a se laisser tuer ce-jour ci en pensant qu'il était en sécurité juste parce qu'il été dans une réunion ou été deux roi. La sécurité n'est qu'une impression, même agréable. Il ignora également le regard que lui lança ce "Heods" lui lançant un regard ennuyé caché par son casque, au moins il n'y avait pas de risque qu'il ne le remarque. Il écouta la déclaration, réfléchissant à toute les implications de ces décrets. Ces réflexions furent interrompue par la porte .... quand elle explosa. Il se contenta d'une petite remarque ironique.

- La dernière fois que j'ai vérifié, cette porte avait une poignée bande d'idiots !

L'elfe serra plus fort que jamais la hampe de sa lance et lâcha plusieurs mots pour lui même.

Clan, Honneur et justice !

Quand Abigail chargea, Falwin était a coté d'elle, le capitaine se jeta au sol de façon a glisser le long de la pierre un peu trop lissé a son goût, et sa lance trouva la gorge d'un adversaire qui ne s'y attendait pas. Il laissa la lance enfoncé et sortit son épée qui alla trouver sa voie dans le défaut d'une armure avant de servir a dévier une lame, puis deux, avant de trancher le bras d'un adversaire occupé contre un autre adversaire, Falwin lança son pied dans l'entre-jambe d'un autre soldat, ce qui le laissa un peu sonné un moments. Et c'est ainsi que l'elfe entama une danse mortelle.
Revenir en haut Aller en bas



Abigail Velizi d'Yvis

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Sam 7 Mai - 11:39

Message d'Abigail Velizi d'Yvis, humaine.

Abigail avait couru de ses pas souples et rapides sans prêter attention à ses propres soldats. Elle entendit seulement son cri repris et un martelement féroce grondant dans la sallee. Les rebelles  s'étaient et couraient vers la Baronne. Elle pensait être la première à enfoncer les lignes ennemies mais une lance noire jaillit à ses côtés pour transpercer la gorge d'un adversaire qui s'écroula net. L'homme le plus proche se campa devant elle, une lourde claymore en main. Son sourire mauvais fit comprendre à Abigail qu'il croyait combattre une femme humaine avec une épée dont elle ne savait se servir. Ses cheveux doux et roux voletèrent autour d'elle lorsqu'elle sauta au dessus du garde qui en resta bouche bée. Elle lui envoya un coup de pied sec et puissant à la tempe et il s'écroula, assommé. Elle se réceptionna en une roulade et sauta lestement sur ses pieds. Un autre rebelle jaillit en chargeant. D'un vif moulinet elle frappa la garde de l'homme qui lacha son épée sous la surprise. Abigail jeta son arme à son tour et fit un pas de côté lorsque l'humain essaya de lui envoyer son poing dans le visage. Elle le poussa en riant aux éclats et martela les mailles du garde avec des coups vifs mais peu puissants. Son adversaire mugit comme un boeuf et s'efforca de l'atteindre. Mais Abigail était formée et agile comme un chat. Elle évita chaque coup puis pour finir son adversaire envoya son pied dans le gras de l'homme qui, éreinté, tomba  à travers la porte. Abigail vit une dizaine d'autres soldats ennemis arriver derrière l'homme qui se redressait difficilement. Elle ouvrit légèrement la bouche et fit passer ses cheveux derrière ses oreilles. Le garde ouvrit de grands yeux à la vue des oreilles pointues et devint cramoisi.

"Attrapez l'elfe ! Maintenant !"

Abigail ferma les portes, les verrouilla et placa un chandelier entre les poignées. Elle se retourna, les gardes d'Heod nettoyaient leurs armes. Là elle réfléchit puis déchira ses vêtements de soie  jusqu'à qu'elle soit plus que dans un léger voile sur le torse et un "short" pour les jambes. Elle fit passer son épée dans le dos, sa dague à la cuisse et son arbalète apparut à sa hanche. Tous les soldats la regardèrent bouche bée mais elle se tourna vers le roi et l'elfe.

"Monseigneur ! Nous devons fuir, suivez moi. Capitaine suivez nous si vous le désirez mais sachez que ces hommes vont sûrement périr, à vous de choisi"

A ces mots elle prit son élan et sauta de la terrasse avec le roi, vers les douves...
Revenir en haut Aller en bas



Falwin

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Dim 8 Mai - 18:47

Message de Falwin l'elfe.

Falwin, reprît sa lame trempé de sang qui lui avait échappé a cause d'un coup sur le casque et trancha l'avant-bras de l'imbécile qui avait osé ce geste, et, tandis que l'humains observait d'un air ahuri son moignon, lui faucha les deux jambes avant de l'envoyer valser d'un coup de pieds au milieu de ses congénères. L'elfe profita d'une accalmie ou les humains se contentaient de l'observait pour lâcher une remarque sèche.

- Malgré toute les prétentions d'une bonne partie des humains, ce genre de bains de sang ne serait jamais arrivé et tant que je suis capitaine, je ne laisserais jamais ce genre de gâchis dans la capitale !

Le capitaine se jeta sur sa lance et étripa d'un mouvement un garde qui se jetait sur lui, avant d'abandonné sa lance dans le cadavre et de dégainer ses deux autres lames, un sabre et une épée courte, résumant le combat jusqu'à ce qu'Abigail eût bloqué la porte, et semblait se préparer pour quelque chose de spécial. Quand elle prît la parole avec son plan, Falwin ne pût retenir une réplique d'un ton amusé avec un sourire en coin.

- Désolé, mais si je meurs sans lui faire mon rapport, mon père me tuerait !

Sur ces mots, il suivit Abigail en se jetant dans les douves, gardant son corps complètement droit, a l'exception des bras écartés, et après s'être assuré qu'il n'avait pas oublié sa lance.
Revenir en haut Aller en bas



Abigail Velizi d'Yvis

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Mer 11 Mai - 17:52

Message d'Abigail Velizi d'Yvis, humaine.

La chute sembla durer une éternité. Les vêtements de l'elfe se gonflèrent et elle crut avoir réussi à ralentir sa chute mais elle se trompa. Le choc contre l'eau des doouves fut brutal et elle expira tout son air. Heureusement l'eau était profonde et elle n'alla pas contre le sol. Mais Heod coulait, emporté par son armure. D'un coup de poignard elle détacha les lanières et aida son suzerain à remonter.Lorsqu'ils furent sur la rive la plus proche ils crachèrent quantité d'eau boueuse. Quelques secondes plus tard ce fut le capitaine et deux autres soldats qui apparurent.

" Duchesse !, il se mit au garde à vous, Nous sommes les seuls survivants mais nous défendrons notre Seigneur.

Abigail acquiesça. Cela ne servait à rien de les punir après avoir vu leurs camarades massacrés. Cinq archers apparurent sur la terrasse. Combien était il ? Lorsque, après s'être mise à couvert, Abigail regarda l'entrée du château elle sentit son espoire fondre. Les soldats d'Iris et d'Espalion combattaient les rangs rebelles, contrôlant l''entrée du château. Personne ne sembla remarquer six pauvres hères, cachés derrière une palissade et  trempés jusqu'aux os. Abigail se tourna vers les soldats.

"Préparez vous à fuir, j'aurais sûrement besoin d'aide..."

La Baronne courut jusqu'aux  douves, les deux mains tendues en avant. Deux langues de feu jaillirent et la vapeur cacha les soldats aux archers alors l'elfe s'effondra...
Revenir en haut Aller en bas



Falwin

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Sam 14 Mai - 17:50

Message de Falwin l'elfe.

L'impact surprît légèrement Falwin, qui s'attendait a quelques chose de plus violent, il rattrapa aussi vite qu'il pût son casque qui se faisait arracher par l'eau qui s'engouffrait dans le heaume puis émergea, avant d'utiliser la hampe de sa lance tel une perche pour se ramener à la berge. Dès qu'il eût de nouveau les pieds sur terre, il se plaqua contre la palissade, essayant de deviner par ou risquer de passer de potentiels adversaires. Ignorant de son mieux le fait qu'il commençait a avoir froid ... Fichu murailles, ils étaient obligé de les faire aussi haute ? Il prît un ton sérieux

- Donc, si vous vous effondrez, évanouissez ou autres inconvénients, je viens vous aider.

Dès qu'il vît Abigail foncer vers les douves, le capitaine commençait à comprendre, puis, quand elle envoya des flammes dans l'eau créant de la vapeur, il comprît l'idée. Aussitôt, il couru vers la baronne et la porta sur son épaule faisant signe à Héod et aux autres de diriger la marche.
Revenir en haut Aller en bas



Abigail Velizi d'Yvis

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Ven 27 Mai - 18:17

Message d'Abigail Velizi d'Yvis, humaine.

Abigail revint à elle, avec une migraine terrible. Sa vue se brouilla, ses yeux papillonnèrent et elle sentit sa mâchoire se décrocher. Ses sensations revenaient à chaque fois qu'elle se servait de sa magie mais cette fois ci elle se sentait...différente, comme légère sans terre sous elle. Etait elle morte ? Non cette douleur n'était pas normale, pas si elle était au paradis elfique. Là elle se rendit compte qu'on la portait. D'autres sensations arrivèrent, une bouche sèche, des muscles encore tétanisés et une fatigue terrible. La Baronne n'avait plus la force de se battre si on lui donnait pas rapidement de l'écorce elfique ou des  graines d'amer. Sinon elle avait sa fiole à sa ceinture. On la posa durement au sol mais sans brutalité. Elle parvint à articuler "De l'eau" et le Capitaine lui tendit la gourde d'un soldat. Avec des gestes prudents et lents elle versa quelques gouttes de la fiole sur sa langue avant d'avaler une grande lampée d'eau. Quelques secondes plus tard elle bondit sur ses pieds, prête à tout. Et elle savait quoi faire...

" Capitaine, préparez vous... Nous devons retrouver le roi d'Espalion, et seulement nous."
Revenir en haut Aller en bas



Falwin

Invité



MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   Dim 19 Juin - 19:49

Message de Falwin l'elfe.

Un simple regard aux environs permît au capitaine elfique de déterminer que personne ne l'avait remarqué, après tout, il avait son pouvoir qui lui permettait de voir bien des choses que d'autres n'aurait que entraperçu. Il assura sa prise sur sa lance, il relâcha son attention quelques secondes le temps de retirer de la poussière qui avait miraculeusement survécu à la chute dans les douves, lorsque Abigail parla, il se contenta d'un signe de la tête avant de questionner, d'un ton sarcastique.

- Donc, qu'elle est votre plan ? Je doute que ce soit attaquer de front, ce serait seulement suicidaire. J'ai diriger assez de patrouilles ou de petit groupe pour dire que ce serait du suicide.

Sur ses mots, il se contenta de hausser les épaules avant de retourner surveiller les alentours, soudain, un éclat attira son regard vers le balcon d'ou ils s'étaient jeté dans les douves, il aurait pût passé pour être inoccupé si ce n'était l'arbalétrier qui regardait vers le bas et qui semblait dévisager le groupe au pied du mur. Aussitôt, Falwin se lança sur un des soldats qui les avaient suivi, lui arracha son arbalète et décocha un carreau sur l'arbalétrier en hauteur. Une seule seconde passa, avant que l’arbalétrier ne basculât et tomba dans les douves dans un grand choc dans les douves.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La création d'un Royaume (Abigail - Falwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Les souveraines du royaume
» Demande de création d'un club



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-