Partagez | 
 

 Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mar 22 Juin - 20:48

Message de Kohlskui, le dragon.

Un beau jour... un beau jour... c'était vite dit, le ciel était parsemés de nuage gris, les rayons du Soleil ne passaient qu'à quelques rares endroits. Depuis combien de temps Kohlskui n'avait pas vu un ciel bleu ? Il avait beau avoir 174 ans, il y avait toujours une grosse tache blanche qui s'incrustait dans le fond bleu. Le dragon vert aimait bien regarder les nuages, certains avaient des formes particulières, assez amusantes parfois. S'il retournait une fois de plus au lac, c'était pour admirer la pluie tomber dans le lac, formant des cercles sans fins. Il aimait bien voir ce spectacle, entendre le vent siffler entre les arbres, le son des gouttes d'eau sur la surface du lac, et la couleur du ciel s'alliant avec le vert foncé de la forêt. Il pensait que peu d'êtres arrivaient à admirer ça, heureusement qu'il savait profiter des beautés de la nature, sinon il s'ennuierait à mourir sur cette terre, rejeté de tout le monde.

D'ailleurs, avant d'être retourné au lac, il s'était remémorer un moment de son enfance. Il revoyait tous ces jeunes dragons se moqué de lui, lui montrant leurs "belles flammes" en le lui soufflant sous le nez, il leur avait collé une bonne fessée d'ailleurs, il en riait encore de ça. C'était vers ses cinquante ans qu'on avait finalement décidé de le renvoyer et de le jeter dehors, vivant depuis avec ce qu'il trouvait : des miettes que les voyageurs laissaient par miracles derrière eux, des animaux pris au piège qu'il volait, ou encore des baies qu'il trouvait par chance dans les forêt, il avait même voler une fleur bleue à une petite fille qui l'a voulait pour l'anniversaire de sa mère, dont il savait toutes les propriétés sucrées, il lui avait collé une fessée monumentale à cette jeune prétentieuse. Il vivait des moments durs, mais il refusait de mourir, tant qu'il n'avait pas trouvé une bonne blague pour se moquer de ses congénères.

Il profita donc du spectacle. Ressassant son passé, il fini par se coucher sous un arbre, il ne savait pas lequel, et regarda le second acte : lorsque le vent était assez fort pour produire des perturbations sur la surface du lac. Voir les cercles se marcher les uns sur les autres, c'était amusant, mais lorsqu'un rafale de vent brouillait le lac, c'était fantastique, et avec un grain d'imagination, on pouvait voir l'Au-delà. Kohlskui avait déjà essayer ça, plusieurs fois même, il entrait toujours dans une sorte d'état de transe avant de se sentir léger et de se voir voler sans efforts au dessus d'un monde inconnu. Il sorti de sa transe lorsqu'une odeur, que ses souvenirs ont fait ressortir de son esprit la nature de cette odeur, lui fit lever la tête. C'était celle d'un dragon, mais étrangement, ce dragon là ne le gênait pas, au contraire, il ressentait un sentiment de fraternité avec ce dragon alors qu'ils les détestaient tous. L'inconnu fit bientôt son apparition, occasionnant une surprise hors du commun pour le dragon nocif.
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mar 22 Juin - 22:49

Message de la dragonne, Seadda.

L'ombre de la mort planait au dessus de la Forêt Blanche. Cette mort là, c'était Seadda, la petite dragonne verte, qui allait la donner. En effet, il y avait une demi heure qu'elle était partie en chasse, et elle avait repéré la proie idéale : un cerf bien dodu constituerait bientôt son nouveau repas. Ses yeux émeraude traquaient l'herbivore tandis que ses ailes la portaient sans effort, menant sa proie vers une issue inéluctable. Seadda attendait juste le bon moment pour fondre sur sa proie et enfin achever son casse-croûte.
Les nuages commençaient à s'amonceler à l'horizon, ce qui alarma la dragonne. En effet, elle ne supportait pas la pluie, et encore moins l'orage, à cause d'un mauvais souvenir qui remontait à sa plus tendre enfance, lorsqu'elle était encore un dragonneau sans défense. A cette époque, elle n'avait pas su éviter un orage et elle en avait payé le prix. A présent, elle nourrissait une peur farouche pour tout ce qui avait attrait à l'orage. Il serait dramatique d'être prise en plein vol dans des vents violents : elle pourrait y laisser la vie. Aussi décida-t-elle d'abréger sa chasse pour pouvoir se mettre à l'abri rapidement avec une réserve de nourriture. Elle rabattit ses ailes translucides contre son flanc et fondit vers le cerf qui la regarda d'un air effaré. Ignorant l'imploration, elle atterrit sur le dos de la bête et s'y accrocha fermement. Celle-ci poussa un cri de douleur et entreprit de ruer. C'est alors que Seadda perdit l'équilibre, et, malgré ses griffes plantées dans la chair qui laissèrent de profondes entailles sur les flancs du cerf, elle glissa sur le côté et tomba lamentablement par terre. La chute lui coupa le souffle et elle mit plusieurs minutes à reprendre ses esprits. Le cerf, lui, eut tout le loisir de se faire la malle.

Lorsqu'elle se sentit assez bien, elle se leva, chancelante. Elle appuya son épaule contre un arbre et attendit. Malgré ses nombreuses années de vagabondage, elle manquait encore d'expérience en matière de chasse. Elle aurait du prévoir que le cerf allait se défendre et ruer. Seulement, elle avait été surprise, et la surprise peut s'avérer fatale dans certaines situations.
Elle se dit que boire de l'eau devrait la remettre sur pieds. Mais bientôt, on entendit sur la cime des arbres des "plic, ploc" répétés. Il avait commencé à pleuvoir, et le lac constituait la seule source d'eau à des kilomètres à la ronde. De plus, logiquement, il n'y avait aucun arbre qui surplombait le lac de manière à la protéger lorsqu'elle boirait. Elle décida donc de se rendre au bord du lac, à la limite de la forêt, et attendrait là-bas que la pluie se calme. Ensuite elle irait se désaltérer et repartirait.

Seadda essaya de marcher, mais ce ne fut pas chose aisée : sa patte arrière droite la faisait terriblement souffrir et, bien que son corps entier soit cuirassé d'écailles, la membrane de ses ailes, elle, ne l'était pas. Dans la chute, elle s'était déchirée par plusieurs endroits, et du sang perlait là où elle s'était déchirée. De plus, elle était tombée sur son aile gauche, qui n'avait pas eu le temps de se replier correctement : elle formait à présent un angle étrange. Si un visiteur était passé par là, il aurait sans doute ri de l'état pitoyable de la dragonne. Mais elle n'en avait rien à faire, elle guérirait vite.
Elle commença donc à marcher d'un pas claudiquant, et, une heure plus tard, elle parvint enfin à la limite de la forêt. Elle se surprit à admirer le lac sous la pluie : il formait comme un miroir liquide qui aurait été troublé par des ondes étranges. Bientôt le vent ajouta son grain de sel au spectacle.
Absorbée par sa contemplation, elle ne remarqua pas dans un premier temps l'odeur inhabituelle qui flottait dans l'air, malgré la pluie. Ce ne fut que lorsque cette odeur se fit de plus en plus forte que Seadda la sentit. Cette effluve donna à la dragonne verte une étrange impression de déjà-vu, mais elle ne retrouvait pas dans sa mémoire à qui elle appartenait. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle était très attirée par elle, ce qui était rare chez elle. Intriguée, elle décida de suivre la piste.

Elle arriva finalement sur un autre côté du lac. Là, un dragon, arborant le même vert qu'elle sur ses écailles, était abrité sous un arbre et regardait, lui aussi, le spectacle qui s'offrait à lui. Il semblait relativement petit. Non... Elle n'en était pas sûre... On aurait dit ce dragon qui avait été banni de son clan... Celui qu'elle recherchait depuis si longtemps...
Troublée mais n'en montrant rien, elle décida de s'approcher de lui, pour confirmer ou infirmer ses doutes. Lorsqu'elle approcha, le dragon leva la tête, l'air sincèrement surpris.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mer 23 Juin - 9:04

Message de Kohlskui, le dragon.

On n'avait pas provoqué une telle surprise chez le dragon vert depuis longtemps, c'était bien un dragon, ou plutôt une dragonne, mais du même vert que ses écailles, mais surtout, elle avait la même taille que Kohlskui, à quelques centimètres près. Il n'arrivait pas à décrocher son regard de ses yeux émeraudes, déjà l'étonnement le tétanisait, mais cette dragonne avait comme un point commun avec lui, il ne savait lequel, mais il pense qu'il avait commis une erreur en pensant que cette odeur lui rappelle la fraternité, c'était beaucoup plus fort. Il avait vu des humains tombé amoureux au bord d'une cascade et après... Il regretta d'avoir pris la décision de s'être approcher trop près pour avoir observer la suite. Mais en gros, il ressentait ce que ces deux humains ressentaient à ce moment, peut-être pas une envi d'entrer en action directement, mais une nouvelle flamme qui prenait naissance dans son cœur, depuis le temps qu'il avait froid. Il avait enfin retirer ses yeux du regard de l'inconnue pour s'apercevoir qu'elle semblait sortir d'un terrain de chasse, quelques gouttes de sang avaient tracées de longues lignes rouges sur elle.

Kohlskui n'attendit pas que le Père Noël arrive, il sauta à la rescousse de la nouvelle venue, humant son odeur pour tenter de trouver une quelconque trace de magie, si jamais on se ficherait de lui. Il ne ressentait rien d'anormal sur elle, sinon que l'une de ses ailes formait un angle étrange, il essayera de la remettre en place après un bon bain froid pour anesthésier. Il ne lui proposa même pas son aide, il essayait plutôt de faire en sorte qu'elle pouvait marcher jusqu'au lac. Arrivé au bord, il lui expliqua que la température du lac était idéal pour des guérisons plus rapides. Lui non plus ne croyait à ses foutaises, mais c'était pour la convaincre. Le dragon vert força un peu l'étrangère à entrer dans l'eau, jusqu'à ce que lui aussi y plonge littéralement. Il n'aimait pas trop y rentrer doucement, mieux valait avoir froid vite fait pour se réchauffer plus vite, se disait-il. On voyait presque l'eau devenir timidement rouge à cause du sang, mais les ondulations perturbait ses sens et il décida d'ignorer ce fait. Il jeta un peu d'eau froide sur les ailes de la dragonne, puis plongea celle de gauche, lui demanda de retenir son souffle, puis, au bout d'un moment, après qu'il avait estimé qu'elle était assez refroidie, il remis l'aile en place d'un coup sec. Après avoir séjourner plus d'un siècle et demi dehors, on savait comment s'occuper de soit-même, ce n'est pas si différent pour les autres. Ce n'est qu'après s'être assuré que les ailes de la dragonne restent sous l'eau qu'il commença enfin un dialogue.

-Comment vous sentez vous ? Mieux j'espère...
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mer 23 Juin - 9:35

Message de la dragonne, Seadda.

Dans un premier temps, le dragon étranger resta pétrifié, et Seadda en fit de même lorsque des souvenirs commencèrent à émerger dans son esprit. Puis, presque immédiatement, il accourut vers elle et entreprit de la renifler, sans doute par mesure de prudence. Elle en fit de même, et à présent, après avoir humé à plein nez sa douce odeur, elle était sûr d'avoir trouvé celui qu'elle recherchait. Fatiguée de sa longue quête, elle se laissa aider par le dragon, qui l'emmena près du lac. Elle se recroquevilla légèrement quand elle sentit les goûtes de pluie s'écraser sur sa cuirasse d'écailles et se mit à trembler, mais elle le suivit, persuadée d'être en sécurité. Enfin, du moins, elle essaya de s'en persuader... Lorsque leurs griffes touchèrent presque l'eau, il lui expliqua que l'eau froide allait atténuer la douleur et aider à guérir plus vite. Seadda n'y croyait qu'à moitié, mais elle se laissa faire, car l'empressement du dragon ne lui laissait pas le choix. Elle rechigna un peu au début, mais finit par entrer dans l'eau, grelottante. Le dragon entreprit alors de s'occuper d'elle. Certes le froid atténuait légèrement la douleur, mais ne suffisait pas à la supprimer entièrement. C'est alors que le dragon vert plongea l'aile de Seadda, et, après quelques instants, lui demanda de serrer les dents. La dragonne, surprise, se demanda ce qu'il allait faire, mais ne se le demanda pas longtemps, car il remit brusquement son aile en place, ce qui lui arracha un gémissement. Il s'assura que tout était bien en place et lui demanda enfin comment elle se sentait. La dragonne répondit, grelottante :

"Hum... ça va mieux, merci..."

Elle remua légèrement son aile gauche, pour voir si elle était vraiment remise en place. Elle avait encore un peu mal, mais c'était nettement mieux qu'avant.
Puis elle observa le dragon : elle avait envie de lui sauter dessus, tellement elle était heureuse de le revoir. Ils ne se connaissaient que de vue, certes, mais elle avait enfin retrouvé le seul dragon qui pourrait la comprendre, puisqu'il vivait des choses similaires à ce qu'elle vivait. Surtout, elle éprouvait un sentiment qu'elle ne connaissait pas, comme de l'amitié, mais en bien plus fort. Son coeur battait bien plus vite que d'ordinaire et malgré le froid de l'eau, elle avait chaud au visage. Elle esquissa un timide sourire, ne sachant que dire.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mer 23 Juin - 10:45

Message de Kohlskui, le dragon.

Elle allait mieux, c'est ce qu'il souhaitait au fond de lui. C'était la première fois qu'il voulait tant aidé un dragon, habituellement, il les évite, ou alors rejetait toute la haine qu'il contenait sur celui qui trainait trop sur son passage. Il n'avait pas l'habitude de ressentir une quelconque amitié avec ses congénères, ni même de l'amour, comment... ou plutôt pourquoi serait-ce différent avec elle ? Certes, elle avait presque la même taille que lui, peut-être crachait-elle aussi de l'acide, mais en quoi cette ressemblance l'attirait-il ? Il voulu lire la réponse dans les yeux de la dragonne verte, mais ne pu que se prendre dans l'emprise de son regard, ses yeux émeraudes étaient magnifiques... Il se secoua la tête, il ne voulait pas paraître idiot maintenant. Il l'aida à sortir de l'eau et à se coucher sous un arbre, le même où il se tenait pour admirer le spectacle aquatique.

-Reste là, je reviens.

Si elle était sorti d'un terrain de chasse dans cet état, Kohlskui décida donc de vérifier qu'il n'y ai plus de chasseur de dragon dans le coin. Chasser du dragon... quelle idée stupide, mais elle ne l'étonnerait pas si elle sortirait de la tête d'un humain. Il déploya donc ses ailes et s'envola, à la recherche de ce qu'il pourrait considérer comme un danger. Au bout d'une dizaine de minutes, il ne croisa qu'un cerf qui s'était caché, le corps couvert de sang, le dragon vert profita de sa faiblesse pour lui sauter dessus, il descendit à vive allure sur l'animal qui n'eut pas le temps de réagir, juste de voir une ombre verte lui foncer dessus. L'atterrissage était plutôt costaud, mais il s'en sorti indemne , et avec le gibier. Rassuré que de probables chasseurs de dragons ne trainent pas dans le coin, il rejoignit la dragonne et déposa son butin entre eux deux. Il dû y mettre toute sa volonté pour ne pas se faire prendre à nouveau par son regard, mais ses yeux étaient si beaux... il ne pu s'en empêcher d'avantage, il croisa à nouveau le regard de la dragonne. Juste contempler ses émeraudes, humer son odeur, c'était suffisant pour que Kohlskui oubli tous ses soucis. Puis il se rappela qu'elle était venue couverte de sang.

-Tu étais pourchassée par des chasseurs pour être dans cet état ?
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mer 23 Juin - 19:16

Message de la dragonne, Seadda.

Seadda se coucha volontiers sous l'arbre, éreintée. Elle était heureuse, après ce bain forcé, d'être enfin au sec. De plus, elle était maintenant abritée de la pluie ; tout ce qu'elle espérait, c'était que l'orage ne monte pas, auquel cas il lui faudrait quitter l'abri de l'arbre. Mais d'après ce qu'elle voyait, les nuages n'étaient pas ceux d'un ciel d'orage. C'est alors qu'il lui enjoignit de rester sous l'arbre et qu'il s'envola. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait l'intention de faire et combien de temps cela lui prendrait. Pendant qu'il était parti, elle s'occupa comme elle put, se passant un petit brin de toilette et essayant comme elle le pouvait de sécher sa crinière. Il se passa environ dix minutes sans aucun signe de sa part. Au terme de ces dix minutes, la dragonne sentit son odeur revenir, mêlée à celle du cerf qu'elle avait pourchassé et qui avait réussi à s'échapper. Bientôt, sa silhouette apparut ; bien que le cerf était pratiquement aussi gros que lui, il ne paraissait pas avoir de mal à le transporter. Elle eut soudain honte de sa cuisante défaite, alors qu'un dragon expérimenté n'aurait pas commis une erreur pareille. L'espace d'un instant, lorsqu'il eut posé le cerf dans l'espace qui les séparait, leur regard se croisèrent. A ce moment, il en fut comme figé ; mais il se reprit bien vite et lui demanda si des chasseurs la poursuivaient.
Elle avait déjà entendu parler des chasseurs de dragons. Des humains dur à cuir qui tentaient de prouver leur valeur en tuant des dragons. Elle aurait presque préféré s'être blessée en étant poursuivie par des chasseurs qu'à la chasse. Mais vu sa taille, elle se demandait même si les chasseurs auraient daigné essayer de la tuer. En effet, un dragon de cette taille aurait attiré la risée des autres chasseurs sur ceux qui l'avaient tué.

"A vrai dire, non, pas vraiment... C'est un... léger incident de chasse."

Elle sourit amèrement, forcée de reconnaitre qu'elle était inexpérimentée. Elle passerait sans doute pour une moins que rien aux yeux de ce dragon qui n'avait apparemment eu aucun problème pour achever le cerf. Un dragon qui ne sait pas chasser n'a aucun moyen de survivre. Autrement dit, un dragon qui ne sait pas chasser est un dragon mort. Oh, certes, elle savait chasser, mais c'était à croire que les années entières qui avaient passé dans son apprentissage n'avaient servi à rien. De plus, si sa mère avait été là pour l'aider à apprendre à chasser, elle se débrouillerait certainement mieux à présent. Elle baissa les yeux sur le cerf et posa sa tête sur ses pattes.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Mer 23 Juin - 20:06

Message de Kohlskui, le dragon.

"A vrai dire, non, pas vraiment... C'est un... léger incident de chasse."

En faites, pensait-il, elle avait tenter ce cerf, mais il a été plus rapide que la dragonne, ce qui a entraîné une chute douloureuse, une aile tordue et du sang un peu partout sur elle. On pouvait parler d'un léger accident de chasse, effectivement. Kohlskui se souvint de sa première vraie chasse, c'était quand il devait avoir soixante-dix ans, il tentait de chasser quelque chose qui comblerait sa faim, pour le moment c'était un lapin, il le poursuivit il ne savait combien de temps en lui courant derrière, mais avait toujours fini par être semé, il avait donc opté pour une chasse aérienne, fondant ainsi sur la proie, et pour avoir plus de chance de l'avoir il crachait de l'acide pour affaiblir le gibier.

Voir ce gibier lui donnait faim, et voir les yeux de la dragonne lui donnait chaud... et voir la pluie terminer le spectacle le remplissait de sérénité. Il reporta à nouveau son regard sur le cerf, bien que le gibier était jeune, il y avait assez pour remplir un estomac, mais ils allaient devoir partager le butin. Kohlskui mordu dans le cou du cerf, posa sa patte sur le corps et tira fort pour en arracher un bout. Il regarda le résultat : celui avec la tête était le plus gros, il le donna donc à l'inconnue, oubliant de lui demandé si elle avait faim, il se rattrapa en posant le morceau de viande devant elle.

-Vous devriez mangez, on ne trouve pas un gibier si facilement tout les jours, vous devriez en profiter.

Il n'avait pas pu retenir un petit sourire. il repris vite fait à nouveau ses esprits, et n'hésita pas à sauté sur sa part, cherchant dans les moindres recoins une petite miette de viande fraiche, il laissa juste la moelle de côté, détestant ce goût répugnant. C'est quand il avait fini son repas qu'il finissait également de s'inquiéter pour la dragonne, mais la curiosité s'empara de lui, et plus de questions qu'il ne pouvait s'imaginer contenir dans sa tête firent leur apparitions. mais il commença par la plus simple

-Au faites, je ne me suis pas présenté, je suis Kohlskui, à qui ai-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 7:11

Message de la dragonne, Seadda.

Quand le dragon lui proposa de manger, Seadda mordit dans sa part à pleines dents. Après toutes ces péripéties, son appétit s'était creusé et son ventre criait famine. Elle le remercia et entreprit donc de se remplir l'estomac.

-Au faites, je ne me suis pas présenté, je suis Kohlskui, à qui ai-je l'honneur ?

Ce dragon si prévenant s'appelait donc Kohlskui... Seadda lui sourit et finit son morceau de viande avant de daigner lui répondre. En effet, elle avait besoin de manger pour récupérer de ses blessures et des aventures de la journée, qui n'avait pas été de tout repos. Enfin, lorsqu'elle eut fini de ronger le dernier os, elle releva la tête et se lécha les babines. Ce cerf avait été délicieux.

"Je m'appelle Seadda."

Elle se demandait à présent ce que Kohlskui faisait au bord d'un lac. C'était peut-être indiscret, mais vu comment il s'était occupé d'elle dès qu'il l'avait aperçue, il ne devait pas se soucier de l'indiscrétion de sa demande. Aussi demanda-t-elle au dragon vert :

"Que faites vous par ici? Êtes vous juste venu pour admirer le lac?"

Pendant qu'elle lui parlait Seadda ne pouvait le quitter des yeux. Un nuage de fumée sortit de ses naseaux lorsqu'elle s'aperçut qu'elle était en train de faire une fixette sur un dragon presque inconnu dont elle ne connaissait que le nom. Il était beau certes, plus qu'à son goût d'ailleurs, mais dans ce monde de brute, les manipulateurs ne sont pas rares. Mais la ressemblance en couleur et taille dont il faisait preuve la troublait au plus haut point, et rien que pour ça elle aurait voulu le suivre partout où il allait, partager sa vie et peut-être, compter à ses yeux.

Mais elle n'en était pas encore là. Pour le moment elle devait veiller à ne pas se mettre Kohlskui à dos ; c'est pour cette raison que Seadda faisait très attention à ce qu'elle disait ou faisait de peur de contrarier le dragon. Elle espérait de plus qu'il appréciait sa compagnie. Si il lui faisait comprendre qu'elle était de trop, elle s'en irait. Mais pour le moment, lui aussi semblait sur ses gardes dans ses paroles, et n'avait pas l'air de vouloir la repousser. Elle se dit alors que c'était peut-être une expérience à tenter, elle qui voyageait très souvent seule. Un compagnon de route, même sans être lié par un quelconque lien avec lui, pourrait s'avérer très bénéfique pour la petite dragonne.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 12:19

Message de Kohlskui, le dragon.

Elle aussi semblait avoir du mal à quitter des yeux Kohlskui, comme lui avait du mal à la lâcher du regard. Il pu sentir toute la gêne et l'embarras d'une personne qui en zyeute une autre involontairement, presque inconsciemment en faite, lorsque la dragonne détourna son regard, elle devait s'être rendu compte qu'elle fixait le dragon vert depuis un moment, et ce geste le sorti de sa transe. Il aurait pu rougir de honte s'il n'aurait pas ses écailles sur la peau. Il tenta de regarder ailleurs, le lac par exemple, les vaguelettes qui s'étendaient de tout leur long sur la berge, le bruit de l'écume s'écrasant sur les rochers du bord du lac. Il sentait le vent lui souffler au visage, emportant quelques feuilles avec lui, il voulait humer l'air de la forêt, mais seul celui de la dragonne verte, qui se nommait Seadda, lui arrivait au narines. Il n'arrivait plus à se concentrer sur autre chose. Il fut surpris d'entendre à nouveau sa voix, sortant soudainement de sa rêverie. Admirer le lac ? Et bien...

-Oui... Je voulais profiter de la pluie pour voir les ondulations sur le lacs. C'est une chose que je ne peux pas m'empêcher d'admirer.

Il jeta un nouveau coup d'œil à la grande étendue d'eau, celui-ci lui répondit par une nouvelle bourrasque qui l'obligea à tourner à nouveau la tête en direction de Seadda et à croiser son regard. Il repensa d'un coup à la première partie de la question, "que faisait-il ici ?"... Là, il baissa la tête, presque honteux de ce qu'il risquait de dire. Valait-il la peine de lui indiquer qu'il était le dragon nocif, qu'il a été rejeté par les siens ? il réfléchissait quelques secondes, se demandant comment elle allait l'interpréter. De toute façon, elle l'aurai su tôt ou tard. Pour faire court, il jeta un coup d'œil à la carcasse du cerf, puis lui cracha dessus une gouttelette d'un liquide verdâtre, habitude qu'il avait adopté en voyant un squelette. Les restes du repas se dissolvaient rapidement et à vu d'œil, il n'en restait qu'une petite partie, le reste s'étant volatilisé avec la végétation d'en-dessous.

-Voila ce que je fais ici, à moitié je me cache, à moitié j'y habite. C'est le seul endroit où l'on ne ma toujours pas rejeté, mais cela n'a pas empêché le monde de me haïr...

Voila, il avait dévoiler la plus grosse partie déjà. Son souffle ainsi que sa vie habituelle. Il n'attendait plus que la réponse de la dragonne, même s'il savait déjà qu'elle aussi le rejetterais, on ne peut pas aimer quelque chose qui peut vous détruire...
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 13:15

Message de la dragonne, Seadda.

Seadda ouvrit des yeux ronds lorsque la goutte d'acide de Kohlskui entama les restes du cerf. Maintenant, elle en avait la preuve irréfutable : c'était bien lui, celui qu'elle recherchait depuis tant d'années. Cela faisait si longtemps qu'elle le cherchait qu'elle ne comptait même plus les années. Après tant d'années de solitude, tant de recherches infructueuses, le temps qu'elle avait passé à sillonner Hypolaïs en long en large et en travers avait enfin payé. Elle le fixait du regard, à moitié submergée par des souvenirs bien trop lointains à son goût. Elle plongea son regard dans le sien et murmura :

"Alors c'est bien toi...?"

Elle se rendit soudain compte que de le fixer ainsi devait le mettre mal à l'aise et elle détourna les yeux. De plus, elle n'avait pu s'empêcher de le tutoyer, ce qui pouvait le gêner aussi. Mais elle avait l'impression de tellement bien le connaître... Même si elle devait être une étrangère à ses yeux. Si ça se trouve, il ne l'avait même pas remarquée, et c'était peut être mieux ainsi.
Elle commençait à réaliser ce que ces retrouvailles signifiaient : son long périple touchait à sa fin, et ça, elle ne pouvait pas y croire. Même voyager à longueur de temps est éreintant, avec la découverte de Kohlskui, c'est le but même de sa vie qui partait en fumée. Après ça, elle ne savait pas ce qu'elle ferait, où elle irait, si elle garderait le contact avec Kohlskui -bien qu'elle en ait terriblement envie. Elle se rendit compte qu'un long silence s'était installé entre eux. Elle commença donc à s'expliquer :

"Excuse-moi... Cela fait tellement longtemps que je te cherche. Tu ne me connais sans doute pas, mais quand tu as été exilé, j'ai décidé de te suivre, avant que ma couleur et ma taille ne fassent tiquer les autres. Mais je ne savais pas quelle direction prendre, ni où tu étais allé ; et les dragons ne voulaient plus entendre parler de toi. Je suis donc partie à ta recherche... Et je crois que nous ne sommes pas si différents que tu ne le crois, toi et moi..."

Alors, à son tour, elle cracha une goutte de liquide malodorant sur la carcasse du cerf, qui avait déjà été bien rongée. L'acide dévastateur finit le travail que celui de Kohlskui avait bien entamé et à la place de la carcasse il n'y eut bientôt plus qu'une flaque visqueuse et verdâtre, dégageant une forte odeur de pourriture.

"Nous sommes pareils, Kohlskui. Toi et moi sommes la risée des autres dragons, et alors? La vie continue. Nous avons réussi à surmonter ça séparément, pourquoi ne pas s'allier et devenir plus forts, ensemble?"

C'était osé, cette proposition. C'était même audacieux. Rien ne prouvait que le dragon allait manifester l'envie de se lier à Seadda
. Mais c'était trop tard ; elle attendit donc sa réponse avec impatience.
 
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 14:29

Message de Kohlskui, le dragon.

Kohlskui fut surpris, voir stupéfié, il ne comprenait plus rien, elle aussi... elle pouvait aussi cracher cet acide, se souffle corrosif qui fait d'eux des rejetés de la société draconienne, et même du monde. Il en avait le souffle coupé, cette dragonne avait sans doute vécu la même existence que lui. Apparemment, elle l'avait cherché depuis son bannissement, nuits et jours, elle marchait en attendant ce moment. Il voulu se pincer, mais c'était inutile, et de toute façon, il ne voulait pas sortir de ce rêve là. Il sentait son cœur battre plus vite, elle avait raison, ils sont identiques, même souffle, même taille, même souffrances... Il était encore tétanisé de cette nouvelle, c'était si soudain, si rassurant pour lui, lui qui se faisait rejeté de tout le monde, il avait enfin trouvé cette personne spéciale dont il doutait de l'existence, une personne en qui il pourrait donner toute sa confiance, ses sentiments, son amour. Décidé, il s'approcha de Seadda, ses yeux toujours dans les siens, son odeur lui chatouillait le museau de plus en plus, il sentait une chaleur naître en lui et le réchauffer de plus en plus à force qu'il avançait. Puis, arrivé à moins d'un pas de la dragonne verte, il l'attira contre lui avant de pleurer des larmes de réconfort.

-Depuis le temps que j'attendais ce moment, moi aussi.

Sa gorge s'était resserré sous l'émotion, mais il continua son monologue aussi bien dans sa tête qu'à voix basse.

-Depuis le temps que j'attendais que quelqu'un m'accepte enfin... Depuis ma naissance, je n'attendais qu'un peu d'amour d'une personne, et j'ai dû attendre presque deux siècles pour enfin la voir venir...

Il avait beau paraître pour un faible, il s'en fichait, s'était la première fois que quelqu'un lui donne la main pour l'aider à se relever, lui qui errait dans des ténèbres opaques, cherchant une quelconque lueur pour assouvir sa revanche contre les dragons qui l'avait banni, et voila qu'il tombe sur une lumière, pas celle qu'il attendait, mais mieux. Il continuait d'enlacer la dragonne en pleurant, mais ça le réconfortait de savoir que non seulement il avait rencontré une dragonne qui ne le rejetait pas, mais aussi qu'elle semblait vouloir l'aider. Comment refuser, comment dire non à cette proposition ? Lui qui vit sans amour ni passion, seulement attendant une occasion pour accomplir sa vengeance, le voilà à pleurer devant Seadda, le cœur du dragon nocif qui est ne cessait de se recoudre petit à petit, faiblement et lentement.
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 14:58

Message de la dragonne, Seadda.

Seadda ne s'attendait pas à une réaction aussi passionnée de la part de Kohlskui. En effet, il l'avait attiré contre lui et pleurait maintenant à chaudes larmes. Dotée d'une empathie hors du commun, les larmes du dragon firent monter les siennes à ses yeux. Comme il avait dû souffrir, dans le clan! Elle savait ce que c'était, mais lorsqu'elle avait décidé de partir, le clan ne lui réservait pas le même sort qu'à Kohlskui. Elle était même plutôt appréciée. Et elle était partie comme une voleuse, laissant tout derrière elle (amis mais pas famille vu qu'elle n'en avait pas) ; sa décision avait dû paraitre déplacée dans le clan, mais elle n'était plus présente pour le savoir. Une fois dehors, elle ne fréquentait que très rarement les dragons, ayant peur que sa différence ne lui nuise. Quel ne fut pas son soulagement en apercevant, sur la berge du lac, cette silhouette verte, aussi petite qu'elle, mais tellement majestueuse et fière. A présent, Kohlskui avait une épaule sur laquelle il pouvait pleurer, et Seadda comprenait parfaitement sa réaction. Elle lui fit une petite lèche dans le cou et murmura pour le rassurer :

"Tu n'as plus à garder ta peine et ta colère pour toi. Si c'était possible, j'aurais pris ton fardeau et l'aurais porté à ta place... Mais à partir de maintenant, je te suivrai, où que tu ailles, et je te soutiendrai, à mes risques et périls. Tu n'auras plus à affronter ça tout seul."

La petite dragonne ne le trouvait pas faible, au contraire. Elle le trouvait courageux, car il avait enfin dit ce qu'il avait sur le coeur après tant d'années.
Seadda voulait vraiment l'aider. Elle voulait atténuer la souffrance de son coeur et de son âme, elle voulait prendre les moqueries sur elle le temps que Kohlskui se relève. Et ça, elle en était consciente, elle seul pouvait le faire, étant donné qu'à sa connaissance, elle seule avait déjà vécu ce type de situation. Elle le regarda et dit :

"Tu n'as plus à t'en faire. Ensemble nous serons plus forts."

Elle ne doutait pas de cette affirmation et l'avait prononcée d'un ton catégorique. Elle espérait avoir redonné de l'espoir à Kohlskui. Mais redonner de l'espoir à un dragon qui n'en a pas eu depuis des lustres relève pratiquement de l'impossible. Mais qu'importe, avec le temps, il finirait par se remettre, et ils pourraient, à ce moment là, profiter pleinement de la vie tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Dim 11 Juil - 16:23

Message de Kohlskui, le dragon.

Kohlskui continuait de pleurer, les paroles de Seadda lui faisait chaud au cœur, il en souriait de joie, il n'avait jamais ressenti cette chaleur auparavant, ni d'ailleurs durant son court voyage qui prenait fin dès à présent avec le lien entre lui et la dragonne verte qui commençait à prendre de l'importance à ses yeux, et, espérait-il, qu'elle ai la même importance à ses yeux. Le dragon vert la serra un peu plus contre lui, preuve qu'il s'attachait à elle de plus en plus, c'était plus que de l'amitié, c'était un amour véritable comme il en connaissait l'existence, mais qu'il n'avait jamais vécu. Puis il se recula pour la regarder dans ses yeux, il fut surpris de se rendre compte qu'elle aussi avait pleurer. Il essuyait les larmes de la dragonne verte d'un geste de sa patte avant avant d'enfoncer son regard dans le sien, ses yeux émeraudes étaient encore plus beaux une fois immaculés par des larmes. Il lui souri avant de lui rendre un petit coup de langue aussi sur le cou et de l'enlacer à nouveau, mais sans larmes cette fois, juste un intense plaisir qu'il voulait prolonger.

Mais ses idées redevinrent noires lorsqu'il repensa au mot "vengeance", la route qu'il allait prendre risquait d'être semé d'embuches, il aurait bien voulu la dissuader de ne pas le suivre, mais ses paroles paraissaient inébranlables et elle semblait déterminée à le suivre. Une aide comme elle, il ne la refuserait pour rien au monde, puisque de toute évidence, c'est tout ce qu'il avait maintenant, elle et son cœur, mais aussi cette haine et cette souffrance qu'il aimerai bien faire partager à ses congénères. Il recula une nouvelle fois, cette fois avec une lueur différente dans son regard, puis plongea ce dernier dans celui de Seadda, pour lui faire comprendre qu'il y a une chose qui l'intéresse par dessus tout, la vengeance. Cette fois, il lâcha l'étreinte et baissa la tête en signe de honte. Lui, un dragon qui ne cherchait que la revanche...

-Je dois ressembler à un monstre avec ce regard... Je n'ai cherché que la vengeance depuis mon exil. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour chercher de la place pour un amour comme le tien...

Il fixa à nouveau la dragonne, cette fois, il avait une mine exaspéré, il ne savait plus quoi faire.

*Je suis déchiré entre l'amour et la vengeance...*

Il émit un petit rire, ce à quoi il était en train de penser était stupide, mais marrant tout de même.

-J'ai l'impression d'être maudit à présent, j'ai toujours poursuivis la vengeance, et maintenant que je t'ai trouvé... Je ne sais plus quoi faire...

Si lui ne savait pas quoi choisir, Seadda le saurait sans doute. Il attendait sa réponse, ou du moins, du réconfort de sa part.
Revenir en haut Aller en bas



Seadda

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Lun 12 Juil - 13:10

Message de la dragonne, Seadda.

Seadda ne prenait pas du tout Kohlskui pour un monstre. Elle connaissait bien ce regard haineux : c'était celui de la vengeance. La dragonne aussi avait, un jour, eu ce regard. C'était lorsqu'elle fréquentait encore trop les dragons, que les moqueries fusaient de toutes parts. A cette époque, elle avait juré de se venger des dragons. Mais le temps avait passé, et sa soif de vengeance s'était atténuée. Sa priorité était de retrouver Kohlskui, et elle ne voulait pas se laisser distraire par ses émotions. Le regard du dragon réveilla en elle de vieux sentiments qu'elle avait enfoui depuis longtemps en elle. Elle le regarda d'un air contrit et dit :
 
"Maintenant que je suis à tes côtés, tu vas peut être enfin trouver une place plus importante pour l'amour...?"

Elle comprenait tout à fait Kohlskui : il avait vécu des années dans le mépris et l'hostilité. Quand on subit ça, on rêve obligatoirement de revanche, et il n'avait pas échappé à la règle. Seadda, elle, n'avait pas connu ça, ou du moins pas aussi longtemps que lui. Au lieu de chercher à se venger, elle avait décidé d'éviter la compagnie des dragons, ce qui l'avait plongée dans une profonde solitude. Elle lui fit une lèche sur le front et murmura :

"C'est tout à fait compréhensible..."

Elle se coucha et observa le lac, qui commençait à redevenir plus lisse et moins tourmenté. La pluie s'était pratiquement arrêtée, ce qui la soulagea au plus haut point. Déjà que Kohlskui l'avait forcée à aller sous la pluie pour prendre un bain glacé... Elle ne voulait pas y retourner. Elle posa sa tête sur ses pattes, souffrant encore légèrement de ses blessures. Elle attendrait que la pluie se termine et irait peut être se baigner, avec Kohlskui, qui sait. En attendant, elle ferma les yeux et se laissa aller à la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas



Kohlskui

Invité



MessageSujet: Re: Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)   Lun 12 Juil - 14:12

Message de Kohlskui, le dragon.

Kohlskui eut sa réponse, même s'il n'était pas prêt pour cela. Grâce à Seadda, il avait fait son choix, au moins, il avait fait un grand pas avec. Il continua à ressasser son passé, les souffrances qu'il avait vécu, les moments durs qu'il avait passé durant sa vie, et un visage rempli de haine et de dégoût à tout ceux qui l'avait croisé. Oui... tout allait être différent à présent, il avait quelqu'un qui partageait son amour, peut-être pas la même souffrance, mais il avait enfin trouver quelqu'un à aimer... Il allait continuer à rendre plus compliqué que jamais son dilemme, lorsque la dragonne verte lui fit une lèche sur le front. Il l'avait déjà enlacer amoureusement juste avant, mais il semblait tomber amoureux de la femelle de plus un plus, son amour qu'il ressentait en sa présence devenait de plus en plus fort. Il la regarda se coucher devant le lac, ne faisant même pas attention à la pluie.

Il n'avait pas encore profiter de la belle vue qu'elle lui offrait... Le dragon vert secoua la tête, c'est bien la première fois qu'il se rinçait l'œil sur quelqu'un, il en ressentait une petite gêne, heureusement qu'elle s'était endormie, il ne voulait pas imaginer la claque qu'elle pouvait lui donner... Souriant de plaisir pour la première fois depuis longtemps, il alla s'installer aux côtés de la dragonne, la couvrant de ses larges ailes. Le contact de leurs écailles intensifiait son plaisir, et la torpeur du soir l'emporta également, lui laissant un sourire au coin de sa gueule. Il attendra le réveil de la dragonne pour mettre les choses au point se disait-il avant de plonger dans un rêve inconnu, mais où l'obscurité et la haine sont bannis... Lorsqu'il sentit le souffle chaud de la dragonne et qu'il la vit s'éveiller, il l'attira contre lui pour le reste de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un beau jour... (Kohlskui - Seadda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plus beau jour de Prosper ▬ pv Anselme ♥ [Terminé]
» Un beau jour pour la Dame aux corbeaux
» ? c'est un beau jour pour mourir
» Adoubement, le plus beau jour de sa vie [TERMINER]
» Le bon coin



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-