Partagez | 
 

 Adieu Leires... (Reïkan - Leires)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Reïkan Asmodeus

Invité



MessageSujet: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Jeu 6 Mai - 19:30

Message du vampire Reïkan Asmodeus

Après avoir quitté Espalion et la tourmente des villes Reïkan était arrivé au sommet du désespoir, il sentait et voyait des choses que personnes ne devrait voir, les visions du monde en ruine, de l'avenir désastreux qui attend tout ceux qu'il aimait. Il se sentait si mal, et pourtant il gardait un étincelle d'espoir.

Il avait laissé une lettre à Leires au manoir, elle devait déjà l'avoir ouverte et était probablement déjà en chemin. Le message était clair, Lac Leona à 21h ce jour.

Le reflet de la lune dans l'eau absorbait l'attention de Reïkan, il pensait à tout ce qu'il avait envi de lui dire. Il se remémorait les moments qu'ils vécurent ensemble... Si au début ce fut des compagnons de jeux, ils devinrent amant puis amoureux, c'était au déjà du charnel, au fond de son cœur, Reïkan était marié.

Il n'y avait pas de bruit dans l'immensité de la forêt, hormis le vent qui soufflait délicatement entre les branchages.

Le Vampire repensait aux dernières semaines où lui et Leires ne se virent pratiquement jamais, ou étais il allé pendant tout ce temps ? Il affronta les derniers membres du tribunal, il s'était mit à prier également, et enfin, il méditait. Même si tout cela pouvait paraitre dérisoire, et pourtant c'était les seules choses qui empêchait Ratus de sombrer dans la folie. Le démon le tourmentait sans cesse... Et bientôt il serait libéré...

Tirant de ses songes, un bruit, Leires ? Quelques instants plus tard, elle apparaissait devant lui, si son cœur pouvait encore battre, il aurait sans doute eu un pincement, car l'émotion était forte, cela faisait un moment qu'il ne l'avait plus vu... Et maintenant, elle était là, si belle, la lune éclairant délicatement son visage. Reïkan savait que bientôt... Il devrait lui dire adieu, cette simple pensé lui donnait déjà les larmes aux yeux.

" Leires... "

Que lui dire ? Il avait tant de choses en tête mais rien ne sortit, après quelques secondes se fut finalement ces mots qu'il prononça :

" Je t'aime "

C'était la première fois que Reïkan lui dit ces trois mots qui forme la plus belle phrase de notre langue...


Revenir en haut Aller en bas



Leires Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Jeu 6 Mai - 20:05

Message de la vampire Leires Asmodeus

La lettre s'était trouvé la, sur une petite commode, comme si elle y avait toujours été. Personne ne l'avait ouverte, elle n'était pourtant pas cacheté et aucun destinataire n'indiquait sa provenance. Mais tous savaient. Certains l'avait vu, d'autre imaginé. Qui d'autre que lui prendrait la peine de laissez une lettre. Chacun d'entre eux pouvais se voir a leur guise. Seul Reikan était absent. Depuis trop longtemps...

Quand elle avait ouvert la lettre, tous s'était regrouper devant la cheminé, si elle n'était pas exprimer, une certaine inquiétude pesait sur tout les membres du groupe soudé. Les lettres avait été tracé a la plume, et elle pouvais reconnaitre l'écriture de l'homme pour lequel elle soupirait depuis des années. Un léger souffle s'échappa de ses lèvres, puis d'un léger mouvement, la lettre s'envola dans les flammes de l'âtre, volant quelques secondes sous l'effet de la chaleur, avant de se consumé.

Un regard au membre de sa famille, un léger mouvement de tête, puis elle quitta la pièce pour rejoindre son compagnon. Le trajet lui prendrait quelques heures, mais elle arriverait a temps.
Tout au long de sa route, elle ne put s'empêcher de réfléchir. Le lac Léona... pourquoi? Elle le savait tourmenté depuis longtemps, elle avait même put gouté une partie de cette tourmente, alors pourquoi? Au fond elle était inquiète, inquiète de ce que ce rendez vous au coeur de la nuit, et loin de leur foyer pourrait lui apprendre, inquiète de ce qu'il pourrait signifier.
Ainsi, cette femme dont l'assurance ne manquait jamais se retrouvais désarmer. Elle l'avait toujours été avec lui. Perdu dans ses pensées, le voyage lui sembla bien plus court qu'il ne l'était réellement. Elle était partagé entre l'excitation, l'envi de retrouver Reikan, et celle de le fuir et d'éviter ce qui pourrait la décontenancé, éviter ce mauvais pressentiment.

Il était la, assis au bord de l'eau, le regard perdu dans le ciel, son reflet était trouble dans l'eau si calme du lac. Par moment, quelques poissons faisaient des remouds, sautant pour attraper les insectes qui volait au dessus de l'eau, mais dans l'ensemble, tout était calme, et seul la nature faisait du bruit, rassurant.
Il avait l'air tourmenté, elle serra les lèvres. Depuis combien de temps ne l'avait elle pas vu sans que les soucis ne plisse son front. Elle soupira légèrement, avant d'avancer dans la clarté de la lune.

Il se leva alors, et son visage perdit ces vilaines rides qu'il arborait alors. Elle lui adressa un faible sourire alors qu'il prononçait son nom. Il semblait ému en la regardant. Elle resta figé un instant. La lune la baignait de reflet pâle, donnant a sa peau habituellement grise un teint lumineux que ses cheveux roux habillait en tombant sur ses épaules et son dos. Elle était finalement soulagé de le retrouvé.

Quelques secondes passèrent, puis il prononça quelques mots, si faiblement, qu'elle n'était pas sur de les avoir bien compris. Elle fronça légèrement les sourcils, inclinant la tête alors qu'un léger souffle s'échappais de ses lèvres. Elle l'inspecta du regard un court instant, avant de réaliser qu'elle avait bien compris. Son visage changea alors, ses lèvres se crispèrent légèrement alors que ses yeux devenaient humide. Ils se remplirent peu a peu de larme, et elle avança vers lui d'un pas rapide.


"Oh Reikan..."

Elle vint se blottir contre lui, enfouissant son visage baigner de larme dans son cou. Elle ne l'avait jamais entendu de sa bouche. C'était un non dit. Chacun savait que c'était vrai, mais jamais personne ne l'avait entendu. Elle lui avait dit plusieurs fois, il s'était contenté de sourire, ou de l'attirer contre lui... Ils avaient vécut ensemble, fonder une famille... Mais il ne lui avait jamais dit. Et cela faisait tellement de bien...

Elle ne voulais pas pensé a ce que cela pouvais signifié, a ce qui s'en suivrait, et qui serait forcement moins agréable. Elle ne voulais pensé qu'a ce moment.
Revenir en haut Aller en bas



Reïkan Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Jeu 6 Mai - 20:26

Message du vampire Reïkan Asmodeus

Leires vint se blottir contre lui, il ferma les yeux, profitant de cet instant de douceur intense. Rien ne perturbait leur enlacement. Et quelques longues secondes plus tard, alors qu'il gardait Nosfé contre lui, Reïkan lui murmura autre choses :

" Mon amour... Sans toi je ne sais pas ce qu'aurait été ma vie, cependant, je suis sur qu'elle n'aurait pas pu être plus belle. "

A force de repensé à sa vie et à ce qu'on aurait put en faire, on arrive à un tas de conclusion, celle-ci était celle de Reïkan. Leires était toujours là pour lui, compréhensive, aimante et amusante, ensemble ils auront tout fait. C'était la femme parfaite, celle que tout homme aurait aimé rencontrer un jour dans sa vie.

Reïkan approcha ses lèvres de celle de son amante et l'embrassé doucement, caressant son cou de la main droite et son dos de la gauche. Ce doux baiser pouvait résumer tant de choses, l'amour qu'ils se portaient, le soulagement de se retrouver, l'envie de douceur suite aux derniers évènements.

Après ce baiser, ils ouvrirent tout deux les yeux, le vampire regardait Leires d'un air profond, admirant ce visage, comme pour le graver à tout jamais dans sa mémoire, car rien désormais n'était plus important que cet instant, avec elle...

Le silence s'installait à peine et Reïkan dit doucement;

" Leires... "

Il marqua une pause et enchaina :

" Je n'ai rien de plus important dans ma vie que toi... Et je veux t'aimer pour toujours."

Ils se fixèrent du regard, cet instant était tout simplement un tourbillon de sentiments, et si Leires pouvait imaginer une dizaine de suite à cette phrase, Reïkan finit par terminer en ces mots :

" Leires... Je veux lier ma vie à la tienne pour l'éternité. "

C'était fait, Leires n'en crut pas ses oreilles, mais c'était bien ça, Reïkan venait de lui demander sa main.
Revenir en haut Aller en bas



Leires Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Ven 7 Mai - 7:19

Message de la vampire Leires Asmodeus

Elle sanglotait légèrement contre lui, alors que ses mains reposait sur son torse, celles de Reikan vint entouré son corps qui semblait alors si fragile. Malgré leur corps froid de nature, elle ressentait de la chaleur dans cette étreinte. Il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas pleurer. Si longtemps qu'elle avait refoulé des sentiments qui auraient put leur nuire.

Alors qu'il la serrait contre lui, elle se calma doucement, non pas qu'elle était agité, mais ses sanglots baissèrent en intensité avant de disparaitre, au profit d'une respiration lente. L'oreille posé contre son torse, elle pouvais le sentir se soulevé lentement. Ce contact avait un coté rassurant, sécurisant. Elle y était bien, et le calme du lac ne faisait que renforcer ce sentiment.

Elle sentit ses lèvres s'approcher de son oreille, sentant son souffle chaud, elle écouta ce qu'il lui murmurait.
Les paroles coulaient, douce a son oreille. Elle redressa légèrement sa tête pour observer son visage.


"Tu m'as tellement manqué."

Il s'approcha pour l'embrasser et elle fit le reste du chemin, une main posé sur sa joue. Elle ne se rappelais plus de tant de douceur, mais c'était exquis. Quand leur deux visages s'éloignèrent, elle l'observa avec douceur. Son visage ne pouvais être plus doux que lorsqu'il était tourné vers lui.

Une nouvelle déclaration. Cela faisait beaucoup en si peu de temps, mais elle ne s'en plaindrait pas. Un léger sourire naquit sur son visage alors qu'il prononçait sa dernière phrase. Elle ferma les yeux, comme pour mieux apprécié ce moment, avant de l'embrasser de nouveau. Un simple baisé, avant de rouvrir les yeux.


"Cela a toujours été le cas Reikan. Je ne t'abandonnerait jamais... J'ai trop besoin de toi."

Elle acceptait, c'était certain, et fut heureuse de voir naitre un sourire sur le visage de Reikan. Il sembla l'espace d'un instant heureux, et cela lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas



Reïkan Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Ven 7 Mai - 19:11

Message du vampire Reïkan Asmodeus

Ils s'embrassèrent encore, cette fois plus longuement. Cette soirée était magique, l'expression de l'amour dans sa forme la plus pure. Deux êtres qui s'aiment depuis si longtemps et qui s'ouvre leur cœur sans retenue.

Reïkan plaça sa main derrière la nuque de Leires et l'embrassait encore, caressant son visage d'une main et gardant l'autre sur sa taille, mais qui, doucement montait dans le dos de la belle vampire. Détachant doucement les ficelles qui soutenaient sa tunique qui après, délicatement tomba par terre, dévoilant le corps magnifique de Leires.

" Leires... "

Laissa t'il échapper dans un soupir, tout en continuant de l'embrasser en l'entrainement doucement au sol afin de poursuivre cet échange d'amour et au fond... Cet Adieu.

Revenir en haut Aller en bas



Leires Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Sam 8 Mai - 11:48

Message de la vampire Leires Asmodeus

La nuit était douce, une légère brise secouait la cime des arbres, en arrachant quelques feuilles et ridant la surface de l'eau. Mais il ne faisait pas froid. Les grillons s'étaient tuent, comme la plupart des animaux, et seuls quelques grenouilles et chouettes poussaient leur cris nocturnes. Elle ne se souvenait pas d'avoir vu nuit si calme, mais le contexte y était certainement pour beaucoup.

Les nuages cachaient momentanément la lumière pale de la lune avant de reprendre leur course vers d'autres horizon. Il n'y avait rien a dire, juste a partager.
Leires cherchait ses lèvres, alors que les mains de Reikan parcouraient son dos a la recherche des lacets qui maintenait son corsage.
Elle interrompit un instant leur baiser, frottant son nez contre sa joue puis calant sa tête, tandis qu'elle détachaient les boutons de la chemise de son compagnon. Elle la fit glissé tout en caressant ses épaules, alors qu'il finissait enfin de se débattre avec les noeuds complexe dans son dos.

Alors que sa robe tomba par terre, elle l'enjamba en reculant pour ne pas tombé. Il l'allongea au sol, et elle le tira vers elle. Il déposa sa tête sur sa poitrine et elle caressa ses cheveux et son cou, profitant de sa chaleur. C'était un moment de calme qu'il ne fallait pas presser. Il y en avait si peu...
Il y avait quelque chose de triste dans cet échange de caresse, elle le sentait au fond, mais préférait ne pas y pensé.

Il firent l'amour jusque tard dans la nuit, se chevauchant a tour de rôle, et restèrent éveiller encore bien plus tard, profitant simplement du fait d'être l'un contre l'autre.

Leires finit par s'endormir, tête posé contre lui, alors que le petit matin pointait son nez.
Revenir en haut Aller en bas



Reïkan Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Dim 9 Mai - 8:27

Message du vampire Reïkan Asmodeus

Le petit matin vint bien trop vite au gout de Reïkan. Après cette nuit inoubliable, Leires s'endormit sur le torse du Vampire alors que celui-ci passa le restant de la nuit à contempler la voute céleste. Sa femme dormait profondément, et Ratus ne savait pas si il devait lui dire adieu ou si elle comprendrait.

Lui même n'avait de cesse de se dire qu'il l'aimait, qu'il venait de se marier avec elle, qu'il passa cette nuit la plus belle soirée de sa vie et que maintenant, il devait partir... Tout cela était à la fois triste et... Incompréhensible. Comprendrait elle ? Même si il n'y avait rien à comprendre ? Lui pardonnerait elle ? Tant de question tourbillonnait encore et encore dans la tête de Reïkan.

Quelques longues minutes plus tard, alors que la belle dormait toujours, il se décida; il devait s'en aller car il n'aurait pas la force de lui dire en face. Pourquoi faisait il ça ? Parce que Reïkan savait pertinemment ce qu'il y avait au bout de son chemin et de Leires si elle finissait par le suivre. Si il voulait qu'elle vive, il devait agir ainsi.

" Pardonne moi mon amour... "

Murmura t'il avait de se téléporter sur de très courtes distance, d'abord pour recoucher Leires dans l'herbe chauffé par leurs corps puis pour récupérer ses vêtements... Et enfin, pour s'éloigner de l'amour de sa vie.

Au fur et à mesure qu'il s'éloignait, les larmes finirent par venir, un filet de pleur, coulant le long de ses joues témoignait de la souffrance qu'il subissait à l'instant.

* Je ne fais ça que pour son bien. *

Ne cessa t'il de se dire pour justifier ce qu'il faisait, et lui même, même si il savait que c'était vrai, avait bien du mal à avaler ça.

* Je t'aime Leires, et je t'aimerais toute ma vie, j'espère qu'un jour tu me pardonneras ce que je t'ai fais et ce à n'importe quel prix. *

Un jour, elle comprendrait, et lui pardonnerait... Pour que le jour de sa mort, Reïkan puisse enfin être liberé de ce monde de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas



Leires Asmodeus

Invité



MessageSujet: Re: Adieu Leires... (Reïkan - Leires)   Dim 9 Mai - 12:12

Message de la vampire Leires Asmodeus

Les mouvements de Reikan la tirèrent de ses songes. Elle n'ouvrit pas les yeux, restant étendu la ou il l'avait déposé. La gorge serrer. Dans sa tête un tourbillon de pensée. Elle savait. Il allait partir, et elle ne savait pas si elle devait le retenir ou non. Mais quand elle ouvrit les yeux, il était trop tard.

Il était parti. Parti... Il l'avais laissez la sans un mot, ni pour elle, ni pour aucun Asmodeus. Leires se redressa, et ramena ses genoux vers son visage. Puis elle se mit a pleurer. Elle ne comprenait pas. Il avaient toujours vécus ensemble, partager le bon comme le mauvais. Pourquoi l'écartait il ainsi?
Elle ne comprenait pas ce choix.

Elle pleura longtemps, avant d'être simplement vide. Elle ramassa ses affaires, et repris la route. La joie sur son visage était mort, ne restait plus que la couleur de ses yeux rougies par les larmes pour faire écho a sa tristesse...

Tout en marchant, elle posa la main a son cou. Et n'y trouva rien. Un léger sourire, bien que triste naquit sur son visage. Elle avait toujours sut qu'il partirait. Elle ne savait pas comment, ni pourquoi, mais elle l'avais sentit. Il trouverait dans ces vêtements, ce collier qu'il lui avait offert longtemps au paravent. Dans leurs premières années. Elle avait toujours dit qu'il lui portait chance, et elle espérait qu'il en soit de même pour lui.

Quand elle arriva enfin au manoir, tout le monde l'attendais. Elle eut du mal a les regarder en face. la tristesse et la déception serrait sa gorge. Ce fut Soman, qui prononça les mot que tout le monde attendais, celui qui après eux même, les connaissaient le mieux.


"Il est parti."

Elle acquiesça d'un léger hochement de la tête, avant que les larmes vinrent de nouveaux lui bruler les yeux. Son "fils" la pris dans ses bras, et elle put pleurer contre son épaule.
Le manoir était en deuil.
Revenir en haut Aller en bas
 

Adieu Leires... (Reïkan - Leires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» ADIEU DE PAUL GERALDY
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» *Adieu Malika*
» Une lettre d'adieu... [PV Anthony G]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-