Partagez | 
 

 La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Ulquiorra

Invité



MessageSujet: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Jeu 22 Avr - 20:35

Message du grand démon Ulquiorra.


Ulquiorra apparut au milieu du champs de fleurs, la flore alentour fit écho a la présence d'Ulquiorra lâchant telle un appel a l'aide, une complainte audible qu'au l'oreille magique, Ulquiorra ne sut comment prendre cela, avec fierté ou tristesse, depuis que le seigneur noir était revenu de la zone de vide créer par Éther pour l'emprisonner, il avait regagner une conscience, autre fois il agissait par impulsion et désire, et a présent il se voyait tout calculer minutieusement, presque lâchement, et il se voyait aussi gagner de la pitié pour tous ceux qui l'avaient suivit et qui n'étaient plus. Tous ceux qui avaient périt, ou tant changer. Il avait envoyer une missive a Zaine par l'intermédiaire d'Éther et d'Ondine en lui demandant de le rejoindre ici, la ou tout avait commencer pour eux. Avant de commencer cette nouvelle bataille il voulait s'assurer de la position qu'elle prendrait, et si elle venait a s'opposer, peut-être se verrait-il obliger d'en finir avec elle, du moins si il trouvait la force de le faire. Il s'assit dans l'herbe écoutant les lamentations qui s'élevaient, telle un doux requiem, il ferma les yeux pour en profiter encore plus.

-Je me croyais morbide Ulquiorra, mais tu peux te montrer assez curieux toi aussi.

-Quelle soit triste, ou joyeuse, une musique reste faite pour être écoutée et appréciée, je ne peux les faire taire, le moins que je puise faire c'est encore de les écouter. Dit moi Éther, crois tu qu'elle viendra?

-Oui je le crois, elle est derrière toi comment ne le pourrais-je pas?

Ulquiorra sourit et se retourna voyant arriver au loin celle qu'il attendait.
Revenir en haut Aller en bas



Zaïne

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Jeu 29 Avr - 20:03

Message de Zaïne, fée.

Zaïne savait ou aller. Ou elle allait en venir. Elle savait ce qu'elle voulait faire.

Elle allait à la Prairie Fleurie. Parler à Ulquiorra. Pour qu'il la tue. C'était tout ce qu'elle voulait. Son seule et unique but: mettre fin à sa vie.
Et dire qu'elle avait attendu tellement longtemps de voir Ulquiorra et qu'elle allait le voir pour se donner la mort. ça n'aurait pas de sens pour quelqu'un d'autre qu'elle.
Mais c'était devenue un Ange. Et elle avait fait ce qu'elle devait. Sa vie était passée et à présent, l'ennuie avait laissé une grande place à l'envie de mourir. Mais à présent, elle savait ce qui lui restait à faire.
L'ange avançait parmi les fleurs en direction d'Ulquiorra. L'observant d'un regard neutre elle alla jusqu'à lui, sans rien dire et s'inclina avec respect.

Relevant la tête vers lui elle haussa un sourcil en observant sa nouvelle allure. Un sourire vint se logée sur ses lèvres tandis qu'elle s'avança jusqu'à lui pour poser ses lèvres sur la joue droite de l'homme. Elle fit un pas en arrière et son sourire s'éteint:

"Quels que soit les raisons qui t'ont forcés à vouloir me voir, je suis là. Mais quoi que tu veuilles, sache que je ne suis là que pour une chose. Mourir. Et de ta main."


Empoignant son arme, un long poignard effilée elle le tendit à Ulquiorra. Le regardant dans les yeux, son visage était sévère.
"Mais le seul problème qu'il y a c'est qu'en étant une ange, je ne suis pas facilement tuable. Il va falloir me ramener à un état mortel. Et je pense que tu en es capable."


Dévisageant son ancien amant, Zaïne commença à sourire, empressée de découvrir la réaction du démon.
Revenir en haut Aller en bas



Ulquiorra

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Ven 30 Avr - 16:47

Message du grand démon Ulquiorra.


Ulquiorra ne put nier qu'il ressentait un grand bonheur de la revoir, il se revoyait entourer de Zaine, Kanuga, Soren, et tant d'autre, un temps révolu, visiblement il se montrait mélancolique, il soupira et décida de parler un peu avant, il prit le poignard et le planta dans le sol, il s'assit et regarda l'horizon.

-Tu as bien changer, ou est passer cette gamine naïve et pleine de vie, cette petite fille qui m'avait offert ceci....

Il posa sa main sur le coeur qui battait dans sa poitrine, un cœur qui n'avait réellement commencer a battre qu'avec Zaine, il soupira a nouveau.

-C'est certainement en grande partie ma faute et je t'ôterait donc la vie.

Il fit apparaître une sphère noir, une sphère de vide, il la donna a Zaine.

-Concentre toi dessus et essai de vider toute ta substance angélique dedans, alors comment vas-tu depuis la dernière fois, si je me souviens bien tu étais venu me voir dans la zone de vide alors qu'Ether me retenait prisonnier... tu m'as permit de me libérer. J'ai revu Elunara, c'est elle qui m'as ramener, elle ne t'as jamais rencontrer et ne le fera certainement pas...

Il se leva.

-Rend moi Ondine, le choc sera grand lorsque tu mourra, je la remettrait a Elunara elle s'en occupera. Notre fille est belle et a un avenir prometteur. Je vais lui forger le plus grand des trône. Peut-être cela me fera-t-il oublier mon échec avec toi.
Revenir en haut Aller en bas



Zaïne

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Mar 4 Mai - 20:12

Message de Zaïne, fée.

Zaïne éclata de rire devant l'attitude d'Ulquiorra. Ce n'était pas le seul à avoir changé. Depuis quand il s'amusait à laisser tomber les armes au sol? Ce n'était pas son genre. Si il devait les lancer ce serait plutôt en plein cœur, pas dans le sol.
L'ange se tut subitement quand il prit la parole après s'être assit pour garder ses yeux dans le vague. Elle continua de sourire et s'assit à son tour, face à lui.
Son sourire s'effaça quand il lui montra son cœur. Un frisson parcourut son corps et elle réprima une moue de haine.

Pourquoi faisait-il ça? Il avait pourtant changé. Son cœur ne battait plus personne d'autre que lui même. Soupirant Zaïne leva la tête vers le ciel en direction du nuage des Anges. Elle savait pourtant que les Dieux étaient au dessus et observaient tout.
Fronçant les sourcils, elle se demandait si ils ne lui avait pas joué des tours et regarda de nouveau Ulquiorra sans rien lui dire.
Il acceptait de la tuer. Bien. Il était enfin vraiment utile à l'ancienne elfe.

Prenant la sphère qu'on lui tendait elle comprit ce qu'elle allait devoir faire avant même qu'il lui explique. Une sphère de Néant. Les Dieux aurait du mal à l'arrêter dans ce nouveau combat. Souriante, Zaïne prit la sphère et soupira.
Elle se leva juste après lui et empoigna le joyau qui tombait sur son torse. Elle lui tendit et se rapprocha d'avantage pour embrasser celui qui avait été son amant. Puis l'air grave elle haussa un sourcil en disant, d'un ton sérieux:

"Je ne sais pas où tu l'as trouvé, mais elle m'as donné du fil à retordre celle-ci. C'est qu'elle est pire que moi pour ennuyer les gens!"

Ses yeux plongèrent dans le vide. Mais avant de commencer à déverser son énergie elle releva la tête:[/i]
"Je n'ai pas vu Elunara, j'ignorais même son prénom. Je suis contente qu'elle soit aussi proche de toi. Aussi proche de toi que Lilith est éloigné de toi. Cette seconde fille aurait pu devenir une parfaite tueuse si tu l'avais prise sous ton aile. Mais elle as trop fort caractère pour se soumettre. Et puis, elle te ressemble trop pour que tu puisses l'apprécier!
En définitive, on a deux belles enfants qui sont nos deux moitié."


Zaïne sourit et haussa les épaules. Elle tenta de faire le vide dans sa tête, mais elle ne pouvait pas partir ainsi. Seule. C'est pourquoi, en fermant les yeux elle se projeta dans tous les endroits ou elle était déjà allé, elle revit toutes les personnes qu'elle avait déjà vu. Elle leur laissa à tous un message.
Une plume d'ange tomba devant chacun d'eux. Qu'ils la voient ou non, c'était son présent pour toutes ces personnes qu'elle avait aimé ou détesté.

Puis, le travail vers sa propre mort commença.
La sphère dans les mains elle se concentra sur ce vide. Ferma les yeux. Ressentit ce qui n'était rien. Comprit ce que le vide signifiait. Et le Néant l'enveloppa. La femme se sentit perdre son essence. Ce pourquoi elle arrivait encore à vivre. Son essence angélique.

Puis, elle ouvrit les yeux pour remarquer qu'elle s'était envolé dans les airs en se vidant de sa substance angélique. Elle voulut battre des ailes pour se rattraper mais chutait.

L'Elfe cria et ferma les yeux, attendant le choc qui la tuerait. Vu la hauteur à laquelle elle se trouvait il lui faudrait plus d'une minute pour y arriver. L'impact allait être mortel.
Elle n'avait pas voulu ça, mais elle ne pouvait plus faire autrement à présent. Alors elle se résolut à cette fin ci. Elle écarta les bras et se plaça de dos dans les airs.
Résolue à mourir.

Jusqu'à ce que le vent se lève et que la femme comprenne qu'il lui restait une dernière chance. Une dernière alternative pour ne pas finir écrasée au sol.
Elle souffla dans les airs, et le vent l'accompagna pour la déposer délicatement au sol. Elle comprit que le vent la soutenait encore et sourit.

Se tournant vers Ulquiorra qui se tenait face à elle, Zaïne soupira et haussa les épaules en lui tendant la sphère qui était resté près d'elle.

"Et maintenant que je ne suis plus qu'une elfe, tu peux me tuer. Alors n'hésites pas: met fin à ma vie"


Se penchant pour récupérer l'arme plantée au sol, la femme la tendit à Ulquiorra, en souriant. Sa fin était proche. Enfin sa souffrance allait cessé. Les yeux brillants, le cœur de Zaïne battait fort.
Elle était prête.
Revenir en haut Aller en bas



Ulquiorra

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Ven 7 Mai - 19:32

Message du grand démon Ulquiorra.


Ulquiorra soupira, il prit le poignard et regarda le ciel, il posa la pointe de la lame sur le sein gauche de l'Elfe juste a l'emplacement de son cœur, ce dernier battait la chamade, elle disait être prête a mourir, mais qui sait si cela était vrai... Ulquiorra savait qu'au moment ou le cœur de Zaine cesserait de battre le sien serait de nouveau libre, son regard trahissait sa réticence a planter le poignard dans le cœur de Zaine quand la voix d'Éther résonna dans sa tête...

-Son essence divine a été récolter Ulquiorra, tu n'en as plus besoin, tue la, elle te le demande elle même pourquoi hésiter?

Ulquiorra soupira... et son regard prit un éclat froid et distant...

-Tu as raison... je n'ai plus droit au doute...

Il posa sa main sur la joue de Zaine.

-Repose en paix... Zaine...

Et le poignard perfora le sein avant de percer l'organe vital de l'elfe, le sang se mit a perler sur la lame et a s'égoutter sur le sol, l'elfe s'écroula sur lui en se vidant de son sang tachant la tenue sombre de son époux et accessoirement de son meurtrier, elle lui serra l'épaule dans ses dernier instants avant de relâcher prises sombrant dans la funeste étreinte de la mort, Ulquiorra ne cessa de la regarder dans les yeux, et avec sa dernière lueur, le démon redevint démon. Il se redressa les mains recouverte de sang et a ce moment précis le vent se leva et une plainte silencieuse résonna dans les prairies fleuries, Ulquiorra resta immobile durant plusieurs minutes, et une heure passa, lorsqu'il fit enfin son premier geste, la nuit était tomber, et la lune scintillait dans le ciel, c'était la, la deuxième lune... l'heure du duel contre Noxx avait sonner, il ouvrit la paume et une sphère blanche apparut dans sa main, c'était l'essence divine et angélique de Zaine, il pressa sur la sphère qui éclata en morceaux, un halo grisâtres l'entoura, et l'énergie s'infiltra en lui par tout les pores, il sentit cette nouvelle essence en lui, l'énergie angélique fut vite écrasée et corrompue par son être démoniaque, l'énergie divine elle s'imposa offrant a Ulquiorra un regard grisâtre, terne mais imposant. Il regarda le cadavre de Zaine, il cueillit une fleur par terre et la posa sur le front de l'elfe, puis il pointa sa main vers elle et au moment ou il allait l'incinerer un cercueil se forma autour de son corps, Ulquiorra baissa la main et regarda la lune avant de disparaitre... la guerre venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas



Zaïne

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Ven 7 Mai - 20:31

Message de Zaïne, fée.

Zaïne gardait les yeux ouverts, observant Ulquiorra comme celui-ci la regardait. La femme attendait le dernier instant de sa vie. Elle ne pensait à rien d'autre qu'à sa mort. Son passé ne faisait plus partie de sa vie à présent.
Seul sa mort importait à présent. Le temps passait lentement puis s'enchaina rapidement.
Elle sentit le bout d'une arme sur son torse. Une lame qui s'enfonçait. Et puis, plus rien. Seul le froid qui s'insinuait en elle. Et la tua. Son corps tomba au sol.


Mais alors que le vent se levait pour chanter sa vie et lui offrait une dernière complainte, le corps de Zaïne bien que mort, s'éleva dans les airs et un nuage se forma autour d'elle l'enrobant dans un cercueil de verre, protégeant son corps de la dégradation du temps.
Elle resterait toujours ici, éternellement, regardant toujours vers le ciel

Zaïne restait un ange, fille de Déesse, et si son esprit était partie, son corps resterait là.

Le cercueil se reposa sur les fleurs. Ces dernières, au lieu de se faire écraser s'échappèrent et fleurirent les contours de la dernière demeure de l'Ange. Les yeux fermées, sur le dos, les bras croisées sur sa poitrine, on aurait pu croire qu'elle dormait.
Illusion trompeuse. La vie avait quitté le corps de l'elfe et ce, pour le reste des jours d'Hypolaïs.

Et le corps restait en place dans le cercueil de verre fleurie, pour qu'on vienne lui faire un dernier hommage.
Dans l'obscurité on aurait pu croire que de la lumière irradiait encore du corps. Juste un effet de la boite entourant la jeune femme.

Les yeux tournées vers le ciel semblait regarder encore le monde. Un monde qui subirait les épreuves sans qu'une ange veille sur lui.

Un nouvel avenir lui était offert. Une nouvelle chance peut-être. Un espoir nouveau. Ou peut-être la fin, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas



Lilith

Invité



MessageSujet: Re: La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)   Jeu 24 Juin - 9:35

Message de Lilith.


Anéantie par la disparation de son époux et par la mort de sa mère, les deux seuls personnes qu'elle connaissait réelement, Lilith avait une nouvelle fois frôlé la mort.
Elle avait atteint les limites de la survie, passant des jours amorphes, sans bouger, prostrée dans la forêt maudite.
C'était un vampire qui l'avait aidé à se relever. Le même vampire qui l'avait aidé à attendre l'arrivée de Djinn. Un certain Aznéar. Elle lui devait la vie et une éternelle reconnaissance. Il l'avait soigné, nourri et avait veillé sur elle, sans jamais toucher une seule goutte de son sang.

Lilith aurait voulu le remercier à sa plus juste valeur, mais le vampire avait refusé quelconque aide de la démone. Cependant cette dernière n'était pas dupe. Elle lui revaudrait bien un jour. Elle pouvait le voir dans son regard. Il dissimulait quelque chose. Une chose qui coûterait cher à la démone. Qu'elle paierait plus tard.


Pour l'heure, ce n'était pas son principale occupation.
Le chagrin l'avait détruite. Sa mort, une ange. Non! Une déesse. Morte. Tuée. Assassinée. Elle ne comprenait pas. Pourquoi?
L'incompréhension et le chagrin régnait en Lilith. Elle avait perdu Baal au moment où elle en avait le plus besoin. Elle avait besoin de se protégée derrière sa carapace.
Elle devait se protéger des coups comme ceux-ci près de lui.

Seule, elle ne pouvait rien faire. Même son masque de passivité ne masquait pas ces cernes, ces yeux bouffies et rougies, mais surtout devant tout on être qui ne cessait de trembler. Sans marquer aucun arrêt.
On pouvait remarquer son visage émaciée si on l'observait de près et si on était habituée à la voir quotidiennement. En quelque sorte, on ne pouvait pas s'en rendre compte.
Mais on ne pouvait pas manquer ces tremblements qui secouait son être. La souffrance qu'elle ressentait n'avait pas arrêté de la secouer.
Son état était déplorable. Malgré tout l'effort qu'elle avait déployé pour se maitriser, elle ne parvenait à rien, et cette absence de contrôle sur elle-même la rendait folle.

Le vampire l'avait alors aiguillé sur la prairie fleurie, espérant que voir sa mère, même si elle était morte, permettrait à Lilith de faire son deuil.
Qu'elle pourrait se calmer enfin.

Il l'avait alors accompagné à travers la forêt, mais c'était arrêté avant de rentrer dans la prairie, s'excusant qu'ici, le soleil tapait trop fort pour qu'il puisse le supporter. Il s'était donc retiré, l'air de rien et avait disparu, laissant Lilith seule.

Toujours dans son état affligeant, elle avait marché, ignorant où et comment elle verrait sa mère. Si elle devait chercher une tombe parmi toutes ces fleurs ça n'allait pas être simple. Mais la surprise la prit lorsqu'elle aperçut sa mère dans un cercueil de verre fleurie. Le soleil se reflétait dans le verre et brillait comme un joyau dans les environs. C'était plutôt simple de la trouver en définitive.
Même morte, Zaïne restait une ange. Du moins, c'est l'impression qu'elle lui donna quand elle s'approcha du cercueil et aperçut la femme à travers le verre.

La démone resta longtemps à observer la beauté de sa mère, qui semblait endormie. Même si elle n'avait plus de grandes ailes blanches, elle semblait toujours aussi belle.

Lilith souriait en la regardant. Zaïne paraissait être en paix. C'était tout ce qu'elle avait demandé. Elle avait compris qu'elle n'avait pas été tué, mais plutôt qu'elle avait décidé de mettre fin à sa vie. D'elle même. La démone ne pensait pas qu'elle aurait pu faire ça, mais le fait était là. L'ange avait programmé sa mort.
Respirant profondément, Lilith sortit de son observation léthargique et s'adressa à sa mère, comme si elle pouvait l'entendre:

"Je ne pensais pas que même dans ta mort, tu t'efforcerais à garder ta beauté et ta magie. J'aurais du t'apporter un bouquet de fleur, mais tu as choisi un endroit où tu ne manqueras jamais de beauté. Tu as tout prévu."


Un sourire sarcastique vint se poser sur le visage de la démone. Elle n'avait plus rien à faire ici. Maintenant qu'elle se trouvait devant le fait accomplie de la mort de sa mère, elle n'arrivait même plus à pleurer. Elle aurait du partir, mais ne pouvait s'y résoudre.
Elle resta donc droite, debout à observer Zaïne, son esprit vaguant dans les possibilités d'une autre mort.
Revenir en haut Aller en bas
 

La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Mort d'un Ange (Ulquiorra - Zaïne - Lilith)
» Ulquiorra Schiffer est mort ? Oui. Mais il revient.
» Collecteur d'âmes ou l'ange de la mort est à vos côtés
» Ange gardien
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA TERRE D'HYPOLAIS :: Bavardages [H-RP] :: Archives-